N° 99 juillet 2016 .pdf



Nom original: N° 99 juillet 2016.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/12/2016 à 13:34, depuis l'adresse IP 92.160.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 4799 fois.
Taille du document: 21.4 Mo (18 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Juillet 2016
N° 99

Ballade à Valdevienne,
Valdevienne, Magnorail, Le réseau HOe,
L’expo de St Avertin, Nouveau Polt, Les Fas Sud Express,
LGV SEA n°16, Socofer et Faiveley, Les revues en 2016,
2016,
Le train de l’UEFA, A Bordeaux dans l’Orient Express,
Corail Eco le retour, Fresh food corridor, Autos Tractos

Polt
u
a
e
v
Nou

s..
Expres
d
u
S
Fas

EA 16
LGV S

vertin
A
t
S
86 à
TGV0

e
vienn
e
d
l
a
de à V
Balla
s!!
t star
Gues

s
odin’
B
s
e
rme d
La Fe

Et les rubriques
habituelles

Voici la période estivale et,
dès la rentrée, nous serons
à EuroModel’s 2016. Un
premier rodage a eu lieu
avec notre participation à l’exposition
de Saint Avertin.

Cette
Cette rubrique
rubrique est
est dédiée
dédiée aux
aux événements
événements
ferroviaires
des
départements
ferroviaires des départements de
de notre
notre
environnement
environnement proche:
proche: 16.17.36.37.79.86
16.17.36.37.79.86

Les travaux relatifs à une extension du
réseau sous forme d’un mini réseau
HOe ont occupé nos derniers mois,
une première description de ce projet
figure dans ce numéro.

36 INDRE

Les Bodin's ont apporté leur soutien à
notre projet qui comporte la fameuse
ferme des Souchons.

Arterail a remporté le contrat de rénovation de six rames ex Majorque type SFM.
Une rame livrée à Nice rénovée extérieurement sur place pour présentation aux
élus. Arterail confiera les travaux à Socofer, à Saint Pierre des Corps, où les autres
rames seront livrées directement. La première rame rénovée est prévue pour fin
2016.
TVT a évacué ses matériels stationnés dans la remise. Une partie est hébergée à
Château du Loir, une autre sur le train des Mouettes. La 141 C 100 est, pour l’instant, la dernière pensionnaire du site. Son transfert est prévu vers un réseau touristique en Alsace ( lire notre article).

Avec la saison estivale, nous avons
observé le retour d’un train classique
de passage à Châtellerault, le Corail
Eco qui relie Paris-Austerlitz à Bordeaux.
Le chantier de la LGV SEA est achevé,
la ligne est maintenant remise aux exploitants pour réception puis formation
du personnel. La mise en service commerciale est prévue pour juillet 2017.
Le conseil d’Etat a annulé la déclaration d’utilité publique de la ligne TGV
Poitiers/Limoges.
Le numéro 100 du bulletin sera donc
notre prochaine parution. Pour l'occasion, ce sera un numéro exceptionnel...

Journée européenne du fret
ferroviaire
Malgré les améliorations constatées, l’avenir du réseau capillaire préoccupe les chargeurs. CeuxCeux-ci
pensent que la marge de progrès du fret ferroviaire
face à leurs attentes est encore importante.
Avec leur capacité à se mutualiser et à se fédérer, les chargeurs traditionnels du rail, issus des mondes agricole et du BTP, réclament plus
de visibilité et un plan de soutien en faveur du réseau capillaire.

Les régions ALPC et Centre-Val-de-Loire n'ont pas trouvé d'accord avec la SNCF
concernant cette ligne TGV. En conséquence, à partir d'avril, plus de circulation. La
SNCF demandait à ces deux régions de diviser par deux le déficit qu'elle crée. Les
contributions régionales, actuellement de 1,6 million d'Euros en 2015, devait atteindre près de 3 millions pour répondre aux demandes de la SNCF. Une proposition qui a été jugée irrecevable par les représentants des collectivités concernées.

37 INDRE ET LOIRE

Après la réfection de la halle des voyageurs refaite il y a deux ans, c'est au tour des
2 050 m2 de zinc du quai central ainsi que les ailes Est et Ouest (600 et 650 m2) en
ardoise d'être refaits. Un chantier qui durera presque une année.
La gare a eu une visite originale avec la venue d’un train d’amateurs confié à la
241 P 17 venue du Creusot le 16 avril. Ensuite, c’est le train de l’Euro de foot qui a
fait escale en gare.
Surprise pour les passagers d'un TGV Paris-Tours lorsqu'ils ont entendu cette
annonce : "Y-a-t-il un conducteur dans le train" ? Surprise et interrogation car leur
TGV venait de s'arrêter d'urgence en pleine voie à hauteur de Montlouis-sur-Loire.
En cause, une signalisation sur la voie qui semble erronée et provoque ce freinage
d'urgence. C'est le conducteur qui recherche un collègue conducteur qui pourrait
se trouver dans le train car la procédure lui impose, dans ce type d'incident, l'assistance d'un autre conducteur pour éventuellement l'aider dans certaines manœuvres. Dans le cas présent, il s'agissait d'un feu rouge qui dysfonctionnait.
Tout est rentré finalement dans l'ordre.

79 DEUX SEVRES
La ligne est neutralisée entre les gares de Saint Varent et Parthenay !
Depuis début avril, l'intérieur de la gare de Niort est le théâtre de travaux qui dureront quatre mois. Outre de nouvelles toilettes, le chantier vise surtout à faire place
nette pour l'implantation de l'enseigne Monop' Station, enseigne de Monoprix spécialisée dans les supérettes de gares. Les travaux vont coûter 168.000 €. Ils sont
gérés par " Gare SNCF & Connexions ", la branche de SNCF Réseaux qui gère

les gares.
Afin de faire circuler le TGV à 200 km/h et les TER à 160 km/h entre Niort et La
Rochelle, d'importants travaux de rénovation de la voie ont nécessité une interruption totale du trafic ferroviaire entre le 9 mai et le 19 juin. Ces travaux importants
ont quelque peu perturbé les habitudes des 2 500 voyageurs empruntant l'un des
32 trains journaliers (TGV et TER) reliant La Rochelle à Niort ou inversement. Une
vingtaine d'autocars ont été affrétés afin d'assurer le transport des voyageurs.

86 VIENNE
Le train poseur de rail BOA du groupe Scheurer/TSO est intervenu sur la ligne
Paris/Bordeaux dans la gare de Beaumont.
La démolition de l’ancienne gare d'Epanvilliers est envisagée.
Le train Corail Eco qui relie Paris-Austerlitz à Bordeaux roule cette année du vendredi au lundi avec arrêt à Poitiers.
Le train aux couleurs de l'UEFA Euro 2016 a fait étape en gare de Poitiers les 25 et
26 avril. Le lundi 25, après l'inauguration officielle, une parade du trophée a eu lieu
dans la ville. Le mardi, le train a été ouvert au grand public de 9 h à 18 h pour un
moment 100% « fête et football ». Des écrans interactifs ont permis de visionner
les plus beaux moments de l'histoire de l'Euro.

Un sondage montre que les niveaux de satisfaction demeurent contrastés. Composés de 80 % d’industriels, 11 % de commissionnaires et de
9 % de distributeurs, les 113 clients sondés se déclarent insatisfaits à 56
% de la qualité de service proposée dans le ferroviaire conventionnel, et à
25 % pour le combiné rail-route. Toujours perfectibles, ces taux étaient
respectivement de 80 % et 47 % l’an passé. Plus inquiétants, les chargeurs embranchés au cœur du système ferroviaire sont majoritairement
mécontents (62 %).

la nouvelle entreprise, 60 % sont traitées en trains complets et le solde en
wagon isolé sous l’organisation multi-lots/multi-clients ainsi qu’en fluvial.
"56 % des clients du ferroviaire conventionnel critiquent sa qualité de service". Une nouvelle approche qui est susceptible de séduire les 89 % de
chargeurs prêts à confier davantage de marchandises aux opérateurs
ferroviaires si "l’accès et la qualité des infrastructures, les coûts, le respect
des délais et la flexibilité" s’améliorent.

Les chargeurs veulent des actions concrètes. En particulier, sur les petites Dans ce cadre, "la massification et un meilleur pilotage des flux avec les
lignes fret en dessertes terminales.
entreprises ferroviaires" sont deux retombées espérées d’une meilleure
Cette attente est d’ailleurs à l’origine de la création de Forwardis repré- coopération entre les acteurs de la filière.
senté par Édouard Laverny, son directeur Europe. Regroupant Écorail, Croisons les doigts pour que ces souhaits soient entendus et suivis d'efErmechem, Ermefret, Captrain Solutions et Captrain UK. Forwardis est la fets afin de relancer le fret ferroviaire.
nouvelle marque de SNCF Logistics pour ses activités de commission de
transport à dominante ferroviaire. Sur 10 millions de tonnes déclarées par
PTT d'après communiqués de presse

3

LE OFF DU OFF
EN BAIE DE
SOMME ou: Une
semaine en Baie
de Somme.
Cette année, en dépit d’une
météo incertaine, nous
avons fait le choix d’arriver
avant le festival ! Bilan :
1182 photos pour ce
10ème festival vapeur réalisé sur le réseau du CFBS.

Lundi
Sur place vers 17 H 30, nous réalisons un premier repérage au dépôt de Saint Valéry-Canal.
Les matériel invités à voie normale sont déjà là
dont la 231 K 8. Nous découvrons l’autorail X
212 Verney ex BA rénové et la rame de métro
de l’ADEMAS. La BB 60002 COLAS RAIL et une
grue rénovée meublent les arrières du dépôt.
Le futur MV à voie métrique est déjà formé. Il
comporte un original wagon-tamponneur qui
assurait la traction des wagons à voie normale
sur le réseau métrique.

tée au trafic actuel du réseau.
Une grue procède au chargement de charbon de
la 130 à voie normale du K & ESR. Retour vers
Noyelles avec un arrêt sur la digue pour assister
au passage d’une circulation vapeur. A Noyelles,
nous retrouvons le Sprague en parcours de
reconnaissance. Nouvel arrêt sur la digue pour
photographier deux circulations, puis retour au
dépôt pour quelques nouvelles photos.

Parmi les petits travaux invisibles du public, les
préparatifs. Ici, un tracteur agricole avec sa remorque part avec un chargement de voie de 60
cm qui sera assemblée dans une rue de Cayeux
pour accueillir le matériel du MTP. Là, c’est la
draisine des CFDN en provenance de Saint
Brieuc qui est déchargée. Le reste du chargement est composé de voie de 40 qui sera assemblé en gare de Noyelles et d’une réplique de
tramway.

Les trains réguliers vapeur sont en circulation et,
au dépôt, les Diesels procèdent à des déplacements de matériel.
Nous terminerons cette première journée par un
passage en gare de Lanchère-Pandé où le plan
de voie a été rénové et le BV ravalé.
Mardi
Il est un peu plus de 8 H, nous retournons au
dépôt sous un beau soleil pour découvrir de
nouveaux matériels. L’énorme 131 T du Harz et
l’original autorail AR 86 des vicinaux belges. Un
passage entre les rames pour découvrir la 230 D
9 SNCF et la 020 saddle-tank Fred.

Mercredi
Un bus RATP à plate-forme TN4H est arrivé. Un
autorail à voie métrique, l'ancien l’X 157 a été
exhumé d’une remise, c’est la première fois que
nous le voyons. La 231 K 8 est maintenant en
chauffe et nous aurons l’occasion de la voir
évoluer. Ce sera aussi le cas de la 130 de manœuvres. Nous découvrons un certain nombre
de matériel propice à de nouvelles photos.
En ligne, au sommet de la rampe, nous observons le retour d’une circulation insolite de la 020
T 25 qui rapatrie le fourgon moule-frites qui n’a
rejoint son terminus que pour valider son point
de garage. Derrière, à 20 minutes, retour du
régulier assuré par l’imposante 131 T du Harz.
Nous retournons à Cayeux pour voir arriver sous
le soleil cette même composition, c’est à dire le
MV dans lequel figure la voiture BB 7 des VFEP,
l’ancien réseau de la Vienne, si cher à JLA !

Au port, nous assistons à une manœuvre de
retournement sur la plaque de la voiture mixtefourgon qui servira de cuisine pour assurer le
service moules-frites dans un terminus !
En métrique, l’état irréprochable de la 030 T du
Blonay-Chamby ex BAM 6 nous épate, une
véritable pièce d’horlogerie. Arrêt en ligne au
sommet de la rampe de Saint Valéry pour photographier la dernière machine épave présente sur
l’ancien chantier du ferrailleur.
Au Crotoy, un train est au départ, bondé comme
l’est le parking. Nous sommes, il est vrai, en
période de vacances scolaires. Retour à
Noyelles où le montage du chapiteau commence.

le moteur !
La rame du MV stationne dans un coin bien
calme pour le moment, une occasion d’aller voir
le wagon plat H 9501 et son chargement, un
magnifique tracteur Vendeuvre.
La 231 K 8 est maintenant équipée de son macaron et de ses plaques. Du côté du bus RATP,
grand nettoyage. Du reste, pour chacun des
matériels invités, c’est la tâche du matin, on
astique.

Dans cette gare, après le passage de trains
Corail réguliers, c’est un train spécial qui est vu
à 14 H 08. Il est composé d’une rutilante BB
67400 et de trois voitures. Les équipes SNCF
sont intervenues au préalable pour réactiver et
vérifier la fonctionnalité de la bretelle sur voie
principale et de l’aiguille d’entrée du faisceau à
voie normale propriété du CFBS.
La manœuvre se passe sans anicroches. La BB
67615 En Voyage refoule, la voiture de queue
qui repartira avec la machine est le superbe
restaurant rouge rénové dans sa décoration
Capitole qui accompagne les matériels en exposition. Il y a ensuite deux voitures qui serviront
ultérieurement de poids-frein pour le retour sur
Paris de la 230D, un couchettes Corail
B10c10ux et une Sru animation disco ex rame
croisière 50 87 89 77 015- 5 qui est affectée à
l’accompagnement des matériels reformés. Elle
participera à l’exposition en gare.

Dernier passage au dépôt de la journée pour
observer au soleil la 230 D 9 et son tender 25 A
165.

Jeudi
Beau temps ce matin pour notre visite au dépôt
où les équipes s’activent. La 230 D astiquée
Retour au dépôt, la 020T 25 Paul Frot est sortie, s’offre à notre vue, une bien belle machine.
ce sera la dernière saison de cette petite ma- Côté métrique, c’est la BB 60002 Colas qui,
chine qui arrive à chute de timbre et est inadap- louée, est en entretien, Cat service intervient sur

A 16 H 05, la BB 67615 et sa voiture-restaurant
repartent, un bien petit train ! Maintenant, c’est
une machine seule que nous attendons, la BB
75024 ETF qui arrivera à 17 H 50. Elle a reçu un
pelliculage de promotion de la fête de la vapeur.

Nous la retrouvons au passage sur la digue puis
au dépôt de Saint Valéry-Canal où un second
autobus ancien est arrivé. Les manœuvres s’y
poursuivent, il y a maintenant beaucoup de
monde.

Vendredi
C’est le jour du festival Off avec des circulations
nombreuses et spéciales pour lesquelles un
guide du spoteur a été édité spécialement à cette
occasion. Il précise les horaires et les compositions des trains. Foule assurée, nous limitons nos
ambitions à quelques circulations ayant, les jours
précédents, pu, à loisir, observer les vedettes.

Successivement, nous voyons la rame Sprague
du métro, la 231 K 8 et les deux voitures qu’elle a
reprise au train en provenance de Saint ValéryPort puis la 230 D poussée par la 130. La BB
75000 ETF viendra clore ce défilé.
Nous retrouvons tout ce petit monde au milieu de
la foule à Noyelles. La 230 D y est mise en place
accompagnée des voitures expositions. Le
Sprague, à quai, va repartir bondé vers Saint
Valery-Port.
Il est midi, nous quittons cette fête qui reste un
moment fort de la vapeur en France, bien contents d’avoir profité des périodes calmes d’avant
fête !

Tôt le matin, un spécial à voie normale comportant les deux voitures OCEM et Baccalan est
acheminé pour un départ du port. Pour tenir
compte de l’expérience de la veille, le locotracteur Y 2100 a été intercalé entre la 020 T Fred et
la rame qui est emmenée par la 130. Le passage
en courbe serrée ne laisse que peu de portée
aux tampons.

Notre choix se porte ensuite sur le PN du dépôt
pour immortaliser la cavalcade composée pour
l’acheminement vers Noyelles des matériels à
voie normale.

Michel et François

5

LOCALISATION
DES TRAINS SNCF
En octobre 2014, Laurent
Nominé nous a annoncé
une nouvelle application
Géomatique qu’il venait de
tester avec succès.
CelleCelle-ci, sur fond de carte
dynamique,
localise sur le réseau la
progression et la
localisation des trains de
voyageurs.

Intéressé, j’ai procédé à quelques recherches
puis à une expérimentation, le beau temps me peut être intéressante dans le cas où un train de
permettant d’ouvrir les fenêtres du bureau pour marchandises serait en panne dans un endroit
vérifier la réalité des informations.
où les voies ne sont pas pourvues de PR. Pour
l'instant, la technologie GPS n'est pas généraliLe suivi intégral des trains par la SNCF
sée aux trains Grandes Lignes, car elle renLe suivi des trains comment ça marche ?
contre des zones d'ombres (tunnels) où les baSur la majorité des circulations ferroviaires lises ne sont plus efficaces et rendent la sécurité
Grandes Lignes, c'est un système électrique qui impossible.
est à la base de la localisation des trains. Un
D'après site SNCF
courant de basse tension est appliqué entre
deux rails, il forme un "circuit de voies" qui ali- La version mise à la disposition du public est
mente un signal lumineux. En passant, le train moins exhaustive, les points de passage repérés
coupe ce circuit avec son essieu et éteint le étant les gares avec une actualisation du syssignal lumineux. Cela donne la preuve de la tème à quatre minutes environ.
présence d'un train. Les cheminots appellent
cela le "shuntage". Pour les trains Grandes Premières expérimentations
Lignes, la précision de cette information de Le site : http://www.sncf.com/fr/geolocalisation?
temps est évaluée à +/- 30 secondes. C'est sur data-map-zoom=6&data-map-livemapcette base qu'est calculée le retard des rames. unmatched=true
D'ailleurs, chaque train est indexé dans sa gare
de départ. Par exemple, l'Intercité Bordeaux/ Samedi 18 octobre
Nice de 6 h10 est indexé avec le numéro 4653/2 10 h 20, je me connecte au site, la carte est un
(qui se trouve aussi sur votre billet) en partant peu grande, zoomant je me retrouve sur la
de Bordeaux. Il est, admettons, le 5ème train à Vienne ! Un train est figuré vers Saint-Maixent.
passer le Point Remarquable (PR) de Langon à Je clique sur l’icône, c’est le TGV 8374 qui
6 h30. Si le 5ème train shunte le circuit de voie à semble en arrêt dans cette gare.
6 h47, on saura alors que le 4653 aura 17mn de Je patiente pour voir la suite, une autre icône me
montre un train sur la ligne de Bordeaux vers
retard.
C'est donc le passage des PR qui indique la Couhé (TGV 8530).
position des trains aux opérateurs ferroviaires, L’icône du TGV s’est déplacée ! Elle se rapgrâce à des pointages réguliers, en temps réel. proche de Rouillé, j’ouvre ma fenêtre pour l’exCette localisation se reporte aussi sur les gra- périence : bruit de tondeuses !!
phiques d'espace-temps. Malgré toute cette Sur la ligne de Bordeaux, des trains font des
automatisation, il reste encore des endroits où le
passage des trains est repéré "à la main", par un
agent dont c'est le travail.
Une localisation pas toujours facile
Si le réseau des lignes à grande vitesse est très
bien maillé en terme de balises (les PR), le réseau des lignes classiques n'a rien à lui envier
dans sa majeure partie. Pourtant, il existe en
France des "zones blanches" de repérage des
trains, où faute de PR, il est impossible de savoir
automatiquement où sont les rames. C'est le cas
entre Grenoble et Veynes, dans le Sud de la
France, ou encore entre Neussargues et Béziers, où il n'y a que trois PR sur une distance de
400 km ! Le même problème se pose entre Dijon
et Mâcon, où il est impossible de connaître automatiquement la position des trains. Ceci est lié à
la circulation des trains grandes lignes, qui est
faible dans ces zones (de l'ordre de dix à douze
trains par jour entre Grenoble et Veynes). Dans
ces cas de figure, ce sont les Centres Régionaux Opérationnels (CRO) qui doivent être contactés pour connaître la position de ces trains
"invisibles".
Les trains de marchandises, eux, sont localisables de la même façon que les trains Grandes
Lignes, mais aussi grâce à des balises GPS,
situées sur leurs locomotives. La précision n'est
pas excessive, mais elle permet au moins aux
régulateurs du trafic de connaître sommairement
leur position géographique. Cette localisation

bonds de 30 km (distance des balises) !
10 h 48, le TGV passe au bout de ma rue, je
l’entends, sur l’écran du site, il se déplace à son
tour et passe Rouillé ! Il file maintenant vers
Lusignan ou il quittera la voie unique.
11 h 00 : perte de la carte et difficulté de retrouver facilement mon train, j’arrête mon expérience du jour.
Nouvelle expérience avec le TGV 8375 vers 14
h 15 h, il passe d’un bond de sa position fixe à
Lusignan à celle de Rouillé, j’ouvre une fenêtre
et effectivement, il est passé s’éloignant maintenant vers La Rochelle.
De nouvelles expériences m’ont permis de
suivre les TER et même de suivre la progression
de plusieurs trains vers Poitiers. La faible densité des points de passage utilisés par cette application fait parfois faire de grands bons à nos
circulations. Un gadget dont on rêverait de disposer pour suivre la progression des trains de
marchandises.
Un peu de trafic
Lundi soir vers 20 h j’ai amélioré l’attractivité de
mon suivi avec des TGV entre Niort et Poitiers
complétés par des TER. La présence d’un tronçon à voie unique et celle de la bifurcation de
Saint-Benoît offre un attrait supplémentaire,
dommage que les trains de fret ne soit pas présents !

MJ

6
HO

Le Réseau HOe
Pour accroitre
l’intérêt du réseau
Valdevienne, et pour
permettre d’aborder de
nouvelles techniques,
nous avons décidé de
doter le réseau d’une
extension en Hoe.

L’idée de base:
Comme vous l’avez déjà vu sur Valdevienne,
notre précédent réseau, nous sommes dans une
région viticole, le sol se prête aussi à l’exploitation de carrières. C’est ce double usage associé
à la présence d’un cours d’eau qui se prolonge
dans le secteur troglodyte qui en 1908 a nécessité la création de la ligne.

branchement avec un quai de chargement. Une cès leur spectacle «Grandeur Nature».
020 T Decauville y est aujourd’hui présente
utilisée comme monument. Le vin y est toujours
produit mais sa commercialisation s’effectue par
la route.

Courbes et contres courbes se succèdent, la
ligne monte toujours avec une pente régulière
de 3 %, nous dépassons maintenant le dépôt de
La modestie du trafic escompté a eu pour con- l’association où s’empilent les matériels préserséquence le choix de la voie étroite et plus parti- vés.
culièrement celle de type Decauville (0.60m). Le Un léger palier et nous voici au terminus compotrafic y était assuré par de petites 020 T issues sé d’un simple quai avec un abri. L’embranchedu constructeur de Corbeil, une 040 T DFB ra- ment des carrières était situé légèrement en
chetée aux domaines après la guerre vint en- amont. De là un escalier permet aux randonsuite compléter ce parc.
neurs de rejoindre les ruines du château et
Le tracé part à proximité
d’un ancien appontement
où s’effectuait le transfert
des marchandises vers
des gabarres, le tracé
actuel reprend pour partie
ce choix initial avec un
terminus proche de la zone
des troglodytes.
En rampe constante
la ligne s’élève ensuite
passant sur le bord du
hameau des souchons,

éventuellement de poursuivre leur excursion au La réalisation Modéliste
milieu des vignes.
Après l’étude est donc en cours la réalisation de
ce nouveau réseau qui peut être utilisé indépenLe trafic commercial a cessé au début des an- damment ou «accroché» à Valdevienne. Le
nées 60, la voie et le matériel d’origine étant fonctionnement des trains sera digital, les voies
dispersés ou cédés à des ferrailleurs.
et les aiguilles sont des Peco en HOe, un MaC’est fin 1980 qu’une jeune association l’ATT- gnorail (vélo animé) traversera la ferme des
VDV* a entrepris de reposer de la voie. Un loco- Bodin’s, le personnage de la Maria indissociable
tracteur Gmeinder déniché dans une briqueterie avec le spectacle sera donc un personnage
des Charentes repeint en jaune à été le premier central .
engin moteur utilisé par l’association. Depuis, La boiserie est classique, en deux caissons de
une 031 T d’origine autrichienne à jupes récem- contreplaqué de 10 mm, la pose des voies se
ment repeinte dans une livrée verte tracte les fera sur le plateau, un dénivelé de 9 cm existe
trains. Deux baladeuses –une jaune fermée et entre la partie basse (débarcadère) et haute –du
une verte ouverte- ont été construites sur des coté du château, obligeant à faire des pentes
châssis Liliput par les bénévoles de l’associa- douces, qui ont été calculées pour ne pas détion.
passer 3%. Les moteurs d’aiguilles seront dotés
de récepteurs digitaux, ainsi que les deux locomotives précitées.

une dénivellation plus conséquente du terrain à
nécessité la réalisation d’un petit tunnel, celui ci
toujours utilisé est l’un des points fort du réseau
touristique actuel.

La construction des bâtiments est l’occasion
pour les plus novices de mettre la main à la pâte
et ainsi d’apprendre sur le tas. Sur le coté de la
coopérative notre expert viticole André va planter de nouvelles vignes, il n’a pas encore été
décidé du cépage.
Un nouveau challenge donc à honorer pour
EuroModel’s et on se plait à imaginer que les
Bodin’s vont attirer un nombreux public .

Franchissant des prés, notre ligne longe mainte- Par chance la ligne passe à coté de la ferme des
nant les chais des ‘’Vignerons libres’’, une Souchons, ou les les Bodin‘s, deux humoristes * Association du Train Touristique
grosse bâtisse qui possédait jadis un petit em- devenus célèbres jouent chaque été avec suc- de Val de Vienne. (sigle 2T2V)

7

LGV SEA 16
et fin)
Débuté dans notre magazine n°83, la description
de la construction de la
LGV s’achève, la remise
aux exploitants étant
prévue en juillet pour
une ouverture commerciale en juillet 2017.

TRAIN UEFA

Voici un relevé de la situation sur le terrain en
mai 2016.
Villognon : la base travaux est en cours de
démantèlement pour la reconfigurer en base de
maintenance avec la dépose de voies, la démolition de l’estacade et la suppression des aiguillages de chantier sur voie principale. Le bâtiment de maintenance est en construction.

Un train exposition (ex train Forum) a
fait escale à Poitiers, nous lui avons
rendu visite.

Sur place, il restait deux Y 8000, la CC 65500 et
quelques BB 75000. Côté wagons, des plats et
quelques ballastières pour les rectifications
ponctuelles accompagnés de deux grosses
bourreuses et un automoteur de contrôle SNCF.
Mauzin.

En périphérie de la ligne : réalisation

Coulombiers : Le site de l’usine à voussoirs
est provisoirement reconverti en concentration
des engins de terrassement. La vision de cette
énorme cavalerie est vraiment impressionnante.
Un atelier de réparation reconditionne ces engins. Les tombereaux Bell livrés neufs présentent un bel état d’usage. Sporadiquement, des
convois exceptionnels évacuent ces engins vers
de nouveaux chantiers ou des acheteurs.

Fontaine le Comte : L’ancien stockage de
ballast a été entièrement réhabilité. Après l’évacuation des derniers reliquats, le terrain a été
retravaillé, nivelé et recouvert de terre. Le carrefour d’accès particulier réalisé sur la RD 611 a
été supprimé et la route rétablie dans sa configuration d’origine.

En ligne : La signalisation est désormais
opérationnelle et la caténaire alimentée. Des
essais, pour l'instant sans train, du fonctionnement des installations de raccordement aux
lignes classiques ont été réalisés. Le contrôle de
voie a été fait par des tournées de la voiture

MJ

des accompagnements végétaux. Ce sont plus
d’un million de plants (dont 700 000 plants mis
en culture à partir de graines d’origine locale)
qui, grandis dans quatre pépinières de production, vont être intégrés à proximité des 340 km
du tracé, afin de végétaliser ses abords. Objectif
majeur : réduire l’impact visuel de la ligne. Ce
sont aussi 2,4 millions de plants dédiés au boisement compensateur qui sont en cours de
plantation.
Les installations de téléphonie pour le GSM sont
toutes opérationnelles.

Article NR : « Jusqu’à ce soir, en gare de Poitiers,
les fans de football pourront découvrir le trophée
de l’Euro 2016 et même se faire photographier à
ses côtés.
Le 10 juillet au soir, les footballeurs de l'équipe
nationale victorieuse de l'Euro 2016 brandiront l'un
après l'autre les 8,2 kg de la coupe que les meilleures sélections du continent se seront disputée
un mois durant. Cette coupe, de son vrai nom le
« trophée UEFA Euro 2016 », les Poitevins sont
invités à la découvrir à bord du train spécial qui,
jusqu'à la veille de l'ouverture de la compétition,
fera étape dans 25 villes de France.
Les maillots des plus grands champions
La coupe, on pourra la voir; on pourra se faire
photographier à ses côtés mais en aucun cas la
toucher. Pour des raisons de sécurité, bien sûr,
mais aussi par tradition: seuls les vainqueurs du
trophée sont autorisés à poser les mains dessus.
Même les accompagnateurs du train de l'Euro, qui
sont appelés à déplacer le trophée pour le ranger
sous coffre à l'issue des visites, portent des gants
pour s'en emparer.
Outre le trophée Henri-Delaunay, les aficionados
du ballon rond sont invités à découvrir gratuitement
des objets symboliques du football, comme les
maillots d'équipes nationales portées par les immenses vedettes que furent ou sont encore Michel
Platini, Zinedine Zidane, ou Zlatan Ibrahimovic. Ou
encore pour les vrais spécialistes, une collection
de tous les ballons officiels des trophées UEFA.
Sans oublier la mascotte Super Victor.
Train UEFA Euro 2016. Ouverture du public de 9h
à 18 h en gare de Poitiers, voie 8.
Vincent Buche »

Brève visite à ce beau train de 12 voitures dont 6
consacrées à l’exposition. La traction est confiée
à la BB 22332. Les fourgons Mistral 69 Dux sont
utilisés pour l’autonomie électrique de la rame.
Pour les accompagnateurs, la Sru 63 87 89 89
089-1 de la direction du matériel assure la resLe paysage a été, dans bien des endroits, pro- tauration et pour le couchage, 2 ex voitures T2,
fondément modifié, il reste maintenant à nous les 63 87 75 70 007-2 et 196-2 aux couleurs bleu
et crème de train expo.
accoutumer au changement.
MJ Après le contrôle de sécurité, un parcours permet de découvrir la nouvelle coupe et de se faire
prendre en photos, de voir l’ancien trophée, des
maillots de joueurs célèbres, des TV avec de
vieux matchs. Différentes animations pour les
jeunes, un baby-foot du futur et le studio de Bein
sport terminent cette visite.

8 Ballade à
HO
Valdevienne
Notre réseau possède, disséminés ici ou là, 46 personnages. Dans une balade
virtuelle, André va en rencontrer un certain nombre.
Ultérieurement, à l'intention
de nos jeunes visiteurs,
nous réaliserons une fiche
les invitant à les retrouver
dans le décor tout au long
des 700 mètres de
Valdevienne
1°) Le parcours

amateur d'automobiles anciennes, il posséderait,
même, paraît-il, un camion de pompiers.

Nous voici de retour d’une balade avec mon
voisin, Mr Blanchard, qui me dépose au pied du
pont de la nouvelle route départementale à
proximité de la coopérative.
Des vaches profitent de la fraîcheur d’un arbre.
Face à moi, le PN de Valdevienne, classé monument historique car il présente un aspect original
et est le dernier exemplaire préservé du PO.
Madame Humbert qui m’a en son temps communiqué d’intéressants renseignements sur
cette construction, se dirige vers son jardin. Sur
le puits, un chat veille.
J’emprunte le chemin de la Pierre Couchée,
dépasse un jardinier avec sa brouette puis, appareil photo en mains, je photographie ce beau
dolmen réputé où, gamins, nous venions jouer.

devant la poste.
Me voici sur le quai, à l’heure pour prendre le
TER qui me conduira à Naintré, mon billet, je le
Passant devant le marchand de cycles, j'observe prendrai dans le train.
des enfants s’affairant sur un cyclomoteur qui
refuse de démarrer. Voici l’école communale qui
est déserte en cette fin août. Puis le coquet
pavillon du maire, je salue Mme Blanchard et
sa fille en train de nourrir les poissons rouges
dans le bassin.
Me voici sur le pont du chemin de fer qui donne
accès à la zone industrielle. De là, je réalise
quelques clichés des ruines du château de Valmont. Au loin, la vieille éolienne est toujours
debout, il s'y trouve paraît-il des ruches.

2°) portraits et phrases (où sontsontils ?)
Continuant ma promenade, j’aborde le secteur
des jardins ouvriers avec les premières cabanes
édifiées par les cheminots. J’entame la conversation avec Mr Duffault occupé à biner ses
salades. Après avoir parlé plantes, influence de
la lune sur ses légumes à racines, etc... je poursuis ma route et je vois un long train de marchandises quand mon attention est attirée par
des éclats de voix provenant d’une partie de
pétanque. Les épouses papotent sur un banc
tout en tricotant.

On va lui coudre les
poches au chef !!!

Continuant mon chemin après avoir dépasse la
pizzeria, je rencontre des ouvriers dans une
propriété viticole, le domaine de la Maronnerie.
Ils sont affairés aux derniers réglages d’une
machine à vendanger prototype.
Les bénévoles d’une association confortent les
contreforts du château, qui est à vendre. Ensuite, par un petit chemin et sans déranger les
cerfs, je rejoins la rivière La Niaise et son secteur troglodyte.
La cloche de l’église sonne les 12 coups de
midi, d’un pas alerte, je rejoins la rue principale
du village. Au Café des Sportifs, la terrasse est
occupée par des consommateurs bruyants.

L’eau claire fait le bonheur des pécheurs. Assis
sur un banc, je retrouve de vieilles connaissances Mmes Blondelet et Poupard. Nous
parlons de notre jeunesse, celle de l’époque des
locomotives à vapeur et des farces de gamins.

Une vieille 404 Peugeot sommeille à l'ombre L’heure avançant, je remonte sur le plateau pour
d'un garage, c'est celle de Pierre, le toubib, rejoindre la gare, désormais fermée, en passant

Vivement l’installation d’un
sanibroyeur
Moi, je pense que
Chirac y repassera
pas en 2017 !!!

Ouvre ton coffre,
j’ai des restes de
Pizza !!!

9

Les nouvelles
rames de la SNCF
pour le POLT
Commencée en 2012, la
rénovation des 26 rames
assurant la liaison
ferroviaire Paris/Toulouse
via Limoges est
officiellement terminée.
terminée

La rénovation des rames n'empêche pas de
souhaiter du nouveau matériel à partir de 2020.
« On espère que le nouveau matériel roulant
atteindra au moins les 200 km/h, au lieu des 160
actuels. Cela permettrait de gagner un bon quart
d'heure de trajet » déclare le maire de La Souterraine (Creuse). Toutes les rames devraient
être changées au plus tard en 2025.

Cette modernisation était bien nécessaire car les
équipements et la décoration étaient bien vétuste. Elle a été saluée par les usagers. Les
voitures, datant des années 1970 et 80 pour les
plus récentes de la ligne POLT (Paris/Orléans/
Limoges/Toulouse) viennent de subir un rajeunissement complet. Ce sont vingt-six rames qui
ont été rénovées et présentées à la presse le
jeudi 24 mars 2016, après trois ans de chantier.
Les sièges ont été remplacés, l'espace entre
deux assises est plus important, des prises de
courant sont installées dans l'ensemble des
voitures. Les toilettes ont été réaménagées avec
une meilleure accessibilité pour les personnes
handicapées.
Le confort général a été amélioré, tout comme la
restauration ambulante, ou l'espace famille avec
des fauteuils adaptés à la morphologie des enfants. Afin d'avoir une meilleure stabilité de
marche, les amortisseurs ont été changés, les
suspensions standardisées. Les systèmes de
fixation du mobilier ainsi que les matériaux ont
été bien améliorés pour limiter les nuisances
sonores.
« C'est une modernisation indéniable », salue
ainsi Jean-Louis Camus, représentant limousin
de la Fédération nationale des associations
d'usagers de transports (FNAUT).
Au-delà de la qualité du voyage, les attentes des
usagers concernent aussi, selon Jean-Louis
Camus, le fonctionnement des trains (régularité,
ponctualité, desserte) et l'état des quelque 700
kilomètres de la ligne qui relie Paris à Toulouse.
En 2010, le POLT transportait plus de 3 millions
de voyageurs par an. Ils ne sont plus que 2,5
millions. Une baisse de fréquentation liée à la
concurrence du covoiturage, des lignes d'autocars moins chers ainsi que du TGV reliant Paris
à Toulouse via Bordeaux. La dégradation de la
ligne, du matériel roulant et les fréquents retards
des trains ont fait fuir la clientèle.
« Ce n'est que la première partie de la rénovation », reconnaît Jean Ghédira, directeur d'Intercités, qui rappelle que 30 millions d'euros ont été
investis par sa société et par l'Etat dans la réfection des rames.
Des travaux de voie, longs et coûteux, sont
d'ores et déjà entamés un peu partout mais
provoquent des interruptions de trafic, comme le
week-end de Pâques où aucun train ne circulera.
« C'est le prix à payer pour réhabiliter l'ensemble
de cette ligne », poursuit le directeur d'Intercités.

PTT,
d'après communiqués de presse

L'ORIENT
Bordeaux

EXPRESS

à

La gare de Bordeaux accueillera ce
train du 20 au 30 juillet pour neufs
dîners concoctés par Yannick Alléno. et Yann Couvreur.
Yannick Alléno officiera dans les cuisines du
train mythique de l'Orient Express de mai à
juillet et fera escale dans trois villes : Cannes,
Paris et Bordeaux.
Le train fera étape à la gare Saint-Jean du 20 au (seulement les 29 et 30 juillet).
« Entre Histoire et fiction, cette table s'inspirera
30 juillet pour neuf dîners.
cette année de menus concoctés par l'un des
Restaurant éphémère et roulant, la Table Orient plus grands chefs cuisinier du monde, Yannick
Express accueillera chaque soir trente-huit con- Alléno et du chef pâtissier Yann Couvreur, le
vives pour la coquette somme de 530 Euros le tout orchestré par le traiteur de la place Venrepas par personne. Le menu est signé du chef dôme Potel et Chabot », expliquent les organitrois étoiles Yannick Alléno et du chef pâtissier sateurs de cet événement, soutenu par Moët
Yann Couvreur.
Hennessy et Puiforcat.
Le convoi quittera la gare chaque soir à 19 H 30
PTT, d'après communiqués de
pour un voyage gastronomique de trois heures
en direction de Pauillac ou d'Arcacho
presse

système
10
HO Le
Magnorail
D’origine hollandaise, le
système Magnorail ressemble
au Car system Faller, avec
une amélioration notoire qui
nous intéressait dans le cadre
du réseau HOe, celui de
mettre en scène un vélo
animé (dont le cycliste
pédale). Nous l’avons donc
essayé
Pourquoi la ferme des Bodin’s
A Descartes, plus précisément au lieu-dit "Les
Souchons", les Bodin's jouent tous les ans, et ce
presque chaque soir du mois de juillet, leur
spectacle "Les Bodin's grandeur nature". Vincent
Dubois et Jean-Christian Fraiscinet présentent
les membres de leur troupe aux spectateurs
venus nombreux (environ 1000 personnes) les
applaudir. C’est cette ferme que nous avons
reproduite sur le nouveau réseau HOe avec l’
équipement Magnorail qui permet le mouvement
de la Maria. sur son Solex.

nant cela affleure, ça devrait marcher.
Je tente un essai à vide, la chaine saute, le
constat, c’est que la feuille de recouvrement
(0.5 mm) maxi (c’est indiqué sur la notice) sert
aussi de guide supérieur qui permet aux aimants
d’affleurer au plus près le corps en métal des
patins du vélo.

L’idée a de suite séduit les membres qui ont un
souvenir fort de ce spectacle humoristique, le
projet en cours d’exécution à été porté la connaissance des acteurs.
La motorisation est cachée derrière la ferme,
mais il faudra dans le cadre du décor masquer le
Installation du Magnorail:
chemin de roulement quand la Maria sort du
Compte tenu de la plateforme de voies du che- hangar, dans lequel j’ai découpé une porte.
min de fer en HOe nous avons convenu que la
plateforme de la scène serait à +2 du niveau du Pour le recouvrement j’ai collé entre elles bien à
plateau, j’ai donc une fois bien calé la position plat deux feuilles de carte plastique de 0.5 mm,
des bâtiments découpé une plateforme en con- pour obtenir une pièce de recouvrement total,
treplaqué de 10 mm, sur lequel j’ai vissé les après ponçage de la feuille au joint des deux (il
différentes pièce en U devant recevoir la chaîne ne faut pas que ça accroche) peinture du dessus
de roulement plastique, les pièces sont conçues de la piste à la Humbrol dans une teinte rappeastucieusement de telle manière qu’il ne soit pas lant la terre.. Une finition pourra être faite une
possible à la fin d’avoir une chaîne de longueur fois l’ensemble intégré.
différente à celle du chemin de roulement, il Comme pour les autres couches précédentes la
suffit de bien choisir.
feuille en carte plastique est collée au double
face sur le panneau, elle masque le mécanisme.
Il ne reste plus qu’à faire un essai de fonctionnement avant de mettre en place les bâtiments et
décorer le plateau… Une temporisation quand la
Maria est sous le hangar viendra éviter à cette
pauvre femme de tourner continuellement, à son
âge…
Sur la notice il est indiqué que la hauteur du
chemin de roulement est de 4.8 mm, j’ai eu beau
mesurer au pied à coulisse, j’ai trouvé un peu
plus de 5 mm, c’est pourquoi une fois l’implantation du moteur faite j’ai à l’aide d’un calque relevé la position de mon montage et je l’ai reporté
sur un carton plume de 5 mm, que j’ai découpé
de manière à encastrer la totalité du chemin de
roulement dans le carton plume pour que tout
soit à niveau. De nombreuses découpes sont
nécessaires car il y a les pattes ayant servi à Allez on tente l’essai:
visser, des pattes de gabarit et autres petits C’est pas terrible, le cycliste n ‘accroche pas la
piste à coup sûr, la feuille de recouvrement est
tenons.
sans doute trop épaisse, à moins que ce soit la
J’ai collé cette plaque sur le contreplaqué avec peinture qui fait des siennes.
du double face, en ayant pris soin préalablement Je décide de tout enlever et de remplacer la
de découper l’emplacement de la motoriser et la feuille de plastique par une plus fine 0.3 mm, et
mare d’où sort le squelette de l’allemand en ne pas peindre. Maintenant le vélo est entrainé,
moto dans la pièce.
mais la Maria ne pédale pas, ou du moins que
A mon grand étonnement cela fait, il manque par instants et pas toujours aux endroits ou elle
encore près de 1,5 mm pour affleurer le haut du sera vue du public. Je change le vélo, même
chemin de roulement, et ainsi permettre à la problème, et pourtant, quand je pose sur une
chaine rouge de fonctionner sans perdre la plaque de verre le vélo en le poussant ça pédale
force d’attractivité des aimants. J’ai donc à partir sec… Par contre la remorque attelée ça le fait,
du même patron (le calque) découpé une feuille elle roule et elle suit sans contraintes, elle se
de carton de 1.5 mm (feuille de carton plume dandine un peu sur ses roues, cela donne du
fine, collée également au double face, mainte-

charme à l’ensemble, de plus même à 12 volts
la vitesse du cycliste est très réaliste, tout n’est
pas perdu. Il va falloir que je monte le second
cycliste pour comprendre. Certes vous me direz
Maria, elle a un Solex, elle ne pédale qu’au démarrage ou pour aider son moteur, mais quand
même, c’est plus sympa avec les mouvements
des jambes. Autre écueil dans le cadre d’un
réseau mobile, il va falloir enlever la Maria à
chaque démontage, et il n’est pas très évident
de repérer l’endroit des deux aimants, pour la
reposer sur le chemin de roulement.. Je constate aussi sur le patin avant un peu de poussière
blanche d’usure de la piste, il va falloir utiliser
cette animation avec beaucoup de modération
car quand tout sera collé ensemble, s’il faut
remplacer la piste ce ne sera pas simple. Je
recolle donc sur la piste une feuille de 0.1 mm à
la colle contact, cette fois ci Maria pédale à qui
mieux mieux…. Ouf mais les remarques préalables restent d’actualité… Comme on dit pour
l’alcool: A utiliser avec (beaucoup) de modération.

Maintenant il reste à imaginer une temporisation
pour que la Maria puisse se reposer entre deux
tours de vélo, on attend les solutions techniques
de notre expert électronique: Jean François

JLA
Bonjour les TGV086
Désolé pour cette réponse bien tardive, mais
ces derniers temps nous avons un peu de mal à
fournir partout. D'autant qu'en dehors de notre
emploi du temps déjà très chargé, nous devons
tout mettre en œuvre pour consacrer le peu de
temps qu'il nous reste à nos petites familles qui
ne nous voit pas beaucoup.
Ceci étant dit, nous vous donnons, bien évidement, notre accord pour intégrer la ferme des
Bodin's à votre réseau de trains miniatures, pour
le salon EuroModel's de Châtellerault en octobre. En revanche, désolé, ç'aurait été un plaisir, mais au vu de notre planning, ce sera fort
compliqué pour nous d'être présent parmi vous
pour inaugurer le salon.
Bonne continuation dans ce beau projet et si
toutefois vous pouviez nous faire parvenir une
photo de la ferme des Bodin's en miniature, ça
nous fera grand plaisir.
Amitiés
Vincent Dubois - Les Bodin's

11

LES REVUES
NATIONALES
EN 2016

facettes de notre hobby. De temps à autre, un RAIL PASSION
DVD complète les reportages.
Mensuelle, avec une option pour un DVD, cette
revue du groupe La Vie du Rail traite de
l’actualité ferroviaire en France et en Europe
(janvier 1995).

Mon étonnement reste
grand, en librairie ou
bibliothèque de gare,
lorsque je découvre le
choix important de titres
(treize) consacrés au
rail.
rail.
Un choix complété par la sortie régulière de horsséries. A noter qu’il existe aussi une petite
quantité de titres qui ne sont disponibles que sur
abonnement*.
Certains titres disparaissent (Connaissance du
Rail, Modèles Ferroviaires) mais d’autres
apparaissent (BTP Rail).L’augmentation des frais
de mise en place par le système qui a succédé
aux MNPP n’est pas étranger à la redistribution
des titres : "les nouvelles contraintes financières,
sous forme de redevances supplémentaires mises
en place par les réseaux de distribution, ne
permettent plus d'envisager un équilibre
économique minimal pour le magazine".

VOIE ETROITE
Bimestriel réalisé par des bénévoles consacré aux
chemins de fer touristiques et musées ainsi
qu’aux voies secondaires disparues.

FERROVISSIME
Faisant partie du groupe LR Presse, c’est dans ce
bimensuel que l’on trouve l’actualité du rail en
France et en Europe.

HISTORAIL
Cette revue trimestrielle du groupe La Vie du Rail
se consacre à des études historiques abordant
ainsi des sujets marginaux mettant en avant de
nombreuses archives anciennes.

VOIE LIBRE
Revue trimestrielle du groupe LR Presse LE TRAIN
consacrée aux chemins de fer secondaires réels Qualité d’impression et des photos, cette revue
et modélisme (depuis 1997).
sœur d'un groupe allemand présente des
reportages sur les chemins de fer réels, les
CLES POUR LE TRAIN MINIATURE
réseaux et les nouveautés en modélisme.
Les nouveaux modélistes sont visés par cette
revue avec une approche simple et ludique pour BTP RAIL
un petit budget, une niche intéressante. Petit Ce nouveau venu (2014) aborde les chantiers et
format, nombre de pages limitées, prix de vente les matériels destinés aux travaux ferroviaires.
accessible (3,50 €), ce titre a du trouver son
* : revues sur abonnement :
lectorat (fondée en 2012 par LR).
REVUE GENERALE DES CHEMINS DE FER
VOIES FERREES
Grand format pour ce bimensuel qui se qualifie de La doyenne des revues n’est disponible que sur
super revue. Mixte modélisme et réel, on trouve abonnement, elle aborde le chemin de fer sous
des prises de position marquées de son rédac- ses formes techniques et économiques avec des
chef en matière de modélisme (formes et sujets pointus. Rappelons que le club possède
couleurs). La qualité des articles et des photos y une exceptionnelle collection composée d' ¼ de
siècle de cette revue de 1875 à 1900
sont appréciables.
CHEMINS DE FER
La revue de l’AFAC est un bimestriel qui aborde
l’ensemble des chemins de fer avec des études
complètes mais très ciblées.

MJ

RMF
Revue de modélisme ferroviaire (fondée en 1962
par Louis Lavignes) qui outre les présentations
classiques des nouveautés aborde la description
de réseaux ou la découverte de sources
d’inspiration réelles comme d’anciennes zones
industrielles.
OBJECTIF RAIL
Cette revue récente (janvier 2004) a depuis
absorbé l’ancien LS magazine. Des informations
belges y sont régulièrement incluses en
complément de beaux reportages actuels ou
anciens sur les chemins de fer. La partie
modélisme y est limitée.
LA VIE DU RAIL
Successeur des revues des réseaux d'avant la
LOCO REVUE
La doyenne des revues de modélisme, fondée en SNCF, cet hebdomadaire se présente sous
formes, généraliste ou plus
1937, poursuit son chemin. Fleuron du groupe LR différentes
Presse, elle aborde avec ambition les diverses spécialisé.

12 LS Models EVS
HO
toit haut
Après la présentation d'un
EVS toit bas, voici celle de
deux wagons à toit haut
avec parois d'abouts
différentes d'un wagon à
l'autre.
Ces deux wagons, issus du coffret référencé
30659, présentent une variante par rapport au
wagon Kronenbourg décrit dans le numéro 98
d'avril 2016, celle d'avoir des toits hauts. De
plus, l'un a ses parois d'about renforcées et est
doté de volants de frein d'immobilisation.

latérale. A noter que les raisons sociales disposées à gauche sont différentes d'un wagon à
l'autre.
Rien de plus à ajouter en ce qui concerne la
qualité de reproduction et la finesse des détails.
A noter que les essieux sont montés sur des
platines qui peuvent légèrement pivoter dans les
courbes comme déjà vu sur des wagons à essieux ROCO de grand empattement.
Les wagons sont immatriculés His 43-6, 21 87
210 6 221-2 et 6 332-7.
Prix entre 95 et 110 Euros suivant le commerce.
PTT

Ce sont des versions anonymes. Ils sont uniformément peints en gris moyen bien satiné avec
la bande jaune transversale caractéristique
d'EVS et le logo de la société en lettres blanches
sur fond bleu apposé à droite de chaque face

FRESH FOOD CORRIDOR
au départ de Fos
Sur la période 2016 à 2018, l'Union
Européenne cofinance ce projet de
corridor logistique de biens périssables
depuis le bassin méditerranéen jusqu’aux marchés d’Europe centrale et
du Nord en favorisant le transport maritime et ferroviaire.
Ceci s’inscrit pleinement dans les orientations
européennes de développement des autoroutes
de la mer et de coopération multimodale entre
états membres et riverains de l’Union Européenne. Les objectifs poursuivis sont : diminuer
les délais d’acheminement, réduire les coûts de
transport, réduire les émissions de CO2 et diminuer les goulets d’étranglements en Europe en Sur Mer ce mercredi 13 avril et transportera 34
conteneurs équipés de la technologie Genset en
favorisant le report modal.
direction de Rotterdam, port d’éclatement des
Principaux acteurs incontournables de cette périssables du nord Europe, qu’il atteindra 36
chaîne, les ports de Fos, Venise et Koper heures plus tard. Les inspections phytosanitaires
(Slovénie). Les marchandises sont expédiées seront réalisées à Fos en collaboration avec les
depuis Israël par bateaux puis par voies ferrées services de l’État qui traiteront les conteneurs en
par conteneurs frigos sous température contrô- temps masqué, entre le débarquement du navire
lée jusqu'aux marchés du Nord et d'Europe et le départ programmé du train en soirée.
Centrale.
Véritable innovation dans la chaîne logistique du
Les conteneurs sont équipés de générateurs froid, le Fresh Food Corridor propose via Fos sur
Diesel portables Genset. Cette technologie est
utilisée pour le transport ferroviaire de conteneurs réfrigérés qui doivent être en permanence
alimentés électriquement.
« Mardi 12 avril 2016, le premier navire du programme Fresh Food Corridor France a fait escale à Fos. Il s’agit du navire Asiatic King de la
compagnie maritime Cosco qui sera traité sur le
terminal de l’opérateur de manutention Seayard.
Ce service est organisé par Lvanto commissionnaire de transport de l’exportateur israélien Me- Mer un temps de transit de 7 jours seulement
hadrin depuis le port d’Ashdod. Le premier train entre Israël et Rotterdam, soit une réduction de
du projet pilote, opéré par Eurorail, quittera Fos-

moitié du temps de parcours. Avec ce programme pilote, le port de Marseille-Fos et ses
partenaires du projet Fresh Food Corridor
France confortent leur positon de gateway méditerranéen pour offrir à leurs clients exportateurs
un service compétitif, fiable et durable, en adéquation avec leurs attentes en terme de durée
d'acheminement. »
Le tractionnaire ferroviaire retenu est EURORAIL (http://www.eurorail.eu/fr/). Nous vous
avons déjà parlé de cet opérateur dans le cadre
d'un article sur Niort Terminal (N°95 juillet 2015).
PTT d'après communiqués de presse

13

La société Socofer
va créer avec
l’Allemand
Vossloh une
Nouvelle
entreprise de
maintenance sur
l’ancien site des
magasins
généraux de la
SNCF.
Texte et Photo NR du
12/05

Ça roule pour Socofer. Reprise en 1980 par le
groupe familial Finhal, l'équipementier ferroviaire
connaît depuis quelques années un bel essor,
notamment sur les marchés extérieurs. Début
2013, ce regain d'activités s'est traduit par le
déménagement de la société, de son site historique du Menneton à La Riche dans une nouvelle usine de 6.000 m2 sur la zone industrielle
des Yvaudières à Saint-Pierre-des-Corps.

Trente à soixante emplois créés
Grâce à une diversification judicieuse, le fabricant de draisines, wagons grues et autres engins de chantier (sur rail) est devenu le leader
mondial des trains aspirateurs pour les métros
du monde entier. Parallèlement, depuis
quelques années, Socofer a entrepris de développer une nouvelle activité de maintenance ; ce
qui lui a permis de décrocher un important marché auprès de la SNCF.

cant de locomotives.

activités. « Ce nouvel atelier devrait être opérationnel début 2018. A terme, il devrait employer
Après avoir créé une entité commune baptisée entre 30 et 60 personnes », indique Bertrand
Imateq, cette association devrait rapidement Hallé, le PDG de Socofer
aboutir à la construction d'un nouvel atelier de
maintenance de 4.000 m2 couverts sur l'emprise Faiveley s’agrandit
des anciens magasins généraux de la SNCF. Outre Socofer, le groupe Faiveley Transport est
Tout comme la nouvelle usine Socofer, le site un autre poids lourd de l'industrie ferroviaire à
présentera l'avantage d'être enbranché avec le Saint-Pierre-des-Corps. Rachetée en 2015 par
l'Américain Wabtec Corporation, l'entreprise (qui
réseau ferré.
fabrique notamment des portes palières pour les
Rachetés par la ville de Saint-Pierre, les terrains métros) multiplie les marchés à l'étranger, au
seront loués par la collectivité. « Pour nous, ce Brésil, en Inde, en Chine… L'an dernier, elle a
projet a une portée symbolique. Il démontre que aussi décroché un contrat de 15 M€ auprès de
le fer a toujours de l'avenir et que nous avons la RATP. Ces nouveaux marchés devraient en
bien fait de maintenir nos infrastructures ferro- partie profiter au berceau du groupe puisque
viaires en place », commente Marie-France Faiveley envisage de s'agrandir sur son site
Beaufils, la sénatrice maire.
historique de Saint-Pierre-des-Corps en réhabiliDe son côté, Imateq a prévu d'investir 5 à 8 M€ tant les locaux voisins de l'ancienne société
dans la nouvelle usine qui sera équipée de tours Exapaq (filiale du groupe La Poste) qui a déméen fosse pour le reprofilage des matériels rou- nagé ses activités de transports de colis dans
lants. Autre symbole fort : deux anciens ponts une nouvelle usine à Sublaines en février 2015.

Pour gagner du terrain sur cette nouvelle voie, la
société de Saint-Pierre-des-Corps a conclu un transbordeurs des magasins généraux seront
partenariat avec l'Allemand Vossloh pour assu- remis en service pour les besoins des nouvelles
rer pour entretenir une partie du parc de ce fabri-

CURIOSITE A TOURS
Cette trouvaille insoupçonné est due à une recherche fortuite, je voulais retrouver un wagonwagonfoudre érigé en monument funéraire. Le moteur
de recherche m’a fait découvrir dans les photos
un autre exemple publié en son temps dans le
journal la Nouvelle République, un monument
situé à Tours.
Des recherches complémentaires sur Internet
m’ont amené à plus de précisions.
Une première : le plus extraordinaire monument
du cimetière, la tombe de François Boileau (DCD
1878) reproduit un accident ferroviaire, dans
lequel locomotive et wagons se mêlent dans un
enchevêtrement minéral d’une très grande minutie (site landrucimetiere).
Une autre : dans le cimetière de la Salle, c’est la
tombe d’un mécanicien du PO François Boileau
mort dans la catastrophe de Dissay sous Courcilllon du 30 mars1878 aux commande de sa
locomotive PO 370 ( site tourainissime).
Le Loir en crue avait emporté une arche du pont
où sa machine s’est fracassée.

imaginé en regardant la vue publiée sur Internet.
Le monument qui orne la tombe est un remarquable travail de sculpture, il est petit, représentant un cube d’environ 50 cm de côté. La sculpture est signée Ch Cousin.
Outre la face avant de la machine, ce sont les
nombreux wagons broyés ou laissant échapper
leur chargement qui, en monticule, représente le
drame. Cet amoncellement de matériel est caractéristique des accidents que l’on peut observer
sur d’anciennes cartes postales ou toutefois le
matériel en bois est souvent pulvérisé.
La machine 730 (et nom 340 comme indiqué sur
un des sites Internet) est vue de face sous un
amas de carcasses de wagons. Ces wagons sont
des couverts ou des plats, les chargements étant
des sacs, des tonneaux ou des planches.
François Boileau avait 33 ans.

Recherches documentaires
La locomotive 730
L’ouvrage de Maurice Villain « Un siècle de traction sur le réseau d’Orléans » nous renseigne sur
cette série de machines.
Issue d’une série de 030 n° 720 à 791 Polonceau
livrée de 1855 à 1858, elle est récente et elle sera
remise en service. On la retrouve même ensuite
Une visite sur site
sur la ligne de Sceaux. En 1920, elle ne figure
Le plus dur aura été de localiser ce petit cimetière plus aux inventaires.
de Tours nord. Enfin arrivé, je ne distingue pas de
gros monument, la gardienne me sera d’une Le lieu de l’accident
grande utilité. Le monument de train, oui, carré Situé sur la ligne Tours/Le Mans, le pont sur le
Loir est situé sur la commune de Dissay dans la
15, c’est là.
Une petite tombe, contrairement à ce que j’avais Sarthe, à l’entrée de Château du Loir. Cette ligne
a été ouverte en 1858. Une crue sur un ouvrage

Pascal Denis La Nouvelle République
récent en aura entraîné la ruine et ce dramatique
accident.

La ligne
Dissay sous Courcillon est une gare située entre
Château du Loir et Saint-Paterne dont les installations sont aujourd’hui démolies. L’actuelle pancarte 278,8 correspond à cet ancien établissement de pleine ligne.
Le chantier débute en juin 1855 près de Tours
par la mise en chantier du viaduc sur la Loire et
s'étend sur plusieurs sites au début de l'année
1856. La première circulation d'un train sur l'ensemble du parcours a lieu le 29 juin 1858. La
ligne est expertisée par une commission ministérielle le 6 juillet et considérée bonne pour le service. La compagnie l'ouvre à l'exploitation le 19
juillet 1858 soit 20 ans avant ce dramatique accident.
MJ

14 Valdevienne au
HO
banc d’essai de
l’Expo de
St Avertin
De retour de l’ exposition à
St Avertin voici un point sur
l’organisation de notre
prestation avec un retour
d’expérience que nous
mettrons a profit pour améliorer nos futurs
déplacements en exposition

Conditionnement du réseau au local
Préparation habituelle avec démontage et mise
en râtelier. Préparation du petit outillage (clefs,
épingles, punaises) .La recherche de la jupe à
créer quelques atermoiements, un conditionnement spécifique du matériel nécessaire aux
expos ( jupes, éclairage, communication) est à
envisager (coffre de jardin ?)

cette erreur du constructeur,
La vitesse modérée et réaliste a laquelle nous
utilisons nos machines minimise la gravité des
incident, un déraillement d’un bogie de l’euro
4000 à néanmoins occasionné une collision
frontale en coulisse.

Le wagon nettoyeur a régulièrement été utilisé,
un nettoyage manuel + un coup d’aspirateur
Chargement du camion
sera à prévoir avec collage de quelques accesLa rampe en bois et de bons pousseurs a per- soires de décor.
mis un chargement rapide le vendredi soir
L’apport de matériel complémentaire sature le
Déchargement du camion
réseau et l’attention des exploitants, des tracés
L’accès au local d’expo comportait des rampes d’accès à la VU nouvelle involontaire ont permis
qui ont pu être utilisées. Une bâche pour proté- de constater le bon fonctionnement de la foncger les râteliers (et le réseau ! ) en cas d’intem- tion carré. Le feu équipé de la fonction fictive
périe était dans le camion).
d’espacement à intéressé les visiteurs attentifs.

Montage du réseau
Un sol plat moquetté a économisé le temps de
calage, le montage avec 8 intervenants a en
conséquence été rapide, 1.30 h après notre
arrivée premières circulations des trains.
Le signal avarié au démontage a été changé par
son constructeur

Communication avec le public

Démontage du réseau
Frayeurs et perte de temps vers 17 h lorsque
l’on constate que la batterie du camion est à
plat ? (un accessoire, le hayon est resté sous
tension). recherches de câbles, de moins en
moins nombreux dans nos voitures heureusement jean pierre Rodier présent possède cet
accessoire (à prévoir), nouvelle difficultés pour
accéder a la batterie qui est masqué par un
cache qu’il faut démonter, là aussi la trousse à
outils de jean Pierre nous sera utile.

En fonction de la fréquentation, le poste dédié à
cette communication est celui du TCO du silo.
Le poste traction doit rester disponible pour
sécuriser les circulations et se coordonner en
verbal ou en phonie (emporter les postes ) avec
la coulisse. L’usage du portier vidéo que nous
La VOLVO de Pierre pourra faire redémarrer le
n’avions pas utilisé reste aussi un plus.
camion que l’on maintient en marche et sous
surveillance pendant le démontage du réseau.
(NDLR il faut faire fonctionne le hayon avec le
moteur du camion, pour éviter le déchargement
de la batterie CQFD)

L’exposition fermait à 18 h, le démontage a été
rapide, nous étions suffisamment nombreux en
particulier pour le ré-assemblage des râteliers.
Le roulage des râteliers et le chargement ont à
nouveau été simples.
Retour par la nationale, déchargement à 4 du
camion en conservant un œil sur celui-ci, maintenu en marche, à 19.30 h le local est fermé.

Exploitation du réseau
Dans la configuration idéale (6 trains) pas de
difficultés particulières, une rame de métro artisanale a fait quelques tours mais la motorisation
trop légère en l’absence de lest n’a pas permis
de poursuivre son utilisation.

La réunion suivante, une consolidation des
râteliers par pose de grenouillères complémentaires a été faite et réparation d’une jambe de
force cassée en exposition ;

La desserte du silo avec une machine souple
(l’euro 4000) est toujours attractive, des déraillements récurrents de wagons en sortie d’EP ont
été analysés par Laurent Nominé qui a détecté
une absence de liberté des boggies et remédié a Les questions se repartissent en 2 familles les
amateurs et les visiteurs. Question sur les
sources digitales ou non ? Signalisation, décor
fortement apprécié. Le choix du tracé avec le
train en partie masqué séduit en général le visiteur.
La notice a été distribuée à quelques amateurs
(prévoir un stockage avant vers les TCO )
Les compositions de trains n’ont subi aucun
commentaire, la vitesse de circulation a semblé
beaucoup plus réaliste que certains réseaux
La hauteur du réseau est compensée pour les
enfants par l’usage surveillé d’un des escabeaux.

Cyril a aussi suggéré d’unifier la visserie en
conformité avec les clefs qui servent aux expositions.
De menus réparations et collages sont à prévoir
sur le décor.
Dans sa conception le réseau reste simple et la
commande des pupitres explicables assez facilement à un nouvel opérateur.
Un système de protection du public, plus élégant
que des barrières, avec poteaux de guidage et
corde ou chainette est à envisager.

Le cimetière de
SOTTEVILLE
Les matériels moteurs
reformés, hors
automotrices, sont
concentrés sur l’emprise
du triage de Sotteville près
de Rouen. Lors de notre
voyage en baie de
Somme, nos avons fait un
arrêt sur ce site situé sous
un pont routier.

Sur 8 voies parallèles, c’est un énorme catalogue qui s’offre à notre vue. Les machines classées par type présentent un aspect variable de
la machine cannibalisée et taguée à celle rutilante mais atteinte par l’échéance de révision
rendant économiquement non viable sa révision.
Les marchés avec les sites de démolition étant
repartis dans le temps, d’anciennes séries sont
encore présentes. A1A 68000, CC 72000, BB
16100.

Dans ce lot de matériel dûment gardienné, un
D’autres plus récentes, voir très récentes, sont LOCMA ex 6200 reproduit par EPM et une loco- Au total, ce sont plus de 400 locomotives qui
aussi visibles : BB 63000, 67300, 66000, 67400, motive prototype BB 69000 munie d’un filtre à sont stationnées sur ce site.
69000 et même les premières 26000.
particules montée par SOCOFER.
F.Aupoix

TVT DEPART DU
MATERIEL DE RICHELIEU

provient de l'usine RECTICEL de Langeac, arrivée par camion à Richelieu le 18/10/1985.

Début mars, une partie du matériel
stationné à Richelieu a été ventilée sur
différents réseaux touristiques mais il
reste un gros morceau avec la 141 C
100 et une voiture CIWL. Ainsi que les
Baldwin A1A 62000.

TVT - T&T - TTDA - Nouvel avenir
pour la 141C100

Les transports ont été confiés à un transporteur
belge, les établissements Dick qui ont attelé une
remorque Notebomm avec un tracteur IVECO.

Devant l’ampleur de la tâche et la diversité des
matériels à sauvegarder, Train & Traction s’est
rapproché il y a quelques mois de TTDA afin
d’étudier la possibilité de transférer la locomotive 141C100 sur le réseau alsacien
En début 2016 nous avons donc conjointement
soumis l’idée aux responsables de TVT qui ont
finalement délibéré favorablement lors de leur
dernière Assemblée Générale du 19 mars
dernier.

MJ

Dans un but de solidarité, l’association Train &
Traction à travers ses dirigeants, a décidé de
prêter main forte à TVT pour les aider à trouver des solutions de remisage des matériels et
ainsi redonner un avenir à ce patrimoine.

Le chargement des matériels sur la rampe de la
remorque s’effectuait par traction sur un câble
attelé à un tracteur Fiat !
Le parcours vers le Train des Mouettes a été
réalisé du 1er au 6 mars. L'itinéraire a été tracé
par Châtellerault, Poitiers et Angoulême, un
parcours plus long mais imposé aux transports
exceptionnels.

Pour le train des Mouettes (17) :

Pour Château du Loir (72) :

Le Pilou, locotracteur
Deux voitures trois essieux ex AL, voitures deux truction d'Argent) N°1
essieux boîte à tonnerre B7tf ex DR 321, C7tf ex Chargé le 17/2/1992
DR 322, A6tf ex DR 104,couvert TP deux portes immatriculée 3M774

ACA (Ateliers de Consde 1955, livré à l'Armée.
à Angers, draisine LHB
agrément AT1 TR 014

La convention de mise à disposition de la
141C100 de TVT à TTDA a quant à elle été
signée vendredi 8 avril. Le transfert de Richelieu vers le dépôt du TTDA à Burnhaupt le
Haut devrait avoir lieu au début de l’été

communiqué TTDA :

16
HOLes tombereaux
FAS de REE by
SUDEXPRESS

Notre ami Michel Vigouroux vient de recevoir 2
coffrets de ces nouveaux
wagons, ce qui m'a permis d'en faire une découverte rapprochée.

Ils sont vendus par 2 dans un coffret très soigné
au marquage de REE by SUDEXPRESS. Il
existe plusieurs versions : avec et sans passerelle, avec ou sans plancher bois.

placé un wagon en haut de la butte de triage, et
là, le wagon se plante "frein serré". Un rapide
contrôle sur les 3 autres modèles confirme le
problème et la cause en est vite trouvée : En
haut de butte (ou en cas de défaut de voie ...),
les 2 boggies sont légèrement cambrés vers le
haut pour les essieux intérieurs. Et les boudins
de ces roues viennent alors frotter contre la
demi traverse du châssis qui se trouve au droit
de chaque porte . Le remède est simple en ro-

Les extrémités du wagon sont également très
belles et fines avec échelles, marchepieds,
mains montoires et mains d'atteleur...
A ce sujet, et pour positionner à la bonne hauteur (enfin) le manchon NEM sans échancrer la
base de la face extrême, Sudexpress à tronqué
le dessus de ce manchon. C'est malin et ne
remet apparemment pas en cause la tenue de
l'attelage.
Côté qualité de roulement, il est plutôt bon, sans
être exceptionnel. A noter que le défaut de roulement signalé en début d'article apparait parfois
en pleine voie ...
En conclusion, de très très beaux wagons, mais
un peu chers pour de simples tombereaux
vides ...

Laurent Nominé
Dès la prise en main, on constate que c'est du
lourd ! La caisse est en métal très finement moulé et repose sur un châssis très ajouré en plastique. Et de fait, chaque wagon pèse de 105 à
109 g selon la nature du plancher réel reproduit
(métal ou bois) pour une longueur de 176 mm
(179 mm pour ceux équipé d'une passerelle
d'extrémité). Ce poids correspond exactement
aux préconisations de lestage des wagons pour
usage des attelages Kadee et que j'ai déjà explicité dans un précédent article dans le MAG.
Cela nous situe dans la fourchette haute pour un
wagon vide ! Alors faites léger pour ceux qui
veulent simuler le chargement d'une rame complète ...

Un robot-débroussailleur au
bord des voies SNCF
gnant l'épaisseur de cette traverse en plastique.
Une fois encore, le souci de vouloir trop bien
faire en reproduisant des équipements invisibles
vient contrecarrer le bon fonctionnement du
modèle ! Dommage ...

Comme indiqué plus haut, la caisse du tombereau est en métal en forme de U avec des
abouts également métalliques assemblés par
collage. Ces assemblages sont correctement
traités. Les portes sont en plastiques bien détailCertains modèles sont équipés d'une passerelle. lées et rapportées sur les faces latérales. Le bas
Celle-ci est magnifiquement reproduite avec de la caisse est parfaitement ajouré comme le
finesse et robustesse (photodécoupe).
vrai wagon et l'utilisation caisse métal / châssis
plastique est magnifiquement conçue.

Sécuriser les chantiers ou repousser les limites
d’exploitation de certaines parcelles : telles sont
les vertus de l’automoteur à chenilles Robogreen. L’engin mérite doublement son titre
d’automoteur puisqu’il se déplace et travaille
sans la présence d’un opérateur embarqué.
Celui-ci peut se tenir à une distance de 150 m et
en contrôler toutes les fonctions par commande
radio.
Un joystick à commande proportionnelle permet
de contenir le porte-outils dans une plage de
vitesse comprise entre 0 et 7 km/h. Son moteur
de 40 chevaux entraîne différentes pompes
hydrauliques dédiées à l’entraînement des chenilles en caoutchouc, à l’attelage et à l’animation
d’un outil frontal : broyeur, fraise rotative, faucheuse à lame, herse rotative, brosse rotative de
désherbage, tarière, lame à neige, balayeuse.
http://www.energreen.it/wordpress/fr/produits/
robo/robogreen-2/
PTT

Les tampons sont très beaux, avec reproduction
du nervurage de la face arrière, mais ils sont Un autre bon point : Un sachet de pièces suprigides, ce qui, pour un wagon de 45 € environ plémentaires est joint à chaque coffret. On y
trouve des commandes de frein à main, mains
est frustrant.
d'atteleur et marchepieds en photodécoupe ainsi
Les boggies sont également très beaux avec que des crochets d'arrimage.
des roues fines et très bien profilées.
Je laisse le soin aux spécialistes de juger de la
Mais c'est une fois posé sur la voie qu'apparait qualité et du respect des marquages qui sont
un souci. Pour tester leur qualité de roulage, j'ai par ailleurs très fins.

17

L’actualité de la
voiture
miniature, des
camions, des
engins de TP
et des
tracteurs

Dès la première page du site du fabricant,
(www.oxforddiecast.co.uk), on prend conscience
de la diversité de production par le nombre et la
variété des modèles qui défilent dans un large
bandeau : automobiles, camions, véhicules
spéciaux, tracteurs agricoles, avions, aussi bien
modernes qu'anciens. En parcourant la page, on
découvre même une rubrique OXFORD RAIL.

Sans surprise, elle présente du matériel anglais
au 1/76ème, un tombereau à essieux en de
nombreuses décorations, un wagon à essieux
de transport de bétail en deux variantes. Côté
matériel roulant, une 030 avec tender et une
221 T sous les couleurs de plusieurs compagnies. Difficile de juger de la qualité à la seule et que nous illustrons ci-dessus.
vue des photos sinon pour dire que les décoraPTT
tions sont fines et belles et les tombereaux ont
leurs bords en planche gravés des deux côtés. RETOUR SUR LE CHAR REE
Les prix sont serrés, environ 11 Euros le wagon,
SHERMAN M4 A2
130 et 140 Euros les locos.
MJ,PTT,JLA Revenons aux monde de l'automobile, en poin- REE a fait réaliser par ARTITEC des redécorations françaises de différents matériels militaires
tant sur les nombreux onglets qui ouvrent sur
du second conflit. (Sherman, halftrack, Stuart )
d'autres pages, on découvre des noms déjà
son prochain modèle sera un AMX
croisés comme CARARAMA (je vous avais
IGRA fourgon SAVIEM SG 2
présenté, en HO, une Mercédes 600 des an- Le Sherman REE
nées 60) ou WELLY (coffret de trois voitures Parmi ces références nous vous présentons un
Michel nous a déjà présenté le SG2 en décora- vendus chez Lidl). Aujourd'hui, elles œuvrent char, le Sherman Corse dont les illustrations
tion SOLEX dans le numéro 93 de janvier 2015. plutôt dans le 1/18ème, 1/24ème, 1/43ème, originales ont été réalisée près de chez nous au
Cet utilitaire est visible sur le nouveau réseau 1/50ème. Il y a aussi une rubrique STOBART musée de Saumur. Ce char affecté à la 2 DB
Valdevienne.
(transporteur Grand Breton qui a fait rouler une (12 eme RCA) s’est illustré en libérant Paris et
rame de conteneurs entre son pays et l'Es- l’Alsace.
pagne) qui a plus de 150 références de camions Les chars Sherman proposés par REE sont les
de toutes époques et types tous différents aux suivants : Romilly , Wagram , Argonne , Corse,
échelles 1/76ème et 1/50ème.
Montmirail, Provence et Tarentaise.
Pour revenir à OXFORD, cette gamme offre un La référence AB010 propose le char Corse
choix de voitures américaines des années 40 Char Sherman version M4A2 de la 2eme Diviaux années 60 avec une prédominance pour les sion blindée du Général Leclerc, avec marquage
années cinquante avec un panel de différents "CORSE", ce char fait partie du 12RCA 2ESC
du Lieutenant Coupé puis du Lt De Vandières
(17 Shermans)
Epoque III WW2 1939
-1945
Pays : FRANCE
Matériel déjà monté
Matière : plastique
Echelle : 1/87
fabrication ARTITEC

La version d'aujourd'hui est un fourgon à châssis court et partie arrière rehaussée. L'allure
générale est bien respectée, la gravure quoique
très simple du fait des formes parallélépipédiques est fine ainsi que la tampographie, seulement présente sur la calandre (marque, losange
Renault, type).
La caisse est teinte en bleu dans la masse. Les
essuie-glaces sont à installer comme les rétros
extérieurs. Sur ceux-ci, sont à coller les miroirs
pré-découpés livrés sur une petite plaque argentée. Les phares sont rapportés en plastique
translucide tandis que feux et clignotants sont
proprement peints.

coloris.
Ce sont des modèles en métal, d'une finesse
suffisante (égale aux modèles UH de la collection ATLAS présentés antérieurement dans nos
bulletins). La Lincoln Continental cabriolet a une
belle peinture bien tendue et fine.
La représentation des baguettes de bas de
caisse est fine et très proprement appliquée
malgré les nombreux arrondis de la carrosserie.
Chaque aile avant porte un monogramme
« Continental » d'une grande finesse et bien
posé. L'intérieur, bien visible pour ce type de
véhicule, est suffisamment détaillé pour l'échelle
avec la représentation du tableau de bord, du
volant, cependant un peu lourd de gravure, des
sièges et de la capote repliée avec ses plis caractéristiques. Ses éléments sont en plastique
teinté dans la masse.

Les pneus ont des flancs blancs proprement
réalisés. On note la présence très discrète des
pare-soleils mais pas du rétro intérieur. Ceux
extérieurs sont très approximatifs et pas représentatifs de l'époque. Les essuie-glaces sont
Modèle vendu par SAI, référence 2910, prix 18 également très succincts, il est vrai qu'en ces
Euros.
années-là, ils l'étaient aussi en réalité.
Prix : 12 Euros.

OXFORD AUTOMOBILE COMPANY

Ayant découvert cette marque chez le
détaillant castelroussin, j'ai voulu en
savoir plus sur cellecelle-ci.

Toujours chez ce distributeur des engins de TP
au 1/87 eme tel ce chargeur British Leyland
BL71 Backoe loader au prix de 10 £ soit 13 € ou
un tombereau A40 D comme ceux qui ont été
utilisés sur la LGV au début de sa construction,

Sorti de sa boite où figure la provenance du
produit le Vietnam pour Artitec voici sous la
loupe ce modèle.
Légèrement patiné le char en état d’usage en ce
sens qu’il comporte des accessoires de route tel
que paquetages ou pièces de rechanges ( éléments de chenille , galets , .. ) Une très fine
antenne radio quasi invisible La décoration est
fine est fidèle a ce que j’ai pu observer à Saumur. Une mitrailleuse complète l’équipement
militaire. Son immatriculation est le 420050
numéro 35 , ses marquages sont conformes au
modèle exposée à Saumur.
En résumé, superbe et le mot n’est pas trop
fort , toutefois dans sa présentation accastillée
et tourelle ouverte il se prête plus à un acheminement sur un camion porte char vers une fête ,
éventuellement en monument ( nombreux
exemples en Normandie ) plutôt que sur un
wagon où il devrait être présenté différemment.
Les chars sont vendus 35 €

Le Sherman réel
Le M4 Sherman est le char américain produit en
plus grande quantité (Près de cinquante mille
exemplaires ) pendant la Seconde guerre mondiale.
En avril 1942 par les premiers M4A2 possède
une caisse soudée et bénéficient d'un moteur de
13,7 litres de cylindrée Général Motor.
Longueur : 5,90m Largeur : 2,62m
Poids : 30 tonnes Capacité d'armement :
canon de 75mm

18

241 P 17 à
Tours
Ph: Philippe
Tirant

N° tél du local: 06.07.27.14.68
N° tél Jean Louis Audigué :
06.07.27.14.68 et 05.49.23.15.27
E-mail: tgv086@orange.fr

Les Utilitaires

http//.www.TGV086.fr
http//:www.facebook.com/TGV086
TGV.086
17,Chemin de la Marronnerie
86100 Châtellerault
Local: SS Ecole Littré, 4 Rue Stendhal
86100 Châtellerault

Ont participé à la rédaction de ce
numéro:
P Alberti, J L Audigué, F Aupoix ,
A Lacombe, Ch Lepais, M Jacobs,
L Nominé, Ph Tirant,
JM Vaillant,

Ici Londres, les français parlent aux français: Le réseau Valdevienne sort, je répète, le réseau Valdevienne sort…….

CORAIL ECO de
RETOUR

Calendrier des réunions
du 3 eme trimestre 2016

La saison 2016 de ce train classique a
commencé dès Mai et ses jours de
circulations ont été étendus.

Juillet
Samedi
Samedi 910

Affichant souvent complet, ce train corail qui
circule à 200 Km/h est composé cette année
d’un coupon de 9 voitures confiées à une BB
26000.

Vendredi 1er
Galette des Rois
Vendredi 15

Samedi 23
Vendredi 29

Août
Numéroté 4020 dans le sens Bordeaux Paris ce
train dessert Poitiers à 18.06 h puis passe sans
arrêt à Châtellerault vers 18.25 h, il dessert
ensuite St Pierre des Corps et a pour terminus
Paris Austerlitz. Il circule du vendredi au lundi.
Nous avons réalisé ces quelques photos dans
les gares de Vivonne, Poitiers et Châtellerault.
Ce sont souvent des machines en décoration
carmillon qui sont en tête de ce train à l’ancienne qui semble t’il a trouvé sa clientèle..

Samedi 6
Vendredi 12
Samedi 20
Vendredi 26
En Aôut: Si vous venez de loin, téléphoner avant au 06.07.27.14.68
des réunions peuvent être annulées

Septembre
Samedi 3
Vendredi 9
Samedi 17
Vendredi 23

EuroModel’s samedi 1er et
Dimanche 2 Octobre
Horaires:
Vendredi soir 21 H,
Samedi après Midi 14H30



Documents similaires


le train
attelage t4t 2011 nlfr web
ferrocontact 2017 1
causette68 wagons pour femmes 1
n 97 janvier 2016
20130524 tract usagers unitaire vd