Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Micro2 07 Monopole .pdf



Nom original: Micro2_07_Monopole.pdf
Titre: Titre
Auteur: Frédéric Rychen

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® PowerPoint® 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/05/2017 à 18:29, depuis l'adresse IP 176.181.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 363 fois.
Taille du document: 489 Ko (97 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Microéconomie II
2016-2017 - Licences EG et AES - Semestre 2

7. Monopole et régulation
de la concurrence
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Structures de marché
Nombre d’entreprises
Une entreprise

Beaucoup d’entreprises

Quelques
entreprises

Monopole

• eau
robinet
• Cable TV

Oligopole

• Balles de
tennis
• Huile

Type de produits

Produits
différentiés

Produits
identiques

Concurrence
Monopolistique

Concurrence
Parfaite

• Romans

• Farine

• Films

• Lait
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Marchés en concurrence
imparfaite
• Concurrence monopolistique
– Nombreuses entreprises vendant des produits
similaires mais pas parfaitement identiques.
– Entreprises qui ne sont pas en interactions
directes.

• Oligopole
– Quelques vendeurs, chacun offrant un produit
identique.
– Entreprises en interactions directes.
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Marchés en concurrence
imparfaite
• Concurrence pure et parfaite
– Nombreuses entreprises vendant des produits
identiques.
– Les entreprises ne sont pas en interaction directes
avec les autres. Elles sont preneuses de prix
(price taker).

• Monopole
– Une seule entreprise sur le marché
– L’entreprise a une interaction directe avec la
demande de marché. Elle détermine le prix (price
maker)
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Concurrence et monopole
• Une entreprise en concurrence parfaite est
preneuse de prix (price taker).
• Une entreprise en monopole va déterminer le
prix (price maker).

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Le monopole
• Une entreprise est considérée comme un
monopole si . . .
– Elle est la seule à vendre le produit.
Pas d’entrée sur le marché (côté offre).
– Son produit n’a pas de substituts proches.
Pas de concurrence d’autres produits (demande).

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Les causes d’un monopole
• L’explication fondamentale de la persistance
d’un monopole : les barrières à l’entrée.
• Elles permettent de gagner un profit
économique positif sans craindre l’entrée ou
la concurrence d’autres entreprises.
• Les barrières à l’entrée peuvent être des
obstacles légaux ou techniques.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Les causes d’un monopole
• Les barrières à l’entrée sont expliquées par :
– La propriété de ressources clés.
– Un droit exclusif de produire et de vendre accordé
à une entreprise par les pouvoirs publics.
– La nature des coûts de production fait qu’un
producteur unique est plus efficient qu’un grand
nombre de petits producteurs.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Monopolisation d’une
ressource
• La propriété exclusive d’une ressource est
une source potentielle de pouvoir de marché.
• Mais il est difficile d’expliquer l’émergence
d’un monopole uniquement par cette source.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Monopoles publics
• Les pouvoirs publics peuvent décider de
restreindre l’entrée sur un marché en
donnant à une entreprise le droit exclusif de
vendre un bien particulier.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Monopoles publics
• Les lois sur les brevets et la propriété
intellectuelle sont deux exemples de création
de monopole pour servir l’intérêt public.
• L’attribution de délégation de service public
permet à des entreprises de fournir, sous
contrôle, des biens et services dégageant
des rendements d’échelle croissants.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Monopoles naturels
• Une industrie est un monopole naturel
lorsqu’une seule entreprise est en mesure
d’offrir un bien ou un service pour tout le
marché à un coût inférieur à ce que serait
capable de faire deux entreprises ou plus.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Monopoles naturels
• Un monopole naturel émerge d’une situation
où il existe des économies d’échelle ou des
rendements d’échelle croissants.
• Les coûts moyens de long terme sont
décroissants pour une plage étendue de
niveau de production.
• Une entreprise qui produit un niveau de
production élevé a un coût moyen inférieur à
une entreprise ayant un niveau de production
plus faible.
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Économies d’échelle et
monopole
Coûts

CTMlt

0

Quantité produite
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Concurrence et monopole
• Entreprise en concurrence






Un parmi plusieurs producteurs
Fait face à une demande individuelle
Courbe de demande (perçue) de l’entreprise horizontale
Elle prend les prix comme donnés
Vend tout au même prix

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Concurrence et monopole
• Entreprise en monopole






Unique producteur
Fait face à la demande totale du marché
Courbe de demande décroissante
Détermine le prix du marché
Réduit les quantités produites pour augmenter les prix

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Courbes de demande en
concurrence et en monopole
a)
Prix

Courbe de demande

de l’entreprise
(concurrence)

b)
Prix

Courbe de demande de l’entreprise
et du marché (monopole)

Demande

Demande

0

Quantité produite

0

Quantité produite

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Demande et monopole
• L’entreprise en monopole fait face à la
totalité de la demande du marché:
Q = D(p)
• Le monopole comprend qu’en modifiant ses
quantités produites il peut agir sur le prix.
Pour tirer partie de ce pouvoir de marché, il
considère l’inverse de la demande:
P = D-1(Q) = p(Q)
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Fonction de demande inverse
• La fonction de demande inverse permet à
une entreprise en monopole, qui produit à un
niveau Q, de connaître le prix auquel elle
pourra vendre l’ensemble de sa production
sur le marché :
p(Q) = D-1(Q)

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Fonction de demande inverse
• Soit la fonction de demande:
Q = D(p) = -1/b . (p - a)
• La fonction de demande inverse:
p(Q) = D-1(Q)
- b.Q = p - a
p(Q) = a - b.Q

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Courbe de demande linéaire
Prix
a
Pente
p’ = -b

Demande P(Q)
RM Recette Moyenne
a/b

Quantité

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Recettes du monopole
• Recette Totale
RT(Q) = p(Q)  Q
• Recette Moyenne
RM = RT/ Q = p(Q)
La recette moyenne est égale à la fonction de
demande

• Recette Marginale
Rm = RT / Q = RT’(Q)
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Recettes d’un monopole
Quantité
(Q)

Prix
(P)

Recette Totale
(RT=PxQ)

Recette
Moyenne
(RM=RT/Q)

0
1
2
3
4
5
6
7
8

11.00
10.00
9.00
8.00
7.00
6.00
5.00
4.00
3.00

0.00
10.00
18.00
24.00
28.00
30.00
30.00
28.00
24.00

10.00
9.00
8.00
7.00
6.00
5.00
4.00
3.00

Recette
Marginale
(Rm=RT/Q)
10.00
8.00
6.00
4.00
2.00
0.00
-2.00
-4.00

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Recette marginale d’un
monopole
• La recette marginale d’un monopole est
toujours inférieure au prix du bien.
– La courbe de demande a une pente négative.
– Lorsque le monopole baisse le prix d’un bien pour
vendre une unité supplémentaire, la recette
perçue de la vente des unités précédentes baisse
aussi.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Recette marginale d’un
monopole
• Lorsqu’un monopole augmente la quantité
de bien vendue, cela provoque deux effets
sur la recette totale :
– Un effet quantité : plus de produits sont vendus, Q
est plus élevé, la recette augmente.
– Un effet prix : l’augmentation de la quantité
vendue provoque une baisse du prix, la recette
diminue.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Effets de l’augmentation de
la quantité produite
Prix

Pertes : Effet prix
A

P(Q)
P(Q+1)

B
C

Gains : Effet quantité

Demande P(Q)
Q Q+1

Quantité

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Recette marginale
• La recette marginale est la somme de l’effet quantité
et de l’effet prix : la différence entre les deux aires.
Rm = ∆RT / ∆Q
= p(Q) + Q . ∆p(Q) /∆Q
= p(Q) . [1 + Q/p(Q) . ∆p(Q)/∆Q ]
• Comme l’élasticité prix de la demande est :
eD
= ∆p/∆Q . p(Q)/ Q
• Nous pouvons en déduire que :
Rm = p(Q) . [ 1 + 1/eD]
= p(Q) . [ 1 - 1/ |eD| ] < p(Q)
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Demande et recette marginale
Prix
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
-1
-2
-3

Demande p(Q)
(Recette Moyenne)

Recette
Marginale
1

2

3

4

5

6

7

8

Quantité

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Recettes d’un monopole et
demande linéaire
• Considérons une demande de marché de forme
linéaire :
p(Q) = a – bQ = RM, avec a,b > 0
RT

= p(Q) . Q = p.Q = a.Q – bQ2

Rm

= RT’= a – 2bQ
= a – bQ – bQ = RM - bQ

• Lorsque la demande est linéaire, la recette marginale
est deux fois plus pentue que la recette moyenne ou
que la courbe de demande.
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Courbe de demande linéaire
Prix

Pente
p’ = -b

Pente
Rm’ = -2b

p(Q) Demande
RM Recette Moyenne
a/2b

a/b

Quantité

Rm
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Demande linéaire et recette
• Pour vendre une unité supplémentaire, l’entreprise
en monopole doit baisser son prix d’un montant b
• La baisse est répercutée sur toutes les unités Q
vendues.
• L’ajustement supplémentaire de la recette marginale
est de : - b.Q
• Nous avons bien que la recette marginale est donnée
par le nouveau prix de vente corrigé de l’ajustement
du prix sur l’ensemble des quantités vendues, ainsi :
Rm = RM - b.Q < RM = p(Q)
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit
• Calcul standard : Un monopole maximise son
profit en produisant la quantité optimale Q0
pour laquelle la recette marginale est égale
au coût marginal.
• Utilisation du pouvoir de marché: Une fois la
quantité optimale Q0 trouvée, le prix est fixé
en utilisant la fonction de demande pour
induire un montant consommé égal au
montant produit.
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit en
monopole
Coûts et
Recette

2. . . La courbe de demande
permet de trouver le prix
compatible avec la quantité
optimale
1. L’intersection de la courbe
de coût marginal avec la courbe
EM
de recette marginale détermine la
quantité optimale

P0

CTM
A
Demande P(Q)
Cm
Rm
0

Q1

Q0

Q2

Quantité
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit
• Le programme de maximisation du profit
s’écrit:
Max ∏(q) = RT(Q) - CT(Q)
s.c. Q ≥ 0
• Avec

R(Q) = p(Q) . Q

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit
• Le profit est maximum lorsque que la quantité
Q0 est telle que la recette marginale est égale
le coût marginal :
Rm(Q0) = Cm(Q0)
p(Q0) + Q . p’(Q0) = Cm(Q0)
p(Q0) . [ 1 - 1/ |eD | ] = Cm(Q0)

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit
• Soit la fonction de demande inverse:
p(Q) = a - b.Q
• Le monopole a une fonction de coût :
C(Q) = k + c Q2

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit
• Calcul des recettes :
RT(Q) = p(Q).Q = a.Q - b.Q2
Rm(Q) = RT’(Q) = a - 2b.Q

• Calcul des coûts :
CTM(Q) = k/Q + c.Q
Cm(Q) = 2c.Q

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit
• Condition du premier ordre :
Rm(Q0) = Cm(Q0)
a - 2b. Q0 = 2c. Q0
Q0 = a / 2(b + c)
• Le niveau de prix que pourra pratiquer le
monopole qui produit Q0 est donné par :
p(Q0) = a - b Q0
p(Q0) = [a(b + 2c)] / [2(b+c)]
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Maximisation du profit
• Le profit à l’optimum s’écrit :
∏(Q0) = a2 / [4(b + c)] - k
• Le profit est positif si :
k < a2 / [4(b + c)]
Les coûts fixes ne doivent pas être trop
élevés.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Profit du monopole
• Le profit est égal au revenu total moins les
coûts totaux :
Profit = RT - CT
Profit = (RT/Q - CT/Q) Q
Profit = (p - CTM) Q

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Profit de monopole
Coûts et
Recette
Cm

P0

EM

B

Profit de
monopole

CTM(Q0)

D

CTM

C
Demande P(Q)

Rm

0

Q0

Quantité
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Profit de monopole
• Au niveau de production optimal Q0, un
monopole va percevoir un profit économique
positif tant que le prix est supérieur au coût
total moyen.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Profit de monopole
• Lorsque le prix est égal au coût moyen total
quand l’entreprise produit sa quantité
optimale Q0, l’entreprise fait un profit
économique nul.

• Si p(Q0) = CTM(Q0) alors ∏(Q0) = 0

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Profit de monopole
Coûts et
Recette
CTM
Cm
P0

EM

=

CTM(Q0)

Demande P(Q)

Rm
0

Q0

Quantité
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Profit de monopole
• Lorsque le prix est inférieur au coût total moyen pour la quantité
optimale Q0, l’entreprise fera des pertes.
• Tant que le prix est au-dessus du coût variable moyen
l’entreprise continuera d’être active et couvrira une partie de son
coût fixe moyen.
• L’entreprise minimisera ses pertes en continuant à produire
• Si le prix est inférieur au coût variable moyen, l’entreprise
minimisera ses pertes en fermant.

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Pouvoir de marché
• Pour une entreprise concurrentielle, le prix
est égal au coût marginal :
p = Rm = Cm

• Pour un monopole, le prix est supérieur au
coût marginal :
p(Q) > Rm = Cm

Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Pouvoir de marché
• Le prix fixé par le monopole est au dessus du
coût marginal.
• Le coût marginal en Q0 est donné par:
Cm(Q0) = 2c . [ a / 2(b + c)]
Cm(Q0) = 2ac / 2(b + c)
• Nous devons vérifier :
Cm(Q0) < p(Q0)
2ac / 2(b + c) < (2ac + ab) / 2(b + c)
2ac < (2ac + ab)
Comme ab > 0, Cm(Q0) < p(Q0)
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Pouvoir de marché
• Le degré de pouvoir de marché peut être
mesuré par la capacité d’un monopole à fixer
un prix au dessus du coût marginal.
• De la condition de maximisation du profit
nous déduisons :
p(Q0) . [ 1 - 1/ |eD | ] = Cm(Q0)
p(Q0) - p(Q0) / |eD | = Cm(Q0)
p(Q0) - Cm(Q0) = p(Q0) / |eD |
[p(Q0) - Cm(Q0)] / p(Q0) = 1 / |eD |
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017

Pouvoir de marché et
Index de Lerner
• L’index de Lerner (1934) ou markup de
monopole mesure l’écart entre le prix fixé par
le monopole et son coût marginal
IL = [ p(Q0) - Cm(Q0) ] / p(Q0) = 1 / |eD |
• La capacité d’un monopole à fixer un prix au
dessus de son coût marginal est limité par
l’élasticité de la demande auquel il fait face.
Charles FIGUIERES - Microéconomie II - 2017


Documents similaires


micro2 03 profit
micro2 08 discrimination
micro2 10 oligopole
microeconomie l2aesmrs 2016 v2
micro2 07 monopole
micro2 09 concmonopolistique cf


Sur le même sujet..