Grimoire des Runes.pdf


Aperçu du fichier PDF grimoire-des-runes.pdf - page 5/40

Page 1...3 4 56740



Aperçu texte


© Morigane et l'Aube de la Septième Lune
Voici la séquence complète avec les deux ordres possibles pour les deux dernières runes :

Dans ce grimoire c'est le deuxième ordre qui sera utilisé, car cet ordre est considéré par
plusieurs auteurs, comme par moi même, comme plus logique au vu de la signification de ces
deux dernières runes. Mais ces deux ordres sont aussi valables l'un que l'autre, les deux ayant
existé, et aucun texte ne précisant si l'une de ces séquences était plus utilisée que l'autre.
Le Futhark est divisé en trois groupes de huit runes appelés aettirs (aett au singulier), qui veut
dire "huit runes", ou "huit directions". Chacun de ces trois groupes est gouverné par un dieu et
une déesse :
- le premier aett est gouverné par Freyr et Freya qui symbolisent la fertilité
- le deuxième aett est gouverné par Heimdal et Mordre qui sont les gardiens des ponts entre
les mondes
- le troisième aett est gouverné par Tyr et Zisa qui symbolisent le droit et la justice.
Futharks plus récents :
Les runes étaient un système évolutif, non fixé par des institutions, contrairement à notre
alphabet actuel par exemple. C'est cette caractéristique qui a permis l'émergence de nouveaux
alphabets.
Au milieu du 5ème siècle E.C. ( vers 450 ) , en Frise, quatre runes furent ajoutées à l'Ancien
Futhark, donnant naissance à un Futhark à 28 runes ( appelé Futhark Frison ), qui fut exporté
en Angleterre où une rune fut encore ajoutée, ce qui donna le Futhark Anglo-Saxon. Ces deux
Futharks sont mis ensemble de par la similitude entre certaines runes, ainsi que de par le lien
qui existait entre les deux peuples, Anglais et Frison. Mais alors que le Futhark Anglo-Saxon
est complet, et peu axé sur la magie, le Futhark Frison n'est que fragmentaire et
principalement axé sur l'aspect ésotérique.
Le Futhark Anglo-Saxon a été retrouvé sur une soixantaine d'objets mobiles, dans l'Est et le
Sud-Est du pays pour ceux datés d'avant 650 E.C., et dans le Nord du pays pour ceux datés
d'après 650 E.C.. Ce Futhark est principalement visible sous une forme à 28 runes dans le
poème runique Vieil-anglais, mais aussi dans le Cotton Domitianus A9, où il est divisé en
aettirs, aux mêmes endroits que l'Ancien Futhark. Les runes anglaises sont apparues à la fin
du 5ème siècle E.C., et se sont éteintes sous leur forme gravée au 11ème siècle (elles ont
perduré sous forme manuscrite jusque bien plus tard). Cet alphabet a connu deux périodes :
- de 450 à 650 E.C. : la circulation est importante et se fait surtout le long des voies païennes
- de 650 à 1100 E.C. : la christianisation ralentit les échange et provoque la disparition des
pratiques magiques visibles.
5