LGV POCL synthese definitive .pdf


Nom original: LGV POCL synthese-definitive.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Adobe InDesign CS4 (6.0.4) / Adobe PDF Library 9.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/01/2017 à 17:36, depuis l'adresse IP 86.233.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 466 fois.
Taille du document: 21.9 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Pourquoi la ligne Paris – Orléans – Clermont – Lyon
ne passe-t-elle pas par Clermont ?

Les schémas fonctionnels ci-dessous présentent les
caractéristiques du projet en terme d’infrastructure : la nouvelle
ligne à grande vitesse, l’utilisation du réseau existant, les gares
nouvelles envisagées, les variantes locales proposées (à chaque
fois qu’un choix est proposé, une seule serait retenue).

Les TAGV circuleront à la fois sur la ligne neuve à construire et sur le réseau existant, aménagé le cas
échéant. Ils relieront ainsi Paris à Clermont en changeant de réseau sans que l’usager ne s’en aperçoive.
Le train change de voie, l’usager ne change pas de train.
Le principe est le même pour la majorité des villes desservies via la LGV POCL.

légende des schémas fonctionnels
Réseau existant

Projet POCL
Nouvelle LGV

LGV

Nouvelle LGV : variantes locale
cale

Réseau classique

Les schémas de desserte présentent ce que pourrait être la
desserte grande vitesse des villes du territoires. Ce sont des
hypothèses construites par RFF avec le seul impératif d’une
desserte économiquement viable et répondant à la demande. Elles
n’engagent pas les futurs transporteurs (SNCF et ses éventuels
concurrents).

Hypothèse de gare
nouvelle à étudier
Options

Les quatre scénarios et leurs variantes
PARIS

Scénario
Ouest

Orly en option

Orléans
(35min)

Blois

(55 min)

Paris et Idf

ue
q
n
tla
Va
LG

Orly

LG
VP
ar
is
-

Blois

Vichy - Moulins
(1h20)

Montluçon
Montluço
n

Variante
Orléans Est

ue
q
n
a
tl
Va
LG

(2h05)

(1h20 via Vierzon)
(1h35 via les Aubrais)

Orléans
Variante
Orléans Ouest

(35min)

(1h25)

(1h30)

Variante
Orléans Ouest

(1h55)

Nord Vierzon

Saint-Exupéry

LYON

(1h50)

Mâcon
(1h20 via Vierzon)
(1h35 via les Aubrais)

Nevers

Paris Clermont-Fd

Montluçon

CF -Lyon

Gain de trafics

Vichy

(2h05 via Vierzon)
Vierzon)
(2h10 via Bourges)
Bou
urges)

(2h)

Roanne

Emissions de CO2 évitées
Em
(en TeqCO2)

Lyon

Clermont-Ferrand

(2h40)

Variante
Bourges
Sud
Nord Moulins

Marseille (3h)
Nice
Montpellier

Variante
Mâcon

Moulins

Montluçon

CF - Lyon

Vichy

PARIS

Orléans

Tours
Nantes

(1h)

V
LG

(1h)

Mâcon

Châteauroux

Orly

Moulins
Moul

(1h25 via Bourges)
(1h35 via les Aubrais)

LG
V

Genève
Roanne

(1h10)
(1h10

(1h20)

Orléans

Vichy
Vich

Nevers

Aubrais)
s)
Tours les Aubrais
Nantes

Pa
ris
-

ns
léa
Or Or

-Ly ans
on

(1h55)

es
urg
Bo

Saint-Exupéry

LYON

(1h10)
(1h10

Mâcon
(1h 25)

Châteauroux
x

Ly
on

Mo
ontluçon
Montluçon
((2h15)
2h15)

(1h45)

Nantes - Lyon
Variante
Mâcon

Vichy

Vierzon

Mâcon

Est Roanne

(en milliards €)
C
Coûts
Gain de trafics

Variante
Roanne

Roanne

Clermont-Ferrand

Variante
Roanne

(en millions de voyageurs)

PLM

Lyon

Saint-E enne

Les trois options
La desserte d’Orly

Emissions
de CO2 évitées
Emis
E
i
(en TeqCO2)

12,9
6,5
13 470

6,1
13 240

Variante
Mâcon

Moulins
Mâcon

Vichy

Est Roanne

Variante
Roanne

Roanne
CF -Lyon

Lyon

Saint-E enne

La desserte directe de la gare de
Lyon
Ly
yon Perrache dans la variante Mâcon

Variante
Mâcon

Coûts (en milliards €)

13,1

12,6

Gain de trafics

6,5

6,2

(en millions de voyageurs)
PLM
P
PL

Clermont-Ferrand

Variante
Roanne

Mâcon

Ouest Roanne
CF -Lyon

Risque d’impact sur
R
Moyen Moyen
les milieux physiques
R
Risque d’impact sur Assez fort Assez fort
le
les milieux naturels
R
Risque
d’impact sur
fort
fort
le milieux humains
les

La desserte de Saint-Etienne
dans la variante Roanne

Marseille (2h50)
Nice
Montpellier

Variante Nevers
gare nouvelle

Montluçon

(1h40)

(1h45)

(2h30)

Sud Nevers ou
Nord Moulins

Variante
Mâcon

Saint-Exupéry

LYON

Saint-Etienne

Nevers

Variante Nevers
gare existante

12,2

(1h55 variante Mâcon)
(1h50 variante Roanne)

Nantes - Lyon

s
rge
Bou

Bourges
Châteauroux

Moulins

CF -Lyon

(1h20)

Vichy

Clermont-Ferrand

Marseille (2h50)
Nice
Montpellier

Ouest Roanne

Roanne

(1h1 variante Mâcon)
(1h10
(1h0
(1h05 variante Roanne)

Blois

(2h30)

Mâcon

Genève

Moulins

Aubrais)
(1h35 via les Aubrais
s)

(1h40)

Saint-Etienne
Nevers

(55min)

Bour
Bourges

(1h35 variante Mâcon)
(1h30 variante Roanne)

Clerm
Clermont-Ferrand

Montluçon

Majeur

Blois

(1h 30)

Sud Nevers ou
Nord Moulins

Majeur

Roissy
Lille
Strasbourg

V

(55 min)

Blois

Châteauroux

fort

(40min))

Nevers

ourges
s

Montluço
on
Montluçon

Bourges

9 100

Orléans

(1h35 variante Mâcon)
(1h30 variante Roanne)

ges
Boururoux
tea
Châ

9 500

Paris et Idf

(2h05)

Vierzon

Em
Emissions de CO2 évitées
(en TeqCO2)

PARIS

Scénario
Est

(
les Aubrais
is
s)
Aubrais)

Ly
on

5,3

Orly en option

V

ns
léa
Or Or

-Ly ans
on

5,7

Risque d’impact sur
le milieux physiques Assez fort
les
Risque d’impact sur
Majeur
les milieux naturels
Risque d’impact sur
Majeur
les milieux humains

Roissy
Lille
Strasbourg

(1h)

Pa
ris
-

Gain de trafics

Saint-E enne

Blois

LG
V

12,5

(en millions de voyageurs)

Lyon

Clermont-Ferrand

Paris et Idf

V
LG

12,9

PLM

7 850

(40min))

Orly

Coûts (en milliards €)

Est Roanne

Roanne

Orléans

e
qu
n
a
l
at

Variante
Mâcon

Variante
Roanne

Orly en option

Scénario
Médian

Variante
Roanne

Mâcon

Ouest Roanne

Risque d’impact sur
le milieux physiques Assez fort
les
Risque d’impact sur
Majeur
les milieux naturels
Risque d’impact sur
Majeur
les milieux humains

Saint-E enne

(1h50)

(1h55)

Nevers

Bourges

Châteauroux

Saint-Exupéry

LYON

Saint-Etienne

5,1

(en millions de voyageurs)

( 1h30)

(1h
(1h40)

Variante
Bourges
Nord

14

C
Coûts
(en milliards €)

Roanne

Vichy
Vi

Montluçon
Montluç
çon

Mâcon

Mâcon

(1h
(1h15)

Est Bourges

Est
Vierzon

Moulins

Genève

Mo
Moulins

Ouest Bourges

Vierzon

Marseille (3h)
Nice
Montpellier

(1h 35 )

Châteauroux

Ly
on

Cler
Clermont-Ferrand

Nord Vierzon

(2h40)

Nord
Montluçon

(1h 05 )

Blois

Saint-Etienne

Bourges

Nevers

(50min)
(1h05 via
a
les Aubrais)
ais)

Variante
Orléans Est

(1h55)

Ouest Bourges

(55min)

Vierzon
n

Sud Orléans

Clerm
Clermont-Ferrand

Châteauroux

Bourges
Bourge

Orléans

(1h3
(1h30)

Blois

Est
Vierzon

LG
VP
ar
is
-

Nord Orléans

Roanne

Vichy
Vic

Tours
Nantes

Orly

Sud Orléans

Vierzon

(55min)

Paris et Idf

Moulins

Châteauroux

Nord Orléans

Orléans

(1h30)

(50min))
(1h05 via
ia
les Aubrais)
rais

Tours
Nantes

Ly
on

Orly en option

Nevers
Vierzon

Roissy
Lille
Strasbourg

E i
Emi
Emissions
de CO2 évitées
(en TeqCO2)

14 520

Risque d’impact sur
R
les milieux physiques
R
Risque
d’impact sur
l milieux naturels
les
Risque d’impact sur
R
le milieux humains
les

Moyen

Fort

Fort

Fort

Fort

Fort

14 270

La desser
desserte directe de la gare de
Lyon Perrache d
dans la variante Roanne

Lyon Perrache

Scénario
Ouest-Sud

PARIS

Roissy
Lille
Strasbourg

de leur aire d’influence.
offrir un deuxième itinéraire à grande vitesse entre Paris et Lyon.

le projet POCL vise à favoriser leur développement économique et celui

Le doublement de la ligne sera dès lors inéluctable. Le projet POCL vise à

En reliant ces villes et en améliorant significativement leur accessibilité,

Réalisation : INEXIA-SIG 06/2011 4-3-Options_passage.ai

0

20

40 Km

LGV
Rhône-Alpes

AUVERGNE

Saint-Etienne
Saintaint-Etienn
in
nt-E
nt-Etienne
t E
t-Etie
Eti
e

entourent.
rôle moteur pour les territoires qui les

part importante du réseau national.

RHÔNE-ALPES

ClermontClerm
ermont
ontFer
Ferrand
e
errand
err

auraient des conséquences sur une

Lyon

toutes ces villes peinent à assurer un
Vichy
Vichy
Vich
hyy
h

Pour autant, chacune à leur échelle,

vitesse

Roanne
R
oanne
oann
an
nn
ne
e

VillefrancheVi
illle
effr
frranc
raaanc
anch
nch
he
e-e
sur-Saône
sur-Saô
ssu
ur--Sa
ur
Saaaô
Saô
S
ôn
ône
ô
ne
e colonne

ces

difficultés

vertébrale du réseau à grande

La LGV Paris-Lyon constituant la

Montluçon
Montluç
Mon
M
ontluçon
tlu
uçç
uçon
Mâcon

Montluçon, Vichy et Roanne).
Nevers, Châteauroux, Moulins, Mâcon,

OUEST SUD

2025.

M linss
Moulins
Moul
Moulin

villes moyennes (Blois, Vierzon, Bourges,
Ferrand et Lyon, mais également les
non seulement Paris, Orléans, Clermont-

actuelle deviendra critique à l’horizon
Châteauroux
Château
Châ
hââteauroux
hâteauroux
âte
âteaur
te oux
teau
ux
u
x

programmées, l’exploitation de la ligne

Bourges
Bour
B
our
urg
u
ges
es

Nevers
N
Never
eve
evers
rs

CENTRE

Ce phénomène de polarisation touche

Vierzon
Vier
Vierzo
V
Vierz
ie
erzo
erzon
on

les activités et les personnes.

met en place des dispositifs de concertation avec toutes les personnes concernées, dans un esprit de transparence et de dialogue :

autour de métropoles qui concentrent

Le processus de conduite d’un grand projet ferroviaire suit différentes étapes d’études pendant lesquelles RFF, maître d’ouvrage,

Malgré les améliorations en cours et
BOURGOGNE

EST

MEDIAN

maintenir la régularité des trains.

OUEST

l’exploitation de la ligne de plus en plus
sur l’actuelle LGV Paris-Lyon rend

Orléans

L’augmentation continue des trafics
nti

qu

n

tla

e

yo

VA

Répondre à la croissance
des déplacements
ferroviaires Nord-Sud.

ris

-L

LG

LG

V

Pa

Replacer les villes du centre
de la France au cœur des
dynamiques nationales et
européennes.

délicate et crée des difficultés pour

Bloi
Blois
B
lois
ois
o
oi

Le territoire central français s’organise

QUELLES ETAPES ?

français,

ILE DE FRANCE
LGV
Interconnexion
Est

Paris
Ile-de-France
LG

Tous répondent, simultanément, à des besoins considérés jusqu’à présent de façon isolée : une
meilleure accessibilité des territoires du centre de la France, et la désaturation de l’actuelle
LGV Paris – Lyon.
V

No

rd

LGV

Est

une amélioration de la liaison ferroviaire entre Auvergne et Rhône-Alpes ;
une amélioration des relations transversales entre la façade Atlantique, Rhône-Alpes et au-delà ;
une connexion ferroviaire avec des plates-formes aéroportuaires ;
une articulation cohérente avec les réseaux de transport en commun et qui contribue à leur développement.

La démarche de concertation menée en parallèle des études a fait émerger des objectifs
complémentaires, que les scénarios prennent en compte, dans la mesure du possible :

Le coût de ce projet est estimé entre 12,2 et 14 milliards d’euros (valeur 2010), selon les scénarios :

QUEL COÛT ?

assurer, à terme, un temps de parcours entre Paris et Clermont-Ferrand inférieur à deux heures ;
relier Orléans au réseau des trains à grande vitesse ;
améliorer la desserte de Bourges et des villes du grand centre ;
constituer un itinéraire pertinent alternatif à l’actuelle LGV Paris – Lyon.

poursuite éventuelle du projet.
A la lumière du compte-rendu du débat public dressé par la CPDP et du bilan de la CNDP, RFF décidera du principe et des conditions de la
présenter et d’expliquer le projet de ligne à grande vitesse Paris – Orléans – Clermont-Ferrand – Lyon et de répondre aux questions posées.

RFF présente au débat public 4 scénarios. Tous répondent aux objectifs fixés par l’Etat à RFF :

Maître d’ouvrage des infrastructures ferroviaires nouvelles, y compris des gares, le rôle de RFF pendant la période de débat public est de

par une ligne nouvelle de près de 500 km passant par les régions Auvergne, Bourgogne et Centre.

réseau.

Le projet de ligne à grande vitesse (LGV) Paris – Orléans – Clermont-Ferrand – Lyon (POCL) consiste à relier Paris à Lyon

de la capacité ferroviaire entre exploitants, il définit les objectifs et les principes en matière de gestion du trafic et des circulations sur le
développement, la modernisation du réseau ferré national, dans une logique de développement durable. RFF est en charge de la répartition
Créé en 1997 par l’Etat, RFF est le propriétaire et le gestionnaire du réseau ferroviaire français. Il a pour mission l’aménagement, le

QUEL EST LE RÔLE DE RéSEAU FeRRé DE FRANCE ?
QUELS BENEFICES APPORTE LE PROJET POCL ?

Une amélioration des liaisons entre les capitales régionales, les villes moyennes et l’Ile-de-France
Le temps de parcours permis par le projet serait substantiellement amélioré pour toutes les villes concernées par le projet.
Au-delà, et même si la future offre de service

Le projet POCL crée en outre l’opportunité

sera élaborée par les opérateurs de transport

de nouvelles dessertes sur tout le territoire :

(la SNCF et ses éventuels concurrents), les

ainsi, des trajets Clermont-Ferrand – Lille ou

études ont montré qu’il existait un potentiel

Orléans – Lille, via Roissy, seraient désormais

pour

possibles grâce à la nouvelle infrastructure.

augmenter

significativement

les

fréquences quotidiennes, par exemple :
De nouvelles relations directes, internes au
j usqu’à 13 A/R quotidiens entre Paris

territoire du projet, pourraient être créées,

et Clermont-Ferrand dans le scénario

comme

Médian,

Orléans-Nevers. Il serait également possible

7
A/R quotidiens Paris – Bourges dans

d’aller directement d’Orléans à Lyon ou

tous les scénarios,

Marseille, quel que soit le scénario.

Orléans-Clermont-Ferrand

9
A/R quotidiens Paris – Orléans centre
+ 17 A/R quotidiens Paris – Orléans Les
Aubrais à grande vitesse dans tous les
scénarios, en plus de certaines liaisons
Aqualys qui seraient maintenues…

Une amélioration des transports au quotidien pour toutes les régions
Sur l’ensemble du territoire

En Ile-de-France

Les TGV peuvent circuler sur le réseau classique et

Le projet POCL :

Pourquoi 2 variantes?
La variante Roanne
offre des fonctionnalités nouvelles :
l ’amélioration de la relation entre Clermont-Ferrand et Lyon,

pénétrer sur l’ensemble du territoire, dès lors que les

o
ffre aux Franciliens un accès amélioré aux territoires

lignes et les gares concernées disposent des installations

de l’Auvergne, de la Bourgogne et du Centre ;

et des équipements adéquats à leur réception.

rend possible le développement de nouveaux services

dont le temps de parcours pourrait être diminué d’une heure ;

La diffusion de la grande vitesse s’effectue également

pour le RER C, en particulier la mise en œuvre du

grâce aux correspondances avec les TER.

la desserte grande vitesse de Roanne ;

schéma de desserte de long terme tel que défini dans

un développement métropolitain à l’ouest de Lyon, lui-

son schéma directeur (élaboré par le STIF) ;
Sur l’axe Paris-Clermont-Ferrand, des correspondances

même. élément de la stratégie lyonnaise pour affirmer son

rééquilibre les trafics entre les gares d’Austerlitz et de

TER seraient par exemple assurées :

rayonnement européen

Lyon, évitant ainsi la saturation de cette dernière ;

e
n gare de Moulins, pour les directions de Tours,
Roanne, Paray- le-Monial et Montchanin ;
e
n gare de Nevers, pour les directions de Tours, Bourges
et Decize ;
e
n gare de Vichy, pour les directions de Saint-Germaindes-Fossés et Lyon ;
e
n gare de Clermont-Ferrand, vers l’étoile ferroviaire
clermontoise (Cf carte ci-contre).

p
eut améliorer la desserte du sud de l’Ile-de-France

En région lyonnaise

grâce à l’arrêt de certains trains province – province

Le projet POCL :

dans des gares existantes comme Juvisy.

p
eut constituer un axe est-ouest performant en
mettant directement en relation la façade atlantique
avec Rhône-Alpes et au-delà.

Un développement de l’intermodalité train-avion Des dessertes transversales
grâce à l’accès aux aéroports
Est-Ouest plus rapides

En constituant un second itinéraire entre Paris et Lyon avec un

Le développement du réseau ferré, tel qu’il est prévu dans le

Le temps de parcours entre Nantes et Lyon serait diminué (de

temps de trajet au moins équivalent au temps de trajet actuel, le

Grenelle de l’environnement, devrait entraîner une restructuration

l’ordre de 30 minutes), et offrirait la possibilité de faire circuler des

projet POCL :

des modes de transport aériens et ferroviaires. Le fer devrait

TAGV entre ces villes via Bourges, Vierzon puis Tours par le réseau

profiter du report du trafic aérien interne, tandis que l’avion devrait

existant. Le marché entre Rennes et Lyon via Bourges pourrait

développement des relations ferroviaires à grande vitesse nord-

se redéployer sur les dessertes longue distance.

également être exploré.

sud ;

En rejoignant la LGV d’interconnexion Est, la LGV POCL desservira

retards et en permettant une gestion plus facile des incidents ;
rendra possible l’éventuelle mise en place de nouveaux services
sur la LGV actuelle entre Paris et Lyon .

la desserte de Mâcon.

Lyon Part-Dieu et Lyon St-Exupéry,

La LGV POCL répond aux besoins croissants de
mobilité entre le nord et le sud de France.

fiabilisera l’exploitation de la liaison Paris-Lyon en diminuant les

la desserte de Genève ;

p
ermet de desservir toutes les gares de Lyon Perrache,

Une amélioration des déplacements longue distance

augmentera la capacité de la ligne actuelle et permettra le

La variante Mâcon
renforce des fonctionnalités existantes :

Roissy. Le projet pourrait, en outre, envisager la desserte d’Orly
(présentée en option).
Le branchement de la LGV POCL dans le secteur de Montanay
permet également la desserte de Lyon St-Exupéry.



Les options de passages de la variante Roanne et Mâcon :

ou


LGV POCL synthese-definitive.pdf - page 1/2
LGV POCL synthese-definitive.pdf - page 2/2

Documents similaires


detective paris
carton invitation journee presse 2016
lgv pocl synthese definitive
cv anthony bertrand
brochure 1
joffre investissement autofinance


Sur le même sujet..