Magazine 2016 W468 .pdf



Nom original: Magazine 2016 W468.pdf
Titre: Magazine 2016 W468
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/11/2016 à 12:21, depuis l'adresse IP 90.105.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 203 fois.
Taille du document: 3.3 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 468

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 468

KENNARDS HIRE RALLY AUSTRALIA
Treizième (14) manche FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 17 au 20 novembre
WRC, WRC2 et WRC3
Wolkswagen tire sa révérence avec un dernier succès, celui d’Andreas MIKKELSEN et Anders JAEGER SYNNEVAG qui auront dominé ce dernier
rallye de l’année, Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA complètent le succès Volkswagen.
Thierry NEUVILLE et Nicolas GILSOUL terminent à la troisième place s’assurant de la seconde place au Championnat Mondial.
Hayden Paddon / John Kennard et Dani Sordo / Marc Marti complétent le top cinq final devant Mads Østberg / Ola Floene. Camilli / Veillas seront
contraints à l’abandon sur une sortie spectaculaire dans le SS21. Latvala / Anttila ne seront jamais dans la course suite à un bris de suspension
en début de rallye.
WRC2 : Dernier titre en jeu, Suninen (Leader) et Evans ne pouvant plus marquer, Esekka LAPPI et Mikko MARKKULA avaient les choses en main.
Gagner et le titre était assuré, les deux hommes vont dominer ce rallye et vont s’imposer très largement devant Nicolas FUCHS et Fernando
MUSSANO. Troisième place finale pour les Polonais Hubert PTASZEK et Maciej SZCZEPANIAK.
WRC3 : Unique engagée dans la catégorie, la paire Michel FABRE et Maxime VILMOT iront au bout du rallye remportant leur quatrième victoire de
la saison, une victoire inutile, le titre étant déjà joué au bénéfice des six premiers résultats acquis.

Ogier / Ingrassia seconds – Sordo / Marti*, Østberg / Floene et Tänak / Moelder complètent le top sept final en Australie
J 1 – 18/11 (11 spéciales) : MIKKELSEN devant OGIER et NEUVILLE, LAPPI et FABRE leader WRC2 et WRC3
Mikkelsen s’imposait sur cinq spéciales et menait les débats devant Ogier qui s’imposait dans les quatre dernières spéciales du Jour. Neuville et
Paddon, vainqueur chacun d’une spéciale suivaient légèrement distancés devant Østberg et Camilli. Sordo et Tänak lachés précédait le leader du
WRC2, Lappi dont le challenge est de s’imposer dans la catégorie pour rafler le titre. Fuchs et Ptaszek suivaient au général. En WRC3, Fabre était
toujours en course sans réellement d’enjeu à part celui de confirmer le titre équipe pour le Sainteloc Junior Team.
Classement après 11 spéciales
……………….

1 – Mikkelsen / Jaeger Synnevag VW Polo R WRC (RC1-WRC1) 57’16’’7
2 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC1) 57’32’’1
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 57’39’’2
4 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 57’40’’4
5 – Østberg / Floene Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 57’55’’5
6 – Camilli / Veillas Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 58’03’’3
7 – Sordo / Marti Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 58’06’’9
8 – Tänak / Moelder Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 58’47’’3
9 – Lappi / Ferm Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2) 59’37’’0
10 – Bertelli / Scattolin Ford Fiesta RS WRC (RC1) 59’41’’4...
23 – Fabre / Vilmot Citroën DS3 R3 (RC3-WRC3) 1h10’16’’9 … etc

Mikkelsen / Jaeger Synnevag en tête

HALLE de la TROCARDIÈRE – NANTES REZÉ
BOURSE AUX JOUETS DE COLLECTION
DIMANCHE 29 JANVIER 2017 de 9h00 à 17h00
Organisation

COLLECTON PASSION NANTES
bourse.jouets.nantes@free.fr – http://bourse.jouets.nantes.free.fr – 06 30 50 74 23
Entrée 2 €
Ventes aux enchères publiques la veille sur place à 17 Heures

UN UNIQUE SPECIALISTE EN LA MATIÈRE
EXTRÊME LIMITE ATELIER PASSION
Contact : Tony Boulet 02 28 02 10 10
t.boulet@extreme-limite.com

J 2 – 19/11 (7 spéciales) : MIKKELSEN tient bon devant OGIER et PADDON, LAPPI et FABRE toujours leaders WRC2 et WRC3
Bataille à trois, Mikkelsen tenait toujours tête à Ogier et à Paddon, ce dernier passait second à l’issue du SS14 mais Ogier reprenait cette position
dans la spéciale suivante. L’écart entre Ogier e Mikkelsen se réduisait considérablement dans la dernière spéciale ou Mikkelsen était confronté à
un problème de pédale qui le contraignait à effectuer cette spéciale sur les freins. En WRC2, Lappi menait toujours largement devant Fuchs et
Ptaszek. En WRC3, Fabre était toujours en course.
Classement après 18 spéciales
……………….

Paddon / Kennard à l’attaque

1 – Mikkelsen / Jaeger Synnevag VW Polo R WRC (RC1-WRC1) 2h15’06’’2
2 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC1) 2h15’08’’2
3 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 2h15’18’’2
4 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 2h15’40’’0
5 – Sordo / Marti Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 2h16’05’’4
6 – Østberg / Floene Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 2h16’06’’8
7 – Camilli / Veillas Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 2h16’27’’9
8 – Tänak / Moelder Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 2h17’26’’1
9 – Bertelli / Scattolin Ford Fiesta RS (RC1) 2h20’02’’8
10 – Lappi / Ferm Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2) 2h20’28’’9...
21 – Fabre / Vilmot Citroën DS3 R3 (RC3-WRC3) 2h46’55’’4 … etc

J 3 – 20/11 (5 spéciales) : MIKKELSEN s’impose devant OGIER et NEUVILLE, LAPPI Champion du Monde WRC2, FABRE vainqueur WRC3
Doublé Volkswagen, Mikkelsen remportait les trois premières spéciales puis assurait sa victoire. Ogier s’imposait sur les deux autres et prenait
ls trois points de la Power Stage devant Neuville qui avait repris la troisième sécurisant sa seconde place au Championnat Mondial. Paddon et
Sordo complétaient le top cinq devant Østberg, Tänak et Lappi, vainqueur du WRC2, qui s’adjugeait le titre Mondial de la catégorie. Fuchs et
Ptaszek complétaient le podium du WRC2 tandis que Fabre terminait ce rallye dans le top vingt s’adjugeant la catégorie WRC3.
Classement final après 23 spéciales
……………….

1 – Mikkelsen / Jaeger Synnevag VW Polo R WRC (RC1-WRC1) 2h46’05’’7
2 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC1) 2h46’20’’6 Power Stage 3 points
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 2h47’18’’3 Power Stage 2 points
4 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 2h47’32’’4
5 – Sordo / Marti Hyundai i20 WRC (RC1-WRC1) 2h47’34’’0 Power Stage 1 point
6 – Østberg / Floene Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 2h47’47’’2
7 – Tänak / Moelder Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 2h49’10’’0
8 – Lappi / Ferm Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2) 2h53’38’’0
9 – Latvala / Anttila VW Polo R WRC (RC1-WRC1) 2h54’02’’6
10 – Bertelli / Scattolin Ford Fiesta RS (RC1) 2h54’05’’8...
19 – Fabre / Vilmot Citroën DS3 R3 (RC3-WRC3) 3h27’18’’8 … etc

Neuville / Gilsoul vice-champions*

Mikkelsen / Jaeger Synnevag
Une victoire méritée

WRC2 : Lappi / Ferm Champions 2016

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
PALMARES 2016
................................................................

PODIUM WRC PILOTES
1 – Sébastien OGIER (Fra) ... 268 pts, 2 – Thierry NEUVILLE (Bel) … 160 pts, 3 – Andreas MIKKELSEN (Nor) … 154 pts … etc
PODIUM WRC COPILOTES
1 – Julien INGRASSIA (Fra) ... 268 pts, 2 – Nicolas GILSOUL (Bel) ... 160 pts, 3 – Anders JAEGER SYNNEVAG (Nor) ... 154 pts ... etc
PODIUM WRC TEAMS
1 – VW MOTORSPORT ... 377 pts, 2 – HYUNDAI MOTORSPORT ... 312 pts, 3 – VW MOTORSPORT II ... 163 pts ... etc
PODIUM WRC 2 PILOTES
1 – Esapekka LAPPI (Fin) ... 132 pts, 2 – Teemu SUNINEN (Fin) ... 120 pts, 3 – Elfyn EVANS (Gbr) ... 120 pts ... etc
PODIUM WRC 2 COPILOTES
1 – Janne FERM (Fin) ... 132 pts, 2 – Mikko MARKKULA (Fin) ... 120 pts, 3 – Craig PARRY (Gbr) ... 120 pts... etc
PODIUM WRC 2 TEAMS
1 – SKODA MOTORSPORT ... 175 pts, 2 – M-SPORT WORLD RALLY TEAM ... 131 pts, 3 – TEAM ORECA ... 117 pts ... etc
PODIUM WRC 3 PILOTES
1 – Simone TEMPESTINI (Ita) ... 123 pts, 2 – Michel FABRE (Fra) ... 101 pts (126), 3 – Fabio ANDOLFI (Ita) … 91 pts … etc
PODIUM WRC 3 COPILOTES
1 – Giovanni BERNACCHINI (Ita) ... 123 pts, 2 – Maxime VILMOT (Fra) ... 103 pts, 3 – Manuel FENOLI (Ita) … 91 pts … etc
PODIUM WRC 3 TEAMS
1 – SAINTELOC JULIOR TEAM ... 142 pts, 2 – ACI TEAM ITALIA ... 113 pts, 3 – STYLLEX SLOVAK NATIONAL TEAM ... 105 pts ... etc
PODIUM WRC JUNIOR PILOTES
1 – Simone TEMPESTINI (Ita) ... 123 pts, 2 – Martin KOCI (Svk) ... 82 pts, 3 – Vincent DUBERT (Fra) … 64 pts … etc
PODIUM WRC JUNIOR COPILOTES
1 – Giovanni BERNACCHINI (Ita) ... 123 pts, 2 – Lukas KOSTKA (Cze) ... 82 pts, 3 – Alexandre CORIA (Fra) ... 64 pts … etc
PODIUMM WRC JUNIOR NATION CUP
1 – ITALIE … 126 pts, 2 – FRANCE … 100 pts, 3 – REPUBLIQUE SLOVAQUE … 87 pts … etc

Sources : wrc.com et rallyaustralia.com.au – Photos : wrc.com, rallyaustralia.com.au et worldwide Hyundai*

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
6 HEURES de BAHRAIN
Neuvième manche – BAHRAIN INTERNATIONAL CIRCUIT
Du 17 au 19 novembre
Neivième et dernière manche du Championnat Mondial sur le Bahrain International Circuit avec 31 voitures en piste (8 LMP1, 10 LMP2, 7 LMGTEPro et 6 LMGTE-Am).
Etaient donc en présence les teams Audi Sport Team Joest (Audi R18 # 7 et 8), Toyota Racing (Toyota TS050-H # 5 et 6), Porsche Team (Porsche
919-H # 1 et 2), Rebellion Racing (Rebellion R-One # 13 et Bykolles Racing Team (CLM P1/0 # 4) en LMP1, G-Drive Racing (Oreca 05 # 26),
Extreme Speed Motorsports (Ligier JSP2 # 30 et 31), Manor (Oreca 05 # 44 et 45), Signatech Alpine (Alpine A460 # 36), Baxi DC Racing Alpine
(Alpine A460 # 35), RGR Sport by Morand (Ligier JSP2 # 43) et SMP Racing (BR01 # 27 et 37) en LMP2 (Toutes motorisées par Nissan), AF Corse
(Ferrari 488 GTE # 51 et 71), Dempsey-Proton Racing (Porsche 911 RSR 2016 # 77), Aston Martin Racing (Aston Martin Vantage V8 # 95 et 97) et
Ford Chip Ganassi Racing Team UK (Ford GT # 66 et 67) en LMGTE-Pro, AF Corse (Ferrari 458 Italia # 83), KCMG (Porsche 911 RSR # 78), Gulf
Racing (Porsche 911 RSR # 86), Abu Dhabi Proton Racing (Porsche 911 RSR # 88), Aston Martin Racing (Aston Martin Vantage V8 # 98) et Larbre
Compétition (Chevrolet Corvette C7 # 50) en LMGTE-Am.
Trois séances libres suivies des qualifications étaient au programme des concurrents avant la course du samedi.

Dumas, Jani et Lieb Champions – G-Drive Racing (LMP2) et AMR (GTE-Pro) vainqueurs à Bahrain – Perrodo, Collard et Aguas Champion GTE-Am
LIBRES : S.1 : Meilleur chrono pour la Porsche # 2 (Dumas, Lieb et Jani) en 1’42’’107 devant l’Audi # 8 (Di Grassi, Duval et Jarvis) en 1’42’’450 et
l’Audi # 7 (Fässler , Lotterer et Treluyer) en 1’42’’515 qui précédait la Toyota # 6 (Sarrazin, Conway et Kobayashi) en 1’42’’865. Meilleur chrono
LMP2 pour l’Alpine Signatech (Menezes, Lapierre et Richelmi) en 1’50’’966. Côté GTE-Pro, la Vantage ASM # 97 (Adam et Turner) obtenait le
meilleur chrono en 1’58’’735. En GTE-Am, top chrono pour la Ferrari 458 Italia AF Corse # 83 (Perrodo, Collard et Aguas) en 2’01’’550. S.2 :
Meilleur chrono pour la Porsche # 2 (Jani) en 1’39’’817 devant la Porsche # 1 (Bernhard, Webber et Hartley) en 1’40’’272 et l’Audi # 8 en 1’40’’400
qui précédait la Toyota # 6 en 1’40’’603. Meilleur chrono LMP2 pour l’Oreca 05 G-Drive (Rusinov, Rast et Brundle) en 1’50’’056. Côté GTE-Pro, la
Vantage ASM # 95 (Thiim et Sørensen) obtenait le meilleur chrono en 1’57’’226. En GTE-Am, top chrono pour la Vantage ASM # 98 (Dalla Lana,
Lamy et Lauda) en 1’59’’460. S.3 : Meilleur chrono pour la Porsche # 1 (Bernhard) en 1’40’’318 devant l’Audi # 8 en 1’40’’806 et la Toyota # 5
(Davidson, Buemi et Nakajima) en 1’40’’852 qui précédait la Porsche # 2 en 1’41’’000. Meilleur chrono LMP2 pour l’Oreca 05 G-Drive (Rast) en
1’50’’431. Côté GTE-Pro, la Ferrari 488 GTE AF Corse # 51 (Bruni et Calado) obtenait le meilleur chrono en 1’59’’038. En GTE-Am, top chrono pour
la Ferrari 458 Italia AF Corse # 83 (Collard) en 2’00’’701.
QUALIFICATIONS : Pôle pour l’Audi # 8 (1’39’’207) devant la Porsche # 1 (1’39’’471). La Porsche # 2 (1’39’’669) et l’Audi # 7 (1’39’’698) occupaient
la seconde ligne. Meilleur chrono LMP1 privé pour la Rebellion R-One Rebellion Racing # 13 (Tuscher, Kraihamer et Imperatori / 1’45’’091). Pole
LMP2 pour l’Alpine A460 Signatech en 1’49’’690 devant l’Oreca 05 Manor # 44 (Rao, Bradley et Lynn) en 1’50’’034 et devant la Ligier JSP2 RGR
Sport by Morand (Gonzalez, Albuquerque et Senna) en 1’50’’410. En LM GTE, pole Pro pour la Vantage ASM # 97 devant la Vantage AMR # 95 en
1’57’’081 et devant la Ferrari 488 GTE AF Corse # 51 en 1’57’’380. Pole Am pour l’Aston Martin Vantage AMR # 98 en 1’59’’879 devant la Ferrari
458 Italia AF Corse # 83 en 2’00’’227 et devant la Corvette Larbre Competition (Ragues, R. Taylor et Brandela) en 2’00’’938. Pas de chrono pour
l’Oreca G-Drive Racing, pour la CLM Bykolles Racing Team et pour la Porsche 911 RSR Abu Dhabi-Proton Racing.
COURSE : Les dés sont jetés, Audi comme Volkswagen en WRC le même week-end, quitte le grand cirque sur un doublé. Les Audi R18 auront
dominé la course de bout en bout, Di Grassi, Jarvis et Duval s’imposant devant Fässler, Lotterer et Tréluyer, une course limpide qui laissera des
regrets par rapport au reste de la saison. Porsche complète le podium avec Bernhard, Webber et Hartley qui sont les seuls à terminer dans le
même tour que les deux Audi. Les deux Toyota suivent sans avoir pu prétendre à batailler pour la victoire contrairement aux deux courses
précédentes. Dumas, Jani et Lieb sur la seconde Porsche auront connu quelques ennuis (Accrochage puis crevaison) mais la sixième place
finale assure le titre pilotes à son équipage au détriment de Kobayashi, Conway et Sarrazin (Toyota # 6). Côté LMP2 ou les titres étaient joués,
l’Alpine Signatech dominera le début de la course avant de céder face à l’Oreca G-Drive revenue du fond de la grille puis de laisser la seconde
place à la Ligier RGR Sport by Morand. Dans le clan des GTE, si le titre constructeur revient à Ferrari, Thiim et Sørensen en s’imposant une
nouvelle fois s’assure du titre pilote Pro et donne à Aston Martin le titre des teams Pro. Enfin dans la seconde catégorie, le miracle n’a pas eu
lieu pour Dalla Lana, Lauda et Lamy. Contraint à l’abandon (Moteur), l’équipage de la Vantage Aston Martin Racing # 98 perd même la seconde
place dans les deux classements au profit d’Heinemeier-Hanson et d’Al-Qubaisi et du team Abu Dhabi-Proton Racing, derniers vainqueurs de la
saison. Collard, Perrodo et Aguas déroulaient, terminant à la troisième place, titres pilote et team (AF Corse) en poche.
Classement final des 6 Heures de Bahrain (Provisoire)
…………………………………………………………………………

1 – Di Grassi / Duval / Jarvis Audi R18 # 8 LMP1-H Audi Sport Team Joest 201 tours en 6h00’12’’387
2 – Fässler / Lotterer / Tréluyer Audi R18 # 7 LMP1-H Audi Sport Team Joest à 16’’419
3 – Bernhard / Webber / Hartley Porsche 919 Hybrid # 1 LMP1-H Porsche Team à 1’17’’001
4 – Davidson / Buemi / Nakajima Toyota TS050-Hybrid # 5 LMP1-H Toyota Gazoo Racing à 1 tour
5 – Sarrazin / Conway / Kobayashi Toyota TS050-Hybrid # 6 LMP1-H Toyota Gazoo Racing à 1 tour
6 – Dumas / Jani / Lieb Porsche 919 Hybrid # 2 LMP1-H Porsche Team à 3 tours
7 – Tuscher / Kraihamer / Imperatori Rebellion R-One-AER # 13 LMP1 Rebellion Racing à 10 tours
8 – Trummer / Webb / Kaffer CLM P1/01-AER # 4 LMP1 Bykolles Racing Team à 14 tours
9 – Rusinov / Rast / Brundle Oreca 05-Nissan # 26 LMP2 G-Drive Racing à 17 tours
10 – Ri. Gonzalez / Albuquerque / Senna Ligier JSP2-Nissan # 43 LMP2 RGR Sport by Morand à 17 tours
11 – Menezes / Lapierre / Richelmi Alpine A460-Nissan # 36 LMP2 Signatech Alpine à 18 tours
12 – Dalziel / Derani / Cumming Ligier JSP2-Nissan # 31 LMP2 Extreme Speed Motorsport à 18 tours …
Di Grassi / Duval / Jarvis
19 – Thiim / Sørensen Aston Martin Vantage # 95 LMGTE-Pro Aston Martin Racing à 27 tours …
Audi vous salut bien …
20 – Bruni / Calado Ferrari 488 GTE # 51 LMGTE-Pro AF Corse à 27 tours
21 – Rigon / Bird Ferrari 488 GTE # 71 LMGTE-Pro AF Corse à 28 tours ...
26 – Al-Qubaisi / Heinemeier-Hanson / Long Porsche 911 RSR # 88 LMGTE-Am Abu Dhabi-Proton Racing à 30 tours
27 – Ried / Henzler / Camathias Porsche 911 RSR # 78 LMGTE-Am KCMG à 31 tours
28 – Perrodo / Collard / Aguas Ferrari 458 Italia # 83 LMGTE-Am AF Corse à 32 tours … etc
………………………..

Engagés : 31 – Libres : 31 (31-31-31) – Qualifications : 28 (31) – Partants : 31 – Classés : 30.

Source : FIAWEC.COM – Photos : FIAWEC.COM (AdrenalMedia.com / Gabi Tomescu)

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
PALMARES 2016
LMP1-H : Une nouvelle saison aux couleurs de Porsche, la marque allemande conserve la couronne acquise en 2015. Audi qui quitte la scène
comme nous l’avions prévu il y a un an (voir AMP MAG # 419), avait débuté la saison en fanfare, victorieuse mais déclassée à Silverstone, la
marque aux anneaux prenait sa revanche à Spa. Inexistante au Mans, Audi se montrera par la suite mais ne sera que rarement en mesure de
jouer la victoire avant de « fêter » son départ avec un doublé à Bahrain. Toyota passera très prêt de la victoire au Mans après un début de saison
en demi-teinte, toujours placée ensuite, la marque Japonaise s’imposait à domicile avant de placer ses deux voitures sur le podium en Chine et
de terminer la saison au pied du podium à Bahrain. Pendant ce temps, Porsche alignait les victoires avec l’avantage à la 919-H de Bernhard,
Webber et Hartley. Reste à savoir quel est l’avenir du LMP1 dont les règles sont gelées jusqu’à fin 2019, qui pour rejoindre Porsche et Toyota ?

LMP1-H : Porsche conserve ses titres, Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb*, Audi vice champion et Toyota qui aurait peut-être mérité mieux
LMP1 : Le Rebellion Racing s’adjuge le titre une nouvelle fois sans aucun souci, la messe étant dite le team quitte une catégorie ou elle n’a plus
rien à prouver pour rejoindre la catégorie LMP2. Bykolles n’aura fait que de la figuration, frisant parfois le ridicule mais pourra tout de même se
targuer d’avoir gagné en Chine en étant classé de manière correcte. Là encore quel est l’avenir de cette catégorie ?

LMP1 : Rebellion Racing bien trop seul – Bykolles, une victoire

LMP2 : Signatech Alpine au top devant le RGR Sport by Morand

LMP2 : Alpine Signatech au top, avec quatre victoires à son actif dont les 24 Heures du Mans, la marque Française s’impose dans la catégorie la
plus fournie et la plus intéressante des prototypes, titres teams et pilotes. Le RGR Sport by Morand, le G-Drive Racing et Extreme Speed
Motorsports auront été les adversaires les plus coriaces et surtout les plus réguliers face au Signatech Alpine.

GTE-Pro : Aston Martin Racing devant Ford Ganassi Racing UK

GTE-Am : AF Corse vainqueur devant Abu Dhabi-Proton Racing

LMGTE-Pro : Titres pilotes et Teams pour Aston Martin Racing, Marco Sørensen et Nicki Thiim en s’imposant sur la dernière course confirmaient
leur première place devant les pilotes des 488 GTE AF Corse (Rigon / Bird et Bruni / Calado). Côté Team AF Corse était devancé par le Ford Chip
Ganassi Racing pour la seconde place.
LMGTE-Am : AF Corse s’adjuge les deux titres, Emmanuel Collard, François Perrodo et Rui Aguas sont sacrés après une remarquable saison. Le
team Abu Dhabi-Proton Racing héritait de la seconde place à l’issue de la dernière course au détriment d’Aston Martin Racing (Abandon) qui
aura longtemps été le plus sérieux adversaire de la 458 Italia sacrée à l’issue de ce championnat.
LES CLASSEMENT 2016
PILOTES : 1 – Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb … 160 pts,
2 – Loic Duval, Lucas Di Grassi et Oliver Jarvis … 147,5 pts, 3 – Kamui Kobayashi, Mike Conway et Stéphane Sarrazin … 145 pts … etc
MANUFACTURIERS LM P1 : 1 – Porsche … 324 pts, 2 – Audi … 266 pts, 3 – Toyota … 229 points.
PILOTES TEAMS PRIVES : Alexandre Imperatori, Matheo Tuscher et Dominik Kraihamer … 193 pts,
2 – Oliver Webb et Simon Trummer … 109 pts, 3 – Nick Heidfeld et Nicolas Prost … 104 points … etc
TEAMS PRIVES LM P1 : 1 – Rebellion Racing # 13 … 193 pts, 2 – Bykolles Racing Team … 109 pts, 3 – Rebellion Racing # 12 … 104 pts.
PILOTES LM P2 : 1 – Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre et Stéphane Richelmi … 199 pts,
2 – Bruno Senna, Filipe Albuquerque et Ricardo Gonzales … 166 pts, 3 – Roman Rusinov … 162 pts … etc
TEAMS LM P2 : 1 – Signatech Alpine … 199 pts, 2 – RGR Sport by Morand … 169 pts, 3 – G-Drive Racing # 28 … 164 pts ... etc
MANUFACTURIERS GT : 1 – Ferrari… 294 pts, 2 – Aston Martin … 287 pts, 3 – Ford … 241,5 pts, 4 – Porsche ... 123 pts.
TEAMS PRO : 1 – Aston Martin Racing # 95 … 156 pts, 2 – Ford Ganassi UK # 67 … 141 pts, 3 – AF Corse # 71 … 134 pts … etc
TEAMS AM : 1 – AF Corse … 188 pts, 3 – Abu Dhabi-Proton Racing # 98 … 151 pts, 3 – Aston Martin Racing … 149 pts … etc
PILOTES GT : 1 – Marco Sørensen et Nicki Thiim … 156 pts,
2 – Davide Rigon et Sam Bird … 134 pts, 3 – Gianmaria Bruni et James Calado … 128 pts … etc
PILOTES GT AM : 1 – Emmanuel Collard, François Perrodo et Rui Aguas … 188 pts
2 – David Heinemeier-Hanson et Khaled Al Qubaisi … 151 pts, 3 – Mathias Lauda, Paul Dalla Lana et Pedro Lamy … 149 pts … etc

Source : FIAWEC.COM – Photos : AMP MAG / J-P. BERRY, S. CAILLER et P. DURAND et FIAWEC.COM (AdrenalMedia.com / Gabi Tomescu)*

FIA WORLD GT CUP – SJM MACAU GT CUP
MACAU CIRCUITO DA GUIA
Du 17 au 20 novembre
Vingt-trois voitures en piste pour cette FIA World Cup GT disputée dans le cadre du 63ème Grand Prix de Macao avec sept marques en présence,
Audi (Audi Sport Phoenix Team Asia,, Audi Sport Team WRT, Audi Hong Kong, Absolute Racing et le Team HCB Rutronik Racing), Bentley
(Bentley Team Absolute), BMW (Rowe Racing et Modena Engineering), Ferrari (Spirit of Race et HubAuto
Auto Racing), Lamborghini (FFF Racing),
Mercedes-Benz (Mercedes AMG Driving Academy et D2 Racing Team) et Porsche (Craft Bamboo Racing, GruppeM Racing, Manthey Racing et
Modena Motorsports). Deux séances d’essais libres et une séance qualificative étaient au programme des concurrents avant une course
qualificative (12 tours) et la course World Cup (18
18 tours),
tours un schéma semblable aux BSS.

Edoardo Mortara (Team WRT) – Mirko Bortolotti (FFF Racing) – Confu Cheng (Team Absolute) – Hiroki Yoshimoto (HubAuto Racing)
LIBRES : Top chrono pour Maro Engel (Mercedes AMG Driving Academy # 1) en 2’17’’153 devant Edoardo Mortara (Audi R8 LMS Team WRT # 7)
en 2’18’’175 et Earl Bamber (Porsche 911 GT3-R Manthey Racing # 911) en 2’18’’201. Top cinq complété par Laurens Vanthoor
Vantho (Audi R8 LMS
Team WRT # 8) en 2’18’’356 et par Kevin Estre (Porsche 911 GT3-R
GT3 R Manthey Racing # 912) en 2’18’’728. Temps obtenus lors de la seconde
séance libre. Tous les concurrents engagés auront participé à au moins une séance.

Earl Bamber (Manthey) – Renger Van Der Zande (AMG Driving Academy) – Adderly Fong (Bentley Absolute) – Nicky Catsburg (Rowe)
QUALIFICATIONS : Pole pour Edoardo Mortara (Audi R8 LMS Team WRT # 7) en 2’16’’862 devant Laurens Vanthoor (Audi R8 LMS Team WRT # 8)
en 2’17’’016 et Earl Bamber (Porsche 911 GT3-R Manthey Racing # 911) en 2’17’’133. Top cinq complété par Maro Engel (Mercedes AMG Driving
Academy # 1) n 2’17’’147 et par Nico Müller (Audi R8 LMS Phoenix Team Asia) en 2’17’’863. NQ
Q (107%) : # 22 D2 Racing Team, 29 Team HCB
Rutronik Racing, 68 Modena Motorsports et 98 Gruppe M Racing, # 99 Craft Bamboo Racing pas de chrono.
o.
QUALIFYING RACE (Engagés : 23. Qualifications : 18 (23). Partants : 22. Classés : 20).
1 – Laurens Vanthoor Audi R8 LMS # 8 Audi Team WRT 12 tours en 33’00’’643
2 – Earl Bamber Porsche 991 GT3-R # 911 Manthey Racing à 00’’786
3 – Kevin Estre Porsche 991 GT3-R # 912 Manthey Racing à 01’’840
4 – Maro Engel Mercedes-AMG GT3 # 1 Mercedes-AMG
Mercedes
Driving Academy à 06’’982
5 – Renger Van Der Zande Mercedes-AMG
AMG GT3 # 2 Mercedes-AMG Driving Academy à 09’’516
6 – Adderly Fong Bentley Continental GT3 # 10 Bentley Team Absolute à 15’’748
7 – Nicky Catsburg BMW F13 M6 GT3 # 9 Rowe Racing à 17’’820
8 – Fabian Plentz Audi R8 LMS # 28 Team HCB-Rutonik-Racing
HCB
à 19’’299
9 – Hiroki Yoshimoto Ferrari 488 GT3 # 89 HubAuto Racing à 21’’017
10 – Mirko Bortolotti Lamborghini Huracan GT3 # 5 FFF Racing à 21’’563 … etc
…………………..

………………………………………………………
………………………………………………………

RACE (Engagés : 23. Qualifications : 18 (23). Partants : 20. Classés : 19). Course réduite à 4 tours
1 – Laurens Vanthoor Audi R8 LMS # 8 Audi Team WRT 4 tours en 12’21’’870
2 – Kevin Estre Porsche 991 GT3-R # 912 Manthey Racing à 03’’500
3 – Maro Engel Mercedes-AMG GT3 # 1 Mercedes-AMG
Mercedes
Driving Academy à 05’’605
4 – Earl Bamber Porsche 991 GT3-R # 911 Manthey Racing à 06’’878
5 – Adderly Fong Bentley Continental GT3 # 10 Bentley Team Absolute à 07’’365
6 – Renger Van Der Zande Mercedes-AMG
AMG GT3 # 2 Mercedes-AMG Driving Academy à 10’’492
7 – Nicky Catsburg BMW F13 M6 GT3 # 9 Rowe Racing à 12’’508
8 – Fabian Plentz Audi R8 LMS # 28 Team HCB-Rutonik-Racing
HCB
à 14’’486
9 – Mirko Bortolotti Lamborghini Huracan GT3 # 5 FFF Racing à 16’’396
10 – Congfu Cheng Audi R8 LMS # 11 Absolute Racing à 18’’384 … etc

Laurens Vanthoor vainqueur des
deux courses malgré un envol des
plus spectaculaires dans la seconde

…………………..

Seconde course stoppée dès le départ suite à la sortie de Capo (BMW Z4 GT3), repartie elle sera définitivement arrêtée au cinquième tour suite à l’envol de Laurens
Vanthoor, ce dernier était pourtant victorieux puisqu’il pointait en tête à l’issue du quatrième tour.
tour. Kevin Estre et Maro Engel complétaient le podium.

Source : GRANDPRIX.GOV.MO – Photos : grandprix.gov.mo (GCS
GCS et ID).
ID

HISTOIRE DE CORVETTE
Du MM RACING au PEGASUS RACING
Une grande voyageuse
Elle est actuellement la propriété du Pegasus Racing, issue de la série C6 Z06 427 de 2007/2008, cette Corvette GT3 est une des sept C6 Z06
préparée selon les spécificités GT3 Callaway (Châssis # 1G1YY26E175129056). Elle a d’abord appartenu à Martin Matzke (MM Racing) en
République Tchèque ou sa configuration compétition sera effectuée par Tsechechism selon les directives Callaway Competition. Le MM Racing
participera principalement au Championnat d’Europe FIA-GT3 et à l’ADAC-GT-Masters en 2008 avant de rejoindre les ateliers Callaway ou elle
sera reconstruite l’année suivante. Elle sera alors vendue au Graff Racing (France) qui l’engagera dans le Championnat de France FFSA-GT et
dans le Championnat FIA-GT3 en 2010. Revendue l’année suivante au Team Japonais Tomei Sports, elle participera au Japan GT dans la
catégorie GT300 (Super GT Series) en 2011 (Livrée blanche, pilotes Atsushi Tanaka, Kasuyochi Okamura et Masahiro Matsunaga) et en 2012
(Livrée bleue, pilotes Atsushi Tanaka, Yasushi Kikuchi et Takuya Shirasaka). Son voyage continuera et elle deviendra la propriété du Team
Norvégien Vetteracing S.A. ou elle participera avec de nombreux succès au Nordic GT Championship de 2013 à 2015.
Le Pegasus Racing donne en 2016 de nouveaux objectifs à cette Callaway Corvette GT3.

MM RACING 2008 (# 37 ou 38 ?)
GRAFF RACING 2010 (FFSA # 9 / FIA GT3 # 16)
.
Il était difficile de déterminer la voiture pour son ou ses équipages ainsi que pour les numéros de course tant aussi bien chez Martin Matzke (MM
Racing) qu’au Graff Racing du fait que les deux teams possédaient deux Chevrolet Corvette Callaway GT3 dont la voiture concernée.

TOMEI SPORTS 2011

TOMEI SPORTS 2012

Arrivée en Norvège

HISTORIQUE
…………………………………..

2008
2008
2009
2010
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016

MM Racing # 37 (ou # 38) FIA GT3 Stepan Voijtech et Adam Lacko (ou Martin Matzke et Jiri Skula).
MM Racing # 31 ou # 32 ADAC GT MASTERS Martin Matzke et Jiri Skula.
Ateliers Callaway Competition
GRAFF RACING # 9 FFSA GT Henri-Gérard Tonelli et Julien Canal.
GRAFF RACING # 16 FIA GT3 Joakim Lambote et Mike Parisy.
TOMEI SPORTS # 360 SUPER GT SERIES Atsushi Tanaka, Kasuyochi Okamura et Masahiro Matsunaga.
TOMEI SPORTS # 360 SUPER GT SERIES Atsushi Tanaka, Yasushi Kikuchi et Takuya Shirasaka.
VETTERACING S.A. # 222 NORDIC GT CHAMPIONSHIP Rune Ydstebo.
VETTERACING S.A. # 222 NORDIC GT CHAMPIONSHIP Rune Ydstebo.
VETTERACING S.A. # 411 NORDIC GT CHAMPIONSHIP Rune Ydstebo.
PEGASUS RACING # 29 500 Nocturnes Anneau du Rhin Julien Schell.

VETTERACING S.A. 2013, 2014 et 2015

Arrivée chez PEGASUS RACING, ateliers PEGASUS RACING et course 500 Nocturnes Anneau du Rhin
Sources : Archives AMP MAG, GT3europe.com, SRO ffsagt.com, Tomei Sports, Vetteracing.com et Pegasus Racing.
Photos : GT3europe.com / dppi, planete-gt.com, Tomei Sports, Vetterracing / Race Photo,
AMP MAG / Serge CAILLER (Pegasus Racing).

NASCAR SPRINT CUP
RACE 36 / CHASE 10

HOMESTEAD MIAMI FORD ECOBOOST 400
20 novembre

La dernière de Tony Stewart, 49 victoires (la première à Richmond en 1999, la dernière à Sonoma en 2016, trois titres (2002, 2005 et 2011)

MIAMI : Ryan Newman (30’’789), Jimmie Johnson (30’’973) et Martin Truex Junior (30’’983) réalisaient les meilleurs chronos des trois séances
d’essais qui étaient au programme. Pole position pour Kevin Harvick en 30’’399 devant Brad Keselowski (30’’416) et Ryan Newman (30’’442). A
l’image de Kevin Harvick (2014) et de Kyle Busch (2015), Jimmie Johnson aura du s’imposer sur la dernière manche pour décrocher
décroch le titre.
Parti du fond de grille (Irrégularité
arité sur sa voiture), souvent en difficulté pendant la course, il évitera de justesse l’accident du 257ème tour qui
éliminera Carl Edwards et causera probablement quelques soucis à Joey Logano. Un excellent ajustement lors du dernier arrêt lui
l permettait de
se remettre dans la course. Kyle Larson débordé à trois tours de la fin et Johnson filait vers la victoire, sa première à Miami
Mia mais surtout celle
qui lui donnait un septième titre dans la catégorie reine de la Nascar rejoignant ainsi Dale Earnhardt et Richard Petty.
Petty L’accident provoqué par
Carl Edwards aura fait basculer la course, ce dernier assumera et viendra s’excuser auprès des hommes de Joey Logano.

MIAMI HOMESTEAD FORD ECOBOOST 400 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24…
34

48
42
4
22
1
18
20
47
11
59
24
3
41
27
44
88
16
13
10
6
38
14
15
34
19

Jimmie JOHNSON
Kyle LARSON
Kevin HARVICK
Joey LOGANO
Jamie MACMURRAY
Kyle BUSCH
Matt KENSETH
A.J. ALLMENDINGER
Dennis HAMLIN
Michael MACDOWELL
Chase ELLIOTT
Austin DILLON
Kurt BUSCH
Paul MENARD
Brian SCOTT
Alex BOWMAN
Greg BIFFLE
Casey MEARS
Danica PATRICK
Trevor BAYNE
Landon CASSILL
Tony STEWART
Clint BOWYER
Chris BUESCHER
Carl EDWARDS

CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
TOYOTA

268
268
268
268
268
268
268
268
268
268
268
268
268
268
268
268
267
267
266
266
266
266
266
266
257

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Accident

40 partants, tous classés – Statuts : Running : 32. Accidents : 8.

Le dernier carré, Carl Edwards va provoquer un crash spectaculaire qui jouera sur la suite de la course...
…Trois tours en tête, les trois derniers et Jimmie Johnson est sacré pour la septième fois dans la catégorie reine de la Nascar

Sources : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM
NASCAR.COM / Getty Images (Dont Jonathan Ferrey, Chris Trotman et Sean Gardner)

Ligue Régionale du Sport Automobile

BRETAGNE – PAYS de la LOIRE
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.ligue-sportauto
sportauto-bpl.org – ligue.sportauto.bpl@gmail.com – Tél. 02 40 79 02 11

MOTO GP
PALMARES 2016

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001166

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001166

MOTO GP – MOTO GP2 – MOTO GP3

Marc MARQUEZ (Repsol Honda Team) – Johann ZARCO (Ajo Motorsport Kalex) – Brad BINDER (Red Bull KTM Ajo)
MOTO GP

MOTO GP2

MOTO GP3

1 – Marc MARQUEZ (ESP) … 298 points
Repsol HONDA Team
2 – Valentino ROSSI (ITA) … 249 points
Movistar YAMAHA Moto GP
3 – Jorge LORENZO (ESP) … 233 points
Movistar YAMAHA Moto GP
4 – Maverick VIÑALES (ESP) … 202 points
Team SUZUKI ECSTAR
5 – Andrea DOVIZIOSO (ITA) … 171 points
DUCATI Team
6 – Dani PEDROSA (ESP) … 155 points
Repsol HONDA Team
7 – Cal CRUTCHLOW (GBR) … 141 points
LCR HONDA
8 – Pol ESPARGARO (ESP) … 134 points
Monster YAMAHA Tech 3
9 – Andrea IANNONE (ITA) … 112 points
DUCATI Team
10 – Hector BARBERA (ESP) ... 102 points
Avintia Racing DUCATI ... etc
27 concurrents dans les points (28).

1 – Johann ZARCO (FRA) … 276 points
Ajo Motorsport – KALEX
2 – Thomas LUTHI (SUI) … 234 points
Garage Plus Interwetten – KALEX
3 – Alex RINS (ESP) … 214 points
Paginas Amarillas HP40 – KALEX
4 – Franco MORBIDELLI (ITA) … 213 points
Estrella Galicia 0.0 Marc VDS – KALEX
5 – Sam LOWES (GBR) … 175 points
Federal Oil Gresini Moto 2 – KALEX
6 – Takaaki NAKAGAMI (JAP) … 169 points
Idemitsu Honda Team Asia – KALEX
7 – Jonas FOLGER (GER) … 167 points
Dynavolt Intact GP – KALEX
8 – Lorenzo BALDASSARRI (ITA) ... 127 pts
Forward Team – KALEX
9 – Hafizh SYAHRIN (MAL) ... 118 points
Petronas Raceline Malaysia – KALEX
10 – Simone CORSI (ITA) … 103 points
Speed Up Racing – SPEED UP … etc
32 concurrents dans les points (42).

1 – Brad BINDER (RSA) … 319 points
Red Bull KTM Ajo – KTM
2 – Enea BASTIANINI (ITA) … 177 points
Gresini Racing Team Moto 3 – HONDA
3 – Jorge NAVARRO (ESP) … 150 points
Estrella Galicia 0.0 – HONDA
4 – Francesco BAGNAIA (ITA) ... 145 pts
Pull & Bear Aspar – MAHINDRA
5 – Joan MIR (ESP) ... 144 points
Leopard Racing – KTM
6 – Fabio DI GIANNANTONIO (ITA) … 134
Gresini Racing Team Moto 3 – HONDA
7 – Nicolo BULEGA (ITA) … 129 points
Sky Racing Team VR46 – KTM
8 – Jakub KORNFEIL (CZE) … 112 points
Drive M7 Sic Racing Team – HONDA
9 – Andrea LOCATELLI (ITA) … 96 points
Leopard Racing – KTM
10 – Romano FENATI (ITA) … 93 points
Sky Racing Team VR46 – KTM
36 concurrents dans les points (50).

MOTO GP
Troisième titre Mondial pour Marc MARQUEZ
qui en s’imposant au Japon pendant que ses
deux adversaires directs Valentino ROSSI et
Jorge LORENZO était contraints à l’abandon
sur chutes, la saison était pliée et par la suite
Rossi conservait la seconde place devant un
Lorenzo qui aura connu une saison assez
frustrante avant de terminer sur une victoire.
Andrea IANNONE, Maverick VIÑALES et Cal
CRUTCHLOW inscriront pour la première fois
leurs noms à la liste des vainqueurs de la
catégorie reine. Cal CRUTCHLOW sera aussi
nommé meilleur pilote indépendant 2016.

MOTO 2
Il avait totalement dominé la saison 2015, le
Français Johann ZARCO voulait conserver le
titre acquis la saison passée, pari réussi en fin
de saison face à Thomas LUTHI qui termine
vice champion devant Alex RINS qui aura été
longtemps le plus sérieux adversaire de Zarco
avant de connaitre une fin de saison des plus
calamiteuses (chutes et abandons). Derrière
ces trois hommes Franco MORBIDELLI sera
plus efficace que Sam LOWES.
Takaaki NAKAGAMI et Lorenzo BALDASSARI
inscriront pour la première fois leurs noms à
la liste des vainqueurs de la catégorie.

MOTO 3
Rarement un pilote aura autant dominé, Brad
BINDER va écraser la saison de sa classe ne
laissant que des miettes à ses adversaires.
Enea BASTIANINI, second, accuse un écart de
140 points sur le vainqueur, un gouffre. Jorge
NAVARRO complète le podium de la catégorie
qui connaitra cette année son lot de surprises
avec des victoires pour les marques Peugeot
et Mahindra. Khairul Idam PAWI, Joan MIR,
Francesco BAGNAIA, Jorge NAVARRO et
John MACPHEE inscriront pour la première
fois leurs noms à la liste des vainqueurs de la
catégorie.

GP : Cal Crutchlow meilleur indépendant – M2 : Takaaki Nakagami (Kalex) – M3 : Khairul Idam Pawi (Honda)et John McPhee (Peugeot)
Source et photos : MOTOGP.COM

AMPhotosports magazine 2016.W468/11.21
Sources : WRC.COM, RALLYAUSTRALIA.COM.AU, FIAWEC.COM, GRANDPRIX.GOV.MO, Archives AMP MAG,
GT3europe.com, SRO ffsagt.com, Tomei Sports, vetterracing.com, Pegasus Racing, NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : WRC.COM, RALLYAUSTRALIA.COM.AU, Worldwide Hyundai,
FIAWEC.COM (AdrenalMedia.com / Gabi Tomescu),, GRANDPRIX.GOV.MO (GCS et ID),
GT3europe.com (dppi), planete-gt.com, Tomei Sports, Vetterracing (Race Photo),
NASCAR.COM / Getty images (Dont Jonathan Ferrey, Chris Trotman et Sean Gardner),
MOTOGP.COM et AMP MAG / Serge CAILLER, Jean-Pierre BERRY et Patrick DURAND.
MP © 2016 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 468



Télécharger le fichier (PDF)










Documents similaires


magazine 2013 w316
magazine 2015 w419
magazine 2016 w466
magazine 2015 w413
magazine 2015 w407
magazine 2017 w506

Sur le même sujet..