Réforme poids fixe par C. Soumillon. .pdf


Nom original: Réforme poids fixe par C. Soumillon..pdfTitre: Reforme C. Soumillon. NEWAuteur: Carole Desmetz

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.10.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/03/2017 à 12:09, depuis l'adresse IP 90.18.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 849 fois.
Taille du document: 50 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Point  de  Vue  de  Christophe  Soumillon  sur  la  réforme  sur  le  poids  fixe  des  Jockeys  
 
ZARKAVA  dans  le  Prix  Vermeille  et  le  Qatar  Prix  de  l'Arc  de  Triomphe,  ERVEDYA,  dans  le  Prix  du  
Moulin  de  Longchamp,  DARJINA  dans  le  Prix  du  Moulin  de  Longchamp,  SHAWANDA  dans  le  Prix  
Vermeille,  MANDESHA  dans  le  Prix  Vermeille  et  PEARLY  SHELLS  dans  le  Prix  Vermeille  …  
 
…  Autant  de  gagnantes,  montées  à  «  54,5  »  avec  qui  je  n’aurai  pas  pu  prendre  le  départ  à  cause  
de  cette  nouvelle  et  énième  réforme  !    
 
Je  cherche  donc  à  comprendre  le  but  de  celle-­‐ci  mise  en  place  par  France  Galop  aujourd’hui.  A  
ma  connaissance,  et  durant  toute  ma  carrière,  aucun  collègue  en  France  n’a  fait  de  malaise  suite  
à  une  monte  sous  un  poids  inférieur  à  celui  déclaré  lors  de  sa  visite  de  licence.  Si  tel  est  le  cas,  je  
vous  remercie  de  me  donner  au  moins  un  exemple.    
 
Cela  fait  maintenant  plus  de  10  ans  que  mon  poids  est  enregistré  à  55  kg  à  France  Galop  au  lieu  
de   54,5   kg   car   je   suis   honnête,   je   ne   vais   pas   mentir   ni   tricher   et   encore   moins   jouer   à  
l'anorexique  le  jour  de  ma  visite  de  licence.    
«  54,5  »   c'est   le   poids   minimum   auquel   je   monte   pour   des   courses   importantes.   Cela   peut  
m'arriver   dans   des   courses   de   GR1.   En   dehors   de   ces   rares   occasions,   je   monte   à   55   kg   toute  
l'année.  
Sachez  que  je  ne  mettrai  jamais  ma  vie  ou  ma  santé  en  danger  et  encore  moins  celle  des  autres  
jockeys  pour  monter  à  un  poids  trop  léger  !    
Comment  expliquer  à  mon  principal  propriétaire  son  Altesse  le  Prince  Karim  Aga  Khan  ou  tout  
autre   propriétaire   pour   lequel   je   travaille   régulièrement   que   je   ne   pourrais   pas   monter   leur  
pouliche  de  3  ans  dans  le  Prix  Vermeille,  le  Prix  de  l'Arc  de  Triomphe  ou  toutes  autres  grandes  
courses  classiques  contre  les  aînés  en  France  à  cause  de  cette  nouvelle  réforme  ?    
 
Je  ne  me  sens  pas  moins  performant  ou  trop  fatigué  quand  je  monte  à  54,5  kg  puisque  je  ne  le  
fais   qu’occasionnellement.   J’insiste   alors   sur   le   fait   que   mon   hygiène   de   vie   permanente   me  
permet  de  perdre  ces  fameux  500  grammes  sans  difficultés.  
Je   vous   laisse   juger   ma   capacité   à   monter   l’ensemble   des   Gr1   remportés   au   poids   de   54,5   kg  
dans   de   bonnes   conditions   de   sécurité   pour   mes   collègues   et   pour   moi   même.   En   cas   de   doute,  
vous  pourrez  certainement  re-­‐visionner  mes  victoires  en  vidéo  sur  internet.  
 
Si  cette  réforme  existait  à  l'époque,  je  n'aurais  certainement  pas  pu  gagner  ces  épreuves  aussi  
extraordinaires   qu'importantes   pour   ma   jeune   carrière.   Cela   aurait   eu,   sans   nul   doute,   un  
impact   négatif   sur   les   relations   avec   mes   propriétaires   et   entraîneurs   qui   souhaitent   avoir   un  
jockey  attitré  connaissant  parfaitement  leurs  chevaux.    
 
Je   cherche   donc   à   comprendre   …   mais   je   ne   comprends   vraiment   pas   comment,   aujourd'hui,  
avec   des   jockeys   de   plus   en   plus   grands,   et   plus   lourds   en   toute   logique,   on   n’essaie   pas   de  
rehausser   les   poids   dans   ces   épreuves   importantes   pour   tout   le   monde.   Il   est   évident  
qu’apparaîtra   un   manque   à   gagner   pour   le   jockey   montant   à   un   poids   minimum   de   55   kg   en  
France,  pour  l'entourage  du  cheval  et  sûrement,  par  ricochet,  pour  le  turfiste  aussi.  

 
Je  souhaite  avant  tout  faire  mon  métier  chaque  jour  dans  de  bonnes  conditions  de  sécurité,  je  
pense  que  nous  sommes  plusieurs  jockeys  à  être  dans  ce  cas  de  figure  et  je  ne  vois  pas  ce  que  
cette  réforme  peut  améliorer  …  
 
Un   jockey   qui,   revenant   de   vacances   ou   après   des   repas   de   fin   d'année,   perd   délibérément  
entre  3  à  4  kilos  en  une  matinée,    il  est  évident  que  cela  peut  être  dangereux.  En  revanche,  cette  
nouvelle   règle   n'y   changera   malheureusement   rien  !   C'est   aux   gens   responsables   sur   les  
hippodromes  ou  aux  médecins  d'être  plus  attentifs.    
 
Si   nous,   les   jockeys,   travaillons   autant   aujourd'hui   par   rapport   aux   anciennes   générations,   ce  
n’est   que   pour   suivre   simplement   le   programme   que   France   galop   met   en   place,   et   respecter  
nos  engagements  vis  à  vis  de  nos  propriétaires.  
Nous  gérons  correctement  notre  fatigue  accumulée  toute  au  long  l'année,  comme  des  adultes  
responsables  et  des  athlètes  de  haut  niveau  avant  tout.    
Mais  je  déplore  sincèrement  que  les  institutions  soient  si  peu  impliquées  pour  nous  aider  en  cas  
de  besoin  dans  les  moments  difficiles  ...  
 
Malheureusement  tout  est  toujours  à  la  charge  des  professionnels,  mais  ceci  est  un  autre  débat  
sur  lequel  je  ne  m'exprimerai  pas  aujourd'hui  car  ce  n'est  pas  le  sujet.    
 
Chaque  jour  je  travaille  en  faisant  énormément  de  sacrifices  et  j'espère  toujours  retrouver  une  
«  nouvelle  »  ZARKAVA.  Je  sais  bien  que  ça  ne  risque  peut  être  pas  de  se  reproduire  tellement  
elle  est  unique  mais  on  a  le  droit  de  rêver  un  peu  quand  même  …  
Si   cela   m'arrivait   cette   année   ou   si   je   ne   pouvais   pas   passer   ma   visite   de   licence   au   poids   de  
forme  de  54,5  kg,  je  me  demande  comment  je  vivrais  le  moment  où  cette  pouliche  passera  le  
poteau   d'arrivée   avec   un   autre   jockey   sur   le   dos   en   sachant   que   j'étais   apte   physiquement   à  
faire  le  poids  et  de  la  monter.  
Je  penserais  amèrement  que  cette  nouvelle  réforme  m'empêche  de  vivre  l’un  des  moments  les  
plus  incroyables  dans  une  carrière  de  Jockey  :  gagner  la  plus  grande  course  du  monde  …  
 
Christophe  Soumillon  
11  mars  2017  
 
 


Aperçu du document Réforme poids fixe par C. Soumillon..pdf - page 1/2

Aperçu du document Réforme poids fixe par C. Soumillon..pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)






Documents similaires


reforme c soumillon new
reforme poids fixe par c soumillon
wa140813
loc club vendredi 14 mars 2014
prog club courses lundi 28 avril 2014
wa150313

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.021s