Avantprogramme DEF 2017.pdf


Aperçu du fichier PDF avantprogramme-def-2017.pdf

Page 1 2 34518




Aperçu texte


Préambule à l’édition 2017

D’

une forme d’errance peuvent naître les plus belles associations : les idées mûrissent
parfois longuement avant de prendre forme, de pouvoir être formulées. Les programmations
sont un processus de sédimentation, au cours duquel des films, des œuvres se déposent.
Puis cette accumulation de traces dessine un chemin. C’est un cheminement semblable
qui nous a conduits cette année à deux ateliers autour de la mémoire. Des cinémas qui
arpentent, explorent, déambulent pour faire surgir une mémoire des lieux ou bien qui
composent le territoire d’une mémoire où l’Histoire s’immisce. L’« Histoire de doc »
consacrée à la Pologne repose sur cette exploration du cinéma par l’histoire politique et
celle des formes cinématographiques. Les films libanais récents de la « Route du doc »
portent encore les traces de l’Histoire tragique et violente des guerres traversées par ce
pays, terre de refuge, et tentent de trouver une manière de surmonter le réel. Nous
accompagnerons le monde dans ses frémissements ainsi que nous le proposent aussi
Dominique Auvray et Vincent Dieutre, à qui nous avons confié cette année la programmation
« Expériences du regard ». Puis nous emprunterons d’autres chemins de traverse, avec
Guy Sherwin et Peter Nestler et bien d’autres cinéastes invités.
Pascale Paulat et Christophe Postic

Preamble to the 2017 edition
A form of wandering can give birth to the most beautiful associations: ideas mature sometimes over
long periods before taking form, before being able to find a formulation. The art of programming is
a process of sedimentation during which films, works of art, are laid down. Then this accumulation
of traces sketches out a pathway. It is just such a pathway that has led us this year to two workshops
around the theme of memory. We are dealing with forms of cinema that stride, explore, stroll, bringing
to the surface the memory of a place, or else that compose the territory of a memory where History
has got involved. The “Doc History” programme is devoted to Poland and is built on this exploration
of cinema via the histories of politics and cinematic form. The recent Lebanese films of “Doc Route”
still bear the traces of the violent and tragic history of wars traversed by the country, a land of refuge,
and strive to find a way to surmount the real. We will accompany the world in its tremors as proposed
by Dominique Auvray and Vincent Dieutre, to whom we have entrusted this year’s selection of “Viewing
Experiences”. Then we will follow other side paths with the works of Guy Sherwin, Peter Nestler and
many other invited filmmakers.
Pascale Paulat and Christophe Postic

3