Article lexpress 08:12 .pdf


Nom original: Article_lexpress_08:12.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / Adobe PDF Library 15.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/01/2017 à 17:10, depuis l'adresse IP 80.14.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1750 fois.
Taille du document: 354 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L'Express 08/12/2016

N° page 82

groupes... « Lille était peut-être un peu
plus avancé, mais on s’est sentis parti
culièrement bien accueillis ici, résumet-il. Nos interlocuteurs nous ont vite

rassurés en nous présentant d’autres
chefs d’entreprise et en nous recom
mandant des banquiers, des avocats,
des comptables... C’est aussi une ques
tion de souvenirs : enfant, je partais en
vacances à Noirmoutier, et Nantes se
trouvait sur le chemin. »

Lauréat d’un Pass French Tech, qui
salue au niveau national son « hypercroissance » et lui offre un accès privilé

gié aux financements de BPI France,
Akeneo est désormais l’un des fers de

lance de Nantes Tech, la déclinaison
locale du réseau national French Tech.

Travailler dans un « écosystème numérique
remarquable » permet d’accélérer le développement

de votre projet. Des startupers nantais témoignent.

Parce qu’il distingue des écosys

tèmes remarquables depuis la fin de
l’année 2013, ce label dope l’attractivité
des villes qui ont réussi à l’obtenir. « Il

donne un coup de projecteur suscep
tible d’attirer des entreprises ou des

profils très recherchés, comme les dé

PAR ÉRIC LECLUYSE

veloppeurs expérimentés », confirme
Adrien Poggetti, du réseau Atlantic 2.0,

Encet doucesoiréed’automne,

à Paris, qu’il a quitté pour lancer la so

l’un des principaux animateurs du

ciété à Nantes, en 2013.

réseau Nantes Tech.

fidèles qu’à Paris... » Un choix gagnant :

A trottinette dans les couloirs,

convives, canotier vissé sur le crâne,

Akeneo réalise près de 70 % de ses reve

comme dans la Silicon Valley

écoutent Johanna Rolland, la maire

nus à l’international.

Ouvert en 2015 par des entrepreneurs

l’ambiance est à la fête chez

Akeneo. La start-up a invité ses

* Créer une start-up, c’est déjà assez

Mais pour convaincre, il faut du

60 employés, ses clients, des

stressant, glisse-t-il. Alors mieux vaut

concret, et les responsables politiques

entrepreneurs locaux et des

un cadre de travail paisible et de l’es

l’ont bien compris. Ils ont par exemple

voisins dans le charmant jardin

pace. Je conseille à tous mes copains

encouragé l’émergence de lieux adaptés

de son nouveau siège nantais,

parisiens de me rejoindre: pourquoi

aux start-up et aux indépendants, avec

un hôtel particulier situé sur la

payer une fortune pour travailler à

déjà une vingtaine d’espaces de bu

vénérable place Général-Mel-

l’étroit alors qu’on est aussi bien en

reaux partagés, situés pour la plupart à

linet. Avant d’engloutir leurs

province pour éditer des logiciels? En

proximité du centre-ville.

moules-frites arrosées de mus

plus, les employés sont beaucoup plus

cadet au son des flonflons, les

socialiste de Nantes, qui leur assure

Bien sûr, Frédéric de Gombert n’a

qu’« on n’est pas obligés de choisir entre

pas débarqué à Nantes uniquement

ment des entreprises, le Startup Palace

business et plaisir»,

pour ses attraits touristiques et son

est un cas spécial : il accueille de jeunes

A son côté, Frédéric de Gombert ne

nantais spécialisés dans l’accompagne

marché immobilier. Ses associés et lui

structures, mais aussi des équipes char

boude pas son plaisir, justement. Diri

ont comparé les écosystèmes numé

gées de l’innovation au sein de grands

geant de cette société spécialisée dans

riques régionaux dans leur secteur du

groupes. Niché à deux pas du majes

le PIM (pour Product Information Ma

e-commerce, estimé les viviers locaux

tueux théâtre Graslin, dans un bâti

nagement, la gestion de catalogues de

de talents, décompté les levées de fonds

ment qui surplombe un parking, il em

produits), il sait très bien qu’il n’aurait

de plus de 1 million d’euros, scruté les

prunte les codes de la Silicon Valley,

jamais pu dégoter d’aussi jolis bureaux

synergies envisageables avec les grands

avec du mobilier aux couleurs vives et

1 / 3

L'Express 08/12/2016

N° page 82

Dirigépar Frédéric de Gombert (à droite), Akeneo,
l’un desfers de lance de Nantes Tech, apris ses nouveaux

quartiers dans l’ex-hôtel de la Marine.

des trottinettes pour circuler dans les
couloirs. C’est là que Ouest France a ins
tallé, au mois de juillet dernier, la pre
mière promotion de son accélérateur
OFF7 : les huit lauréats ont été sélec

tionnés sur concours. Hébergés gracieu
sement, ils sont accompagnés par le
groupe de presse, qui a prévu de prendre

«Pourquoi payer
une fortune pour bosser
à l'étroit alors qu'on est
aussi bien en province
pour éditer des logiciels ? »

des parts chez les plus méritants.

permet de créer en quelques minutes
son avatar en 3D. « Je n’irai pas jusqu’à
dire que tout est facile, mais on vous
écoute. J’ai demandé un petit budget
pour transporter la cabine au tournoi de
Roland-Garros et m’y faire l’ambassa
deur de Nantes Tech : on me l’a octroyé
en un mois à peine. L’occasion s’est
aussi présentée de partir en Californie,

Skippair, qui met en relation des

mais nous avons préféré installer notre

skippers avec des novices qui rêvent de

terrain de jeu ici, convaincus qu’on

prendre le large, fait partie des heureux

facile de nouer des liens et d’avoir accès

élus. « En déménageant à Nantes en

aux médias qu’à Paris, où l’on est vite

janvier 2016, nous nous sommes rap

noyé dans la masse. Cette dynamique

prochées de la mer, tout en restant à

se vérifie également pour le finance

l’émergence du « quartier de la créa

distance raisonnable de la capitale »,

ment : alors que notre premier tour de

tion » sur l’île de Nantes, à deux pas du

témoigne Claire Blangez, qui dirige la

table était exclusivement parisien, les

Grand Eléphant mécanique, devenu le

société avec Maïna Marquette. Nous

800 000 euros rassemblés cet été l’ont

symbole de la ville. Ce projet gravitera

avons trouvé un cadre de vie agréable à

été en bonne partie dans la région. »

autour des halles Alstom réhabilitées,

pourra rayonner à l’international. »
A partir de 2017, les Nantais de
vraient encore marquer des points avec

un prix compatible avec notre pouvoir

« Université, entrepreneurs, mairie,

un ancien site industriel qui deviendra

d’achat, moins élevé que lorsque nous

école du design... Ici, tout le monde se

la place forte des industries culturelles

étions salariées dans de grands groupes.

connaît et se fréquente », renchérit

et créatives. C’est là que déménagera

Mais le plus important, c’est qu’ici, les

Edouard Deslandes, PDG de Silkke,

La Cantine numérique, l’actuel QG des

gens se connaissent bien. Il est plus

concepteur d’une étonnante cabine qui

digital native, situé aujourd’hui du

2/3

L'Express 08/12/2016

N° page 82

•fr côté du CHU. Il rejoindra une an
tenne de l'université dédiée aux cultures

numériques, l’école des beaux-arts et
un hôtel d’entreprises innovantes.

Les acteurs du high-tech ont aussi
leurs rituels : le Web2day, en juin, où les
spécialistes viennent « réseauter » et
s’inspirer, et la Digital Week, en septem
bre, qui mêle professionnels et grand
public. Dans ce petit milieu, on peut se
faire un nom en très peu de temps.
Début octobre, lors d’une soirée de pres
tige, Sandrine Bender a ainsi été choisie

Sandrine Bender (àgauche) etAlizée Gottardo (à droite), cofondatrices

par l’Agence de développement de

d’HelloMeyko, vont présenter leur compagnon connectépour les enfants

Nantes-Saint-Nazaire pour témoigner

asthmatiques au CES de Las Vegas, le plus grandfestival high-tech de la planète.

devant un parterre de patrons. Nulle
ment impressionnée, elle a exposé les
ambitions de sa start-up HelloMeyko,

qui a conçu un compagnon connecté
pour aider les enfants asthmatiques à

encore en formation. Dans beaucoup de

Sélectionnée lors d’une opération orga

suivre leur traitement.

grandes villes, les décideurs ne sont pas

nisée par La Poste, HelloMeyko s’ap

du tout intéressés par les petites struc

prête à s’envoler pour le plus grand

tré son alter ego, Alizée Gottardo, venue

tures. Ici, l’adjoint au maire au numé

salon du high-tech au monde, au début

de Toulon, à l’Ecole de design nantaise.

rique, Francky Trichet, nous a tout de

du mois de janvier, le CES de Las Vegas.

Les deux jeunes femmes ont décidé de

suite soutenues avec beaucoup d’en

« Nous allons y chercher de la notoriété

poursuivre leur aventure dans la Cité

thousiasme. Et le CHU de Nantes a pris

à

des ducs. « C’était logique : on a consti

du temps pour nous, dans une logique

Bender. Et dire que la société n’aura

tué un réseau alors que nous étions

de co-construction. »

même pas un an... Id

Alsacienne d’origine, elle a rencon

l’international

»,

lance

Sandrine

3/3


Aperçu du document Article_lexpress_08:12.pdf - page 1/3

Aperçu du document Article_lexpress_08:12.pdf - page 2/3

Aperçu du document Article_lexpress_08:12.pdf - page 3/3




Télécharger le fichier (PDF)


Article_lexpress_08:12.pdf (PDF, 354 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


article lexpress 08 12
cp3 engrainages
s2801971
dp 2018 def
calendrier les echos 2017
annuaire groupes

Sur le même sujet..