LES CRISES EN CENTRAFRIQUE.pdf


Aperçu du fichier PDF les-crises-en-centrafrique.pdf - page 9/12

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12


Aperçu texte


Le secteur industriel déjà faible a subi des pillages et des dégradations important. Dans le
domaine minier, l’insécurité a amené la société française AREVA à suspendre ses activités
sur les mines d’uranium de Bakouma. Cette situation a entraîné la mise en place des réseaux
frauduleux de trafic du diamant à travers les pays voisins. Cette situation est d’autant plus
compliquée car la production est artisanale et les registres de production presque inexistants
dans les zones de production.

Les crises en Centrafrique

Page 9