Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Etude de réhabilitation d'un réseau AEP .pdf



Nom original: Etude de réhabilitation d'un réseau AEP.pdf
Titre: Diapositive 1
Auteur: pc

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office PowerPoint® 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/02/2017 à 18:26, depuis l'adresse IP 41.107.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 197 fois.
Taille du document: 1.6 Mo (30 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


ETUDE DE REHABILITATION DU SYSTEME
D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA
COMMUNE DE OUED DJER (W.BLIDA)

PLAN DE TRAVAIL

INTRODUCTION GÉNÉRALE.
CHAPITRE I : Présentation de la ville
CHAPITRE II : Etat actuel du système d’AEP de la ville.
CHAPITRE III : Etude des besoins en eau
CHAPITRE IV : Réhabilitation du système d’AEP de la
ville
CHAPITRE V : Coup de bélier
CHAPITRE VI : Organisation du chantier.
CHAPITRE VII : Protection et sécurité du travail
CHAPITRE VIII : Gestion et exploitation
CHAPITRE IX : Devis estimatif.
CONCLUSION

INTRODUCTION GENERALE :
L’eau nous sert de maintes façons, nous rendant la vie plus facile et plus
agréable. Nous devons cependant tous veiller à ne pas utiliser cette
précieuse ressource excessivement ou abusivement.
Chaque pays devrait décider quels sont les incitations à introduire pour
utiliser l’eau de manière plus efficace. Dans ce contexte, les pays devraient
développer un plan stratégique sur l’eau, un plan qui mettrait en avant la
valeur des ressources nationales en eau et définirait les allocations en eau.
La politique du développement du secteur hydraulique telle
qu’elle a été menée à ce jour n’a pas donné les résultats escomptés
malgré les gros investissements engagés dans cette voie.

A cet effet plusieurs régions de l’Algérie souffrent d’une
insuffisance dans l’approvisionnement en eau potable, dont la
ville de Oued Djer.
L’objet de notre étude consiste de faire une étude approfondie
du système d’alimentation en eau potable pour améliorer
l’approvisionnement en eau potable de la ville.

CHAPITRE I : Présentation de la ville :
La ville de Oued Djer est située au bord de la route nationale
n°04 reliant Alger et Oran. Elle est rattachée à la daïra d’El
Affroun et couvre une superficie de 93 hectares.
Elle est limitée :





Au Nord par la commune de Bourkika .
A l’Est par la commune d’El Affroun.
A l’Ouest par la commune de Medéa.
Au Sud par la commune de Bou-Medfaa.

P L A N D E SI T U A T I ON D E
L A V I L L E D E OU E D D J E R
N
O

BOUMERDES

ALGER
MEFTAH

E
BEN KHELIL

S

DJEBABRA

TIPAZA

BOUFARIK

CHEBLI

LARABAA

OUED ELELAYEG
BENI TAMOU

BENI MERED

SOUMAA

GUEROUAOU
MOUZAIA

ASOUHANE
BOUINAN

O.YAICH

OULED SLAMA

BLIDA

BOUIRA

BOURKIKA
CHIFFA

BOUGARA
BOUARFA

OUED DJER

EL AFFROUN
AIN
ERROUMANA

CHERIA
HAMMAM
MELOUAN

MEDEA

BOU-MEDFAA

Leg en d e
Limites de la WILAYA
Limites Comunales

Le site de la ville est caractérisé par un relief moyennement
accidenté, on peut constater deux formes de relief similaire
pour le centre de Oued Djer ainsi que pour le centre d’El
Hachem.

L’Oued Djer traverse la ville d’Ouest à l’Est, il est
caractérisé par une intense activité durant la saison hivernale
pouvant occasionner des débordements, mais il est sec durant la
saison estivale.
La commune de Oued Djer bénéficie du climat méditerranéen
avec alternance d'une saison sèche et chaude (mois de Mai à
Septembre) et d'une saison humide (Octobre à Avril).
Les précipitations sont irrégulières et elles varient entre 700
et 800 mm par an.

CHAPITRE II : Etat actuel du système
d’AEP de la commune de Oued Djer :
Ressources en eau :
La ville de Oued Djer est alimentée actuellement par deux
champs de captage situés au nord de la ville d’El Affroun. La
nappe exploitée dans notre zone de captage est la nappe de la
plaine de la MITIDJA. Ces champs de captages sont composés
de 10 forages.
Les caractéristiques des forages sont données dans
le tableau suivant :

Liste des forages :
NS

ND

Débit
mobilisé
(m3/j)

150

-

-

00

00

à l’arrêt

F4 Bis

150

-

94

1200

1080

En service

F5Bis

150

64

106,15

900

810

En service

F7Bis

150

56,10

73

-

-

Non équipé

F8 Bis

150

54

80

650

585

En service

F9

150

56,50

66,35

1650

1485

En service

F1bis

150

-

-

-

-

En projet

F2 TER

150

67,70

105,10

650

585

En service

F6 Bis

135

54,30

61,30

900

810

En service

F10

150

76,74

102,15

-

-

Non équipé

Forage

Prof
(m)

F3bis

Débit
exploité
(m3/j)

Obs

Description du système d’adduction:

Le système d’approvisionnement (adduction), consiste à
alimenter les installations existantes au niveau de Oued Djer
gravitairement à partir du réservoir du stockage (capacité v =
5000 m3) situé à El Affroun, implanté à la cote CR = 220 m
NGA et à la cote de trop plein CTP = 226,00 m NGA. Ce
dernier alimente gravitairement les réservoirs des
agglomérations des centres : Maif, Beni Djemaa, Oued Djer et
El Hachem comme montre le schéma vertical .

Les ouvrages de stockage :
la ville de Oued Djer compte quatre (04) réservoirs de
type semi enterrés, implantés dans les régions les plus
élevés, leurs caractéristiques sont résumés dans le tableau
suivant :
Caractéristiques des réservoirs
Réservoir

Capacité ( m3)

C.R (m)

C.T.P (m)

R1

500

192.45

196.45

R2

100

170.75

173.27

R3

50

181.25

183.25

R4 ( El Hachem)

500

214.88

218.88

Etat actuel et recommandations du système d’AEP
de la ville :
a/ Les ouvrages de stockage :
Les réservoirs existants dans notre ville présentent quelques
défaillances, pour une bonne exploitation de ces derniers nous
avons recommandé :
• La réfection de leurs peintures.
• La réparation des fuites au niveau des chambres de vanne.
• L’entretien et le nettoyage.
b/ Le réseau d’adduction et de distribution :
Les conduites d’adduction et le réseau de distribution de
l’agglomération secondaire peuvent être maintenu ,
néanmoins, vu la vétusté de celui du Chef lieu, nous avons
préconisé sa rénovation totale.

CHAPITRE III : ETUDE DES BESOINS EN EAU
Dans ce chapitre nous avons estimé les besoins en eau de
la ville de Oued Djer suivant les démarches suivantes :
– Nous avons estimé une population future de 11519 hab à
l’horizon 2030 en se basant sur l’année de recensement
1998 qui donne une population de 4474 hab.
– Ensuite, nous avons estimé les besoins moyens journaliers
pour les catégories :
Domestiques, administratifs, scolaires, sanitaires et
commerciaux, en donnant à chaque équipement une
dotation déterminée.

Enfin on a trouvé que le débit maximum journalier
Qmax.j= 3164 m3/j .
Ainsi nous avons constaté que les ressources existantes ne
peuvent pas satisfaire la totalité des besoins en eau potable de
l’ensemble des villes alimentées par notre champs de captage ,
c’est pourquoi il faudra combler le déficit en eau par la
mobilisation d’autres ressources.

CHAPITRE IV : REHABILITATION DU SYSTÈME
D’AEP DE LA COMMUNE DE OUED DJER
I/CALCUL DU RÉSEAU DE DISTRIBUTION :
Dans cette partie de ce chapitre, nous avons projeté un réseau
de distribution pour Oued Djer Centre, ceci est en tenant compte
de la répartition spatiale des constructions existantes. Pour cela
on a suivi les démarches suivantes :
Premièrement nous avons calculé les débits du réseau :
spécifique, en route et nodaux, puis nous avons fait une
répartition arbitraire des débits pour les deux cas (cas de pointe
et pointe plus incendie). Après la détermination des diamètres,
nous avons passé au calcul de tous les paramètres hydrauliques
à savoir : les débits, les vitesses et les pressions en utilisant le
logiciel EPANET.

Répartition réelle des débits du réseau projeté pour Oued Djer Centre

Les pressions aux nœuds du réseau projeté pour Oued Djer centre

Cependant le réseau de distribution de l’agglomération
secondaire , nous avons fait son calcul tel qu’il est, c’està-dire prendre les même diamètres existants, nous avons
pu trouvés les résultats suivants :

Les débits et les pressions aux nœuds du réseau d’El Hachem

II/CALCUL DES RÉSERVOIRS :
Dans cette partie , nous avons parlé sur le rôle et de la
fonction du réservoir ainsi que le principe de calcul et de
dimensionnement de ce dernier.
on a conclu que les réservoirs existants au niveau de notre
ville sont suffisants jusqu’a l’année 2030, à cet effet il est
inutile de réaliser un autre réservoir.

III/ LES ADDUCTIONS :

Dans cette partie nous avons présenté les différents types
d’adduction, que se soit refoulement ou bien gravitaire, puis
on a redimensionner la conduite d’adduction gravitaire du
point de piquage jusqu’au réservoir R500m3 de Oued Djer
Centre , soit avec un diamètre de 200mm.

CHAPITRE V : COUP DE BELIER
Dans ce chapitre nous avons présenté le mécanisme du
phénomène de coup de bélier et les moyens de protection. Puis
nous avons fait une étude sur le coup de bélier, d’où nous
avons calculé le volume du réservoir d’air anti-bélier par la
méthode de PEUCH et MEUNIER.
Cette méthode
consiste à utiliser trois nombres
adimensionnels
K: caractérise les pertes de charge.
A: caractérise la conduite de refoulement.
B: caractérise le volume d’air d’anti-bélier.
Après nous avons superposé la courbe B au profil en long
de la conduite de refoulement .

Pmini/H0

1
0,9

Enfin, nous avons pu calculé le
volume du réservoir d’air antibélier , ainsi que le diaphragme
pour la lutte contre la
surpression.
,1
B=0 ,2
B=0

0,8

0,6

,4
B=0
,6
B=0
,8
B=0

0,5

B=1

0,4

2
M B=

0,7

0,3

B=4

0,2

0

B=1

0,1
0

0

0,1

0,2

0,3

0,4

0,5

0,6

0,7

0,8

0,9

1

X/L

Figure: profil en long associe à l’enveloppe
de dépression

CHAPITRE VI : ORGANISATION DU
CHANTIER








L’organisation de chantier consiste à coordonner la mise en
œuvre des moyens nécessaires pour accomplir dans les
meilleures conditions les travaux d’exécution.
Et pour permettre une meilleur réalisation, nous avons
énuméré les principaux engins à savoir:
Pelle mécanique pour l’exécution des tranchées.
bulldozer pour le remblaiement des tranchées.
Pour la pose des canalisations, elle est effectuée selon les
trois opérations suivantes:
Aménagement du lit de pose.
Introduction des canalisations dans les tranchées.
Remblaiement des tranchés.

CHAPITRE VII : PROTECTION ET
SECURITE DU TRAVAIL
La protection du travail comprend tout un système de
mesure d’ordre social, économique, technique, hygiénique,
organisationnel et juridique. Ceux-ci garantissent l’assurance
de la protection de la santé et de la capacité de travail des
travailleurs. Les chantiers sont très dangereux et les accidents
peuvent prendre naissance à tous moment, c’est pour cela
qu’on doit chercher des solutions pour promouvoir la sécurité
de travail.

CHAPITRE VIII : GESTION ET
EXPLOITATION
La gestion des réseaux d’alimentation en eau potable à pour
objet d’assurer :
• La pérennité des ouvrages par des options de conservation.
• L’entretien courant des réseaux par des interventions de
nettoyage, de dépannage et de maintenance.
Dans cette partie, et pour mieux gérer notre réseau, on a cité
les notions de gestion, d’exploitation et les opérations
d’entretien à effectuer sur les différents ouvrages.

CHAPITRE IX : DEVIS ESTIMATIF
L’étude du devis estimatif nous a permit d’avoir une idée sur
le coût de réalisation de notre projet, ce calcul consiste à
déterminé les quantités de toutes les opérations effectuer sur le
terrain, en multipliant le volume des travaux par le prix unitaire.

CONCLUSION GENERALE :
A travers cette étude, nous avons présenté en premier lieu un
aperçu général sur les problèmes que contient le système
d’alimentation en eau potable de la ville de Oued Djer.
Dans ce cadre nous avons cité quelques anomalies existantes
au niveau de la station de reprise, des ouvrages de stockage et
du réseau de distribution.
Les remèdes contre ces insuffisances s’impose à quelques
recommandations tel que:
• La rénovation du réseau de distribution du chef lieu.
• L’alimentation de celui-ci depuis le réservoir existant de
500m3 de capacité.
• La substitution de la conduite d’adduction de ce dernier.

Cependant, le réseau de distribution d’El Hachem, ne
contiendra aucun changement en terme de sections, du fait
qu’il est toujours en mesure de satisfaire les besoins actuels et
futurs en débit et en pression, ainsi qu’en stockage.
En dernier lieu, et pour mieux gérer notre réseau, on a cité les
notions de gestion, d’exploitation et les opérations d’entretien
à effectuer sur les différents ouvrages.

MERCI POUR VOTRE
ATTENTION


Documents similaires


Fichier PDF etude de l
Fichier PDF modelisation reseaux aeprapport huez
Fichier PDF etude de rehabilitation d un reseau aep
Fichier PDF conception et calcul des reseaux pour polyteh lille
Fichier PDF conception des reservoirs d eau potable
Fichier PDF 5384b6f516935


Sur le même sujet..