ADG 3 .pdf



Nom original: ADG 3.pdfAuteur: SYNDICAT FO HL

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 31/03/2017 à 07:28, depuis l'adresse IP 90.120.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 376 fois.
Taille du document: 1.9 Mo (12 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Actu Du Groupe

L'

Hospitalier Sud

(L’ ADG)

Bulletin Force Ouvrière du printemps 2017

Ordre IDE p.3
Self p.4
Liaison Med. p.4
Dépositoire p.5
Magendie p.5
Magellan I p.6
U S N p.6
Xavier Arnozan p.7
Le service du mois p.8
Divers pp.9

ÉDITORIAL
Après les crocus et les jonquilles, les parcs de Haut-Lévêque
fleurissent et mettent de la couleur dans notre quotidien.
ROUGE, la colère qui me monte lorsque je ne peux pas exercer
sereinement mon activité indispensable à tous, VERT, lorsque
j’essaye de bien faire et que je ne suis même pas reconnu dans
mon travail, BLEU, de ce que je subis par l’intermédiaire de nos
politiques alors que la santé des patients est mon seul but,
, mon sourire qui reste présent parce que mon métier
d’hospitalier a du sens, ROSE, mon cœur attaché à l’hôpital dans
lequel je travaille… les couleurs de l’ARC EN IEL nous
soutiennent au quotidien et nous nous battons chaque jour pour
que la santé reste accessible à tout le monde, restez soudés, tous
ensemble, nous y arriverons !
Et bien sûr, pour cette nouvelle édition, encore une nouvelle
proposition pour nous donner l’inspiration... rdv en dernière
page !
Cordialement,
L’équipe Force Ouvrière du Groupe Hospitalier SUD

2

1. DESORDRE DANS LA RUCHE
Pourtant habituellement travailleuses et organisées, nos abeilles aux rayures bleues
(les IDE quoi) se doivent d’adhérer à un ordre établi par le gros frelon que représente
nos instances.
S’évertuant à maintenir la vie afin que la colonie fonctionne au mieux, la « reine »
vient d’utiliser l’enfumoir et leur impose une appartenance (à l’ordre infirmier) qui
va peut-être anéantir l’essaim.
« Sans pouvoir intervenir sur la cause, la responsabilité mène à la sanction !!! »
Malgré l’arrivée du printemps nos infirmières ne vont-elles pas aller pollniser ou essaimer ailleurs
et laisser se refermer les pétales, enfermant par là même, l’éclosion de la vie ? Est-ce le moment de
semer le désordre et la discorde ? L’éthique même ne peut être respectée au sein de la ruche …
A QUI LA FAUTE ???
Demain, celle-ci sera attitrée à nos malheureuses cirières qui vont devoir apprendre à désobéir et à ne plus
se sacrifier au nom du sacro-saint code de déontologie qu’elles ne peuvent pas appliquer.
Il est temps de reformer l’essaim afin d’impressionner le gros frelon et le faire reculer avant
qu’il ne vous consomme jusqu’à la dernière ….

Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, […] la
liberté de la pensée, la liberté du travail.
JEAN JAURES

3

2. J’EXPLOSE MON SCORE
Pizzas, pâtes, frites, beignets…j’y ai droit !
Grâce au CHU (et donc au monde de la santé), mon apport
quotidien, je l’explose !!! De toute façon, le vert ce n’est
franchement pas ma couleur préférée.

C’est moyen pour ma santé ?
OUI, oui et re-oui mais, chut… c’est bon pour mon porte-monnaie… les pâtes et les beignets c’est moins
cher... Bah oui, le menu complet qui, lui, peut être équilibré, est un peu cher à mon goût… Tiens ! J’ai une
idée… Si on m’affichait un menu équilibré et des équivalences comme le préconise la santé publique, je
ferai surement plus attention (HEU…c’est promis) à ce que je consomme et à ma santé (car je travaille dans
ce milieu !)… ou j’exploserai sciemment mes apports…

Vive le gras !

3. VOUS EN REVEZ ?? Le CHU le fait!!!
La « navette » est un service actif à part entière, et pourtant, c’est un service sans tête. Et comme on dit
« quand on n’a pas de tête, on a des jambes » et dieu sait que des jambes il en faut à la navette !! Et en
pleine forme s’il vous plait !!
Depuis le mois d’avril 2016, date à laquelle la responsable du service s’est envolée
vers une retraite bien méritée, la hiérarchie est absente et les agents
« s’auto »gèrent.
Trop cool ?
Pas si sûr, car, si effectivement on en rêve tous par
moment, le revers est qu’aucune demande de matériel ou
autre ne s’effectue, donc pas toujours si facile que cela. De plus, ce personnel
appartient à la catégorie C donc exécutants pas décideurs... Bref vous en conviendrez,
il vaut mieux pour tous, parfois, que nos rêves reste de l’ordre du fantasme !!! Alors
n’hésitez pas à les soutenir par un petit mot sympa (ou plus), c’est jeunes gens comptent sur nous tous !

4

4. +C’EST LONG, + C’EST BON… ?
7années, oui, 7 années ! C’est long pour
finaliser des travaux au dépositoire…
C’est vrai que le lieu n’attire pas, mais
c’est un passage prévu dans une vie, et
force est de constater que ça ne donne pas envie
d’aller s’y reposer.
Coté locaux c’est plutôt froid !!
Une vétusté qui s’est installée au fil des années, et,
malgré les quelques travaux coté accueil des familles
(la moindre des choses), le bâtiment continue son
délabrement. Coté personnel, l’accueil humain est
évidemment respectueux et chaleureux, mais on peut
s’interroger sur le respect de ces agents puisqu’ils ne
possèdent pas de salle de repos correcte
(actuellement dans les toilettes), ni de vestiaires (dans
le local technique) !!
Décidément, on n’est pas pressé d’y être ! « Comme quoi la longueur parfois… »
Petit réconfort toutefois, on vient de nous confirmer la pose d’un « algéco » à l’arrière de la bâtisse pour
qu’enfin les agents aient un « p’tit coin » à eux, ouf ! Ce n’est pas terminé, mais FO continuera à veiller à
l’exécution de ces travaux pour que l’adage « tout vient à point à qui sait attendre » se réalise enfin…

5. ÇA SOUFFLE EN PNEUMOLOGIE
Une perturbation s’annonce sur Magendie avec la réorganisation de
la pneumologie. La tourmente engendrée entrainera-t-elle le
personnel dans un tourbillon de souci ou passera-t-elle comme une
brise légère n’entrainant pas dans son sillage divers éléments ? Les
chambres palliatives disparaissent et s’envolent au profit de 37 lits de
médecine. Il était temps de ventiler et refaire respirer ce bâtiment
vétuste qu’aucune tempête n’est arrivée à raser et, par là même, à
redonner un souffle de vie et d’envie à des agents que le lieu laissait morose et tristounet. Magendie va
peut-être très bientôt pouvoir se vanter d’être un bâtiment dans le vent…

5

6. L’ONCOLOGIE SORT DU TUNNEL !
Le service d’oncologie de Magellan 1 vient de monter au premier étage du bâtiment
pour une énième réfection de ses locaux… ! Un plafond plus haut, de
grandes fenêtres et baies vitrées, un accès aux terrasses, bref, un mieuxêtre et un confort pour un service lourd et difficile ?
Exit cette sensation d’enfermement, d’étouffement, de vie en sous-sol
avec peu de lumière sous un plafond bas et écrasant ?
Finalement NON ! La redescente dans le terrier risque de ne pas être si
difficile car le 1er étage n’est pas approprié : Manque de place, chambre double, etc. Allez les filles,
respirez, ça ne va pas durer !!!

7. DEMAIN J’ARRETE !
Une unité de sevrage (alcool, tabac, drogues, jeux
vidéo, etc.) et d’accompagnement a vu le jour à
l’intérieur du groupe sud. Tout comme Homer
Simpson, reconnaissons que l’erreur est humaine et
que l’addiction peut tous nous toucher. Lorsqu’elle
est complexe et importante, elle se fait sous la coupe
du professeur DE – LEDINGHEN. Le service a pris
place au 2ème étage du bâtiment USN.
Toute une équipe pluridisciplinaire accueille les patients de tous les horizons.

Si le Capitaine Haddock était parmi nous, il serait surement
heureux de bénéficier de soins de qualité afin de se débarrasser
de ses mauvaises habitudes « Mille milliards de mille Sabords !
Tonnerre de Brest ! SUS A L’ENNEMI ! ».

Et tintin pour le reste….
6

8. BELLE DE NUIT, DE JOLIES FLEURS…

…qui ne demandent que peu d’entretien. Pas compliquées, peu exigeantes, généreuses et parfumées…
Pourtant, nos belles à nous, le personnel paramédical de nuit A et B du secteur médecine et SSR du centre
H.Choussat (XA), ont bien du mal à s’épanouir !
Soutenues, ça aide…

Avec le soutien de la Direction des Soins, de leur encadrement et, bien sûr, de FO, les équipes ont pu
échanger sur les différentes difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. Malgré tous les efforts possibles (y
compris de la part de l’encadrement), tout ne peut pourtant pas se résoudre.
En effet, il manque du personnel sur près de 50 nuits !!!!!!!!... sans parler des CA, RTT et encore
moins des possibilités de formations totalement délaissées, mais… à l’impossible, nul n’est tenu.
Alors si vous vous sentez l’âme d’un papillon de nuit, n’hésitez pas à aller vous poser du coté de Xavier
Arnozan afin d’aider à l’épanouissement de nos « belles de nuit » …

7

LE SERVICE DU MOIS

Médecine de santé au travail
Rôle et organisation du service de médecine de santé au travail

La médecine du travail a pour rôle de prévenir toute altération de l’état de santé en lien avec le travail
Elle assure une surveillance régulière :







Visite d’embauche
Visite périodique
Visite de reprise (après un arrêt de travail prolongé)
Visite à la demande (mal être, pathologie particulière...)
Assure la traçabilité des expositions en collaboration avec votre service (rayonnements ionisants par ex)
Veille sanitaire

Sur le Groupe Sud, la Médecine du travail se situe à l’espace RH (face à Magellan 1).
Elle se compose de : 3 MEDECINS
1 PSYCHOLOGUE
2 INFIRMIERES
1 SECRETAIRE
Elle est dirigée par le Dr Catherine VERDUN ESQUER
La médecine du travail du Haut-Lévêque s’occupe de 6000 agents travaillant sur les différents sites du groupe sud.
Une montagne de boulot effectuée par une équipe à votre écoute et qui fait de son mieux avec les moyens qui lui
sont affectés ... courage, courage !

8

Ha,ha,ha !!!

PETITES BLAGOUNETTES
Un riche industriel s'adresse à un ami ministre (les riches industriels ont tous, au moins, un
ami ministre) en ces termes :
- Mon fils me désespère ! Il n'a pas terminé ses études, ne cherche pas de travail, passe tout
son temps à boire et à rigoler avec ses copains. Ne pourrais-tu pas lui trouver un petit
boulot dans ton ministère ?
- Aucun problème, répond le ministre, je le nommerai adjoint de chef de cabinet, avec une
indemnité de 6.500 euros par mois.
- Non, non. Ce n'est pas cela que je veux, il faut qu'il comprenne qu'il faut travailler dans la
vie et lui inculquer la valeur de l'argent.
- Ah ? Bon, je le mettrai fonctionnaire en chef pour 4.500 euros par mois.
- Non, c'est encore trop, il doit se rendre compte qu'il faut mériter son salaire.
- Euh... chef de service alors ? 3.500 euros par mois ?
- Toujours trop. Ce qu'il lui faudrait, c'est une place de petit fonctionnaire, tout en bas de la
hiérarchie.
- Alors là hélas, je ne peux rien faire pour toi, répond l'ami Ministre.
- Mais pourquoi pas ?
- Pour ce genre de poste, il faut réussir un concours et avoir un diplôme.

Cinq chirurgiens discutent de leur profession dans une salle de repos à l'hôpital. Le premier
chirurgien commence :
- J'aime avoir des comptables sur ma table d'opération. Lorsque vous les ouvrez, tout est
numéroté correctement à l'intérieur...
- Ouais, mais vous devriez voir les électriciens ! Tout est codé à la couleur à l'intérieur,
impossible de se tromper, ajoute le deuxième.
- Moi, je pense vraiment que les bibliothécaires sont les meilleurs. Tout est classé par ordre
alphabétique à l'intérieur, réplique le troisième.
- Personnellement, j'aime bien les ouvriers de la construction. Ces types comprennent
toujours pourquoi il vous reste des morceaux à la fin, déclare le quatrième en riant.
Finalement, le dernier chirurgien prend la parole :
- Les plus faciles à opérer sont les politiciens. Il n'y a pas de cœur, pas de cerveau, aucune
colonne vertébrale et la tête et l’anus sont interchangeables !
9

56830
10

11

Haut et fort !!!

Racontez-nous vos « MARRE de »…… et vos « VIVEMENT »
Ça fait un bien fou de tout dire et de tout balancer, en toute
franchise et en toute discrétion…

Par courrier interne (local FO, Haut-lévêque),
externe (av. Magellan 33600 PESSAC),
Par mail (fo.haut-leveque@chu-bordeaux.fr),
Par tel (56830 ou 06 59 63 70 70)
Et/ou en venant nous voir au local (ancien self cardio)

Tous les moyens sont bons pour vous faire entendre !

12


Aperçu du document ADG 3.pdf - page 1/12
 
ADG 3.pdf - page 3/12
ADG 3.pdf - page 4/12
ADG 3.pdf - page 5/12
ADG 3.pdf - page 6/12
 




Télécharger le fichier (PDF)


ADG 3.pdf (PDF, 1.9 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


adg 3
depolitiser la sante  profession sante   medecins
elections fph 2014 tract cdt 140505a
tract conditions de travail
declaration liminaire cer du 270717
juin 2015

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.446s