Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Magazine 2017 W474 .pdf



Nom original: Magazine 2017 W474.pdf
Titre: Magazine 2017 W474
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/01/2017 à 21:37, depuis l'adresse IP 90.105.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 383 fois.
Taille du document: 5.9 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


N° 474

SOUTENEZ LE MAGAZINE POUR QU’IL RESTE GRATUIT

N° 474

24 HEURES SERIES
HANKOOK 24 HEURES de DUBAI
Douzième édition
Du 12 au 14 janvier
Première épreuve d’endurance de l’année 2016, cette douzième édition des 24 Heures de Dubai faisait de nouveau le plein de concurrents avec
une liste d’engagés frôlant les cents équipages répartis en neuf catégories, A6, SPX, SP2, 991-997, A2, A3, CUP1, TCR et SP3-GT4.
Parmi les concurrents de la catégorie A6 (Pro et Am) promis à dominer l’épreuve on dénombrait sept marques :
Audi (Belgian Audi Club Team WRT, Optimum Motorsport et Car Collection Motorsport), Chevrolet (V8 Racing), Dodge (Eurotrac), Lamborghini
(Konrad Motorsport, GRT Grasser Racing Team et HB Racing), Mercedes-Benz (Black Falcon, HTP Motorsport, Gravity Racing International, Hofor
Racing, Idec Sport Racing et SPS Automotive-performance), Porsche (Forch Racing, Attempto Racing, Herberth Motorsport, Manthey Racing et
IMSA Performance) et Renault (GP Extreme). A noter la totale absence de Ferrari.
Du côté des autres catégories, les teams Leipert Motorsport, GPC Motorsport, GDL Racing-Asia/Middle East, GDL Racing, Fach Auto Tech (SPX),
Black Falcon, APO Sport, MRS GT-Racing et ProSport Performance (991-997), VDS, Speedlover et Reiter (SP2), ProSport Performance, Nissan GT
Academy Team RJN, Manthey Racing, Schubert Motorsport (SP3-GT4), Team Bleekemolen, Red Camels-Jordan (TCR), Cor Euser Racing, Hofor
Kuepper Racing, Team Altran Peugeot (A3), Bonk Motorsport, Sorg Rennsport (CUP1), Team Sally Racing, Team Clio Cup France et Team Eva
Solo K-Rejser (A2) faisaient partie des têtes de liste.
Trois séances d’essais libres suivies des séances qualificatives puis d’une séance libre de nuit étaient programmées avant la course.

Dubai Autodrome – Le traditionnel mélange des 24 Heures Series – Marc Focus VDS Racing Adventures (SP2) – Start race
ESSAIS LIBRES : Trois séances (La première réservée au catégories D1, A2, A3, CUP1, TCR et SP3-GT4, la seconde réservée aux catégories A6,
SPX, SP2, 991-997 et la troisième toutes catégories confondues) .
SEANCE 1 : Top chrono pour la Ginetta G55 GT4 Century Motorsport # 229 en 2’09’’913 (SP3-GT4) devant la Nissan 370Z GT4 Nissan Academy
RJN en 2’10’’375 (SP3-GT4) et la Ginetta G55 GT4 CWS en 2’11’’701. L’Audi RS3 TCR Catspeed (2’14’’150), la BMW M3 E46 Coupé Hofor Kuepper
Racing (2’18’’037), la BMW M235i RC Sorg Rennsport (2’20’’808) et la Honda Integra DC5 Lap57 Motorsport (2’23’’310) obtiendront les meilleurs
chronos des catégories TCR, A3, CUP1 et A2. (40 voitures sur 46 chronométrées).
SEANCE 2 : Top chrono pour la Lamborghini Huracan GT3 GRT Grasser Racing Team # 963 en 1’58’’306 (A6-Pro) devant la Mercedes AMG GT3
Black Falcon # 2 en 1’58’’887 (A6-Pro) et l’Audi R8 LMS Optimum Motorsport en 1’59’’327(A6-Pro). La Porsche 991 GT3-R Forch Racing (2’00’’190),
la Lamborghini Huracan ST Leipert Motorsport (2’01’’343), la Porsche 991 Cup Memac Ogilvy Duel Racing (2’05’’371), la CG 10 V8 GC Vortex V8
(2’07’’354) obtiendront les meilleurs chronos des catégories A6-Am, 991-997 et SP2. (45 voitures sur 49 chronométrées).
SEANCE 3 : Top chrono pour la Porsche 991 GT3-R Manthey Racing (A6-Pro) en 1’59’’095 devant l’Audi R8 LMS Optimum Motorsport en 1’59’’320
(A6-Pro) et la Lamborghini Huracan GRT Grasser Racing Team # 964 en 1’59’’446 (A6-Pro). ). La Porsche 991 GT3-R Forch Racing (2’02’’119), la
Vortex 1.0 Cool GPC Racing (2’03’’966), la Porsche 991 Cup MSG Motorsport (2’04’’743), la CG 10 V8 CG Vortex V8 (2’08’’797), la Seat Léon TCR
Modena Motorsports (2’13’’176), la Peugeot 208 GTI Team Altran Peugeot # 308 (2’16’’718), la BMW 235i RC Bonk Motorsport (2’19’’833) et la
Peugeot RCZ Team Eva Solo K-Rejser (2’21’’792) obtiendront les meilleurs chronos des catégories A6-Am, SP2, 991-997, SP2, TCR, A3, CUP1 et
A2. (88 voitures sur 95 chronométrées).
QUALIFICATIONS : Pôle pour la Mercedes AMG Black Falcon # 2 en 1’57’’705 (A6-Pro) devant la Lamborghini Huracan GT3 GRT Grasser Racing
Team # 963 en 1’57’’822 (A6-Pro) et la Porsche 991 GT3-R Herberth Motorsport en 1’57’’993. La Vortex 1.0 Vortex V8 (2’01’’895), la Mercedes AMG
GT3 Idec Sport Racing (2’02’’268), la Porsche 991 Cup Race:Pro Motorsport (2’03’’566), la Brokemet SS Bovi Motorsport (2’04’’517), la Ginetta G55
GT4 CWS (2’08’’153), la Seat Léon TCR Modena Motorsports (2’11’’319), la Peugeot 208 GTI Team Altran Peugeot # 208 (2’15’’383), la BMW M235i
RC Sorg Rennsport (2’18’’099) et la Peugeot RCZ Team Eva Solo K-Rejser (2’19’’817) obtiendront les meilleurs chronos des catégories SPX, A6Am, 991-997, SP3-GT4, TCR, A3, CUP1 et A2. (89 voitures sur 95 chronométrées).
LIBRES NOCTURNES : Top chrono pour la Mercedes AMG Black Falcon # 3 en 1’59’’933 (A6-Pro) devant la Porsche 991 GT3-R Manthey Racing en
1’59’’955 (A6-Pro) et l’Audi R8 LMS Belgian Audi Club WRT # 4 en 2’00’’100 (A6-Pro). la Mercedes AMG GT3 Idec Sport Racing (2’01’’584), la
Porsche 991 GT3-R Forch Racing (2’05’’464), la Porsche 991 Cup Black Falcon TMD # 69 (2’07’’131), la Ginetta G55 GT4 Century Motorsport
(2’09’’913), la Porsche 991 Cup Speedlover (2’10’’663), la Seat Léon TCR Modena Motorsports (2’12’’888), la Peugeot 208 GTI Team Altran Peugeot
# 308 (2’17’’304), la BMW M235i RC Sorg Rennsport (2’19’’919) et la la Peugeot RCZ Team Eva Solo K-Rejser (2’23’’269) obtiendront les meilleurs
chronos des catégories A6-Am, SPX, 991-997, SP3-GT4, SP2, TCR, A3, CUP1 et A2. (90 voitures sur 95 chronométrées).

Team Altran Peugeot (A3) – Bovi Motorsport (SP2) – GDL Racing Middle East (SPX) – Optimum Motorsport (SP3-GT4)

Black Falcon Team TMD Friction (991-997) – Cadspeed Racing with ATech (TCR) – Sorg Rennsport (CUP1) – Team Eva Solo K-Rejser (A2)
LA COURSE : Porsche s’impose et Porsche aura dominé la quasi-totalité de l’épreuve, la lutte opposera le team Herberth Motorsport et le team
Manthey Racing. La différence se fera vers 5h30 du matin ou la 991 Manthey impliquée dans un accident entrainant quelques réparations au
niveau de l’avant gauche. Le team Herberth n’en demandait pas tant et assurait alors son succès devant la Porsche accidentée. Le Team Black
Falcon et ses Mercedes AMG tenteront bien de se mêler à la lutte mais la # 2 disparaitra sur accident éliminant en même temps la meilleures de
Lamborghini du GRT Grasser Racing Team et la # 3 ne sera jamais en mesure de faire mieux que la troisième place. Les Audi R8 en lice ne
seront pas en mesure de se mêler à la lutte et se contenteront de suivre. Hofor Racing (Mercedes AMG) s’impose en A6-Am, une spécialité. Le
Black Falcon Team TMD (991-997), le GDL Racing Middle East (SPX), Optimum Motorsport (SP3-GT4), Bovi Motorsport (SP2), le Cadspeed
Racing (TCR), le Team Altran Peugeot (A3), Sorg Rennsport (CUP1) et le team Team Eva Solo K-Rejser (A2) sont les autres vainqueurs.

Porsche au top de ces 24 Heures : Herberth Motorsport s’impose devant le Manthey Racing – Black Falcon et Optimum complètent le top 4
Classement final
1 – Allemann / Bohn / Renauer / Renauer / Hartley Porsche 991 GT3-R # 911 (A6-Pro) Herberth M-sport 578 tours en 24h02’01’’224
2 – Krohs / Müller / Cairoli / Krumbach Porsche 991 GT3-R # 12 (A6-Pro) Manthey Racing à 2 tours
3 – Al Faisal / Haupt / Buurmann / Broniszewski / Engel Mercedes AMG GT3 # 3 (A6-Pro) Black Falcon à 3 tours
4 – Haigh / Ratcliffe / Osborne / Haase Audi R8 LMS # 4 (A6-Pro) Optimum Motorsport à 7 tours
5 – Narac / Cornac / Jousse / Jaminet Porsche 991 GT3-R # 76 (A6-Pro) Imsa Performance à 9 tours
6 – Bin Saud Al Saud / Bin Faisal Al Saud / Fässler / Vergers Audi R8 LMS # 5 (A6-Pro) Belgian Audi Club WRT à 14 tours
7 – Frankenhout / Heyer / Eggimann / Kroll / Kroll Mercedes AMG GT3 # 1 (A6-Am) Hofor Racing à 15 tours
8 – Pierburg / Muller / Arnold / Onslow-Cole Mercedes AMG GT3 # 16 (A6-Pro) SPS Automotive Performance à 17 tours
9 – Fatien / Carugati / Pastorelli / Hall Renault RS01F GT3 # 27 (A6-Am) GP Extreme à 20 tours
10 – Dr. Kirchhoff / Edelhoff / Edelhoff / Grimm / Vogler Audi R8 LMS # 34 (A6-Am) Car Collection Motorsport à 21 tours
11 – Al Faisal / Al Mouri / Fjordbach / Toril Porsche 991 Cup # 68 (991) Black Falcon Team TMD Friction à 23 tours
12 – Nathan / Abresch / Braams / Huisman / Van T’Hoff Chevrolet Corvette C6-ZR1 # 18 (A6-Am) V8 Racing à 26 tours …
18 – Pelle / Penntinen / Rice / Ehret Lamborghini Huracan ST # 87 (SPX) GDL Racing Middle East à 31 tours …
26 – Linn / Barwick / O’Brien / Moore Ginetta G55 GT4 # 231 (SP3-GT4) Optimum Motorsport à 47 tours
27 – Kaufmann / Brodis / Van Lagen / Bo Frederiksen Brokemet Silver Sting # 207 (SP2) Bovi Motorsport à 52 tours …
36 – Kaye / Griffin / Holstein / Hutchinson Audi RS3 LMS TCR # 108 (TCR) Cadspeed Racing with ATech à 65 tours …
44 – Roman / Blaise / Holmgaard / Carlsen Peugeot 208 GTI # 308 (A3) Team Altran Peugeot à 78 tours
45 – Epp / Andreas Franz / Hollerweger / Eichenberg / Sandberg BMW M235i RC # 151 (CUP1) Sorg Rennsport à 81 tours …
48 – Kristensen / Engelbrecht / Sørensen / Mølgaard / Sørensen Peugeot RCZ # 171 (A2) Team Eva Solo K-Rejser à 86 tours … etc
............................

………………………….

Engagés : 95 – Qualifications : 89 – Partants : 92 – Non partants : 3 (# 57, 165 et 240) – Classés : 73 dont 65 en piste à l’arrivée.
Top 5 pour Imsa Performance – Hofor Racing vainqueur A6-Am /// Graff (R1 et R3) et Optimum (R2) premiers vainqueurs de la série proto

NOTA : La nouvelle série consacrée aux prototypes ouvrait les débats avant la course de 24 Heures. Trois courses de trois heures qui auront
attiré un nombre moyen de participants puisque dix-sept voitures étaient présentes à travers trois catégories, LMP3, G57 et CN. Le Graff,
Optimum Motorsport et de nouveau le Graff s’adjugeront ces courses d’ouverture.
Course 1 : 1 – Trouillet / Matelli / Lewis Brauner Ligier JSP3 Graff LMP3 79 tours en 3h00’04’’093 …
Course 1 : 3 – McKay / McKay Ginetta G57 Century Motorsport G57 à 1 tour ...
Course 1 : 5 – Da Rocha / Da Rocha / Abramczik / Vozniek Ligier JS53 Evo 2 Idec Sport Racing CN à 2 tours … etc
Course 2 : 1 – Barwick / Ellis / French / Masson Ginetta G57 Optimum Motorsport G57 80 tours en 3h00’39’’923
Course 2 : 2 – Kox / Pronk Ligier JSP3 Kox Racing LMP3 à 28’’629 …
Course 2 : 5 _ Kirmann / Kirmann / Perrin Norma M20 FC Krafft Racing CN à 2 tours ... etc
Course 3 : 1 – Trouillet / Matelli / Lewis Brauner Ligier JSP3 Graff LMP3 83 tours en 3h01’07’’220 …
Course 3 : 3 – McKay / McKay Ginetta G57 Century Motorsport G57 à 1’29’’555 ...
Course 3 : 8 – Gukkaev / Elgammal Radical SR3 RSX AUH Motorsport CN à 5 tours … etc
…………………………………………………

Engagés : 17 – C1 : Partants : 17 / Classés : 12 – C2 : Partants : 16 / Classés : 11 – C3 : Partants : 13 / Classés : 10.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : 12 HEURES de MUGELLO les 17 et 18 mars.
Source : 24HSERIES.COM – Photos : 24HSERIES.COM dont Petr FRYBA et Boost Racing Images

RALLYE RAID
DAKAR 2017
PARAGUAY – BOLIVIE - ARGENTINE
Du 2 au 14 janvier 2017
Présentation de la 39ème édition
…………………

Toujours sans répit…
Avec la découverte du Paraguay, le Dakar est invité à visiter le vingtneuvième pays de son histoire, le cinquième sur le continent sudaméricain. C’est ensuite vers son plus long séjour en Bolivie, et
particulièrement vers la capitale La Paz, que se dirigera le rallye.
L’Argentine, partie prenante de toutes les éditions depuis 2009, sera le
théâtre de la bataille finale, actée à Buenos Aires.
……………

« Le parcours du Dakar 2017 porte les valeurs du rallye raid, avec un
défi physique qui poussera les pilotes dans le monde de l’endurance
extrême : Sept spéciales dépasseront les quatre cents kilomètres dont
une de plus de cinq cents kilomètres. Le rallye passera six jours audessus des trois milles mètres d’altitude ».
Marc Coma, Directeur sportif du Dakar (dakar.com).
Le programme du Dakar 2017
…………………………………………………………..

La treizième de Peterhansel

02/01 : Asunciõn – Resistencia (454 km)
03/01 : Resistencia – San Miguel deTucumãn (803 km)
04/01 : San Miguel deTucumãn – San Salvador de Jujuy (780 km)
05/01 : San Salvador de Jujuy – Tupiza (521 km)
06/01 : Tupiza – Oruro (692 km)
07/01 : Oruro – La Paz (786 km) Etape annulée
08/01 : Journée de repos
09/01 : La Paz – Uyuni (622 km)
10/01 : Uyuni – Salta (892 km) Etape modifiée
11/01 : Salta – Chilecito (977 km) Etape annulée
12/01 : Chilecito – San Juan (751 km)
13/01 : San Juan – Rio Cuarto (759 km)
14/01 : Rio Cuarto – Buenos Aires (786 km).

La seconde d’Eduard Nikolaev

Tous les vainqueurs étape par étape
Etape 1 autos : Nasser Al-Attiyah / Matthieu Baumel – Toyota Hilux # 301
Etape 1 motos : Juan Garcia Pedrero – Scherco TVS RTR 450 # 12
Etape 1 quads : Marcelo Meideros – Yamaha YFM 700R # 271
Etape 1 camions : Martin Kolomy / René Kilian / David Kilian – Tatra Phoenix # 508
Etape 1 SSV / UTV : Ravil Maganov / Kirill Schubin – Polaris RZR # 378
………………………………….

Etape 2 autos : Sébastien Loeb / Daniel Elena – Peugeot 3008 DKR # 309
Etape 2 motos : Toby Price – KTM 450 Rally Replica # 1
Etape 2 quads : Pablo Copeti – Yamaha Raptor 700 # 263
Etape 2 camions : Martin Vandenbrink / Marcel Blankestijn / Daniel Kozlovsky – Renault CBH 385 # 506
Etape 2 SSV / UTV : Mao Ruijin / Sébastien Delaunay – Polaris RZR # 342

Abandons rapides pour Toby Price
(Chute) et pour Nasser Al-Attiyah
(Mécanique) au cours de l’étape 4.

………………………..

Etape 3 autos : Stéphane Peterhansel / Jean-Paul Cottret – Peugeot 3008 DKR # 300
Etape 3 motos : Joan Barreda Bord – Honda CRF 450 Rally # 11
Etape 3 quads : Gaston Gonzales – Yamaha YFM700 # 281
Etape 3 camions : Eduard Nikolaev / Evegeny Yakovlev / Vladimir Rybakov – Kamaz 4326 # 505
Etape 3 SSV / UTV : Léandro Torres / Lourival Lordan – Polaris RZR 1000 XP # 351
……………………..

Etape 4 autos : Cyril Despres / David Catera – Peugeot 3008 DKR # 307
Etape 4 motos : Matthias Walkner – KTM 450 Rally Replica # 16
Etape 4 quads : Walter Nosiglia – Honda TRX 700XX # 256
Etape 4 camions : Gérard De Rooy / Moises Torrallardona / Darek Rodewald – Iveco Powerstar 4X4 # 500
Etape 4 SSV / UTV : Mao Ruijin / Sébastien Delaunay – Polaris RZR # 342
…………………………………..

Etape 5 autos : Sébastien Loeb / Daniel Elena – Peugeot 3008 DKR # 309
Etape 5 motos : Sam Sunderland – KTM 450 Rally Replica # 14
Etape 5 quads : Kees Koolen – Barren Racer One 690 # 267
Etape 5 camions : Gérard De Rooy / Moises Torrallardona / Darek Rodewald – Iveco Powerstar 4X4 # 500
Etape 5 SSV / UTV : Ravil Maganov / Kirill Schubin – Polaris RZR # 378
……………………………………

Etape 6 annulée (conditions météo extrêmes) : Compte tenu des conditions météorologique extrêmes et
que plusieurs concurrents se trouvaient toujours dans l’étape 5, compte tenu qu’il était impossible de
faire revenir les véhicules des concurrents dans le bivouac et de préparer l’étape du lendemain dans de
bonnes conditions et compte tenu que les précurseurs envoyés sur le parcours de l’étape 6 faisaient état
d’une constante dégradation, l’étape 6 était purement et simplement annulée. (Communiqué Dakar.com).

Carlos Sainz connaitra le même sort
suite accident étape 4

Côté camions Sotnikov et De Rooy complètent le podium final – Quatrième place pour Villagra (Iveco) et top dix pour Macik (Liaz)

Camions : M. Vandenbrink s’imposera deux fois et Martin Kolomy une fois // Autos : Nani Roma et Giniel De Villiers (Toyota) derrière les Peugeot
Etape 7 autos : Stéphane Peterhansel / Jean-Paul Cottret – Peugeot 3008 DKR # 300
Etape 7 motos : Ricky Brabec – Honda CRF 450 Rally # 9
Etape 7 quads : Sergey Karyakin – Yamaha Raptor 700 # 254
Etape 7 camions : Dmitry Sotnikov / Igor Leonov / Ruslan Akhmadeev – Kamaz 4326 # 513
Etape 7 SSV / UTV : Ravil Maganov / Kirill Schubin – Polaris RZR # 378
………………………………….

Etape 8 autos : Sébastien Loeb / Daniel Elena – Peugeot 3008 DKR # 309
Etape 8 motos : Joan Barreda Bord – Honda CRF 450 Rally # 11
Etape 8 quads : Igniacio Casale – Yamaha Raptor 700 # 251
Etape 8 camions : Martin Vandenbrink / Marcel Blankestijn / Daniel Kozlovsky – Renault CBH 385 # 506
Etape 8 SSV / UTV : Li Dongsheng / Quanquan Guan – Polaris RZR 1000 # 374
………………………..

Etape 9 annulée : Un gigantesque glissement de terrain s’étant produit sur l’itinéraire de liaison au nord
de Jujuy et à 160 km de Salta faisant des victimes dans la population et de considérables dégâts. Devant
cette catastrophe naturelle l’Organisation a proposé ses services sanitaires afin de renforcer les secours
envoyés sur place. En conséquence l’étape 9 est annulée et la journée sera consacrée à regrouper tous
les moyens de la courses à Chilecito de manière à assurer la suite du rallye. (Communiqué Dakar.com).
…………………….

Etape 10 autos : Stéphane Peterhansel / Jean-Paul Cottret – Peugeot 3008 DKR # 300
Etape 10 motos : Joan Barreda Bord – Honda CRF 450 Rally # 11
Etape 10 quads : Sergey Karyakin – Yamaha Raptor 700 # 254
Etape 10 camions : Eduard Nikolaev / Evegeny Yakovlev / Vladimir Rybakov – Kamaz 4326 # 505
Etape 10 SSV / UTV : Fujiang Wang / Wei Li – Polaris RZR 1000 # 386
…………………………………..

Moto : Sam Sunderland première

Etape 11 autos : Sébastien Loeb / Daniel Elena – Peugeot 3008 DKR # 309
Etape 11 motos : Paulo Gonçalves – Honda CRF 450 Rally # 17
Etape 11 quads : Sergey Karyakin – Yamaha Raptor 700 # 254
Etape 11 camions : Eduard Nikolaev / Evegeny Yakovlev / Vladimir Rybakov – Kamaz 4326 # 505
Etape 11 SSV / UTV : Léandro Torres / Lourival Lordan – Polaris RZR 1000 XP # 351
……………………………………

Etape 12 autos : Sébastien Loeb / Daniel Elena – Peugeot 3008 DKR # 309
Etape 12 motos : Adrien Van Beveren – Yamaha WR 450F # 6
Etape 12 quads : Igniacio Casale – Yamaha Raptor 700 # 251
Etape 12 camions : Eduard Nikolaev / Evegeny Yakovlev / Vladimir Rybakov – Kamaz 4326 # 505
Etape 12 SSV / UTV : Ravil Maganov / Kirill Schubin – Polaris RZR # 378
Top Trois Général final Autos (77 au départ – 58 classés)
1 – S. Peterhansel / J-P. Cottret – Peugeot 3008 DKR # 300 28h49’30’’
2 – S. Loeb / D. Elena – Peugeot 3008 DKR # 309 28h54’43’’
3 – C. Despres / D. Catera – Peugeot 3008 DKR # 307 29h22’58’’ … etc

Adrien Van Beveren (Yamaha)
Ricky Brabec (Honda)

……………………………………………………………………

Top Trois Général final Camions (50 au départ – 40 classés / 45 à l’arrivée)
1 – E. Nikolaev / E. Yakovlev / V. Rybakov – Kamaz 4326 # 505 27h58’24’’
2 – D. Sotnikov / I. Leonov / R. Akhmadeev – Kamaz 4326 # 513 28h17’22’’
3 – G. De Rooy / M. Torrallardona / D. Rodewald – Iveco Powerstar 4X4 # 500 28h39’43’’ ... etc
………………………………………………………………….

Top Trois Général final Motos (143 au départ – 97 classés)
1 – Sam Sunderland – KTM 450 Rally Replica # 14 32h06’22’’
2 – Matthias Walkner – KTM 450 Rally Replica # 16 32h38’22’’
3 – Gérard Farres Guell – KTM 450 Rally # 8 32h42’02’’ ... etc
…………………………………………………………………

Top Trois Général final Quads (37 au départ – 22 classés)
1 – Sergey Karyakin – Yamaha Raptor 700 # 254 39h18’52’’
2 – Igniacio Casale – Yamaha Raptor 700 # 251 40h33’43’’
3 – Pablo Copetti – Yamaha Raptor 700 # 263 43h39’11’’ ... etc
………………………………………………………………….

Top Trois Général final SSV / UTV (10 au départ – 5 classés)
1 – Léandro Torres / Lourival Lordan – Polaris RZR 1000 XP # 351 54h01’50’’
2 – Fujiang Wang / Wei Li – Polaris RZR 1000 # 386 58h44’24’’
3 – Ravil Maganov / Kirill Schubin – Polaris RZR # 378 60h07’25’’ … etc

Des pluies torrentielles et un glissement de terrain auront modifié le parcours de la course (Etapes 6, 7, 8 et 9) – Catégorie à part, les SSV-UTV
paraissent bien fragiles sur un raid comme le Dakar, ils seront pourtant cinq à terminer sur les dix au départ (Ici Ravil Maganov et Kirill Schubin
sur un Polaris RZR ) – Porteur d’eau chez Peugeot, Romain Dumas (Alain Guehennec) termine dans le top dix.

SOUTENEZ LE MAGAZINE POUR QU’IL RESTE GRATUIT

Sébastien Loeb et Cyril Despres assurent le triomphe Peugeot – Léandro Torres / Lourival Lordan (SSV) – Dernière mais à l’arrivée l’électrique
Autos : Peugeot s’impose de manière royale et truste le podium, seul bémol l’abandon rapide de Carlos Sainz (Accident). La lutte pour la victoire
se résumera à un duel entre Sébastien Loeb (cinq victoires d’étape) et Stéphane Peterhansel, ce dernier assurant sa victoire lors de l’avant
dernière étape. Cyril Despres complétait le podium final. Romain Dumas, le porteur d’eau, s’assurait d’une huitième place finale. Peugeot aura
remporté toutes les spéciales sauf la première. Derrière les Peugeot, les Toyota de Nani Roma et de Giniel De Villiers prennent les quatrième et
cinquième places devant la meilleures des Mini, celle d’Orlando Terranova.
Camions : Martin Kolomy (Tatra) s’imposait lors de la première étape, Martin Vandenbrink (Renault) lui succédait le lendemain. Eduard Nikolaev
montrait le bout de son Kamaz le troisième jour avant que Gérard De Rooy prennent les choses en main tout en restant sous la menace des
hommes du Kamaz Masters, ce sera tout d’abord Dmitry Sotnikov qui prendra la tête de l’épreuve à l’issue de la huitième étape remportée par
Martin Vandenbrink (Renault). Eduard Nikolaev passera ensuite à l’attaque s’adjugeant les trois dernières étapes assurant ainsi sa seconde sur
le Dakar après celle enregistrée en 2013.
Motos : Première victoire du Britannique Sam Sunderland qui saura parfaitement gérer sa course, victorieux d’une seule étape (5) mais toujours
bien placé, il saura éviter toutes les embuches et s’imposer devant Matthias Walkner (Vainqueur étape 4) et Gérard Farres Guell. Joan Barreda
Bord aura accumulé tros de pénalités pour prétendre à la victoire finale malgré ses trois victoires d’étape (3, 8 et 10). Toby Price, le vainqueur
2016 s’imposait le second jour mais chutait (fracture du fémur) et quittait la course le troisième jour. Autres vainqueurs, Juan Garcia Pedrero
(Etape 1), Ricky Brabec (Etape 7), Paulo Gonçalves (Etape 11) et Adrien Van Beveren (Etape 12), ce dernier se classant meilleur Français en
terminant à la quatrième place finale.
Quads : La victoire finale se décidera dans la dernière partie du rallye. Meideros, Copeti, Gonzales, Nosiglia, Koolen s’adjugeait tour à tour les
cinq premières étapes. Karyakin prendra la main sur la septième avant de dominer le reste du rallye. Le Russe s’imposera ensuite sur les étapes
10 et 11 augmentant son avance laissant Casale remporter la huitième et la dernière étape.
SSV / UTV : Dernière catégorie en lice, celles des SSV qui verra la victoire finale des Brésiliens Léandro Torres et Lourival Lordan, deux victoires
à leur compteur mais une plus grande régularité face aux Chinois Fujiang Wang et Wei Li et aux Russes Ravil Maganov / Kirill Schubin qui
complètent le podium final

Du charme bolivien à la Feria argentine, l’enthousiasme des foules
reste des plus impressionnants.

Une édition dominée par Peugeot certes mais une édition tronquée, météo oblige. La saison ou se déroule le Dakar reste une saison ou tous les
ans les pluies diluviennes qui s’abattent en Amérique du Sud et plus particulièrement en Argentine devraient donner à réfléchir à l’organisation
d’autant plus que le réchauffement climatique qu’on le veuille ou non n’arrangera pas les choses dans le futur.
Que l’épreuve soit sélective c’est une bonne chose mais à force d’annuler des spéciales on reste finalement dans un rallye-raid classique et
c’est bien dommage pour l’épreuve référence du rallye-raid mondial qui mériterait peut-être de changer de dates quitte à briser la tradition.

Quads : la victoire au Russe Sergey Karyakin

Igniacio Casale et Pablo Copetti complètent le podium final

Les camions resteront la catégorie qui connaitra le moins d’abandons, avec quarante-cinq équipages (quarante classés) à l’arrivée sur cinquante
partants. Saluons le pari gagné pour Philippe Croizon épaulé par Cédric Duple (BMW X6 # 352). Le pilote handicapé (Bras et jambes) et son
copilote terminent le rallye à la quarante-neuvième place. Autre pari gagné, celui des Argentins Ariel Jaton et Roman Rolon (Acciona
Ecopowered # 369) qui prenaient le départ au volant d’une voiture électrique, bons derniers à plus de 82 heures des vainqueurs, les Argentins
auront osé et réussi à amener la voiture électrique au bout de leur rêve.
Source : DAKAR.COM
Photos : dakar.com / dppi (Florent Gooden, Eric Vargiolu et Frédéric Le Floc’h) / @World (André Lavadinho et Aurélien Vialatte)
Kamazmasters.ru / dppi, Martin Kolomy facebook, Ignacio Casale facebook, Pablo Copetti facebook et mammoetrallysport.nl

GRAND TOURISME
INTERNATIONAL GT OPEN
CALENDRIER 2017
Sept rendez-vous pour un championnat qui débutera fin avril au Portugal pour se terminer fin octobre en Espagne.
Sept manches (quatorze courses) pour sept pays visités (Portugal, Belgique, France, Hongrie, Grande Bretagne, Italie et Espagne).
Le Championnat partagera l’affiche comme tous les ans avec l’Euroformula Open.
Les concurrents de la série se retrouveront en avant-saison dans les Winter Test Series disputées en février et en mars.
Le calendrier
WINTER TEST SERIES (partagées avec l’Euro Formula Open)
17 et 18 / 02 – Circuit de Barcelone (Espagne)
03 et 04 / 03 – Circuit Paul Ricard (France)
Date non communiquée – Circuit de Jerez (Espagne)
INTERNATIONAL GT OPEN
29 et 30 / 04 – Autodrõmo do Estoril (Portugal)
27 et 28 / 05 – Circuit de Spa Francorchamps (Belgique)
10 et 11 / 06 – Circuit Paul Ricard (France)
01 et 02 / 07 – Hungaroring (Hongrie)
02 et 03 / 09 – Silverstone Circuit (Grande Bretagne)
30 / 09 et 01 / 10 – Autodromo Nazionale di Monza (Italie)
28 et 29 / 10 – Circuit de Barcelone Catalunya (Espagne).

Biagi / Crestani sacres champions 2016 devant Balfe – Teo Martin s’était adjugé le titre teams et Coimbra / Silva le titre amateurs

Source : GTOPEN.NET – Photos : GTOPEN.NET / FOTOSPEEDY.

GRAND TOURISME
GRAN TURISMO CAMPIONATO ITALIANO
CALENDRIER 2017
Sept rendez-vous pour un championnat qui débutera fin avril pour se terminer mi octobre.
Ce championnat national se disputera entièrement en Italie tout comme les deux années précédentes.
Aucun changement dans les circuits visités (Imola, Misano, Monza, Mugello et Vallelunga)
Imola (Première et cinquième manches) et le Mugello (quatrième et septième manches) recevront deux fois le championnat 2017.
Le calendrier
……………………………

30 / 04 – Circuit d’IMOLA
04 / 06 – Circuit de MISANO
18 / 06 – Circuit de MONZA
16 / 07 – Circuit de MUGELLO
10 / 09 – Circuit d’IMOLA
24 / 09 – Circuit de VALLELUNGA
08 / 10 – Circuit de MUGELLO
S. Gai / M. Venturi (Black Bull Swiss Racing) et N. Costa (Vicenzo Sospiri Racing Srl) s’étaient adjugé les titres SGT3 et SGTCup en 2016

Source et photos : ACISPORTITALIA.IT.

HALLE de la TROCARDIÈRE NANTES REZÉ

BOURSE AUX JOUETS DE COLLECTION
DIMANCHE 29 JANVIER 2017 de 9h00 à 17h00
Organisation COLLECTON PASSION NANTES
bourse.jouets.nantes@free.fr – http://bourse.jouets.nantes.free.fr – 06 30 50 74 23
Entrée 2 €
Ventes aux enchères publiques la veille sur place à 17 Heures

Ligue Régionale du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
……………………………..

www.ligue-sportauto-bpl.org – ligue.sportauto.bpl@gmail.com
Tél. 02 40 79 02 11

HISTOIRE D’INTÉRÊT
GRAND PRIX DE FRANCE
CHARADE 1970
Certains se glorifient de voir la Formule 1 revenir en France, certes notre pays mérite d’avoir un Grand Prix mais avouons que la catégorie soit
disant reine est bien loin d’attirer l’intérêt. Ou sont les Grands Prix des années passées ? Retour en arrière : Grand Prix de France 1970.
CIRCUIT DE CHARADE
…………………………………….

Le circuit de Charade dans sa
première mouture

Le circuit de Charade, le circuit vert de la Chaîne des Puys que certains
voudraient faire fermer a été inauguré le 27 juillet 1958. Son tracé
montagneux composé de cinquante-et-un virages était très apprécié
des pilotes. Ses infrastructures situées à flanc de montagnes
s’avéreront rapidement obsolètes et la piste du fait du ravinement se
retrouvait souvent couverte de gravillons de Pouzzolane*. C’est sur ce
tracé initial d’un développement de 8,055 km que se sont déroulé
quatre Grand Prix de France F1 (1965, 1969, 1970 et 1972). Le circuit de
Charade accueillera également le Grand Prix de France Motos de 1959
à 1967 puis de 1972 à 1974.

GRAND PRIX DE FRANCE DES CONDUCTEURS F1 1970
Le 5 juillet 1970, ce Grand Prix de France F1 accueillait vingt-quatre engagés. Bellasi, Brabham, BRM,
Ferrari, Lotus, McLaren, March et Matra étaient les marques en présence, les motoristes avaient pour nom
Alfa-Romeo, Ferrari, Ford et Matra.
Jacky Ickx (Ferrari) réalisera la pole position en 2’58’’22 devant Jean-Pierre Beltoise (Matra), Chris Amon
(March-Ford) et Jacky Stewart (March-Ford). Vingt pilotes se qualifieront, Silvio Moser (Bellasi-Ford), Alex
Soler-Roig (Lotus-Ford) et Pete Lovely (Lotus-Ford) ne se qualifieront pas et John Surtees (McLaren-Ford)
déclarera forfait.

Les F1 en épi devant les stands – Jacky Ickx – Pedro Rodriguez – La Formule 1 en 1970, une autre époque, un autre temps …
La course connaitra trois leaders, Jacky Ickx (Ferrari) du premier au quatorzième tour, Jean-Pierre Beltoise (Matra) prendra la suite jusqu’au
vingt-cinquième tour avant de connaitre de sérieux problèmes de pression d’essence.
Jochen Rindt (Lotus-Ford) prenait la tête et s’imposait remportant sa quatrième victoire en Grand Prix. Lotus engrangeait son trente neuvième
succès et le moteur Ford Cosworth son trente-et-unième. Chris Amon et Jack Brabham complétaient le podium devant Denis Hulme, Henri
Pescarolo et Dan Gurney.
Classement du Grand Prix de France 1970
…………………………………………………………….

1 – Jochen RINDT (Aut) Lotus 72C-Ford # 6 38 tours en 1h55’57’’00
2 – Chris AMON (Nzd) March 701-Ford # 14 à 07’’61
3 – Jack BRABHAM (Aus) Brabham BT33-Ford # 23 à 44’’83
4 – Denis HULME (Nzd) McLaren M14D-Ford # 19 à 45’’66
5 – Henri PESCAROLO (Fra) Matra MS120 # 20 à 1’19’’42
6 – Dan GURNEY (Usa) McLaren M14A-Ford # 17 à 1’19’’65
7 – Rolf STOMMELEN (Ger) Brabham BT33-Ford # 22 à 2’20’’16
8 – John MILES (Gbr) Lotus 72B-Ford # 7 à 2’47’’17
9 – Jacky STEWART (Gbr) March 701-Ford # 1 à 3’09’’61
10 – Graham HILL (Gbr) Lotus 49C-Ford # 8 à 1 tour
11 – François CEVERT (Fra) March 701-Ford # 2 à 1 tour
12 – Georges EATON (Can) BRM P153 # 4 à 2 tours
13 – Jean-Pierre BELTOISE (Fra) Matra MS120 # 21 à trois tours
14 – Ignazio GIUNTI (Ita) Ferrari 312B # 11 à trois tours
NC – Andrea DE ADAMICH (Ita) McLaren M7D-Alfa Romeo (29 tours).
..................................................

Dan Gurney
Jack Brabham et Rolf Stommelen
François Cevert

Abandons
Joseph SIFFERT (Sui) March 701-Ford # 12 (23 tours / accident)
Ronie PETERSON (Sue) March 701-Ford # 18 (17 tours / différentiel)
Jacky ICKX (Bel) Ferrari 312B # 10 (16 tours / moteur)
Pedro RODRIGUEZ (Mex) BRM P153 # 3 (6 tours / boite de vitesses)
Jackie OLIVER (Gbr) BRM P153 # 5 (5 tours / moteur)
Non qualifiés
Silvio MOSER (Sui) Bellasi F1 70-Ford # 24
Alex SOLER-ROIG (Esp) Lotus 49C-Ford # 9
Pete LOVELY (Usa) Lotus 49B-Ford # 35
Forfait
John SURTEES (Gbr) McLaren M7C-Ford # 15 (Moteur)

Jean-Pierre Beltoise
Ignazio Giunti
Henri Pescarolo

............................................

Meilleur tour en course Jack Brabham en 3’00’’75 au 29ème tour.

Nota : Les quatre Grand Prix de France F1 disputés sur le circuit de Charade connaitront trois vainqueurs, Jim CLARK (Lotus Climax en 1965),
Jackie STEWART (Matra-Ford en 1969 et Tyrrell-Ford en 1972) et Jochen Rindt (Lotus-Ford en 1970).
* La pouzzolane est une roche naturelle constituée par des scories (projections) volcaniques basaltiques ou de composition proche.
Sources : Archives AMP MAG – Photos : AMP MAG / Lucien GARDA

M
MO
OTTO
O
G
GP
P

GRAND PRIX MOTO
MOTO GP, MOTO 2 et MOTO 3
INTERSAISON et CALENDRIER 2017

M
MO
OTTO
O
G
GP
P

Dix-huit rendez-vous pour le Championnat Mondial qui débutera au Qatar le 26 mars pour se terminer en Espagne avec le Grand Prix De la
Comunitat Valenciana le 12 novembre. Aucun changement au niveau des circuits visités puisque le championnat reste le même que la saison
passée, seule différence la République Tchèque sera visité avant l’Autriche ce qui était l’inverse en 2016.
Intersaison : Six rendez-vous pour les concurrents dont le premier a eu lieu les 15 et 16 novembre 2016 sur le circuit de Valence (Moto GP).
Les teams visiteront Sepang du 30 janvier au 1er février (Moto GP), Phillip Island du 15 au 17 février (Moto GP), Jerez du 10 au 12 mars (Moto 2 et
Moto 3), Losail du 10 au 12 mars (Moto GP) puis de nouveau Losail du 17 au 19 mars (Moto 2 et Moto 3).

Tests de Valence : Scott Redding (Ducati) – Jack Miller (Honda) – Aleix Espargaro (Aprilia) – Loris Baz (Ducati)
Intersaison
2016 – 15 et 16 / 11 – Valence (MotoGP)
2017 – 30 / 01 au 01 / 02 – Sepang (Moto GP)
2017 – 17 au 1 / 02 – Phillip Island (Moto GP)
2017 – 08 au 10 / 03 – Jerez (Moto 2 et Moto 3)
2017 – 10 au 12 / 03 – Losail (Moto GP)
2017 – 17 au 19 / 03 – Losail (Moto 2 et Moto 3).
Le calendrier
26 / 03 – Losail International Circuit – Grand Prix of Qatar (Qatar)
09 / 04 – Termas De Rio Hondo – Grand Prix de la Republica Argentina (Argentine)
23 / 04 – Circuit of the Americas Austin – Red Bull Grand Prix of the Americas (USA)
07 / 05 – Circuito de Jerez – Gran Premio Red Bull de España (Espagne)
21 / 05 – Circuit Bugatti Le Mans – HJC Helmets Grand Prix de France (France)
04 / 06 – Autodromo del Mugello – Gran Premio d’Italia (Italie)
11 / 06 – Circuit de Barcelona-Catalunya – Gran Premi Monster Energy de Catalunya (Espagne)
25 / 06 – TT Circuit Assen – Motul TT Assen (Pays-Bas)
02 / 07 – Sachsenring – GoPro Motorrad Grand Prix Deutschland (Allemagne)
06 / 08 – Automotodrom Brno – Monster Energy Grand Prix Ceske Republiky (République Tchèque)
13 / 08 – Red Bull Ring Spielberg – NerGiardini Motorrad Grand Prix Von Österreich (Autriche)
27 / 08 – Silverstone Circuit – Octo British Grand Prix (Grande Bretagne)
10 / 09 – Misano World Circuit Marco Simoncelli – Gran Premio di San Marino et della Riviera de Rimini (Italie)
24 / 09 – Motorland Aragon – Gran Premio Movistar de Aragõn (Espagne)
15 / 10 – Twin Ring Motegi – Motul Grand Prix of Japan (Japon)
22 / 10 – Phillip Island – Australian Motorcycle Grand Prix (Australie)
29 / 10 – Sepang International Circuit – Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix (Malaisie)
12 / 11 – Ricardo Tormo Circuito – Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana (Espagne).
……………………………………………………………………

…………………………………………………………….

…………………………………….

Maverick Viñales (Yamaha)

Marc Marquez (Honda)

Intersaison tests de Valence (MotoGP) : Vingt-six pilotes étaient en piste sur cette première session test de l’intersaison en novembre dernier ou
Maverick Viñales (Movistar Yamaha Moto GP) se montrera le meilleur en 1’29’’975 devant Marc Marquez (Repsol Honda Team) en 1’30’’171 et
devant Andrea Dovizioso (Ducati Team) en 1’30’’443. Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) en 1’30’’599 et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team)
en 1’30’’686 complétaient le top cinq. Top quinze (Tous dans la même seconde) complété par Cal Crutchlow (LCR Honda), Valentino Rossi
(Movistar Yamaha Moto GP). Suivaient Cal Crutchlow (LCR Honda) en 1’30’’709, Valentino Rossi (Movistar Yamaha Moto GP) en 1’30’’709, Jorge
Lorenzo (Ducati Team) en 1’30’’744 et Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) en 1’30’’885. Temps réalisés le second jour. Johann Zarco
(Monster Yamaha Tech 3) réalisait le 17ème temps le premier jour (1’32’’462) et améliorait avec le 11ème temps le second jour (1’31’’015).

Pol Espargaro (KTM) – Hector Barbera (Ducati) – Andrea Dovizioso (Ducati) – Johann Zarco (Yamaha)
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2017.W474/01.23
Sources : 24HSERIES.COM, DAKAR.COM,
GTOPEN.NET, ACISPORTITALIA.IT, Archives AMP MAG et MOTOGP.COM.
Photos : 24HSERIES.COM dont Petr FRYBA et Boost Racing Images,
DAKAR.COM / dppi (F. Gooden, F. Le Floc’h, E. Vargiolu), @World (A. Lavadinho et A. Vialatte), kamazmasters.ru / dppi,
Martin Kolomy facebook, Ignacio Casale facebook, Pablo Copetti facebook, mammoetrallysport.nl,
GTOPEN.NET / FOTOSPEEDY, ACISPORTITALIA.IT, MOTOGP.COM,
Archives AMP MAG / Lucien GARDA
MP © 2017 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 474


Documents similaires


Fichier PDF 020 amp mag flash infos 2016 20
Fichier PDF magazine 2017 w516 b
Fichier PDF 004 amp mag flash infos 2017 04
Fichier PDF magazine 2017 w474
Fichier PDF magazine 2018 w523
Fichier PDF magazine 2013 w300


Sur le même sujet..