Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



cours de gestion de projet .pdf



Nom original: cours de gestion de projet.pdf
Titre: COURS DE GESTION DE PROJET
Auteur: Imrane

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Foxit Software Inc. / Foxit PDF Creator Version 8.2.1.0112, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/04/2017 à 16:59, depuis l'adresse IP 41.242.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 996 fois.
Taille du document: 38.1 Mo (152 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Animé par: Mamoudou Babila KEITA
Tél: (224) 620 282 996 / 661 820 886
k.mariamamoudou@yahoo.fr
babkei13@gmail.com

Contenu du cours
Introduction à la gestion de projet
2. Le cycle de vie d’un projet
3. Pratique de la planification
4. Principales fonction de gestion
1.

Contenu du cours
1. Introduction à la gestion de projet
2. Le cycle de vie d’un projet
3. Pratique de la planification
4. Principales fonction de gestion

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet
1.
2.
3.
4.
5.

Qu’est-ce qu’un projet ?
Qu’est- ce que la gestion de projet
Les caractéristiques intrinsèques du projet
Les caractéristiques extrinsèques du projet
Les différentes acteurs du projet et leurs rôles

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion
de projet
Si le talent et l’imagination sont essentiels à l’atteinte des
objectifs d’un projet, il ne suffisent pourtant pas. Il
convient de faire attention à plusieurs autres facteurs
dont certains semble avoir très peu en commun avec la
technologie d’apprentissage: les budgets, les dotations
en personnels, le travail d’équipe, les communications
et les horaires doivent être gérer de façon à assurer le
bon fonctionnement du projet

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

1. Qu’est ce qu’un projet
Un projet est un ensemble complexe d’activités visant un
objectif précis et connu au départ, dont l’atteinte est
vérifiable objectivement parce qu’elle correspond à la
réalisation d’un produit concret et nouveau

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

2. Type de projet
On distingue les projet:
 Selon le domaine d’application
 Selon la taille
 Selon le contexte

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

3. Qu’est-ce que la gestion de projet ?
La gestion d’un projet est l’utilisation d’un savoir,
d’habilité d’outils et de techniques dans le cadre des
activités d’un projet, en vu de satisfaire ou de
dépasser les exigences qu’ont les intervenants à
l’égard d’un projet.
Comment peut-on satisfaire ou dépasser ces exigence et
ces attentes ?

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

3. Qu’est-ce que la gestion de projet ?
Il s’agit là d’un défis permanent qui requière de concilier
les exigences contradictoires relativement:
 À la portée, au temps, au coût et à la qualité;

 Aux besoin différents des parties intéressées
 Aux besoins définis, d’une part, et besoin non

définis(attente) d’autre part

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

3. Qu’est-ce que la gestion de projet ?
 On appelle ‘’gestion de projet’’ ( éventuellement

conduite de projet) l’organisation méthodologique
mise en œuvre pour faire en sorte que l’ouvrage réalisé
par le maître d’œuvre réponde aux attentes du maître
d’ouvrage et qu’il soit livré dans les conditions de coût
et de délai prévus initialement, indépendamment de
sa fabrication.
 Pour ce faire, la gestion de projet à pour objectif
d’assurer la coordination des acteurs et des tâche dans
un souci d’efficacité et de rentabilité

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

4.

Les caractéristiques intrinsèques

Un projet vise un objectif précis dont l’aboutissement est
bien connu au départ
Un projet constitue une nouveauté pour l’organisation qui
l’entreprend
Le projet est une entreprise unique et non une activité
répétitive, comme dans une production industrielle; la fin
d’un projet marque aussi la dispersion de son équipe et
l’affectation de ses membres à d’autres fonctions
Le projet est une activité importante pour l’organisation qui
l’entreprend et pour celle qui le réalise

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

5.

Les caractéristiques extrinsèques

La réalisation d’un projet peut nécessiter la

participation d’une seule ou millier de personne et
quelque ressources matérielles. Il peut être entrepris
par une seule organisation ou plusieurs intervenants
peuvent s’y associer
Dans la mesure où un projet mobilise des ressources
identifiées, sa réalisation possède un coût et fait donc
l’objet d’une budgétisation de moyen. Ainsi, la
réalisation d’un projet est soumise à trois contraintes
majeures:

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

5.

Les caractéristiques extrinsèques
 Une contrainte de temps correspond à une échéance

fixée au départ
 Une contrainte de coût, correspond à un budget fixé au
départ;
 Une contrainte de qualité, correspond à la spécificaton
fixée au départ pour le produit qui constitue la finalité
du projet.

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

5.

Les caractéristiques extrinsèques
Périmètre, qualité requise

Projet
Délais

Coût

Cours de gestion de projet

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet

5. Les différentes acteurs du projet et leurs rôles
 Les différents acteurs

Cours de gestion de projet

5.

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet
Les différentes acteurs du projet et leurs rôles

La maîtrise d’ouvrage
 La maîtrise d’ouvrage (maître d’ouvrage), est l’entité

porteuse du besoin, définissant l’objectif du projet, son
calendrier et le budget alloué à sa réalisation. Le
résultat attendu du projet est la réalisation d’un projet
appelé ouvrage.
 Lorsque le maître d’ouvrage ne possède d’expérience
métier nécessaire au pilotage du projet, elle faire appel
à une maîtrise d’ouvrage délégué. On parle d’assistance
à la maîtrise d’ouvrage.

Cours de gestion de projet

5.

Chapitre 1: Introduction à la gestion de projet
Les différentes acteurs du projet et leurs rôles

La maîtrise d’œuvre
 La maîtrise d’œuvre est l’entité retenu par la maîtrise

d’ouvrage pour réaliser l’ouvrage, dans les condition de
délais, de qualité et de coût fixé par ce dernier
conformément à un contrat.
 Pour la réalisation de certaines tâches du projet,
lorsqu’il ne possède pas en interne les ressources
nécessaire, le maître d’œuvre peut faire appel à une ou
plusieurs entreprises externes; on parle alors de soustraitance (et chaque entreprise est appelée soustraitant ou prestataire).

Chap: 3 Le cycle de vie des projets
 Principes de base
 Les phases de vie de projet
 Les étapes jalons

Cours de gestion de projet

5.

Chapitre 2: Cycle de vie d’un projet
h

1. Principes de base
 Le cycle de vie d’un projet décrit l’ensemble d’étapes

successives par lesquelles passe le projet depuis
l’apparition de l’idée de projet jusqu’à la satisfaction de
la maîtrise d’ouvrage.
 La durée d’un projet peut varier en fonction de son
ampleur et de sa complexité. Au fond, chaque projet
suit un certain cycle, le ´cycle de vie du projet.
Que vous construisiez une maison, organisiez une fête ou
participiez à un projet industriel, vous constaterez que chaque
projet se déroule « comme dans la nature » en étapes
successives semblables aux étapes de la vie.

Cours de gestion de projet

Chapitre 2: Cycle de vie d’un projet
1 -Principes de base

 A cause de leur complexité et de leur nouveauté, les

projets doivent se dérouler d’une manière
systématique. Cette façon de procéder est déterminée
par trois principes de base.
1. Structuration en phase;
2. D’une vision globale vers une vision détaillée;
3. Cycle de résolution de problèmes

1. Structuration en phase
 La division du projet en différentes phases dépend des

points importants du projet, des étapes jalons et de la
complexité de la tâche.
 La division du projet en phase dépend également du
bailleurs ou institution qui l’entréprand: la banque
mondiale et Union Européenne divise le projet en 6
phases


Les phase de projet selon les deux
institutions


Banque Mondiale

Union Européenne
Cadre stratégique de
programmation
Identification

1

Identification

2

Préparation

3

Instruction / Formulation

5

Evaluation ex-ante
Sélection / Négociation /
Financement
Exécution

6

Evaluation ex-post

Evaluation

4

Financement
Mise en œuvre / Exécution

Les phases d’un projet selon UE
Programmation

Evaluation

Identification

Instruction

Mise en œuvre

Financement

Structuration en phase
 La pratique a montré qu’il existe quatre phases

fondamentales: Définition, Planification, Réalisation
et Clôture.

Clôture

Définition

Réalisation

Planification

A ces phases classiques
de projet s’ajoutent, pour
des projets innovateurs,
une phase de préd’éveloppement et une
phase d’essai.

2 -Les Phases de vie d’un projet
☞Dans le processus de gestion de projet, la 1e phase ou
phase de définition est la base pour le démarrage du
projet. A ce stade vous vous mettez d’accord avec votre
maître d’ouvrage sur les objectifs à atteindre tout en
évaluant la faisabilité du projet et sa rentabilité. Le
résultat sera en fin de compte un accord pour le plan
D’exécution du projet.

2 -Les Phases de vie d’un projet
Objectifs de la phase de définition

 L’objectif premier est de déterminer si le projet que

l’on songe entreprendre est faisable
 Fournir, dans les conclusions des études, les arguments
qui serviront de base et de justification à la décision,
d’entreprendre ou non le projet;
 Élaborer la définition du projet, rédiger le mandat et
entreprendre la planification.

La phase de définition

Les grands aspects de l’analyse de faisabilité
ou définition
L’analyse de faisabilité comprend six (6) aspects
importants:
 la faisabilité technique;

 La faisabilité financière;
 La faisabilité économique;
 La faisabilité environnementale

 La faisabilité socioculturelle
 La faisabilité organisationnelle

la faisabilité technique
 Elle consiste essentiellement à vérifier si le projet peut

être réaliser avec la technologie disponible. Les
méthodes et techniques utilisé varient suivant les
domaine technique du projet.
 Si la conclusion est positive, on devra procéder plus
loin dans la phase de faisabilité et entreprendre une
étude de faisabilité financière. Si la conclusion est
négative, on devra cesser de considérer le projet, car les
risque liés à sa réalisation seraient très élevés

la faisabilité financière
 L’analyse financière permet de se prononcer sur la

viabilité financière des projets. Elle répond à cinq
types de préoccupations à savoir :
1. déterminer le montant des ressources financières
2.
3.
4.
5.

nécessaires à la réalisation et à l’exploitation du projet ;
déterminer le type de financement et la politique
financière à adopter pour le projet ;
analyser les variantes du projet en vue de choisir la
meilleure ;
calculer la rentabilité financière du projet ;
calculer les risques financiers liés au projet.

la faisabilité financière
 La réponse à toutes ces interrogations passe par la

confection et l’utilisation des outils comptables dont les
principaux sont : le compte d’investissement et
d’exploitation. L’analyse financière intervient dans la phase
conceptuelle d’un projet à deux niveaux :
1.

2.

au cours de l’étude de préfaisabilité ou d’identification avec
comme méthode d’analyse, l’analyse financière sommaire
(AFS) ;
durant l’étude de faisabilité, avec l’utilisation de l’analyse
financière détaillée (AFD).

la faisabilité financière
L’analyse financière sommaire
 C’est une méthode extracomptable du calcul rapide de la
rentabilité des variantes d’un projet. L’outil qu’elle utilise
est l’échéancier des flux financiers (EFF), constitué à partir
des dépenses d’investissement ainsi que des dépenses et
des recettes d’exploitation du projet.
Les étapes de l’AFS
1. Elaboration du tableau des investissements
2. Estimation du fonds de roulement (FDR)
3. Estimation des dépenses et recettes d’exploitation
4. Elaboration de l’échéancier des flux financiers
5. Détermination de la rentabilité du projet.

 Pour réussir cette analyse il faut tenir compte des
hypothèses suivantes :
l’analyse s’effectue hors conditions financières et
fiscales
2. on ne tient pas compte de l’amortissement mais plutôt
du renouvellement
3. les flux financiers sont calculés en monnaie constante
1.

 Echéancier des flux financiers
 C’est un outil principal utilisé par l’AFS pour étudier la viabilité financière d’un
projet ou des variantes de projets.
 La somme algébrique du coût d’investissement, des dépenses et recettes
d’exploitation représente par définition le flux financier net ou cash flow net
(différent du cash flow comptable).
 L’EFF est articulé autour de cinq rubriques principales :

les investissements et renouvellements
2. les charges d’exploitation
3. les recettes
4. les flux financiers nets
5. les flux cumulés.
L’EFF découle des informations fournies par les études techniques, commerciales,
organisationnelles et sociales. Il permet de présenter les dépenses et les recettes
attendues dans un tableau récapitulatif.
1.

L’analyse financière détaillé
 C’est une méthode comptable du calcul rapide de
la rentabilité des variantes d’un projet. Les outils
qu’elle sont: le delais de recuperation du capital

investi (DRCI), la valeur actuelle nette (VAN),
l’indice de profitabilité (IP), le taux de rentabilité
interne (TRI)

L’analyse financière détaillé
Le délai de récupération du capital investi (DRCI)

 Le DRCI mesure la période de temps nécessaire que le promoteur

devrait rester dans le projet afin de récupérer son investissement initial.
C’est le retour sur investissement. Dans la pratique le promoteur se
donne un délai maximum au delà duquel le projet n’est plus rentable à
ses yeux. On calcul avec les données de l’investissement le DRCI que
l’on compare avec le délai maximal fixé par le promoteur.
 On interprète de la manière suivante :
Si le DRCI < dmax projet rentable
Si le DRCI ≥ dmax projet non rentable
 Le DRCI est calculé selon la nature des cash-flows (recette nette) qui
peuvent être variables ou constantes.

 1 - DRCI AVEC DES RECETTES CONSTANTES
 Lorsque les recettes sont constantes on applique la

formule suivante :
I0
 DRCI =
RN

 Application
 Soit un projet dont l’investissement s’élève à 1 million.

Les recettes (RN) nette espérées du projet sont estimé
à 190 000 fg et la durée de vie (dmax) du projet est
fixée à 6ans.
 TAF: Jugez de la rentabilité de ce projet.

 2 - DRCI AVEC RECETTE NETTE VARIABLE

 Lorsque les recettes nettes sont variables on peut utiliser plusieurs méthodes
qui conduisent à des résultats généralement différents.


 a) Méthode de la moyenne arithmétique

 Dans ce cas on utilise la formule suivante :


I0
 DRCI =

∑n n+1 RN
n


 Application
 Soit le projet d’investissement suivant :

I0 = 715 000
RN1 = 200 000 ; RN2 = 300 000 ; RN3 = 200 000 ; RN4
= 150 000 ; RN5 = 100 000;
N=5 ans
 TAF: calculer le DRCI et juger de la rentabilité du
projet

3 - AVANTAGES ET LIMITES DU CRITERE DRCI
 Avantages

Les critères utilisés sont très simple et concis. La méthode est surtout utilisée dans
le cadre de petits projets ou un projet utilisant un cas risque.
 Les limites du critère

La méthode utilisée est aveugle des recettes qui surviennent après la fixation du
délai maximal par son promoteur.
Cependant la limite principale de ce critère est l’absence de calcul d’actualisation
sur les montants futurs. En réalité on ne doit pas mettre dans un même calcul
des montants émis à des périodes différentes sans pour autant prendre le temps
d’actualiser les montants futurs.

 2 - LE CRITERE DE LA VAN
 La VAN est le critère le plus utilisé dans les études de rentabilité des

projets d’investissements du fait de la présence des calculs
d’actualisation sur les montants futurs.
 La VAN est une somme algébrique résumant l’ensemble des dépenses
d’investissement précédé d’un signe moins (-) et des recettes nettes
d’exploitation précédé d’un signe plus (+). La VAN peut être positive ou
négative selon que les recettes nettes sont supérieures ou inférieures
aux dépenses.
 On l’interprète de la manière suivante :
Si la VAN > 0 projet rentable
Si la VAN <= 0 projet rejetable

 Du fait de la complexité des montants qui entrent dans son

mode opératoire des calculs on utilise une formule
générique de la VAN. Toutes les autres formules de la VAN
sont déduites de cette formule générale.
VAN = - I0 - ∑nk=1 Ik (1 + i)-k + ∑nk=1 RNk (1 + i)-k + VR (1 + i )-n
I0 = investissement initial
RNk = la recette de la période k
Pour comprendre la notion

1 - NOTION DE CAPITALISATION ET D’ACTUALISATION
 a) Notion de capitalisation
 Principe

Capitaliser c’est dire la valeur future d’un montant d’aujourd’hui.
- Illustration
Capitalisation
(1+i)n
CO
0

Cn
n

 Pour capitaliser il suffit de multiplier le montant à capitaliser par le

facteur de capitalisation.
 Cn = C0 (1 + i)n
 C0 = Valeur initiale = valeur actuelle

 Cn = Valeur finale = valeur acquise
 (1 + i)n = Facteur de la capitalisation

Exemple
 C0 = 10 000 000 au 01/01/2010
 i = 4%
 Cn = ? au 01/01/2015
le montant capitalisé serait:
 Cn = C0 (1 + i)n
 Cn = 10 000 000 (1 + 0,04)5 = 12 166 529

 b) Notion d’actualisation


Principe
Actualiser c’est dire aujourd’hui la valeur d’un montant futur



- Illustration

Actualisation
(1+i)-n

CO
0

Cn
n

 Pour actualiser il suffit de multiplier le montant à actualiser par le facteur
d’actualisation.
 C0 = Cn (1 + i)-n
 C0 = Valeur initiale = valeur actuelle

 Cn = Valeur finale = valeur acquise
 (1 + i)-n = Facteur d’actualisation

Ou alors :
 C0 = Cn (1 + i)-n
Cn
 C0 =


(1 + i)n

 Exemple

Cn = 15 000 000 au 01/01/2015
i = 12%
C0 = ? au 01/01/2010
C0 = Cn (1 + i)-n
C0 = 15 000 000 (1 + 0,12)-5 = 8 511 402

Annuitée
 Les annuités sont des montants d’argents payables à

des intervalles de temps égale ou périodique : c’est une
suite périodique.
 L’intervalle de temps qui sépare deux montants
consécutifs est appelé la période de l’annuité. Cette
période de temps est généralement l’année, mais si elle
est différente de l’année, mois, trimestre, semestre, on
parlera de mensualité, de trimestrialité, de
semestrialité respectivement.


Documents similaires


Fichier PDF decisions financieres a lt
Fichier PDF cours anfi
Fichier PDF cours finance
Fichier PDF ouvrage cours divers 1
Fichier PDF coursgestion financieres5
Fichier PDF cours evaluation des projets s1


Sur le même sujet..