Magazine 2017 SPECIAL 002 .pdf



Nom original: Magazine 2017 SPECIAL 002.pdf
Titre: Magazine 2017 SPECIAL 002
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/03/2017 à 02:14, depuis l'adresse IP 90.105.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 390 fois.
Taille du document: 3.3 Mo (5 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


SPECIAL 2017 002

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

SPECIAL 2017 002

WEATHERTECH SPORTSCAR CHAMPIONSHIP
NORTH AMERICAN ENDURANCE CUP
MOBIL 1 TWELVE HOURS OF SEBRING
Palmarès de la 65ème édition des
12 HEURES de SEBRING
46 voitures au départ, 146 pilotes en piste dont deux féminines Katherine Legge (Acura NSX GT3 Michael Shank Racing # 93) et Christina Nielsen
(Ferrari 488 GT3 Scuderia Corsa # 63). 46 voitures officiellement classées (toutes les voitures sont classées dans le WeatherTech SportsCar
Championship), 348 tours couverts pour la voiture des vainqueurs, la Cadillac DPi Konica-Minolta Wayne Taylor Racing de Ricky Taylor, Jordan
Taylor et Alexander Lynn sous une météo favorable.
…………………………

CADILLAC (P), ORECA (PC), CHEVROLET (GTLM) et MERCEDES-AMG (GTD) seront les constructeurs à l’honneur de cette édition 2016 tout
comme les teams KONICA-MINOLTA WAYNE TAYLOR RACING, PERFORMANCE TECH MOTORSPORTS, CORVETTE RACING et RILEY
MOTORSPORTS-TEAM AMG. Du côté des équipages les lauriers de cette 64ème édition des 12 Heures de Sebring auront consacré Ricky TAYLOR,
Jordan TAYLOR et Alexander LYNN (P), James FRENCH, Patricio O’WARD et Kyle MASSON (PC), Antonio GARCIA, Jan MAGNUSSEN et Mike
ROCKENFELLER (GTLM) ainsi que Ben KEATING, Jeroen BLEEKEMOLEN et Mario FARNBACHER (GTD).
……………………………

La pole position sera obtenue par Neil JANI (Oreca LMP2 # 13 Rebellion Racing) en 1’48’’178 (Record).
Les meilleurs temps pour les autres catégories seront à porter aux crédits de Gustavo YACAMAN (Oreca FLM09 BAR 1 Motorsports # 26) en
1’53’’506 pour la catégorie PC (Record), de Ryan BRISCOE (Ford GT Ford Chip Ganassi Racing # 67) en 1’55’’939 pour la catégorie GTLM (Record)
et de Tristan VAUTIER (Mercedes-AMG SunEnergy 1 Racing) en 1’59’’738 pour la catégorie GTD (Record).
…………….

Le meilleur tour en course reviendra à Michael CONWAY (Cadillac DPi Whelen Engineering Racing # 31) en 1’49’’629 au 100ème tour (Record).
Meilleur tour en course en PC : Patricio O’WARD (Oreca FLM09 Performance Tech Motorsports # 38) en 1’54’’549 au 172ème tour (Record).
Meilleur tour en course en GTLM : Patrick PILET (Porsche 911 RSR Porsche GT Team # 911) en 1’57’’964 au 319ème tour (Record).
Meilleur tour en course en GTD : Jeroen BLEEKEMOLEN (Mercedes-AMG Riley Motorsports-Team AMG) en 2’01’’629 au 76ème tour (Record).
……………..

Quatre voitures auront été en tête de cette édition pour dix-neuf leaderships, l’Oreca LMP2 Rebellion Racing # 13 (Tours 1 à 18), la Cadillac DPi
Whelen Engineering Racing # 31 (Tours 21 à 56 et 58 à 61), la Cadillac DPi Mustang Sampling Racing (Tours 62 à 137, 140 à 158, 161 à 179, 185 à
199, 206 à 220, 253 à 273 et 328 et 329) et la Cadillac DPi Wayne Taylor Racing # 10 (Tours 19 et 20, 57, 138 et 139, 159 et 160, 180 à 184, 200 à 205,
221 à 252, 274 à 327 et 330 à 348).
…………………..

La course aura été neutralisée à six reprises..
Du 33ème au 37ème tour (Sortie violente de la Mazda DPi # 70 sans conséquence grave pour Joël Miller).
Du 72ème au 76ème tour (Contact entre la Cadillac DPi # 31 et la Nissan-Onroak DPi # 22).
Du 166ème au 170ème tour (Sortie de Nicky Catsburg, bris mécanique, BMW M6 GTLM # 24).
Du 235ème au 239ème tour (Immobilisation de Sage Karam, Lexus RCF 3GT Racing # 14).
Du 278ème au 283ème tour (Immobilisation de Paulo Ruberti, Lamborghini Huracan GT3 Dream Racing Motorsports # 27).
Du 317ème au 321ème tour (Sortie de Colin Braun, Porsche 911 GT3-R CORE Autosport # 54)

Classement final de la 65

ème

édition des 12 HEURES du SEBRING

1 – R. Taylor / J. Taylor / A. Lynn Cadillac DPi # 10 (P) Wayne Taylor Racing 348 tours en 12h01’09’’681
2 – J. Barbosa / C. Fittipaldi / F. Albuquerque Cadillac DPi # 5 (P) Mustang Sampling Racing à 13’’614
3 – D. Cameron / E. Curran / M. Conway Cadillac DPi # 31 (P) Whelen Engineering Racing à 2 tours
4 – S. Simpson / C. Miller / M. Goikhberg Oreca LMP2 # 85 (P) JDC Miller Motorsports à 4 tours
5 – P. O’Ward / J. French / K. Masson Oreca FLM09 # 38 (PC) Performance Tech Motorsports à 10 tours
6 – G. Grist / M. Hanratty / S. Rayhall Oreca FLM09 # 8 (PC) Starworks Motorsport à 12 tours
7 – A. Garcia / J. Magnussen / M. Rockenfeller Chevrolet Corvette C7.R # 3 (GTLM) Corvette Racing à 14 tours
8 – D. Müller / J. Hand / S. Bourdais Ford GT # 66 (GTLM) Ford Chip Ganassi Racing à 14 tours (+04’’453)
9 – J. Calado / T. Vilander / G. Fisichella Ferrari 488 GTE # 62 (GTLM) Risi Competizione à 14 tours
10 – R. Westbrook / R. Briscoe / S. Dixon Ford GT # 67 (GTLM) Ford Chip Ganassi Racing à 14 tours
11 – O. Pla / S. Mücke / D. Johnson Ford GT # 68 (GTLM) Ford Chip Ganassi Team UK à 14 tours
12 – B. Auberlen / K. Wittmer / A. Sims BMW M6 GTLM # 25 (GTLM) BMW Team RLL à 14 tours
13 – P. Pilet / D. Werner / F. Makowiecki Porsche 911 RSR # 911 (GTLM) Porsche GT Team à 14 tours
14 – L. Vanthoor / K. Estre / R. Lietz Porsche 911 RSR # 912 (GTLM) Porsche GT Team à 16 tours
15 – G. Yacaman / M. Drumwright / C. Ducotte / C. Thompson Oreca FLM09 # 26 (PC) BAR 1 Motorsports à 20 tours
16 – J. Bleekemolen / B. Keating / M. Farnbacher Mercedes-AMG GT3 # 33 (GTD) Riley Motorsports-Team AMG à 23 tours
17 – C. Nielsen / A. Balzan / M. Cressoni Ferrari 488 GT3 # 63 (GTD) Scuderia Corsa à 24 tours
18 – T. Vautier / B. Said / K. Habul Mercedes-AMG GT3 # 75 (GTD) SunEnergy 1 Racing à 24 tours
19 – C. Mies / J. Gounon / C. De Filippi Audi R8 LMS # 29 (GTD) Montaplast by Land Motorsport à 24 tours
20 – B. Sellers / M. Snow / D. Von Molkte Lamborghini Huracan GT3 # 48 (GTD) Paul Miller Racing à 24 tours
21 – J. Bergmeister / P. Lindsey / M. McMurry / J. Heylen Porsche 911 GT3-R # 73 (GTD) Park Place Motorsports à 24 tours
22 – L. Aschenbach / A. Davis / M. Bell Audi R8 LMS # 57 (GTD) Stevenson Motorsports à 24 tours
23 – J. Segal / O. Negri Junior / T. Dyer Acura NSX GT3 # 86 (GTD) Michael Shank Racing / Curb Agajanian à 24 tours
24 – C. Engelhart / R. Ineichen / R. Antinucci / M. Bortolotti Lamborghini Huracan GT3 # 11 (GTD) GRT Grasser Racing Team à 25 tours
25 – M. De Quesada / D. Morad / S. Pumpelly / M. Christensen Porsche 911 GT3-R # 28 (GTD) Alegra Motorsports à 25 tours
26 – B. Lewis / J. Mul / B. Sandberg Lamborghini Huracan GT3 # 16 (GTD) Change Racing à 26 tours
27 – E. Busnelli / F. Babini / M. Beretta / E. Collard Lamborghini Huracan GT3 # 46 (GTD) Ebimotors à 26 tours
28 – R. Alon / J. Hawksworth / A. Cindric Lexus RCF GT3 # 15 (GTD) 3GT Racing à 28 tours
29 – T. Nunez / J. Bomarito / S. Pigot Mazda DPi # 55 (P) Mazda Motorsports à 29 tours

30 – A. Lally / K. Legge / M. Wilkins Acura NSX GT3 # 93 (GTD) Michael Shank Racing / Curb Agajanian à 30 tours
31 – B. Sweedler / T. Bell / F. Montecalvo Audi R8 LMS # 23 (GTD) Alex Job Racing à 39 tours
32 – D. Yount / B. Rice / D. Burkett / M. Kvamme Oreca FLM09 # 20 (PC) BAR 1 Motorsports à 46 tours
33 – J. Bennett / C. Braun / N. Jonsson Porsche 911 GT3-R # 54 (GTD) CORE Autosport à 65 tours (Not running)
34 – E. Anassis / B. Gdovic / A. Massari Lamborghini Huracan GT3 # 18 (GTD) DAC Motorsports à 66 tours
35 – S. Pruett / S. Karam / I. James Lexus RCF GT3 # 14 (GTD) 3GT Racing à 79 tours
36 – C. Sbirrazzuoli / P. Ruberti / L. Persiani Lamborghini Huracan GT3 # 27 (GTD) Dream Racing Motorsports à 93 tours
37 – M. Goossens / R. Van Der Zande / R. Rast Multimatic-Riley LMP2 # 90 (P) VisitFlorida Racing à 107 tours
38 – J. Marks / J. Klingmann / J. Krohn BMW M6 GT3 # 96 (GTD) Turner Motorsport à 120 tours
39 – M. Guasch / J. Gutierrez / T. Kimber-Smith Ligier LMP # 52 (P) PR1 Mathiasen Motorsports à 143 tours (Not running)
40 – T. Long / J. Miller / M. Franchitti Mazda DPi # 70 (P) Mazda Motorsports à 168 tours (Not running)
41 – S. Buemi / N. Heidfeld / N. Jani Oreca LMP2 # 13 (P) Rebellion Racing à 181 tours
42 – E. Brown / J. Van Overbeek / B. Senna / B. Hartley Nissan-Onroak DPi # 22 (P) Tequila Patron ESM à 190 tours (Not running)
43 – J. Edwards/ M. Tomczyk / N. Castburg BMW M6 GTLM # 24 (GTLM) BMW Team RLL à 199 tours (Not Running)
44 – C. McNeil / G. Jeannette / S. Van Gisbergen Mercedes-AMG GT3 # 50 (GTD) Riley Msport-Wheatertech à 216 tours (Not Running)
45 – S. Sharp / R. Dalziel / L. Derani Nissan-Onroak DPi # 2 (P) Tequila Patron ESM à 301 tours (Not Running)
46 – O. Gavin / T. Milner / M. Fässler Chevrolet Corvette C7.R # 4 (GTLM) Corvette Racing à 306 tours (Not Running)

Prototypes P

1 – R. Taylor / J. Taylor / Lynn
Cadillac DPi # 10
Wayne Taylor Racing 348 tours

2 – Barbosa / Fittipaldi / Albuquerque
Cadillac DPi # 5
Mustang Sampling Racing 348 tours

3 – Cameron / Curran / Conway
Cadillac DPi # 31
Whelen Engineering Racing 346 tours

4 – Simpson / C. Miller / Goikhberg
Oreca LMP2 # 85
JDC Miller Motorsports 344 tours

5 – Nunez / Bomarito / Pigot
Mazda DPi # 55
Mazda Motorsports 319 tours

6 – Goossens / Van Der Zande / Rast
Multimatic-Riley LMP2 # 90
VisitFlorida Racing 241 tours

7 – Guasch / Gutierrez / Kimber-Smith
Ligier LMP # 52
PR1 Mathiasen Msports 205 tours

8 – Long / J. Miller / Franchitti
Mazda DPi # 70
Mazda Motorsports 180 tours

9 – Buemi / Heidfeld / Jani
Oreca LMP2 # 13
Rebellion Racing 167 tours

10 – Brown / Van Overbeek / Senna / Hartley
Nissan-Onroak DPi # 22 Tequila Patron ESM
158 tours

11 – Sharp / Dalziel / Derani
Nissan-Onroak DPi # 2
Tequila Patron ESM 47 tours

Passe de deux pour la Cadillac DPi du Team Konica-Minolta Wayne Taylor Racing (Jordan Taylor / Ricky Taylor / Alexander Lynn) qui s’impose
sur les 12 Heures de Sebring après son succès aux 24 Heures de Daytona.
Un second succès qui ne prêtera pas à contestation face au même second, la Cadillac DPi du Mustang Sampling Racing. La lutte pour la victoire
finale n’opposera véritablement que ces deux voitures à partir du soixante-deuxième tour où les deux équipages s’échangeront la première place
au gré des ravitaillements, le Wayne Taylor Racing prenant définitivement la tête de la course au 330ème tour. Le succès Cadillac sera total avec la
troisième place de la voiture du Whelen Engineering Racing qui termine à deux tours des deux premiers.
Les adversaires de la marque américaine n’auront pas fait le poids. Seule l’Oreca LMP2 du JDC Miller Motorsports termine ces 12 Heures en
bonne position, à la quatrième place finale. Tous les autres prototypes dont l’Oreca du Rebellion Racing malgré un beau début de course ne
seront jamais en mesure de contester quoi que ce soit et disparaitront plus ou moins rapidement de la course, conséquences de nombreux et
divers problèmes mécaniques, le pire étant réservé aux Nissan-Onroak dont la meilleure ne dépassera pas 158 tours.
A noter la violente sortie de la Mazda DPi Mazda Motorsports # 70 sans conséquence grave pour son pilote Joël Miller.

Changement de livrée pour la course chez le Rebellion Racing (Vaillante)

Prototypes PC

1 – O’Ward / French / Masson
Oreca FLM09 # 38
Performance Tech Msports – 338 tours

2 – Grist / Hanratty / Rayhall
Oreca FLM09 # 8
Starworks Motorsport – 336 tours

3 – Yacaman / Drumwright / Ducotte / Thompson
Oreca FLM09 # 26
BAR 1 Motorsports – 328 tours

4 – Yount / Rice / Burkett / Kvamme
Oreca FLM09 # 20
BAR 1 Motorsports – 302 tours

Du côté des Prototypes Challenge ou seules quatre voitures étaient en piste le Performance Tech Motorsports aura été le plus régulier et aura
profité de la déroute de la plupart des prototypes en piste. Patricio O’Ward (Meilleur tour en course) James French et Kyle Masson terminent à la
cinquième place finale confirmant leur victoire des dernières Rolex24 à Daytona. Ils précédent de deux tours la voiture du Starworks Motorsport.
Le BAR 1 Motorsports qui avait dominé les essais libres et les qualifications ne sera jamais en mesure de jouer la victoire.
A noter que les quatre voitures engagées terminent toutes la course sans avoir été impliquées sur quelconques faits de course contrairement
aux dernières 24 Heures de Daytona.

L’affiche 2017

Quarante-six voitures présentes.
Cent-quarante-huit pilotes dont deux féminines.
Trente-sept Teams (Selon les appellations)
Vingt-et-une nationalités représentées (Pilotes et Teams).
Quinze prototypes dont onze P et quatre PC.
Trente-et-une GT dont dix GTLM et vingt-et-une GTD.
Six marques présentes en prototypes (Cadillac, Ligier, Mazda, Nissan-Onroak, Oreca et Multimatic-Riley).
Dix marques présentes en GT (Acura, Audi, BMW, Chevrolet, Ferrari, Ford, Lamborghini, Lexus,
Mercedes-AMG et Porsche).
Quarante-six voitures au départ
Trente-huit voitures en piste à l’arrivée dont six P, quatre PC, huit GTLM et dix-neuf GTD.
Seules les deux premières voitures sont classées dans le même tour avec un écart de 13’’610.
A noter que deux des pilotes de l’équipage de la Ferrari 488 GT3 de la Scudéria Corsa (Christina Nielsen
et Alessandro Balzan) ne sont pas passés loin d’un doublé, vainqueurs de la catégorie GTD en 2016, ils
terminent cette année à la seconde place avec un tour de la Mercedes-AMG victorieuse.

Grand Tourisme – GTLM

1 – Garcia / Magnussen / Rockenfeller
Chevrolet Corvette C7.R # 3
Corvette Racing – 334 tours

2 – D. Mueller / Hand / Bourdais
Ford GT # 66
Ford Ganassi Racing – 334 tours

3 – Vilander / Calado / Fisichella
Ferrari 488 GTE # 62
Risi Competizione – 334 tours

4 – Briscoe / Westbrook / Dixon
Ford GT # 67
Ford Ganassi Racing – 334 tours

5 – Mücke / Pla / B. Johnson
Ford GT # 68
Ford Ganassi Racing UK – 334 tours

6 – Auberlen / Sims / Wittmer
BMW M6 GTLM # 25
BMW Team RLL – 334 tours

7 – Pilet / Werner / Makowiecki
Porsche 911 RSR # 911
Porsche GT Team – 334 tours

8 – Estre / L. Vanthoor / Lietz
Porsche 911 RSR # 912
Porsche GT Team – 332 tours

9 – J. Edwards / Tomczyk / Catsburg
BMW M6 GTLM # 24
BMW Team RLL – 149 tours

En GTLM, le Corvette Racing s’impose comme en 2016 mais la victoire
de la C7.R d’Antonio Garcia, Jan Magnussen et Mike Rockenfeller se sera
dessinée sur la fin de la course. Ford aura été le plus souvent en tête
(216 tours sur 334). Le Corvette Racing prendra la tête au 294ème tour
pour ne plus la quitter. Porsche (# 911) viendra se mêler à la lutte finale
mais devra subir une pénalité et se retrouvera repoussée à la septième
place. Les vainqueurs de Daytona, Dirk Mueller, Joey Hand et Sébastien
Bourdais devaient se contenter de la seconde place. La troisième place
semblait promise à la Ford # 67 mais Richard Westbrook commettra une
erreur dans le dernier tour, une aubaine pour James Calado (Ferrari Risi
Competizione) qui n’en demandait pas tant. Huit voitures terminent la
course dont les sept premières dans le même tour. Abandon pour la
Corvette # 4 (Mécanique) et pour la BMW # 24 (Accident).

10 – Gavin / Milner / Fässler
Chevrolet Corvette C7.R # 4
Corvette Racing – 42 tours

SOUTENEZ LE MAGAZINE POUR QU’IL RESTE GRATUIT

Ambiance

Grand Tourisme – GTD

2 – J. Bleekemolen / Keating / M. Farnbacher
Mercedes-AMG GT3 # 33
Riley Msports-Team AMG – 325 tours

2 – Nielsen / Balzan /Cressoni
Ferrari 488 GT3 # 63
Scuderia Corsa – 324 tours

3 – Vautier / Said / Habul
Mercedes-AMG GT3 # 75
SunEnergy 1 Racing – 324 tours

4 – Mies / Gounon / De Filippi
Audi R8 LMS # 29
Montaplast-Land Msport – 324 tours

5 – B. Sellers / M. Snow / Von Molkte
Lamborghini Huracan GT3 # 48
Paul Miller Racing 324 tours

6 – Bergmeister / Lindsey / McMurry / Heylen
Porsche 911 GT3-R # 73
Park Place Motorsports 324 tours

7 – Aschenbach / Davis / M. Bell
Audi R8 LMS # 57
Stevenson Motorsports 324 tours

8 – Segal / Negri Junior / Dyer
Acura NSX GT3 # 86
Michael Shank Racing 324 tours

9 – Engelhart / Ineichen / Antinucci / Bortolotti

10 – Quesada / Morad / Pumpelly / Christensen

Lamborghini Huracan GT3 # 11
GRT Grasser Racing Team 323 tours

Porsche 911 GT3-R # 28
Alegra Motorsports 323 tours

11 – B. Lewis / Mul / Sandberg
Lamborghini Huracan GT3 # 16
Change Racing 322 tours

12 – Busnelli / Babini / Beretta / Collard
Lamborghini Huracan GT3 # 46
Ebimotors 322 tours

13 – Alon / Hawksworth / Cindric
Lexus RCF GT3 # 15
3GT Racing 320 tours

14 – Lally / Legge / Wilkins Acura
NSX GT3 # 93
Michael Shank Racing 319 tours

15 – Sweedler / T. Bell / Montecalvo
Audi R8 LMS # 23
Alex Job Racing 309 tours

16 – Bennett / Braun / Jonsson
Porsche 911 GT3-R # 54
CORE Autosport 283 tours

17 – Anassis / Gdovic / Massari
Lamborghini Huracan GT3 # 18
DAC Motorsports 282 tours

18 – Pruett / Karam / James Lexus
RCF GT3 # 14
3GT Racing 269 tours

19 – Sbirrazzuoli / Ruberti / Persiani
Lamborghini Huracan GT3 # 27 Dream
Racing Motorsports 255 tours

20 – Marks / Klingmann / Krohn
BMW M6 GT3 # 96
Turner Motorsport 228 tours

CARS ART © PATRICK
ILLUSTRATIONS SPORTS MECANIQUES
Contact : carsarpatrick@orange.fr

En GTD, premier succès pour Mercedes-AMG, le Riley Motorsports-Team AMG (Jeroen Bleekemolen, Ben
Keating et Mario Farnbacher) s’impose avec un tour d’avance sur la Ferrari 488 GT3 de la Scuderia Corsa qui
précède la Mercedes-AMG du SunEnergy 1 Racing. Audi (Montaplast Land Motorsport) et Lamborghini (Paul
Miller Racing) complètent le top cinq de la catégorie. L’Audi du Montaplast by Land Motorsport aura toujours
été en lutte pour la victoire tout comme les Lamborghini du Paul Miller Racing et du Grasser Racing Team
mais la fin de la course se résumera à un duel entre la Scuderia Corsa, victorieuse en 2016, et le Riley
Motorsports-Team AMG qui finira par prendre le dessus à l’issue du 302ème tour s’assurant au final une
avance confortable. A noter que si la Mercedes victorieuse termine avec un tour d’avance, les sept suivants
terminent tous dans le même tour.
21 – McNeil / Jeannette / Van Gisbergen Mercedes-AMG GT3 # 50 Riley Msport-Wheatertech 132 tours

CONTINENTAL TIRE SPORTSCAR CHALLENGE

Second rendez-vous du Continental Tire SportsCar Challenge en ouverture des 12 Heures de Sebring.
La CTSCC Sebring 120 avait attiré trente-quatre concurrents, dix-sept Grand Sport et dix-sept Street Tuner.
Grand Sport : Aston Martin (TRG-AMR North America et Automatic Racing), Ford (KohR Motorsports), McLaren (Automatic-Volt Racing,
Motorsports in Action et Compass 360 Racing) et Porsche (Team TGM, Bodymotion Racing, Muehlner Motorsports America, RS1, CJ Wilson
Racing, et le BGB Motorsports), étaient les quatre marques en présence dans la catégorie Grand Sport.
Street Tuner : Audi (Compass 360 Racing), BMW (JDC Miller Motorsports et le BimmerWorld Racing), Mazda (Freedom Autosport et Murillo
Racing), Mini (Mini JCW Team), Nissan (CRG-I Do Borrow) et Porsche (Bodymotion Racing, RS1, Rebel Rock Racing et le Murillo Racing) étaient
les six marques en présence dans la catégorie Street Tuner.
…………………………………………..

Ford en Grand Sport et Porsche en Street Tuner avaient dominé les essais libres. Ford en Grand Sport confirmait sa domination en qualification
mais Nissan pointait le bout de son Altima en Street Tuner. La course confirmera que les Mustang du KohR Motorsports seront difficiles à battre
au cours de la saison tout en constatant que les McLaren GT4 bien timides à Daytona devraient être redoutables pour la suite. En Street Tuner,
Porsche (RS1) finira par s’imposer mais la Nissan Altima du CRG I-Do Borrow terminera dans les échappements de la Cayman (+00’’588).

Jade Buford (Ford) et Sarah Cattaneo (Nissan) en pôles GS et ST – Start race – S. Pumpelly / N. Galante vainqueurs en Street Tuner
1 – S. Maxwell / J. Buford Ford Mustang GT4 # 60 (GS) KohR Motorsports 48 tours en 2h00’47’’574
2 – C. Green / J. Lazare McLaren GT4 # 69 (GS) Mia / Pfaff McLaren / Garaga à 02’’548
3 – M. Keegan / N. Rondet McLaren GT4 # 77 (GS) Compass 360 Racing à 03’’927
4 – R. Ward / D. Faulkner Porsche Cayman GT4 # 35 (GS) CJ Wilson Racing à 05’’760
5 – P. Holton / M. Plumb McLaren GT4 # 76 (GS) Compass 360 Racing à 11’’094
6 – M. Miller / T. Bechtolsheimer Porsche Cayman GT4 # 33 (GS) CJ Wilson Racing à 12’’977
7 – J. Cox / J. Tecce Porsche Cayman GT4 MR # 38 (GS) BGB Motorsports à 19’’873
8 – K. Wilden / R. Randall McLaren GT4 # 68 (GS) Mia / Pfaff McLaren / Garaga à 51’’340
9 – C. Lyons / K. Wilson Aston Vantage # 3 (GS) Automatic Racing à 1 tour
10 – S. Pumpelly / N. Galante Porsche Cayman # 17 (ST) RS1 à 1 tour
11 – S. Cattaneo / O. Trinkler Nissan Altima # 44 (ST) CRG-I Do Borrow à 1 tour (+00’’588)
12 – J. Mosing / E. Foss Porsche Cayman # 56 (ST) Murillo Racing à 1 tour
13 – D. Jones / M. Pombo Mini JWC # 73 (ST) Mini JCW Team à 1 tour
14 – A. Strauss / C. Bloum / N. Longhi Porsche Cayman # 18 (ST) RS1 à 1 tour
15 – J. Clay / T. Cooke BMW 328i # 84 BimmerWorld Racing (ST) à 1 tour... etc
Engagés 34 – Qualifications : 32 – Partants : 33 – Classés : 33 dont 28 en piste à l’arrivée.
…………………………..

C. Green / J. Lazare – M. Keegan / N. Rondet
McLaren GT4 Mia Pfaff Garaga – McLaren GT Compass 360 Racing
Sur le podium Grand Sport

S. Maxwell / J. Buford
Mustang GT4 KohR Motorsports
Vainqueurs

S. Cattaneo / O. Trinkler – J. Mosing / E. Foss
Nissan Altima CRG I-Do Borrow – Porsche Cayman Murillo Racing
Sur le podium Street Tuner

AMPhotosports magazine 2017 SPECIAL 002 – 2017S002/03.22
ème
PALMARES de la 65
EDITION des 12 HEURES de SEBRING
……………………………..

……………………………………………………

Sources
IMSA.COM et SEBRINGRACEWAY.COM.
Photos
AMP MAG / Larry VANSCOY,
imsa.com (LAT Photo / Richard Dole) et sebringraceway.com,
Mise en page AMP MAG 2017 © Patrick DURAND.

S 002 2017



Documents similaires


amp mag flash infos 2017 2018 03
amp mag flash infos 2016 2017 04
magazine 2017 special 002
magazine 2017 special 001
magazine 2014 w331
amp mag flash infos 2016 2017 01


Sur le même sujet..