SEIGNEURS ET SEIGNEURIES Job Jaffré.pdf


Aperçu du fichier PDF seigneurs-et-seigneuries-job-jaffre.pdf - page 2/57

Page 1 23457



Aperçu texte


Présentation

Cliquez icipour revenir au répertoire

SOCIETE D’ARCHEOLOGIE ET D’HISTOIRE
Du Pays de Lorient
Cité Allende – 56100 LORIENT
Dans l’ancien évêché de VANNES

JOB JAFFRE

SEIGNEURS ET SEIGNEURIES

Présentation du répertoire

Les articles du journaliste-historien Joseph JAFFRE, alias Pierre MADEC, ont été publiés à partir de 1955 dans le journal LA LIBERTE du
MORBIHAN ; ils sont consultables à la Médiathèque de Lorient, au Service des Archives départementale à Vannes.
Rassemblés par Madeleine DELALOY, et enrichis par la collection de Mademoiselle Herveline JAFFRE, fille de l’auteur , ils sont répartis en
classeurs numérotés de 1 à 5, les textes sont réunis selon l’ordre alphabétique des paroisses de l’ancien évêché de Vannes, devenues communes, d’où
quelques retours vers les départements voisins.
Classeur 1 : ARZANO (29) à Le CROISTY (56)
Classeur 2 : ERDEVEN à LANDEVANT
Classeur 3 : LANESTER à NOSTANG
Classeur 4 : PERSQUEN à PLUVIGNER
Classeur 5 : PONTIVY à la TRINITE Sur MER

Les patronymes soulignés correspondent aux familles dont les blasons sont précisés.
Remarques :
Joseph Jaffré né le 6 Mai 1906 à Berné (56) parlait la langue bretonne du Vannetais. Son attachement à la Bretagne, ses études, sa curiosité
intellectuelle et son souci de conserver au Pays son patrimoine historique et culturel sont à l’origine de ses recherches.
Devenu militant et auteur breton de renom il a réservé une place importante à la toponymie, par l’actualisation des travaux de ses prédécesseurs
Joseph Loth, de Largillière, Falchun… et par un apport personnel.
On sait que l’onomastique et plus particulièrement l’étude des noms de lieux, montrent une évolution des appellations : prononciation et écriture,
telle qu’elle aboutit souvent à l’incompréhension des termes modernes ; l’étymologie, sens d’origine rencontré dans les textes les plus anciens, les
rend à nouveau intelligibles.
Le lecteur ne devra donc pas s’étonner de voir les noms de lieux et parfois de personnes avec des graphies différentes.
Sauf erreurs manifestes, - imputables aux typographes- et contre lesquelles J.Jaffré ne se privait pas de protester, l’équipe chargée de l’inventaire de
la rubrique « SEIGNEURS ET SEIGNEURIES » et du répertoire qui doit en faciliter l’accès, a respecté les graphies de l’auteur, telles qu’elles
apparaissent dans les documents conservés au siège de la S.A.H.P.L. Page 2
L’équipe de l’inventaire
Avril 2004
Retour au répertoire