Le billet des entrerpises n°5 .pdf



Nom original: Le billet des entrerpises n°5.pdfTitre: Le billet des entrerpises n°5.pubAuteur: dtkha

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 11.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/04/2017 à 11:08, depuis l'adresse IP 154.126.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 312 fois.
Taille du document: 13.7 Mo (29 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


www.francaisdumonde-madagascar.com

N° 05 - fév, mar, avr 2017

DOSSIER

x e 2017
u
n
e
o
i
d
t
d
p
s
i
Le ctions
cr
s
n
o
éle me circ
è
0
1
a
L
Actualités

■ La Valise Itinera
■ FdMM dans l’action

Economie

■ Exporter aux Etats-Unis
■ 7 évènements
pour cette année

Politique
■ Regarder son
histoire en face:
Pascal BLANCARD

■ Bamako,

les enjeux du
sommet

Infos-pratiques
■ MAEDI sur le net
■ En cas de décès

francaisdumonde-madagascar.com

à l’étranger ?

Tél. : (00 261) 20 22 597 96
Mobile : (00 261) 34 02 283 36
Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

Le mot du Président de FdMM

Jean-Daniel CHAOUI

Concepts
à la une
Le RSE
La Licence sociale
Incubons (interview)

Chers compatriotes et amis francophones,
J’ai le plaisir de vous présenter ce N°5 du « Billet des entreprises », magazine économique de Français
du Monde Madagascar (FdMM). Le dossier traite des élections françaises présidentielles et législatives sous
une forme « informative ». Si vous êtes électeurs, vous trouverez les informations concernant les votes à
Madagascar (dates et modalités pratiques). Le sommaire vous propose aussi les rubriques habituelles : Actualités-Economie-Politique-Infos pratiques. Les articles sont présentés par une « amorce » de sujet reliée à un
lien pour ceux qui souhaitent en savoir plus. Ce magazine est diffusé sur une liste privée propriété de FdMM de
près de 800 personnes, décideurs économiques, responsables de la société civile et politique.
L’actualité est dominée par l’enlèvement, mardi 11 avril 2017, du jeune Firoze, élève du Lycée Français
de Tananarive, dans des conditions violentes et traumatisantes pour tous. Cette récurrence des enlèvements
de citoyens Français est insupportable. Il est inacceptable que ce phénomène s’installe depuis des mois sans
qu’une réaction sécuritaire sérieuse ne s’empare du problème. FdMM a publié un communiqué pour affirmer
sa solidarité avec la famille de Firoze dans cette épreuve et son soutien au CFOIM, Collectif Français d’Origine
Indienne à Madagascar ici. J’ai, d’autre part, écrit à Madame l’Ambassadeur de France ici et au ministre Français des Affaires étrangères ici pour leur demander une implication et des mesures
fortes auprès des autorités malgaches souveraines pour mettre fin à ce phénomène
des enlèvements.
L’actualité fut aussi dominée par la tenue de plusieurs Conseils consulaires
dans la semaine du 10 au 13 avril : Conseil consulaire Affaires sociales, conseil
consulaire Bourses scolaires, réunion enseignement sur l’évolution du réseau des
établissements scolaires français dans la grande île, Comité de sécurité. J’ai indiqué
à Madame l’Ambassadeur que la communauté française avait une attente plus
précise concernant la sécurité quotidienne des familles résidentes que les
propositions qui font l’objet du comité de sécurité (voir courrier précité).
Si ce magazine retient votre attention, vous êtes invité à le soutenir
en devenant un partenaire-annonceur.
Bien cordialement
17 avril 2017

Actualités
Les Français de Madagascar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La Valise Itinera. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Alliance Française,70 ans, même pas une ride. .
FdMM dans l’action. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5ème édition du forum international Afrique. . . . . . .
Le CCAM plus de procuration possible. . . . . .. . . . . . .
Label FrancÉducation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .
Formation professionnelle :

Sommaire

un droit pour les français hors de France. . . . . . . . . . . . . . . .

DOSSIER ‘’Elections en France’’
Les forces en présence :

portrait de chaque candidat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Le mode de scrutin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. .. . . . . . .
Les partis politiques en France. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les présidents de la Vème RF. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les deux élections de 2017. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Comment on vote à Madagascar?. . . . . . . . . . . . . . . . . .
La 10ème circonscription. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Economie
La star double la capacité de Malto SA. . . . . . . . . . . . . .
La francophonie laisse une opportunité. . . . . . . . . . . . .
A l’origine du burn-out. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exporter aux Etats-Unis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Accord des partenaires Sociaux
sur le relèvement salaire minima. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La news collaborative,
la nouvelle plate-forme lancée par FdMM. . . . . . . . . . . . . .
Concepts à la Une : le RSE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
la licence sociale. . . . . . . . . . . . . . . .
Le glossaire politico-économique. . . . . . . . . . . . . . . . .
7 évènements pour cette
année pour l’agence première ligne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Le quizz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Les
forces
en
présence

Publication de FdM
Madagascar
………………………

Directeur de la publication
Jean-Daniel CHAOUI

Responsable de la redaction
Nina SAHIMITAHA

Conception

Andrimalala Harnaud DOAN TAN KHANG

Collaboration

Ando RAVELOJAONA

Diffusion

Fenosoa ANDRIAMBOLONOMENJANAHARY
………………………

Interview de la Fondatrice de Incubons. . . . . . . .
Politique
Question écrite à l’AFE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Service civique universel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Regarder son histoire en Face :

Pascal BLANCHARD. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Hollande insiste sur la sécurité. . . . . . . . . . . . .. . . . . .
Madagascar occupe une place stratégique. . . .
Bamako, les enjeux du sommet. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Infos-pratiques
MAEDI sur le net. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Autorisation de Sortie du Territoire. . . . . . . . . . . .
Le service public en ligne.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
En cas de décès à l’étranger ? . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Notariat – Avocats – communes
pour faciliter la mutation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Mesure de simplification

pour les français de l’étranger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .

(00 261) 20 22 597 96
(00 261) 34 02 283 36

contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

francaisdumonde-madagascar.com

@jdchaoui

francaisdumonde-madagascar.com

1
par l’Agence nationale des titres sécuriGénéralités
’est un dispositif transportable, sés (ANTS), exclusivement dédié à la
destiné à recueillir les données bio- réception des demandes de passeports,
métriques lors des diverses demandes a été expérimenté en mai dernier par le
de titres. Il est fourni par l’Agence na- consulat général de France à Bruxelles.
tionale des titres sécurisés (ANTS), leur Les premiers retours sont positifs et
utilisation est hautement sécurisée, tant soulignent une meilleure stabilité du
pour l’accès au logiciel TES (titres élec- matériel. Le Consulat de France à
troniques sécurisés) que pour la mise Bruxelles est satisfait de ce nouveau
dispositif. Des proposien route propre de
tions
d’amélioration
l’ordinateur
portable.
(notamment
ergonoLes données biomémiques) ont été demantriques recueillies sont
Itinera
dées à l’ANTS. L’expéritransmises de manière
mentation devait se
cryptée et ne sont pas
stockées dans la valise. Quand l’administra on  poursuivre avant la fin
de l’année 2016 dans
Ces outils offrent le française se veut plus      
quatre
postes
même degré de sécurité
mobile pour mieux            
que les dispositifs fixes servir les concitoyens.  (Johannesburg, Jakarta,
Vancouver et Sydney).
installés dans les mairies
et les postes diplomatiques et consu- Dans le courant de l’année 2017, une
quarantaine de postes devraient être
laires.
Le système ITINERA avait été inauguré équipés du nouveau dispositif, notampar la ministre déléguée chargée des ment dans les pays où les distances sont
Français de l’étranger, Mme Hélène importantes.
Nina
Conway-Mouret, le 8 octobre 2012 à
l’occasion d’un déplacement à Pékin.
En 2016, 60 valises Itinera avaient été
déployées dans le réseau diplomatique
et consulaire.

C

La Valise

les Français
de Madagascar
«

s’ouvrent aux
partenaires
de tout bord »

La présence de Français du monde 
Madagascar sur la scène 
Socio‐média que malgache 
suivre le lien ici

Itinera II

Compte tenu des difficultés techniques
rencontrées par ce dispositif, le ministère des affaires étrangères et du développement international a décidé d’acquérir un nouveau matériel élaboré par
l’Agence nationale des titres sécurisés
(ANTS). un nouveau matériel élaboré

A

C T U A L I T É S

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com

2
Alliance
Française,
70 ans,

même pas une ride
 
Un anniversaire qui s’annonce 
en grande pompe. 
 
suivre le lien ici

FdMM

dans
l’action  

Les évènements de Français 
du Monde Madagascar en 
images.  
suivre le lien ici

5ème édition

du Forum
international Afrique :

développement, rencontres
d’affaires Maroc - Madagascar
Le royaume se refait une place au niveau du   
paysage géopoli que africain 
 
suivre le lien ici

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com 

A

@jdchaoui

C T U A L I T É S

francaisdumonde-madagascar.com

le CCAM,

plus de procuration possible
Désormais, le conjoint français doit s’occuper de tout pour obtenir le précieux sésame.
Le dossier de demande de CCAM (Certificat de
capacité à Mariage) doit être déposé enUNE SEULE
FOIS, selon les modalités suivantes :
1er cas : dépôt du dossier, au Consulat, par le futur
conjoint français ou le couple, de la demande de CCAM,
sur RDV (appeler le 088 000 depuis Madagascar).
Sous réserve de la remise d’un dossier complet, l’audition
du ou des futurs époux, si elle s’avère nécessaire, sera
réalisée à l’occasion de cette démarche par un agent
consulaire.
2ème cas : dépôt du dossier par le futur conjoint français
sur présentation d’une pièce d’identité à l’accueil du
Consulat général, toutes les après-midi du lundi au jeudi
de 14h00 à 16h00.
3ème cas : dépôt du dossier par le futur conjoint français
auprès d’un Consulat Honoraire en province.
Cette situation peut se présenter si le futur conjoint
français réside à Madagascar ou est de passage

3

à Madagascar.
Sous réserve de présentation d’un dossier complet
l’agent consulaire convoquera, si nécessaire, le ou les
futur(s) époux en fonction de
leur résidence respective.
Le Consulat peut demander à la commune de résidence en
France du futur conjoint de passage à Madagascar, de
réaliser son audition, si besoin est.
4ème cas : envoi par le conjoint français du courrier par la
poste malgache ou le service de la valise diplomatique :
Service de l’etat civil, CGF Tananarive
S/C Service de la Valise diplomatique
13 rue Louveau,
92438 Chatillon cedex

Une forme de reconnaissance
de l’éducation à la française

Géré par l’Agence pour l’enseignement
français à l’étranger (AEFE), le label
« Francéducation » a fêté ses cinq ans en
janvier dernier. Il valorise et aide les établissements scolaires étrangers proposant
des sections bilingues francophones. 158
établissements labellisés FrancEducation
existent dans le monde à ce jour. Ces établissements sont souvent anciens, témoignant d’un attachement profond et touchant à la culture française. Francéducation
garantit un enseignement bilingue francophone de grande qualité et l’appartenance à
un réseau mondial. Le label est accordé
pour 3 ans suivant plusieurs critères et il est
reconductible.
Les partenaires du label que sont l’Institut
français, TV5 Monde et le Centre international d’études pédagogiques (CIEP) mettent à la disposition des établissements labellisés d’importantes ressources en ligne.
C’est le cas pour l’Institut français de
Culturethèque (médiathèque en ligne),

d’Ifcinéma (films en téléchargement
gratuit accompagnés de dossiers pédagogiques) et d’Ifprofs (réseau social de l’éducation en français). TV5 Monde offre pour
sa part l’accès à deux sites : l’un propose
des milliers de vidéos et d’exercices en
ligne, l’autre des dossiers pédagogiques à
partir de vidéos pour animer des cours de
français ou des cours en français. Dans certains établissements labellisés, un(e) assistant(e) de français rémunéré par le Ministère de l’Education nationale intervient sur
la longueur de l’année scolaire. Chaque
élève des établissements labélisés doit en
tout état de cause se présenter aux épreuves
de certification de langue française DELF et
DALF ou aux certifications de français professionnel.
Cette initiative offre une bonne alternative
pour les parents souhaitant un enseignement « à la française » pour leurs enfants et
qui, pour diverses raisons, ne peuvent pas
les envoyer dans les écoles homologués.
Nina

Formation professionnelle :
un droit pour les français hors de France
Pôle emploi se met au service 
des Français de l’étranger 
suivre le lien ici

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

francaisdumonde-madagascar.com

@jdchaoui

ÉLECTION
PRESIDENTIELLE
FRANÇAISE

4

LES FORCES EN PRESENCE
La liste officielle des candidats à la présidentielle de 2017 est tombée le samedi 18 mars. Ils seront donc
11, retenu par le conseil constitutionnel, à briguer le poste de la magistrature suprême. Comme dans
chaque course, il y a les favoris et il y a les autres. Nous allons scruter les candidats un par un.
Les Favoris :
D’après les sondages, 5 noms circulent comme étant les favoris parmi les 11, c’est d’ailleurs entre ces
cinq candidats que le premier débat télévisé a été organisé. Les voici :

Benoît Hamon
Vainqueur des primaires socialistes, il représente la gauche. A 49 ans, après un parcours
politique classique, cet ancien ministre du gouvernement de Manuel Valls est issu de l’aile
gauche du Parti Socialiste et de la tendance dite « des frondeurs ». Plus connu pour sa
fronde, cet ancien ministre délégué à l’économie sociale devra secouer l’électorat socialiste.
Soutenu par son adversaire lors des primaires, Arnaud Montebourg et entouré par Vincent
Peillon, il présente un programme ambitieux qui mérite l’attention avec en point d’orgue sa
proposition de « revenu universel ». Il bénéficie du ralliement des Verts d’EEVL mais se
trouve en butte à de nombreuses désertions dans le camp socialiste de la part de l’aile
droite du PS qui rejoint Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron
Ancien ministre de l’économie du gouvernement de Manuel Valls, ce candidat du
mouvement « En marche » a une carte à jouer d’après les sondages. Comme le nom qu’il a
choisi pour son mouvement, il veut être celui qui remettra la France « en marche ». Agé de
39 ans, il est le plus jeune des 11 candidats. Accusé de faire du neuf avec du vieux ou de
présenter un programme imprécis, Emmanuel Macron représente le renouveau politique.
François Fillon
Candidat élu lors des primaires de la droite et du centre pour cette course à la Présidence de
la République Française, sous les couleurs du parti « Les Républicains ». Englué dans « les
affaires » à répétition qui ont fortement entamé sa crédibilité, il ne semble plus en mesure
de se classer en position favorable au premier tour de cette élection.
Marine Le Pen
48 ans, candidate du Front National (extrême droite). Après la surprise Trump aux EtatsUnis (prédit par un seul institut de sondage), la vague d’extrême droite semble gagner la
France. Actuellement Marine Le Pen est en tête des sondages. En digne fille de son père, elle
prône une politique anti-européenne et nationaliste, protectionniste et anti-immigration.
Poussée par l’inquiétude qui domine la France depuis les attentats et la vague
d’immigration qui envahit l’Europe, elle veut être celle qui prend les choses en main en
accusant les autres de manquer de volonté.
Jean-Luc Mélenchon
À 65 ans, Jean-Luc Mélenchon n’en est pas à son premier coup d’essai (candidat en 2012
avec un score de 11,10% au final). S’étant déclaré en février 2016, il a refusé de participer à
la primaire de la gauche et est donc en concurrence à gauche sous les couleurs de « La
France insoumise », le nom de son mouvement soutenu par le parti communiste. Souvent
qualifié d’extrême gauche, il présente un programme relativement proche de celui de 2012,
avec sa sixième république, la sortie de l’OTAN, la retraite à 60 ans.
Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

D

O S S I E R

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com

Les six autres candidats

Nathalie Arthaud
Elle représente le parti d’extrême gauche « Lutte ouvrière ». Professeur d’économie,
à 46 ans, Nathalie Arthaud a déjà été candidate en 2012. Elle reprend les thèmes qui lui
sont chers : l’augmentation des salaires, des retraites et du SMIC,… Elle veut interdire le
licenciement et la suppression des postes dans les entreprises qui font du bénéfice. On l’aura
compris, cette fois encore, elle se veut être la candidate qui défend au mieux les intérêts des
travailleurs.
Philippe Poutou
Présenté par le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Philippe Poutou part pour
une seconde tentative après ses 1,15% du premier tour en 2012. On l’a surtout vu avec le
syndicat de la CGT en lutte dans son usine Ford de Blanquefort en Gironde lorsqu’il a
sauvé plus de 900 emplois. Sans diplôme et ayant toujours été ouvrier, il prône un
programme anti-patron qui commence à se faire une place avec plus de 400.000 opinions
favorables. « Nos vies, pas leur profit ! », c’est avec ce slogan qu’il va mener sa course pour
la plus haute fonction de l’Etat.
Jean Lassale
Sans étiquette politique, celui qui se fait appeler « le berger » du monde politique a annoncé
sa candidature en 2016, suite à sa célèbre « marche pour rencontrer les déçus de la politique
gouvernementale. » Jean Lassale, ancien allié de François Bayrou au Modem, a réussi le
tour de force de trouver 700 parrainages, il espère maintenant se faire une place parmi les
11 en faisant entendre la voix d’une France qui selon lui, ne croit plus en rien.

François Asselineau
Ancien proche de Charles Pasqua, François Asselinau est une surprise dans la liste des 11, il
fait la cours pour l’union populaire républicaine (UPR). Avec un score de moins de 1% au
régionales de 2015 en Ile-de-France, ce souverainiste qui veut le « Franxit » et « la libération
nationale » est un candidat atypique.
Nicolas Dupont-Aignan
Il est le candidat de « Debout la France » le nom de son parti. Il se veut aussi souverainiste
même s’il semble frôler l’extrême droite avec des positions très anti-immigration. Il se
distingue de Marine Le Pen sur l’Europe et l’Euro. Pour cette deuxième tentative, il espère
faire mieux qu’en 2012, où il s’est classé 7ème sur 10 candidats. Son programme est
composé de ce qu’il appelle « le patriotisme économique », plus de contrôle à la migration,
relocalisation des emplois,….
JAcques Cheminade
A 74 ans, il est le doyen des 11 candidats et il en est à sa troisième tentative. Il se définit
comme un candidat « hors système » et « gaulliste de gauche ». Ayant réservé une rubrique
pour des projets spatiaux dans son programme, certain le qualifie volontiers de lunaire,
malgré sa condamnation pour fraude fiscale en 2002, il se dit contre l’oligarchie financière
et veut combattre la mondialisation financière.
Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

5

D

O S S I E R

Les modes de scrutin
en France !

Pour les trois élections qui vont se dérouler en 2017, il y aura
deux modes de scrutin différents.
Le premier concerne les deux premières élections, à savoir, les
présidentielles et les législatives. Il s’agit là d’une élection dite au
« suffrage universel direct ». C’est donc chaque citoyen qui va
aller aux urnes et choisir directement le candidat qu’il juge apte à
devenir le prochain Président de la République ou à être celui
qui le représentera à l’assemblée nationale.
La formule est un citoyen = une voix ; les deux candidats qui
obtiendront le plus de voix au premier tour passeront au second
tour si aucun ne dépasse les 50%. Au deuxième tour, c’est celui
qui arrivera à obtenir le plus de voix qui aura la place. Ce qui fait
que chaque candidat doit convaincre tout le monde si il ou elle
veut se faire élire, ce qui suppose de gros moyens de campagne
à grand renfort de meeting. Bien que chacun ait sa stratégie
pour y arriver, ce qui est sûr, c’est qu’il faut se donner les
moyens de couvrir la France entière pour ceux qui veulent devenir président et sa circonscription pour ceux qui veulent un siège
à l’Assemblée Nationale.
Le second mode de scrutin est le suffrage universel indirect. C’
est ce qui se fera pour la désignation des nouveaux sénateurs.
Suffrage universel indirect signifie que ce ne sont pas les citoyens électeurs qui vont choisir leur sénateur, chaque sénateur
sera élu par un ensemble de « grands électeurs » composé des
élus de la région qu’il veut représenter. Ces collèges de grands
électeurs sont composés de députés, de conseillers régionaux,
de conseillers généraux et de délégué des conseils municipaux.
Cela représente un nombre précis d’ « électeurs » à convaincre
pour les candidats aux postes de sénateurs. C’est là que l’on mesurera la fidélité des uns à leurs partis et la solidité de la base
électorale des autres. Une chose est sûre, faire élire un sénateur
coûtera sûrement moins cher que de faire élire un député car
pour les sénateurs, il y a moins de « voix » en jeu.
En France, avec ce type de suffrage, c’est la majorité qui élit son
représentant. Il ne peut y avoir de situation du type Etats Unis,
car de l’autre côté de l’Atlantique, c’est Hillary Clinton que la
majorité de la population a choisi mais c’est Donald Trump qui
est élu car il a obtenu le plus de grands électeurs.
Nina

Les partis politiques en France

Les partis politiques en France sont régis par l’article 4 de la
constitution : "Les partis et groupements politiques concourent à
l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité
librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté
nationale et de la démocratie."
On recense actuellement une soixantaine de partis politiques en
France, sans prendre en compte les partis politiques régionaux
et d’outre-mer. Ces partis peuvent être répartis en trois groupes
selon leurs orientations, les partis de droite, Ceux dit de gauche
et le centre, chaque groupe ayant ses variantes extrêmes. Il y a l’
extrême gauche comme il y a l’extrême droite.

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com
La droite représente les orientations dites capitalistes et
libérales et la gauche rassemble les progressistes et les
socialistes ; quant au centre, il se veut, comme son nom
l’indique, une alternative entre les deux.
A droite, le principal parti est celui « Les Républicains (LR) » ;
l’ancien UMP (Union pour un Mouvement Populaire), est associé
à des noms comme Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François
Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet ... Mais il y a aussi
« Debout la France DLF) » de Dupont-Aignan, le Parti chrétiendémocrate (PCD) de Christine Boutin, le Rassemblement pour la France (RPF), le Rassemblement
des contribuables français, Le Trèfle, Les nouveaux
écologistes, l’Alliance royale, le Centre national des
indépendants et paysans (CNIP), le mouvement
« Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT) »,
association toujours associé aux Républicains et la
Solidarité et progrès, de Jacques Cheminade.
Au centre, les deux partis les plus connus sont le
Modem (Mouvement démocrate) de François Bayrou, et l’UDI (Union des démocrates et indépendants) de Jean-Louis Borloo. Mais il existe aussi l’
Alliance centriste (AL), la Force européenne démocrate (FED), le Nouveau Centre (NC) d’Hervé Morin, La Gauche moderne (GM), le Parti radical (PR),
le plus ancien parti français encore en activité et la
Nouvelle Écologie démocrate (NED), le Parti libéral
démocrate (PLD), les Territoires en mouvement, le
Nous Citoyens, la Génération Citoyen, Le Rassemblement citoyen - Cap21.
Emmanuel Macron avec son mouvement « En
Marche » se place dans la Centre mais rassemble,
en plus de centristes, des acteurs politiques venant
de la droite et de la gauche ce qui fait l’originalité
de « En Marche ».
A gauche, on trouve le Parti socialiste (PS), le Parti
Radical de Gauche (PRG), l’Union des démocrates
et des écologistes (UDE) avec le Front démocrate
(FD), le Parti écologiste EEVL, la Génération écologie, le Mouvement écologiste indépendant (MEI), l’
Alliance écologiste indépendante avec La France
en action, le Mouvement des progressistes.
Pour les extrêmes, à droite, le Front National (FN)
du clan Le Pen est la principale force, alors qu’à
gauche ce sont le Parti communiste Français (PCF)
et le Parti de Gauche rassemblés dans le « Front de Gauche » et
le mouvement créé par Jean-Luc Mélenchon « La France insoumise ».. Bien entendu, chaque tendance est entourée de petits
partis, « Lutte Ouvrière » de Florance Arthaud, et le Nouveau Parti Anti-capitaliste (le NPA) de Philippe Potou.
Les partis avec des idéologies et des tendances écologistes sont
le plus souvent associés à la gauche.
Tous ces partis occupent la scène politique française. Les alliances
se font et se défont au gré des situations politiques et des élections. Ce qu’il faut retenir c’est que les partis politiques existent
pour traduire la vision de la population, chacun étant libre d’
accorder sa confiance à qui il veut. Aristote disait que l’objet principal de la politique est de créer l’amitié entre les membres de la
cité, gageons qu’une telle maxime peut encore être vraie de nos
jours ! Pas sur !
Nina

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

6

D

O S S I E R

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com

Les présidents de la Vème République
Française

L

a cinquième république a vu le jour le 4 octobre 1958
suite à l’adoption d’une nouvelle constitution
approuvé par referendum le même jour. Elle a été initiée par Charles de Gaulle qui en devient le premier Président. Sa principale différence avec la quatrième est le renforcement du pouvoir exécutif, la France suit désormais un régime semi-présidentiel.
Au cours de ses presque soixante années d’existence, la
cinquième république a vu défiler sept présidents et cette
année, elle accueillera le huitième président qui sera à sa tête.
Le premier a été Charles de Gaulle. Ce militaire a repris la
France au lendemain de la seconde Guerre, il est connu pour
avoir libérer les colonies françaises mais aussi pour avoir été
un des fondateurs de la CEE (Commission Economique Européenne), l’ancêtre de l’Union Européenne.
Après Charles de Gaulle, il y a eu Georges Pompidou. Il
est connu pour avoir assoupli la politique gaulliste et pour
avoir créé le centre d’art contemporain de Paris qui porte
maintenant son nom. C’est aussi sous sa présidence que le
premier RER de France sera inauguré. Mort suite à une maladie grave, son décès sera suivi d’une vive polémique qui fera
en sorte que dorénavant, les dirigeants devront rendre
compte de leur état de santé au peuple.
Georges Pompidou reste à la tête de la France pendant 5
ans, Valéry Giscard d’Estaing lui succède pour sept ans. A 48
ans, il est le plus jeune président de la cinquième république,
il arrive au pouvoir en 1974 pour un mandat de sept ans. Il est
connu pour avoir dépénalisé l’avortement avec Simone Veil à
l’époque, Ministre de la Santé. Il quitte le pouvoir en 1981
pour laisser la place à François Mitterrand qui est de gauche.
Après avoir été onze fois ministre sous la quatrième république, Mitterrand accède au pouvoir en 1981 pour deux
septennats consécutifs. On retiendra de ses deux mandats la
création de l’impôt sur la fortune accompagné de nombreuses autres mesures sociales mais aussi l’abolition de la
peine de mort, la création des Zones d’éducation prioritaire
(ZEP),… François Mitterrand va aussi vivre la première
« cohabitation » de la cinquième république en 1986 quand il
doit gouverner avec Jacques Chirac qui est de droite, il s’en

7

suivra un deuxième cohabitation avant la fin de son second
septennat.
Après le deuxième mandat de Mitterrand, c’est Jacques
Chirac qui devient le cinquième Président de la cinquième
république. Il va exercer deux mandats présidentiels, un de
sept ans et un autre de cinq ans, en effet, Jacques Chirac va
diminuer le mandat présidentiel à cinq ans. A la fin de son
premier mandat, il a vécu la troisième cohabitation de la cinquième république avec Lionel Jospin comme premier ministre. Son second mandat sera marqué par la guerre en Irak
au lendemain du 11 septembre 2001. Il veut bien intervenir en
Afghanistan mais pas en Irak. Il connaitra encore une autre
crise à la fin de son second mandat avec les émeutes des banlieues suites à la mort des deux jeunes de Clichy-sous-Bois.
Nicolas Sarkozy alors ministre de l’intérieur se mettra audevant de la scène pour gérer la crise et il obtient le soutien
de Jacques Chirac pour les prochaines élections.
Nicolas Sarkozy arrive au pouvoir en 2007. Après avoir
été plusieurs fois ministre sous Jacques Chirac et étant à la
tête de l’UMP depuis 2004, son accession au pouvoir en 2007
était attendue. Tout au long de son mandat, il aura François
Fillon comme fidèle premier ministre. Il a dû faire face à la
grande crise économique de 2007-2008 et à la faillite de la
Grèce, il plaidera alors pour plus de gouvernance économique au niveau européen. En 2011, il réussit à réunir le G20
qu’il présidera avec Gordon Brown, Premier ministre britannique de l’époque. Etant assez impopulaire à la fin de son
mandat, il laisse la place à François Hollande en 2012.
En 2012, François Hollande accède au pouvoir dans un
contexte assez tendu sur le plan international et national.
Il fait face à des contestations de la loi El-Kohmri et aux attentats qui frapperont la France comme celui contre Charlie
Hebdo, celui du Bataclan,...puis le Brexit qui secoue l’Europe.
Mais on retiendra de lui la légalisation du mariage homosexuel et le fait qu’il ne briguera pas un second mandat, ce
qui nous vaut cette élection de 2017 pleine de surprise.

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

Nina

D

@jdchaoui

O S S I

francaisdumonde-madagascar.com

Elections 2017

Comment voter à Madagascar
DATE

DES SCRUTINS

Election présidentielle :
le 23 avril 2017 (1er tour) et le 7 mai 2017 (2ème tour).
Elections législatives :
le 4 juin 2017 (1er tour) et le 18 juin 2017 (2ème tour).
HORAIRES

DES SCRUTINS

Pour l’élection présidentielle,
les scrutins seront ouverts de 8h00 à 19h00.
Pour les élections législatives,
les scrutins seront ouverts de 8h00 à 18h00.

ANTANANARIVO, DANS QUEL BUREAU VOTER ?

Au 31 décembre 2016, vous résidez dans
la Communauté urbaine de Tananarive :
Vous votez au Consulat général si vous résidez :

LIEU

Tananarive 1er arrondissement
Tananarive 2ème arrondissement
Tananarive 3ème arrondissement

Tananarive 4ème arrondissement

FOKONTANY
Tous les Fokontany
Tous les Fokontany
Ambatomitsangana
Ambodirotra-Antsakaviro
Ambodivona-Ankadifotsy
Ambohibary-Antanimena
Ampandrana Andrefana
Ampandrana Atsinanana
Ampandrana-Besarety
Andravoahangy Andrefana
Andravoahangy Atsinanana
Andravoahangy Tsena
Ankadifotsy-Antanifotsy
Ankaditapaka Avaratra
Ankadivato II L
Ankazomanga-AndraharoAvaratra
Antanimena
Antaninandro-Ampandrana
Befelatanana-Ankadifotsy
Behoririka
Behoririka-Ambatomitsangana
Behoririka-Ankaditapaka
Besarety
Mahavoky
Mandialaza-Ambatomitsangana
Mandialaza-Ambodivona
Mandialaza-Ankadifotsy
Tsaramasay
Tous les Fokontany

Si votre lieu de résidence n’est pas répertorié
dans la liste ci-dessus, vous votez

au Lycée Français de Tananarive (LFT).

BUREAUX

8

DE VOTE
ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES 2017
VILLES
Tananarive
Antsirabe
Diego Suarez
Fianarantsoa
Fort Dauphin
Majunga
Manakara
Morondava
Nosy Be
Sainte Marie
Sambava
Tamatave
Tuléar
PIECES

BUREAUX DE VOTE
Consulat général
Lycée français de Tananarive (LFT)
Collège français Jules Verne
Collège français Sadi Carnot
Collège français René Cassin
Ecole primaire française
Agence consulaire de Majunga
Ecole primaire française - les Pangalanes
Ecole de l’Alliance
Ecole primaire française Lamartine
Hôtel Lakana
Alliance Française
Lycée français de Tamatave
Collège français Etienne de Flacourt

A PRODUIRE POUR JUSTIFIER
DE SON IDENTITE :

AVIS AUX ÉL CT URS

PIECES PERMETTANT DE JUSTIFIER DE SON IDENTITE
Vous pouvez présenter l’une des pièces suivantes :

Un passeport français ou une carte nationale d’identité française,
en cours de validité ou périmé
Tout document officiel délivré par une administration publique
française comportant le nom, le prénom, la date, le lieu de
naissance, la photographie du titulaire ainsi que l’identification
de l’autorité administrative qui a délivré le document, la date
et le lieu de délivrance

Votre carte consulaire

À défaut, tout document en cours de validité délivré par un État
membre de l’Union européenne ou de l’Association européenne de
libre-échange et comportant les informations suivantes :
- Nom, prénom, date et lieu de naissance, la photographie du
titulaire, identification de l’autorité administrative qui a délivré
le document, date et lieu de délivrance
Rappel :
Ces titres doivent être en cours de validité, à l’exception du
passeport français et de la carte nationale d’identité française,
qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés.
Les électeurs non munis des pièces indiquées cici-dessus ne seront pas admis à
prendre part au scrutin.

N.B : Votre bureau de vote est déterminé en fonction

de votre lieu de résidence connu au Consulat
général de France au 31 décembre 2016.
Il n’est pas possible de changer de bureau de vote.
N’hésitez pas à contacter le consulat en écrivant à
l’adresse suivante :
elections.tananarive-fslt@diplomatie.gouv.fr

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

D

S

O S S I E R

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com

Les 48 restants s’étendent
uite à la réforme de la conssur
le Moyen-Orient et
titution française de juillet
l’Afrique,
à savoir :
2008, les Français établis hors de
l’Afrique
du
Sud, l’Angola, l’AraFrance sont représentés par onze
bie
Saoudite,
le Bahreïn, le Bénin,
(11) députés à l’Assemblée Natio- Elections législatives
le
Botswana,
le
Burundi, le Camenale Française. Près de 2 millions
des 4 et 18 juin 2017
roun,
la
République
Centrafride Français sont recensés comme
caine,
les
Comores,
les
deux
Conrésidents à l’étranger mais on
ème
La
10
circonscription
go,
Djibouti,
l’Egypte,
Les
Emirats
estime leur nombre à prés de 3
Arabes Unis, l’Erythrée, l’Ethiopie,
millions, sachant que l’immatrides Français établis hors de France
le Gabon, le Ghana, la Guinée
culation dans un consulat n’est
équatoriale, l’Irak, la Jordanie, le
pas obligatoire.
Kenya, le Koweït, le Lesotho, le
Le monde, hors de la France et
Liban, le Malawi, l’île Maurice,
des départements et territoires
la Mozambique, la Namibie, le
ultra-marins, est donc découpé
Nigeria, Oman, l’Ouganda, le
en 11 circonscriptions : une cirQatar, le Rwanda, Sao Tomé et
conscription en Amérique du
Principe, Les Seychelles, la SomaNord et une en Amérique du Sud,
lie, les deux Soudan, le Swaziland,
six circonscriptions en Europe,
la Syrie, la Tanzanie, le Tchad, le
deux circonscriptions en Afrique
Togo, le Yémen, la Zambie et le
et une en Asie-Océanie.
Zimbabwe.
La 10ème circonscription et « à
cheval » sur l’Afrique et le Proche Orient (cf composition ci- La dixième circonscription est représentée par un député,
dessous). Le découpage tient compte du nombre de résidents. Monsieur Alain Marsaud. Le 4 et le 18 juin vous serez amené à
Une circonscription doit, en principe, rassembler entre 90 000 élire un nouveau député pour vous représenter dans la nouvelle
Assemblée Nationale Française. N’oubliez pas d’aller voter. Les
et 120 000 personnes recensées.
Madagascar fait partie des 49 pays qui composent la dixième candidatures à l’élection législatives des 4 et 18 juin pour la
circonscription avec plus de 18.000 inscrits au registre des 10ème circonscription ne sont pas encore connues.
Nina
français de l’étranger.

9

francaisdumonde-madagascar.com

@jdchaoui

10
A l’origine

du burn-out
Qu’est‐ce qui a rendu le 
travail aussi redoutable,    
au point de nous         
rendre malade 

L

e mot « burn‐out » est sor  pour 
la  première  fois  dans  l’ouvrage 
de  Herbert  J.  Freudenberger  en  1980 
in tulé  L'épuisement professionnel :
La Brûlure interne. Québec : Gaétan 
Morin Éditeur. A l’époque, l’auteur est 
loin de se douter de l’influence qu’au‐
ra  son  livre.  Il  traduira  cet  anglicisme 
par  « brûlure  interne »  en  français 
d’où le  tre. Cela nous donne déjà une 
idée  de  défini on  mais  le  vrai  syno‐
nyme  du  burn‐out  est  l’épuisement 
professionnel.  C’est‐à‐dire  que  op‐
pressés  par  des  exigences  de  plus  en 
plus excessif au travail, les vic mes se 
consument  de  l’intérieur  et  ne  sont 
plus  que  des  coquilles  vides.  Mais 
comment en est‐on arrivé là alors qu’il 
fut un temps où l’on disait encore que 
le travail c’est la santé ? 

T

out  commence  par  l’évalua on 
au  travail,  en  1970,  les  améri‐
cains trouvent intéressant et produc f 
d’évaluer  les salariés sur leurs perfor‐
mances  au  travail.  Ce e  nouvelle 
mode  ne  tardera  pas  à  envahir  l’Eu‐
rope en 1980 et en 1990 ; quant aux 
asia ques  et  leur  dévouement  sans 
pareil,  ils  ont  fini  par  le  pousser  à 
l’extrême.  L’évalua on  des  salariés  a 
pour but de repérer les collaborateurs 
les  plus  performants  en  mo vant  les 
troupes  à  coût  de  prime  de  perfor‐
mance. Comme toutes les choses nou‐
velles,  elle  a  bien  marché  au  début 
mais  depuis  les  années  2000,  les  cri‐
ques commencent à pleuvoir. 

E

n  effet  l’évalua on  des  salariés 
peut devenir anxiogène et stres‐
sant, elle pousse à un surmenage, aux 
harcèlements  moraux et aux  états de 
stress  presque  permanents.  Avec 
l’évolu on technologique, l’évalua on 
peut être poussée très loin, c’est cela 
qui l’a rendu dangereuse. Elle ne con‐
cerne  plus  uniquement  la  perfor‐
mance. Maintenant on peut évaluer la 
méthode  de  travail,  le  temps  passé 
pour  le  faire,  le  taux  de  réussite,….de 
plus  elle  fait  de  l’ombre    au  travail 
collec f si elle n’est  

effectuée que sur le plan individuel et 
d’un autre côté, elle peut générer des 
conflits  si  elle  se  fait  au  niveau  de 
l’équipe  si  un  membre  de  l’équipe 
es me  que  le  résultat  de  l’équipe 
masque les efforts qu’il a fourni. 

I

ci, le but n’est pas de dénigrer inté‐
gralement  le  concept  d’évalua on 
des  salariés  car  tout  bon  manager  se 
doit d’être capable de le faire s’il veut 
faire  progresser  son  équipe.  La  ques‐
on  est  de  savoir  me re  des  limites 
tout  en  tenant  compte  du  bien‐être 
de l’employé au sein du milieu de tra‐
vail.  Un  employé  épanoui  est  un  em‐
ployé produc f car il aura un fort sen‐
ment  d’appartenance  à  son  entre‐
prise,  et  inversement,  un  employé 
stressé et qui ne se sent pas bien à son 
travail ne pensera pas aux intérêts de 
son entreprise. 

La star double

la capacité de Malto SA
La brasserie voit grand  
pour les prochaines années 
suivre le lien ici

I

l  est  donc  important  de  créer  un 
système  équilibré  qui  perme ra 
d’évaluer  les  salariés  tout  en  gardant 
un  environnement  de  travail  posi f. 
Pour  cela,  il  faut  adopter  un  style  de 
management  plus  humain  en  privilé‐
giant  les  reconnaissances  quand  le 
travail est bien fait, encourager le dia‐
logue  entre  les  équipes  et  entre  les 
encadreurs et les encadrés, créer des 
environnements  ou  des  ac vités  sus‐
cep bles  de  booster  le  sen ment 
d’appartenance  des  employés  à  l’en‐
treprise.  Les  systèmes  d’évalua on 
des  employés  ne  sont  pas  tous  malé‐
fiques  et  le  burn‐out  n’est  pas  une 
fatalité,  des  solu ons  existent  pour 
que  la  rela on  employeur/employé 
soit  gagnant/gagnant,  il  suffit  de  les 
appliquer pour le bien de tous. 
Nina

La
francophonie
laisse une opportunité
La phase d’après francophonie  
s’annonce bien pour Madagascar,  
pays hôte. 
suivre le lien ici

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

E

@jdchaoui

C O N O M I E

francaisdumonde-madagascar.com

EXPORTING

TO THE UNITED STATES
L’Amérique vous ouvre ses portes 
suivre le lien ici

Accord des partenaires sociaux
sur le relèvement salaire minima.

Une pe te augmenta on du salaire minimum consen t  
par toutes les par es concernées. 
suivre le lien ici

11

E

C O N O M I E

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com

12

La news collaborative,

la nouvelle plate-forme lancée par FdMM
Français du Monde Madagascar rassemble, à ce jour, pas moins de 400 adhérents, de tout horizon.
Nous avons décidé d’optimiser ce réseau humain en lançant une plate-forme collaborative qui permettra à nos membres de mieux se connaitre et de s’entraider. Pour
son lancement, nous avons créé une newsletter collaborative appelée
la news collaborative, tout simplement, qui relayera toutes les informations de la plate-forme. Elle sera diffusée aux membres de Français
du Monde et de Planète France – Madagascar qui est collaborateur
sur ce projet mais aussi à des partenaires qui peuvent s’y intéresser.
La news collaborative sera donc un relais numérique qui sera dédiée
aux membres et aux partenaires de Français du Monde Madagascar.
Elle réunira les offres et les demandes de services ou d’emploi qui se
feront entre les adhérents.
L’objectif étant de créer des liens entre ces
quelques centaines de membres qui ne se connaissent peut-être pas encore mais qui pourront s’aider mutuellement et réussir à avancer ensemble.
Toute l’équipe de Français du Monde Madagascar en collaboration avec Planète
France Madagascar espère que cette initiative recevra un accueil plus que favorable et que ce courrier deviendra une référence en matière de plate-forme collaborative. newscollaborative.fdm@gmail.com
Nina

E

@jdchaoui

C O N O M I E

francaisdumonde-madagascar.com

CONCEPTE À LA UNE

T

out le monde s’accorde à dire
aujourd’hui que tous les voyants
sont au rouge au niveau environnemental et ce, à l’échelle mondiale.
Pour y remédier, on parle souvent de
développement durable, respectueux
de l’environnement,… c’est de là
qu’est né la RSE ou la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise suite aux
pressions de nombreuses associations qui voulaient que les entreprises prennent mieux en considération la société et l’environnement
dans lesquels elles se trouvent. Pour
simplifier, on peut définir la RSE
comme étant la contribution des
entreprises aux principes du développement durable.

L

es principes du développement
durable peuvent couvrir une
multitude de concept et de méthode.
Alors la commission européenne a
proposé sa vision de la RSE, pour
elle, c’est « l’intégration volontaire
par les entreprises de préoccupations
sociales et environnementales à leurs
activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes» ;
et « pour s’acquitter pleinement de
leur responsabilité sociale, les entreprises doivent avoir engagé, en collaboration étroite avec leurs parties
prenantes, un processus destiné à
intégrer les préoccupations en
matière sociale, environnementale,

LA LICENCE
SOCIALE OU
L’ACCEPTABILITE
SOCIALE POUR
LES ENTREPRISES
L’acceptabilité ou la licence
sociale est devenu, depuis peu, un
enjeu important pour les entreprises. Elle concerne surtout les
entreprises qui œuvrent dans le
domaine des ressources naturelles comme les exploitants miniers, pétroliers, les industries
dites polluantes,…. N’ayant pas
encore été traité en profondeur
par les experts du monde économique, il n’y a pas encore de réelle définition du concept d’acceptabilité sociale, mais après les
récents évènements à travers le
monde suite à l’opposition de la
population à certains projets
(Affaire Soamahamanina à Madagascar, contestation sur Dakota
Access Pipeline aux Etats-Unis,
contestation contre des projets de
parc éoliennes au Québec,…), on
se rend compte des conséquences
graves que l’absence de l’acceptabilité sociale peut provoquer.

éthique, de droits
de l’Homme et des
consommateurs
dans leurs activités
commerciales
et
leur stratégie»

E

(entre autres, dans
les cas non prévus
par la législation ou
lorsqu’elle n’est pas
Responsabilité appliquée)
•Le respect des
Sociétale de
droits de l’homme
l’Entreprise
(caractère universel
de la Déclaration
sur la base du              internationale des
développement  
droits de l’homme).

le RSE

n clair, en intégrant la composante RSE dans
leurs stratégies de
durable 
développement, les
entreprises doivent
a RSE a le méprendre en compte la dimension
rite de mettre, si
sociale et environnementale de cha- l’on peut dire, un peu d’humanité
cune de leur décision. Ce qui im- dans la brutalité auquel le monde des
plique forcément des changements affaires est habitué. Ce qui peut avoir
au niveau de leur relation avec leurs un impact positif sur l’image de l’enprincipaux partenaires (clients, four- treprise au niveau de son public cible
nisseurs,…). Le RSE se traduit par 7 et si elle respecte les principes de la
principes :
RSE, l’entreprise pourra, à moyen
•La redevabilité (capacité de rendre terme, favoriser les conditions de
compte)
travail en son sein et motiver encore
•La transparence, par la mise à dis- plus ses employés.
position d’informations claires et
justes
•Le comportement éthique, c’est-àdire basé sur l’honnêteté, l’équité et
l’intégrité
•La reconnaissance des intérêts des
parties prenantes
•Le respect du principe de légalité
(conformité à toutes les législations
et réglementations en vigueur)
•La prise en compte des normes internationales de comportement

L

du Guide pratique de l’acceptabilité sociale : pistes de réflexion et
d’action,
Éditions
DPMR) :
« Résultat d’un processus par
lequel les parties concernées conviennent ensemble des conditions
minimales à mettre en place
pour qu’un projet, un programme ou une politique
s’intègre harmonieusement, à un
moment donné, dans son milieu
d’accueil. Selon cette définition,
l’acceptabilité sociale est le résultat d’un processus de dialogue
social entre le décideur ou le promoteur et les communautés concernées par le projet. »

A

13

la voir de loin, la
RSE pourrait être le
concept qui rendrait les
entreprises plus attrayantes que jamais mais il faut dire que son application n’est pas toujours facile. En
effet, un grand groupe ou un patron
qui n’en a jamais entendu parler
n’arrivera pas du jour au lendemain,
à assimiler les sept grands principes
de base de la RSE bien qu’il serait
préférable de le rendre obligatoire
pour le bien de tous. Pour réussir à
installer la RSE au sein d’une institution, il faut se donner les moyens
d’apprendre et de partager l’idée de
développement durable et l’éthique
qui l’entoure, il ne faut pas hésiter à
se faire aider par des experts en cas
de besoin car des solutions existent.
C’est surtout au manager de réfléchir
aux moyens d’incorporer la RSE à
l’identité de son entreprise.

C

omme la RSE ne concerne pas
uniquement les entreprises,
l’Etat doit aussi mettre en place des
cadres légaux qui faciliteraient son
implantation tant au niveau du paysage économique qu’au niveau du
public en général. Tout le monde,
que ce soit les clients, les employés,
les entreprises, l’Etat, les ONG… doit
se sentir concerné.

acteurs liés au projet
•Accès à l’information à propos
du projet pour garantir une
transparence et rassurer la population.
•Bénéfices pour la collectivité
locale.
•Une révision du modèle de
développement des projets en
fonction de l’accueil de la population

Nina

tsy vitan’ny fifampiresahana » ou « tout peut se régler
par la discussion » les promoteurs doivent se préparer
et faire preuve de transparence pour obtenir l’adhésion de la population pour
éviter le conflit.
Même si on ne peut pas encore trouver d’expert dans le
domaine de l’acceptabilité
sociale, il ne faut pas hésiter
Comme chaque communauté à s’entourer d’expert en néest différente, il convient de pren- gociation pour mener les
dre en compte la dimension pourparlers.
culturelle au cours des négociaNina
tions avec la collectivité. Ce qui a
marché pour un projet dans une
région définie ne marchera pas
forcément pour un autre, il ne
serait pas très habile de généraliser. Les préoccupations de
chaque acteur économique ont
maintenant beaucoup changé,
elles ne convergent plus en un
point unique, rapprocher les
points de vu afin de satisfaire au
mieux les intérêts de tous devient
la clé de réussite de tout projet.

Cette proposition de définition
nous montre que l’acceptabilité
sociale relève de la communauté
qui accueillera le projet, c’est
donc leur avis que les décideurs et
les responsables du projet doivent
prendre en compte avant la mise
en route de ce dernier afin de
parer à toute éventualité de conflit. Les phases de négociation
avec la population locale qui va
accueillir le projet devront donc
être inscrites sur les diagrammes
Pour Madagascar qui est comdu chef de projet car tout va dé- posé d’une société diversifiée et
pendre de la façon dont la popu- traditionnaliste ; les porteurs de
lation va réagir.
projet devront considérer de plus
en plus les doléances des collectiPlusieurs paramètres rentrent vités au sein desquelles ils vont
Voici une définition de Julie dans l’obtention de cette accepta- s’implanter. Sachant que la négoCaron-Malenfant et Thierry Con- bilité sociale :
ciation fait partie des références
raud (qui date de 2009, extraite
•Large consensus auprès des culturelles malgaches, « tsy misy

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

E

@jdchaoui

C O N O M I E

francaisdumonde-madagascar.com

GLOSSAIRE

POLITICO-ECONOMIQUE

14

Actif : ensemble des biens matériels et immatériels détenus par un agent économique.
Exemple : un bien d’équipement ou les actions d’une autre entreprise.
Austérité : politique économique consistant à comprimer la demande en vue de
ralentir la hausse des prix. Synonyme de rigueur.
Autofinancement : Financement (des investissements) fait à partir des ressources
propres de l’entreprise, c’est à dire sans faire appel à l’emprunt (bancaire ou obligataire) ou
à la bourse (augmentation de capital).
Compétitivité : La compétitivité économique désigne la capacité d'un secteur
économique, d'un territoire (pays, bassin économique...), d'une entreprise, à vendre et
fournir durablement un ou plusieurs biens ou services marchands sur un marché donné
en situation de concurrence.
Discrimination positive : mesures permettant de valoriser les différences entre
les personnes.
E-learning : ce sont les formations en ligne pour se former où l'on veut, quand on
veut et souvent au meilleur coût à travers les nouvelles technologies.
Fond pour la Consolidation de la Paix (FCP) : c’est un fond des nations
unis pour soutenir les pays émergeants des conflits afin de maintenir la paix.
Globalisation : phénomène d’internationalisation des transactions commerciales et
financières qui se caractérise par le jeu d’acteurs qui conçoivent leur activité et la
recherche de l’efficience au niveau mondial.
Intégration régionale : c’est le fait qu’un état entre dans les organisations qui rassemblent les états voisins. Exemple : Madagascar qui s’intègre au sein de la
commission de l’Océan Indien.
Investissement Direct Etranger (IDE): investissement issus des investisseurs
étrangers différents des bailleurs traditionnels et pouvant être des capitaux privés.
Laïcité : principe de non-ingérence entre la politique et la religion.
Loi du marché : se dit d'un système économique où le marché dicte sa loi. La loi du
marché désigne la concurrence existante entre les différents acteurs. Les prix sont fixés en
fonction de l'offre et de la demande, et la concurrence est réputée pure et parfaite.
Autrement dit, aucun acteur ne peut en théorie prendre le pas sur un autre. En pratique,
la loi du marché nécessite une régulation de l'Etat plus ou moins forte, et le seul marché
ne peut se réguler par lui-même dans nos économies actuelles.
Massive open online course (MOOC) : c’est un type ouvert de formation à
distance capable d'accueillir un grand nombre de participants. Les MOOC sont
généralement des modules qu’on peut suivre en ligne et qui donne lieu à une certification
à la fin du cours.
Ouverture de marché : c’est le fait que le commerce international se fait librement
et prend une part importante dans le produit intérieur brut du pays.
Private Equity Capital Investissement : C’est un sous ensemble des IDE, ce
sont des capitaux en mouvement en vue de créer, développer, maintenir une filiale à
l’étranger ou d’exercer un contrôle sur une entreprise étrangère.
Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

E

C O N O M I E

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com

7 évènements

15

pour cette année
Pour l’agence
première ligne
L’agence de communica on  
   a déjà un calendrier  
bien rempli pour 2017 
suivre le lien ici

Laquelle de ces entreprises
est spécialisée dans la téléphonie :
Aurlac
Orange
Holcim

Madagascar en est maintenant
à sa quatrième république.
Vrai
Faux

Laquelle de ces institutions
est dirigée par Christine Lagarde :
FMI
Banque Mondiale
OMC

Le Président de la République Française
est élu pour :
5 ans
7 ans
4 ans

Lequel de ces candidats à la présidentielle
était Ministre de l’économie sous la
Présidence de François HOLLANDE :
Jean-Luc Mélenchon
Emmanuel Macron
Marine Le Pen

Quelles couleurs du drapeau français
se retrouvent sur le drapeau malgache :
Bleu et blanc
Rouge et bleu
Blanc et rouge

Aux Etats-Unis, le paysage politique
est dominé par deux grands partis :
Les démocrates et les capitalistes
Les socialistes et les républicains
Les démocrates et les républicains
A Madagascar, la Jirama est une société :
Privée
Semi-privée
Publique

Le PIB désigne :
Le Produit des Investissements Brut
Le Produit intérieur Brut
Le Produit Intégral Brut
Le premier cyclone qui a balayé
Madagascar cette année s’appelle :
ENAWO
ENAWOU
ENAWU

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

E

@jdchaoui

C O N O M I E

francaisdumonde-madagascar.com

INTERVIEW
DE LA CO-FONDATRICE DE INCUBONS

16

« Le Billet des entreprises » a rencontré Malaika RAKOTOMALALA, co-fondatrice de
« Incubons », premier incubateur social de l’Océan Indien, dédié à l’innovation sociale,
sociétale et environnementale. Avec leur concept novateur, elle nous présente sa plateforme qui a pour but de stimuler la jeunesse entrepreneuriale malgache, en accompagnant et en soutenant des entreprises sociales avec des modèles économiques innovants.
N.FdMM : Incubons a maintenant un peu plus d’un an,
parlez-nous du chemin parcouru jusqu’ici.

Nina Français du Monde Madagascar (N.FdMM)
Malaika RAKOTOMALALA (M.R)

M.R :

En 2016, nous avons retenu environ une

dizaine d’incubés, 70% ont réussi à faire tourner

N.FdMM : Incubons, programme génération
entrepreneur, expliquer-nous ?

leur entreprise, ce qui est un très bon début. En

M.R :

ment entrepreneurial, et plus globalement contri-

Comme vous l’avez dit, c’est un incubateur

d’entrepreneurs spécialisés dans l’entreprenariat social. C’est Tsiory et moi qui avons eu
cette idée et nous l’avons lancée en 2016
(Tsiory RAZAFIMPAHANANA: co-fondateur ; ndlr).
Nous prenons un groupe d’entrepreneurs au dé-

but de l’année qui seront « incubés » et donc
accompagnés tout au long de l’année pour que
leurs projets prennent? se développent et deviennent des entreprises viables et pérennes.

janvier, pour aller plus loin dans cet accompagnebuer

au

développement

d’une

économie

à

impact positif, INCUBONS a ouvert un espace
de travail collaboratif au sein de la Maison Jean
Laborde, à Andohalo, baptisé « INCUBONS Etc.
». En plus d’être un espace de travail
incubés,

pour les

« Incubons Etc » nous permet d’avoir

une source de revenu car le lieu peut être mis à
disposition d’entreprise pour des séances de
travail, des conférences,…

N.FdMM : Comment étaient les débuts de Incubons ?
M.R :

Nous avons commencé avec notre fond propre
avec

une

dizaine

d’incubé

environ.

Lorsque

l’agence de la Francophonie a eu connaissance
de notre projet, elle nous a offert ce local à la
Maison

de

la

Francophonie

car

‘’Incubon’’

correspond bien à leur ambition d’accompagnement de la jeunesse locale.

N.FdMM : Quelle est la principale difficulté que vous
avez rencontrée ?
M.R :

Ce qui fut le plus difficile, c’était de faire
passer l’idée d’une entreprise sociale, car les
personnes confondent souvent ce concept avec
l’action

humanitaire

ou

l’action

sociale.

L’entreprise sociale ou l’entreprenariat social
renvoie à une entreprise comme toutes les
autres, la seule différence est l’impact sociétal
et ou environnemental que peut générer l’activité, car pour une entreprise sociale, les profits
servent à atteindre d’autres objectifs.

N.FdMM : Cela a-t-il été difficile de vous faire connaitre
auprès du public ?
M.R :

Pas vraiment car les médias ont beaucoup parlé de nous. Comme c’est un concept nouveau,
cela intéresse les gens facilement. Et puis, le

Malaïka RAKOTOMALALA et Tsiory RAZAFIMPAHANANA
fondateurs de INCUBONS

bouche à oreille aussi a fait son effet et donc,
on commence à se faire une place.

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

E

@jdchaoui

C O N O M I E

francaisdumonde-madagascar.com

17

N.FdMM : Donc pour l’instant, ’’Incubons Etc’’ est votre unique source de
revenu ?
M.R : Oui, et surtout nous ne voulons pas entrer dans les systèmes de subvention car nous voulons garder notre indépendance. C’est cette idée que

N.FdMM :

nous voulons transmettre à nos incubés, que l’on n’a pas besoin de toujours être financé et subventionné pour réussir à faire quelque chose.

N.FdMM : Quel genre d’accompagnement offrez-vous à vos incubés ?
M.R :

Nous leur offrons d’abord un espace de travail qui leur
permet de travailler, nous les mettons en relations avec

je vous remercie d’avoir
répondu à nos questions
et d’avoir été l’invité du
’’Billet des Entreprises’’
de Français du Monde
Madagascar pour ce
numéro.

M.R : Merci à vous !

des experts et des entrepreneurs qui partagent leurs
expériences avec nos incubons. Nous les conseillons sur
le plan stratégique, managérial et financier afin d’optimiser l’impact de leur projet, etc. Cet accompagnement

Nina

MALAIKA, TSIORY
et quelques incubés.

est personnalisé et s’étale sur douze mois.

N.FdMM : Qu’est-ce qu’il faut faire pour devenir un de vos
incubés ?
M.R :

Nous avons une page facebook sur laquelle nous
lançons un appel en début d’année pour les entrepreneurs ou futurs entrepreneurs qui veulent agir dans le
domaine de l’entreprenariat social. Nous faisons une
sélection parmi les candidats et nous en retenons une
dizaine environ. Cette année ils sont huit – un peu moins
que l’année dernière, et nous les accompagnons pendant
les douze prochains mois.

N.FdMM : Quelles sont vos perspectives pour cette année ?
M.R :

Cette année, nous allons participer au réseau d’inc
ubateurs SPRINT (Startup Paris Region International),
lancée par la Région Ile-de-France en collaboration
avec Impact Network – Inco, accélérateur mondial
de start-up vertes et sociales, fondé par Nicolas
Hazard. Cela nous permettra
d’être en relation
avec cinq autres incubateurs
en Afrique francophone et
augmentera

nos

champs

d’actions. Et puis nous avons
encore nos huit incubés à
accompagner
avons
rempli.

un

donc,

programme

Plus

près

de

nous
bien
chez

nous, nous continuons à collaborer avec les acteurs économiques locaux qui adhèrent
à notre vision et qui nous
soutiennent.

Séance de travail
à Incubons

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

@jdchaoui

francaisdumonde-madagascar.com

18
QUESTION ECRITE
du Conseiller consulaire Jean‐Daniel Chaoui sur les 
transcrip on d’acte de naissance
suivre le lien ici

suivre le lien ici

Regarder son
histoire en Face :
Pascal BLANCHARD
suivre le lien ici

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

E

@jdchaoui

C O N O M I E

francaisdumonde-madagascar.com

19

Hollande

insiste sur la sécurité
Lors de son bref passage dans la grande 
île, Le Président français a mis l’accent 
sur les problèmes de sécurité. 
suivre le lien ici

Madagascar
occupe une place
stratégique
Dans l’océan Indien,  
Madagascar sera au centre des 
enjeux poli ques et  
économiques à venir. 
suivre le lien ici

Bamako,

les enjeux du
sommet
La France‐Afrique, la dernière 
sor e africaine de François 
Hollande, la sécurité et la dé‐
mocra e au menu. 
suivre le lien ici

Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com 

@jdchaoui

francaisdumonde-madagascar.com

20
MAEDI

sur le net
Le ministère des affaires 
étrangères 2.0 accessible à 
tous ! 
suivre le lien ici

www.diplomatie.gouv.fr

Autorisation
de Sortie du
Territoire

Le service
public en ligne

Nouvelle procédure pour mieux 
contrôler les déplacements  
des mineurs 
suivre le lien ici

Le site intui f qui donne accès à 
l’administra on  

www.service-public.fr
Tél. : (00 261) 20 22 597 96  ‐    Mobile : (00 261) 34 02 283 36  ‐  Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

E

C O N O M I E

@jdchaoui
francaisdumonde-madagascar.com

21

En cas de décès
à l’étranger ?

Que faire, avant et après ? 
suivre le lien ici

Notariat –
Avocats – communes
pour faciliter la muta on. 
suivre le lien ici

Mesure de
Implification
pour les français de
l’étranger
De 2013 jusqu’à maintenant, une pe te 
révolu on qui fait du bien
suivre le lien ici

Jean-Daniel
Chaoui

@jdchaoui

www.francaisdumonde-madagascar.com

Nombre de visite 7 2 4 5 0 4

► ANNONCES PUBLICITAIRES

Le billet des entreprises est ouvert
aux annonceurs. Merci de contacter
notre régie à cet effet—
regie.francaisdumonde@gmail.com
———————
L’Association offre en outre un autre
support—un blog
(3000 visites par mois)
Total aujourd'hui 724 504 visites
Contact :
regie.francaisdumonde@gmail.com
| Tél. : (00 261) 20 22 597 96 |
| Mobile : (00 261) 34 02 283 36 |
Mail : contact.francaisdumonde.mada@gmail.com

Du côté Français

www.ccifm.mg

La Chambre de Commerce et d'Industrie France Madagascar est une association sans but lucratif de droit malgache. Elle tire ses revenus des cotisations de
ses membres. Ses revenus sont utilisés exclusivement à des actions à caractère
éducatif, culturel, social ou d'assistance au développement économique.

Ubifrance ou BUSINESS FRANCE est l'agence française pour le
développement international des entreprises.
" VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE DEVELOPEMENT A L’EXPORT "

export.businessfrance.fr

Le CNCCEF (Comité National des Conseillers du Commerce extérieur de la France)

4000 chefs d'entreprise et experts de l'international, choisis pour leur compétence et leur expérience,
aux côtés de l'équipe de France de l'export et au service du développement de la présence
économique française dans le monde.
Dans toutes les régions et dans plus de 140 pays à l'étranger.
www.cnccef.org

Du côté Malgache
Le GEM, qui est le groupement le plus ancien et le plus représentatif du
secteur privé de Madagascar a accumulé au fil des années une
connaissance approfondie du tissu économique de Madagascar, des
problématiques de l’environnement des affaires et des enjeux du
développement économique.

www.gem-madagascar.com

FIVondronan’ny MPandraharaha MAlagasy

fivmpama.mg

Groupement des Opérateurs Privés Malagasy regroupant les opérateurs
économiques Malgaches, il défend leurs intérêts et sert d'interlocuteur avec les
pouvoirs publics
Créer en 1958, le Syndicat des Industries de Madagascar « SIM » est une
association à but non lucratif ayant pour objet l’étude, la préservation
des droits et la défense des intérêts professionnels, économiques,
financiers, commerciaux et sociaux des industries et des activités qui leur
sont connexes ayant leur siège social à Madagascar

www.sim.mg

Une simple association âgée maintenant de quinze
ans, forte de ses cinq cents membres à Madagascar et de ses trois
cents membres sur les autres îles de l'Océan Indien, tous convaincus que les
affaires se développent d’abord et durablement grâce à l’amitié entre les hommes et les
femmes d’affaires, les cadres et les chefs d’entreprise.

carrefourentrepreneursoceanindien.org

Il a pour rôle de promouvoir le développement des entreprises franches et de leurs partenaires,
coordonner leurs actions, défendre leurs intérêts communs, et gérer le partenariat avec l'Etat et le
Secteur Privé malgaches afin de contribuer à la compétitivité de Madagascar au sein d'une économie
globale...
www.gefp.com

Remerciements à nos partenaires

OCEANTRADE


Le billet des entrerpises n°5.pdf - page 1/29
 
Le billet des entrerpises n°5.pdf - page 2/29
Le billet des entrerpises n°5.pdf - page 3/29
Le billet des entrerpises n°5.pdf - page 4/29
Le billet des entrerpises n°5.pdf - page 5/29
Le billet des entrerpises n°5.pdf - page 6/29
 




Télécharger le fichier (PDF)


Le billet des entrerpises n°5.pdf (PDF, 13.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


le billet des entrerpises n 5
le billet des entreprises n 4 2
2015 2016 trombinoscopie bn et ca
lettre secretaire d etat aout 2016
lettre ambassadeur carte de sejour 05 06 2016
newsletter 6

Sur le même sujet..