Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Impact des proble mes dentaires sur la sante 1 .pdf


Aperçu du fichier PDF impact-des-proble-mes-dentaires-sur-la-sante-1.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7

Aperçu texte


Les dernières recherches montrent de façon évidente que les patients souffrant de maladie
parodontale ont un grand risque de développer tôt ou tard un diabète.
Par ailleurs, pour les malades déjà atteints de diabète de types 1 ou 2, la maladie parodontale va
rendre la gestion de leur glycémie difficile. Le risque de déséquilibrer cette glycémie est multiplié
par 5.
De plus, la maladie parodontale va entraîner des complications physiques multiples (complications
cardio-vasculaires, problèmes de cicatrisation, complications rénales, artérites, AVC,
neuropathies)
Les dernières études, ont montré que 47% de la population Française souffrait de parodontite.
Les répercussions du diabète sur la bouche sont nombreuses :
1) Sécheresse et craquelures des lèvres,
2) Diminution de la salivation (xérostomie),
3) Glossodynies de la langue,
4) Polycaries,
5) Altération de l’émail des dents,
6) Gingivites,
7) Parodontites,
8) Ulcération et aphtes,
9) Mycoses buccales.
En conclusion : Le diabète et la maladie parodontale s’influencent mutuellement.

 Maladie Parodontale et Maladies Cardio-Vasculaires.
La parodontite provoque l’entrée de bactéries dans la circulation sanguine (bactériémie). Ces
bactéries parodontales vont déclencher de multiples mécanismes inflammatoires impliqués dans la
genèse et l’évolution des maladies cardio-vasculaires. On a démontré ainsi que les patients
souffrant de maladie parodontale développaient beaucoup de plaques d’athérome avec les
risques de thrombose, d’AVC ou encore AIT associés.

 Maladie Parodontale et Grossesse.
Les recherches médicales ont prouvé que les bactéries orales et leurs sous-produits entrent dans
la circulation sanguine de la mère et se dirigent vers l’environnement fœtal puis déclenchent des
réponses inflammatoires et immunitaires qui affectent le fœtus.
Ainsi un mauvais état buccal de la mère peut amener une naissance prématurée, un faible poids
de l’enfant à la naissance, des manifestations de convulsions chez l’enfant,
Les études ont montré que l’amélioration de l’hygiène buccale, le traitement de la Maladie
Parodontale de la mère pendant sa grossesse n’effaçaient pas les risques encourus par le fœtus.
C’est l’amélioration de l’hygiène buccale et traitement de la maladie parodontale en amont
de la conception qui éliminent complètement les risque pour l’enfant.

4