Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Fadia AJILI Portfolio .pdf



Nom original: Fadia AJILI - Portfolio.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign CS5 (7.0) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/11/2016 à 18:38, depuis l'adresse IP 128.79.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 249 fois.
Taille du document: 53.1 Mo (31 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


AJILI FADIA
PORTFOLIO ARCHITECTURE

SOMMAIRE
00.
01.
02.
03.
04.
05.
06.
07.
08.
09.
10.
11.
12.
13.
14.
15.

CURRICULUM VITAE
LE LOGIS : HARMONIE
L’IMAGE
EQUIPEMENT DE QUARTIER
LOGEMENTS 3L
MEDIATHEQUE MONTREUIL
HANOK COMPLEX
LE NOYAU
CHU TOUR METROPOLITAINE
STAGE OUVRIER
STAGE AGENCE ARCADE
STAGE AGENCE ARKHENSPACES
EXPERIMENTATIONS
MAQUETTES
DETAILS
ART

nom prénom :

00

activité :

AJILI FADIA
Architecte DE à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris
Belleville, MBA spécialisé SMARTCITY et management des Ecoquartiers.

CURRICULUM VITAE

AJILI Fadia

// FORMATION
2015 -2016

MBA spécialisé Smart City et Management des
Ecoquartiers à l’Institut Léonard de Vinci en alternance au
sein du groupe VEOLIA.

2008 -2015

Diplôme d’État d’Architecte - Master 2 à l’École Nationale
Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville à Paris.

Mars – Juillet
2013
2008

Semestre à l’étranger en Corée du Sud à KYUNG HEE
UNIVERSITY. Scolarité en Anglais.
Obtention du Bac S option Science de l’Ingénierie au lycée
Jean Baptiste de la Salle, 39200 SAINT-DENIS.

// EXPERIENCES PROFESSIONNELLES
Décembre 2015 –
Aujourd’hui

Assistante chef de projet en alternance : VEOLIA, Direction
technique et performance, Département Outils et Méthodes,
Projet Hubgrade : solution de suivi de la performance
énergétique pour les bâtiments.
- Rédaction des spécifications technico-fonctionnelles
- Elaboration de nouvelles offres de services adaptées aux
réalités opérationnelle et au contexte commercial en relation
avec les Business Unit de Veolia (France, Canada, Asie, EAU,
etc.) et accompagnement au déploiement.
- Participation à l’évaluation des solutions numériques
existantes.
- Contribution avec les autres entités de l’entreprise (Direction
innovation et marché etc.) à des projets à fort enjeux business.
- Animation d’ateliers de cadrage, et participation à la
rédaction des spécifications fonctionnelles.

Juillet - Novembre
2014

Architecte stagiaire en agence d’architecture :
ARKENSPACES.
- Synthèse de règlement de concours et de PLU
- Conception de projets (musée, aménagement gare,
extension maison individuelle).
- Mise en page book, planche de concours, plaquette
de communication.
- Modélisation de maquette 3D sur Rhino 3D et Sketchup.
- Rendu et insertion Photoshop.
- Réalisation de pièce administrative.
- Recherche, synthèse et proposition d’innovation sur
plusieurs sujets d’étude (mobilier urbain, mobilier pour
personnes âgées etc.)
- Réalisation des pièces graphiques pour permis de
construire et dossier de consultation des entreprises (Autocad,
Illustrator etc.)

//PROFIL
Fadia AJILI
148 rue des Poissonniers
75018 Paris
06 99 84 47 47
ajilifadia@yahoo.fr
Permis B

//CENTRES D’INTERETS
Basket Ball
(en club pendant 3 ans).
Lecture, dessin, peinture, art,
voyage, cinéma.

Juillet –
Septembre 2012

Collaboratrice d’architecte stagiaire en agence
d’architecture : ARCADE.

- Dessin assisté par ordinateur (Autocad, Illustrator).
- Modélisation de maquette 3D sur Archicad.
- Rendu et insertion à l’aide de Photoshop et Artlantis.

// COMPETENCES ET CONNAISSANCES
LANGUE

LOGICIEL


Maitrise de l’environnement
Windows et du pack Office.

METHODE



Maitrise de Photoshop CS5,
Illustrator CS5, et Indesign CS5.






Anglais - courant (score TOEIC :
910)
HQE Aménagement
LABEL Eco quartier



Maitrise d’Autocad, Rhino 3D,
Sketchup Pro, Archicad, Autodesk
Revit, Artlantis Studio



Maitrise d’eSight : logiciel de
gestion énergétique

01

titre du projet :

LE LOGIS : HARMONIE

type de projet :

Logement

localisation :

Sans

année du projet :

2010

description :

Conception d’un logement pour une famille de cinq personnes de plein
pied.

SE NOURIR
SE REUNIR

SE LAVER

SE REPOSER

HYPOTHESE

Ci-dessus à droite : photo maquette.
Ci-dessus à gauche : schéma spatial programmatique.

L’exercice consiste à concevoir un logement avec
une méthodologie préétablie consistant à réaliser librement un organigramme composé de cinq fonctions
principales qui sont : SE NOURRIR, SE REUNIR, SE
REPOSER, SE LAVER, complétées par l’hypothèse
qui est la citation choisie pour donner son caractère au logis. De plus, avec cet organigramme sont
choisis les critères d’espace voulus pour chacunes des
fonctions.
Hypothèse :
«La vertu est une musique et la vie du sage est harmonie.»
Heryk Sienkiewics

Perspective interieur du logement.

Mon hypothèse englobe se réunir car il me semble
qu’elle tire son sens dans cette fonction, puisque la
musique tout comme la vertu s’apprécient en communauté. La simultanéité est présente dans le mot
harmonie et dans le sens du mot vie c’est pourquoi
l’hypothèse englobe aussi toutes les intersections entre les différentes fonctions.
L’espace crée par l’hypothèse permet d’avoir une lumière rasante sur les opacités formant des espaces privilégiés pour l’exposition de toiles. Elle
sublime les autres fonctions en leur apportant de nouvelles qualités, comme la musique apporte une émotion profonde ou comme le sage apporte sa lumière
aux autres personnes et les aident à s’améliorer.

Organnigramme du logement.

A gauche : plan du logis avec mobillier
A droite : perspective intérieure depuis
l’entrée du logement.
Ci-dessous : photos intérieures de la maquette du projet.
De gauche à droite, entrée, espace “se
réunir”, espace “se reposer enfant”.

N

0

1

2

02

titre du projet :

L’IMAGE

type de projet :

Expérimentation, équipement.

localisation :

Sans

année du projet :

2010

description :

A partir de l’analyse chromatique et géométrique d’une photo choisie
librement, conception d’un centre d’art.

Analyses chomatiques de la photo de départ.

Perspective du projet .

Le studio se base sur une image choisie qui comme
l’hypothèse, va suivre la conception du projet.
J’ai choisi une image de Brassaï du début du XIXème
siècle provenant d’une collection appelée “chez Suzy”.
C’est une image des années folles et assez noire de
Paris à cette époque. La mise en abyme de la scène,
qui peut paraître choquante car réalisée dans une maison close, permet d’obtenir une distance entre le sujet
et la photo.
L’analyse chromatique de la photo dévoile les traits
importants de la photo, son organisation et sa hiérarchie permettant de dessiner son image de synthèse
ainsi que la figure
(image en quelques traits) qui
illustre les intentions du projet.
A partir de cette image de synthèse, le jeu consiste
à réaliser un centre d’art qui par le plan, une des élévations ou une coupe, reprend l’image de synthèse.
Pour mon centre, j’ai choisi d’utiliser l’image de synthèse comme élévation.

Ci-dessus : élevation de l’édifice avec correspondance de l’image de synthèse.
A droite : perspective intèrieure de l’édifice.

Synthèse géométrique de l’image.

03

titre du projet :

EQUIPEMENT DE QUARTIER.

type de projet :

Logement

localisation :
année du projet :
description :

Rue de l’Ourcq, Paris 19ème
2010
Conception d’un équipement de quartier sur un terrain bordé par la rue
de l’ourcq, le rue de l’oise et le quai de l’oise, comprenant un collège
musicale, une salle de danse, une salle polyvalente,une salle d’arts
plastiques entre autres.
Ci-dessus : vues intérieures de la maquette,
salle de danse du projet.

La première partie du studio consiste à concevoir
une salle de danse idéale, en commençant par
des perspectives qui seront la base de notre salle de
danse.
A partir de cette salle de danse idéale, et en gardant
l’idée fondatrice de cette salle, le projet consiste à
concevoir un équipement de quartier avec un
programme pluridisciplinaire comprenant une salle de
danse, des bureaux, une salle polyvalente, un collège
musical et une salle d’arts plastiques. Tout au long
du semestre, l’exercice consiste à concevoir un édifice
en partant de la figure et en passant par plusieurs
échelles : le 200 ème permet de mettre en place le programme et le bâtiment dans son ensemble, le 50 ème
permet de concevoir chaque espace spécifiquement,
et le 100 ème est l’échelle de l’architecte qui permet de
raconter le projet au client.
J’ai choisi dans la figure d’avoir une dualité dans le
bâtiment entre une partie ouverte sur le canal et une
autre partie presque aveugle. A partir du hall et de la
cafeteria, la vue est ouverte sur les quais du canal de
l’Ourcq. La partie supérieure, dont le revêtement en
béton noir matricé qui se distingue clairement dans
le paysage, comporte la salle de danse, l’atelier d’art
plastique, la salle polyvalente et les bureaux sont bi
orientes sans ouverture direct sur le canal a part pour
la salle polyvalente.
Le complexe de danse reprend l’idée de promenade entre la salle danse et les vestiaires déjà présente dans la première partie.
Plan masse du projet.

Ci-dessus : insertion dans le site de la figure.

Photo de maquette.
N

Hall

Accueil

Salle polyvalente

PRODUCED BY AN AUTODESK EDUCATIONAL PRODUCT

Ci-dessus : organnigramme du programme.
A droite : plan rez-de-jardin.
Ci-dessous : coupe longitudinale du projet.

1

5

5

10

PRODUCED BY AN AUTODESK EDUCATIONAL PRODUCT

0

0

10

Elévation sud du projet.

04

titre du projet :

LOGEMENT 3L

type de projet :

Logements

Plan masse du projet.
N

localisation :
année du projet :
description :

Paris, Zac de Bercy 13ème arrondissement
2012
Immeuble de logements situé dans un macro îlot de la nouvelle Zac de
Paris Bercy.

0

10

20

30

N

Perspective extèrieure du projet.

Plan du 1er étage.

T1
18
x 16

5

T4

= 300

T4
T3
T3

T4

T2
18
5

x 16

0
= 30

T4
T5

T4

T2

T5

T2

Types de logements par étages.

Concept logement.

Le projet s’insère dans un tissu urbain en pleine
composition situé sur la Zac Paris Bercy, cette partie
étant en pleine construction. L’immeuble fait parti d’un
macro îlot, il occupe l’angle nord de l’îlot et prend
la forme d’un L composé de différents volumes, dont
une tour qui vient se positionner en retrait des deux
autres volumes. Cette diposition volontairement en retrait permet une insertion et une continuité de gabarit avec le voisinage. On trouve 3 types de plans
d’étages avec une évolution des limites extèrieures
entre étages pairs et impairs. L’immeuble est composé de plusieurs types de logements allant du T1 au
T5 afin d’avoir une mixité d’habitants à l’intérieur
de l’immeuble. Les logements sont constitués autour
d’un foyer central qui est le séjour, les autres espaces viennent se placer autour de celui-ci. Ils créent
une ceinture autour du foyer et sont ponctués par des
espaces privés extérieurs.

Vues perspectives du bâtiment.

05

titre du projet :

MEDIATHEQUE MONTREUIL

type de projet :

Logement

localisation :
année du projet :
description :

Moutreuil, Ile-de-France
2012
Sur un même site, conception d’une mediathèque en relation avec un
autre équipement par un espace public traité en groupe.

Montreuil, ville située en proche couronne de Paris,
connaît depuis quelques années un développement
dû à sa proximité avec la capitale. Le projet prend place
dans un quartier de transition entre les grands ensembles de logements sociaux au nord, les anciens
quartiers industriels au sud et une zone intermédiaire
pavillonnaire et de petits immeubles de logements.
Le terrain est en pente, c’est un terrain situé entre le
parc Jean Moulin des Guilands et le boulevard
de Chanzy. L’objectif du studio est de venir implanter
deux types de programmes aux choix entre une
médiathèque, un centre d’accueil d’urgence pour enfants et une école, mais aussi de créer un espace public commun, en dialogue avec ces deux projets choisis.
Mon choix c’est porté sur la médiathèque, équipement à grande échelle, celui de mon équipier sur le
centre d’accueil d’urgence.

Photo maquette 1/200 ème.

N

Shéma de figure

Ci-dessus : shéma de figure.
A droite : plan masse médiathéque et centre
d’acceuil d’urgence pour enfants.
Photo maquette 1/500 ème avec espace
public.

0

50

Coupe sur l’ensemble du terrain et du parc.

Coupe AA au 1/50 ème.

LA MEDIATHEQUE :
La médiathèque contrairement au centre d’accueil
d’urgence est un lieu qui doit être séduisant : elle
doit à la fois attirer le plus grand nombre tout en proposant un usage unique et adapté à chacun. La médiathèque est à la fois un lieu introverti et extraverti. Introverti car tourné vers le jardin des méditations
situé en son centre. Le concept est lié à l’idée de tornade : l’œil de la tornade est calme et correspond aux
jardins. Autour, le corps de la médiathèque vient créer
un mouvement dynamique d’enroulement. Son
implantation en partie dans le sol, vient donner une
échelle humaine au bâtiment, sa disparition partielle
le rend d’autant plus visible qu’il est en partie invisible
dans le paysage urbain. Extraverti car bien que la
médiathèque soit en partie enterrée, une des ailes du
bâtiment vient se positionner orthogonalement à la rue
et dans la continuité de celle-ci. Cette aile vient créer
une fenêtre sur la ville, à la fois vitrine à l’extérieur
du bâtiment et cadrage sur la ville depuis l’intérieur.
L’intérieur de la médiathèque s’organise en plateaux
libres autour du jardin, chacun de ces plateaux cor-

respondant à une partie de programme différent et
vennant créer des ambiances et des espaces variés.
Ces plateaux de différentes hauteurs organisent une
promenade autour du patio, tout en gardant un
système de circulation vertical permettant une circulation rapide.
L’ESPACE PUBLIC COMMUN :
L’espace public crée par nos deux projets est un
lieu de transition entre le parc et la ville. Il
vient s’ouvrir vers l’espace de la rue, cadrer de part
et d’autre par les deux bâtiments, il vient lui même
cadrer le parc qui domine la colline ainsi que la place
et le miroir d’eau au sol crées en bas de celui-ci. De
plus, un escalier suit l’un des côtés de la médiathèque
et vient désaxer l’espace public par rapport au
parc et à son escalier central. Cette espace est traité
très simplement par une incrustation minérale et végétale, il laisse aux utilisateurs la possibilité de venir
s’approprier l’espace et créer son propre cheminement en parallèle de l’escalier qui vient longer le mur
de la médiathèque.

Photos maquette du projet au 200 ème.
N

Plan du rez-de-chaussée.

06

titre du projet :

HANOK COMPLEX

type de projet :

Logements

localisation :
année du projet :

Séoul, Corée du Sud
PATIO

LOGEMENT

2013
COMMERCES

description :

Un projet de logements situé dans le nord ouest de Séoul qui réinterprète la maison traditionnelle coréenne (hanok) en l’intégrant dans une
approche contemporaine de l’urbanisme.

+7
+8

+6

PARKING
+9

+5

Ci-dessus a droite : schéma de concept,
+4
pyramide privé/public.

+10

+3

Ci-dessus à gauche : coupe schématique du
+2
principe de logement.
+7
0

CRECHE

+1

-1

+8

+6

+9

+1

+5

+10
+2

+4

+3

+3

+4

+2

EQUIPEMENT DE
QUARTIER

+5

0
0

CRECHE

+6

+1

+7

+1

+2

0
+3

BIBLIOTHEQUE

+4
EQUIPEMENT DE
QUARTIER

+8

+5
+9
+10
+6

0
+7

1

BIBLIOTHEQUE

+8

+9
+10

Ci-dessus a gauche : shéma d’implantation
spatial.
Ci-dessus à droite : plan 2 ème étage du
complexe de logement.
Vue à vol d’oiseau du projet.

N

10 m

20 m

-1

Axonométries spatiales de l’îlot.

Logements

Circulations

Patio

Parking

Equipements / commerces /
restaurants.

Le projet est constitué de logements de différentes
formes qui s’organisent autour d’un patio : le coeur du
logement. Le jeu des superpositions crée une distribution constituée de ruelles interieures à l’immeuble
ponctuées par des espaces de vie communs appropriables par les habitants des immeubles. J’ai
voulu que les logements gardent la même qualité de
vie qu’un logement traditionnel tout en se situant dans un immeuble. Le terrain est fortement en
pente avec une différence de 20 mètres entre le point
le plus haut et le point le plus bas, la partie inférieure
de l’îlot est occupée par un parking sur deux niveaux.
L’îlot est relié d’une extrémité à une autre par une
rue intérieure qui dessert tous les équipements situés dans les premiers niveaux des immeubles, un jeu
de terrasses permet l’ouverture des équipements et
des commerces vers l’extérieur.

A droite : photo de maquette d’étude.
Perspective vue depuis l’intérieur de l’îlot sur
le patio, les logments et les differents équipements de l’îlot.

Ci-dessus : plans des trois types de logements composant le projet.
A gauche : perspective intérieure depuis le
patio d’un logement.
Perspective sur le patio depuis les équipements de l’îlot.

07

titre du projet :

LE NOYAU

type de projet :

Logements, urbanisme

localisation :
année du projet :
description :

La Souterraine, Limousin
2013
Etude et intervention sur un îlot en évolution dans la ville rurale de la
Souterraine.

La Souterraine est une ville rurale en plein développement avec l’aménagement de plusieurs pôles
économiques et des équipements culturels et qui
cherche à attirer une nouvelle population.
Contrairement à l’aménagement de ces pôles de
compétitivité, la construction de logements se
développe sans véritable cohérence ni harmonie,
mais surtout de manière expansive grignotant les
parcelles agricoles qui entourent le bourg de la ville.
La question du logement et de son évolution prend une

place importante dans le développement à venir de la ville, c’est pourquoi nous allons avec ce projet
étudier et intervenir dans un îlot en périphérie du
bourg. Cet îlot est rattaché à un axe est-ouest qui
vient organiser la ville et sur laquelle nous avons

choisi de travailler de manière ponctuelle tout en
gardant une ligne directrice unificatrice. J’ai choisi de développer ce projet en abordant les thèmes de

VEGETATION

PRODUCTION

DENSITE

PROTECTION

ECHANGE

la nature, de l’échange et de la densité.
Zone forrestière
Projets du groupe
Projets présenté
Zone interdite
Noeuds
Rocade
Chemin de compostelle
SNCF
Eau
Axe d’étude

S’INSCRIRE DANS UN SYSTEME DE PARTAGE ET
D’ECHANGE A PLUSIEURS ECHELLES.
Aujourd’hui, l’îlot est morcelé et n’a pas réellement
d’unité que ce soit au niveau spatial, au niveau de
l’usage ou au niveau des interactions humaines (il
n’y a pas d’espaces publics, pas de connexion entre
les logements et le centre d’îlot). La requalification

du centre d’îlot en jardins potagers maraîchers partagés, vient redonner une unité à l’îlot,
celui-ci devient un centre vers lequel la vie du quartier
s’organise. Il met en place un système de production alimentaire qui peut être géré par une association d’habitants, le centre d’îlot devient un projet pilote pour d’autres quartiers et un centre d’information
et d’éducation pour les enfants de l’école. En récupérant et produisant des ressources locales (déchets,
main-d’œuvre, etc...) et en produisant des sources
d’activités (éducatives, sociales) l’îlot et son centre
viennent s’insérer dans un système dynamique

d’échange et de partage à plusieurs échelles
Un axe interprete de son territoire/ : situation
du projet sur l’axe

(logements, îlot, quartier, commune).

Ci-dessus : pictogrammes conceptuels
Ci-dessous : photo de la maquette conceptuelle de l’axe fondateur du projet.

A droite : techniques et flux de ressources.
Projet
logements, lieu de
vie commun.

Pepiniere locale et autres
productions

Centrale Biomasse

Centres
commerciaux

Logements
sociaux

Ecoles

Projet : Amenagement d’un ilot .
Jardins pedagogiques partagé
et logements

Projet :
Centrale biomasse

Projet :
Maison des associations

Foret communal et intercommunal

A gauche : système relationnel à l’echelle de
l’axe.

RESSOURCES

RESSOURCES

EAU USAGERS
RESEAU DE CHALEUR

ENERGIE ELCTRIQUE
BIOGAZ

EAU GRISE

A droite : boucles des ressources.

HAIES BOCAGERES

CIRCULATION VOITURE

POMMIERS

POTAGERS

VOIE FERROVIERE

PARKING

ESPACE VERT ET
BASSIN D’EAU

Ci-dessus : organisation du centre d’îlot.
Ci-dessous : récupération des eaux pluviales.

CIRCULATION DOUCE

Ci-dessus : modes de circulation.
Ci-dessous: densité.

CHALEUR

INVESTISSEMENT
SENS DE DEVERSEMENT DE
L’EAU

CHEMIN DE COMPOSTEL CHEMIN
MAIRIE
DE COMPOSTEL CENTRALE
MAIRIE

IN

CENTRALE
CONNAISSANCE NATURE CONNAISSANCE
DECHETS NATURE

+50% min
NOUVELLE CONSTRUCTION

CONSTRUCTION EXISTANTE

0

100

ECOLE

LOGEMENT
EXISTANT

LOGEMENT NEUF
ECOLE

LOGEMENT
LOGEMENT
EXISTANT
EXISTANT

ASSOCIATIONS
LOGEMENT NEUF

LOGEMENT
CONSTRUCTION
EXISTANT

PROJET AMENAGEMENT PROJET
AMENAGEMENT
ALIMENTATION

AL

NOUVEAUX HABITANTS

ALIMENTATION
NOUVEAUX
HABITANTS

AL

MAIN D’OEUVRE

EAU
MAIN
D’OEUVRE

ACTIVITE JARDINAGE

ACTIVITE JARDINAGE
ESPACE VERT

ASSOCIATIONS

CONSTRUCTION

APPORT DU CENTRE D’ILOTAPPORT DU CENTRE D’ILOT
APPORT DES PROGRAMMES
APPORT
SATELLITES
DES PROGRAMMES SATELLITES

E

PS

M
E
T

LA NATURE AU COEUR DU PROJET.

TIM

E

Le centre d’îlot est aménagé en jardins partagés.
Ce nouveau programme vient redonner un sens à
ce centre d’îlot enclavé, sans relation avec les habitations qui l’entourent. Les plantes du jardin sont
des espèces locales (pommiers etc...) et viennent
redonner une identité locale au lieu. Un réservoir
vient récupérer les eaux de l’îlot et créer un
écosystème pour les animaux et les insectes. Le
jardin offre un nouveau paysage à l’îlot, et valorise le quartier à travers l’initiative des associations locales. Il devient une expérimentation en
matière environnementale, avec une gestion des
ressources (eaux, déchets etc...).

4m

4m

4m

PS

M

TE

TIM

E

Ci dessus : phases de densification.

UNE DENSIFICATION COHERENTE AVEC LES
BESOINS DES HABITANTS
Avec le développement de la commune, la question du logement devient principale pour attirer de
nouveaux habitants mais aussi afin de reloger
les seniors dans des habitations qui leur conviennent. Le projet propose une densification de
l’îlot limité aux zones déjà bâties. Pour cela,
nous mettons en place un système de divisions parcellaires accompagnées d’un développement des
voies de circulation douce (piétonne, cyclable, etc.) qui viennent structurer l’îlot. Les nouveaux
logements doivent s’inscrire dans une approche
durable et utiliser des matériaux locaux. De
plus, sur le long terme et afin d’attirer de nouveaux
habitants, les constructions pourront évoluer
d’une construction de type maison vers de petits
batîments collectifs.

3m

Ci-dessus : cycle de mobilité des habitants

module d’habitation.
Ci-dessous: propositions d’assemblage des
modules.

08

titre du projet :

CHU TOUR METROPOLITAINE

type de projet :

Logements, equipement, urbanisme
BOIS DE
VINCENNES

PAR IS

localisation :
année du projet :
description :

Ivry sur Seine
2015
Etude et intervention sur un terrain bordé par des voies ferroviaires,
un pont, et un parc. Realisation d’un centre hospitalier universitaire,
de l’esquisse et la figure aux plans des espaces interieurs.

IVRY SUR SEINE

NO

L’exercice de la tour métropolitaine
dirigé par Laurent Salomon dans le
cadre du projet de fin d’études propose de penser la ville au travers d’un
édifice public majeur faisant l’espace
urbain.
NE

SO

SE

La topologie est marqué par la libération du centre, deux lames formant
un angle viennent marquer l’est du
projet, une lame au nord et à l’est viennent créer une orientation vers le
centre du bâtiment.
Le bâtiment est intimement relié à
son contexte que ce soit à l’échelle
du quartier ou du grand Paris, la
verticale est tournée vers la grande
échelle, le socle vers l’échelle de la
ville d’Ivry-sur-Seine et du parc.
Ce socle est constitué d’une université totalement orientée vers le parc
et qui s’adosse aux voies ferrées
ainsi que des urgences tournées vers
la ville et le pont. La tour s’adresse à
la grande échelle, d’une hauteur de
210m elle marque l’horizon et devient
un repère dans le paysage.

Plan masse

Hebergement

Hebergement
personnel
Université

Consultation
Axe rouge

Hospitalisation
Espace multiculturel
et mortuaire

Amphithéâtre
Centre de recherche
Mediathèque

Urgence

Urgence

Restaurant
Hébergement
Famille

Espace multiculturel
et mortuaire
Logistique

Boutique

Organigramme spatiale de la figure

Organigramme spatiale de la figure

Amphitheatre

Ci-dessous : Plans d’une unité médicale

S

E

D
IS
BO CE
VIN

S

DE E
IS NN
BO CE
VIN

DE E
IS NN
BO CE
VIN

NE

NO

NO

SE
PA

R IS

R

RY

SU

PA

SO

IV

SE

SE

E

IN

SE

NE

NE

NO

Plan/Coupe/Élévation Consultation

ES

NN

R IS

R

RY

SU

E

IN

SE

PA

SO

IV

R IS

R

RY

SU

E

IN

SE

SO

IV

BLOC
OPÉRATOIRE

Plan Imagerie Interventionelle +57,40m

Plan laboratoire et étages courant + 71.80m

Plan Bloc Opératoire +61m

IMAGERIE
INTERVENTIONNELLE
BLOC
OPÉRATOIRE
ESPACE
COMMUN
ENSEMBLE
HOSPITALISATION

BLOC
OPÉRATOIRE

S

DE E
IS NN
BO CE
VIN

E

D
IS
BO CE
VIN

S

DE E
IS NN
BO CE
VIN

ES

NN

IMAGERIE
INTERVENTIONNELLE
BLOC
OPÉRATOIRE

NE

R IS

R

RY

IV

SU

SO

SE

SE

E

IN

SE

PA

R IS

R

IV

RY

SU

E

IN

SE

ESPACE
COMMUN
ENSEMBLE
HOSPITALISATION

NO

NO
SE

PA

NE

NE

NO

PA

R IS

SO

R

RY

IV

SU

E

IN

SE

SO

Plan/Coupe/Élévation Chambre
Plan Bloc Opératoire +53,80m

Plan Soin intensif +64.60m

Plan terrasse commune pôle + 68.20m

BLOC
OPÉRATOIRE

IMAGERIE
INTERVENTIONNELLE
BLOC
OPÉRATOIRE
ESPACE
COMMUN
ENSEMBLE
HOSPITALISATION

Fonctionnellement le CHU s’organise
autour d’un socle où l’on trouve les
urgences et la faculté de médecine,
l’hébergement et la consultation se
trouvent à la périphérie de la tour et
le centre est ponctué de plateau technique pour chaque pôle de l’hôpital
en plus d’espaces publics. Chacun
des ensembles possède trois jardins
en relation avec les espaces d’accueil
et une terrasse commune ouverte à
tous. Les différentes lames constituant le projet sont ponctuées de failles
permettant l’arrivée de lumière aux
centres de la tour et une respiration
entre les différentes parties du programme. Ainsi elles créent des passerelles et des rues intérieures, des
places publiques et des agoras dans
le projet, reproduisant la structure de
la ville horizontale à la verticale.

BLOC
OPÉRATOIRE

IMAGERIE
INTERVENTIONNELLE
BLOC
OPÉRATOIRE
ESPACE
COMMUN
ENSEMBLE
HOSPITALISATION

HALL
D'ACCUEIL
PRINCIPAL

Coupe sur le CHU avec accès à l’université.

titre du projet :

09

type de projet :
localisation :
année du projet :
description :

STAGE OUVRIER
Stage chantier
St-Senoch, Indre et Loire
2010
Chantier de réhabilitation d’une eglise et d’habitations datant du moyen
âge, dans l’ancien bourg de St-Sencoh, fouilles, relevés, taille de pierre
et maçonnerie.

10

titre du projet :

STAGE AGENCE ARCADE

type de projet :

Stage

localisation :
année du projet :
description :

A droite : projet de facade d’un restaurant
parisien.
Avant / après.

Neuilly-sur-Marne
juillet 2011 à septembre 2011
Stage d’une durée de deux mois dans l’agence d’architecture Arcade.
Dessins, plans et documents pour permis de construire, 3D, insertions
dans le site, aménagements intérieurs.

CI-dessous : projet de résidence pavillonnaire.

Projet de centre commerciale.

11

titre du projet :

STAGE AGENCE ARKHENSPACES

type de projet :

Stage

localisation :

Paris

année du projet :
description :

Ci-dessus : Projet l’etoile du sud.
http://www.arkhenspaces.net/fr/portfolio/2009letoile-du-sud-_-nice-france/

juillet 2014 à decembre 2014
Stage d’une durée de cinq mois dans l’agence d’architecture Arkhenspaces
Concours, dessins assistés par ordinateur, réalisation de modèle 3D,
réalisation de pièces administratives, standard téléphonique, réalisation de permis de construire et de dossier de consultation des entreprises.
http://www.arkhenspaces.net/fr/

Ci-dessus : Projet de station de Metro à
Moscou
http://www.arkhenspaces.
net/fr/portfolio/2014-metro-station-_-moscourussie/

Ci-dessous: Plan de l’extension de la villa J.
Perspective 3D de l’extension.

Ci-dessus : Concours Guggenheim Helsinki, axonometries
générale et conceptuelles.

12

titre du projet :

EXPERIMENTATIONS

type de projet :

Scénographie, urbanisme

localisation :

Sans

année du projet :

2012

description :

Projet de scenographie colorée à l’inteurieur
de l’école d’architecture de Paris Belleville.

Projet de scénographie à l’intérieur de la cour de l’école d’architecture
Paris Belleville.
Projet d’aménagement autour d’un échangeur de périphérique.

Projet de réamenagement urbain d’un echangeur de périphérique situé à porte d’Ivry.

13

titre du projet :

MAQUETTES

type de projet :

Modélisation 3D et maquettes de projets

localisation :
année du projet :
description :

Sans
2010 - 2013
Maquettes et modélisations numériques de projets conçus ou existants.

Ci-dessus : maquette et modélisation de la
Torre Cube de Carme à Guadalajaja Mexico.

Modélisation détails de la façade de la Torre
Cube de Carme à Guadalajaja Mexico.

Structures en voronoï pour facade.

VÉGÉTATION INTENSIVE
SUBSTRAT TYPE POUZZOLANE
ÉTANCHÉITÉ
ISOLANT
titre du projet :
PARE-VAPEUR
PANNEAU DE CONTREVENTEMENT
projet :
POUTRE EN type
I AVECde
ISOLATION
LATTAGE
PLAQUE DE PLÂTRE FERMACELL

14

localisation :

année du projet :
description :

DETAILS

Coupe de la façade du Laban Center d’
Herzog et de Meuron.

Dessins techniques
Sans
2010 - 2013

Toit avec étanchéité en
polyuréthaneplastique,
50mm couche d’isolation en
polyuréthane

Coupes de détails redessinées ou réalisées pour des projets.

2mm feuilles d’aluminium
anodisé
55/80 mm cadre aluminium
anodisé
50/50/4 mm ancre a succion
en aluminium SHS
50 mm d’isolation sonore
100 mm d’isolation
thermique en laine de roche,
revetement gris

Revêtement murale en tissu

COUVERTINE MÉTALLIQUE
BANDE D’ARRÊT DE SOLIN
LISSE HAUTE
ÉTANCHÉITÉ

80/80/4 mm tringle en acier
galvanisé
50/120 mm post aluminium
RHS

20 mm de contreplaqué

VÉGÉTATION INTENSIVE

Revêtement mural en tissu

SUBSTRAT TYPE POUZZOLANE
ÉTANCHÉITÉ
ISOLANT
PARE-VAPEUR

Plaquette de serrage en
aluminium diam 60mm
60/60 mm aluminium SHS+

PANNEAU DE CONTREVENTEMENT
POUTRE EN I AVEC ISOLATION
LATTAGE
PLAQUE DE PLÂTRE FERMACELL

80/80/4 mm post acier
galvanisé

Construction du plancher
studio :
5mm revêtement vinyle +
2x9 mm feuilles de
contreplaqué+ 20 mm
porteur élastique + 77 mm
chape de chauffage aussol +
40 mm isolation sonore

Grille d’acier galvanisé
60/60/4 mm angle en acier

100 mm d’isolation panneau
en aluminium
D

D

Construction placher
bibliothèque: 10 mm
moquette + 18mm feuilles de
contreplaquées

BARDAGE EN BOIS
LATTAGE EN BOIS
LAME D’AIR
PARE PLUIE DE FIBRE DE BOIS
MONTANT D’OSSATURE EN I AVEC ISOLANT
PANNEAU DE CONTREVENTEMENT
VIDE TECHNIQUE
PLAQUE DE PLÂTRE FERMACELL
REVETEMENT DE SOL
LAMBOURDE
RESILIANT ACOUSTIQUE
POUTRE EN I AVEC ISOLANT

Coupe détaillée du module de logement du
projet “NOYAU” .
BARDAGE EN BOIS
LATTAGE EN BOIS
LAME D’AIR

Triple couches transparentes
en polycarbonate sur dalle
creuse colorée sur la face
arrière

Double vitrage : 10 mm verre
trempé + 16 mm vide +lame
de sécurité en verre avec film
matte

Construction plancher
bureau: 10mm moquette +
85 mm chape de ciment et
de sable +couche
séparatrice+25mm isolation
couche d’étanchéité

15

titre du projet :

ART

type de projet :

Représentations artistiques et architecturales.

localisation :
année du projet :
description :

Sans
2009 - 2013
Dessins, lavis, peintures, etc...

Ci-dessus : perspective sur un projet
d’épaisseur de fenêtre.

A gauche :
croquis de la basilique de Saint–Denis,
lavis du musée du quai Branly.
Dessin du pont Louis Philippe.


Documents similaires


Fichier PDF pdf 62129 espace roseau ancienne usine
Fichier PDF gdm cr marche atelier espaces publics mars16
Fichier PDF 3vweqo3
Fichier PDF fiche technique salle mjc
Fichier PDF cpdt th5 ecoquartiers questionnaire n 6
Fichier PDF appel a projet fabrique mimont cannes 2018


Sur le même sujet..