Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



dimensionnement ouvrages du reseau.pdf


Aperçu du fichier PDF dimensionnement-ouvrages-du-reseau.pdf

Page 1 2 34543

Aperçu texte


DIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES
DU RESEAU D’IRRIGATION
I- DETERMINATION DES PERTES DE CHARGE
I.1- Pertes de charge
L’écoulement dans les canaux à ciel ouvert est régi par l’équation de ManningStrickler:
Q = (1/n) . S . R 2/3 . I 1/2
« n » étant le coefficient de Manning est égale à:


50 pour la maçonnerie,



60 pour le béton,



35 pour les canaux en terre.

Les valeurs du coefficient de rugosité « n » sont données dans le tableau n°1.
Les vitesses admissibles sont



Canal en terre

: 0.60 - 1.00 m/s.



Canal revêtu

: 0.75 - 1.50 m/s pour les eaux non chargées ;
: 1,50 – 2,50 pour les eaux chargées.

La vitesse d’écoulement doit dépasser 0.50 m/s pour éviter la formation des dépôts
dans les canaux. Dans notre région, la vitesse moyenne est d’environ 0,80 m/s.
La revanche varie avec le type de revêtement (figure n° 1), mais en général elle est
fixée à 15 cm à 60 cm.
I.2- Forme du profil en travers des canaux

.

Les canaux en terre ou revêtus sont presque toujours trapézoïdaux (parfois
rectangulaire dans les sections en déblai rocheux) et épousent des pentes de talus variables
selon la nature du terrain (figure n° 2):
Nature du terrain

Base

Hauteur

Talus « m »

Rocheux

1,00

4,00

0,25

Rocher plus ou moins désagrégé

1,00

2,00

0,50

Conglomérat, argile dur

3,00

4,00

0,75

Graviers ou ciments, talus de
déblais ordinaires

1,00

1,00

1,00

Terrain ordinaire

3,00

2,00

1,50

Argilo sablonneux

2,00

1,00

2,00

Très sablonneux

3,00

1,00

3,00