Dépense santé et croissance au Bénin .pdf



Nom original: Dépense santé et croissance au Bénin.pdf
Auteur: A. Ibn-Saïd

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/02/2017 à 03:30, depuis l'adresse IP 41.79.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 724 fois.
Taille du document: 135 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


République du Bénin
**********
Ministère de l’Enseignement Supérieur
et de la Recherche Scientifique
*********
Université d’Abomey-Calavi
********
Faculté des Sciences Economiques et de Gestion
*******
Option : Economie
Résumé de mémoire de Maîtrise ès Science Economique
THEME :
Analyse des effets des dépenses publiques de santé sur
la croissance économique au Bénin

Réalisé par :
A. Ibn-Saïd AKOUGBE

Sous la Direction de :
Dr. Gilles Armand SOSSOU

2012

La problématique de notre étude étais d’étudié la corrélation entre la
croissance économique et les dépenses publiques de santé. L’objectif
général de notre étude est de mesurer l’effet des dépenses publiques de
santé sur la croissance économique. Spécifiquement, il était question
de mesurer l’effet des dépenses publiques de fonctionnement et
d’investissement en santé sur le PIB réel, d’analyser l’effet des
dépenses publiques globales de santé sur le PIB réel et d’identifier
laquelle des dépenses de fonctionnement et d’investissement
contribuent plus à la croissance de la richesse. Notre hypothèse n°1
stipule que les dépenses publiques d’investissement en santé et de
fonctionnement ont un effet positif et les dépenses publiques
d’investissement en santé contribuent significativement plus que les
dépenses publiques de fonctionnement sur la croissance économique.
L’hypothèse n°2 stipule que les dépenses publiques globales ont un
effet positif et significatif sur le PIB réel.
Pour vérifier nos hypothèses de recherche, nous avons utilisé le
modèle de Rébélo (1991), modèle dont la fonction est de type Cobbdouglas. Nous avons utilisé des données secondaires, une série
chronologique de 37 observations. Deux outils d’analyse ont été
utilisés. Le premier traduit le PIB réel en fonction des dépenses
publiques d’investissement et de fonctionnement en santé, des
dépenses
publiques
d’éducation
et
des
autres
dépenses
d’investissement. Le second exprime le PIB réel en fonction des
dépenses publiques globales de santé, des dépenses publiques
d’éducation et des autres dépenses d’investissement. La méthode des
MCO a été utilisée pour les estimations et les deux fonctions ont été
linéarisé pour pouvoir faire une analyse en termes d’élasticité.
D’après les résultats obtenus, les dépenses publiques d’investissement
en santé sont positives et non significatives. Ceci pourrait être expliqué
par le fait que ses dépenses n’ont pas encore atteint le seuil
nécessaire. Quant aux dépenses publiques de fonctionnement de
santé, elles sont positives et significatives. Les résultats montrent que
les dépenses publiques d’investissement en santé contribueraient plus
que les dépenses publiques de fonctionnement en santé. Ceci nous
amène à valider l’hypothèse n°1. S’agissant des dépenses publiques
globales de santé, elles sont positives et non significatives. Ceci amène
à dire que les dépenses publiques d’investissement annulent la

significativité des dépenses publiques de fonctionnement. Aussi, on
aurait expliqué ce résultat par le fait que les dépenses publiques
globales de santé agiraient indirectement sur la croissance. Faudrait
aussi souligner que les dépenses publiques globales de santé n’ont pas
atteint le seuil nécessaire. L’hypothèse n°2 est rejetée. Les résultats
ont infirmé et confirmé de part et d’autre les travaux empiriques.


Dépense santé et croissance au Bénin.pdf - page 1/3
Dépense santé et croissance au Bénin.pdf - page 2/3
Dépense santé et croissance au Bénin.pdf - page 3/3

Documents similaires


depense sante et croissance au benin
fyi2c0e
devoir economie 1
1 afg 2009b
objectifs juin 2017 ce1d francais
tunisie economic report 2014


Sur le même sujet..