Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Mabilon Bonfils Martin DesFemmesDansEspacePublic .pdf


Nom original: Mabilon-Bonfils_Martin_DesFemmesDansEspacePublic.pdf
Auteur: Beatrice

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/01/2017 à 09:35, depuis l'adresse IP 93.19.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 268 fois.
Taille du document: 420 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Des femmes dans l’espace public... ?

La place de la femme dans l'espace public, en voilà un sujet, en
voilà un enjeu essentiel dont les multiples manifestations se donnent à
voir.
Il est par exemple question de la polémique autour de la présence
des femmes dans les cafés de certains quartiers du 93 ; il peut être
aussi question de la quasi absence des femmes dans les primaires de
droite comme de gauche, alors même que la suprématie des femmes
est autorisée, plus, mise en scène lors de l'élection des miss.
Il n'y a pas à dire, les femmes sont autorisées dans l'espace public
quand il s'agit de jouer le rôle correspondant à leur sexe. S’il s'agit de
charme, de séduction, de physique, de qualité innée alors la femme
sera acceptée. S’il s'agit de paraître ou d’apparat, alors la femme sera
acceptée. Tout à coup la femme est partout s’il s'agit d'être
surpuissante dans l'espace public au nom d'une féminité, d'une
sexualité ou d'une séduction. Voilà l'espace public qui est réservé aux
femmes aujourd'hui.
La polémique a été vive sur des cafés interdits aux femmes dans
certains quartiers de notre pays mais la polémique n’existe pas quand
il s'agit de sur-représentation des femmes au nom de la séduction.
Pourtant ce sont les deux faces d'une même pièce.
Et ces primaires, qu'elles soient à gauche ou à droite, nous disent
la même chose : qu'il est difficile pour une femme en 2016 d'être
pleinement considérée pour autre chose que la séduction. En 2016,
les femmes sont à l'honneur dans les concours de beauté mais quand
il s'agit d'un concours pour le pouvoir, l'absence des femmes est
criante. L'Occident ne montre pas assez la voie d’une émancipation du
féminin. Aux États-Unis, ils ont fini par préférer un clown fasciste à une
femme.
La socialisation des filles et de garçons n’y est pas pour rien. Une
socialisation sexuée différentielle très précoce caractérise notre

société. Les différences entre hommes et femmes sont le produit de la
société et de la culture : dès le plus jeune âge, les familles construisent
des comportements et des rôles sociaux attendus selon le sexe. Toute
une série de pratiques et de processus quotidiens participent de cette
construction : les rôles attendus des filles et des garçons, la division
sexuelle des tâches et fonctions dans la famille, les modes d’adresse,
les jouets offerts, les sports et loisirs valorisés, les valeurs diffusées
par les média véhiculent des stéréotypes sociaux de sexe qui
perdurent et l’école perpétue ces représentations différentielles. Les
stéréotypes de sexe influencent aussi les représentations, les attentes
et les jugements des professeurs vis-à-vis des élèves de chaque sexe.
Par exemple, la représentation sociale du garçon actif, turbulent et
compétitif et celle de la fille docile, attentive et obéissance. Il existe
une division socio-sexuée des savoirs, qui se prolonge en une division
socio-sexuée du travail professionnel et familial, stéréotypes contre
lesquels l'école n'agit pas non plus. Dès lors les attentes des
enseignants et des parents en matière de choix d’orientation sont
sexuées.
Ré-ouvrons donc la polémique des abc de l’égalité ...et de la théorie
du genre close à peine collectivement débattue.
Il est peut-être temps en 2017 de considérer que la femme peut être
dans l'espace public pour autre chose que le monde du sensible, de
l'émotion et de la séduction mais aussi pour son intellect, son goût du
pouvoir et ses compétences acquises.
Virginie Martin & Béatrice Mabilon-Bonfils*

*

Virginie Martin, professeure associée à Kedge Business School, présidente du Think Tank
Different. Béatrice Mabilon-Bonfils,sociologue, professeure à l’Université de Cergy-Pontoise.


Mabilon-Bonfils_Martin_DesFemmesDansEspacePublic.pdf - page 1/2
Mabilon-Bonfils_Martin_DesFemmesDansEspacePublic.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF mabilon bonfils martin desfemmesdansespacepublic
Fichier PDF les stereotypes c est pas moi c est les autres 11 2013
Fichier PDF lexo fanzine n5
Fichier PDF art voile 1
Fichier PDF seul avec lui meme
Fichier PDF seul avec lui meme 1


Sur le même sujet..