Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



Miserordia et Misera Commentaire de Radio Vatican .pdf


Nom original: Miserordia et Misera Commentaire de Radio Vatican.pdf
Titre: Miserordia et Misera Commentaire de Radio Vatican
Auteur: JEAN JULES TCHASSEM

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.6.2 / GPL Ghostscript 9.05; modified using iTextSharp 5.2.1 (c) 1T3XT BVBA, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/11/2016 à 14:19, depuis l'adresse IP 79.7.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 138 fois.
Taille du document: 56 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Lettre apostolique "Misericordia et Misera" :
«voici venu le temps de la miséricorde»
Commentaire de Radio Vatican
Le Pape François a signé la lettre apostolique
“Misericordia et misera” à la fin de la messe conclusive du
Jubilé, dimanche 20 novembre 2016.
RV) «Voici venu le temps de la miséricorde», le Pape François le
clame avec force dans une lettre apostolique "Misericordia et
Misera" ("Miséricorde et pauvreté") qui vient d’être rendue
publique ce lundi 21 novembre. Un texte d’une dizaine de pages,
composée de 22 paragraphes dans lequel le Saint-Père revient sur
l’année jubilaire qui vient de s’achever le 20 novembre. Le Pape
met en lumière un certain nombre d’expériences et d’initiatives
comme l’envoi de Missionnaires de la Miséricorde ou les vendredis
de la miséricorde, mais il invite surtout à « regarder de l’avant »,
à faire de cette année sainte le point de départ d’un nouveau
chemin à parcourir. Le Pape a ainsi annoncé plusieurs gestes
significatifs comme l’instauration d’une « journée mondiale des
pauvres ». Par ailleurs, il concède « à tous les prêtres la faculté
d’absoudre le péché d’avortement » et prolonge la faculté donnée
aux prêtres de la Fraternité Saint-Pie-X de donner une confession
«valide» et «licite» au-delà du Jubilé.
"Misericordia et Misera", "miséricorde et pauvreté", cette lettre
apostolique, rendue publique au lendemain de la clôture de
l’année de la Miséricorde est en quelque sorte un prolongement
de cette année sainte. Une feuille de route transmise par le Pape
pour « nous indiquer la route que nous sommes appelés à suivre
à l’avenir ». Le Saint-Père rappelle tout d’abord que la miséricorde
ne peut être « une parenthèse dans la vie de l’Église, elle en
constitue l’existence même ». « Tout se révèle dans la
miséricorde, tout se résout dans l’amour miséricordieux du Père »
souligne le Pape rappelant qu’« aucun d’entre nous ne peut poser
de conditions à la miséricorde ». « Même dans les cas les plus
difficiles où l’on est tenté de faire prévaloir une justice qui vient
seulement des normes, on doit croire en la force qui jaillit de la
grâce divine ».
Alors que les portes saintes sont désormais toutes refermées, le
Saint-Père ouvre « le temps de la miséricorde ». Premier signe
concret pour encourager à « continuer avec fidélité, joie et

enthousiasme à faire l’expérience de la richesse de la
miséricorde » : l’instauration « à la lumière du jubilé des
personnes exclues » d’une journée mondiale des pauvres. Elle
sera célébrée dans toute l’Église le 33ème dimanche du temps
ordinaire. Une journée, précise le Pape, « qui aidera les
communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la
pauvreté est au cœur de l’Évangile ».
La confession au-delà du Jubilé
Le Pape dans ce texte présente également deux autres
dispositions particulièrement importantes, rappelant que le
sacrement de la réconciliation doit retrouver sa place centrale
dans la vie chrétienne.
Juste avant l’ouverture de l’année sainte, le Pape avait annoncé,
fait inédit, que durant toute la durée du Jubilé, il concédait à
l’ensemble des prêtres, en vertu de leur ministère, « la faculté
d’absoudre le péché d’avortement ». Eh bien « cette disposition
qui s’inscrivait dans un temps limité est désormais étendu dans le
temps, nonobstant toutes choses contraires », c’est ce qu’a
annoncé le Pape François qui rappelle avec force que
« l’avortement est un péché grave, parce qu’il met fin à une vie
innocente ». Cependant, indique-t-il, « je dois affirmer avec la
même force qu’il n’existe aucun péché que ne puisse rejoindre et
détruire la miséricorde de Dieu quand elle trouve un cœur contrit
qui demande à être réconcilié avec le Père ».
L’autre disposition qui s’étend au-delà de la période jubilaire
concerne la fraternité Saint-Pie-X. Le Pape avait décidé que
l’absolution reçue en se confessant aux prêtres lefebvristes serait
« valide » et « licite » pendant le Jubilé. Le Saint-Père, là aussi,
« étend cette faculté au-delà de la période jubilaire, jusqu’à ce
que soient prises de nouvelles dispositions, pour que le signe
sacramentel de la réconciliation à travers le pardon de l’Église ne
fasse jamais défaut à personne ». Une décision, précise-t-il, pour
le bien pastoral des fidèles et en comptant sur la bonne volonté
de leurs prêtres afin que la pleine communion dans l’Église
catholique puisse être recouvrée avec l’aide de Dieu.


Miserordia et Misera Commentaire de Radio Vatican.pdf - page 1/2
Miserordia et Misera Commentaire de Radio Vatican.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF miserordia et misera commentaire de radio vatican
Fichier PDF misericordia et misera
Fichier PDF afficheneuvaine2013 2
Fichier PDF affiche triduum p ques 2016
Fichier PDF sainte messe
Fichier PDF jubile 2017 appel don


Sur le même sujet..