Sur les dangers de la laïcité identitaire .pdf


Nom original: Sur les dangers de la laïcité identitaire.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par DPE Build 5656, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/12/2016 à 12:32, depuis l'adresse IP 80.15.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 184 fois.
Taille du document: 1 Mo (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Page 1 sur 1

Var

« La la:idté doit inclure

et non pas sanctionner! ))
Intervie

Invité par le Cercle philosophique et culturel La Réunion, l'ancien Grand Maître du
Grand Orient de France Jean-Michel Quillardet, évoque les dangers de la laïcité « identitaire »
Œil

p""",,,.

de L" 11>I.'" """
\"OIulklUe 1., I!l;Wo&.o, lT••••.
1""). 1. CN"k; r~,ll",..,pld·
que <1 rulturel ~ Im'llé l'M,'/en
~r""" In';lr.d.
Gr.u,,1 Orlelll de
t'roIlCe. j"'I"~"chd C,.hllU:trd l,
pOUl une conJkcllC'e C'OIL~.~fét.
•• lAleil ~. L:IK",unc de Jellre!!, qui
lrav;ull< ~ 1.1 ,MaellQII d'un ouvr,,~o ..:onsiltré au mlnhst,r du
t'ro<III"'IIUlolrc !<w,Zay, ~
u':
lA Llklté,

N

pas 13.t d'ltl ~ ta lin ee <On
qulnqtK'n""I,
[1

dJns
pl"e

Pour

noUlS, le

"I~ilm(Omn'l4!'

Il

H~~u~mentf beaucoupde
musulmans mode,é. et Inl,;gr"
,econnalSsent
l'e.plM ho"""",
r.,.,me. l'horno''''luaÜl'
el
accept •.nt pomitcmenl
Clue l'on
thol.I,,,! un. atJ1,.. rel'9""'.

que dans'"

déb.)1

a

~.J.....
vous Il •• alllellur

un OU",3g1t
lay,qul

à. 4UmocmtsH

p.artkIpa

ricoW •• En quot""Li ,'o......t·y
MO aulou,d11u17
On dit "",,,,,,,1 que M", f~rry a.
Ia.rn,; f<'<olo et <1'1" INn ù,ya
tenlti de la dCmo<tillisCt SUI te

q...,

Jean·Mldlel
Qullb,dl!1,
anden
denl de ~ IQge La Réunion (il
Il laul tra\'.,U",
""sujl!t<.

GRnd

La polCmfqu •• ulour du port
du foub"'I"""n_
an sollaule
t. cltlflculté ~ Je comp",ndrc 1
!>.lns l.l plupart de, c,u au d.port,
tes lemlN!' portent 1" foulard
libremenl, le probleme MI d4!
WVOlfS"\ "'9'1 dl! psosél>,ismc
,ellgJeux ou lion. fi daM 13
mesure oû l'I~13m.SI s,ot",ent
'tlg~lil~,
on se trouvt
(OnfrOnle a -l'o.>Iletboorn.,.nq·
:

""3UCOUP d·homme.

el d4!
(emmt-s W'u{tnt afiKmel teur
Idl!f1l1te mU1ulm.lM' po.w
den~lldtr
le ••••peet de ~
cullure. On lootlse la que,"""
Li>pon du louwd, qu~ pour
mol, n'.'1 ~, •• _lIeUe.
El J.
,ejollts les poIltlon> d~ Cazollne
fOUlest""
le "'icI'": bien sür,
on prélé>rerail que CM Pgnes·1à
n'mlenl
~., .lolS qu'au rond
Il n'y a ni pr~'11lme
ni
Inr~9ri",,<! Interdire pousse d ••'"
11111>r~,de l'i~m,,,,,~
tWl<al
"" ccfl~n nom!>1O:d. 91""
'IV' >onl,uJouscl'llu'
mock;r6
el poriaL1.m.."
Inté<jrel,

«"

Maitre

du Grand

Orient,
au. (61é de Luden lew"
grand maille adjolnLIPhfl(oluc

drolle' el Andté Abbe, .nden

1.1 péd.>gog'" s,,,

Face au fanatisme
lamique, on répond
par un fanatisme
identitaire ••

loulO1l",
rcl",ion>, pose
tlntt'!rta:in
nombre de
Plobl~m~, .ur Iroi, 9rand, suJets:
1'~.lIlé homme.f""",
e.
1. ro!(onnJlsWltt
de
l'homoseluallte
éll. f3,1 d.
pouvoir dIonger de r"tiglon •••'"
q~ l'on SOli pour",M,
dla.!4!,
el<. Ces Ihème •••.• reUou....,1
d.ln, 1., Irai, glJnd~
rebgions
mono\MIlle-s mal< l'til.m e-sl un.
,eliglon jC!Ul14!,
qui n'~ PM encore
fail sa réYOlUl;on des I11pril~

6t-m.lJt:he-. s.an~ doute

(~t~

~14Ii~4 inloterant. ..
f~cc un r..natisme isl.Jmique,
on re~";l p.J1 un faniltiSmerd""lit~i.e, Ala'n luppt; pari<
d·id ••.•\11~Mur fuse ... If crois
pour ma pJn ~ un~ ldentilé
J~Me, "1<-e",I~. el 'Jssembl~.

f.-.

n'esl pa, le (,",
Parcontr4!.

ne ,'lnl<"1

C1( di!YC'fIU

Qud HI r<lI~1 dot ~ ~ïdt6

_quoi,
a ••• ,eu- du grand
publk,lsI.I>m et lalcité semllletlt
Incompotibles
1

~ndlcbls

1

autun

pr6idcnliel. c'cu La:CllJp.\tlon
idC'A1tl.ire qui rC'IlCnt. et non tJ
l.licit~. Le diÇ(ours.~'(J1,rcJdiCdtnè.

on
.uJour"''''''
1
Il Y a ""iOt'rd'hUl une oJ'PO'i'lon
fn',o dtu.lor1l1 •• de L11d.~:

1• .cpa"l"'"
d~ 1'(91iS4' el de
l'EIaI •••• 1' Ù1<"'I'e I~ ""I>N1 de
toute> les Icljgions 01 de toUles
lM appartCfl~Il(t'S elhniques, Il y
3 <crtM de, p'obl~'"
rMoudrt' (on«trnan, l'''I.m. malS
la la1<il~ doil indurc tl non pa,
punll, s.>1\CU""ner el inter4"e.

les pnxhaiM

-'<tueQ~men~

t'o.'" ••

t~lle ~nllt.'l"f
•• fp.0!5ent~e po'
I~~me
dfOlte, en g.ande part •••
""r 10 d,ollo çrko.yeflM.
InsllUmenl~IIs<!" el ubl~ pour
ton,idérel
quer.e, mU1ulf1l.l"1.
lM ara~.I<>,
imml<Jrk, en rè<jle
g<'ncrale I~ "ra"'l~s.
ne font pas partie dl? Li OIilu.e
If;I<I~a1\Cet, por (OIIWqUCflI,
011 doi! ~u nom de Li laicllé. les
(ont'oll!<, vol." quelquelois leur
<km.AdN 00 quiner le wnlol.e
R;lIIOl\lll C~I.IB,(IIrH.\
nm
en "",lnlles lJclnes dlr~llennM
de L:I F,.nc~ C'e>1 eeoc en 1.1.,
Ir con1r.,)ir~de-la tal(llé au sein
ptemler du I~rme.
L'autre Lo,dl~, r~lne,
(eU.
que flOUSd~r.ndon,.
(oppul. 'ur

poa,""

• La PrésidentieLle

Burldnl,loulatd_

En fin de

(ompl"'l"'"

est question
d. ,'.ue<vfultlllent
ou non
d~ ~ fcmmo mllSUllNne 1
T••••• il ,.,\ le burkint C'OI.,I un~
Pfo'l'oution d'un ce~aln nom~
00 m~ieux. Mais répoadre';
une
prO'lOGl.ion par une pro_~non
n'a. pas anangé 1•• dlosel.le>
arrêté •• nti,burJ;ini ont fait la jooo
dU mllleu.lnl~",lfS
el des
mlbeux \AlJllsles qui se _1 dll
qu'lv«
ça, II< l!la~nlgagtl.r
~ leur (.lUie dei muwlmans
JU\qu.,.L\ nlOderk, El ce n'est pa.
en lnl/!<disanl el en dénlgront
que l'on va pe<tnellre1110 lémn>e
musulmane de s'&n~ncipe',
C'CSI
por l.>~<l;J9ogle.l.> convfction ...
1>.1", le dl.".,
de dGlIonœ poJt.
.ttGnt~t. _ •••• nou> ta .....,....
dRrcmèdlor
~ CCI~ 1
le <rois qu'il n~ laul pas f.,1O:
d'lm.tg..".!!.
Ce d'lU'''''1
q ••• de no.nbrtuS<!> victime>
de~ allenl.;)l$ sonl .um des
mU"'tm~n<.
Et les ", •• orIsle>
mus,.J~ns.
sont sDU\-ent, au
~patt.
dei j",",os qui ne ""'1
~,d_le
relpetl du ptmples
dl: leur r~1I9ion. J•• 1t1\ d~ ,tux
qui refusenl de chol", une
diC1al",~ la>que pour r~pondre Il
une dictalu,., i\lam;q~
: il ,.UI
q.,. no~ la>ci1. Inclue l'auile
plUlOl qu'rile ne (ho«n.. il
l'~,,,tu,..,
Il laul accoIT>JN9"'"

1.

<ommuMutlo mus.ulmaneo \>en

http://content3 ,milibris.com/access/htmI5-reader/fc4

prisl·

ae "",.)

une ~Wtlon
pour Clu'~11een
_~
mellr. un t •• me'"
se. ~ pcIorl, ~ lleu cflnterdl,r.
de sllgm.ti""r et de pUni'
-,<compo9""',
,.;." dl'
la ~9g.gic
et surtout
tes respecler. U relivlon
CilthollqUl' a b~,
SOU1I. pold,
00 Li sociél~, mais on peUl 'M~
ensc~
~t
nos diffé.ence>
"on JC<fpleta .sod~tl
mullicuUurfUe. On PfIIl ou non
te "'9retICt mals ,'esl un f.lt sur
1e<;\Jfl on ne revfo!ndr~ pa •. Il IbUl
tenlr comple d e sc. <IIlftr ••.••es
cullures el fJhe comprendte
qu<lucune d'elles ne peul
s·impo~r iJUl. au;rn. ~ cullUlC
,' •• prwnc dan. la $IIh~ pn'ff,
la Ia;'it!! esl compotible;J\'C(
<<4a,
El dans la $llhm ""bUq ••• , il
\'eœle. d~ns r~I~1 pour lM a9enls
de l'ttlt, 1\doit ,;qre qUe1lian 00
•.••ut •• IiI., c.u. qui ,,'accepte"t
P<" cela dol"""l ~,. cond""ws.

u"•••••ntu~~de
LatoMtItvIlon
ne v.-t..,Ue
pa! remettre ~n caane
le prlMtpe de bTdt~ 1
~ ne pense pas. D'au1~nl que le
mouvtment
ta"l"', ,. GrMd
O';"nl de France nolamn",n\.
.rt<Ym\!
la
·cOMtltulio ••••••.•
lisa!ion· d~ la loi
de 1905, dans"", .rtitl",
1 et ~.',
c.l.l prrose t~s (Iai •• "",nlle
prfntipe de laïcité, ~ ca.ncfdal
F'.ncois Hol1~ndc ~IO'I d'~ord,
~ P,rlS>dent HollAnde n.l·oura

pl~n sorial, en dosant
1'<'<01<>
de'O\Jlt.tf\! ouverte 1I1OUS,
aUA plus démuni.,
Ju' plu.
m~abl
es, C'e<lI"~ollJnt
parce
que S'II y J au XXI' ~ik~~,
ptob!e_, conc.rnanll.
1.'1.<11",

eeta \"'ent ilus'd de-lJuseS
SO(IaI~, Ces pOpuial1Orl.1
musuirn.nes
sonl quand mol"",
les morm f'-Of,.NS et souvent
·ghettoïsé •• ~ On ne 1K'U1pas
p~r~r de l.llcit~ "'''1 tÎ\'Oquel
le conte ••• <'<CI<1Omjqueell«ial
du pays.
Vou> -..
pa<ltcl.,. à
réI.botation
de la d\.vte de la
Laidt~ IVe( Vin,.nt P~Uon_
l'ftele Ht·.LIe loujooln Laporte
d'enlrH sur La La'i<M 1
ln (ha,te ••lIloujOUn Jf"<h~
dans les tt.bllssem ••• ts \(olakes.
Co que l'on dcmand.!t.
('OSI quë
tOU1les ans. chique en~Ï9n""l

'.nse! un (Qmmentaire de
la <hartc, en c>J>\Iq••• le "'""rafficher C'('SI blCfl mais s'~ n'y a
pas de travail t*da!lO'J"Iue
dcrriéll', cela ne sen ~ netL
El ~., ~ oe ",is pa. ce"ain 'IV.
tel,) '\;oit suffi\.lmme-nt fait.
PROPOS RICU[IWS PAR K. M.
Irmlr.htl(!n""",.
•••. 1r
1 bJT..u~r;~"i,~~e~j~.s6lt.(~~

!'"..b.t

~ ,.,a~.tt

u

to!b:l'ilCt.nlot':

! C'

\'~~!{b"IO'tC"l,)!dt'U"lÙtu

-..el"'...o·m':l~";NDt~\t'J'\I"',I#l'l.

t.~t1l ,,~••~t

rr.!#

j(l(t:

a, ",..:.tr3.\ t;,n·""j,.A.f
~:..t

t!f'~e:(.f"tl,rf~.:<tdl

l.:1d.:tt (O".Iiu l~'!) Il'''';~~,,,,.JV,oJ.
a . f:' (f1' ..•••_•••• n"If):,'Jo ..••• .• ;:tf fl'1.,(~
~(Slt1)OM~lIt'~!'f1!"" ..•it'·H·~~Ql\'~

!Jrf ...
-tJotf.,.r~"p.!i..(.J..r".11f~.1'
~~



·«t;f~t

hl

~l.<0III,.

.~

·..b.t"·.DTC~WT.

fl524-7f83-4aa5-9394-871771

aO...

07/12/2016


Aperçu du document Sur les dangers de la laïcité identitaire.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


sur les dangers de la laecite identitaire
bretonniens
0108jfr22
pour empecher le risque de la logique guerriere
reglement
cours bts eleves

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.009s