JOURNAL MARCORY N°19 (2) (1).pdf


Aperçu du fichier PDF journal-marcory-n-19-2-1.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12




Aperçu texte


N°19 - Mai 2017

Les Actions pour les Femmes et les Jeunes (suite)
Emploi jeunes

5

« Franchement,
qu’elle leur donne l’occasion tive.
d’améliorer leur profil dans ce n’est pas de l’escroquerie.
leur quête d’emploi et d’auto- Ce que je peux leur dire, c’est
nomie et c’est le cas de Didier de les inviter à s’inscrire à la
Kouamé, habitant de la cité Maison de l’emploi afin de
Hibiscus. « J’ai reçu un bon recevoir une formation ».,
de formation en pâtisserie précise celle-ci.
mais j’ai travaillé aupara- Avec ces actions, le conseil
vant dans l’immobilier puis municipal tient une promesse
la restauration. J’ai opté pour à la grande satisfaction de
la pâtisserie aujourd’hui afin Moïse Oupoh, président de
d’être complet», a précisé Didier l’Union des jeunes de la commune de Marcory (Ujcm).
Kouamé.
La mairie tient à rappeler le « Nous sommes donc rassucaractère gratuit de l’opéra- rés qu’à Marcory, avec Aby
tion « un jeune, une forma- Raoul, le chômage ne sera
La mairie engagée à aider les jeunes de Marcory à quitter l’oisiveté.
tion, un métier » et la men- plus une fatalité », a dit le
Le Conseil Municipal de du lancement de l’opération réceptionnés par la Maison tion taux zéro de l’opération président de l’Ujcm.
Marcory dirigé par le maire de financement des projets de l’emploi pour 5 circuits « un jeune, un projet, un Après la mise en marche de
Raoul Aby, a lancé dans le jeunes couplée aux sessions de formation qui sont celle financement ». Les premiers ces deux opérations pour un
cadre du projet « Le chô- de formations qualifiantes. d’aide soignante, d’électricité bénéficiaires des formations coût global de 150 millions
mage n’est pas une fatalité » « Les femmes ont eu leur bâtiment, de la pâtisserie, de qualifiantes l’attestent et in- fcfa sur 3 ans, le conseil mula phase pratique des opé- année avec une enveloppe caissière spécialisée et d’auxi- terpellent les plus sceptiques. nicipal lancera une autre celle
rations « Un jeune, un pro- globale de 300 millions fcfa. liaire en pharmacie.
« Je suis passée à la maison là dénommée « apprentisjet, un financement » et « un Les jeunes, nous démarrons
de l’emploi pour la phase sage des techniques avancées
jeune, une formation, un mé- cette année avec vous avec
DES FORMATIONS
des inscriptions. Je n’ai rien de recherche d’emploi ». Elle
tier » le 15 mars dernier au 25 millions par an pendant
payé, c’est vraiment gra- aura pour objectif d’outiller
ENTIÈREMENT
foyer des jeunes avec pour trois ans pour financer vos
tuit», ajoute Vanessa Bedjo. les jeunes dans la méthodoloGRATUITES 
objectif de lutter contre le projets. Il y aura aussi 25
Lydie Famien, bénéficiaire gie de recherche d’emploi.
millions par an pendant Les premiers auditeurs ont d’une formation de caissière
chômage des jeunes.
trois ans pour financer des d’ailleurs reçu ce jour là leurs spécialisée exhorte les jeunes
Williams A-M.
« Il n’y a rien dans jalousie », formations qualifiantes. », a bons de formation entière- à s’approprier cette initiacette expression abidjanaise, annoncé le premier magistrat ment financée par le conseil
le maire Raoul Aby l’a em- de la commune aux jeunes municipal. « J’ai reçu un
ployée à plusieurs reprises de- présents dans la salle des ma- bon de formation d’aide soivant les jeunes de Marcory et riages du foyer des jeunes.
gnante. Depuis longtemps je
cela quand ils se plaignaient Les jeunes de Marcory ont voulais faire cette formation
d’être oubliés contrairement donc en plus du financement mais mes parents n’avaient
aux femmes qui ont bénéficié de leurs projets, l’opportuni- pas les moyens de la finande 300 millions fcfa pour le té de se former à un métier. cer. Mais aujourd’hui grâce
financement de leurs projets. Augustin Atsé, directeur de au maire cela est possible »,
l’animation et de la promo- a confié Vanessa Bedjo, résition humaine à la mairie de dente du village d’Anoumabo
APRÈS LES FEMMES,
Marcory et pilote du pro- à l’issue de la cérémonie de
PLACE AUX JEUNES
jet, a annoncé qu’au jour du lancement.
Cet « oubli » appartient dé- lancement des deux opéra- Cette opportunité est la biensormais au passé à l’issue tions, 125 dossiers ont été venue pour certains d’autant Moïse OUPOH salue les actions du Conseil Municipal.