MT Moulins 20161109.PDF


Aperçu du fichier PDF mt-moulins-20161109.pdf - page 40/40

Page 1...38 39 40



Aperçu texte


Romance
Prince Harry. Le fils cadet de Diana a offi­

cialisé, hier, le nom de sa nouvelle petite
amie, l’actr ice amér icaine Meghan
Markle, dans un communiqué de presse
inhabituel qui dénonce « le harcèlement »
et les propos racistes. « Sa petite amie Me­

ghan Markle a été l’objet d’une série
d’abus et de harcèlement », écrit le palais
de Kensington qui gère la communication
du prince, confirmant pour la première
fois la romance entre le prince Harry, âgé
de 32 ans, et l’actrice métisse de 35 ans,
connue pour son rôle dans la série télévi­
sée Suits : avocats sur mesure. ■

Enchères

Estimé entre 60.000 et 80.000 euros, le bonnet
d’aviateur de Charles Lindbergh, perdu lors d’un
vol au-dessus du Bourget en 1927, sera proposé
aux enchères le 16 novembre à Drouot, à Paris.

Direction et rédaction :

45, rue du Clos-Four
63056 Clermont-Ferrand Cedex 2
Tél. : 04.73.17.17.17 Fax : 04.73.17.18.19
Abonnements : 0810 61 00 63 (service 0.06€/min + prix appel)

HIVER ■ Avec plusieurs réacteurs nucléaires à l’arrêt, des coupures sont possibles

L’électricité sous tension

Avec plusieurs réacteurs nucléaires à l’arrêt, des mesures allant
jusqu’à des baisses de tension et à
des coupures de courant ciblées
risquent de devoir être instaurées
cet hiver pour garantir la fourniture en électricité.

«N

ous avons placé cet hi­
ver sous le signe d’une
forte vigilance », a
alerté, hier, François Brottes,
président du directoire du ges­
tionnaire du réseau de transport
d’électricité RTE.
Alors que le parc nucléaire
fournit habituellement les trois
quarts de la production électri­
que de l’Hexagone, il pourrait y
avoir cet hiver « l’équivalent de
neuf réacteurs nucléaires indis­
ponibles en moyenne », selon
RTE. Selon les données fournies
par EDF, treize des 58 réacteurs
qu’il exploite seront à l’arrêt en
décembre et neuf début janvier,
pour des opérations de mainte­
nance traditionnelles mais aussi,
pour certains d’entre eux, en rai­
son d’examens de sûreté réalisés
à la demande de l’Autorité de
sûreté nucléaire (ASN). À cela
s’ajoutent la fermeture de quatre
centrales au fioul par rapport à

LITTÉRATURE

Le prix Interallié
couronne
Serge Joncour
Le prix Interallié a été attribué
hier à Serge Joncour pour Repose-toi sur moi (Flammarion), un
roman d’amour entre deux
êtres habités par la solitude.

leszauliberts@hotmail.com

Serge Joncour a été choisi au
premier tour par 6 voix contre
4 à Éric Vuillard (14 juillet, Ac­
tes Sud) et 2 à Gaël Faye (Petit
pays, Grasset).
À l’opposé des livres plutôt

ÉNERGIE. Coupures de courants et baisses de tension sont à redouter.
l’hiver dernier et des stocks dans
les barrages hydroélectriques à
leur niveau le plus faible depuis
dix ans, précise RTE.

Importations

Au total, l’Hexagone comptera
11.300 mégawatts (MW ) en
moins de capacités de produc­
tion (nucléaire, renouvelables,
gaz, charbon, etc.), dont
10.000 MW du fait du recul de la
disponibilité du parc nucléaire,

sombres publiés cet automne,
le roman de Serge Joncour est
un roman optimiste, une his­
toire d’amour qui finit bien
entre Aurore, styliste, femme
mariée et mère de famille dé­
boussolée, et Ludovic, un re­
couvreur de dettes, veuf et ta­
citurne.
Le roman est d’ores et déjà
un succès de librairie. Serge
Joncour dresse un joli portrait
de « gens bien ». Les cyniques
ricaneront, la plupart des lec­
teurs apprécieront cette hu­
manité qui, de romans en ro­
mans, est la marque de
fabrique de l’auteur de L’écri­
vain national.
La romancière Nina Yargekov
a, pour sa part, reçu hier le



CONCORDE ■ Chères enchères
Du simple menu à une lunette de toilettes,
en passant par une aile en bois : une vente aux enchères de pièces Concorde et objets aéronautiques a atteint un montant
de 450.000 euros à Toulouse, selon un bilan publié lundi.

AFP

sur un parc total de près de
129.300 MW.
Hors vagues de froid importan­
tes et durables, RTE se veut ras­
surant grâce au développement
des énergies renouvelables
(+1.900 MW sur un an) et des ca­
pacités d’importation (+30 %),
grâce à une nouvelle liaison avec
l’Espagne et des capacités dou­
blées avec l’Italie.
Tout dépendra toutefois de la
situation chez nos voisins, dont

SUCCÈS. Serge Joncour a déjà
ému le grand public. PHOTO AFP

certains connaissent aussi des
incertitudes sur leur parc de pro­
duction, nucléaire en Belgique,
hydraulique en Suisse et thermi­
que au Royaume­Uni.
Des capacités d’effacement (in­
terruption volontaire de con­
sommation de courant d’entre­
prises ou de particuliers) et des
économies d’énergie permet­
tront « de compenser en partie
la baisse globale de production
de sites nucléaires ».
Mais la situation reste « plus
délicate » que les hivers précé­
dents et elle pourrait exiger des
mesures « exceptionnelles », pré­
vient RTE, si l’hiver est particu­
lièrement froid comme début
février 2012.
La France avait alors connu des
températures 10 degrés inférieu­
res aux normales et son pic his­
torique de consommation de
courant, du fait de la place im­
portante de l’électricité dans le
chauffage des Français. « Il fau­
drait une température en
moyenne inférieure de 3 degrés
celsius aux normales de saison
pour avoir à mobiliser des solu­
tions exceptionnelles », a expli­
qué Jean­Paul Roubin, directeur
de l’exploitation de RTE. ■

prix de Flore pour Double na­
tionalité (P.O.L.) un roman ju­
bilatoire sur la perte de la mé­
moire et l’identité.
Nina Yargekov a été choisie
au deuxième tour par 7 voix
contre 3 à Cédric Gras (An­
thracite, Stock) et également
3 voix à Boris Bergmann (Dé­
serteur, Calmann­Levy).
Le thème de l’identité est
constant chez la romancière
de 36 ans et d’origine hongroi­
s e . D a n s Tu e r C a t h e r i n e
(2009), la narratrice cherchait
à se débarrasser de « Catheri­
ne », une entité qui avait pris
possession d’elle. Dans Vous
serez mes témoins (2011), une
femme trop triste finissait de­
vant un tribunal pour impos­
ture émotionnelle. ■

■ VITE DIT
FACTURE ■ Salée

Une facture de gaz de
91.723 euros a été adressée fin
octobre à une Béarnaise par la
société Antargaz pour un loge­
ment de 45 m² au Pays­Basque.
L’entreprise a confirmé qu’il
s’agissait bien d’une erreur. ■

CHUTE ■ Mortelle

Deux ouvriers sont morts hier
dans la chute, du troisième éta­
ge, de la nacelle sur laquelle ils
étaient juchés, à Issy­les­Mouli­
neaux, près de Paris. L’un est
mort « écrasé », l’autre « projeté
dans le vide », selon la police. ■

FICHÉ S ■ Employé

Un jeune homme, fiché S, soupçonné d’avoir voulu se rendre en
Syrie pour y faire le djihad, a été
employé dans un foyer pour mineurs près de Caen pendant près
d’un an avant d’être interpellé.
Son employeur n’était pas au
courant de sa situation.

BÉBÉ ■ Mort

Le cadavre en état de décompo­
sition d’un nouveau­né de sexe
féminin a été retrouvé flottant à
la surface du canal de Saint­De­
nis, lundi soir, à Aubervilliers,
en Seine­Saint­Denis. Le par­
quet de Bobigny a ouvert une
enquête pour meurtre. ■

MEURTRE ■ Et suicide

Un commerçant de Grasse est
soupçonné d’avoir poignardé sa
femme dans son sommeil, puis
d’avoir mis fin à ses jours avec
une arme à feu, dans la nuit de
lundi à mardi. ■

CHIEN ■ Torturé

Le propriétaire d’un chien a été
condamné hier à six mois de
prison avec sursis assortis d’une
interdiction définitive de détenir
un animal domestique pour
avoir tué son chien à coups de
marteau. ■

ARBITRE ■ À mort

Un arbitre est mort après avoir
re ç u u n c o u p d e t ê t e d’ u n
joueur de football furieux lors
d’un match amateur à Santiago
Tulantepec, au Mexique. ■

Le meilleur sommelier de France couronné Gros effondrement de terrain au Japon
FINE BOUCHE. Gaëtan
Bouvier, qui officie à La Vil­
la Florentine, hôtel­restau­
rant de luxe de Lyon, a été
désigné, hier, à Toulouse,
meilleur sommelier de
France 2016. Originaire du
village de Thodure dans
l’Isère, où son père produit
des fromages fermiers, Gaë­
tan Bouvier, âgé de 32 ans,
avait en 2015 été sacré som­
melier de l’année lors des
trophées de la gastronomie
et des vins. Il a été couron­
né à l’issue de la 29e finale
du Concours du meilleur
sommelier de France. ■

FUKUOKA.

Un effondrement de terrain a formé, hier, un
trou géant qui a avalé une partie d’une artère du centre de la
grande ville de Fukuoka, dans le sud­ouest du Japon. Le cra­
tère de quelque 30 mètres de diamètre laissait apparaître les
piliers de soutien d’immeubles, faisant craindre un risque de
nouveaux écroulements. Aucun blessé n’était à déplorer. ■