realiser donation entre epoux .pdf


Nom original: realiser-donation-entre-epoux.pdfTitre: (Microsoft Word - R\351aliser une donation entre \351poux.docx)Auteur: Nicolas

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / GPL Ghostscript 8.15, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/02/2017 à 11:38, depuis l'adresse IP 193.49.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 799 fois.
Taille du document: 125 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Réaliser une donation entre époux

La donation entre époux (ou donation au dernier vivant) permet d'améliorer les droits de son
conjoint dans la succession.
Elle peut être envisagée quel que soit le régime matrimonial des époux, y compris, en cas de
séparation de biens et présente un intérêt, même en l’absence d’enfant.


En quoi consiste la donation entre époux ?
Elle permet aux époux d’augmenter la part d’héritage du conjoint.
Elle ne peut porter que sur les biens présents dans le patrimoine du donateur au jour de son
décès.
Un époux peut à tout moment révoquer la donation au dernier vivant qu’il a consentie à son
conjoint (tout en restant lui-même éventuellement bénéficiaire de la donation qui lui a été
accordée).
Une exception à ce principe : lorsque la donation a été consentie par contrat de mariage.
Dans tous les cas, le recours au notaire est obligatoire car pour être valable, la donation entre
époux doit être établie par acte notarié.



Quel est le maximum que l’on puisse donner à son conjoint ?
Deux situations sont à distinguer :
1. En présence d'enfants issus du couple :
Le conjoint survivant reçoit habituellement soit la totalité des biens du défunt en usufruit, soit le
quart en pleine propriété.
La donation entre époux lui offre un choix plus important. Il peut ainsi recueillir au décès de
son conjoint :
- soit l’usufruit de la totalité des biens ;
- soit un quart en pleine propriété et les trois quarts en usufruit ;
- soit la pleine propriété de la quotité disponible de la succession (à savoir la part qui n’est
pas réservée de droit aux enfants).

2. Lorsque l’un des époux a des enfants issus d'une précédente union :
Son conjoint ne peut prétendre qu’au quart de sa succession en pleine propriété.
La donation entre époux est alors particulièrement intéressante car elle lui permettra :
- soit de recueillir des droits en propriété plus étendus, soit d'exercer un usufruit sur la
totalité de la succession,
- soit encore de mélanger propriété et usufruit.
Dans tous les cas, lors de la rédaction de l’acte, le donateur peut laisser le choix à son
conjoint d'opter, le jour venu, pour la formule qu’il préfère ou, au contraire, limiter ses
possibilités.


La donation entre époux présente-t-elle un avantage pour les couples sans enfant ?
Oui, elle conserve son intérêt même en l’absence d’enfant.
Là encore, plusieurs situations sont à distinguer :
- La donation entre époux permet d’augmenter la part du conjoint survivant si, au moment
du décès du donateur, les père et/ou mère de ce dernier sont encore en vie.
- Lorsque le défunt ne laisse ni descendant (enfant, petit-enfant) ni père, ni mère, la donation
entre époux offre au conjoint survivant la possibilité de recevoir la pleine propriété des biens du
défunt sans restriction à l’égard des « biens de famille » (sauf si le défunt a fait un testament
désignant une ou plusieurs autres personnes comme héritiers).

Mise à jour : 26.05.2016


Aperçu du document realiser-donation-entre-epoux.pdf - page 1/2

Aperçu du document realiser-donation-entre-epoux.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


realiser donation entre epoux
donation
donation au dernier vivant pour mieux proteger son conjoint
la donation entre epoux mai 2016
nlweb coloree oct 2011final
v legislation comparee fasc 12 lEgislation c

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.009s