MT Moulins 20161109.PDF


Aperçu du fichier PDF mt-moulins-20161109.pdf - page 7/40

Page 1...5 6 78940



Aperçu texte


LA MONTAGNE MERCREDI 9 NOVEMBRE 2016

7

La Montagne
se bat
pour l'emploi
Allier
Actualité
HANDICAP ■ Les travailleurs handicapés bénéficient d’un accompagnement à l’emploi via Cap Emploi

« Aujourd’hui, les employeurs recrutent »

Les demandeurs d’emploi
handicapés ont-ils plus de
mal à trouver du travail que
les autres ? Frédéric Lemoine, directeur de Cap Emploi Allier pense que non.

E

pidement les travailleurs
handicapés ». Les plus
gros freins à l’emploi, ne
viennent selon lui, pas des
employeurs. « Les candi­
dats sont parfois peu mo­
biles et ne sont pas dispo­
sés à recommencer “de
zéro” une carr ière. On
peut vraiment aider les
personnes, mais seule­
ment si elles le souhaitent.
La clé qui permet d’accé­
der à un travail c’est d’être
volontaire, impliqué et
motivé. Aujourd’hui il y a
très peu de handicaps qui
sont insurmontables mais
on ne peut pas surmonter
l’absence de motivation »,
développe Frédéric Le­
moine. ■

Juliette Jay

st­il plus difficile de
trouver du travail
lorsque l’on est han­
dicapé ? Pour Frédéric Le­
moine, directeur de l’asso­
ciation de gestion de Cap
Emploi qui accompagne
les travailleurs handicapés
et les employeurs, être
embauché quand on bé­
néficie de la reconnaissan­
ce de qualité de travailleur
handicapé, ce n’est pas
forcément plus compliqué
que quand on est valide.
« Aujourd’hui les em­
ployeurs recrutent », assu­
re­t­il. Depuis le 1er janvier
dans l’Allier, Cap Emploi,
a fait signer 331 contrats
de travail dont 10 % en
CDI et 18 % en contrats de
moins de trois mois. « Les
contrats courts ont une fi­
nalité, la plupart des per­
sonnes que l’on place sur
ces postes ont besoin de
renouer avec le monde du
travail », précise Frédéric
Lemoine.

6 % de travailleurs
handicapés
La loi du 11 février 2005
oblige les entreprises de
plus de vingt salariés à
comptabiliser 6 % de tra­

MALVOYANT. À Montluçon, Aurélie dispose d’un espace de travail adapté à son handicap. BERNARD LORETTE
vailleurs handicapés dans
leurs effectifs. Si ce n’est
pas le cas, elles s’engagent
à verser une contribution
volontaire aux organismes
pour l’emploi des handi­
capés comme l’Agefiph et
le Fiphfp. Cap Emploi fait
partie des dispositifs de
l’Agefiph.
De plus, les entreprises
q u i re c r u t e n t d e s t ra ­
vailleurs handicapés peu­

vent bénéficier d’aides fi­
nancières,
pour
l’adaptation du lieu de tra­
vail par exemple. L’inté­
gration de personnes han­
dicapées peut également
avoir des effets bénéfi­
ques : « des études mon­
trent que cela véhicule des
attitudes et valeurs positi­
ves au sein d’une équipe »,
déclare Frédéric Lemoine.
Attention cependant à

bien préparer son arrivée.
« C’est comme une greffe,
il peut y avoir des rejets si
les gens ne comprennent
pas. C’est pour cela que
l’on fait des interventions
pour démystifier le handi­
cap, montrer les avantages
mais aussi les limites »,
continue Frédéric Lemoi­
ne.

1.500 inscrits en Allier

L’association voit chaque
année ses effectifs aug­
menter. Actuellement,
plus de 1.500 personnes
sont inscrites dans l’Allier.
« Il y a de plus en plus de
d e m a n d e u r s d’ e m p l o i
handicapés. La loi de 2005
a permis de mieux identi­
fier le parcours pour les
d e m a n d e u r s d’ e m p l o i
handicapés. Aujourd’hui,
on identifie aussi plus ra­

AVERMES/BELLERIVE ■ Le CFA spécialisé Auvergne est présent dans le département

La formation passe aussi par l’apprentissage

leszauliberts@hotmail.com

En début d’année, toute
l’Auvergne de la formation
professionnelle des personnes en situation de handicap était réunie à Avermes.

travaillent au BTP CFA Al­
lier, à Bellerive.
La dernière promotion
d’apprentis a affiché un
taux de réussite au CAP de
72 %. Une réussite « qui
s’explique par un accom­
pagnement sur mesure :
40 salariés suivent nos 250
jeunes. 59 % de nos sor­
tants en juin 2014 ont
trouvé un emploi. Notre
taux d’insertion va de 70 à
80 % », chiffre Xavier La­
baune. Ce sont ainsi 35
jeunes du CFAS Allier qui
ont signé un contrat d’ap­
prentissage avec une en­
trepr ise du départe­
ment. ■

C’est dans cette commu­
ne de l’Agglo de Moulins,
où est installé l’institut de
formation IFI 03, que se
trouve l’antenne départe­
mentale du Centre de for­
mation d’apprentis spécia­
lisé d’Auvergne (CFAS).

47 formations

Xavier Labaune, son di­
recteur, résume ainsi la
mission de cette structure,
« être un CFA comme les
autres, l’adaptation en
plus ». Le CFAS accueille
des personnes âgées d’au
moins 15 ans, en situation
de handicap (*) pour les
orienter, les former et les
accompagner, notamment
par la voie de l’apprentis­
sage.
Le but est que les jeunes
handicapés obtiennent un
diplôme de niveau V
(CAP) donnant accès à
une insertion profession­

CUISINE. La restauration est l’une des filières dans laquelle le CFA spécialisé forme des apprentis.
PHOTO D’ILLUSTRATION

nelle. Une fois le projet
validé, les équipes du cen­
tre aident à la signature
du contrat d’apprentissa­
ge.
Le CFAS Auvergne dis­
pense 47 formations. 50 %
dans le champ interpro­

fessionnel (mécanique
auto, coiffure, restaura­
tion), 25 % dans le BTP,
25 % en agr iculture. La
majorité des jeunes ac­
cueillis au CFAS Auvergne
suit un parcours de for­
mation par alternance

dans le cadre de l’appren­
tissage.
Cette année, à IFI 03,
vingt jeunes apprentis
sont suivis par quatre for­
mateurs, notamment dans
les secteurs de la cuisine
et du service. Sept autres

(*) Il accueille aussi des person­
nes en situation de grande diffi­
culté, comme des jeunes qui “dé­
c r o c h e n t” a u p l a n s c o l a i re,
orientés par la Mission locale.

è Association. Le CFAS Auvergne,
géré par l’association CAP3A (CAP
Apprentissage Adapté en Auvergne), a
des antennes dans l’Allier, le Puy-deDôme, le Cantal et la Haute-Loire. Ses
financeurs sont le conseil régional,
l ’ A g e f i p h , l e F I P H F P, l ’ E u ro p e,
l’Éducation nationale et les entreprises.

« La clé c’est
d’être volontaire,
impliqué
et motivé »
FRÉDÉRIC LEMOINE.

OFFRES D’EMPLOI
CAP EMPLOI MOULINS

APPRENTI MÉCANICIEN EN
MATÉRIEL AGRICOLE. CDD
12 mois - Contrat
d’apprentissage. Mécanique
agricole sur tracteurs. Sur
secteur Bresnay.
APPRENTI MENUISIER. CDD
12 mois - Contrat
d’apprentissage. Fabrication
d’escaliers, charpentes,
cuisines, salle de bains.

CAP EMPLOI VICHY

OUVRIER-OUVRIÈRE D’ABATTOIR. CDD 12 mois - Contrat
Initiative Emploi (CUI-CIE).
Réalisation des opérations
d’abattage d’animaux, de
découpe (désossage,
parage…) de viande selon la
réglementation des services
vétérinaires et les règles
d’hygiène et de sécurité
alimentaires. Ce poste
nécessite une bonne condition
physique. Temps de travail :
39 heures sur 4 jours. Salaire :
Smic.
CHAUFFEUR DE BUS INTERURBAIN. CDD/CDI 18 heures hebdomadaires.
Conduite de bus pour
effectuer le ramassage
scolaire. Un besoin urgent
pour le secteur de Lapalisse.

è Postuler. Cap Emploi est
un organisme de Placement
Spécialisé (OPS) assurant une
mission de Service public inscrit
dans le cadre de la loi
Handicap et dédié à l’insertion
professionnelle des personnes
handicapées : 0820.09.10.30.
Allier