Brochure 2016 Bercé Forêt d'Exception .pdf


Nom original: Brochure 2016 Bercé Forêt d'Exception.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Acrobat 11.0.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/11/2016 à 14:54, depuis l'adresse IP 91.207.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 220 fois.
Taille du document: 6.5 Mo (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LABEL
RÊT D’EX
CEPTION®
BREF

l!

F s’est en
gagé à af
firmer
politique
de dévelo
ppement
ble dans le
s forêts d
omaniale
créer un ré
s
seau de si
tes
onstratifs
et exemp
laires.
e démarch
e de dével
oppemen
associe ét
t
roitement
s et les ac
slude
teurs loca
ux.
es
t concrétis
qualité
ée par un
la
econnaiss
an
es et des ce Forêt d bel
’Exception®
.
es dix-neu
orestières
f forêts en
gagées
, laundém
patriarche, cin
q forêts
été labellis
ées : Fonta
inebleau,
un, la Gra
nde Chartr
eu
oue,
se,
rêtséconode Rouen
et Val Suzo
n.
idature de

l de dévertement de
quenté par
’itinéraires
uverte d’un
servé et de

n territoire
mun : celui www.on
f.fr
rimoine au

inspiratrice d’une
sylviculture moderne

« Grâce à sa gestion continue en futaie régu-

lière depuis près de 200 ans, la forêt
domaniale de Bercé fait partie du cercle très
fermé des chênaies exceptionnelles françaises.

À force de la parcourir, de chercher sur le terrain la meilleure technique pour accompagner
la croissance de ces arbres remarquables, Bercé
m’a inspiré pour définir une version moderne
de la sylviculture du chêne : une sylviculture qui
garde intacte la tradition de la haute futaie
mais qui permet à la forêt de relever les défis
des évolutions climatiques et de garantir l’approvisionnement en bois de qualité. »
PASCAL JARRET, ingénieur des eaux et forêts
ONF, auteur du guide des sylvicultures
« Chênaie atlantique »

Un paradis
pour les
naturalistes

« Bercé est un paradis pour les naturalistes et

leurs associations. Collaborer avec l’ONF à ce
projet “Bercé, Forêt d’Exception®“ est l’opportunité de redécouvrir ensemble ses richesses et
EN ROUdeT conduire des actions communes pour préE sa biodiversité.
server
V

ERS LE L

A

BEL une collaboration active a permis
Récemment,
de découvrir une fougère inconnue en Sarthe,
d’observer de nouvelles espèces de chauvesouris, de révéler la présence de plantes indicatrices de la qualité de l’air au niveau
européen, mais aussi de revoir un insecte xylophage rare non observé ici depuis 50 ans. Et ce
n’est que le début de cette collaboration ! »
DENIS FOUSSARD, naturaliste bénévole
au sein de l’association SCIRPE, association
membre de Sarthe Nature Environnement (SNE)

Bercé,

Le saviez-vous ?

inspiratrice d’une
sylviculture moderne

BERCÉ, UNE DES CHÊNAIES
LES PLUS RÉPUTÉES DE FRANCE

Transmettre
les secrets
du monde forestier

« Grâce à sa gestion continue en futaie régu-

Mondialement célèbre pour la qualité
de son bois adaptée à la fabrication
des tonneaux, la forêt de Bercé couvre
5 400 hectares et est composée
mené entre les acteurs de la démarche Forêt d’Exception®
de chêne sessile.
à 65Le%partenariat
a
permis
de
révéler
un riches
patrimoine archéologique inédit.
Installé sur les stations les plus
du massif, le chêne sessile produit un bois
out a commencé en 1990 lorsqu’Yves Après un travail de prospection archéologique
de très haute qualité, renommé pour
Gouchet, ancien forestier de l’ONF, mené par l’ONF, un ancien parcellaire, probala production de merrains, et célèbre
décide de relever soigneusement blement agricole et qui pourrait dater de
« chêne de Jupilles ».
son appellation
soustoutes
les anomalies rencontrées en observant l’Antiquité, est identifié dans plusieurs secteurs
vert de la Sarthe.
de l’or
parlent
Certains
le sol de la forêt
de
Bercé : enclos aux formes de la forêt. Le potentiel archéologique de
3 de bois sont vendus
de 30 000
Plus étranges,
amasm
de scories
de fer…
Bercé est alors révélé, offrant aux chercheurs
chaque année.
un formidable
terrain d’analyse et de décryp®
LE LABEL

« Carnuta, Maison de l’Homme et de la forêt
est un projet ambitieux situé en plein cœur
d’une chênaie prestigieuse. Depuis 2010, ce
musée interactif et ludique met en lumière le
patrimoine naturel, historique et culturel de la
forêt domaniale de Bercé. Cet espace est un
outil unique pour découvrir le monde forestier
et ses secrets, à travers de nombreuses animations et sorties en forêt réalisées en partenariat avec l’Office national des forêts.

T

En route
vers
le label !

En 2010, la démarche Forêt d’Exception permet de franchir une autre étape en passant de

Partenaire incontournable de la démarche
Forêt d’Exception®, le musée Carnuta collabore activement avec les acteurs du territoire
(élus, forestiers, bûcherons, tourneurs sur bois,
ébénistes, menuisiers, tonneliers, viticulteurs,
offices de tourisme etc.) autour d’un projet
commun. »

tage de la spécificité du massif.

EN BREF

mandes de cette initiative : deux partenaires, toutes ces informations dans ses documents
de gestion forestière afin de préserver ces
à affirmer
s’est engagé
élémentsL’ONF
du patrimoine.
L’idée
est également
de développement
une politique
de promouvoir
sa valorisation
avec les autres
®
domanialesà
les forêts
, notamment
acteurs durable
de Forêt dans
d’Exception
Carnuta,etMaison
de la forêt
réseau deetsites
un l’homme
à créer de
installéedémonstratifs
à Jupilles en plein
cœur du massif.
et exemplaires.
et floristique.
e massif de Bercé dispose
d’atouts
faunistique
comprendre l’évolution
de la forêt au cours
Cette démarche de développement
des trois derniers siècles.
exceptionnels : de remarquables futaies

Célébrer

VERTle recours à la technologie
UN POUMON
Trois ans après,
chêne sessile
produisant
unlocaux.
bois d’une qualité
et les acteurs
les élus
LiDAR,
de détection lasermondialement
appliqué en
VISITEURS
LESsystème
POUR
reconnue,
des vallons
pittoresques
et des
label
par un
Elle est concrétisée

L

XCEPTIO



Les richesses du massif représentent un potentiel de développement intéressant à l’échelle du sud du département de
la Sarthe : « poumon vert » de la vallée du Loir fréquenté par
50 000 visiteurs par an, Bercé offre un ensemble d’itinéraires
pédestres, équestres ou VTT favorables à la découverte d’un
milieu souvent méconnu, d’un territoire rural préservé et de
villages authentiques.

Agence régionale Pays de la Loire
avec l’appui de la direction de la communication

Avec la démarche Forêt d’Exception®, c’est tout un territoire
qui se met en marche au service d’un objectif commun : celui
Photographies © Sylvain Duffard et ONF
www.onf.fr
Graphisme Valérie Charlanne
de préserver, de valoriser et de transmettre
ce patrimoine au
Impression Fontainebleau
moyen
d’une
gestion
exemplaire.
L’ONF est certifié ISO 9001 et ISO 14001 pour ses activités de gestion durable des forêts
15, boulevard Léon Bureau - 44262 Nantes Cedex 2
Octobre 2016

Transmettre
les secrets
du monde forestier

« Carnuta, Maison de l’Homme et de la forêt
est un projet ambitieux situé en plein cœur
d’une chênaie prestigieuse. Depuis 2010, ce
musée interactif et ludique met en lumière le
patrimoine naturel, historique et culturel de la
forêt domaniale de Bercé. Cet espace est un
outil unique pour découvrir le monde forestier
et ses secrets, à travers de nombreuses animations et sorties en forêt réalisées en partenariat avec l’Office national des forêts.
Partenaire incontournable de la démarche
Forêt d’Exception®, le musée Carnuta collabore activement avec les acteurs du territoire
(élus, forestiers, bûcherons, tourneurs sur bois,
ébénistes, menuisiers, tonneliers, viticulteurs,
offices de tourisme etc.) autour d’un projet
commun. »

de

ÊNAIES
BERCÉ, UNE DES CH
DE FRANCE
ES

PU

S
LES PLU

e pour la qualité
Mondialement célèbr
e à la fabrication
pté
ada
s
boi
son
de
êt de Bercé couvre
des tonneaux, la for
et est composée
es
ar
ct
he
5 400
. entre les
sile
ses
ne
chê
de
mené
à 65Le%partenariat
s riches
ns les plu
sur les sta
a épermis
detio
révéler
unduipatrimo
Install
t un bo
pro
sile
ses
du massif, le chêne
r
pou

om
ren
,
quaa lité
commencé en 1990 lorsq
de très hauteout
célèbre de
ins, et forestier
rraancien
me
Gouchet,
de
n
tio
duc
pro
la
Jupilles
ne desoigneus
« chê
relever
ellationde
sous son appdécide
t de la Sar
ver
toutes
les
anomalies
rencontrées
enthe
ob
l’or
de
t
len
par
Certains
sont ven
boi:senclos
le sol30
de 00
la forêt
de3 de
Bercé
auxd
m
0
de
Plusétranges,
amas de scories de fer…
chaque année.

T

En 2010, la démarche Forêt d’Exception

E
RQUAenBLpass
MAétape
met deDIV
autre
É RE
ERSITune
BIO franchir
UNEl’observation
à l’analyse scientifique. Au

biodive
réservoir :de
si un initiative
mandes
de cette
deux part
c’est aus
Bercé,
ura
ieux natcult
milaffaires
u desdes
la direction
régionale
onn
rec
le,
uab
arq
rem
(DRAC)
et
l’ONF qui engagent pl
es.
fiqu
nti
et scie
trentconnaître et
étudesfordestinées
mieux
te êt se conàcen
Sur cet
00,
tériser l’histoire
et les anciennes
tura 20occup
ment 2 sites Na
notam
rêt

in
sur le massif.
C’est
ainsi
que
la
réal
à
s
lle
re
tu
s na
zoneétude
et 5d’une
des cartes anciennes
tique. per

et floris
nistique l’évolution
faucomprendre
de la forêt au
des trois derniers siècles.

Un paradis
pour les
naturalistes

Parmi les sites les plus connus : moine naturel et culturel
de grande
forêts
cinqvaleur.
dans la démarche,
Clos, site exceptionnel avec
la futaie desVue
3D de l’enclos des Sarmates et d’un ancien
ont été labellisées : Fontainebleau,
, éléments,
ans
340 les
plus de d’après
Ces
qui contribuent
à l’intérêt scientifique, éconodes arbres âgés de parcellaire
données
LiDAR.
Verdun, la Grande Chartreuse,
la vallée de l’Hermitière et la Fontaine
mique et social du les
territoire
ont
conduit
la candidature de
et Val àSuzon.
Rouen
de
forêts
de la Coudre.
Bercé au label Forêt d’Exception®.

« Chêne et Chenin. Ils sont enracinés et cultivés par les hommes dans le même territoire
depuis des siècles : leur rencontre n’était
qu’une question de temps !

Domaine de la Raderie, Chahaignes

local associe étroitement

Sous la
la déco
de l’His

?
Le saviez-vous

GILLES GANGLOFF, maire de Vouvray-sur-Loire,
vice-président de la communauté de communes
Loire-Bercé

archéologie depuis 2006, met en évidence les
®.
Forêt
paysages
par un réseau
ded’Exception
routes forestières
de reconnaissance
fréquentent
000 personnes
50 anomalies
de reliefs du sol
pouvant
correspon- structurés
dans
carrefours
en étoile, un patrichaque année.qui se rejoignent Sur
forestier
dre à des
sites archéologiques.
cet espace
forêts engagées
dix-neuf
les des

la saveur du
terroir sarthois

ORÊT D’E

ONF, auteur du guide des sylvicultures
« Chênaie atlantique »

®

GILLES GANGLOFF, maire de Vouvray-sur-Loire,
vice-président de la communauté de communes
Loire-Bercé

BERCÉ, F

À force de la parcourir, de chercher sur le terrain la meilleure technique pour accompagner
la croissance de ces arbres remarquables, Bercé
m’a inspiré pour définir une version moderne
de la sylviculture du chêne : une sylviculture qui
garde intacte la tradition de la haute futaie
mais qui permet à la forêt de relever les défis
des évolutions climatiques et de garantir l’approvisionnement en bois de qualité. »
PASCAL JARRET, ingénieur des eaux et forêts

FORÊT D’EXCEPTION
REMARQUABLE
BIODIVERSITÉ
UNEl’observation
à l’analyse
scientifique. Aux com- Pour l’ONF, l’enjeu désormais est d’intégrer

Bercé, c’est aussi un réservoir de biodiversité
la direction régionale des affaires culturelles
reconnu des milieux naturalistes
remarquable,
(DRAC) et l’ONF qui engagent plusieurs
et scientifiques.
études destinées à mieux connaître et caracse concentrent
Sur cette
tériserforêt
l’histoire
et les anciennes occupations
,
2 sites
notamment
sur le massif.
C’estNatura
ainsi que2000
la réalisation
à intérêt
naturelles
zones
et 5d’une
étude
des cartes anciennes
permet de

Élever pendant de longs mois un somptueux
Coteaux de Loir moelleux “Rasné“ 2010 dans
du prestigieux chêne de Bercé, des passionnés
l’ont fait. L’union du chêne et du Chenin, le
bois et le vin du terroir sarthois, est célébrée
dans les caves de la Raderie à Chahaignes au
cœur de la région qui les a vus naître. Les
arômes de la cuvée du vigneron sont sublimés
par l’intégration aromatique des tanins et des
parfums du chêne à grain fin élevé pendant
plus de deux siècles par les forestiers et savamment mis en œuvre par le tonnelier. C’est
également le terroir sarthois que le label Forêt
d’Exception® célèbre. »
CHRISTOPHE CROISARD, vigneron,

lière depuis près de 200 ans, la forêt
domaniale de Bercé fait partie du cercle très
fermé des chênaies exceptionnelles françaises.

© DRAC Pays-de-la-Loire

ute

Sous la forêt,
la découverte
de l’Histoire

Bercé,

« Bercé est un paradis pour les naturalistes et
EN ROUTE
VERS LE LABEL

leurs associations. Collaborer avec l’ONF à ce
projet “Bercé, Forêt d’Exception®“ est l’opportunité de redécouvrir ensemble ses richesses et
de conduire des actions communes pour préserver sa biodiversité.

Célébrer

la saveur du
terroir sarthois

« Chêne et Chenin. Ils sont enracinés et cultivés par les hommes dans le même territoire
depuis des siècles : leur rencontre n’était
qu’une question de temps !
Élever pendant de longs mois un somptueux
Coteaux de Loir moelleux “Rasné“ 2010 dans
du prestigieux chêne de Bercé, des passionnés
® chêne et du Chenin, le
l’ont fait. L’union du
bois et le vin du terroir sarthois, est célébrée
dans les caves de la Raderie à Chahaignes au
cœur de la région qui les a vus naître. Les
arômes de la cuvée du vigneron sont sublimés
par l’intégration aromatique des tanins et des
parfums du chêne à grain fin élevé pendant
plus de deux siècles par les forestiers et savamment mis en œuvre par le tonnelier. C’est
également le terroir sarthois que le label Forêt
d’Exception® célèbre. »
CHRISTOPHE CROISARD, vigneron,

UMON VERT
UN PO
Trois ans après, le recours à la techn
S
VISITEUR
LES
UR
PO LiDAR, système
de détection laser appli
nt
archéologie depuis
en évide
quente
s frémet
onne2006,
000 pers
50 anomalies
de reliefs du solann
pouvant
ée. corr

forestier chaque
cet esp
dreace
à des sites archéologiques.
s connus :
Parmi les sites les plu
exceptionnel avec
site
s,
Clo
des
aie
fut
la
,
0 anetsd’u
s dedes34
Vues3Ddedeplu
l’enclos
Sarmates
âgé
res
des arb
e
Fontain
parcellaire
d’après
les donné
et la
re
itiè
erm
l’H
de
la vallée
de la Coudre.

BERCÉ, FORÊT D’EXCEPTION

Récemment, une collaboration active a permis
de découvrir une fougère inconnue en Sarthe,
d’observer de nouvelles espèces de chauvesouris, de révéler la présence de plantes indicatrices de la qualité de l’air au niveau
européen, mais aussi de revoir un insecte xylophage rare non observé ici depuis 50 ans. Et ce
n’est que le début de cette collaboration ! »
DENIS FOUSSARD, naturaliste bénévole
au sein de l’association SCIRPE, association
membre de Sarthe Nature Environnement (SNE)

Domaine de la Raderie, Chahaignes

Pays de la Loire
Agence régionale
ction de la communica
avec l’appui de la dire
Cedex 2
au - 44262 Nantes
15, boulevard Léon

Bure

Octobre 2016

in Duffard et ONF
Photographies © Sylva
lanne
Graphisme Valérie Char
eau
Impression Fontainebl

L’ONF est certifié ISO

9001 et ISO 14001

pour ses activités

ir la gestion durab

10-4-4 / Promouvoir la gestion durable de la forêt / pefc-france.org

10-4-4 / Promouvo

le de l

ettre
m
s
n
T
a
r
r
a
T
nsmett
r
Transmettree

x situé en
t
maiet
unne ch
la parc la sylvicpo
compa une vers
d’io
ultu
diequcheên
la
urreacdu
e prltu
pl cœ
modteer«
if etmlu
À force de e tegar
re
ctCarnuta,
rane
tigil de
deesl’Homme
usstéeorMaison
euse. Detepde laeinforêt
ur
dniequinetactarde
ée in
lechs,ênBeerc: éun
ueraetctcu
urde lachparcourir,
us
iq
ab
in
lle
À
force
chercher
sur
le
tere
m
ei
te
qu
sy
m
hi
e
un
lv
ui
la
m
l,
t
ic
s 20cœur
if et es
re tr
rain
es re la tradod
10, ce
reest
na
qutu
dique en
ernnede lapatrimuloitune
ambitieux
plein
i unpaprojet
m itioaccompagner
Cetnaespacelusitué
de cems aiarsbrqu
i e ve
é.ne
ce meilleure
rain la
technique
rmrsetioànpour
haute fu iale de Beimrcoi
ier met en lumiè
tu del,fo
unpe
la croissan ur de
i
la
hire
ta
stst
d’une
prestigieuse.
ce le
sfinévirces
ie fochênaie
rêtuvdorirmlean
orDepuis
monre
t de
iqi-ue et cu2010, re
t doman
ultuforerêqu
olutarbres
po déde
ic

la
croissance
remarquables,
Bercé
lv
fo
re
iré
sy
io
le
sp
e
co
ns
ve
in
ia
an
un

lturel de
lebrde
climatiquetaie
r leiqs ue
m’a
pour ouinteractif
euseBsercé
chisênioenn:
prov
met
en lumière
le la
fis
tierl un
noetmludique
un démusée
e fu s etmoderne
re du
. Cet
tu
ut
til
de
ul
iq
m’a
inspiré
pour
définir
une
version
ha
ou
de
s
ic
ue
em
lv
la
es
ega
sy
av
po
en
rt
pa
de
rantircrl’a
ursdé
t en bosisdéfis
de la
encopauvri et culturelcede
ition
estlaun
ets,p- à tret sesnaturel,
historique
trad
alisée
de qualetit sequi
s se patrimoine
le sylviculture

r
e la PA
r
SCAdu
t
le
se
ct
ve
de
la
sylviculture
chêne
:
une

ta
le
cr
m
L
fo
in
re
et
on
JA
e
é.
en
s,
de forest
RRET, in
àrêtrtsav. erCet
gard
rêt de
fo
sortiesdomaniale
p- atio »ns et forêt
mations l dede

ier
s de espace
ir l’a
nila
et Oà NlaF,la
eu
aute
rant
rhaute
garde rm
intacte
traditiongade
nom euest un
de mfutaie
et sosrtfoieBercé.
cenanationa
mais qui pe clim
s enmfo
ses aniuesuretdudeguide des sy s eaux et tfoav
« Cathêiqna
l’Offiunique
eré brforestier
rêec
chtmonde
pour
découvrir
ts outil
arle
riat av

lviculles
iela
ns permet
ria


»
io
at
mais
qui
à
forêt
de
relever
défis
al
na
ité
ec
la
ut
la
tu
is
al
ol
nt
ée
l’O
re
de
qu
év
iq
s
s en aniffice nade
ue »
des
parternable à travers
bois de
ou
etinco
ses
secrets,
nombreuses
ti lla
co
ntPa
ement en climatiques
des évolutions
dets garantir rtl’aprt maiusreée Carnuta onal des forêts.
etetforê
provisionn
®, leen
Pa enaire mations
r des eaux
ire
et sortiesinen
réalisées
en parteco
rrito
nforêt
ionFo
génieuen
toteurn
pt
in
,
ce
provisionnement
bois
de
qualité. 
du
s
s
ET
»
Ex
ab

re
ur
d’
RR
t
te
t
ltu
le
’Eacxceptinational
Forê
e la d
is, dforêts.
ec ledsl’Office
PASCAL JA guide des sylvicu
nariat
avec
o ® r bodes
ent avbo
em
re acs,tive
urneurns ,sule mus,sée C émarche
teur du JARRET
PASCAL
, ingénieur des eaux et forêts
tom
bore activ
ONF, au
arnuta co
ur
en,tviav
, bû(échluers,onincontournable
ulte
rs
lantiquedu» guide des sylvicultures
tic
ie
ec
at
st
e
llaONF,
auteur
Partenaire
de
la
le
re
ai
rs
ie
s
fo
ên
acteursdémarche
« Ch
reel
(élus,
stie®rs, bû projet
ers, tofonn
du territoi
enuisid’Exception
un
ch
« Chênaie atlantique »
m
d’
éb
er
s,
,
le
musée
Carnuta
Forêt
ur
on
re
én
te
to
is
s,
iste
au
tourneur colla)
ébén
s,
c.
et
m
e
en
m
uisles
s sur bois
iers,acteurs
touris offices
territoire
tonneliedu
,
de toavec
offices de bore activement
rs
,
u
vi
ri
ti lteurs
sme oiretourneurs
,
commun bûcherons,
,
) autour surcubois,
uvray-sur-Letc.
commun. »(élus, forestiers,
.
Vo
»
de
d
re
’u
ai
n projet
munes
ébénistes,
viticulteurs,
GLOFF,Gm menuisiers,
de comtonneliers,
GILLES GAN de la coILmLEmSunGau
ANtéGLOFF
t
, maireautour
de-ptourisme
projet
enoffices
vice
résident etc.)
de Vouvd’un
vice-présid
de
ray-sur-Lo
la comm
Loire»
ire,
-Bercé
unauté
Loire-Bercé commun.
de comm
unes
GILLES GANGLOFF, maire de Vouvray-sur-Loire,
vice-président de la communauté de communes
Loire-Bercé

Un par CélébCréelré
pour sleadlaissaveuralardtsuhaoviseubr rduer
s terro
raatdui sterroirCélébrer
ir sarth
n panparadis
UUn
r
la
saveur
du ois
a
«
l
i
s
«
t
e
s
« les
r
u
terroir
sarthois
o
p pourliles
s
«
tura ste
nanaturalistes

et cultienracinés
n. Ils sont
itoire
ni
he
te
C
e
et
Chêneleetmêm rr t
Chêne
ai
Che e Ils
mes dans
n’ét
Bercé est
r les hom vés plearurlere
sont enra
nconnitrn.
pa
s

s
:
un paradi
cinés et cu
h
leurs asso
s pour le depuis des siècledsepuisps d! ommes dans le
ltis naturalis
ciations.
es
m
siècles : ux même territo
n dequte’uet Chenin.
Col
projet “B
sont
etChêne
ueenracinés
ptle
ur renco et culti-ire
ne quteess tio
ne quesstiun Ils
m
’ul’O
so
ercé, Forê laborer avqu
ec
ntre n’é
oi on de te ns
m
NF àvés
s
trad’lisExteces pt
ng
et
tunité de
lo
ta
mda
cet par
les hommes“ dans
le même territoire it
deÉlev
ion®
redés natu
ndan
né 2010 ps !
pepp
“R
enas
rir NenFseà mce Él“evesert l’o
dant :deleur
lleeruxpsiècles
de dis pour le couvl’O
és
or- moedes
depuis
n’était
ble ses ric
loio
est un para condbouirerer av
ngnnsrencontre
des pass
uxssdeesLoir Cotde
deec
eaux
é,Lo
m
eahe
rc
s
ot
ac
Be
C
de
la
« BercéBercé
ti
ol
on
se
or
C
e
.
qu’une
!n, leois un somptueu
etchênduquestion dedu
snaturalistes
rverparadis
pp
irtemps
ns un
ni
co
l’o
m
io
®“ estles
he
m
oe
sa
at
C
ux
m
ci
est
pour
et
ie
lle
bi
un
«
so
tig
od
ux
n
x
prchesên
et
es ur pr
“Rasné“
e
ptio iversité. es et duesprpo
ti
ce
leurs as
gi
Ex
eu
d’
ée
t
du
x
br un somptueux
é-ion l’o
2010 da
chesên
ss l’ONF à ce L’Élever

, ForêRécem Collaborer
t cé
un
e de
leurs cé
associations.
pendant deis,longs
mois
ses richeavec
ns
ercé, des
projet “Ber
ensemmenblt,eune copour® pré- l’ont fait. du terrnoit rfasaitrt. ho
L’union dignesBau
passdans
couvderir dé
io

n
lla
ha

est
l’opporprojet
“Bercé,
Forêt
d’Exception
u
es
vi
re
nn
b
bo
ha
Coteaux
de
Loir
moelleux
“Rasné“
2010
ch
o
un
le
C
és
de
is dele
ênse et d
rieviàn d
uvmrim
tunité
botiis et
nscoco
r une foug ration ac
u Chenin
la Raet
ac
u na
de da
terrîtr
desredécouvrir
ves prestigieux
tunitérede
ses
d’otiobserv ensemble
oe.ir Le
èr richessesveeta pe
carm
, le
du
chêne
Bercé,
ns ileles sca
sa des passionnés
avevus de
de condui
. er de nouve e inconndauensenlesSa réisgion qu
sité
ssodentlasuRblimésrthois, est céléb
iverso
od
is
rt
de
conduire
des
actions
communes
pour
prébi
lle
la

he
rm
l’ont
fait.
L’union
du
chêne
et
du
Chenin,
lerée
ad
ur
sa
s
,
de
urvidgne erlaon
is, de rénvéactive a pe espèces
erie
ur
server
à

C
s
ha
du
d

de
e
e chaulavecuvéetar
haignes
ratio ler la prSaésrten
servert,sa
he,
qet
ui les a est célébrée
cotrllaicbo
le
dudeterroir
s gtaioninnssarthois,
au
ômvin de
e ca
es de nn
unbiodiversité.
ômanes de bois
dearpl
t vus naîtr
la cuvééependan
lauequenalit vece
omatesique
Récemmen e eu
ère inco
s in
tio- n ar
e.auLes
du vign
ug
radans
pa
di
é de- al’apermis
les
de él
laevRaderie
à er
Chahaignes
ropé
au
rcaves
ntteég
chactive
l’int
un foune
fin
l’i
en
r
n
de
rir
Récemment,
collaboration
ég
on
ai
pa
,
s
uv
m
gr
ra
ir
ce
co
so
ai
à
m
ti
au niv
on
nt sublLes
e
saatvaiqa vus naître.
de dé
ssitede
ch
ellee sraespè s auan
rsaretom
imés
uvag
iequi
cœur
les
u ên pdearfula
s inredivo-en
ums duea
de noph
ir un
s fodurest
fougèreplinconnue
Sarthe,
de découvrir
une
painrfse
lerégion
st des tanins et
par m
chêneleieàr. C’eue
cte xy
d’observer lern’laesprt ésenrecenoden ob
servnié ve
uxarômes
losi-èclepls us
grain fisont
depa
larde
cuvée
du vigneron
sublimésdes
iciau
tonn
de de
de
depu
que le l’a
vé de nouvelles
le
au
us

d’observer
espèces
de
chauven
pl
ir
is
de
ux
t
él

5

ev
re
is,
sièc
0 ans. Eten œuvm
de but de cexyttlosour
pendes
pal rFo des taninsé et
alité
dan
DEN
ce l’intégration
qu
e lelelasbe
en mis quaromatique
e plantes
mis par
e collamboen
IS FO
ctde
la révéler
souris, de
laUprésence
indiSS
en œuvr les forestiers et sa t
ir AunRDin, se
r satrtho
rattion t! le terroiég
catrices de auaussisedein revo
natus.raEt
ce
vame pfin
à grain
pendant
»
aldu
ar leélevé
emchêne
de l’apu
emen parfums
anl’airliste
ais de la qualité
al
m

en
catrices
de
au
niveau
50
,
ég
to

ss
is
t
en
 
le
oc
n
»
vo
e.

nelier. C
iation SC
tepar
le
® célèbr
rroirles
mseem
euro
é ice idede
rvbr
sartforestiers
’est
ionplus
ded’deux
»PE, assoxyloExceptsiècles
n !IRinsecte
hois que et savamtioun
,
non obmais
ra
Ex
européen,
aussi Sa
de bo
revoir
ioern®oncé
ciatceioptn
Nat
vign
le label Fo
ure Enviro d’
lè par
phage rare but de cette collarthe
ARD,en
e. »le tonnelier.
ment
œuvre
C’estrêt
E CROISCmis
nnem
es br
PH

H
gn
O
R
le
ai
le
phage
rare
non
observé
ici
depuis
50
ans.
Et
ce
IS
ST
en
vo
e
ah
TO
RI

t
qu
Ch
(SNE) Raderie,
PHE CRO
CH
n’est
turaliste bé ciation
la
ISA
sarthois
que le label Forêt
Domaile
ARD,
aine deégalement
neterroir
n’estUSS
que
le na
début de cette
asso collaboration
Do!m»
de la Rade RD, vigneron,
DENIS FO ssociation SCIRPE,
rie, Chaha
t (SNE)
d’Exception® célèbre. 
»
emenbénévole
l’aFOUSSARD,
nn
ro
de
DENIS
naturaliste
ignes
vi
in
En
se
au
Nature
rthel’association
CHRISTOPHE CROISARD, vigneron,
aue de
seinSade
SCIRPE, association
membr
membre de Sarthe Nature Environnement (SNE)

Domaine de la Raderie, Chahaignes

®
tion
t d’Excep
rche Forê
a
m
é
d
la
eurs de
it.
tre les act
ique inéd
t mené en imoine archéolog
a
ri
a
éologique
n
e
rt
tr
ction arch
Le pa
ler un pa
de prospe

il
, probava

ire
la
e
tra
el
d
un
rc
en pa
Après
a permis
NF, un anci
dater de
qu’Yves

é par l’O
1990 lors
i pourrait cteurs
NF, men
mencé en
ole et qu
s se
out a com en forestier de l’O
ent agric
ns plusieur e de
em
bl
da
é
ci
t
tifi
an
emen
t iden
giqu
Gouchet,
r soigneus ant l’Antiquité, es potentiel archéolo
ve
le
re
rv
ercheurs
décide de
ées en obse es de la forêt. Le lé, offrant aux ch
tr
on
nc
re

ies

rm
décrypal
s
fo
x
or
de
om
al
au
®
et
t
an
s
e
os
alys
rcé es les acteurs
Lercépartenariat
menéBeentre
: encl
toutes le
rrain d’an de la démarche Forêt d’Exception
te
t deLBe
le

fo
ab
e
id
la
f.
r…de révéler un
piepermis
rm
si
fe
a
fo
as
rt
de
m
s
e
le sol de
a
un
patrimoine
archéologique
inédit.
du
n
or
a

ri
ci
amas de sc
tégrer
a permisExceptaiot nm®epenr-é entatrgee de la spécifi
étranges,
les acteueu désormais est d’inments
t d’ de révé t de
nj rs de laAprès
arche Forê out
anler un pen 1990
cu
m
l’e
ss
do

F,
a
commencé
lorsqu’Yves
un
travail
prospection archéologique
pa
s
N
la
se
,
en
l’O
e
urtrimoin ations dans
démarchver cede
En 2010
autre étap Gouchet,
m- Poa
e rm
fo
e Fosrê
al’ONF,
Aux coancien
éserl’ONF,
forestier
unt ancien
parcellaire, probarchéoafilonmené
nchir une
prpar
de
es ces inde
ntouifitqu
a e.
ut
ie
co
to
sc
g
met de fra
m
t
iq
xcepourrait
re
se
s,
m
en
ly

u
re
en
st
e inalédemit. etd’Equi
aicérelever
ption® dater de
rtende
en 1990gesoigneusement
n fore
blement
n à l’ana
ux
uchpa
deodécide
dée est égagricole
lostrsioqu
L’i
.
de
et, anrecille
l’observatio tte initiative : G
ne
es
oi
s
’Y
tr
im
vetrs Apr l’Antiquité,
au identifié dans plusieurs secteurs
pa
ltu en forestieentsen
ce
toutesafles
anomalies
observant
ec les est
dfaécire
èsatun
iontrav
idsecude urrencontrées
ém r dedul’O
s
él
ris
mandes de gional
de
à
lo
av
s
t
e
va
ai
to
en
re
sa
lever so
F, mené de
mmpros
es lede
plusdeie Bercé
voirNformes
tal de
leutsol
laom
: enclos
aux
Lepepotentiel
archéologique de
n ré
s an
ntforêt
,lanoforêt.
ge
ignom
n®l’O
ga
euou
ptiopar
de pr
aliesca
la directio
t ction archéolo
semen d’Exce
Nde
rescories
forêrévélé,
ra
F, ualors
ncc-ontrée
soi l dene la amas
la
n an
l’ONF lequ
gi
étranges,
de
aux
quechercheurs
cien parceoffrant
sobdeseForêt blel’hmom
eagetest
steen
urfer…
m
nnfoaîrêtrte detede
enBercé
co
t
ac
(DRAC) et
ux
ie
lla
ri
rv
de
B
ns
m
f.
ét
co
er
ire, proet
ranges, ams occupatiocé : encl ta, Maian
leasetsi qterrain
sotn l’Ant un ur
formidable
du m
stinées à En
ba-de décrypui poud’analyse
od’Exception
iqnuicœ
s aux form ® pernu
ennelaasdémarche
ar
2010,
Forêt
ci
C
ei

d
études de
pl
e
,
an
rr
es
sc
s
ai
n
en
le
t
io
o
t
s
dater de
lle e tage deidlaenspécificité
isatries de fer…lée à Jupies
tifié dans du massif.
toire et 201de
la forêt.
e la réalune
stal en passant dde
pl
autre
étape
in
tériser l’his C’estEnmet
us
, franchir
nsi 0qu
la
ai
ie
de

ur
Le
s secteurs
potentiel
arch
rmeetForê
sif.
Ber Pour l’ONF,
et de
nesmpe
ench
ardésormais
t scientifique.
est d’intégrer
à l’analyse
t alors ré l’enjeu
ch
sur le mas s camrtl’observation
Exception® Aux com- cé es
es anfrcian
ir un
cotrurs d’
vélé, offra éologique de
e au
t au
e de
per- un formtoutes
forêcette
bsnerde
e étape :endeux
la de
n
vatio
ces
informations
dans
documents
mandes
initiative
partenaires,
id
t
d’une étud volul’otio
au
ab
x
n
le
cherchses
à l’analyse
terrain d
passant de tag
l’é
e
eu
m
dr
rs
’a
an
e
nalyse afin
des de ce régionalesciedes
préserver
ces
ntifiaffaires
compren
spécificitéforestière
et de de
que. Aux culturelles dedela gestion
èclales.direction
tte initia
rs sila
d
ie
éc
rn
e
co
ry
d
gi
de
u
p
m
s
lo
ti
directionet
massif. L’idée est -également
- Pour éléments du patrimoine.
ve : dengagent
chno qui
(DRAC)
des troi
eux parte plusieurs
l’ONF, l’e
gl’ONF
ionaleuéden
urs à laréte
co
n
re
ai
(D
re
le
n
R
jeu déssa valorisation avec les autres
es affaconnaître
AC) et
destinées
toutesde
après, études
r apNpliq à mieux
ires cultu et s,caracsel’O
n la
cespromouvoir
Trois ans
F q ileen
informat ormais est d’in®té
s
relles
éttériser
utedctesiodes
ions dd’Exception
à
anciennes
gagent occupations
ème de dé
de gesacteurs
évsidenetceules
rer
tiennée
ans ses d , gnotamment
tion forede Forêt
metl’histoire
,
p
LiDAR, syst puis té
lu
à
06
si
m
n20
eu
ie
po
ocumen
ri
rs élém Carnuta,stMaison
es uxainsi
rrC’est
connque
et tsde la forêt
surserlel’h
la réalisation
e de
isuvtoanirteco
aître et
ents du pa ière afindedel’homme
pomassif.
l
et
archéologi
so
p
ca
le

du
su
s
ra
se
fs
an
c- de
r le métude
rver ce
cienanciennes permet
oine. L’iden plein cœur
installéetràimJupilles
dus massif.
cartes
deprom
de relie d’une
as.sif. Cdes
ée es
ques
ouvo
’est ainsi nes occupations
anomalies
longi
e étude l’évolution
comprendre
au cours
acteurs d ir sa valorisation t également
sites archdéo’u
e lala réforêt
des cartes qude
al
e
dre à des
av
is
Fo
ec
at
codes

io
le
t d’Excep
mpre
n Carn
an
s autres
trois
ndrederniers siècles.
®
cien ciennes perm
et de in uta, Maison de tion , notammen
des trdeosisSarmatesl’éetvod’luuntian
onARd.e la
l’homme

stallée à
dernaprès,
los
foàrêtlaautechnologie
l’encTrois
iedorsnnsiéeècsleLiD
ans
recours
Ju
et
les
co
pi
s
Vue 3D de
d
le

u
lle
e
rs
s.
ap
s en plein
la forêt
Trlla
oire
is d’anssystème
parce
cœur du
LiDAR,
après, lede détection laser appliqué en
massif.
recours met en évidence les
Liarchéologie
DAR, syst depuis
à la tech
ème dé 2006,
nologie
aranomalies
chéologie dede
reliefstect
duionsollase
pouvant
corresponr
d
ap
ep
pliqué en
uis 2006,
andre
omàaliedes
met en
s desites archéologiques.
dre à des reliefs du sol pouv évidence les
sites arch
ant corres
éologiqu
pones.

T
T

Vue 3D de l’enclos des Sarmates et d’un ancien

Vue 3D de parcellaire d’après les données LiDAR.
l’enclos de
s Sarmat
es et d’un
parcellaire
ancien
d’après le
s donnée
s LiDAR.

© DRAC Pays-de-la-Loire

L
L

ercé,
BBercé,

© DRAC Pays-de-la-Loire

e massif
de Bercé
dis
exceptio
nnels : d pose d’atouts
e remarq
chêne se
uables fu
ssile pro
mondiale
taies de
duisant
me
un bois
paysage nt reconnue, de
d’une qu
s vallons
s structu
rés
pittoresq alité
qui se re
ues et de
joignent par un réseau d
s
e routes
da
moine n
fo
aturel et ns des carrefou
rs en éto restières
culturel
il
de grand
Ces élém
e valeur. e, un patrients
mique et , qui contribuent
e massif de Bercé dispose
d’atouts à l’
soc
Bercé au ial du territoire o intérêt scientifiqu
exceptionnels
: delaremarquables
futaies
nt c de
e, é
bel Forêt
d xceptits ®onduit à la cand conoidature d
chêne sessile
unse’E
bois
d’une
u
o
n . qualité
to
Les riproduisant
’a
d
o
chesserc
e
p
e
is
d
esé du ma pittoresques
ies des
mondialemente reconnue,
ssrqifure
abplerés futa et
assppifedmeeBndes edvallons
mlo
a

li
m
a
re
u
se
q
t
d
e
n
in
nnt un
ressantde
nels : té
paysages structurés
réseau
routes
ois d’uteforestières
p esntie
rtnhe un
excelaptiSaopar
isant uànl’béchellre
l de
es et odte
e dsquuun
poduum
e: «pro
il
su
to
ss
qui se rejoignent
dans
des
carrefours
en
étoile,
it
o
p
se
n
duièdreéspart déves
5
e
v
n
0
n
e
o
ê
rt
ch 000 visituee,u des vall » de la v s foredpatrist
em
n
a
te
rs
n
ll
u
é
p
co
e
ro
moine naturelleetmpculturel
de
grande
valeur.
a
re
d
e
r
u pLaotrir i-fré ent de
ana,uBedrcé
eéndt estres, un rése
n
q
u
u
o
enté par
e,
ff
r
é
il
mondia
a
q
re
p
u
to
e
u
s
stres ofo
n é n nsemb
ctuuré
ruilie
s stm
le d’itiné
TrsT efavora eéconosoaunvsendàtesl’intérêt
carre u Vuscientifique,
Ces éléments,
contribuent
paysagequi
raires
b
r.
m
le
d
u
s
é
t
le
connndue, va
à la éco
v nlaegnes a
gra
mique etqusocial
duigilterritoire
ont
àd’u
lancandidature
i se rejo
uuthre
territoire écodde
elndtieconduit
- uverte d’un
o
lt
n
q
cu
u
t
e
e
ru
l
e,
s.
u
ral p
tifiq
atuAre d’Exception®.
Bercé aumolabel
ine nForêt
vec la dé ent à l’intérêt scien idature deréservé et de
trmibaurche Forê duit à la cand
n
co
i
u
q
q
,
tsui se mreprésentent
tn ’Epotentiel
menmassif
xception®de déveet e ont coun
Les richesses
Ces élédu
, c’est
du territenoirmarchne®.au se
o
rv
e et sodciealpréàsetl’échelle
ti
icdépartement
rv
p
loppement
du
sud
du
deu-t un territoir
e
e d’un ob déto
e
xc
r,
miquintéressant
’E
d
d
e
v

a
e
lo
Fo
riser et dpotentiel djee ctifve
commun
en d»’unde
au labmeol yvert
e
la SartheBe:rc«époumon
vallée
du
Loir
fréquenté
par
n
tr
u
e glaeré
a
t
: celui
n
n
de
sm
te
t
stse
n
n
e
e
io
tt
m
n
re
e
p
e
rt
c
re
x
a
e
em
ép
patrimoin
assif offre undensemble
50 000 visiteurs
par dan,
u mBercé
u sudpladuired. d’itinéraires
e au
té par
richesses
l’échelle à ladudécouverte
Les équestres
ir fréquend’un
nt àfavorables
a
Lo
pédestres,
ou
VTT
ss
re
e

s
llé
in
e
t
ir
va
n
ra
e
la
é
m
e
n
e
d
ti
p
’i
»
p
d
lo
vert territoire nrural
ble
milieu souvent
préservé
etdde
méconnu,
ensem
poumond’un
’un
Sarthe : « par an, Bercé offre u
écouverte
d
la
villageslaauthentiques.
à
s
rs
u
le
b
te
de
si
ra
t
e
vi
vo
é
0
fa
0
rv
0
T
50
res ou VT
rural prése
st
e
e
ir
u
o
q
it
é
rr
®
s,
te
Avec la pdémarche
d’Exception
édestre Forêt
nnu, d’un , c’est tout un territoire
uvent mauécoservice d’un objectif commun : celui
u so
qui se met
marche
milieen
s.
e
u
rritoire
thentiq et de transmettre
s auvaloriser
tout un te aului
®, c’e
de préserver,
cest patrimoine
villagede
n
o
ti
: ce
p
e
n
u
xc
if comm
moyen d’une gestion
e Forêt d’E
marchexemplaire.
’un object
e au
d
in
e
o
ic
rv
im
tr
se
a
Avec la dé
marche au de transmettre ce p
n
e
t
e
m
qui se
riser et
er, de valo
de préserv estion exemplaire.
ne g
moyen d’u

inspira
t
sylvicu rice d’une
lture
« Grâce à sa’une moderne
d gestion contin
re edepu
piratrlièdoic
is prèserneue en futaie
insinspiratrice
régude 200
mraneialemod
u
ans, la
de Berd’une
lt
u
ic
forê
fe
lv
rm
y
s sylviculture
par-tie du s se
é des chênen fucétaiefaitrégu
ctreltess stier
moderne
ex
n continue aies
ecret
cefoptrêiotnn le cercle très e fosre
gestÀiofo
la
sa
s,
à
el
an
le
ce
rc
s fran
200la pa
« Grâ« Grâce
mçaoisesn. ddu moenetdde lasforêt
dee de
ès du
trfutaie
ès
leende
rcce
pr
rc
ou
is
ri
ra
à
sa
gestion
continue
régupu
r,
du
in
de
ie
laitmpa
rt
e fourres
eille
lière
s. ercher sur le Maison de l’Homm
aisech
Belarcé fa
te
nçans,
ein cœ
chni
s fra
tier
lière de
depuis
près deurelele200
ter- «secrets
qu
Carnusita
e polaur«acforêt
tu,éMen pl
Ccoarnuta,les
domaniale aies crexoicessptaniocennde
tieux
, ce
bi
aiuiso
ce
mpa
am
s
20
ên
n
ar
ret
s
ch
gn
de10l’H
m
domaniale
de
Bercé
fait
partie
du
cercle
très
oj
te
es
br
s
’a
er
pr
es
le
t
ep
de
r
un
inspiré po
remares
omme et
e.ojDet am forestier
tabun du esmonde
pr
er su
us
fermé
ie
ch
qu
le
er
tig
ch
re
ur
de la forê

les, ên
définirgnerfrançaises.
lum
Beraicée pr d’un
tieu
deourir, de exceptionnelles
fermé des chênaies
en bi

© DRAC Pays-de-la-Loire

En rou
t
e
vers
Enleroute
l
a
b
e
e
t
l
u
!
o
r
n
E
vers
Lrs
levelabel
!
!
l
e
b
le la

Bercé,

,
t
ê
r
o
f
a
Sous l verte
la décou oire
Hoiusst la forêt,
’Sous
de lS
la forê
la
découverte
t,
la déco
u
de
l’Histoire
T de l’Histverte
oire

Le saviez-vous ?
BerCé, uNe DeS ChêNaIeS
LeS PLuS réPutéeS De FraNCe
Mondialement célèbre pour la qualité
de son bois adaptée à la fabrication
des tonneaux, la forêt de Bercé couvre
5 400 hectares et est composée
à 65 % de chêne sessile.
Installé sur les stations les plus riches
du massif, le chêne sessile produit un bois
de très haute qualité, renommé pour
la production de merrains, et célèbre
sous son appellation « chêne de Jupilles ».
Certains parlent de l’or vert de la Sarthe.
Plus de 30 000 m3 de bois sont vendus
chaque année.

uNe BIODIVerSIté reMarquaBLe
Bercé, c’est aussi un réservoir de biodiversité
remarquable, reconnu des milieux naturalistes
et scientifiques.
Sur cette forêt se concentrent
notamment 2 sites Natura 2000,
et 5 zones naturelles à intérêt

faunistique et floristique.
uN POuMON Vert
POur LeS VISIteurS
50 000 personnes fréquentent
cet espace forestier chaque année.
Parmi les sites les plus connus :
la futaie des Clos, site exceptionnel avec
des arbres âgés de plus de 340 ans,
la vallée de l’hermitière et la Fontaine
de la Coudre.

LE LABEL
FORÊT D’EXCEPTION®
EN BREF
L’ONF s’est engagé à affirmer
une politique de développement
durable dans les forêts domaniales
et à créer un réseau de sites
démonstratifs et exemplaires.
Cette démarche de développement
local associe étroitement
les élus et les acteurs locaux.
elle est concrétisée par un label
de reconnaissance Forêt d’exception®.
Sur les dix-neuf forêts engagées
dans la démarche, cinq forêts
ont été labellisées : Fontainebleau,
Verdun, la Grande Chartreuse,
les forêts de rouen et Val Suzon.

EN ROUTE
VERS LE LABEL

Agence régionale Pays de la Loire
avec l’appui de la direction de la communication
15, boulevard Léon Bureau - 44262 Nantes Cedex 2
Octobre 2016
Photographies © Sylvain Duffard et ONF
Graphisme Valérie Charlanne
Impression Fontainebleau

L’ONF est certifié ISO 9001 et ISO 14001 pour ses activités de gestion durable des forêts
10-4-4 / Promouvoir la gestion durable de la forêt / pefc-france.org

www.onf.fr

BERCÉ, FORÊT D’EXCEPTION®

inspiratrice d’une
sylviculture moderne

« Grâce à sa gestion continue en futaie régulière depuis près de 200 ans, la forêt
domaniale de Bercé fait partie du cercle très
fermé des chênaies exceptionnelles françaises.

En route
vers
le label !
e massif de Bercé dispose d’atouts
exceptionnels : de remarquables futaies de
chêne sessile produisant un bois d’une qualité
mondialement reconnue, des vallons pittoresques et des
paysages structurés par un réseau de routes forestières
qui se rejoignent dans des carrefours en étoile, un patrimoine naturel et culturel de grande valeur.

À force de la parcourir, de chercher sur le terrain la meilleure technique pour accompagner
la croissance de ces arbres remarquables, Bercé
m’a inspiré pour définir une version moderne
de la sylviculture du chêne : une sylviculture qui
garde intacte la tradition de la haute futaie
mais qui permet à la forêt de relever les défis
des évolutions climatiques et de garantir l’approvisionnement en bois de qualité. »
PASCAL JARRET, ingénieur des eaux et forêts
ONF, auteur du guide des sylvicultures
« Chênaie atlantique »

Les richesses du massif représentent un potentiel de développement intéressant à l’échelle du sud du département de
la Sarthe : « poumon vert » de la vallée du Loir fréquenté par
50 000 visiteurs par an, Bercé offre un ensemble d’itinéraires
pédestres, équestres ou Vtt favorables à la découverte d’un
milieu souvent méconnu, d’un territoire rural préservé et de
villages authentiques.
avec la démarche Forêt d’exception®, c’est tout un territoire
qui se met en marche au service d’un objectif commun : celui
de préserver, de valoriser et de transmettre ce patrimoine au
moyen d’une gestion exemplaire.

les secrets
du monde forestier

« Carnuta, Maison de l’Homme et de la forêt
est un projet ambitieux situé en plein cœur
d’une chênaie prestigieuse. Depuis 2010, ce
musée interactif et ludique met en lumière le
patrimoine naturel, historique et culturel de la
forêt domaniale de Bercé. Cet espace est un
outil unique pour découvrir le monde forestier
et ses secrets, à travers de nombreuses animations et sorties en forêt réalisées en partenariat avec l’Office national des forêts.

Un paradis
pour les
naturalistes

« Bercé est un paradis pour les naturalistes et

leurs associations. Collaborer avec l’ONF à ce
projet “Bercé, Forêt d’exception®“ est l’opportunité de redécouvrir ensemble ses richesses et
de conduire des actions communes pour préserver sa biodiversité.
récemment, une collaboration active a permis
de découvrir une fougère inconnue en Sarthe,
d’observer de nouvelles espèces de chauvesouris, de révéler la présence de plantes indicatrices de la qualité de l’air au niveau
européen, mais aussi de revoir un insecte xylophage rare non observé ici depuis 50 ans. et ce
n’est que le début de cette collaboration ! »
DENIS FOUSSARD, naturaliste bénévole
au sein de l’association SCIrPe, association
membre de Sarthe Nature environnement (SNe)

Le partenariat mené entre les acteurs de la démarche Forêt d’Exception®
a permis de révéler un patrimoine archéologique inédit.
out a commencé en 1990 lorsqu’Yves
Gouchet, ancien forestier de l’ONF,
décide de relever soigneusement
toutes les anomalies rencontrées en observant
le sol de la forêt de Bercé : enclos aux formes
étranges, amas de scories de fer…

T

Partenaire incontournable de la démarche
Forêt d’exception®, le musée Carnuta collabore activement avec les acteurs du territoire
(élus, forestiers, bûcherons, tourneurs sur bois,
ébénistes, menuisiers, tonneliers, viticulteurs,
offices de tourisme etc.) autour d’un projet
commun. »

en 2010, la démarche Forêt d’exception® permet de franchir une autre étape en passant de
l’observation à l’analyse scientifique. aux commandes de cette initiative : deux partenaires,
la direction régionale des affaires culturelles
(DraC) et l’ONF qui engagent plusieurs
études destinées à mieux connaître et caractériser l’histoire et les anciennes occupations
sur le massif. C’est ainsi que la réalisation
d’une étude des cartes anciennes permet de
comprendre l’évolution de la forêt au cours
des trois derniers siècles.

Célébrer

trois ans après, le recours à la technologie
LiDar, système de détection laser appliqué en
archéologie depuis 2006, met en évidence les
anomalies de reliefs du sol pouvant correspondre à des sites archéologiques.

GILLES GANGLOFF, maire de Vouvray-sur-Loire,
vice-président de la communauté de communes
Loire-Bercé

L

Ces éléments, qui contribuent à l’intérêt scientifique, économique et social du territoire ont conduit à la candidature de
Bercé au label Forêt d’exception®.

Transmettre

Sous la forêt,
la découverte
de l’Histoire

la saveur du
terroir sarthois

« Chêne et Chenin. Ils sont enracinés et culti-

vés par les hommes dans le même territoire
depuis des siècles : leur rencontre n’était
qu’une question de temps !

élever pendant de longs mois un somptueux
Coteaux de Loir moelleux “rasné“ 2010 dans
du prestigieux chêne de Bercé, des passionnés
l’ont fait. L’union du chêne et du Chenin, le
bois et le vin du terroir sarthois, est célébrée
dans les caves de la raderie à Chahaignes au
cœur de la région qui les a vus naître. Les
arômes de la cuvée du vigneron sont sublimés
par l’intégration aromatique des tanins et des
parfums du chêne à grain fin élevé pendant
plus de deux siècles par les forestiers et savamment mis en œuvre par le tonnelier. C’est
également le terroir sarthois que le label Forêt
d’exception® célèbre. »
CHRISTOPHE CROISARD, vigneron,
Domaine de la raderie, Chahaignes

Vue 3D de l’enclos des Sarmates et d’un ancien
parcellaire d’après les données LiDAR.

après un travail de prospection archéologique
mené par l’ONF, un ancien parcellaire, probablement agricole et qui pourrait dater de
l’antiquité, est identifié dans plusieurs secteurs
de la forêt. Le potentiel archéologique de
Bercé est alors révélé, offrant aux chercheurs
un formidable terrain d’analyse et de décryptage de la spécificité du massif.
Pour l’ONF, l’enjeu désormais est d’intégrer
toutes ces informations dans ses documents
de gestion forestière afin de préserver ces
éléments du patrimoine. L’idée est également
de promouvoir sa valorisation avec les autres
acteurs de Forêt d’exception®, notamment à
Carnuta, Maison de l’homme et de la forêt
installée à Jupilles en plein cœur du massif.

© DraC Pays-de-la-Loire

Bercé,


Aperçu du document Brochure 2016 Bercé Forêt d'Exception.pdf - page 1/4

Aperçu du document Brochure 2016 Bercé Forêt d'Exception.pdf - page 2/4

Aperçu du document Brochure 2016 Bercé Forêt d'Exception.pdf - page 3/4

Aperçu du document Brochure 2016 Bercé Forêt d'Exception.pdf - page 4/4




Télécharger le fichier (PDF)


Brochure 2016 Bercé Forêt d'Exception.pdf (PDF, 6.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


brochure 2016 berce foret d exception
chronique 581
aicfsommer voyage etude 2011 saint hubert belgique
memoire sur le chene francais
syllabus
accob impacts environementaux developpement durable 2016

Sur le même sujet..