bca propos des 30 ans .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: bca propos des 30 ans.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Publisher 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/06/2017 à 21:49, depuis l'adresse IP 86.233.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 412 fois.
Taille du document: 8.8 Mo (10 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Arthez de Béarn

Fac-similé

BCA’propos

Collector Since 1987
30 ans du BCA - 16

30 ans du BCA - 1

CINQUANTE NOMS POUR LE CINQUANTIEME

Ce numéro est vraiment spécial

; en effet, il va me permettre de remuer les
différents sédiments qui se sont déposés (d’où le nom) au fond de mon pois
chiche depuis quatorze années de Basket à Arthez. J’ai donc décidé de faire
mon ABCDaire. 26 lettres pour cinquante figures du club.

A

L’entraînant Arnaud, l’entraîneur, et Adeline, ma poussine

B

Babou, pour sa facilité et son drive, les Bénévoles, sans lesquels on
ne ferait rien et Bénénuts, pour les troisièmes mi-temps

C

Claude, de Lahourcade, serviteur de la République

D

Didier Lafitte 1er, et une tripotée de Darracq et de Dufau

E

Les Etchegoyen, Delphine et Maurice, l’inventeur du bras-roulé-tournédeux-temps-trois-mouvements-hop-ballon-dans-la-figure (oui je sais,
c’est un peu long, mais on voit bien que vous n’avez pas joué avec lui !)
et Etienne, de retour

F

Franck Bialski et son mentor, Fabien

G

Gégé Xala (prononcer Challa), l’important importé, et Geneviève, pour
les supporter encore et toujours

P
endant la saison 2014/2015, le BCA est obligé de s’exiler entre Pomps, Lacq
et Lendresse pour cause de travaux à la Salle des Sports ; mais il
retrouve ses pénates en septembre 2015, heureux dans une salle rénovée et
reprend le cours normal de ses activités.

En 2016/2017, 98 licenciés, avec 69 jeunes, 24 seniors et 5 dirigeants.
Et l’Ecole de Basket obtient le Label 3 étoiles, remis à Christophe ARRIETA et
Maylis MOINOT, leurs entraîneurs, lors de l’assemblée sportive de ce 19 mai .
Enfin, une CTC de 2 ans avec Pomps (09/2014 à 06/2016) s’est arrêtée, une
autre commence avec Castétis à partir de septembre 2017 (équipes jeunes et
seniors filles). Une AG est prévue le 23 juin 2017 pour renouveler 3 membres
du Bureau.
Une nouvelle page du BCA va encore s’écrire...

Les rendez-vous du BCA Saison 2016/2017
Forum Mini-Basket *** le mardi 11 novembre 2016 - Orthez
Vide-Grenier - 3ème Edition *** le dimanche 27 novembre 2016 - SSC Arthez de B.
Noël du Mini-Basket *** le samedi 17 décembre 2016 - Orthez

H

le Dr Hammel, pour mon tendon d’Achille, et la perfide Albion, les
Huntingdon

Concours de Belote *** le dimanche 22 janvier 2017 - SSC Arthez de B.

I

l’Impasse des Chênes, pour ce qu’’elle a donné de basketteurs et de
fans, et Isa, pour son café qui fait du bien les samedis de grand froid

Soirée St Patrick (repas & musique) 2ème Edition *** le samedi 18 mars 2017 SSC Arthez de B.

J

Jean-Philippe, Jean-Claude, Jean-Charles, Jean-Michel, Jean-Pierre,
Jean-Paul, et Jean Passe et des meilleurs, et Julien, toujours à fond

Tournoi Mini-Basket *** le lundi 1er mai 2017 - Pau

L

Tout un tas de Lahon, de Lahontaa et de Lagoueyte

M

Michel, le gaucher et Mookie, le gâché

30 ans du BCA - 2 -

SAISON 2016/2017

54 interviews, 425 informations, 576 résumés de matches, 226 photos, 68
jeux, 27 reportages, et les annonces, la parole aux lecteurs, les jeux de mots...

bcarthez@gmail.com

PREAMBULE du 50ème numéro

www.basketclubarthez.fr

07.69.10.99.05

Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-si

Les 30 ans du BCA *** le samedi 03 juin 2017 - Animations salle des sports & Soirée
SalleSocioCulturelle d’ Arthez de Béarn

Et bien sûr, tous les ans lors des Fêtes d’Arthez, la BODEGA !!!!!!!
30 ans du BCA - 15

Basket-Club Arthézien Today...

milé *** Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé

N

ette saison 2016/2017, le Bureau a décidé d’éditer une plaquette de présentation du club
(CA, bureau, horaires d’entraînements, animations…) qui a été distribuée à tous les licenciés
par les membres du bureau en début de saison.

James Naismith, pour avoir inventé un jeu pour distraire ses étudiants
en 181, jeu devenu le Basket-Ball… et les Nadine

O

Les Oubliés, je m’en excuse

P

En voici quelques extraits ; d’aucuns y auront repéré un nom familier aux oreilles des plus anciens ; un indice ?
Il contient les lettres JMS...

Patrice, Pépé bien sûr, et dans cet inventaire Pap’ y est carton. Le
Club de Pomps d’où viennent les pionniers

R

Le Ridicule, uniquement parce qu’il n’a jamais tué personne (et je
sais de quoi je parle !)

S

Tous les Sébastien du club, les Sylvie et bien évidemment, ceux sans
qui rien n’est possible, les Supporters

T

Thierry pour ses bons mots (non, non, pas pour son basket !) et
Tanguy, pour être Tanguy, ce qui ne doit pas être facile tous les jours

U

US Orthez, parce que c’est un bonheur des la recevoir à Arthez

V

Véronique, irremplaçable

W

William Lawson’s, toujours fidèle au rendez-vous

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Y

Yannick, que j’aime beaucoup, et Yvan, c’est lié

Le bureau + Mathilde CAMBET, Camille DOMBLIDES, Damien BARUS, JeanBaptiste COURAJOUD, Nicolas DUFAU

Z

Zorro, qui va venir me sauver c’est sûr...

C

MAIS QUI FAISAIT QUOI AU BCA CES DERNIÈRES ANNEES ?
BUREAU

Président : Jean-Michel SIROUET
Vice-Présidente : Amandine BELLE
Secrétaire : Florence ESCOUTELOUP
Trésorière : Babeth LABORDE

Auteur : Y.Champnier

EQUIPES & ENTRAINEURS

Baby-Basket : Christophe ARRIETA
Poussins
: Nicolas DUFAU &
Poussines : Karine MARES &
Amandine BELLE
Sophie MADELEINE
Cadettes
: Mélanie LOPEZ &
Cadets
: Damien BARUS
Christelle BASTEREIX
En entente avec CASTETIS
RESPONSABLE SPORTIF

Damien BARUS

A l’occasion, allez voir leurs trombines sur
Le site du BCA !
30 ans du BCA

- 14

-

30 ans du BCA - 3 -

Basket-Club Arthézien Today...

A

jourd’hui, le BCA’propos n’est plus publié sous forme papier, mais, mais, mais…

Adeline TORAL, après avoir été joueuse, entraîneur, Présidente, fait

renaître la tradition d’informer chaque semaine les licenciés (et amis) de l’actualité
du club ; programme des matches ou des animations, résultats….

www.basketclubarthez.fr

BCA’propos
Le site du Basket Club Arthez

Et pour vous, elle se lâche…

Slam sur le BCA !

Le BCA petit trentenaire
Fête aujourd’hui son anniversaire
Est-il besoin de vous conter son histoire,
Qui est ancrée dans bien des mémoires ?

A la lecture des « cartes blanches »
Vous l’aurez compris je pense,
Le BCA a scellé de belles amitiés,
Depuis plus d’une vingtaine d’années !

Le basket a ceci de fort,
C’est qu’il est bien plus qu’un sport,
Il porte des valeurs de fraternité et de respect,
Qui vont au-delà de la simple baballe dans le panier !
Bien sûr cela ne tient qu’aux personnes
Qui, sans compter, temps et passion donnent
Pour faire vivre le club au fil des ans
Il en a bien fallu de sacrés gens et bons vivants !
Du Dribble on The foot à la Pré-Nat’
Des coupes Mickey aux plus beaux trophées
Des soirées endiablées jusqu’au bout de la night
C’est ainsi qu’au BCA, une famille est née !
30 ans, c’est bien la fleur de l’âge…
Le BCA écrit toujours de nouvelles pages
Mais l’essentiel c’est qu’il conserve ses valeurs
Qui en ont fait sa fierté et sa grandeur !
30 ans du BCA

- 4

-

30 ans du BCA

- 13

-

Du BCA, je me souviens … du titre à La Moutète, en 98, devant 45 000 arthéziens, toute un
région en bleu et jaune, fusionnelle et supportrice. Puis la une du journal : « Mané-fique ! ».
Deux mois avant d’avoir les yeux dans les
bleus ! Et pas une ligne dans l’Équipe !
Pffff …
Du BCA, je me souviens … de week-ends au
Futuroscope, à Pont de Camps ou à Seignosse,
pas franchement genre journée d’intégration à
Polytechnique, mais plutot stylé « pousse-toi de
là que je m’y mette »...

Du BCA, je me souviendrai … de tranches de
vies et d’amis pour la vie !
A la mémoire des poissons rouges noyés dans
des eaux troubles anisées …

Grand Mot de Yannick Champnier, alias
Dribble on The Foot (ex-joueur-entraîneurdirigeant du BCA et bien plus encore…)

Du BCA, Coco se souviendra surtout des troisièmes mi-temps, apprenant ce mois-ci que le
sport pratiqué était le basket ...

Carte blanche
C’est un match où on m’a
Marie Fittes-Pucheu
confondue avec notre me(ex-joueuse et entraîneur du neuse Karine (je rassure au
BCA, et….)
bout d'un quart-temps ils ont
vite compris...), c'est un
B.C.A, trois petites lettres
match gagné contre Billère
qui, derrière le traditionnel
sur un lancer-franc ; c'est
Basket Club Arthézien, caune saison avec tous les
chent beaucoup de cartes
matchs allers perdus et tous
blanches, beaucoup de sou- les matchs retours gagnés.
venirs.
C comme Copines : en deB comme Basket : c'est la
hors comme sur le terrain
finale de 96 et le titre de
c'est une excellente bande
championnes minimes face à de copines qui ne se sont
l'USo. Ce sont tous les entraî- pas quittées depuis plus de
nements sous la houlette de 20 ans (ça rajeunit pas tout
Pépé, ciment fondateur de
ça!)
notre équipe. Ce sont les
Des premiers »bals » du BCA
matchs houleux contre Mire- aux fêtes de Mont-de-Marsan
peix (je crois qu'on n'a ja(on n'a toujours pas trouvé
mais eu le temps de prendre la dune Karine!) jusqu'aux
la douche!!), ce sont les dé- enterrements de vie de
placements dans la célèbre
jeunes filles et aux mariages
voiture parlante (si si comme de ces derniers temps. Des
K200!) remplie de Stoptou de sirops à l'eau aux fêtes inPépé.
terminables chez Alsi en passant par les fameuses va30 ans du BCA

- 12

-

cances à Seignosse (il faudrait un Bca'propos entier
pour tout raconter !).
Ce sont les retours interminables de l'entraînement du
vendredi soir avec Lucie et
Karine.
Maintenant ce sont les repas
à plus de 20 avec toute notre
marmaille !
A comme Aujourd'hui : le
plaisir de se retrouver tous
ensemble, de rejouer ensemble (je sais certains demanderont si j'ai joué un
jour!), de passer une bonne
journée et une excellente
soirée.
Comme dirait Lucy, le BCA
c'est mon dada !

30 ans du BCA

- 5

-

Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils

Du BCA, je me souviens … d’une équipe de
jeunes fougueux en chemin pour Louvie-Juzon
(non, pas pour une rando, juste pour du basket) :
arrêt à une cabine téléphonique pour attendre
que Sim puisse se transformer en superman, une
victoire avec La Truffe, Ploutch et d’autres cadets aux surnoms improbables, deux-trois gestes
aléatoirement incertains de Damien Barus (avec
un seul « r » comme dans « air-ball »). A noter
que cette bande de pieds-nickelés deviendra
championne du monde l’année d’après ...
Du BCA, je me souviens … d’un journaliste de
« La Rép » (notre quotidien du sport à nous, la
Rép), moustachu lui aussi, devenu un inconditionnel du club, raconter un quart de coupe Sudouest au Palais des sports. Merci Patrice M’Bandia, comme il l’écrivait ...

Les annonces
Mieux vaut pas se faire remarquer lors d’un match ou d’un
match près-match.
Les chroniqueurs du BCA’propos
sont toujours là pour rappeler
au bon souvenir
** TAPISSIER—POSEUR DE MOQUETTE **
Fils de président de club de basket ambitieux recherche, pour saison 95/96, tapissier et poseur
de moquette pouvant œuvrer vers 4 H du matin
après victoire de l’équipe première du BCA (non
allergique aux carottes râpées).
Téléphonez au 05.59.67…
Demandez Julien
30 ans du BCA

- 6

-

*** ADOPTION ***

Jeune président de club de
basket ambitieux, débordant d’amour,
désirerait, pour
agrandir sa petite famille, adopter un
cinquième enfant, un fils, si possible de
couleur et mesurant plus de 2 mètres
(bonne technique au poste bas recommandée.
Téléphonez au 05.59.67…
Demandez Charly
Bi
de en
ré notavan
ne dact re t l
z

fi eursPap, arr
n.
i
.. ont les vée
le

Du BCA, je me souviens … d’un titre de «
champion du monde » comme disait notre
basque bondissant, des sapinettes en salopettes
estampillées zéro sobriété, d’une grande liane
pontificale sauvant -momentanément- la première de l’anonymat du bas de classement de
régionale, d’un coach hyper-ventilatoire appelé
« never stressed man », d’un autre coach « facile
», de ce Thierry sorti de nulle part, militaire sans
faille, de derby contre l’USO et la JAO, de faire
se retourner Jean-Paul et se coucher tous par
terre, d’un Bialski passionné pédagogue, de la
démo de dunk de Karim Gharbi pour les 24h, du
shoot main survie en région. Un crève-cœur ! Et
je ne vous conte pas le match retour deux années
après, mon calvaire perso …

réussite. Certains subsistent encore, ou survivent
au BCA.
Pire : d’autres sont même devenus présidents du
club, l’abomination de la désolation …
Du BCA, je me souviens … d’un match des premiers temps, un dimanche à Angaïs, en extérieur : le ballon glissait sur le givre dès qu’il sortait du terrain. Les adversaires étaient habillés en
collant, mitaine et sous-pull. On n’avait pas vu
venir le coup et on a pris -20 par des manchots.
On leur a mis + 30 au retour, au chaud, en short
et sans gant (pour un tel score, on met rarement
des gants). Ou bien, terrain penché à Bérenx
dans la cour de la cantine-école-mairie. Ou bien
un des panneaux à 2,90 m à la salle du Hédas, et
Christophe L s’y retourner en smashant à
l’échauffement. Ou bien jouer à Morlanne dans
la cour de l’école, comme à Lacommande, le
projecteur fixé sur le panneau et qui t’aveugle au
lancer plus franc du tout pour l’occasion …
Du BCA, je me souviens … de ventriglisse,
d’une histoire de loft et de réunions du bureau
avortées le jeudi soir par M6 …
Du BCA, je me souviens … d’une 205 rouge,
coffre ouvert, place du Palais (la bien nommée !), 4 h du mat’, et on a tombé la chemise
avec deux jeunes recrues abosiennes, tout de
suite au diapason et qui ont tout compris. Merci
à eux …

Du BCA, je me souviens … du petit café
d’avant match (quoi ? Un demi ? Non, il me
semble bien que c’était un café!), au QG chez «
Alsi », à voir passer les adversaires du soir : PeDu BCA, je me souviens … du titre des mi- tit bus ? Petite équipe … Allez, tu m’en remets
nimes filles de Pépé (Adeline, Claire, Delphine, un, steuplé, après je dois y aller, Arnaud va arriElodie, Marie, Myriam, Sophie, gauche de Ju- ver …
lien sans doute copié sur Narcisse Ewodo, de
Patate et de Guiche, de mariages endiablés et de Du BCA, je me souviens …
d’un autre moustachu, palois cette fois-ci, et ses
diables toujours pas mariés ...
gâchettes en CDD … et partir jouer à Tresses
Du BCA, je me souviens … d’un match perdu
d’un point, contre Samazan, pour la Virginie) un Du BCA, je me souviens … de présidences plus
dimanche matin, à Bizanos ou bien au gymnase ou moins connectées, sur des longueurs d’ondes
Clermont, me semble-t-il. Demandez à Didier, il à large spectre, Didier, Charly, Dido, de réunions
tardives, chez Gosse, à la salle, en mairie, de fuétait là ...
sion ou d’entente, de votes francs, de retours
Du BCA, je me souviens … de dizaines de ga- bien moins francs -et partir jouer à Bonnut !
mins, apprenant le basket, avec plus ou moins de Pffffffff, à oublier, ça, par contre …
30 ans du BCA

- 11

-

Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-sim

*** ARTHEZ / ELAN arrêté... ***
Un accident technique tout à fait exceptionnel a causé l’interruption,
à 2 mn 26 s de la mi-temps, la rencontre opposant le BC Arthez et l’Elan Béarnais
Espoirs, dans le cadre de la Super Coupe du Sud-Ouest. Sur un dunk impressionnant du jeune meneur palois Patrice M’Bianda (1.85 m seulement, mais une détente
phénoménale), un support s’est littéralement plié.
Devant l’impossibilité matérielle de réparer les dégâts, les arbitres,
Eric Brana (Tilh) et Vincent Tastet (Mt de Marsan) ont renvoyé les deux formations
aux vestiaires.
A ce moment de la partie, les Arthéziens étaient encore en tête, mais leur
avance initiale de 24 pts, due à la différence de niveaux, était en train de fondre,
puisqu’ils ne menaient plus que 42 à 38. Le très nombreux public, qui garnissaient la
Salle des Sports d’Arthez, avait assisté jusque-là à un matche de haut niveau.
Dans le 1er quart temps, le BCA avait crânement tenu tête aux visiteurs, ne
concédant qu’une différence de cinq points (8-13). Mais dans le 2ème quart temps,
l’Elan Béarnais sortait le grand jeu, avec notamment quatre paniers à 3 points et un
festival de dunks.
Techniquement et physiquement, les Arthéziens étaient à la peine et attendaient la mi-temps pour se refaire une santé.
La rupture du panneau vint interrompre les débats. Après discussion entre responsables des deux clubs, une nouvelle rencontre a donc été convenue ; elle se
disputera, à 20H30, au Palais des Sports de Pau.

La phrase Mystère...
« VOICI LA PHRASE (OU LE PROVERBE)
M’BOLO MOYE DOLé
Cette phrase sénégalaise veut dire « l’union fait la force ».
La gagnante est Vaty MEYER »

30 ans du BCA

- 8

-

Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils

"Il était une fois..."
Je me suis dit que j’allais,
pour cet anniversaire, refaire
un conte de fées qui avait tant
fait ma gloire du (bon)temps
du BCA’propos.
Mais après avoir relu cet exmagazine des temps modernes dans son hall of fame
(mes toilettes) avant de les
filer à Alie (Adeline), l’indéboulonable ex-meilleure meneuse de l’histoire du club, je
me suis dit que non définitivement je ne pouvais pas
vous infliger ça. (Oui oui je
sais Yann, il m’a fallu 20 ans
pour le comprendre !). Alors si
l’histoire du BCA, ce club magique, a bien commencé il y a
30 ans, la mienne a débuté il
y a 20 ans pile poil.

à côté de la salle des sports.
C’était aussi La même année
qu’un petit sénégalais -le très
humble Pape- débarqua dans
notre bourgade pour écrire
l’une des plus belles pages de
l’histoire de notre club.
Comme je le dis souvent, ces
années arthéziennes furent
les plus belles et folles de ma
vie. Comment oublier ces moments de folie à partager des
victoires avec ce public ?

Les 3èmes mi-temps dans la
salle à coup de ventre-quiglisse, apéros sans fin et j’en
passe...et sportivement des
moments aussi exceptionnels
qu’uniques tant avec cette
équipe de dingos qu’avec les
seniors filles, celles qui m’auSous les conseils de Julien,
ront finalement donné cette
l’un des jumeaux les plus conFièvre
nus de l’histoire du basket du
Sud-Ouest, je me suis rendu Tanguy
ex-Cireur
de
un jour à un entraînement banc / ex-Coach / Exavec mon cher père qui tom- Rédacteur en chef du BCA
bera amoureux d’une maison propos / ex-Supporteur
Merci, BCA, ne change rien !
Merci, BCA, de m'avoir donné la passion du basket !
Merci, BCA, de m'avoir transmis les valeurs du collectif !
Merci, BCA, de m'avoir fait rencontré des femmes et des hommes
merveilleux (je pèse mes mots !) !
Merci, BCA, d'avoir fait pleurer de joie, mon père, le 10 mai 1998
quand le club a été champion du
monde !
Merci, BCA, de m'avoir permis d'entrainer les poussins dans les années 90 qui sont devenus des piliers du club !
Merci, BCA, de nous faire vivre à distance l'actualité du club !
Merci, BCA, ne change rien !
Julien Dufossez, un des ex-grands meneurs du BCA et bien plus
encore…

Ma carte blanche ou plutôt
« mes cartes blanches », ce
serait sûrement notre première finale senior, car une
1ère ça ne s'oublie pas....
La deuxième finale, parce
que l'expérience et le self
control ont payé face à Besingrand qui se voyait déjà
sur la première marche....
Et puis la 3ème finale, sûrement la plus dure pour
moi, car enceinte de 3
mois, le physique ne suivait
plus....
Mais aussi une épopée
épique jusqu'à Anglet en
Opel corsa : crever sur
l'autoroute, devoir changer
la roue ! Nous avions licence maillot et ballons
avec nous, mais sommes
arrivées en premier à la
salle.... Puis, laisser ma
voiture à Amandine (même
pas peur !!) pour qu'elle
aille chercher les autres
filles perdues.... Avoir 10
min d'échauffement et finalement gagner le match
haut la main....
Comme quoi, un peu de
pression ça fait du bien!!!
Je pense aussi à toutes ces
soirées, ces réveillons, ces
moments de franche rigolade, d'amitié, de partage.... des retours à Mont
mémorables avec Lucie et
Marie, des fêtes à n'en plus
finir, Mont de marsan, Dax,
Bayonne.... On pourrait en
écrire des caisses....comme
dirait un certain Didier, "la
mayonnaise a pris..." !
Karine Marès ex-joueuse /
dirigeante / entraîneur
et… vous connaissez la
musique

30 ans du BCA

- 9

-

Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils nous disent - Ils n

Un des meilleurs souvenirs, ce sont ces vacances
avec Pépé, même si c'est
hors basket, puisqu’on
avait fini la saison, mais
se retrouver à Seignosse
surtout après avoir pété la
durite de la Batmobile du
coach, ça reste inoubliable
pour moi ! Sans oublier la
culotte bleue, la danse des
canards et l'escargot n'est
ce pas Wadeline.
Allez une dernière, la
cuisson des pâtes goûtées
en live dans la rue par les
mamies "Je crois que vous
n'avez pas assez salé
l'eau...". Il y en a tellement qui me reviennent
que la carte blanche serait
trop longue à écrire ! Mais
pour moi ce sont les souvenirs les plus ancrés de
ma période BCA.
Claire Maestri – exjoueuse et bien plus…

Lucie De Figueiredo exjoueuse et hôte de la
Maison
du
Bonheur… résume le tout en
cette fameuse phrase :
« Le BCA ….??
c’est mon dada !! »

30 ans du BCA

- 10 -

Du BCA, je me souviens …
(Moi aussi, je sais faire des
anaphores …)
Du BCA, je me souviens ... il y a
30 ans donc, de joueurs, quasi
tous arthéziens, jouant surtout à
Pomps, rassemblés autour d’une
moustache à genouillère pour
essayer de monter un club de
baské, comme ils disent …
Du BCA, je me souviens … de
tournois homériques, à la salle
d’Hagetaubin, terminés en quenouille ou bien sur le capot avant
d’une Renault 21 break Nevada,
volant à droite ...
Du BCA, je me souviens … de
maillots et shorts en vert et
blanc, tout au moins pour débuter et d’un club tout d’abord dédié au sport féminin ! Penses-tu,
foutaises ...
Du BCA, je me souviens …
d’une équipe de poussines, débutantes, Sandrine, Marine, et Adeline … et répéter inlassablement
le deux-pas main droite …
Du BCA, je me souviens … d’un
déplacement à Agnos, en bus,
plein, et de deux petites têtes
blondes, tapotant la citrouille à
la mi-temps (bon, pour les moins
de trente ans, il n’y avait que
deux mi-temps à cette époque et
non 4 quart temps) et de 34 secondes communes à jouer avec
le frangin ...
Du BCA, je me souviens …
d’une équipe de pote, Mitch
avec son bras roulé main gauche,
copié par Kareem Abdul-Jabbar,
Pépé, défenseur à faire pleurer
les ex-futur-espoirs de l’Elan,
Patrice, pieds dans le ciment,
Jean-Phi, Ludo et son demi «
toujours au citron ! », c’était
énorme ...
Du BCA, je me souviens … de
notre pilier OTM-arbitragepréparation de salle, j’ai nommé
Sylvie Lahon. Alors hommage


Du BCA, je me souviens …
d’une équipe réserve exceptionnelle, que nous avions plaisir à
aller voir : on y parlait couramment l’anglais et l’occitan, rarement l’excitant ! Tim « never
nervous », Etienne, Charly la
moustache à genouillère, Yvan,
Olivier, Jean-Jacques « shooting’
machine », Pierre, Etché
l’homme tourniquet et tant
d’autres internationaux fictifs.
Une vraie équipe de vrais gentils, un esprit exceptionnel inversement proportionnel aux émotions basketballistiques qui
transpiraient de leurs matchs (ou
purges, je ne sais plus) ...
Du BCA, je me souviens … des
soirées du nouvel an, chez
Gosse, ex-Bouboule, futur Triskell et devenu Chabrot à ce jour ;
Et de Pépé (oui, vous avez bien
lu, le Pépénovitch, ancienne
boule à facettes des soirées du
club !) qui n’a jamais souhaité la
bonne année à quiconque car soit
enfermé dans les toilettes, soit
vraiment très embrumé, ou bien
déjà couché à 23h…
Du BCA, je me souviens … des
premiers « 24 H » du BCA, en
1991, contre Mazerolles, et de
Tim surveillant quelques joueurs
à 4h du matin afin de les empêcher de descendre à la buvette du
bal pour boire moult molécules
de ces breuvages apaisant la
soif !
Du BCA, je me souviens … de
rencontres homériques, de bagarres générales, de matchs hachés -sans le « i », de discours
toujours
incompréhensibles
d’entraîneur plutôt incompris, de
mémorables branlées, de cartons
exceptionnels, de longs voyages
en bus, de retours en boudant, en
chantant, en fêtant, en pleurant
mais toujours
ensemble !!!

Petit moment d’histoire du BCA’propos…
C’est Pierre Barreau qui en est l’initiateur et fondateur ; il en est le rédacteur
en chef en 1991/1992.
Aranud Glize prend sa suite de 1993 à 1998.
Puis, Tanguy Parton lui succède de 1999 à 2002.
Nombre d’autres participants y ont apporté leur plume, au fil du temps,
citons à la volée, Christophe Pedeupoey, Michel Giacomoni,
Yannick Champnier, quelques emplois jeunes comme Gaëlle Weber et Sébastien Dufossez, et enfin aussi Sophie Bacarisse.
Pardon à tous ceux que l’on aura oubliés.
30 ans du BCA

- 7

-

BASKET CLUB
ARTHEZ DE BEARN

b) Mapil (Mathilde Cambet)
c) Prof’ (Chrisptophe Arrieta)

a) Camille Domblide

22 Quel point commun trouvez-vous entre ces personnes?

Jean-Michel Sirouet, Amandine Bellé, Fabien Di Domenic, Damien Barus, Didier Lafitte, Matthieu Larquier,
Adeline Toral, Charly Dufossez

21 Remettre les présidents dans l’ordre chronologique – Attention il y a eu des come back et des co !

20 Ces duos ont occupé les postes importants et parfois ingrats du
bureau, qui sont-elles ?
a) Babeth Laborde et Flo Escouteloup
b) Tic et Tac
d) Karine Marès et Danièle
c) Véronique et Davina
Maestri

19 Laquelle de ces joueuses a fait peur à ses adversaires ?
a) Sophie Roth
b) Delphine Etchegoyen
c) Lucie De Figueiredo d) Elodie Meunier

18 Quel est leur point commun ?
Jean-Charles Dufossez, Jean-Pierre Dufau,
Maurice Etchegoyen, Jean-Michel Lahontaa
et Claude Jouanserre

17 Quelle personnalité du BCA a officié en tant que marqueur-chronométreur en pro A ?
a) Sylvie Lahon
b) Sylvie Lahon
c) Sylvie Lahon
d) Sylvie Lahon

16 Quel joueur joue la bouche ouverte en attaque ?
(2 choix possibles)
a) Lion
b) David Lahontaa
c) Victor
d) Sebastien FittesPucheu

15 Lequel de cet entraîneur a appris les coups les plus sournois à ses filles ?
a) Pépé, le fameux !
b) Damien
c) Tanguy
d) Nicolas, Tartuffe !

14 Quel est le sens de cette phrase de Pape (ancien emblématique joueur) qui a accompagné le club M’Bolo Moyé Dolé ?
a) L’union fait la force !
b) Après l’effort, le réconfort !
c) Allez viens boire un p’tit coup à la maison !
d) 1 pour tous, tous pour 1 !

* * * 2017

Supplément de dernière minute...
1987 * * * QUIZZ DES 30 ANS DU BCA
1 Question éliminatoire ! En quelle année a été créé le club ?
a) 1987
b) 1997
c) 1977
2 Qui est le fondateur du BCA’Propos ?
a) Pierre Barreau
b) Gérard Challa
c) Arnaud Glize
d) Tanguy Parton
3 Qui anime la bodega du BCA depuis sa création ?
a) Willy & The Queens b) Pierre & Willy
c) Régine… même si Lundi, c’est Régine !
4 Quel est le repas traditionnel de la bodega ?
a) Daube b) Tartuflette
c) Moules-Frites
5 Quel est celui qui est ou s’est surnommé « Dribble on The
Foot ».
a) Michel Giacomoni b) Yannick Champnier c) Babou
6 Qui a prononcé cette célèbre phrase : « Le BCA, c’est ma
seconde famille ».
a) Félicien, ancien joueur, dans « Loft Story »
b) Julien Dufossez
c) Nicolas, alias Tartuffe
7 Quelles étaient les couleurs du club à sa création ?
a) Bleu et jaune b) Vert et blanc c) Rouge et jaune
8 Quel est le point commun entre ces joueurs
a) Patate,
b) Julien Lahouratate
c) Simon De Figueiredo
d) Brahim Salka e) Mookie
f) Sophie Bacarisse
g) Patrice Navarro
9 Où se sont déroulés les 1er entraînements du club ?
a) Lendresse
b) Arthez c)Hagétaubin
10 Quel athlète et ministre a inauguré la salle des sports d’Arthez
de Béarn ?
a) Guy Dr b) Roger Bambuck
c) Laura Flessel
11 Quelles joueuses du BCA ont été surnommées, jadis, les
Twin Towers ?
a) Laetitia Hervé et Célina Roth
b) Cécile et Claire Maestri
c) Karine Robinson-Marès et Marie-Duncan-FittesPschhh
12 Comment s’appelle la célèbre paire de jumeaux du BCA
a) Julio é José De la Fossé
b) Jacquie et Michel De la Fosse
c) Julien et Sébastien Dufossez
13 Lesquelles de ces affirmations sont vraies.
a) Les poussines du BCA sont inépuisables
b) Les seniors filles du BCA sont inépuisables
c) Les poussins du BCA sont inépuisables
d) Les seniors garçons du BCA sont inépuisables
e) Les cadets du BCA sont inépuisables
f) Les cadettes du BCA sont inépuisables

Rendez-vous sur le site pour les réponses…

Supplément de dernière minute...
Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé *** Fac-similé ***

BASKET CLUB
ARTHEZ DE BEARN

Il fût un temps où le BCA organisait des 24H00. Extrait du BCA n° 1 (saison 1993/94)
1ère Edition des 24H00 du BCA / Arthez contre Mazerolles.
Les 24H00 vues par un joueur
« Samedi 14 septembre : le jour J….
Après une semaine de régime pâtes-riz, chacun est impatient de participer et se demande s’il tiendra jusqu’au bout.
Maintenant, on ne peut pmus reculer.
Distribution des maillots : chacun se met en tenu pour la photo tout en essayant d’économiser ses forces.
15H00

La photo de l’équipe : on sent déjà un groupe soudé. Les 3 nouveaux, Christophe Lanne, Laurent Garbay et JeanPaul Tucou sont déjà parfaitement intégrés.

16H00
Coup d’envoi donné par M. Bialé. Le 1er panier est l’œuvre de Jean-Paul Tucou (le plus jeune arthézien 18 ans). Les
jaunes de Mazerolles vont pourtant très se retrouver en tête. Nous, les bleus, on ne sait pas trop comment s’y
rendre. Si on veut, pour s’économiser, ne pas développer le jeu rapide qui est notre principale force, l’écart se creuse.

23H00

22H00

Les jaunes mènent de 20 points environ ; c’est l’heure du repas, mais l’appétit n’est pas féroce. Il faut pourtant
s’obliger à manger pour prendre des forces. L’atmosphère se détend un peu, et l’on commence à s’intéresser à la
fête.

La fatigue commence à se faire ressentir : les jaunes de Mazerolles reviennent à 3 points. L’ambiance baisse parmi
les joueurs et … monte parmi les spectateurs. Le jeu devient plus lent. Mazerolles nous endort avec son jeu posé.

21H00
Au prix de beaucoup d’efforts, on mène de 20 points. Le public commence à affluer sur le bord du terrain.
C’est l’ambiance des grands jours, et nous sommes très motivés, trop… sans doute. On se rend compte que l’on a
pas encore le quart du défit. Pourtant, on est condamné à jouer vite et le Kiné commence « à voir » du monde. La plupart des
joueurs mettent la pause à profit, en s’allongeant un peu.

23H30

Pendant une petite demi-heure, on va passer du côté de ceux qui viennent s’amuser, petit tour au bal. Le monde
commence à arriver. On s’était promis de goûter à la sangria mais, à peine arrivés, chacun e envie de repartir
s’allonger. Les jambes tirent déjà !

0H30
Nous voilà repartis pour 4 mi-temps successives avec un score stabilisé à 10 points d’avance pour Mazerolles. Leur
meneur est d’une adresse insolente et nous matraque de paniers à 3 points. Hélas ! Personne n’a les jambes pour le
prendre individuellement ou pour contre-attaquer !
C’est le moment des disputes en tout genre. Heureusement que ce bon gentleman de Tim est là pour nous calmer ! A noter la
combativité de Yannick qui nous sauve du naufrage.
4H00

Mazerolles mène de plus de 25 points. Dès le match terminé, on va se coucher, et on éteint la musique. Sur le
terrain, l’équipe d’Arthez fait des miracles et prend son adversaire à la gorge.

11H00

7H18

Seul Jean-Jacques n’a pas eu besoin des services de la Croix-Rouge !!!

Mazerolles mène de 60 points. Entre temps, on a déjeuné, lu le journal. Maintenant, le score n’a plus d’importance,
et le spectacle va primer. Dans le camp des joueurs et celui des arbitres, l’ambiance redevient excellent.
On joue vite et on s’amuse, l’efficacité revient.

Le soleil se lève sur la Salle des Sports, et avec 30 points de ratrd, le BCA est démoralisé.
Le rythme baisse considérablement.

6H00
En se réveillant, on a l’agréable surprise de voir l’écart réduit de 5 points. Cela réveille tout le camp arthézien, qui se
met à rêver de re passer devant pur le lever du jour. Quelques buveurs de bière égarés viennent nous hurler dans le
oreilles pour nous motiver. Avec les premières crampes, chacun se rend compte de la folie dans laquelle il s’est embarqué.
Le Kiné fait du travail à la chaîne et ses massages sont vraiment efficaces, MERCI !

13H00

15H00
La salle es pleine à craquer, apprécie et reprend le rythme de la musique. C’est la folie, la fête totale.
A quelques minutes de l’heure fatidique de 16H, les 22 rescapés de la 1ère Edition des 24H00 du Basket d’Arthez
rentrent sur le terrain. C’est la pagaille, on vit des minutes intenses. Dans la salle, on fait n’importe quoi, et chacun savoure les
dernières secondes.
16H00

Le klaxon du tableau d’affichage retentit : tout le monde s’embrasse. On se croirait au réveillon de la St Sylvestre !
La remise des récompenses suit très vite, ovationnée par quelques 400 spectateurs comblés.
« On les refera l’année prochaine » disent certains. Mais pour le moment, c’est l’ehure de faire payer Tim sa bonne
idée des 24H00.
Hommage à la mémoire de Denis BORDENAVE


Aperçu du document bca propos des 30 ans.pdf - page 1/10

 
bca propos des 30 ans.pdf - page 2/10
bca propos des 30 ans.pdf - page 3/10
bca propos des 30 ans.pdf - page 4/10
bca propos des 30 ans.pdf - page 5/10
bca propos des 30 ans.pdf - page 6/10
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00520499.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.