TEMOIGNAGE DE LOU FINIT EN DEPRESSION .pdf


Nom original: TEMOIGNAGE DE LOU FINIT EN DEPRESSION.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / Skia/PDF m58, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/03/2017 à 01:13, depuis l'adresse IP 90.10.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 438 fois.
Taille du document: 63 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


TÉMOIGNAGE DE LOU DÉÇUE
DE SA CLINIQUE QUI A FINIT EN
DÉPRESSION
Bonjour,
Je veux bien témoigner sur ce qu'il m'est arrivé l'an dernier. J'ai eu une période très difficile durant
laquelle je me suis demandée pourquoi j'avais choisi ce métier et j'ai voulu tout stopper.
Ça a commencé pendant mon apprentissage. Les vétérinaire qui m'ont embauchés m'ont dit qu'ils
m'inscrivaient au gipsa pour ensuite me prendre en CDI. J'étais ravie évidemment. Finalement quelques
mois avant la fin du contrat ils m'ont expliqué qu'ils ne me gardaient pas car ils préféraient donner le CDI
a ma collègue qui venait d'être embauchée en apprentissage. (Bien sûr ils m'ont remplacé par un autre
contrat gipsa)
A partir de la tout a commencé a se dégrader. Ils ont essayé de m'arnaquer sur ma paye. Ça a
commencé par le changement de salaire entre la première et la seconde année gipsa ou je suis passée
de 860€ a 939€ car j'avais plus de 21ans. Ma collègue elle touchait moins que moi car elle avait tout
juste 18ans. Ils ont donc essayer de me faire croire que j'avais été trop payé et que je devais les
rembourser donc qu'ils me donneraient moins chaque mois pour récupérer.
Je ne comprenais pas car les autres filles du gipsa de mon âge touchaient la même chose que moi alors
j'ai regarder dans les mails de la clinique les échanges avec la comptable. Au départ elle allait dans mon
sens évidemment mais le vétérinaire est parvenue a la retourner complètement en lui envoyant des
mails assez violent comme quoi il avait raison. Finalement j'ai moi même imprimer la grille des salaires
ASV apprentie selon l'âge et je lui ai donné pour prouver que j'avais raison.
Par la suite ils ont de nouveau essayé de m'arnaquer a la fin de mon contrat en refusant de payer les
vacances que je n'avais pas prises ( 5 semaines ) car selon eux je leur devais de l'argent a nouveau.
J'étais payé pour 35h selon le contrat gipsa mais les vétérinaires ne voulaient pas avoir deux ASV en
même temps sur la clinique donc j'alternais entre des semaines de 35h au gipsa d'autres de 28h quand
ma collègue était la et d'autre de 45h quand elle était au gipsa ou en vacances ce qui revenait a un 35h
mensuel environs.
Le vétérinaire avait calculé que j'avais fait seulement 1500h annuel au lieu de 1820h. Il m'a expliqué que
pour le mois restant il allait me déclarer en vacances mais me faire travailler pour récupérer ses heures.
J'ai refusé et c'est à ce moment que j'ai appelé l'inspection du travail pour connaître mes droits. Ils
étaient outré et m'ont demandé si je voulais envoyer un inspecteur mais je n'ai pas voulu par crainte de
ne pas retrouver d'emploi derrière. Les vétérinaires se téléphone entre eux avant d'embaucher
quelqu'un et même si les envois d'inspecteurs sont anonymes j'étais la seule a partir et a être en litige.
Pour sortir de la j'ai récupéré toutes mes fiches d'heure pour les recompter (il en manquait deux soit
déjà presque 200h non comptée par le vétérinaire ) et il n'avait pas non plus compté le dernier mois que
je m'apprêtais a faire avec 4 semaines de 45h. Ils ne comptaient d'ailleurs jamais les majorations et en
calculant tout je dépassais largement les 1820h annuelles.
Je suis retournée le voir avec les calcul et mes vacances restantes (j'ai d'ailleurs remarqué sur mes
fiches de paies qu'il m'en avait compté 13jours de posés au cours de l'année alors que ce n'était pas le
cas. Ce sont les vétérinaires qui pendant les vacances scolaires nous disait a moi et ma collègue de ne
pas venir)
Cette histoire a duré encore 3 mois après la fin de mon contrat car j'ai refusé plusieurs fois le soldes tout
compte. Après tout ce temps j'en avais tellement marre que j'ai fini par accepté celui ou ils payaient mes
vacances mais pas les heures sup que j'avais faites. Je me suis assise sur environs 250€.

En parallèle j'ai continué à chercher une autre clinique et un vétérinaire m'a reçu et m'a proposé un CDI
en temps plein juste après mon gipsa. Comme il était en vacances a cette périodes je devais juste venir
en journée d'essais pour prendre mes marque, apprendre a faire les chirurgies a 4 mains car je n'en
faisais pas avant et signer un contrat a son retour.
Sur 2 semaines je suis venue en essais pendant 7 jours ( sans contrat bien sûr donc sans paies ni
assurance en cas d'accident) mais n'ayant aucune obligation je ne suis pas venue le dernier samedi car
j'étais de mariage ce que j'ai expliqué au vétérinaire présent.
Au retour du patron je l'ai appelé pour prendre RDV pour signer mon contrat mais il n'avait pas le temps.
A force d'insister il m'a donné un RDV a contre cœur et m'a descendu comme jamais en commençant
par me reprocher mon absence de samedi puis le fait que je n'avais pas assez d'expérience, que je ne
connaissais pas ses logiciels et que j'étais nulle en chirurgie (chose que lui avait déjà dite et qu'il avait
demandé a mes anciens patrons avant de me voir) finalement il termine en me racontant une histoire
d'une fille qu'il a embauchée sans formation et sans permis car elle avait le courage de venir a vélo sur
les deux clinique et il m'a laissé «réfléchir la dessus» en attendant son rappel. (En clair il me reproche
un manque d'expérience mais préfère prendre une cycliste sans formation) évidemment je n'ai pas été
embauchée et avec le recul je me dit que j'ai juste servie de main d'oeuvre gratuite pendant ses
vacances. (Il possède 2 structures avec 1 veto a temps plein lui, 1 salarié a temps partiel et deux ASV
pour jongler sur les deux cliniques autant dire que l'absence d'une personne est plus que
problématique)
Tout s'étant déroulé pendant mon litige avec mon premier employeur j'ai fini en dépression.
Aujourd'hui je suis employée en CDI a temps partiel moyennement une période d'essais très difficile a
l'issu de laquelle je ne devais pas rester puis finalement si a condition de baisser mes heures. Je suis
passée de 31h a 26h. Quand on sait que le salaire ne vaut presque rien pour une ASV ça fait mal mais
ça reste un CDI.
Hormis le nombre d'heures vraiment trop bas j'ai finalement trouver une clinique ou tout se passe bien il
y a une bonne ambiance et aucune arnaque sur les heures supplémentaires ou les vacances.
D'une façon générale pour les vétérinaires nous ne sommes qu'une bonne main d'oeuvre pas trop cher
et prêtes a accepter des horaires de merdes avec une charge de travail énorme pour pas grand chose a
la fin du mois et tout se passe bien du moment qu'on essaye pas de faire valoir nos droits.
A toutes celles qui veulent faire ce métier il est magnifique certe mais ne vous laissez pas marcher sur
les pieds. Vous avez des droits et aucun patron ne peux faire ce qu'il veut. Mettez les holà tout de suite
c'est encore me meilleur moyen de ne pas vous faire avoir.
Voilà ce que j'ai enduré cette dernière année j'espère que mon témoignage permettra a d'autres de ne
pas se faire avoir.
Au revoir.


TEMOIGNAGE DE LOU FINIT EN DEPRESSION.pdf - page 1/2
TEMOIGNAGE DE LOU FINIT EN DEPRESSION.pdf - page 2/2

Documents similaires


temoignage de lou finit en depression
temoignage de zya periode pro
zya temoignage
cv paris
temoignage2 zya
lettre motivation clinique veterinaire pdf


Sur le même sujet..