SAINT MONTANT .pdf


Nom original: SAINT MONTANT.pdfAuteur: BARTAVELLE

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/01/2017 à 13:49, depuis l'adresse IP 82.247.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 250 fois.
Taille du document: 477 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


HISTOIRE DU CHATEAU DE SAINT MONTANT – BEAUCAIRE 30300

A la limite de la Plaine, le lieu-dit Saint-Montant, situé sur les hauteurs du quartier de Puech
Cabrier, était anciennement un hameau connu sous le nom de Gaujac. Il apparaît dans un
document de l'an 825 sous le nom de Gangiocus puis sous celui de villas Gaudiaci dans un
autre acte daté de 871. Il sera cité dans les cadastres successifs, du XIVe au XVIIIe siècle,
mais sans mention de village. Le nom de Saint-Montant n'apparaît qu'au XVIIe et ne désigne
plus qu'un mas auquel des travaux importants vont donner plus tard un aspect de manoir, d'où
le nom de château qui lui sera appliqué désormais.
Cette demeure va connaître, en 1578, un sort terrible : elle sera incendiée sur ordre du
capitaine de Sainte Jaille, qui mène alors l'un des plus grands sièges que connaîtra le château
de Beaucaire. En effet, à ce moment-là, le château de Saint-Montant est la propriété de
Margueritte de Bourdic, fiancée à Paul de Baudéan de Parabère, commandant de la forteresse
beaucairoise.
Ce personnage s'étant rebellé contre le gouverneur du Languedoc Henri Ier de Montmorency,
ce dernier ordonna aux Beaucairois de prendre les armes contre lui. Au cours du guet-apens,
dans lequel Parabère fut tué, madame de Bourdic, pourtant réfugiée en l'église des Cordeliers
(Saint-Paul aujourd'hui), réputée lieu d'asile, fut égorgée au pied du maître-autel.
La garnison du château de Beaucaire craignant de subir le même sort que son maître se
barricada dans la citadelle dont il fallut faire le siège. C'est dans le cadre de ce siège que le
château de Saint-Montant fut livré aux flammes afin d'éviter qu'il serve de refuge à
d'éventuels partisans de Parabère.
L'aspect actuel du bâtiment est celui que les travaux de réfection du XVIIe siècle lui ont
donné. Ce n'est qu'un décor qui flattait la vanité des propriétaires de l'époque qui s'intitulaient
volontiers châtelains de Saint-Montant.


Aperçu du document SAINT MONTANT.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


SAINT MONTANT.pdf (PDF, 477 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


saint montant
pont saint esprit 1
le chateau des ducs de rohan a josselin
une histoire longue et complexe de nice
les territoires de la ville antillo guyanaisebis 1
charliehebdodelumeautrempezplume

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.028s