document2 .pdf


Nom original: document2.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / EPSON Scan, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/11/2016 à 13:34, depuis l'adresse IP 77.203.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1855 fois.
Taille du document: 6.7 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


SOCIAL-ÉCOLOGIE

I

UNE ECONOMIE REDRESSEE
POUR L'EMPLOI DE QUALITÉ

ÊTRE SOCIALISTE,
PRODUIRE POUR PROTÉGER

CE QUE LA DROITE A LAISSE
EN 2012l
UNE FRANCE DE TOUS LES DÉFICITS,
UNE INDUSTRIE EN DÉCROCHAGE,
UNE PRÉCARITÉ DURABLE.

ÊTRE SOCIALISTE:
m C'est produire mieux pour mieux lutter contre le chômage: pour créer les emplois de demain, nous transformons l'économie par l'innovation et la montée en
gamme.
• C'est produire mieux pour continuer à répartir: pour
financer à l'avenir notre modèle social, nous aidons les
entreprises à se développer.
• C'est faire progresser la qualité de vie au travail: nous
rendons aux salariés du pouvoir dans leur entreprise,
en renforçant le dialogue social.

UNE BANQUE PUBLIQUE D'INVESTISSEMENT.

NOUS
L'AVIONS
PROMIS,
NOUS
L'AVONS
FAIT:

L'ÉPARGNE RÉORIENTÉE vers
le développement des PME.
UN SOUTIEN AUX FILIÈRES D'AVENIR.
UN ACCÈS DES PME AU CRÉDIT IMPÔT
RECHERCHE.
LA CONVERSION ÉCOLOGIQUE ET
ÉNERGÉTIQUE DE L'INDUSTRIE.
LA PRIORITÉ DONNÉE AU DÉVELOPPEMENT
DE L'ÉCONOMIE NUMÉRIQUE.
DES TAUX D'IMPOSITION DIFFÉRENTS
en fonction de la taille des sociétés.

Sous Nicolas Sarkozy, les marges des entreprises
se sont effondrées: elles n'avaient plus les moyens
d'investir alors que leurs équipements étaient obsolètes. Faute de stratégie économique nationale,
les entreprises françaises ont perdu des parts de
marché : elles ont ralenti leurs exportations et créé
moins d'emplois.

O

CE QUE LA GAUCHE A FAIT
DEPUIS 2012:
UNE FRANCE PLUS COMPÉTITIVE
QUI PRODUIT MIEUX ET RÉPARTIT MIEUX.
Elle a redonné aux entreprises les moyens d'investir pour monter en gamme, afin qu'elles préservent
et créent à nouveau de l'emploi de qualité. Elle a
mis en place une stratégie nationale de soutien à
l'innovation, à l'exportation et au développement
des entreprises. Elle a fait en sorte que les salariés
soient partie prenante de cette stratégie en renforçant le dialogue social dans les entreprises.

UN SOUTIEN À L'INVESTISSEMENT PUBLIC
au niveau européen.

2

NOS MESURES

POUR INVESTIR
UN FINANCEMENT FACILITÉ, GRÂCE À LA BANQUE PUBLIQUE D'INVESTISSEMENT : depuis sa création, Bpifrance
a mobilisé 21,7 milliards d'euros et accompagné 86000
entreprises.
DES MARGES RETROUVÉES : le crédit d'impôt pour la compétitivité et pour l'emploi est fixé à 6%, et s'applique aux
rémunérations. Il permet des économies d'impôts substantielles sur les salaires inférieurs à 2,5 fois le SMIC.
UNE FISCALITÉ EN BAISSE: l'impôt sur les sociétés sera
de 28% en 2020, contre 33%. Pour certaines PME, il est fixé
à 15%. Certaines contributions sont supprimées, comme la
C3S ou la contribution exceptionnelle des entreprises.
DES ENTREPRISES ENCOURAGÉES À INVESTIR PLUTÔT
QU'À VERSER DES DIVIDENDES AUX ACTIONNAIRES : une
contribution supplémentaire de 3% sur les revenus distribués sous cette forme et un suramortissement à 140%
pour les investissements productifs sont mis en place.

POUR MONTER EN GAMME
UNE STRATÉGIE COLLECTIVE, AVEC LA NOUVELLE FRANCE
INDUSTRIELLE : l'État et les entreprises travaillent ensemble
sur 9 marchés prioritaires: Économie des données, Objets
intelligents, Confiance numérique, Alimentation intelligente,
Nouvelles ressources, Ville durable, Mobilité écologique,
Médecine du futur, Transports de demain.
UN SOUTIEN FINANCIER APPORTÉ À L'INNOVATION, avec
le crédit d'impôt recherche et l'aide en faveur des jeunes
entreprises innovantes, sanctuarisées. Ils complètent l'action de Bpifrance. Un soutien à la transition écologique et
énergétique est aussi engagé.
UN INVESTISSEMENT PUBLIC RÉORIENTÉ VERS 5 PRIORITÉS : enseignement supérieur et formation, recherche, filières
industrielles et PME, développement durable, numérique.

POUR EXPORTER
UNE DIPLOMATIE ÉCONOMIQUE MISE EN PLACE POUR UN MEILLEUR ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES, à la
recherche de nouveaux marchés, avec un opérateur unique : Business France.

POUR PROTÉGER ET CRÉER DES EMPLOIS

À côté du soutien apporté aux entreprises pour qu'elles
investissent et créent de l'emploi, nous avons accompagné
les travailleurs.
POUR MAINTENIR L'EMPLOI DANS DES ENTREPRISES : les
accords de maintien dans l'emploi pour celles qui traversent
une passe difficile, le contrat de génération pour l'emploi des
seniors et l'insertion des jeunes actifs.
POUR ENCOURAGER L'EMPLOI DANS LES PME: le plan
Embauche PME. 600000 entreprises en ont fait la demande.

3

> POUR QUE LES SALARIÉS AIENT PLUS DE POUVOIR SUR
L'AVENIR DE L'ENTREPRISE ET SUR L'ORGANISATION DU
TRAVAIL: un dialogue social modernisé. Les représentants
des salariés ont notamment accès à la situation économique et financière de l'entreprise, grâce à la base de données unique. Les salariés des TPE sont mieux représentés
et mieux protégés, grâce au mandatement syndical et aux
commissions paritaires régionales interprofessionnelles.

LES RÉSULTATS

UNE FRANCE PLUS COMPÉTITIVE, QUI CRÉE À NOUVEAU DES EMPLOIS.
LE DÉFICIT COMMERCIAL:

L'INVESTISSEMENT EST EN HAUSSE:
UN NIVEAU INÉDIT
DEPUIS 2007, GRÂCE
AUX MARGES RETROUVÉES
PAR LES ENTREPRISES
(DE 29,4% À 37%)

A DIMINUE DE

LES CREATIONS D'EMPLOI SONT EN HAUSSE:

210000

ENTRE JANVIER ET JUIN

EMPLOIS
NOUVEAUX

LE NOMBRE DE CHÔMEURS INSCRITS
SANS ACTIVITÉ À PÔLE EMPLOI
A BAISSÉ DE PRÈS DE

CE QUE PREVOIT LA DROITE POUR 2017 :
UNE FRANCE LOW COST, AUTORITAIRE ET INÉGALITAIRE.
> POUR LA DROITE, RELANCER L'ÉCONOMIE, C'EST SACRIFIER LA PROTECTION DES SALARIÉS : fin des 35 heures,
multiplication des contrats précaires, la réorganisation de l'entreprise comme motif suffisant pour un licenciement
économique, inversion totale de la hiérarchie des normes.
» POUR LA DROITE, RELANCER L'ÉCONOMIE, C'EST COUPER DANS LA DÉPENSE PUBLIQUE: les 100 milliards
d'euros de baisse de la dépense publique auraient des effets désastreux sur l'économie : baisse des investissements
dans les infrastructures, dans les services publics, dans la recherche. Moins de formation pour les salariés et les
chômeurs.

LES UNIVERSITES
www.parti-socialiste.fr

DE

L'ENGAGEMENT OS


document2.pdf - page 1/2
document2.pdf - page 2/2

Documents similaires


document2
revue de presse 12 et 13 10 2016
devoir economie 1
comment s implanter en tunisie guide investissement tunisie
revue de presses 21 11 2016
revue de presses 21 11 2016 1


Sur le même sujet..