BP2017 Apprentissage.pdf


Aperçu du fichier PDF bp2017-apprentissage.pdf - page 1/58

Page 12358


Aperçu texte


RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Rapport du Président à la Séance Plénière
 

Séance des 15 et 16 décembre 2016

Rapport N°

16SP-3139

Commission(s)

Commission Lycées et Apprentissage - 05/12/16

Politique

Formation professionnelle et apprentissage / Apprentissage

OBJET

[Grand EST] - Budget Primitif 2017 - Apprentissage

Montant

- €

Fonction
Sous/fonction

1 - Formation professionnelle et apprentissage; 12 - Formation professionnelle et
apprentissage / Apprentissage

Préservation des atouts et des spécificités de l’apprentissage
L’apprentissage a rarement été aussi porteur d’espoir. S’il est pour beaucoup une solution pour
résoudre les problèmes de sous-qualification, il devient progressivement aussi un instrument
de lutte contre le chômage des jeunes.
Cet engouement est largement fondé sur la force des résultats de l’apprentissage. Il ne doit
pas occulter toutefois les ambigüités existant autour de ce mode de formation. Toute politique
régionale de soutien à l’apprentissage doit se construire en parfaite connaissance de cellesci et les dépasser.
Le principal obstacle au développement de l’apprentissage est qu’il est encore pour certains
une voie ouverte aux jeunes qui ne parviennent pas à s’intéresser aux enseignements par la
voie scolaire ou à y réussir. Cependant, le paradoxe de cette vision négative est qu’elle recèle
une idée positive qu’il faut promouvoir : l’apprentissage est bien une autre façon de faire des
études.
Le jeune se voit ainsi offert le choix entre deux modes de formation initiale permettant
l’obtention d’un même diplôme. L’originalité de l’apprentissage est fondée sur un contrat de
travail : l’apprenti n’est ni un lycéen, ni un étudiant, mais un salarié étudiant des métiers en
formation alternée.

1