Article L'Avenir.net du 03022017 .pdf


Nom original: Article L'Avenir.net du 03022017.pdfTitre: 20170203_VA_CE_021_9Auteur: aehn02

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par EidosMedia Methode 5.0 / EidosMedia Methode 5.0 output driver 4.1.1.7, OM 1.6.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/02/2017 à 12:22, depuis l'adresse IP 91.178.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 141 fois.
Taille du document: 235 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


ATH ET SA RÉGION

VENDREDI 3 FÉVRIER 2017

CE-CM

9

ENGHIE N

Un nouvel orgue à l’église Saint-Nicolas
Mal conçu, l’orgue de
l’église d’Enghien n’est plus.
Il sera bientôt remplacé
par un instrument qui
figurera parmi les plus
grands de Wallonie.


rait  d’un  instrument  d’une  telle
qualité. J’ai mené mon enquête et,
officiellement, on m’a répondu que
c’était  tout  simplement  parce  que
les  Allemands  voulaient  changer 
d’instrument. Apparemment, leur
première  intention  était  plutôt  de
vouloir le restaurer. Pour réaliser
ce travail, ils disposaient de deux
sponsors qui trouvaient que la fac­
ture  de  la  rénovation  n’était  pas 
assez  élevée.  Ils  ont  donc  décidé 
d’acheter un nouveau. »

Pi e rre L AG N E AUX

L

Ce sera l’un des plus grands
orgues de Wallonie

C’est l’Eupenois Guido Schumacher qui a
démonté l’orgue. Lors de l’opération,
il a retrouvé des tuyaux venant
de l’église Saint-Joseph de Namur.
ÉdA

e  16  janvier  dernier,  un
étrange  travail  se  déroulait
sous la nef de l’église Saint­
Nicolas  d’Enghien.  L’orgue 
était  entièrement  démonté.
Que  les  mélomanes  se  rassu­
rent,  il  sera  très  prochaine­
ment remplacé. Pourtant l’ins­
trument n’était pas très vieux.
« Il a été installé en 1964, indi­
que  Michel  Van  den  Bossche,
organiste titulaire. Mais il était
mal fait depuis le départ, avec de
mauvais matériaux. De plus, l’ar­
rière  de  l’orgue  donnait  sur  la
chaudière  de  l’église ;  il  en  résul­
tait des variations de température
néfastes  pour  l’instrument.
Quand  on  l’a  démonté,  on  s’est
aperçu  que  tout  était  pourri  et 
abîmé. »
Alors,  pourquoi  le  remplacer
plutôt  que  de  le  réparer ?  « La
fabrique d’église a fait faire des de­
vis pour le rénover mais ça coûtait
trop cher. Nous avons trouvé une
solution  en  dégotant  un  orgue
d’occasion  en  Allemagne.  La  fac­
ture  était  moitié  moins  chère !
C’était clairement une affaire à ne
pas rater ! »

C’est  donc  en  Allemagne  que
la  fabrique  d’église  enghien­
noise  à  trouver  son  bonheur.
« Il  existe  un  site  internet  qui  re­
groupe tous les orgues d’occasion.
J’y  jetais  régulièrement  un  coup
d’œil.  C’est  comme  ça  que  je  suis
tombé  sur  ce  grand  orgue  Detlef
Kleuker de la Neustädter Marien­
kirche  à  Bielefeld,  en  Westpha­
lie. »
Mais, pour ne pas acheter un
chat  dans  un  sac,  Michel  Van 
den  Bossche  s’est  rendu  sur
place  pour  constater  l’état  de
l’instrument datant de 1970.
« Le  doyen  m’avait  demandé  de
me  renseigner  pour  savoir  pour­
quoi  l’église  de  Bielefeld  se  sépa­

Déjà trois dates pour les passionnés
Si le démontage de l’ancien
instrument n’a pris que trois
jours, le montage du nouvel
orgue durera un mois. À partir
du 20 février, le facteur d’orgue
sera à l’œuvre. Il faut dire que
l’agenda commence déjà à se
remplir. Le public pourra
découvrir ses sonorités le
mercredi 12 avril à 20 heures lors
d’un premier concert dans le
cadre de la semaine sainte. Le
vendredi 5 mai, toujours à 20
heures, c’est un concert
orchestre et orgue qui sera

proposé avec l’Orchestre
Hainaut-Picardie. Au programme :
le Concerto pour orgue et
orchestre n° 1 op. 137 de Josef
Rheinberger, et des œuvres de
Sibelius, Guilmant et Offenbach.
Enfin, l’inauguration officielle et
la bénédiction de l’instrument se
feront le dimanche 21 mai à 16
heures. Monseigneur Guy
Harpigny, évêque de Tournai,
procédera à la bénédiction. Une
cérémonie qui sera suivie d’un
concert donné par Michel Van
den Bossche.

Une aubaine pour la paroisse
enghiennoise  qui  disposera 
d’un  orgue  tout  à  fait  remar­
quable.  « Tout  d’abord,  il  est  en
parfait état. C’est de la qualité al­
lemande,  ce  sont  de  bons  maté­
riaux.  Il  devrait  faire  partie  des
plus  grands  orgues  de  Wallonie.
Il dispose de quarante­sept jeux et
de trois claviers. À titre de compa­
raison, l’orgue de la cathédrale de
Tournai  dispose  de  quarante 
jeux. »
L’instrument  servira  à  la  fois
au  culte,  lors  des  offices  reli­
gieux,  mais  il  aura  aussi  un
rôle  culturel,  notamment  via
des concerts ou encore en per­
mettant  aux  élèves  du  cours
d’orgue  de  l’Académie  d’En­
ghien de s’y exercer.
Si  vous  avez  envie  de  suivre
l’état  d’avancement  des  tra­
vaux, ou en apprendre plus sur
l’orgue  d’Enghien,  Charles
Ghilain  collecte  informations
et photos sur le site enghienenmusique.eklablog.com. ■


Aperçu du document Article L'Avenir.net du 03022017.pdf - page 1/1



Télécharger le fichier (PDF)

Article L'Avenir.net du 03022017.pdf (PDF, 235 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


article l avenir du 03022017 bas biffe
affiche orgue
3g7b9rz
manifestations 2016 1
dossier de presse festival 2013 1
programme 18 19 20 novembre 2011 les journees diocesaines de l orgue liturgique

Sur le même sujet..