Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



alcalose .pdf


Nom original: alcalose.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/05/2017 à 07:54, depuis l'adresse IP 82.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 316 fois.
Taille du document: 104 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Alcalose : lorsque les protons (H+) sont en déficit dans le sang
définition donnée en SEPI et non explicite dans le cours :
– ré-absorption : passage d'une substance du filtrat vers le sang
– sécrétion : passage d'une substance du sang vers le filtrat
Dans le cas de l'alcalose on constate que les cellules intercalaires de type B vont synthétiser des protons (H+) et des
bicarbonates (HCO3-) à partir d'eau et CO2.
(Remarque : origine de l'eau et du CO2 non indiquée)
1) Ensuite, les protons (H+) vont être injecté dans le sang, en échange avec du Potassium (K+) pour respecter
l’électro neutralité. Conformément à la définition, les protons ne sont pas « réabsorbé » car ils ne sont pas
extrait du filtrat mais synthétisés par la cellule intercalaire de type B. La prof a utilisé le terme « injecté »
Le rein ne produit pas de protons en condition physiologique, la production dans le cadre d'une alcalose
est une situation pathologique. (Q25B du CCB fausse pour cette raison)
commentaire de la prof : le rein a surtout une fonction d'élimination des protons. En effet, l'organisme produit des
quantités +++ de protons du fait du métabolisme donc il est rare -même en pathologie- d'avoir un déficit de protons
dans le sang (alcalose). Au contraire, on aura le plus souvent un excès de protons dans le sang (acidose). Donc le rein
produit rarement des protons. Dans tous les cas il ne réabsorbe jamais de proton à partir du filtrat (même au niveau du
TCP) mais il peut éventuellement les produire, comme ici dans l'alcalose.
2) les Potassiums (K+) échangés au niveau baso-latéral seront ensuite sécrété au niveau apical puis excrété.
(ici, les K+ répondent bien à la définition de la sécrétion : ils sont issus du sang, et rejoignent le filtrat)
3) Les bicarbonates qui ont été fabriqué par la cellule intercalaire de type B vont quand à eux diffuser au niveau
apical et rejoindre le filtrat. Ils seront ensuite excrété. Ici, on ne dit pas qu'ils sont « sécrété » car ils ne
répondent pas à la définition de la sécrétion (contrairement aux K+) c'est-à-dire qu'ils ne proviennent pas du
sang.
4) De plus, les bicarbonates sont échangés au niveau apical avec des chlorures (Cl-) par antiport. Ici aussi, ils ne
répondent pas à la définition d'une réabsorption car ils ne vont pas rejoindre le sang ;
Commentaire de la prof : les chlorures qui entrent dans la cellule intercalaire de type B par échange avec des HCO3vont ensuite retourner dans le filtrat via des canaux de fuites : ils font le trajet en sens inverse (non indiqué sur le
schéma)


Aperçu du document alcalose.pdf - page 1/1

Documents similaires


Fichier PDF alcalose
Fichier PDF correction ue2 ecurie 3
Fichier PDF reabsorption et secretion
Fichier PDF traitement de l hypertension arterielle
Fichier PDF l excretion urinaire
Fichier PDF suite le systeme urinaire


Sur le même sujet..