Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



lierre vigne court.pdf


Aperçu du fichier PDF lierre-vigne-court.pdf

Page 1 2 34537

Aperçu texte


fini par faire la grève. Pendant une semaine entière, elle
était restée au lit. Puis, ses parents l’avait convaincue
d’intégrer une clinique spécialisée dans le traitement des
troubles alimentaires. La semaine qu’elle avait passé au
lit lui avait fait l’effet d’un électrochoc, et elle sortit un an
plus tard, guérie.
Mais elle ne ressortit plus jamais ses pointes. Elle ne se
résolut pas non plus à les jeter, et les tint enfermés dans
une malle au grenier, avec ses rêves de ballerines. Elle
rencontra Peter cette même année, et la vie suivit son cours.

ses bras en partant. «  Je suis désolée Moira  » avait-elle
murmuré dans le creux de son oreille.
Eleanor lui envoyait des cartes postales des destinations de
sa troupe, que Moira gardait précieusement. La dernière
qu’elle avait reçue provenait du Japon, on y voyait un
temple au milieu de la nature. L’écriture d’Eleanor était
ronde et appliquée.

Si seulement la carte était fidèle aux lieux que je visite.
Ici à Tokyo on étouffe, heureusement nous serons à Osaka
dans trois jours, et j’étais tombée amoureuse de cette ville
Et puis, treize ans plus tard, une jeune fille aux yeux azurs lors de ma première visite au Japon quand j’avais huit
et aux cheveux blonds comme les blés passa la porte ans. Nous verrons si mes souvenirs d’enfant ne m’avaient
de leur gîte. Moira reconnu tout de suite le port altier pas trompée. Tu me manques, j’ai hâte de te voir. Elo
caractéristique, le sac de sport qui sert aussi de sac de
voyage, le jogging deux fois trop grand et pull dix fois
trop large.
«  C’est ici la retraite ?  »

« Qui fait le dortoir d’en haut ?  On fait un shi-fu-mi ?  »
Je dois passer au village faire les courses, et préparer le
repas, donc ça m’arrangerait que tu t’en occupes.  »
« Ok. Tu pourras prendre des clopes au tabac steuplaît ?  »

Eleanor était danseuse contemporaine dans une troupe
sociétaire de Berlin. Poussée par sa mère à commencer la
danse dès ses trois ans, elle n’eut pas son mot à dire dans
le choix de ses études, et fit une filière STAPS. A dix-huit
ans, elle quitta la cage pour partir un an en Inde, et cette
coupure fut salutaire.

Moira acquiesça, perdue dans ses pensées. Peter était
entrain de débarrasser la table, et elle se rendit compte
qu’elle n’avait rien mangé. A dire vrai, la boule d’excitation
qu’elle avait au creux des côtes ne disparaissait pas.

Eternelle célibataire, sa disponibilité lui permettait
d’accéder aux contrats qu’elle voulait, et elle menait sa
barque comme elle l’entendait. Jamais plus personne ne
lui dicterait sa conduite. Elle était venue deux fois de suite,
et avait promis de revenir chaque année jusqu’à sa mort.

Maurice Béjart et le ballet néoclassique : formes angulaires
et brisées qui cassent l’esthétique du ballet classique.

Moira n’était pas une dragueuse, et Eleanor non plus.
Elles avaient par contre passées plusieurs heures à parler
de danse toutes les deux, Eleanor découvrant le passé
de ballerine de son hôte, Moira renouant avec le monde
qu’elle avait quitté à travers la jeune danseuse. La jeune
fille lui avait aussi parlé de sa famille, de Cole qui l’avait
emmenée ici avec qui elle avait une relation charnelle
forte, de ses voyages. Un soir, alors qu’elle était toutes les
deux, Moira s’était penchée pour l’embrasser, et Eleanor
avait reculé.
Elles s’étaient ensuite confondues en excuses toutes les
deux pendant plusieurs minutes. C’était la première fois
qu’elle tentait quelque chose vers quelqu’un, et elle avait
sans nul doute mal interprété les signes que la jeune fille
lui envoyait. Elle s’était maudite le soi-même dans son
lit, persuadée que cet événement sonnerait la fin de leur
amitié.
Mais Eleanor s’était comporté le jour suivant comme
s’il ne s’était rien passé, et elle l’avait serré très fort dans

Références utiles et axes d’analyse

Le parcours de Maguy Marin, du ballet de Strasbourg à la
non-danse.