Magazine 2017 W478 .pdf



Nom original: Magazine 2017 W478.pdfTitre: Magazine 2017 W478Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/02/2017 à 20:43, depuis l'adresse IP 90.105.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 384 fois.
Taille du document: 3.3 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 478

SOUTENEZ LE MAGAZINE POUR QU’IL RESTE GRATUIT

N° 478

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
NEEW
NEEW
FIA WTCC
Les spéculations vont bon train sur qui sera présents sur les grilles de départ du Championnat Montial Tourisme. Sept pilotes sont actuellement
confirmés, neuf sont supposés dont Yvan Muller qui pourtant a mis un terme à sa carrière dans ce championnat (Le doute venant des séances
d’essais faites par le quadruple Champion du Monde dernièrement pour Volvo sur le Circuit de Portimão).
Cette liste provisoire et supposée ne concerne que les voitures de la catégorie TC1. (Les suppositions sont en bleu)
Mehdi BENNANI / Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC
Thed BJÖRK / Polestar Cyan Racing / Volvo S60 TC1
Nicky CATSBURG / Polestar Cyan Racing / Volvo S60 TC1
Tom CHILTON / Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC
Tom CORONEL / ROAL Motorsport / Chevrolet RML Cruze TC1
Ferenc FICZA / Zengö Motorsport / Honda Civic WTCC
John FILIPPI / Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC
Nestor GIROLAMI / Polestar Cyan Racing / Volvo S60 TC1
Robert HUFF / Münnich Motorsport / Citroën C-Elysée WTCC
Norbert MICHELISZ / Honda Racing Team JAS / Honda Civic WTCC
Ryo MICHIGAMI / Honda Racing Team JAS / Honda Civic WTCC
Beaucoup de rumeurs quant à la présence de trois Lada Vesta dont
Tiago MONTEIRO / Honda Racing Team JAS / Honda Civic WTCC
une pour Gabriele Tarquini – Autant de doutes du côté du Polestar
Yvan MULLER / Polestar Cyan Racing / Volvo S60 TC1
Cyan Racing ou Yvan Muller teste les dernières S60 TC1.
Norbert NAGY / Zengö Motorsport / Honda Civic WTCC
Aurelien PANIS / Zengö Motorsport / Honda Civic WTCC
Gabriele TARQUINI / Team non précisé / Lada Vesta WTCC*
Le Campos Racing devrait également participer au Championnat.
* Deux autres Lada Vesta WTCC sont supposées.

La manche chinoise ne se disputera pas à Shanghai mais sur le Ningbo
International Circuit.

………………………………….

L’Argentin José-Manuel URCERA roulera pour le Campos Racing lors de la Manche en Argentine, aucune précision concernant la voiture et la
catégorie (TC1 ou TC2) dans laquelle il sera aligné. Les tests effectués sur le Circuit de Montmelo par le pilote argentin se sont déroulés au
volant d’une Chevrolet RML Cruze TC1.

EUROPEAN LE MANS SERIES
Trente-six voitures engagées sur l’année 2017, un plateau composé de vingt-neuf prototypes (Treize LMP2 et seize LMP3) et de sept voitures
Grand Tourisme.
Beau plateau donc du côté des prototypes avec cinq châssis Ligier, quatre châssis Oreca et quatre châssis Dallara du côté des LMP2 et un gros
avantage pour Ligier (Quatorze châssis) face à Norma (Deux châssis) dans le clan des LMP3.
Côté GT seulement sept voitures pour une catégories offrant deux invitations aux 24 Heures du Mans, il faudrait peut-être revoir les choses car
avec aussi peu de participants la carotte nous semble trop belle.
Les engagés en LMP2 (Motorisation Gibson)

Les engagés en LMP3 (Motorisation Nissan)

………………………………

……………………………….

# 21 – DRAGONSPEED (USA) – Oreca 07
# 22 – G-DRIVE RACING (RUS) – Oreca 07
# 23 – PANIS BARTHEZ COMPETITION (FRA) – Ligier JSP217
# 25 – ALGARVE PRO RACING (POR) – Ligier JSP217
# 27 – SMP RACING (RUS) – Dallara P217
# 28 – IDEC SPORT RACING (FRA) – Ligier JSP217
# 29 – RACING TEAM NEDERLAND (NLD) – Dallara P217
# 32 – UNITED AUTOSPORTS (USA) – Ligier JSP217
# 34 – TOCKWITH MOTORSPORT (GBR) – Ligier JSP217
# 39 – GRAFF (FRA) – Oreca 07
# 40 – GRAFF (FRA) – Oreca 07
# 47 – CETILAR VILLORBA CORSE (ITA) – Dallara P217
# 49 – HIGH CLASS RACING (DAN) – Dallara P217

# 02 – UNITED AUTOSPORTS (USA) – Ligier JSP3
# 03 – UNITED AUTOSPORTS (USA) – Ligier JSP3
# 05 – BY SPEED FACTORY (ESP) – Ligier JSP3
# 06 – 360 RACING (GBR) – Ligier JSP3
# 07 – DUQUEINE ENGINEERING (FRA) – Ligier JSP3
# 08 – DUQUEINE ENGINEERING (FRA) – Ligier JSP3
# 09 – AT RACING (AUT) – Ligier JSP3
# 10 – OREGON RACING (ITA) – Norma M30
# 11 – EUROINTERNATIONAL (USA) – Ligier JSP3
# 12 – EUROINTERNATIONAL (USA) – Ligier JSP3
# 13 – INTER EUROPOL COMPETITION (POL) – Ligier JSP3
# 15 – RLR MSPORT (GBR) – Ligier JSP3
# 16 – PANIS BARTHEZ COMPETITION (FRA) – Ligier JSP3
# 17 – ULTIMATE (FRA) – Ligier JSP3
# 18 – M RACING YMR (FRA) – Ligier JSP3
# 19 – M RACING YMR (FRA) – Norma M30

Les engagés en LMGTE
………………………………

# 51 – SPIRIT OF RACE (ITA) – Ferrari 488 GTE
# 55 – SPIRIT OF RACE (ITA) – Ferrari 488 GTE
# 66 – JMW MOTORSPORT (GBR) – Ferrari 458 Italia
# 77 – PROTON COMPETITION (GER) – Porsche 991 RSR
# 88 – PROTON COMPETITION (GER) – Porsche 991 RSR
# 90 – TF SPORT (GBR) – Aston Martin V8 Vantage
# 99 – BEECHDEAN AMR (GBR) – Aston Martin V8 Vantage
Le retour de Jan Lammers avec Dallara et l’arrivée de Norma en LMP3

Sources : FIAWTCC.COM, TOURINGCARTIME.COM et EUROPEANLEMANSSERIES.COM
Photos : FIAWTCC.COM / DPPI (François FLAMAND), RACINGTEAMNEDERLAND.NL et NORMA AUTO CONCEPT

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
NEEW
NEEW
BLANCPAIN GT SERIES ASIA
On se bouscule au portillon de la dernière série enfantée par SRO, la Blancpain GT Série Asia qui se disputera sur six meetings en Malaisie
(Sepang International Circuit), Thaïlande (Chang International Circuit), Japon (Suzuka International Circuit et Fuji Speedway International Circuit)
et Chine (Shanghai International Circuit et Zhejiang Circuit) d’avril à octobre.
…………

Ouverte aux GT3, aux GT4 et aux GT Cup, la série engrange les engagements à vitesse grand V.
Dernier engagé en date le Taiwan Top Speed qui participera à la série avec une Porsche Cayman GT4 Clubsport MR.
Sont déjà inscrit dans la série, le Spirit of Race / T2 Motorsport (Quatre Ferrari 488 GT3 dont une race by race), le TT Racing (Une Porsche
Cayman GT4 Clubsport MR), le Vicenzo Sospiri Racing (Une Lamborghini Huracan GT3), le X-One Racing / Squadra Corse (Une Lamborghini
Huracan GT3), le Clearwater Racing (Une McLaren 650S GT3 et une McLaren 570S GT4), le Phoenix Racing Asia (Deux Audi R8 LMS), le FFF
Racing / Squadra Corse (Deux Lamborghini Huracan GT3), le CRM Team by Eurasia (Une Aston Martin Vabntage GT3), EKS Motorsports (Une
Porsche Cayman GT4 Clubsport MR).

Porsche Taiwan Top Speed Racing – Audi Phoenix Racing Asia – McLaren Clearwater Racing – Ferrari Spirit of Race

NORMA AUTO CONCEPT
Suite à la conférence de presse de l’Automobile Club de l’Ouest (24 Heures du Mans, FIA WEC et ELMS), deux des nouvelles Norma LMP3 seront
engagées en ELMS par l’Oregon Team et le M Racing YMR (Yvan Muller).
Satisfaction du côté de chez Norbert Santos : « Avoir deux équipes parmi les plus sérieuses retenues par l’A.C.O. pour le Championnat 2017 est
une première excellente nouvelle pour Norma. D’autres annonces suivront. Et puis je remarque que nous seront le seul constructeur non Ligier
en LMP3, c’est un super challenge. Quant à l’engagement prévu du team TDS dans la même catégorie, nous avons décidé d’un commun accord
de faire l’impasse cette année suite à leur engagement en F.I.A. W.E.C. mais nous continuons de travailler ensemble. Nous seront également
présent dans la Série V de V, en Michelin Cup ainsi qu’en Asian Le Mans Series et dans plusieurs autres championnats nationaux et continentaux
à plus longue échéance (Brooks Racing, DKR engineering, DB Auto ...). Notre présence aux Etats Unis et en IMSA est une certitude (Sebring).
Nous souhaitons voir rapidement la Norma M30 se confronter aux quatre autres constructeurs partout ou cela sera possible. Nos premières
voitures livrables sont en cours d’assemblage et la première sera dans les mains de Romain Dumas. Mi février, une M30 sera déjà aux USA pour
préparer l’IMSA et quatre autres M30 prendront la direction du sol américain. Avant même les premiers tours de piste de la M30 nous avons déjà
douze voitures à livrer sans compter les discussion en cours. C’est une reconnaissance qui nous touche et qui nous pousse à travailler jusqu’à
la dernière minute sur la conception de la M30 … Je peux vous dire que toute l’équipe Norma dont les effectifs ont augmenté de près de 50 % ces
six derniers mois est ultra mobilisé pour réussir le lancement de notre LMP3 ».
D’après le communiqué de Presse Norma Auto Concept du 7 février 2017

La Norma M30 (LMP3)
Sources : SRO MEDIA OFFICE et NORMA AUTO CONCEPT – Photos : Blancpain GT Series Asia, Clearwater Racing, Norma Auto Concept

37ème BOURSE D’ECHANGES
D’AUTOMOBILES MINIATURES
COULAINES
Près du Mans

Dimanche 5 mars 2017
Salle HENRI SALVADOR – de 9h à 17h
(Entrée
(Entrée gratuite)

Ligue Régionale du Sport Automobile

BRETAGNE – PAYS de la LOIRE
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.ligue-sportauto-bpl.org – ligue.sportauto.bpl@gmail.com
Tél. 02 40 79 02 11

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
NEEW
NEEW
CHAMPIONNAT ET COUPE EUROPÉENNE F.I.A. DE LA MONTAGNE
Depuis 2011, La course de côte du Col Saint Pierre ouvrait le Championnat d’Europe de la Montagne, ce ne sera pas le cas cette année car la
manche française se déroulera sur les pentes du Mont-Dore, l’épreuve gardoise reste cependant au calendrier européen puisqu’elle ouvrira la
Coupe d’Europe de la Montagne.
……………………………

F.I.A. CHAMPIONNAT D’EUROPE
………………………………..

22/23 – 04 : Reschbergrennen / Rechberg (Autriche)
06/07 – 05 : Falpera / Braga (Portugal)
13/14 – 05 : Al Fito / Arriondas (Espagne)
03/04 – 06 : Ecce Homo / Sternberk (République Tchèque)
10/11 – 06 : Glasbachrennen / Bad Liebenstein (Allemagne)
01/02 – 07 : Trento Bondone / Trento (Italie)
15/16 – 07 : Limanowa (Pologne)
22/23 – 07 : Dobsinsky Kopec / Dobsina (République Slovaque)
12/13 – 08 : Mont Dore / Chambon sur Lac (France)
19/20 – 08 : Saint Ursanne Les Rangiers / Saint Ursanne (Suisse)
02/03 – 09 : Petrol Ilirska Bistrica (République Slovène)
16/17 – 09 : Buzetski Dani / Buzet (Croatie)
…………………………

F.I.A. COUPE D’EUROPE
…………….

21/23 – 04 : Col Saint Pierre / Saint Jean du Gard (France)
12/14 – 05 : Bieszczadizki / Sanok (Pologne)
19/21 – 05 : Moris Cup Jahodna / Kosice (République Slovaque)
26/28 – 05 : Verzegnis Sella Chianzutan / Verzegnis (Italie)
16/18 – 06 : GHD Gorjanci / Gornja Tezka Voda (République Slovène)
23/25 – 06 : Coppa Paolino Teodori / Ascolo (Italie)
28/30 – 06 : Trofeo Vallecamonica / Brescia (Italie)
04/06 – 08 : Onasbrücker Bergrennen / Onasbrück (Allemagne)
11/13 – 08 : GHD Lucine / Lucine (République Slovène)
22/24 – 09 : Sankt Agatha / Saint Agatha (Autriche)
29/30 – 09 : Mickhausen (Allemagne)

L’Italien Simone FAGGIOLI et le Serbe Nikola MIJLKOVIC ont été
sacrés en 2016. L’Italien cherchera à décrocher un dixième titre, le
Serbe ne défendra pas son titre puisqu’il s’engage en ETCC.
……………………………
Nicolas WERVER (Catégorie 1) et Christian BOUVIER (Catégorie 2)
avaient été les meilleurs Français en 2016

INTERCONTINENTAL GT CHALLENGE
Suite aux 12 Heures de Bathurst, Ferrari (GT3) et ProSport Porsche (GT4) sont leaders côté constructeurs.
A noter la différence faite entre Lamborghini et Reiter Engineering Lamborghini en GT3 et celle entre ProSport Porsche et Porsche en GT4.
Toni Vilander, Greg Lowndes et Jamie Whincup occupent eux la tête côté pilotes. Le prochain rendez-vous de l’Intercontinental GT Challenge
aura lieu fin juillet avec les Total 24 Hours of Spa.
Classement GT3 : 1 – Ferrari …25 pts, 2 – Porsche …18 pts, 3 – Bentley …17 pts, 4 – McLaren …12 pts, 5 – Reiter Lamborghini ...10 pts ... etc
Classement GT4 : 1 – ProSport Porsche ...25 pts, 2 – Porsche ...18 pts, 3 – Ginetta …15 pts.
Classement pilotes : 1 – Toni Vilander, Greg Lowndes et Jamie Whincup …25 pts, 2 – David Calvert-Jones, Marc Lieb et Patrick Long …18 pts,
3 – Steven Kane, Rob Smith et Oliver Jarvis …15 pts, 4 – Rob Bell, Côme Ledogar et Alvaro Parente ...12 pts, 5 – Roger Lago, Steve Owen et
David Russell ...10 pts, 6 – Matt Halliday et Ash Samadi ...8 pts, 7 – Jann Mardeborough, Florian Strauss e Todd Kelly ...6 pts ... etc

12 Heures de Bathurst – Tony Vilander, Greg Lowndes et Jamie Whincup, Ferrari (GT4) et ProSport Porsche (GT4) leaders IGTC

WEATHERTECH SPORTSCAR CHAMPIONSHIP – TESTS SEBRING 12 HOUR
Trente-quatre voitures sont attendus aux essais préliminaires des 12 Heures de Sebring les 23 et 24 février prochain. Onze prototypes dont une
unique Challenge et vingt-trois GT (Huit GTLM et quinze GTD) seront en piste. Parmi les présents, les deux Nissan-Onroak DPi (Tequila Patron
ESM), les trois Cadillac DPi (Mustang Sampling Racing, Whelen Engineering Racing et Konica-Minolta Wayne Taylor Racing chez qui Alex Lynn
fera ses débuts), les deux Mazda DPi (Mazda Motorsports), l’Oreca LMP2 (JDC-Miller Motorsports), la Ligier LMP2 (PR1 Mathiasen Motorsports)
et la Riley-Multimatic LMP2 (VisitFlorida Racing) en prototype, une des deux Oreca FLM09 du BAR 1 Motorsports en Challenge.
Côté GTLM, le Corvette Racing, le Ford Chip Ganassi Racing) et le BMW Team RLL aligneront deux voitures tandis que le Porsche GT Team ne
sera présent qu’avec une seule de ses 911 RSR, la Ferrari du Risi Competizione sera aussi de la partie.
Quinze voitures seront présentes dans la catégorie GTLM
Quatre Lamborghini (Paul Miller Racing, Ebimotors, Dream Racing
Motorsports et le GRT Grasser Racing Team), trois Porsche (Park Place
Motorsports, Core Autosport et Alegra Motorsports), trois Audi
(Stevenson Motorsports, Montaplast by Land Motorsport et Alex Job
Racing), deux Acura (Michael Shank Racing), deux Mercedes-AMG
(Riley Motorsports-Weathertech Racing et SunEnergy 1 Racing) et une
unique Lexus (3GT Racing).
…………………..

12 Heures de Sebring 2017

Rappelons que la soixante-cinquième édition des 12 Heures de Sebring
aura lieu du 15 au 18 mars. (Seconde manche WTSCC et NAEC)

Une seule RSR officielle

Sources : CFM-CHALLENGE.COM, INTERCONTINENTALGTCHALLENGE.COM et IMSA.COM
Photos : AMP MAG (John P. AVERY et Philippe REJER), et bathurst12hour.com.au

W
WIIN
NTTEER
R SSEER
RIIEESS
B
y
By GT SPORT
…………………………..

Circuit de BARCELONE
17 et 18 février

EUROFORMULA OPEN
Répartis sur deux journées et partagés équitablement comme de coutume par les deux séries Euroformula Open et International GT Open, ces
premiers essais hivernaux se déclinaient en huit séances de cinquante-cinq minutes, quatre le vendredi et quatre le samedi.
Plateau moyenement fourni du côté de l’Euroformula Open avec treize Dallara F312 en piste. Fortec Motorsport, Campos Racing, Drivex School,
Teo Martin Motorsport, BVM Racing et Carlin Motorsport affutaient leurs voitures et pour certains leurs nouveaux pilotes. A noter la présence
d’une féminine au sein du Campos Racing, la jeune championne Espagnole de Kart, Marta Garcia.

Ameya Vaidyanathan (Carlin Msport) – Petru Florescu (Campos Racing) – Christian Hahn (Drivex School) – Eliseo Martínez (Teo Martin Msport)
Top chrono pour le Roumain Petru Florescu (Campos Racing) en 1’38’’402 devant les deux pilotes du Fortec Motorsport, l’Indien Ameya
Vaidyanathan (1’38’’498) et l’Allemand Jannes Fitjes (1’38’’550). Top cinq complété par le Russe Nikita Troitskiy (Drivex School) en 1’38’’642 et
par le Brésilien Thiago Vivacqua (Campos Racing) en 1’38’’705. Tous les meilleurs chronos seront obtenus le second jour.
Les chronos
…………………………………………..

1 – Petru Florescu (Rou) Campos Racing # 1 1’38’’402 (S8)

Nikita Troitskiy (Drivex School)

2 – Ameya Vaidyanathan (Ind) Fortec Motorsport # 24 1’38’’498 (S8)
3 – Jannes Fittje (Ger) Fortec Motorsport # 18 1’38’’550 (S5)
4 – Nikita Troitskiy (Rus) Drivex School # 16 1’38’’642 (S5)
5 – Thiago Vivacqua (Bra) Campos Racing # 3 1’38’’705 (S5)
6 – Matheus Lorio (Bra) Campos Racing # 4 1’38’’729 (S5)
7 – Devlin DeFransisco (Can) Carlin Motorsport # 17 1’39’’051 (S5)
8 – Pedro Cardoso (Bra) Teo Martin Motorsport # 43 1’39’’063 (S5)
9 – Eliseo Martinez (Esp) Teo Martin Motorsport # 42 1’39’’083 (S5)
10 – Christian Hahn (Bra) Drivex School # 12 1’39’’110 (S6)
11 – Alfonso Celis Jr. (Mex) Fortec Motorsport # 19 1’39’’268 (S6)
12 – Marta Gracia (Esp) Campos Racing # 2 1’39’’809 (S6)
13 – Daniel Pronenko (Rus) BVM Racing # 22 1’40’’033 (S8)

Jannes Fittje (Fortec Msport)

LE CALENDRIER EUROFORMULA OPEN 2017
.................

WINTER TEST SERIES
.......................

Matheus Iorio (Campos Racing)

17 et 18 / 02 – Circuit de Barcelone (Espagne)
03 et 04 / 03 – Circuit Paul Ricard (France)
21 et 22 / 03 – Circuit de Jerez (Espagne)

Daniel Pronenko (BMV Racing)

……………………….

EUROFORMULA OPEN CHAMPIONSHIP
…………………….

29 et 30 / 04 – Autodrõmo do Estoril (Portugal)
27 et 28 / 05 – Circuit de Spa Francorchamps (Belgique)
10 et 11 / 06 – Circuit Paul Ricard (France)
01 et 02 / 07 – Hungaroring (Hongrie)
02 et 03 / 09 – Silverstone Circuit (Grande Bretagne)
30 / 09 et 01 / 10 – Autodromo Nazionale di Monza (Italie)
07 et 08 / 10 – Circuito de Jerez (Espagne)
28 et 29 / 10 – Circuit de Barcelone Catalunya (Espagne).
Devlin DeFrancesco (Carlin)

Marta Garcia (Campos Racing)
DÉCOUVERTE : MARTA GARCIA LÕPEZ

Marta Garcia Lõpez
Nationalité espagnole – Née le 9 août 2000 à Denia (Province d’Alicante)
Réside à Gandia (Province de Valence)
Marta découvrira le monde du Karting à l’âge de neuf ans, elle fera ses débuts
en compétition un an plus tard. Durant les cinq années qui ont suivi, elle aura
participé à plus de cinq cents courses nationales et internationales.
Dans sa catégorie, elle sera la meilleure féminine au niveau mondial. En 2014
elle obtiendra trois des quatre pôles du championnat d’Espagne.
En 2016, elle évoluait en CIK FIA European Championship et en WSK Super
Masters Series (Catégorie OK), elle roulait également dans le Championnat F4
espagnol.
Elle a été sectionné en 2015 et en 2016 par la FIA Women Motor Sport présidée
par Michelle Mouton pour représenter les femmes dans le monde du Kart. Elle
s’engage en Formule 3 cette année avec un objectif vers le GP2.

Source : GTSPORT.ES (EUROFORMULAOPEN.NET) – Photos : FOTOSPEEDY et Maria Garcia Lõpez Facebook

INTERNATIONAL OPEN GT
Plateau plus important du côté de l’International GT Open avec dix-neuf voitures présentes.
Etaient en piste les teams AF Corse (Ferrari 488 GT3), Drivex School (Audi R8 LMS Ultra), FF Corse (Ferrari 488 GT3 et 458 Challenge), FFF
Racing by ACM (Lamborghini Huracan GT3), Jordan Racing (Bentley Continental GT3), Kessel Racing (Ferrari 458 GT3 et 458 Challenge), ProGT by Almeras (Porsche 991 GT3 Cup), Raton Racing (Lamborghini Huracan GT3), SF Racing (Ferrari 488 GT3), Spirit of Race (Ferrari 488 GT3 et
458 Challenge), Stile F Squadra Corse (Ferrari 458 GT2 et 458 GT3) et Teo Martin Msport (BMW M6 GT3).
A noter la présence d’une féminine au sein du Kessel Racing, la Française Deborah Mayer.

Lamborghini Huracan GT3 FFF Racing by ACM – Ferrari 488 GT3 SF Racing – Ferrari 488 GT3 AF Corse – BMW M6 GT3 Teo Martin Msport
Le meilleur chrono sera à mettre à l’actif de la Lamborghini Huracan GT3 Raton Racing (Liberati / Kang) en 1’45’’257 lors de la seconde journée.
La seconde Lamborghini Huracan GT3 présente, celle du FFF Racing by ACM (Hamaguchi / Liuzzi), réalisera le second meilleur chrono en
1’45’’416 devant la Ferrari 488 GT3 SF Racing (Songyang / Caldarelli). Top cinq complété par la Ferrari 488 GT3 AF Corse (Perrazzini / Cioci) en
1’45’’554 et devant la BMW M6 GT3 Teo Martin Motorsport # 4 (Basso / Bouveng / Gonzales) en 1’45’’726. Les cinq meilleurs chronos ont été
obtenu lors du second jour. A noter la valse des numéros sur les feuilles de temps du côté du Teo Martin Motorsport, la 3 prenant le 103 et la 4 le
104 au gré des séances.
Les meilleurs chronos
…………………………………………..

1 – Lamborghini Huracan GT3 # 11 Raton Racing (Liberati / Kang) 1’45’’257 (Day 2)
2 – Lamborghini Huracan GT3 # 555 FFF Racing Team by ACM (Hamaguchi / Liuzzi) 1’45’’416 (Day 2)
3 – Ferrari 488 GT3 # 5 SF Racing (Songyang / Caldarelli) 1’45’’554 (Day 2)
4 – Ferrari 488 GT3 # 8 AF Corse (Perrazzini / Cioci) 1’45’’608 (Day 2)
5 – BMW M6 GT3 # 4 (104) Teo Martin Motorsport (Gonzales / Krohn) 1’46’’072 (Day 1)
6 – Ferrari 488 GT3 # 25 FF Corse (Dunbar / Mowlem) 1’46’’246 (Day 2)
7 – Audi R8 LMS Ultra # 16 Drivex School (Hahn / Khodair) 1’46’’876 (Day 2)
8 – Bentley Continental GT3 # 10 Jordan Racing (J. Witt / D. Witt) 1’46’’978 (Day 2)
9 – Ferrari 488 GT3 # 9 Spirit of Race (Ishikawa / Beretta) 1’47’’086 (Day 2)
10 – Ferrari 458 GT3 # 23 Stile F Squadra Corse (Hui) 1’48’’179 (Day 1)
11 – Ferrari 458 GT3 # 14 Kessel Racing (Schiavoni) 1’48’’557 (Day 1)
12 – Ferrari 488 GT3 # 77 Stile F Squadra Corse (Hui) 1’49’’606 (Day 2)
13 – Porsche 991 GT3 Cup # 43 Pro-GT by Almeras (Morin) 1’50’’301 (Day 2)
14 – Ferrari 458 GT3 # 12 Kessel Racing (Mayer) 1’50’’775 (Day 2)
15 – BMW M6 GT3 # 3 (103) Teo Martin Motorsport (Basso / Gonzales) 1’51’’004 (Day 1)
16 – Ferrari 458 GT3 # 17 Kessel Racing (Schiavoni) 1’51’’300 (Day 2)
17 – Ferrari 458 Challenge # 46 / 49 FF Corse (Grimes / Mowlem) 1’53’’263 (Day 2)
18 – Ferrari 458 Challenge # 15 Kessel Racing (Goerke) 1’54”725 (Day 2)
19 – Ferrari 458 Challenge # 89 Spirit of Race (Heh / Caldani) 1’57’’703 (Day 2)
20 – Ferrari 458 GT2 # 666 Stile F Squadra Corse (Ohmura / Palou) 2’34’’661 (Day 1).

Lamborghini Huracan GT3
Raton Racing

Ferrari 488 GT3 FF Corse – Audi R8 LMS Ultra Drivex School – Bentley GT3 Jordan Racing – Ferrari 458 GT3 Kessel Racing (Mayer)

Source : GTSPORT.ES (GTOPEN.NET) – Photos : FOTOSPEEDY

CLUB FRANҪAIS DES
COLLECTIONNEURS COCA COLA
………………..

4ème CONVENTION NATIONALE
12 mars 2017
MARNE LA VALLÉE
www.facebook.com/cfdccc

Romain LECOQ

LR Compétition
Contact
contact@lr-competition.fr

SALON
RETROMOBILE 42ème EDITION
TRIDENT LA ROCHE SUR YON PREMIÈRE
Du 8 au 12 février

Pour la première fois TRIDENT (Voir nos articles dans les numéros 425 et 426) tenait un stand au sein de Rétromobile. Cerise sur le gâteau, vous
aviez le plaisir de découvrir la voiture la plus rare et la plus authentique du Salon, une des deux Maserati F1 250 F fuoricentro conduite par
Stirling Moss et par Jean Behra en 1956 et par Juan Manuel Fangio en 1957. Cette voiture a conservé toutes ses pièces d’origine n’ayant jamais
été accidentée gravement. Prêtée par le Musée National de l’Automobile de Mulhouse, elle côtoyait la GranTurismo « Sessenta » qui célèbre le
soixantième anniversaire de la victoire de Juan Manuel Fangio au championnat du Monde de Formule 1 en 1957 sur la Maserati 250F.

1957 – 2017

60ème anniversaire du titre de Champion du Monde de Formule 1 de Juan Manuel FANGIO avec MASERATI
...............................................……………..

Juan Manuel Fangio et la Maserati 250F, deux destins liés. Le pilote argentin a beaucoup gagné en Grand Prix au volant de la monoplace
italienne, accomplissant avec elle certains de ses plus grands exploits. C’est notamment avec cette voiture qu’il a conquis une partie de son
deuxième titre en 1954 (Il avait disputé la première partie de la saison avec Maserati, la seconde avec Mercedes) et sa cinquième et ultime
couronne en 1957, la plus belle. Ce titre mondial 1957 est le seul jamais décroché par Maserati en Formule 1. Nous en célébrons le soixantième
anniversaire cette année.
Cette exceptionnelle Maserati 250F extraite de la salle des Grands Prix de la Cité de l’Automobile, Musée National, Collection Schlumpf, à
Mulhouse est la plus authentique de toutes les 250F encore existantes. Les frères Schlumpf en avaient fait l’acquisition en 1966 alors qu’elle
n’avait participé qu’à quatre Grands Prix. Elle n’a jamais été utilisée ou restaurée depuis et demeure donc dans un état très proche de l’origine.
Au-delà de cette singularité, elle présente des caractéristiques très particulières.
Elle a été construite par l’Officina Maserati en août 1956 en prévision du Gran Premio d’Italia disputé sur l’Autodrome de Monza le 2 septembre
1956. Maserati veut remporter ce Grand Prix considéré par Ferrari comme sa chasse gardée. Pour y parvenir le service course décide de
construire deux monoplaces spéciales, numéros de châssis 2525 et 2526 (Celle du Musée).
A partir du châssis successivement dessiné puis développé par Gioacchino Colombo, Alberto Massimino et Vittorio Bellentani, l’ingénieur
Giulio Alfieri développe donc une version haute vitesse. Son objectif, affiner la silhouette de la monoplace, recentrer les masses, réduire
l’ouverture avant afin d’améliorer l’aérodynamique de la carrosserie et surtout abaisser le centre de gravité de la voiture. Pour réussir ce dernier
exercice, Alfieri doit placer le pilote le plus bas possible dans l’auto. Il en est empêché par l’arbre de transmission qui partant du moteur vers les
roues arrière, passe au centre du châssis, contraignant le pilote à le chevaucher. Qu’à cela ne tienne, il va l’assoir à côté ! Il fait donc pivoter le
moteur dans le sens des aiguilles d’une montre, l’arbre de transmission passant ainsi non plus au centre mais sur la gauche du cockpit. Le
baquet peut alors être posé sur le côté droit fixé directement sur le fond du châssis. Objectif atteint, le pilote hérite d’une position très basse
moins exposé au vent de la vitesse, décalé sur la droite par rapport à l’axe de la voiture donc plus à l’intérieur des virages à droite qui sont
majoritaires à Monza. En raison de cette architecture les deux voitures héritent de la part de l’équipe de course d’un surnom « fuoricentro »
(Décentrée). Elles sont confiées au Grand Prix d’Italie au Britannique Stirling Moss (2525) et au Français Jean Behra (2526). Aux essais Behra est
cinquième et Moss sixième. En course si le Français abandonne victime d’une panne électrique, Moss décroche la victoire devant les Ferrari.
Objectif atteint ! Trop typée pour évoluer sur n’importe quel autre circuit, très délicats à maitriser, les deux châssis vont ensuite restés stockés à
l’usine. La 2526 qui nous intéresse va en ressortir la saison suivante en juillet 1957 à la demande de Fangio.
En 1957, Fangio a 46 ans, il sait que sa carrière est sur le point de s’achever. Il a accepté l’offre de Maserati pour qui il a déjà roulé et gagné au
début de la saison 1954 avant de poursuivre le championnat chez Mercedes et de décrocher avec les Allemands son second titre mondial. Si la
250F est une voiture vieillissante (Elle a été conçue en 1954), il fait le pari qu’il peut à son volant battre les Ferrari D50. Il n’a de toute façon pas
de meilleures option pour la saison, il ne s’entend plus avec Enzo Ferrari pour qui il vient pourtant de décrocher le titre mondial en 1956 et les
autres constructeurs ne sont pas au niveau. A l’occasion du Grand Prix de Reims hors championnat (14/07/1957) après avoir essayé plusieurs
châssis convoyés sur place par Maserati, il décide de prendre le départ avec la 2526. L’Argentin comme à son habitude, pilote fort et juste mais
à quelques tours de l’arrivée, alors qu’il roule dans le peloton de tête, il se fait piéger par un freinage en appui par cette voiture si délicate.
Museau froissé, il doit abandonner.
2526 revient à Modena chez Maserati ou son museau est remis à neuf. La voiture reste plusieurs mois dans l’atelier, endormie, avant que le
service compétition ne la revende début 1958. Elle reçoit alors un nouveau numéro de châssis 2530 frappé non loin de l’ancien. (Cette pratique
était souvent d’usage à l’époque dans les écuries de course pour éviter de payer des taxes de douanes). Le nouveau propriétaire est un
gentlemen driver espagnol, Antonio Creus Rubin De Celis. Il disputera à son volant le Gran Premio di Siracusa (13/04/1958). Au 27ème tour, Creus
perd l’auto, part en tête-à-queue, la voiture s’arrête contre les fascines abimant comme Fangio le nez de la voiture. Creus la fait réparer mais la
délaisse (Il s’est fait peur). Début 1960, il l’embarque avec lui vers l’Argentine où le portent autant ses affaires que l’envie de recourir. A son
volant le 6 février de la même année, il prend le départ du Gran Premio de Argentina à Buenos Aires. Un Grand Prix disputé sous une canicule
telle que Creus comme beaucoup d’autres abandonne par épuisement. Notre 250F termine ainsi le 6 février 1960 sa carrière en compétition.
Creus mettra la voiture en vente sans succès. À cette époque une Maserati 250F n’est plus compétitive et pas encore collectionnée. En 1965, elle
réapparait le temps de quelques tours aux mains de Nino Farina pour une démonstration en ouverture du Grand Prix de Monaco F1. Les frères
Schlumpf en feront l’acquisition le 15 mars 1966. Elle dort depuis à Mulhouse aux côté d’autres perles rares de la Cité de l’Automobile.

Maserati 250F 1985 type fuoricentro
Châssis 2526/2530
6 cylindres en ligne, 2493cc
Puissance 240 cv à 7200 tr/mn
Poids : 630 kg
Vitesse maximale : 290 km/h
………………………………..

(Prêt de la Cité de l’Automobile, Musée National, Collection Schlumpf)
La 250F Châssis 2526/2530 de la Cité de l’Automobile (Schlumpf) – Juan Manuel Fangio Grand Prix de Monaco 1957 sur une autre 250F
Sources : TRIDENT MASERATI LA ROCHE SUR YON (Bernard GUÉNANT) – D’après le texte de François GRANET (Alcyon Media Group).
Photos : TRIDENT LA ROCHE SUR YON courtesy of Bernard GUÉNANT et collection privée DP / Droits réservés.

NASCAR SPRINT CUP
EXHIBITION

ADVANCE AUTO PARTS CLASH AT DAYTONA
19 février

Nouvelles couleurs pour les Nascar Cup Series – Brad Keselowski et Denny Hamlin seront au top des premières séances – The Clash

DAYTONA : Brad Keselowski (46’’972) et Denny Hamlin (45’’795)
(45’’7
se montreront les meilleurs des deux séances d’essais qui étaient au
programme. La pôle qui peu d’importance sur cette épreuve s’effectue par tirage au sort, ce sont Brad Keselowski et Denny Hamlin qui
occuperont la première ligne devant Jamie McMurray et Austin Dillon. La pluie repoussera la course au dimanche.
dimanc
Denny Hamlin aura mené 48
tours sur les 75 de la course et pensait bien s’adjuger ce Clash,
Clas , Brad Keselsowski jouait lui aussi la victoire et son attaque dans le dernier tour
ou il trouvait l’ouverture à l’intérieur lui sera fatale
e tout comme à Hamlin, ce dernier en fermant la porte expédiait les deux hommes hors de la
piste, Keselowski parvenait quand même à terminer à la cinquième place tandis qu’Hamlin terminait bon dernier des treize pilotes encore
enc
en
piste. Joey Logano trouvait la porte grande ouverte pour filer vers la victoire précédant Kyle Busch qui prenait le meilleur sur Alex Bauman
suivi de très près par Danica Patrick. Jimmie Johnson abandonnera partant deux fois à la faute, éliminant Kurt Busch sur un premier contact.

ADVANCE AUTO PARTS CLASH AT DAYTONA Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17

22
18
88
10
4
2
24
19
37
1
20
3
11
42
78
48
41

Joey LOGANO
Kyle BUSCH
Alex BAUMAN
Danica PATRICK
Kevin HARVICK
Brad KESELOWSKI
Chase ELLIOTT
Daniel SUAREZ*
Chris BUESCHER
Jamie MACMURRAY
Matt KENSETH
Austin DILLON
Denny HAMLIN
Kyle LARSON
Martin TRUEX Junior
Jimmie JOHNSON
Kurt BUSCH

FORD
TOYOTA
CHEVROLET
FORD
FORD
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
FORD

75
75
75
75
75
75
75
75
75
75
75
75
74
61
60
48
16

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Not Running*
Accident
Accident
Accident

17 partants, tous classés – Statuts : Running : 13. Accidents : 3. Garage : 1* (Hors course)

Danica Patrick (# 10), Jimmie Johnson
on (# 48) et Kyle Larson (# 42) – Kurt Busch première « victime » de l’année (Merci Jimmie Johnson)
Joey Logano hérite de la victoire dans le dernier suite au contact entre Brad Keselowski et Denny Hamlin

Les prochains rendez-vous
rendez
des Monster Energy Nascar Cup Series
………………..

23 février – CANAM DUELS – DAYTONA INTERNATIONAL SPEEDWAY,
SPEEDWAY
26 février – DAYTONA 500 – DAYTONA INTERNAIONAL SPEEDWAY,
5 mars – FOLD OF HONOUR 500 – ATALANTA MOTOR SPEEDWAY,
12 mars – KOBALT 400 – LAS VEGAS MOTOR SPEEDWAY
19 mars – CAMPING WORLD 500 – PHOENIX INTERNATIONAL RACEWAY.

Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM
NASC
/ Getty Images (Todd Warshaw, Chris Graythen et Jonathan Ferry)

MOTO GP
SAISON 2017
PHILLIP ISLANDS TESTS

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001177

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001177

Essais MOTO GP PHILLIP ISLAND (15 au 17 février) : Troisième et avant dernière série d’essais après celle de Valence en novembre et celle de
Sepang fin janvier pour les pilotes Moto GP sur le circuit de Phillip Island ou 22 pilotes auront roulé sur trois séances au total. Le meilleur
chrono sur l’ensemble des trois journées revenait à Maverick Viñales. Marc Marquez suivait devant Dani Pedrosa, Jonas Folger et Cal
Crutchlow, quinzième et dix-huitième chronos pour Johann Zarco et pour Loris Baz. A noter l’absence de Tito Rabat suite à sa chute de Sepang.
Les pilotes du Moto GP ont maintenant rendez-vous au Qatar du 10 au 12 mars pour les derniers essais de pré-saison.

Marc Marquez (Honda) – Maverick Viñales (Yamaha) – Jonas Folger (Yamaha) – Valentino Rossi (Yamaha)
MOTO GP Les chronos de Phillip Island

DAY 1

DAY 2

DAY 3

Maverick VIÑALES (ESP) Movistar Yamaha MotoGP – YAMAHA

1’29’’989

1’28’’847

1’28’’549

Marc MARQUEZ (ESP) Repsol Honda Team – HONDA
Dani PEDROSA (ESP) Repsol Honda Team – HONDA

1’29’’497
1’30’’281

1’29’’309
1’30’’245

1’28’’843
1’29’’033

Jonas FOLGER (GER) Monster Yamaha Tech3 – YAMAHA
Cal CRUTCHLOW (GBR) LCR Honda – HONDA
Alex RINS (ESP) Team Suzuki Ecsstar – SUZUKI
Andrea DOVIZIOSO (ITA) Ducati Team – DUCATI
Jorge LORENZO (ESP) Ducati Team – DUCATI
Jack MILLER (AUS) Estrella Galicia 0.0 Marc VDS – HONDA
Aleix ESPARGARO (ESP) Aprilia R. Team Gresini – APRILIA
Alvaro BAUTISTA (ESP) Pull & Bear Aspar Team – DUCATI
Valentino ROSSI (ITA) Movistar Yamaha MotoGP – YAMAHA
Andrea IANNONE (ITA) Team Suzuki Ecstar – SUZUKI
Danilo PETRUCCI (ITA) Octo Pramac Racing – DUCATI
Johann ZARCO (FRA) Monster Yamaha Tech3 – YAMAHA
Hector BARBERA (ESP) Reale Esponsorama Racing – DUCATI
Pol ESPARGARO (ESP) Red Bull KTM Factory Racing – KTM
Loris BAZ (FRA) Reale Esponsorama Racing – DUCATI
Bradley SMITH (GBR) Red Bull KTM Factory Racing – KTM
Scott REDDING (GBR) Octo Pramac Racing – DUCATI
Karel ABRAHAM (CZE) Pull & Bear Aspar Team – DUCATI
Sam LOWES (GBR) Aprilia Racing Team Gresini – APRILIA

1’30’’578
1’30’’065
1’31’’432
1’30’’410
1’30’’631
1’30’’426
1’30’’802
1’30’’770
1’29’’683
1’29’’926
1’30’’262
1’30’’867
1’30’’771
1’31’’200
1’31’’249
1’32’’690
1’31’’755
1’31’’179
1’32’’307

1’29’’664
1’29’’325
1’29’’802
1’29’’483
1’30’’197
1’29’’838
1’29’’501
1’29’’411
1’29’’674
1’29’’947
1’30’’150
1’29’’880
1’30’’352
1’30’’645
1’30’’852
1’31’’704
1’30’’435
1’30’’142
1’30’’895

1’29’’042
1’29’’101
1’29’’103
1’29’’248
1’29’’342
1’29’’358
1’29’’361
1’29’’984
1’29’’470
1’29’’547
1’29’’615
1’29’’670
1’29’’808
1’29’’857
1’29’’977
1’29’’978
1’30’’005
1’30’’452
1’30’’200

Andrea Dovizioso (Ducati)

Pol Espargaro (KTM)

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS
AVANT L’OUVERTURE DU CHAMPIONNAT
……………………………

Du 8 au 10 mars : Jerez (Espagne) Essais catégorie Moto 2
Du 8 au 10 mars : Jerez (Espagne) Essais catégorie Moto 3
Du 10 au 12 mars : Losail (Qatar) Essais catégorie Moto GP
Du 17 au 19 mars : Losail (Qatar) Essais catégorie Moto 2
Du 17 au 19 mars : Losail (Qatar) Essais catégorie Moto 3
Sam Lowes (Aprilia)
Loris Baz (Ducati) – Johann Zarco (Yamaha) – Aleix Espargaro (Aprilia)

Du 8 au 10 mars, derniers
essais Moto GP au Qatar.

Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2017.W478/02.19
………………….

Sources : FIAWTCC.COM, touringcartimes.com, europeanlemansseries.com, SRO Media Office, Norma Auto Concept,
cfm-challenge.com, intercontinentalgtchallenge.com, imsa.com, gtsport.es, Marta Garcia, nascar.com,
Trident Maserati La Roche sur Yon (Bernard Guénant), Alcyon Media Group (François Granet) et motogp.com.
Photos : fiawtcc.com / dppi (François Flamand), racingteamnederland.nl, Norma Auto Concept,
Blancpain GT Series Asia, Clearwater Racing, bathurst12hour.com.au, gtsports.es / Fotospeedy,
Marta Garcia Facebook, Nascar.com / Getty images (Todd Warshaw, Chris Graythen et Jonathan Ferrey), motogp.com,
Trident Maserati La Roche sur Yon (Beranard GUÉNANT), Collection Privée DP,
AMP MAG (John P. Avery et Philippe Rejer) – MP © 2017 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 478


Aperçu du document Magazine 2017 W478.pdf - page 1/8
 
Magazine 2017 W478.pdf - page 3/8
Magazine 2017 W478.pdf - page 4/8
Magazine 2017 W478.pdf - page 5/8
Magazine 2017 W478.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2017 W478.pdf (PDF, 3.3 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


magazine 2016 w460
magazine 2017 w478
magazine 2016 w432
magazine 2016 w441
magazine 2016 w462
magazine 2016 w471

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.056s