Bulletin Le Liaison décembre 2016 .pdf



Nom original: Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdfTitre: Bulletin: Le Liaison -template-Auteur: stephanie Gaudreau

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Canva / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/12/2016 à 19:24, depuis l'adresse IP 70.54.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1288 fois.
Taille du document: 8.2 Mo (18 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le Liaison
Bulletin communautaire de la CDC Centre

-de-la-Mauricie

ÉDITION SOLIDARITÉ

LA TABLÉE DES NÔTRES P

"Plus

je donne à la société

ACTUALITÉS P

"|...|

Édition décembre 2016

.17

,

.5

mieux je me porte



tout le monde veut toujours plus d argent

|...|

!"

Le Liaison
Sommaire

Le Liaison est le bulletin
communautaire de la Corporation

é
)

de d

é é

Mot du directeur g

n

......................................3

(

veloppement communautaire

-

CDC

- -

.

du Centre de la Mauricie

ral

Pour favoriser le partage de

.............................................4

é

Les in

dits de la CDC

'

ç

produit de fa

'

..............................................5

é

destin

'

é

é

'

'

...................................7

Initiatives d ici et d ailleurs

............................11

é

Passionn

s du communautaire

.

é

seau

Ce bulletin

Le Liaison a comme

objectifs de



lectronique

à ses membres et à ses

partenaires du r
nomm

la CDC

on mensuelle un

bulletin d information

L entretien du mois

,

l ensemble des informations

:

Informer les membres et les



partenaires socio

conomique sur

les actions courantes du
mouvement communautaire

...............................................14

À ne pas manquer

é ..........................................................17

Actualit





Cerner les enjeux
Concerter les groupes

'

Mobiliser le milieu autour d enjeux

collectifs

s

LE LIAISON

-

- ,

CDC Centre de la Mauricie

2633,
.
. . 21111
boul

C P

Royal

éé
@
l

15

( é ) 9 8 7
: 819 539-1666
.

Shawinigan
T

local

Qu

bec

G

N

M

phone

info

cdccentremauricie ca

.

/

/

facebook com cdccentremauricie

.

.

www cdcentremauricie ca

MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

,

Bonjour à toutes et à tous

.

é

Il y a quelque temps que nous ne nous sommes pas adress



é

St

s à vous via cet outil

,

phanie est à revoir l ensemble de ce moyen de communication qui sera



,

rons

.

ressant et rassembleur pour vous tous membres et partenaires

Plusieurs dossiers sont sur la

«

table à dessin

»

,

de la CDC

.

reconnaissance des organismes communautaires

é

peu invit

s à un

La saison

2016

,

Vous

dont le dossier de la politique de

,

membres de la CDC

,

é

change avec le maire de la ville de Shawinigan



.

.



serez d ailleurs sous

.

Michel Angers

-

é

des Jardins populaires de quartiers s est termin

obtenu une subvention pour la prochaine saison

.

e à la mi novembre

La CDC a

è

Nous sommes tr

s heureux de poursuivre cette

é

belle aventure citoyenne



gue

é

nous l esp

é

encore plus int

è

Ma coll

Nous vous en reparlerons en mars pour la promotion et la p

riode

.

d inscription

é

Nous travaillons

2017.

é

galement sur la prochaine activit

,

solidaire

é

poser d ici la p

,
é
é.

ê

riode des f

tes une demande de financement



ce qui permettrait à une dizaine d organismes et à la CDC de red



é

et billets d autobus aux citoyens en contexte de pauvret



é

au d

é 2017

but de l ann

, ’é
é

En terminant
excellente p

e

vrier



é

et se poursuivrait toute l ann

é
2017.

et de vuln

e civile

rabilit

pour le projet Transport

ê
é

marrer le pr

t de passes

Le projet d

marrerait



quipe et les membres du conseil d administration de la CDC vous souhaitent une

ê

riode des f

ê

Joyeuses f

l

f

ciser



é

La CDC va d

2 é

.

é

La forme reste à pr

des membres qui aura lieu le jeudi

.

tes



é 2017

Que l ann

e

,

soit remplie de bonheur

’é

de justice et d

é.

quit

!

tes

3

LES INÉDITS DE LA CDC
CENTRE-DE-LA-MAURICIE
COLLABORATION GAGNANTE AVEC
LA RADIO COMMUNAUTAIRE 92,9
CFUT

RÉSULTATS DE LA MOBILISATION:
"ENGAGEZ-VOUS POUR LE
COMMUNAUTAIRE"

8

Le

Radio CFUT et la Corporation de d

Centre de la Mauricie

communautaire

é

(

veloppement

)
- - , è 7 50,

CDC

Chaque lundi matin

.

du Centre de la Mauricie

d

s

h

novembre

2016, 23
(118
é
,

Collaboration gagnante depuis cet automne entre la

-

- -

groupes communautaires du

en face du March

,

un organisme

municipal

communautaire membre de la CDC est en onde dans

'

é è
v

.

nement qu il est à organiser

-

Depuis le

'

12

,

septembre

il y a eu

.

l animatrice Kim Bergeron

,

unes que les autres

12

.

é

é

è

é

s

montrer à quel point ils

Pour les

://

https



'

è

coute de la derni

.

-

/929
- -

!!!

,

le

2

-

cfut chronique

-

-

communautaire paniers de noel du centre roland
bertrand

-

é

le d

é é

put

'

p

«

'

L objectif

.

'

bec

nous

é

tions

723
é
é .

organismes repr

2015,

nous

.

sent

s

734

é

tions

organismes

é

quiste Dave Turcotte a d

é

Que l Assembl

,

é

210

novembre

199

personnes pour

,

re chronique



-

es et

é

motion à l Assembl

/
-

s à manifester

s sur l ensemble du territoire de la

é

L an dernier

pour l ensemble des groupes

soundcloud com

é

activit

personnes mobilis

Hier



9

Mauricie et du Centre du Qu

communautaires de faire parler d eux

Lien pour l

. '

é



î

ressantes les

î

'

organismes

taient invit

communautaires en augmentant leur financement

sont actifs dans leur milieu

Une belle opportunit

bec

reconna tre l apport important des groupes
entrevues avec

Toutes aussi int

et de d

-

Engagez

tait de convaincre le gouvernement Couillard de

ces entrevues radiophoniques

é

, 4 000

é
é

é

permettent aux organismes de se faire conna tre aupr
de leur communaut

s

:"

".

communautaires

!

é

se sont mobilis

solidaires à la campagne unitaire

Au travers du Qu

Un rendez vous à ne pas manquer

)

personnes

dans le stationnement

vous pour le communautaire

les studios de CFUT pour annoncer un nouveau projet
ou un

Public

é

pos

une

:

e nationale qui se lit comme suit

'

e nationale souligne l apport des

organismes d action communautaire autonome au

é

d

'

veloppement social et

é

l Assembl

é

é

conomique du Qu

.

bec

Que

e nationale demande au gouvernement de

'

rehausser le financement des organismes d action



communautaire autonome

La motion a

INFO

+|

é

Pour r

server une date pour une chronique

é

communautaire contactez St

539-1666

phanie Gaudreau

- 819

INFO

+|
://

https

éé
t

é

Vid

é.

e à l unanimit

o Youtube

.



é

adopt

.

/

? =

www youtube com watch

v

.

SCitGOPuUJk

4

L'ENTRETIEN DU MOIS
L'ENTREVUE DU MOIS: LA TABLÉE DES NÔTRES

Par Stéphanie Gaudreau, agente de développement à la CDC Centre-de-la-Mauricie

è

Une rencontre tr

-

Shawinigan

é

s int

œ

ambassadeurs qui ont à c

- è . '

,

'

re

è

é

-

- é
tr

ô

é

é

sorier de la Tabl

py



:"

e des N

é é

b

n

et de la p

ô

é

par des lev

é

,

.

- û,

tes

Bien s

.: "

è

La client

r

,

--

'

é



ç

cembre nous commen

é
.

ussi à vendre

é

ons la vente des pât

12 000

é

é . ’

pât

s

.

é

jeuners

,

Donc

, ’

campagne de financement

n

'

,

riode

251 é é
b

. ’

,

è

C est un joli probl

.

et finir à minuit

."

80

ans à

é

,

ans



'

à l exception

.

Ces

e

é

Notre financement est assur

11 600

é ."

repas par ann

e

.
1$. "

il y a des gens de Shawinigan et des environs

é ,

à la Tabl



'

è

s aupr

û

de repartir avec un repas au co

,

.

é

Sans lev

, ’

.

,

e de fonds

ç

nous commen

t de



ô

Il

cembre

t

...

é :
e

é

è ,

e derni

re

é

glise et à trois

coles pour le

é
é ."

te un pât

14 000

atteindre

é

L ann

tres

s et le

C est certain que nous

chaque personne qui ach

Notre objectif de cette ann

ô

e des N

. ’

é
é é. ’

è

tres mais le reste on le donne à l

c est que

é

la Tabl

ons à cuisiner les pât

s de la population jusqu à la fin d

e des N

n

é

voles le mois pass

é , ’
s

pour

100 é é

c est

b

. ’

nous sommes ouverts la fin de semaine

campagne pour se rassembler
monde

18

Nous servons plus de

1$ -

t de

pât

pendant la

s

?

Il y a eu environ

é

au co

ficient de l aide sociale

voles vous avez

Pendant la campagne de financement des pât
cette p

fices

Vers la fin d octobre

ressant

c est un don qu il fait

.:"

Christian G

n

s nous permet d exister

é

é

ce qui est int

é é

Combien de b

n

L argent que nous ramassons retourne à la soci

gardons une partie pour faire fonctionner la Tabl
Club des Petits D

.

é é

s b

en plus du repas consomm

La campagne de financement des pât

é

er d

û

h

que vous organiserez prochainement

.:"

nous avons r

cessiteux en leur offrant la chance

jusqu à

s par le lavage des ustensiles ainsi que de la vaisselle

n existerait pas car nous n avons pas de subventions

1

h

?

é

Y a t il une activit

Christian G

11 30

il faut avoir une preuve qu ils b

le que nous avons peut varier de

est possible pour chaque utilisateur

é
' 12 15,

é é
.

pondre aux besoins des n

du lundi au vendredi de

es de fonds et des organisations d activit

Christian G



ê

é

et

?

tres est de r

riode des F

ficiaires participent à nos activit

-

tres

e des N

é

t

ils

munis

.

ô

é

'é é

é

tres

e des N

La mission de la Tabl

,

Chaque jour

Voici donc

d avoir un repas par jour durant la semaine
des vacances d

tres de

deux

chef cuisinier

é

Quelle est la mission de la Tabl

J P Lamy

.

confortant

l entretien que j ai eu avec Christian Gari
Jean Paul Lamy

é
é.

re à rendre la vie des plus d

en leur offrant un repas r

'

ô

e des N

J ai rencontr

ur leur communaut

contribuent à leur leur mani
meilleure

é

ressante avec la Tabl

secteur Grand M

n

25

, ’
é

jours

c est environ

voles diff

.

,

’œ

avec la main d

uvre que nous avons

,

,

Parfois

.

10 12
à

,

,

Avant



é

ils ont hâte qu on d

ù

on sait pu o

é .

,

les mettre

é

es parfois à

s

Pendant

bute la

il y a trop de

je pouvais commencer à

on termine les journ

.

personnes par jour

la plupart sont des retrait

C est une routine pour certain

chanter et se mettre les mains à la pâte

me mais il faut essayer de leur trouver des tâches

Maintenant

,

rents

14

6

h le matin

h la fin de

semaine

?

é

Quelles sont vos d

fis en ce moment

.:"

Christian G

é
é

Notre d

.

.

.

portion

é
ê

,

Cependant

é

il faut

n




é é,
t

!
è
, ’

mieux je me porte

es de Moisson Mauricie et ces derni

é

tre cr

,

ficient de nos services

.
- û,

le que c est leur seul repas par jour

é

atif pour cr

! '

brouillard sur ce point là

'

s de demander de l aide

er des menus

ê

J ai tout m

Bien s

r

.

û

Le moins de co

,

ts possible

é

,



en ce moment

ê
,

Donc

savent qu ils peuvent compter sur

ê

je ne me g

é
û
é ,

les denr

î

es co
es

Il y a

.

tent chers

Nous sommes heureux de

.

je les transforme le plus que je peux



ç

me parfois des dons que je re

le mieux nous nous portons

.

ne pas pour leur donner une bonne

é

j essaye le moins possible d acheter des denr

é
;

munis qui ne

tre capable de nous faire conna tre davantage

res sont assez vari

qui me permet d aller chercher ce qui me manque pour compl
donne



Je sais qu il y a beaucoup de gens d

J aimerais que les intervenants puissent davantage

la nourriture est bonne mais j aimerais

Plus je donne à la soci

recevoir des denr

d

,

è

beaucoup de notre client

n

Ceux qui b

Ils sont bien accueillis



ê é
é é

e car ils sont g

parler de notre organisme
nous

.
. ’

fi est de venir en aide à plus de gens possible

viennent pas à la Tabl

é

ois de la communaut

.

ter certains menus

'

es et je suis assez

'

,

ou bien d associations

ce

Je prends tout ce que le monde me

."

puisque nous n avons pas de subventions

5

L'ENTRETIEN DU MOIS
SUITE: L'ENTREVUE DU MOIS:
LA TABLÉE DES NÔTRES
?

Pourquoi avoir choisi de travailler pour cet organisme

-

:"

J P Lamy

24

Ça fait

é ,

ans que je suis à la Tabl

e

satisfaction que

, '

ç

a me donne

'

é,

.

à moi

.:"

,

è

Premi

rement

, '

n

,

on

'

'

. '

reux et j avais besoin de m impliquer

,

'

, '
,

et en plus

je ne peux pas dire que j ai rien à faire

."

!


j ai du temps
je viens ici

J ai des

La plus grande

'

.

a m occupe

Je

c est comme une famille

é

je suis un gars qui a tout le temps donn

,

Dans mon jeune temps

."

é é

je les exploite ici pour eux

c est qu à chaque jour

rencontre beaucoup de gens qui viennent ici

Christian G

'

je suis quelqu un de g

connaissances en administration et en comptabilit

,

é

tait une grosse famille

.

aux autres

!

è

je suis le treizi

me

Je vais penser aux autres avant de penser



Nous n

.

tions pas riches

'

,

Aujourd hui

je

redonne au suivant

-

...

Parlez nous de vos enjeux actuels

.:" '

Christian G

, '
. '

L enjeu pour ma part

."

'

é

c est qu on continue de trouver des moyens pour que la Tabl

On ne veut pas reculer comme avant

î

é

C est de faire conna tre davantage la tabl

ô

e des N

.

tres reste stable

ê é

e et que le monde ne soit pas g

n

de venir

ici

-

J P Lamy

:"
'



é

s comme l

'

,

é é

d administration et des b

,

Pour vous

-

n

è

voles

-

.

derri

re tout

é ,

fice de la Tabl

.

'

e

mais c est

é

galement pour

.

é

On a un bon comit

é?

. '

,

D abord

, '
."

joyeux et heureux

é

ici depuis le d

.

,

é.


è

au lieu d

tre

12 15
é
à

re est agr

,

personnes

.

able

'

,
ù

Pour la Maison Coude à Coude

'

Nous avons d autres occasions o

.

en leur offrant des services alimentaires

l atmosph

,

Aussi

on passe de

é ,

durant la production des pât

70 75
à

nous rendons service en leur

.

personnes

è , '

On n a pas besoin de courir apr

s

é ,ç

Dans le temps des pât

. '

ont hâte de commencer

é é

Les b

n

s

venez voir

,

voles se taquinent

-

.

c est un rendez vous

ils sont

Il y a des gens qui sont

é

tes int

:

s

,

a chante ici

é

ress

! '

on pourrait partir une chorale

é!"

é ,

C est un plaisir à chaque ann

é

s à acheter quelques pât

é

s pendant la campagne de lev

,

e de fonds

s viande avec cannelle ou sans cannelle

Pât

s poulet

Pât

s mexicain

Pât

s patates oignons

Pât

s patates

Pât

s saumon

Tartes aux pommes
Tartes au sucre
Douzaine de poutines
Longs pains russe

-

Demi pains russe

é
ô
: 499,
) 9 2 3| .
80

Information de la Tabl

(

é

Qu

.

les gens

voici la liste des produits

é
é
é
é
é
é

Pât

Shawinigan

e

C est une belle ambiance de solidarit

disponibles

://

,

on rend service à des associations

but

.:"

Christian G

http

'

On a une plus grande satisfaction d avoir

a

Je vais vous donner un exemple de solidarit

ê

n

jeuners

que signifie la solidarit

selon notre production

Si vous

é

ç !"

:"

'

é é

c est au b

Il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas seuls

fournissant les fonds de tarte pendant le Cuisinothon

l ambiance

s

glise St Paul et le Club des petits D

rendu service et notre devoir est accompli

J P Lamy

é , '

Il faut ajouter que si on fait une campagne de pât

soutenir d autres activit

bec

G

e des N
T

H

tres

.

jp lamy

/

www tableedesnotres com

@

- è ,

avenue de Grand M

.

re

hotmail com

6

INITIATIVES D'ICI ET D'AILLEURS
COMMENT FAIRE AVANCER UNE COMMUNAUTÉ?

Par Annie Poulin, coordonnatrice de la Voix des Parents



,

Depuis un peu plus d un an la VOIX DES PARENTS a vu le jour pour




ç

trouver une fa

é

on d aider à am

é

liorer la communaut

du grand

Shawinigan pour qu elle soit le meilleur endroit possible pour

.

é

lever les

enfants

Les objectifs



é

é

taient de permettre aux parents de d

é

vision d une communaut

é
,

qui favorise le d

.

couvrir et de bâtir une

‑être

veloppement et le bien

des jeunes enfants et des familles De plus le projet facilite la

é

communication et la compr

hension mutuelle entre les parents et les

.

,

partenaires travaillant dans le domaine de la petite enfance Finalement



il sert à impliquer des parents à titre d acteurs de la mobilisation et à leur

é

permettre de contribuer aux d

.

,

cisions qui les concernent eux et leurs

enfants

é

Des rencontres hebdomadaires ont eu lieu durant une certaine p

de

1 000
é

les r



.

é

besoins r

. ’
:

parents du grand Shawinigan C est

.
é

è

sultats Trois th

l accessibilit

mes ont ressortis

.

307

'

é

els sur le territoire Ceci a abouti à la cr

sondages qui ont

,
éé

é

les parcs les activit

aux commerces Ces derniers ont

é

t

.

discut

é
éé

riode pour d

ation d un sondage qui a

éé
t

t

couvrir les

é
é

distribu

è

à pr

remplis et analys

s

s pour

s et les communications ainsi que

'

s avec la population lors d un forum

afin de trouver quelques pistes de solution

é

Afin de poursuivre la d

è

concr

é

Voix des parents d

'



marche et d impliquer davantage les parents à travers des actions

é

tes capables de r

,

é

.


t

,

ressortis lors du forum la

.

,

le service de loisirs culture et vie communautaire de la ville

-

de Shawinigan au sujet des parcs Celui ci a

’é é,

t

sire construire des liens actifs avec divers partenaires

D ailleurs les parents ont rencontr

Durant l

éé

pondre aux besoins des familles qui ont

éé
t



àl

.

é

coute des pr

occupations des familles

.

la Voix des parents s est jointe à la Maison Coude à Coude lors de la visite des parcs

é


Les parents r



coltaient des commentaires des autres parents et observaient ce qu il y avait de

commentaires ont

.

é

bien et ce qu il y avait à am

éé
t

liorer dans les nombreux parcs de la ville Les observations et les

Une maman de la Voix des parents a

'

.

remis à une personne responsable à la ville de Shawinigan

-

.

é

.

é

galement particip

d urbanisation du quartier St Marc Il restera à

é

é

à la pr

sentation du projet

tablir les actions possibles à faire pour et par les

familles dans ce projet

,

é

De plus les parents souhaitent cr

er de nouveaux partenariats afin de faire entendre la voix des

,

é

familles du grand Shawinigan sur les plans des communications des activit

'

é

l accessibilit

.

é

La Voix des parents continue ses d



é

marches pour aider à am

+|



«

-

Annie au

819 944-9464



é

Qu est ce que m a apport

'
!»-

ou par courriel

?

'

.

é

du grand

lever les enfants

@

voixdesparents

.

cgocable ca

'

la Voix des parents

'

:

é

liorer la communaut

Shawinigan pour qu elle soit le meilleur endroit possible pour

INFO

s et de

aux commerces



Ma participation à la Voix des parents m a permis de constater qu il est possible d

tre

entendu et d avoir un impact sur ce que l on souhaite pour rendre notre ville toujours plus

é

nergique

«'

é

J ai aim

Josianne

,
éé

«

é
é ,

»

ouverte et cr

confiance a

t

Houda

«

'

'

é

participer au projet parce que j ai d

accueillante

boost

e

'

.



atrice d emploi

’é

couvert que Shawinigan est une ville

Grâce à l

»-



é

*

è

veloppant pr

.

s de la nature

'

.

.

e dans ma recherche d emploi

é

La voix des parents m a permis de collaborer à mettre en place des id

ville se d

»-

change avec les autres parents ma

é

ce qui m a beaucoup aid

Isabelle R

é

Ce projet est possible grâce au Soutien à l int

es de projets pour une

'

'

7

.

gration scolaire et au financement d Avenir d enfants

INITIATIVES D'ICI ET D'AILLEURS
JARDINS POPULAIRES DE QUARTIERS

Par Stéphanie Gaudreau, Agente de développement à la CDC Centre-de-la-Mauricie

,

Entrevue avec Cynthia Villemure

intervenante de milieu aux Jardins populaires de Quartiers

2014,

Ce projet a vu le jour grâce au FQIS en

.

fin du PAGSIS

é

de Qu

é ’

,
é
éé
é
é ,
éé ù '
1520
.
'
é.

d une parcelle unique

choisissent ensemble les vari

é

.

coltes

é

de l

.

bec en Forme pour la ressource humaine

compos

r



Cette ann

e

jardin

t

s de l

ce fut un

gumes soit plus de

t

é

gumes au supermarch

é

vous nous d

crire les

é

On a commenc

'

é

é

é

é

par

"

d

norm

é

sherber

é

repr

é

.

é"

rotocult

é

é
éé é

é

Pr

r

.

è ,

Apr

s

.
'

colter plus de

,
é

'
é

é

nous avons plant

continu

.

coltes

,

plants

é

le d

'

,

?

-

pouvez

es avec les participants

, '

é

c est de pr

'

ç

.

é

u le plan d am

,

Également

nagement et nous

.

parer les planches pour la culture

.

é

re ainsi que les passages pi

tonniers

Il a fallu

,

paration du terrain a pris un mois avec les participants

.

un total de

'

45

éé

vari

é é

sherbage et l entretien g

,

En ce moment

n

t

'

é
.

s de l

,

,

é

é
é

Ce qui repr

en plus des corv

. '

e prochaine

,

D ailleurs

sentait

4

Nous avons

h d arrosage et

es hebdomadaires et des

.

Il faut enlever les

'

é

nous sommes à travailler le plan d am

.

.

é

è ,

De cette mani

re

?

é

s que les participants ont acquises

,

De nombreuses connaissances sur le jardinage et surtout de vivre avec les autres



dire d

ê

é,

me collectivit

è
é .

denr

'

é

tre en mesure de s adapter aux temp

,

changes

Sinc

nagement

cela va maximiser

colte pour la prochaine saison

Quelles sont les habilit

, 'é

rement
es

,
é é.

anxieux

'

ce n est pas toujours

é

.

raments des autres participants

ç

vident mais

c

a permet à long terme de beaux

é é
é
n

tait beau de les voir travailler ensemble dans le but commun de r

é

Certains ont trouv



,

une famille

é
. '

certains ont d

a lui a permis de se trouver un emploi

,

surtout socialement

ils ont pu

é

ce qui veut

Vivre dans une

un partage de connaissances au niveau du jardinage et de la vie en g

en particulier

anxi

ce qui

rajouter du fumier et du compost selon les besoins que nous nous

pour mettre les bons amendements aux bons endroits
notre r

.
'

gumes et de fines herbes

ral du jardin

nous sommes à finaliser la fermeture du jardin

travailler notre terre

fixerons pour l ann

é

kg

bourser des sous pour l achat de

é

d entretien par participant pour chaque semaine

m

693

tait assez suffisante pour

sente beaucoup d heures de travail collectif

Ensuite

r

é

é

colte

nous avons con

è

é

La pr

é
é

la r

viter de d

alis

parer le terrain

la partie en jach

ment

,

e aux Jardins populaires de Quartiers

t

avec la

Ces participants

gumes que les participants souhaitaient avoir

quelques semis

le terrain

Nous avons

.



me ann

2015

Ils se partagent le travail horticole et les

l entraide et l acharnement ont permis de r

tapes qui ont

par choisir les l

nous avons plant
avons pr

é

.

Durant la grosse saison

è

Vous avez entrepris la deuxi

septembre

c est grâce au soutien financier

Jardins populaires de Quartiers est un jardin collectif

gumes à cultiver

o

livres

le

e

e conjointement par un groupe de membres

permettre aux participants de bien s alimenter et d
l

é 30
é , ’

le financement s est termin

Si Jardins populaires de Quartiers se poursuit cette ann

é
,

velopp

D ailleurs

.

ral

colter des

.

une confiance en soi

Pour un

è

certains participants sont tr

ô

voluer en groupe et apprendre à contr

ler leur

t

8

s

INITIATIVES D'ICI ET D'AILLEURS
SUITE DE L'ENTREVUE : JARDINS POPULAIRES
DE QUARTIERS
-

é

Est ce que la r

,

Non

'

éé

elle a

t

colte a

é

diff

éé
,
t

rente

'

'

! '

.

n avais pas beaucoup de connaissances

'

è

l intervention au besoin aupr

è

devais me renseigner aupr

,
'

Maintenant

'

.
,

'

é

parer et

é

é

veut se pr

,

,

groseilles

'

,

mieux faire les choses

é


Quelles activit
On a fait une

,

participants

s ont

,

des gadelles

.

parer d avance

invit

.

,

é

Ainsi

é

nager un coin d

é ,

éé é
t

r

é

é
é '

alis

'

"

-6 8
à

19

.

.

e

nous allons pouvoir

.

coltes

Nous allons pouvoir faire

é

ler la qualit

,

,

paration

. '

.

etc

.

de nos plants

:

tente et un coin fruitier

é

L ann

,

bleuets

De

,

e prochaine

on

nous allons avoir le temps de

?

qui avait pour objectif de souligner les efforts des

e portes ouvertes

é
é

recettes diff

-

ç

ue du Carrefour Jeunesse emploi dans le

jeunes sont venus nous donner un coup de main durant

é

une journ

collectives pour transformer les l
aliser

plus je

jà existantes

es dans le cadre du jardin

d Inde

,

s à venir vivre une immersion

é

é

des melons de toutes sortes

ainsi que les missionnaires mormons qui ont

permis de r

ô

mieux contr

de remercier l aide que nous avons re

é

é

dont plus de compagnonnages

cadre du mentorat jeunesse
t

,

tapes du jardin

cessaires en jardinage pour

e

Avec une meilleure pr

pluchette de bl

galement organis

é

é

viter certaines pertes au niveau des r

les participants aimeraient am

'é é é
é

ais dans les

.

vention au niveau des maladies

framboises

l

ç

des cultivateurs ou des sources d

é ?

é

é

de la pr

,



r qu avec les aptitudes que nous avons acquises cette ann

mieux nous pr

plus

'

le est d animer le milieu de vie et de faire de

Plus j avan

e prochaine

-

'

û

re

me renseigner sur le jardinage puisque je

je peux dire que j ai acquis les connaissances n

Comment voyez vous la prochaine ann

'

û

ô

Mon r

s des jardiniers

?

è

e derni

J ai d

s des participants

poursuivre l aventure l ann

C est s

é

meilleure que l ann

il a fallu s adapter

.

é

une r

colte

.

éé '
t

.

,

Pour terminer

é

gumes que nous avions r
rentes

.

d une grande aide

é

Les partenaires du r

Nous avons

seau public

6

nous avons fait

é

colt

é

taient

cuisines

é,
é

s en grosse quantit

,

Suite aux cuisines collectives

nous avons r

ce qui a

é

alis

un

livre de recettes

:

é

Voici quelques t

"

moignages

'

î

Ce beau projet m a fait conna tre des amis

.

temps

é

procurer la pr

é

d

'

( ). ' '
." ( ),
,
." es

,

é

à d

'

é.
s

éê

Je voulais avoir un jardin

.

forts et des points faibles

,

appris sur le tas

|...| '

é

faire de la cuisine collective avec nos l

é

à

t et en

Françoise

'

On a fait connaissance avec d autres personnes qui avait des points

On s est fait des amis es

comment semer des graines

beau projet de collectivit

r

Un grand merci à la Ville de Shawinigan et à tous les

partenaires pour leur implication à ce beau projet

"

é,

velopper une relation d amiti

sence d une personnes significative en partageant des centres d int

veloppant de nouvelles habilet

'

Ça m a permis de partager et de meubler mon

Cette relation amicale contribue à briser l isolement

é

avec nos diff

' . |...|

gumes et on va les manger cet hiver

et de communautaire

Sylvie

||

.

rences et nos maladies

é. ...

comment planter ce que l on a sem

On a

On a pu

Merci pour ce

9

INITIATIVES D'ICI ET D'AILLEURS

UN FRIGO LIBRE-SERVICE SUR LA WELLINGTON SUD
par STÉPHANIE BEAUDOIN

(

)

SHERBROOKE

|

-

Journaliste stagiaire à La Presse

-

ô

é

ne dor

s à prendre

'



,

Comme pour un enfant
et communautaire

.

Free Go

é

,
éé

«

t

)

é

,

de Sherbrooke

25

e de leurs

é

curit

.

,

.

'

en plus d avoir un

,

é

la Corporation de d

é

veloppement

conomique

ont mis neuf mois pour donner naissance au Frigo

,

partenaires issus des affaires

é

la CDEC fait sa part dans la communaut

.

du communautaire et du

'

en offrant une initiative collective qui n a

vue à Sherbrooke

Sachant que

380 000 é
m

'

é

nages souffrent d ins

é

curit

alimentaire et que

,

diminution du gaspillage pourrait enrayer la famine mondiale

»,

è

est tr

Le projet Frigo Free Go

alimentaire

largir à la grandeur de la ville

les porteurs du projet

CDEC

Accompagn

municipal
jamais

(

2016

juin

changer et partager de la nourriture

navant la rue Wellington Sud

veut sensibiliser la population au gaspillage et à l ins
impact micro local qui pourrait s

08

le



é

Les Sherbrookois sont invit

grâce au frigo libre service qui tr

é

Publi

s actuel

,

è

mentionne Sond

.

s Allal

25

pour cent de

nous pensons que notre projet

é

agente de revitalisation socio

conomique de la

CDEC de Sherbrooke

é

Le r

,

é

frig

rateur

24

qui est ouvert

é. «

alimentaire de proximit

Wellington Sud et la Wellington Nord

,

'

restaurants chics

24,

heures sur

»,

'

è

.

rappelle Mme Allal

è .«

danseuses et une population qui est plus dans la mis

»,

grand

é

é

jà d

è

explique Sond

,

bordant de fruits

.

'

s Allal

re

.

,

Au sud

,

.

û,

40

t

est le nouveau service

é
.

norme diff

é

rence entre la

e en deux

,

Au nord

,

les

les bars de



On veut que ces deux mondes se rencontrent

.« '
é

gumes et de pain

sachant que

é

les organismes communautaires

'

C est l aspect visible de quelque chose de plus

Il n est cependant pas simplement utilis

sensibiliser la population au gaspillage

Il y a une

La rue est effectivement coup

é

de l

.

s symbolique pour nous

les gens d affaires et les boutiques de luxe

Le Frigo Free Go est d

'

sept jours sur sept jusqu à la fin du mois d ao

Son emplacement est tr



à des fins alimentaires

'

Nous voulons

é »,

pour cent de la nourriture produite n est pas consomm

e

ajoute

Mme Allal

Elle rappelle



tout

é

p

é

'

'

é é. »

riode de coupes et d aust

,

,

é

Joualvert qui y d

s

ô é,

è

souligne Genevi

c est mieux que de ne rien faire du

,

d influer sur notre milieu

ê

m

me en

mais aussi par des commerces comme la boulangerie Dufeu ou la ferme La

.
é
.

poseront les surplus alimentaires de leurs productions



partager ses surplus deux fois par semaine

è '' »,

é, '

par la collectivit

rit

La nourriture sera offerte par des citoyens

apr

é, '

galement que si tout le monde fait un peu sa part dans la communaut

Ce projet est un exemple qui montre qu on est capable

ve C

t

'
é é

directrice g

é

entretenir et nettoyer tous les jours le r

.

é

frig

'

Ce n est pas parce qu il est
n

rale de Moisson Estrie

.

rateur

,

Au total

'

é
''

é

Moisson Estrie s est

galement engag

crit

que

''

meilleur avant

ç

a signifie

'é è
l

ve à

à

jeter

é
20 635 $

Cinq organismes se sont propos

la contribution des partenaires s

''

s pour
pour ce

projet

Article de la Presse

-

-

:

-

://
- -

http

.

. / .

/

/

- -

/201606/08/01-4989762-

www lapresse ca la tribune actualites estrie et regions

ê

'

D autres articles pertinents avec la m

://

http

.

.

/

/

:

me initiative

/ -

-

/438094/

www ledevoir com opinion blogues le blogue urbain

-

-

-

- -

-

-

- - -

-

- -

-

-

the fridge le frigo de la faim du

monde dans rosemont

://

http

.

/

/

/952011/

journalmetro com actualites montreal

-

-

-

-

un

frigo libre service sur la wellington sud php

/

un repas complet grace aux frigos en libre service

10

PASSIONNÉS DU COMMUNAUTAIRE

LE JOUR OÙ J'AI SU...

Par Caroline Chartier, agente de projet au Centre Roland-Bertrand

è
è ,

Je me souviens tr



,

j allais

é

s bien de cette journ

avec ma m

re

PASSIONNÉS DU COMMUNA

ù

e o

rencontrer ce personnage


ë . ’é
è

dont tous les enfants raffolent à l approche du

,

ê
é

è
.

Temps des F

tes

le P

re No

l

journ

cembre

Ma m

re tenait ma main

é

ê
é

e de d



C

tait une froide

v

tue d un petit gant magique rouge totalement

d

pareill

.

le froid

é

è ,
, ’
é
re

monoparentale

.

quipement pour braver

,

é

femme de m

nage

ë

s assurait que la magie de No

entre chaque ann
chauffer

é

du reste de mon

Ma m


œ

e dans notre

é - ,

Cette journ

e là

le c

l

difficile à

,

ur joyeux

je

traversais le stationnement du centre commercial

é

persuad

e que tous les enfants du monde avaient

.

ma chance



,

Avant d entrer par la grande porte principale

»

.

qui amusait mes oreilles

.

devais mesurer

3

é

Je les ai regard

,

des gens se tenaient là

portaient des tuques pointues et branlaient des conserves

é

group

.

s et heureux

«

Il y avait le traditionnel

Ils

.
é

s convaincu que je venais de croiser de vrais lutins



. ’é

pommes et demi et avoir le sourire fendu jusqu aux oreilles

.

J

ë

Petit papa No

tais persuad

l

Je

e que

tous les enfants du monde avaient ma chance

é - , ’
éé
.
,
… ’é

Cette journ

éé
t

. ’

sage

. ’
,

sage

e là

t

J allais donc

voiture

é
è

j ai command

J avais

sa maison

sage

’œ

re adressa un clin d

,

probablement
J

.

. ’

devant la porte

,





tous ta chance

.

?

pourquoi

è .

besoin de l argent de ma m

re


ë. ’


ë

re No

è
é

é

l m a demand

re No

l



si j avais

J avais vraiment

s et peut

ê

tre m

éé
t

me sa

.

e que tous les enfants du monde avaient ma chance

è

ma m




1$

é

re s est pench

Elle a sorti de sa poche un billet de

é

è

Le P

é

tais persuad

J ai demand

s

il complice au P

obtenir ma Barbie aux cheveux dor

Au moment de quitter le centre commercial
sous mon menton

é .

une Barbie aux cheveux dor

Ma m

é

Je me demandais s



Elle m a simplement dit



e pour bien attacher ma tuque

é

et m a demand

de le remettre aux lutins

rieusement pourquoi les lutins avaient

,

Tu sais



les enfants de ton âge n ont pas



Je venais de comprendre que tous les enfants du monde n avaient pas tous ma

chance

,
é - ,

En remettant
Cette journ

le billet de

e là

1$

, ’

au lutin

é
,



toujours ce sourire fendu jusqu aux oreilles



,

Aujourd hui





,

j ai ressenti un grand confort

je me suis fait ma propre d

mais il

é ’

é

tait teint

je ne sais pas ce qu est devenu mon billet de




.

.

qu un organisme l a offert à quelqu un dans le besoin
sont bien plus que de simples lutins

é

persuad

,

Grâce à vous



?

INFO

+|
://

https

é

La solidarit

.

.



/


.

é

. ’

et l entraide

éé

ni à qui il a

t

.

utile

,

Par contre





.



é

-

v

,

25 2 3

jop

I

u

F

je sais

e des milliers d enfants sont

me chance qu eux

?

Vous souvenez vous

? =

J avais

d une autre couleur

tout au long de l ann

et l entraide vu par des crabes

www youtube com watch

1$

.

tre difficile à expliquer

Je sais que les porteurs de chapeau pointu

ê

s que tous les enfants du monde ont la m

Quel est votre premier geste d entraide



un bien

finition de ce que sont la solidarit

.

des fourmis et des pingouins

U

11

PASSIONNÉS DU COMMUNAUTAIRE

LE COMMUNAUTAIRE: UNE GRÈVE SYMBOLIQUE

Par Bertrand Rainville, Travailleur communautaire au Centre d'intervention
budgétaire et sociale de la Mauricie (CIBES)

,

Pour la plupart des gens

PASSIONNÉS
DU’ COMMUNA
.
,

le milieu communautaire est une abstraction

.

ne sait pas trop à quoi il sert



,

û, ’

À moins



bien s

r

é

d avoir v

On sait qu il existe

ù

cu un moment dans sa vie o



mais on

û

on a d

recourir aux services de l un ou l autre des nombreux organismes qu on regroupe sous cette

.

é

tiquette

è ?

Pourquoi une gr

è

cour du syst

ve

,

dans son ensemble

é

aid

é



-

?

ve est elle symbolique

é

é
é …

ne se pr
endett

senteront jamais

e



d essayer de dire

.

é
:

,

services sociaux

é

:

,



ô

moi



é

é.

ch

,

meuse

:

-

. '

,

D abord

è
è

es à des client

,

Le communautaire est un

é , é
. ,
-

sorient

incommensurable

î

,

moi

n

ficier des services



è

e d une gr

ve c est

tions pas là

?



,

Pourquoi l État

e

Et

cr

-

é

,

remment

'

,

é

s longue pratique de d

vouement

,

é

caires

.

qui a la charge des

?
é

Il y a plusieurs

,

, ’é

se bureaucratiser

é

é é

et de g

n

è

s

é,

rosit

,

Le communautaire

ant des probl

,

,

é

s cibl

.
é é
’ ’

de b

n

,
,

Puis

volat

parce
de

es et qu il n a pas à

.

î

,

donnez nous plus de moyens

.

,

,

,

.

.

avec eux

matiquement

éé ù

dans une soci

éé

dans cette soci





é

valuer math

mes sociaux à la cha ne

,

Nous prenons plus de risques

nous sommes proches d eux

le communautaire aujourd hui vous dit

-

è

rimenter des

seau public

Que les conditions de travail des travailleurs et

cela va de soi

quelque soient leurs besoins

.

,

é

de militance

dans des approches tr

contraignant

lot de gratuit

encouragez nous

,

?

à b

L id

les qui ne sont pas prises en charge par le r

value en argent sonnant

non

, é é
. ’ é ’



Et cela ne peut pas se comptabiliser

,

ue

Ces personnes

le communautaire est souvent à l avant garde pour exp

nous accompagnons les gens

travail

ç

.

moi femme victime de violence

en Mauricie

pourquoi les organismes communautaires

Parce qu il travaille diff

é

e

’é

pondre à un appareil bureaucratique

:

e sociale

é ,

travailleuses communautaires soient plus pr

politiques

,

é
.

moi assist





rosit

souvent d

re

t

filer dans les rues en se revendiquant d une aide re

Ils sont des milliers chaque ann

que le communautaire a une tr

’é

è éé

.

ne peut il pas combler tous les besoins dont a besoin la population

é

tout s



Parce que les gens que nous aidons et que nous avons

que feraient ces gens si nous n

ponses possibles

pratiques destin

r



buleuse sociale qu on appelle le communautaire

La question se pose

n



parce qu il fait partie de l arri

Et nous ne leur demanderons pas non plus

offerts par cette n

é é
é



parce qu il rend d immenses services à la soci

riode de leur vie qu ils cherchent la plupart du temps à oublier

Il le faudrait pourtant

g



ne prendront pas de pancartes pour d

dans une mauvaise p

r

,

et de services sociaux

parce que s il n existait pas il faudrait l inventer

è

Pourquoi cette gr

é,


Parce que le communautaire est sous financ

me de sant

t

t

o

, ù
é ,

tout se monnaye

,

individualiste

fragment

o

e

constitue une richesse

é

dit aux d

,

cideurs

é

pas pour am

aux dirigeants

liorer nos conditions de

pour que nous puissions aider plus de gens

12

PASSIONNÉS DU COMMUNAUTAIRE

LES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS EXPÉRIMENTÉS
UNE RESSOURCE RECONNUE!
Johanne Labadie, conseillère d’orientation, à Stratégie Carrière

PASSIONNÉS DU COMMUNAU

'

!

Conseils pour bonifier votre recherche d emploi

'

,

D abord

é

il est imp

'



.

d emploi

'



ratif d accepter d

.

chercheur d emploi

,

Ensuite

î

,

î

Pour arriver à bien vous conna tre



éê ,

Quels sont mes int

?

r

,

ts

'



tre en recherche d emploi afin d assumer votre statut de

é

de bien vous conna tre vous aidera à mieux d

mes aptitudes

-

posez vous ces questions

:

finir votre objectif

é

mes comp

tences et mes valeurs que je souhaite retrouver

dans un emploi

Par exemple

(

),

aptitude

: ’

(

J aime travailler avec le public

é ê ), ’

int

r

t

c est facile pour moi de communiquer

é (

je suis capable de faire valoir un produit ou une id







e

é

comp

é

emploi de repr

.

é

sentant commercial ou de pr

é

pos

)
(

tence

pour moi d avoir un sentiment d appartenance et d autonomie à mon travail

è

au service à la client

è

et il est tr

).

valeurs

le peut

ê

s important

,

Alors un

tre un choix

judicieux

Vous

ê

ê

tes donc pr

é

t à r

diger votre curriculum vitae sachant ce que vous recherchez comme emploi



.


éê

et à effectuer une liste d entreprises avec lesquelles vous aimeriez travailler Qu il y ait un poste

é
.

affich

poste

!

é

Vous d

é

paration à votre entrevue est

.

é

confiance avec vos comp



-

r

(

Parlez moi de vous

galement de mise pour bien vous faire valoir et

é,

é

exp

?
é

rience de travail et trois qualit



ô
?

é

Quel est le salaire que vous esp





ne à poser votre candidature pour le poste

scolarit

-

é

Pourquoi devrais je vous engager vous plut

seau

(

é

march

é)

cach

ê

tre en

).

é

s reli

?

:

es au poste

t qu une autre personne

rez obtenir

'

C est important d effectuer un plan du jour comme de visiter les sites d emplois
r

t pour un futur

tences Voici quelques exemples de questions d entrevue

è

Qu est ce qui vous am


é

montrant votre int

crochez une entrevue

Une bonne pr






é

ou non vous pouvez envoyer une offre de service d

,

et toutes autres actions en lien avec cette recherche



.

'

(

é

march

,

et ce

)
,

ouvert

et le

à chaque jour

vous stimulera dans votre recherche d emploi Conservez et gardez à l ordre vos documents en raison

'

éé

qu un employeur peut vous t

:

En conclusion

INFO

+|

l

'

ê

Vous serez donc pr

.

t à

- .

é

changer avec celui ci

Être en recherche d emploi est votre emploi en soi

é

Contactez Johanne Labadie Strat

.

.

phoner en tout temps

.

/

è

gie Carri

/

re au

-

819 373-1726,

/

poste

253

www strategiecarriere com individus recherche demploi

13

À NE PAS MANQUER

27E CAMPAGNE DU PANIER DE NOËL
éé
25 ¢
2

Blitz t

l

phonique le samedi

10 é
d

cembre

Don de

au Canadian Tire Shawinigan

Spectacle

pour

1
20 $

Groupe Vincent

à Culture Shawinigan

é

remis en novembre et d

cembre

pour chaque essai routier

+|
537-8851
INFO

Veuillez rejoindre Caroline Chartier au
poste

.

21

.

819-

/

www centrerolandbertrand com noel

SUBVENTION DISPONIBLE: "LES ARBRES COMESTIBLES"
Date limite pour soumettre une

:

demande

'

le

24 é
F

2017

vrier

À l aide du programme Arbres

,

comestibles

'

,

vous pouvez purifier l air

embellir votre voisinage et cultiver des
fruits frais ou des noix pour votre

é

communaut

.
4 000 $

en un mouvement

subventions maximales de

Des
et

autres ressources sont disponibles pour
des projets communautaires qui

é

fournissent aux r

é

Une s

è

sidents un acc

s à des

é

curit



é

alimentaire pour les communaut

.

arbres et arbustes porteurs de fruits frais

Fournir de l ombre

et des noix tout en apportant des

Absorber et faire d

changements positifs à l environnement

Am

canadien

Absorber et filtrer l eau

,

y compris

:



+|

://

https

é
é

é

liorer la qualit

é

Cr

INFO

s locales et banques

alimentaires

. / /



vier le rayonnement solaire



de l air

er un habitat pour la faune

/

-

/#.

treecanada ca fr programmes arbres comestibles

22

WD

0.

hDrTiO

facebook

CLUB AMI-PLUS - VOYAGE
ê

Le temps des f

é
é é

cadeau id

'

d action b

n

?

avons aussi Les

é

é

vole de la r

; 8
3 é

prochains voyages

plus de d



é

tes approche à grands pas et vous n avez pas encore trouv

al à offrir à vos proches

.

le

T

,

gion de Shawinigan

2017
é

avril

nors au Th

-

,

Le Club Amis Plus

é
é

comit

vous invite à r

le

du Centre

server pour les

2

pour un Spectacle de Michel Louvain et nous

. éé

âtre du Vieux Terrebonne

T

l

phoner pour

tails

!

Bienvenue à toutes et à tous

INFO

+|

Lise au

819-538-5783

14

À NE PAS MANQUER

SERVICE OFFERT : PRÊT DE RAQUETTES
2010,
- - é

Depuis

en partenariat avec le CIUSSS de la Mauricie et

Centre du Qu

,

bec

,

individus

ê

la CDC offre un service de pr

ê

Notez que nous ne pouvons pas pr

.

t de raquettes

ter directement aux

vous devez travailler soit dans un organisme

,

communautaire ou à vocation sociale

.

dans un centre de la petite enfance
disposition

.

17

soit dans une

é

cole ou

Nous avons à notre

31

paires de raquettes enfants et

paires

adultes

,

Avec ce projet

é

la qualit

-

- -

la CDC du Centre de la Mauricie soutient les

é

initiatives de d

é

veloppement social visant une am

ê

de vie des citoyens de m

.

lioration de

me que les initiatives face

aux saines habitudes de vie

+|

INFO

é

Veuillez rejoindre St

phanie Gaudreau au

819-539-1666

:

ou par courriel

@

info

.

cdccentremauricie ca

6e ÉDITION DU DÉJEUNER DES INTRAPRENEURS
PRÉSENTEZ-NOUS VOTRE INTRAPRENEUR!
Le mercredi

25

2017,

janvier

é

la Communaut





é

d employ

rement significative

s et d acteurs qui oeuvrent sur le

territoire de Shawinigan et qui

é
.

la mission de leur organisation

é

seront honor

è

leadership et leur succ

é


d

é


s pour leur cr

(

ve et

organisation du territoire de la ville de Shawinigan

Ces intrapreneurs

é,

ativit

é é
é

organisme b

leur

n

parapublics ou



s à l occasion d un

,

vole

è
é,

é



telles que la cr

-

ê



d entrepreneuriat Alphonse Desjardins

M

Shawinigan

l organisation



).

ativit



la solidarit

,

.

Elle apporte des solutions aux d

, 17

.

h à

@

francois stmartin

.

13

,

!

’é é
v

é

veloppement



é

ation de

.

,

fis de croissance

è

é



Les intrapreneurs sont plus que des employ

è

intervenants mod

é.

IL Y A DES

responsabilit

s

aux

mes que rencontre

l organisation

.

INTRAPRENEURS

L

.

et le leadership

dysfonctionnements et aux divers probl

centreentrepreneuriat com

DERRIÈRE LES ENTREPRENEURS

s entrepreneuriales

elle contribue de façon significative et

é

,

tez le formulaire de mise en candidature et

janvier

secteurs publics et

extraordinaire à son bon fonctionnement et à son
d

-

e

me si elle n est pas à l origine de la cr

compl

faites le parvenir par courriel avant le vendredi

é
é

de des qualit

Pour soumettre la candidature d un intrapreneur

é

é ,

entreprise priv

conomie sociale

Cette personne poss

jeuner qui se tiendra au Centre

.

-- ?

L intrapreneur est une personne qui oeuvre dans une

ê

pousent le r



D ORGANISATION OEUVRE T IL

è

contribution particuli

’ -




QU EST CE QU UN INTRAPRENEUR ET DANS QUEL TYPE

entrepreneuriale de Shawinigan soulignera la

s ou des

les qui s acquittent efficacement de leurs

,

Ils prennent des risques

proposent des

solutions novatrices et participent activement au

ê

nement met du m

é

d

è

me coup en lumi

.

veloppement de leur organisation

re les

dirigeants et les entrepreneurs qui font confiance

,

aux intrapreneurs



qui valorisent le sens de

l initiative et qui leur permettent de mettre à
contribution leur plein potentiel au service de la

.

mission de leur organisation

Pour remplir un formulaire de mise en candidature

INFO

+|

ç

Veuillez rejoindre Fran

.

.

www ceshawinigan ca

,
819 537-8181

ois St Martin

entrepreneuriale de Shawinigan au

:

@

,

coordonnateur aux communications
poste

1213 |

.

francois stmartin

é

Communaut

.

centreentrepreneuriat com

15

À NE PAS MANQUER

PROGRAMMATION-HIVER 2017
PROCHES AIDANTS, SE RECONNAÎTRE
ET S'OUTILLER POUR MIEUX
ACCOMPAGNER
, ’ ô ’

Aider un proche

social actuel du r

,

le d aidant

Janvier

?

ç

qu est ce que

2017 –

a veut dire

ô

Le r

le de proche aidant

’é

Dans le cadre de cet atelier d

,

les impacts de la prise en charge

.

é

les diff

,

change

nous aborderons le contexte



é

rentes formes d aide ainsi que la solidarit

familiale

-

- -

-

-

-

-

Shawinigan

St Élie de Caxton

Notre Dame du Mont Carmel

Mardi

Jeudi

Vendredi

17
2017
13 30 15 30
3962,
(
)

19
2017
13 30 15 30
50, .
(
-

janvier

h

à

h

h

rue des Dominicaines

Loisirs St Charles

h

2017 –

é

vrier

Les

é

, ’

motionnel

’é

l impact de l

à

janvier

2017

h

rg St Louis

)

)

Centre Jacques Gauthier



motions et leurs impacts sur soi et sur l autre

!

motions sont importantes pour nous orienter

é

h

des Loisirs

Sous sol du Centre communautaire

F

é

Les

à

ch

27
13 30 15 30
801,
(
-

janvier



é

motion sur l aid

,

Lors de cette rencontre



,

et sur l aidant



nous explorerons le processus

’é

ainsi que l importance d

couter ses

motions

Shawinigan

St Élie de Caxton

-

- -

Notre Dame du Mont Carmel

Mardi

Jeudi

f

Vendredi

21 é
2017
13 30 15 30
3962,
(
)
f

h

à

23 é
2017
13 30 15 30
50, .
(
-

vrier
h

h

rue des Dominicaines

,

h

h

des Loisirs

2017 –

)

-

Le lâcher prise



é

-

.

rentes attitudes dans le lâcher prise

é é

r

fl

-

-

Centre Jacques Gauthier

’é

Lors de cet atelier d

Des pistes seront lan c

.

-

vrier

h

.
- é

nous devons accepter que les choses soient ce qu elles sont

aborderons les diff

à

f

rg St Louis

Sous sol du Centre communautaire

Mars

-

17 é
2017
13 30 15 30
801,
(
)

vrier

à

ch

Loisirs St Charles

Pour lâcher prise

-

.

é

,

changes

nous

es pour permettre aux aidants de

chir à leur situation

- -

-

-

-

-

Shawinigan

St Élie de Caxton

Notre Dame du Mont Carmel

Mardi

Jeudi

Vendredi

21
2017
13 30 15 30
3962,
(
)

23
2017
13 30 15 30
50, .
(
-

mars

h

à

h

h

rue des Dominicaines

h

)

é .

pit disponible pour vous permettre de participer aux activit

:
819 247-3050

Inscriptions

Annie Chouinard

@

ou annie

-

Travailleuse de milieu

.

-

17
2017
13 30 15 30
801,
(
h

des Loisirs

Sous sol du Centre communautaire

+| é
R

à

ch

Loisirs St Charles

INFO

mars

é

CAB de la r

s

à

mars

h

rg St Louis

-

!

Informez vous

gion de Shawinigan

cabshawinigan org

UN PEU DE RÉPIT POUR MOI AUSSI !
é

Enfin une conf

,

souvent

é

diff

!

rence pour les proches aidants

.

ils oublient de penser à eux

Ces gens pensent aux autres mais

é


Cette conf

è

rence am

.

é

est possible que vous oserez prendre un temps de r

.

è

ne une mani

rente et amusante de percevoir le temps qu on prend pour soi

re

,

En sortant

il

pit sans vous sentir coupable

tout en devenant un meilleur aidant

:9
2017
: 13 30 15

QUAND

mars

HEURE

:



h

à

h

è

Auditorium du Coll

:

PAR QUI

+|
819 247-3050

INFO

)

ge Shawinigan

,

Denis Carignan

é

conf

Annie Chouinard

@

ou annie

-

rencier

Travailleuse de milieu

.

cabshawinigan org

-

é

CAB de la r

)

Centre Jacques Gauthier

gion de Shawinigan

16

ACTUALITÉS

"GRÈVE DES GROUPES COMMUNAUTAIRES : LE BUDGET N'A PAS ÉTÉ RÉDUIT, DIT BARRETTE"
7 novembre 2016 16h59 |Lia Lévesque - La Presse canadienne | Québec

"


,

é

Interrog



à ce sujet lundi

alors qu il participait à

-

l inauguration de nouveaux bâtiments au CHU Sainte

é ,

Justine à Montr


."

al

é

le ministre de la Sant

éé

sociaux n a pas sembl

é

branl

et des Services

par les revendications de ces

groupes

«

Je comprends que comme toute organisation de quelque

,

nature que ce soit



,

d argent

é

lanc

tout le monde veut toujours plus

ê
é
,

mais il y a des arbitrages qui doivent

.

le ministre Barrette



tre faits

Nous n avons pas r

duit le

financement des organismes communautaires

é

toujours augment



»,



a

nous l avons

é »,

à la hauteur du budget à chaque ann

é."

e

a pris soin d ajouter le ministre de la Sant

+|

LIRE

-

.

.

/

/

/484099/

www ledevoir com politique quebec

-

-

-

-

-

-

- -

"LA RELÈVE DANS LES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES"
Par Élise Lemaire et Steeve Dupuis, Centre St-Pierre

"

,

De plus en plus

é

du march

, ’
.
é


é

- ’
é



es concernant leur p

.

-

rennit

,

l organisation Pour le Centre St Pierre

1

é

renouvellement des

,

cette recherche



tudes

es à



occupation s est d abord

e en

quipes de travail par l int



é
380
é ."

à une tourn

personnes provenant de

e dans

2006

sur le

.

gration des jeunes

15 é
r

è . ’
ve

.

é

L exercice a donn

é

.

é

gions du Qu

groupes ont particip

dans le cadre de cette tourn

+|

é


À la suite de

nous souhaitions entendre et sensibiliser les organismes

2008,

LIRE

é
é
é

publi

communautaires sur l importance de la rel
printemps

ve

é

Plusieurs questions et inqui

et d autres sont reli

cette pr

traduite par une recherche exploratoire

è

occupent de la rel

d expansion et de transformation

du travail et de la main d oeuvre

sont soulev

é

les organismes communautaires se pr

dans un contexte de profonde modification

bec

,
450
é

lieu

Plus de

é

aux activit

s de r

au

flexion

e

. / /

/

-

/0903/

www asrsq ca fr salle porte ouverte

_

salle

_090304.

por

php

"ALLEZ DONC VOIR AILLEURS... "
"

’ é
.


Loin de moi l id

communautaires



é

l exp


, ’

é

e de d

nigrer l aide offerte par les organismes

Au contraire

é

rience que j ai v

, ’

cue

é

s il y a une chose qui est d



é

c est qu ils sont n

é

montr

e par

.

cessaires plus que jamais

Ces

organismes tiennent le filet social à bout de bras pendant que de plus en plus

è

de monde se jette dedans et que les coupes dans leurs budgets leur enl

,

un à un

."

,

vent

des piliers de soutien

LIRE

1268

+|

://
.
0 45%7 _0.

http

eacb

c

. /

/805 0 23-14 -49 9-8 61-

plus lapresse ca screens
C

d

- - -

greve des groupes communautaires le budget n a

pas ete reduit dit barrette

d

df

b

f

html

17

s
e
t
ê
F
s
e
s
u
e
y
o
J
&
7
1
0
2
e
é
n
n
a
e
n
n
o
B


Aperçu du document Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdf - page 1/18
 
Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdf - page 2/18
Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdf - page 3/18
Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdf - page 4/18
Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdf - page 5/18
Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdf - page 6/18
 




Télécharger le fichier (PDF)


Bulletin- Le Liaison -décembre 2016.pdf (PDF, 8.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


reflet avril 2015 1
bulletin cdc edition mars 2017
bulletin le liaison decembre 2016
rapport annuel 2014 2015 final couleur avec page couverture
communique bilan mandat
reflet octobre 2015 couleur final

Sur le même sujet..