Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



La lecture facile du coran édition 1 avec couverture .pdf



Nom original: La lecture facile du coran_édition 1_ avec couverture.pdf
Auteur: MR

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 01/07/2017 à 19:58, depuis l'adresse IP 2.183.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1564 fois.
Taille du document: 3.5 Mo (178 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Manuel d’apprentissage de la lecture du
Saint Coran (selon l’écriture Othman Taha)

Manuel d’apprentissage de la lecture du
Saint Coran (selon l’écriture Othman Taha)
Complilation et traduction : Mourtaza Radjahoussen
Éditeur : Éditions Booky
Première édition, juillet 2017
Édition numérique en PDF
Format : 14,80 x 21 cm
ISBN : 978-2-37657-002-8

Éditions Booky
Antananarivo - Madagascar
Tel : +261 32 86 651 31
Email : contact@editionsbooky.com
Internet : www.editionsbooky.com (en construction)

Table des matières
INTRODUCTION................................................................................................... 9
COURS N°1 : LES LETTRES DE L’ALPHABET ARABE ............................................ 13
COURS N°2 : LA PRONONCIATION DES LETTRES ARABES .......................................... 17
COURS N°3 : LES DIFFERENTES FORMES DES LETTRES ARABES ........................ 27
COURS N°4 : LES « HOUROUF AL-MOUQATTA’A » ........................................... 31
COURS N°5 : LA VOYELLE COURTE « FAT-HA » ................................................. 35
COURS N°6 : LA VOYELLE COURTE « KASSRA » ................................................. 39
COURS N°7 : LA VOYELLE COURTE « DHAMMA » ............................................. 43
COURS N°8 : LA VOYELLE LONGUE « ALIF MADDI » ......................................... 47
COURS N°9 : LA VOYELLE LONGUE « YA MADDI » ............................................ 55
COURS N°10 : LA VOYELLE LONGUE «WAW MADDI» ............................................... 61
COURS N°11 : LE « SOUKOUNE » OU L’ABSENCE DE VOYELLE ......................... 69
COURS N°12 : LE « TASHDIDE » OU LE DOUBLEMENT DE LA CONSONNE ........ 75
COURS N°13 : LE « TANWINE » ......................................................................... 81
COURS N°14 : LE « MADD » .............................................................................. 87
COURS N°15 : LES LETTRES MUETTES (1) .......................................................... 91
COURS N°16 : LES LETTRES MUETTES (2) .......................................................... 97
COURS N°17 : LES LETTRES MUETTES (3) ........................................................ 101
COURS N°18 : LES LETTRES MUETTES (4) ........................................................ 109
COURS N°19 : LE « ISHBA’ » OU LA TRANSFORMATION D’UNE VOYELLE
COURTE EN VOYELLE LONGUE ........................................................................ 119
COURS N°20 : LA RENCONTRE DE DEUX LETTRES SAKINE ........................................... 127
COURS N°21 : LA PRONONCIATION DU «ALIF AL-WASSL» EN DEBUT DE MOT ... 133
COURS N°22 : LA REGLE DE L’ARRET ............................................................... 141
COURS N°23 : LES SIGNES D’ARRET DANS LE CORAN ............................................. 147

COURS N°24 : L’ « IQLAB » .............................................................................. 153
COURS N°25 : L’ « IDGHAME » ........................................................................ 157
COURS N°26 : CONNAITRE DIVERS SIGNES PRESENTS DANS LE CORAN......... 163
ENTRAINEMENT FINAL .................................................................................... 169
APPENDICE : LES RECITATIONS DE LA PRIERE ................................................. 171

9

INTRODUCTION

INTRODUCTION
Par le Nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.
La louange appartient uniquement à Allah (swt) et que Sa
bénédiction soit sur Mohammad, le choisi, ainsi que sur sa sainte
famille, les Ahl al-Bayt (as) et ses vertueux compagnons.
Le Saint Coran est la Parole divine adressée à l’Homme, il est le
Livre de la Guidance, révélé en langue arabe. Les vertus de sa lecture
sont nombreuses et plusieurs hadiths en soulignent la nécessité :
‫ فَ َقدْ يَنَْبغِي‬،ِ‫اللهِ إِىل خَلْقِه‬
َّ ُ‫ «الْقُرْآنُ عَ ْهد‬:َ‫ قَال‬،
1

ِ‫ َع ْن حَرِيزٍ َعنْ أَبِي عَ ْبدِ اللَّه‬،ٍ‫ َع ْن حَمَّاد‬،ِ‫ َعنْ أَبِيه‬،ٌ‫عَ ِلي‬

»ً‫خمْسِنيَ آيَة‬
َ ‫ُل َيوْ ٍم‬
ِّ ‫ وَ أَنْ يَقْرَأَ مِنْهُ فِي ك‬،ِ‫لِ ْلمَرْءِ ا ْلمُسْلِمِ أَ ْن يَنْظُرَ فِي عَ ْه ِده‬

Rapporté de Abou ‘Abdillah (as) : il dit : « le Coran est l’engagement
d’Allah envers sa création, il est donc nécessaire au musulman de
considérer cet engagement et d’en lire chaque jour cinquante
versets. »
ُ‫ مَا َيمْنَعُ التَّاجِرَ مِنْكُم‬:َ‫قَال‬

ِ‫جمِيلِ ْبنِ صَالِحٍ َعنِ الْفُضَيْلِ ْب ِن يَسَارٍ َعنْ أَبِي عَ ْبدِ اللَّه‬
َ ‫اْبنُ َمحْبُوبٍ َع ْن‬

‫ا ْلمَ ْشغُولَ فِي سُوقِهِ إِذَا َرجَعَ إِلَى مَنْزِلِهِ أَنْ لَا يَنَامَ حَتَّى يَقْرََأ سُو َرةً ِمنَ الْقُرْآنِ فَتُكْتَبَ لَهُ مَكَا َن كُلِّ آيَةٍ يَقْرَؤُهَا‬
2

.ٍ‫عَشْ ُر حَسَنَاتٍ َو ُي ْمحَى عَنْهُ عَشْ ُر سَيِّئَات‬

Rapporté de Abou ‘Abdillah (as) : il dit : « qu’est ce qui empêche le
commerçant parmi vous, occupé au marché, lorsqu’il rentre chez lui de
ne pas dormir jusqu’à ce qu’il lise une sourate du Coran ?! Il sera donc
récompensé pour chaque verset lu de dix bienfaits et lui seront effacées
dix mauvaises actions. »

1
2

Al Kàfi, vol2, p609
Al Kàfi, vol2, p611

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

10

Il est, ainsi, indispensable pour chaque musulman, de savoir lire en
arabe et de comprendre cette parole divine qui lui est adressée.
L’objectif de ce manuel est donc de proposer un apprentissage
méthodique de la lecture du Saint Coran en langue arabe.
Il s’adresse principalement à toute personne âgée de plus de
quatorze ans, sa méthode n’étant pas adaptée à un public plus jeune
mais pouvant être utilisée comme source de référence par les
enseignants.
La méthodologie proposée dans cet ouvrage ne peut être
fructueuse que si elle est suivie de manière rigoureuse. Il est important
d’insister, dès sa première application, sur la bonne prononciation des
lettres et des mots, en les répétant et en corrigeant toute faute de
prononciation. De même, il est conseillé de s’aider d’outils
pédagogiques complémentaires, comme la projection de cours ou
encore l’écoute attentive d’enregistrements audio de récitateurs
professionnels.
Ce manuel s’inspire de l’ouvrage « Amouzesh Roukhàni wa
ravànkhàni Quràné Karim bà rassmoul khat Othman Taha » de Ali
Qàssimi et propose une méthode d’apprentissage de la lecture du
Coran en langue arabe selon la version calligraphique d’Othman Taha,
largement propagée dans le monde islamique et reconnue à l’heure
actuelle comme l’une des plus célèbres calligraphies du Saint Coran.
Othman Taha, calligraphe syrien né en 1934, a écrit son premier
Coran en 1970. En 1988, il est désigné comme
calligraphe par les instances chargées de l’impression
et de la propagation du Noble Coran en Arabie
Saoudite.1 Ces mêmes instances saoudiennes
distribuent gratuitement chaque année le Coran en
millions d’exemplaires, notamment aux pèlerins.1
1

http://www.alriyadh.com/2006/11/23/article203788.html

11

INTRODUCTION

Le Coran écrit par Othman Taha révèle six particularités, qui
participent chacune à sa précision et à sa beauté :
a. Chaque partie compte 20 pages hormis la première et la
dernière partie. Ainsi, chaque copie du Coran dénombre en tout
604 pages.
b. Chaque page contient 15 lignes.
c. Chaque page commence par le début d’un verset et se termine
par la fin d’un verset.
d. Son écriture correspond à celle des premières copies du Saint
Coran. Elle diffère donc de l’écriture arabe classique et est plus
fidèle au Coran écrit aux premières époques de l’Islam.
e. Il correspond à la lecture de Hafss rapportée de ‘Aassim qui a
été transmise de génération en génération depuis l’époque du
Prophète de l’Islam. Cette lecture est acceptée par tous les
musulmans de notre époque.
f. Les différents signes et marques qui y sont présents permettent
de bien distinguer les lettres muettes, les prolongements de
voyelles, les hamzà al-wassl, certaines règles importantes du
tajwid, etc.
Particulièrement appréciée par les spécialistes de la calligraphie
coranique, la notoriété de son écriture n’est plus un secret.2
Qu’Allah (swt) gratifie toutes les personnes qui ont contribué, de
près ou de loin, à l’élaboration de ce manuel, particulièrement sœur
Shabéra Aly Houssen et mon épouse Rishma Mamode Houssen pour
leur travail de relecture et révision linguistique.
Mourtaza RADJAHOUSSEN
Qom (Iran), le 14 janvier 2016

1
2

http://ar.wikipedia.org/wiki/‫عثمان_طه‬
http://rasanews.ir/NSite/FullStory/News/?Id=2526

13

COURS N°1 : LES LETTRES DE L’ALPHABET ARABE

COURS N°1 : LES LETTRES DE L’ALPHABET ARABE
Pour lire le Saint Coran, il faut connaître les lettres de l’alphabet
arabe. L’alphabet arabe comprend 281 lettres et chacune d’elles
possède une forme bien distincte, une prononciation spécifique ainsi
qu’un nom particulier.
Dans ce cours, nous allons apprendre le nom de chaque lettre de
l’alphabet arabe.



Noms

‫ا‬
‫أ‬- ‫ء‬

‫أَلِف‬
ْ
‫َهمزة‬
َ

2

‫ب‬

‫باء‬
َ



3

‫ت‬

‫َتاء‬



4

‫ث‬

‫َثاء‬

Çà

5

‫ج‬

‫جمي‬
ِ

Djime

6

‫ح‬

‫حاء‬
َ



1

1

Noms
(translitération)

Lettres

Alif
Hamzà

Certains savants de la langue arabe sont d’avis que l’alphabet arabe
comprend 29 lettres et que le hamza est une lettre indépendante.

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

14

7

‫خ‬

‫خاء‬
َ

Khà

8

‫د‬

‫دال‬
َ

Dàl

9

‫ذ‬

‫ذَال‬

Zàl

10

‫ر‬

‫راء‬
َ



11

‫ز‬

‫َزاي‬

Zày

12

‫س‬

‫ِسني‬

Sine

13

‫ش‬

‫ِشني‬

Shine

14

‫ص‬

‫صاد‬
َ

Sàd

15

‫ض‬

‫َضاد‬

Dhàd

16

‫ط‬

‫طاء‬
َ



17

‫ظ‬

‫ظاء‬
َ

Zhà

18

‫ع‬

19

‫غ‬

ْ
‫عني‬
َ
ْ
‫َغني‬

‘Ayne
Ghayne

15

COURS N°1 : LES LETTRES DE L’ALPHABET ARABE

20

‫ف‬

‫فَاء‬



21

‫ق‬

‫َقاف‬

Qàf

22

‫ك‬

‫كاف‬
َ

Kàf

23

‫ل‬

‫ََلم‬

Làme

24

‫م‬

‫ِممي‬

Mime

25

‫ن‬

‫نُون‬

Noune

26

‫ه‬

‫َهاء‬



27

‫و‬

‫واو‬
َ

Wàw

28

‫ي‬

‫ياء‬
َ



Note
Si les noms des lettres qui se terminent par un hamzà sont lus de façon
esseulée, alors pour faciliter la lecture, le hamzà n’est pas prononcé.
Exemple le nom (‫ )باء‬est lu (‫)با‬.

17

COURS N°2 : LA PRONONCIATION DES LETTRES ARABES

COURS N°2 : LA PRONONCIATION DES LETTRES ARABES
La langue arabe est connue comme étant l’une des langues les
plus compliquées à prononcer. En effet, chaque lettre de l’alphabet
arabe est prononcée à partir d’un endroit précis du système vocal.
Dans cette leçon1, nous allons expliquer le makhradj (endroit de
prononciation précis de chaque lettre) que nous pouvons diviser en
cinq catégories :

1- Le creux de la bouche (‫الج ْوف‬
)
َ
ْ

2- La gorge (‫الحلق‬
)
َ
Endroits de
prononciation (makhradj)

3- La langue (‫الل َسان‬
ِ )
4- Les lèvres (‫الش َف َتان‬
َ )
5- Le nez (‫الخ ْي ُشوم‬
َ )

1

L’apprentissage de la prononciation exacte des lettres arabes est communément
réservé à la science du tajwid, mais cette leçon a été introduite ici pour habituer
l’apprenant à une prononciation adéquate dès le début de son apprentissage de la
lecture du Saint Coran.

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

18

1- Le creux de la bouche (‫جلوْف‬
َ ‫ )ا‬:
)‫األلف املدية – ا – ( َقا َل‬

)‫ل‬
ُ ‫الواو املدية – و – ( َي ُقو‬

)‫الياء املدية – ي – ( ِقي َل‬

2- La gorge (‫حللْق‬
َ ‫ )ا‬:
A) Le bas de la gorge :

)‫اهلمزة – أ – (يئِس‬
َ َ
ْ ْ ْ
)‫ ِاه ِدنا‬،‫هد‬
ُ ‫هد‬
ُ ( – ‫اهلاء – هـ‬

Le hamza se prononce au niveau du bas de la gorge avec le
rabattement des cordes vocales alors que le hà se prononce avec
l’ouverture de celles-ci.

19

COURS N°2 : LA PRONONCIATION DES LETTRES ARABES

B) Le milieu de la gorge :

)‫العني – ع – (ع ِلمي‬
َ
)‫كمي‬
‫احلاء – ح – (ح ِلمي‬
ِ ‫ح‬
َ
َ

C) Le haut de la gorge :

)‫الغني – غ – ( َغنِي‬
)‫خ ِبري‬
َ ( – ‫اخلاء – خ‬

3- La Langue (‫ )اللِّسَان‬:
A) Le fond de la langue au niveau de la partie avant du palais :

)‫ك ِبري‬
َ ( – ‫الكاف – ك‬

)‫القاف – ق – ( َق ِدير‬

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

20

B) Le milieu de la langue au niveau du milieu du palais :

)‫الياء – ي – (ي ِقني‬
َ

ْ
)‫الشني – ش – ( َشس‬

)‫جيل‬
ِ َ ( – ‫اجليم – ج‬

C) La partie médiane et avant de la langue touchent la racine des
incisives médianes du haut :
La langue monte vers le palais :

)‫ط ُهور‬
َ ( – ‫الطاء – ط‬

La langue ne monte pas vers le palais :

)‫الدال – د – (د ِقيق‬
َ
)‫التاء – ت – (ت َ ْسنِمي‬

21

COURS N°2 : LA PRONONCIATION DES LETTRES ARABES

D) Le bout de la langue touche les incisives médianes du haut :
La langue monte vers le palais :

)‫ظ ِهري‬
َ ( – ‫الظاء – ظ‬

La langue ne monte pas vers le palais :

)‫الذال – ذ – (ذَلِيل‬
)‫الثاء – ث – ( َث ِقيل‬

E) Le bout de la langue touche la racine des incisives médianes du
haut :

)‫النون – ن – ( َن ْوم‬

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

22

L’extrémité de la langue ne touche pas la racine mais s’en approche
fortement :

ْ
)‫الراء – ر – (رحـن‬
َ َ

F) Le bout de la langue s’approche des incisives médianes sans les
toucher :
Le milieu de la langue monte vers le palais :

)‫الصاد – ص – (أ ْص َغ‬

Le milieu de la langue ne monte pas vers le palais :

)‫السني – س – (س ِلمي‬
َ
)‫الزاي – ز – ( َز ْيتُون‬

23

COURS N°2 : LA PRONONCIATION DES LETTRES ARABES

G) Un des deux côtés de la langue touche les molaires du haut (du
même côté) ou les deux côtés de la langue touchent les molaires du
haut :

)‫الضاد – ض – ( َضرب‬
َ َ

H) Le bord latéral avant de la langue touche la surface des incisives
avant ou la canine du haut :

)‫الالم – ل – (لِباس‬
َ

4- Les lèvres (‫ )الش َفتَان‬:
A) L’intérieur de la lèvre du bas touche les incisives médianes du
haut :

)‫الفاء – ف – (فَرج‬
َ

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

24

B) La lèvre du bas se rapproche de la lèvre du haut sans la toucher :

)‫اجب‬
ِ ‫الواو – و – ( َو‬

C) La lèvre du haut se pose sur la lèvre du bas :

)‫امليم – م – (مح َمد‬
َ ُ

)‫الباء – ب – (ب ِخيل‬
َ

5- Le nez (‫شوم‬
ُ ‫ )اخلَْي‬:
Les lettres noune et mime avec ghounna (nasillement) sont des lettres
nasales :
(mime avec « ghounna »)

‫امليم مع الغنة‬

(noune avec « ghounna ») ‫الغنة‬

‫النون مع‬

27

COURS N°3 : LES DIFFERENTES FORMES DES LETTRES ARABES

COURS N°3 : LES DIFFERENTES FORMES DES
LETTRES ARABES
Certaines lettres arabes changent de forme suivant leur
emplacement dans le mot. La plupart des formes des lettres arabes
sont représentées dans le tableau suivant :
Fin de mot

Milieu de mot

Début de mot

Lettres

‫عليما \ َل \ أبدا‬

‫العالم \ العـلمني‬

‫الحمد‬

‫هدى \ ابتل‬

‫استبدال‬

‫ا‬

‫إىل \ أبدا‬

‫أ‬

 \  \ ‫بسم‬

‫ب‬

‫كتب \ رتق‬

 \ ‫تقوى‬

‫ت‬

‫بعث \ مرياث‬

‫كثري \ أثر‬

 \ ‫ثعبان‬

‫ث‬

‫موج \ الحج‬

‫ \ عاجل‬‫ا‬

‫ \ جيل \ جواد‬

‫ج‬

‫ى‬

‫ى‬
‫لؤلؤ \ سبإ \ماء‬

 \ ‫هلب‬
‫أنعمت \ صدقة‬
‫تجارة‬

‫يؤمن \ يوم ِئذ‬
‫امرأة \ مأكول‬
‫ى‬
‫شيئا \ قا ِئل‬

‫قرب \ أبصار‬
 \ ‫قلوهبم‬

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

28

‫مفاتيح \ نوح‬

‫ \ واحد‬

‫حدود‬

‫ح‬



‫ \ آخذ‬



‫خ‬

‫ \ عاد‬

‫ \ خادعمه‬



‫د‬







‫ذ‬

‫ج َهار‬
ِ \ 

‫ \ أريت‬



‫ر‬

‫ \ استفزاز‬

‫ \ أزمة‬



‫ز‬

\ 

 \ ‫بسم‬



‫س‬



‫ش‬

‫الوسواس‬
‫ \ رعش‬

\ ‫ \ أشرف‬
‫مرعوشات‬

‫ \ قصاص‬

 \ 



‫ص‬

‫ \ قاض‬

‫ \ رعضة‬



‫ض‬

‫ \ صراط‬





‫ط‬

‫ \ شواظ‬





‫ظ‬

29

COURS N°3 : LES DIFFERENTES FORMES DES LETTRES ARABES

 \ 

‫ \ باعد‬



‫ع‬

‫\ أبلغ‬

‫ \ أغنى‬



‫غ‬

‫ \ أخاف‬

‫ \ سافلني‬



‫ف‬

 \ 

‫ \ أقام‬



‫ق‬

‫ \ إياك‬

‫ \ شوكة‬



‫ك‬

 \ 

 \ 

‫ \ َل‬

‫ل‬

 \ 

‫ آمنوا‬ \ 



‫م‬

 \ 

‫ \ أكون‬



‫ن‬



‫ه‬

‫ \ مأواه‬

\  \ 

‫ \ ذو‬

‫ \ مأوامه‬



‫و‬

 \  \ 



‫ي‬

\ ‫ \ إيـى‬ \ 
‫دل َى‬

‫شاهد‬

31

COURS N°4 : LES « HOUROUF AL-MOUQATTA’A »

COURS N°4 : LES « HOUROUF AL-MOUQATTA’A »
(LES LETTRES SEPAREES)
29 sourates du Saint Coran débutent par des lettres dépourvues de
toute voyelle appelées hourouf al-mouqatta’a.1 Ces lettres, dépourvues
de toutes voyelles, sont généralement rattachées les unes aux autres,
mais lors de la lecture, il faut les prononcer séparément et chaque
lettre est lue selon son appellation. Exemple :

‫ الف َلم ممي‬ 
Les hourouf al-mouqatta’a (‫ ر ط ه ي‬، ) dont le nom se termine
par un hamzà ( ), sont récitées sans la prononciation de celui-ci.
Exemple :

‫ طا ها‬ ‫طه‬

Les hourouf al-mouqatta’a sont au nombre de 14 et se prononcent
tel qu’il est indiqué dans le tableau suivant :

‫ي‬

‫ه‬

‫ن‬

‫م‬

‫ل‬

‫ك‬

‫ق‬

‫ع‬

‫ط‬

‫ص‬

‫س‬

‫ر‬

‫ح‬

‫ا‬

‫يا‬

‫ها‬

‫نون‬

‫ممي‬

‫َلم‬

‫كاف‬

‫قاف‬

‫عني‬

‫طا‬

‫صاد‬

‫سني‬

‫را‬

‫حا‬

‫الف‬

1

Les hourouf al-mouqatta’a se trouvent au début des sourates : Al-Baqarà (2),
Aal-‘Imràne (3), Al-A’aràf (7), Younouss (10), Houd (11), Youssouf (12), Ar-Ra’d (13),
Ibràhim (14), Al-Hijr (15), Maryam (19), Tàhà (20), Ash-Sho’arà (26), An-Naml (27), AlQassass (28), Al-‘Ankabout (29), Ar-Roum (30), Louqmàne (31), As-Sajdà (32), Yàssine
(36), Sààd (38), Ghàfir (40), Foussilat (41), Ash-Shourà (42), Az-Zoukhrouf (43), AdDhoukhàne (44), Al-Djàçiyah(45), Al-Ahqàf (46), Qàf (50) et Al-Qalam (68).

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

32

Les hourouf al-mouqatta’a au début des sourates se regroupent
sous 14 formes dans le Saint Coran :

‫ طا سني‬ 

‫ الف َلم ممي‬ 

‫ يا سني‬ 

‫ الف َلم ممي صاد‬ 

‫ صاد‬ 

‫ الف َلم را‬ 

‫ حا ممي‬ 

‫ الف َلم ممي را‬ 

  

 

‫حا ممي عني سني قاف‬

‫كاف ها يا عني صاد‬

‫ قاف‬ 

‫ طا ها‬ 

‫ نون‬ 

‫ طا سني ممي‬ 

Note: le signe (‫ )ـى‬indiqué sur certains hourouf al-mouqatta’a signifie
qu’il faut prolonger la prononciation de la voyelle.

35

COURS N°5 : LA VOYELLE COURTE « FAT-HA »

COURS N°5 : LA VOYELLE COURTE « FAT-HA »
Les voyelles
Les voyelles jouent un rôle fondamental dans la prononciation
des lettres et des mots. Dans la langue arabe, nous avons au total six
voyelles qui se regroupent en deux catégories : les voyelles courtes et
les voyelles longues.
Le fat-hà (‫)الفتحة‬
Les voyelles courtes

Le kassrà (‫)الكسرة‬
Le dhammà (‫)الضمة‬

Les voyelles
Le alif maddi (‫)األلف املدية‬

Les voyelles longues

Le yà maddi (‫)الياء املدية‬
Le wàw maddi (‫)الواو املدية‬

Le fat-hà
La première voyelle courte est le fat-hà qui est représenté par le

signe (‫ )ـ‬se positionnant au-dessus des lettres. Chaque lettre
َ
accompagnée
du fat-hà forme une syllabe du mot.
Lorsqu’une lettre de l’alphabet est accompagnée d’un fat-hà, il faut
la prononcer avec le son [a] « cassé ». Il faut faire attention à ne pas
prolonger le son du fat-hà plus qu’il ne le faut. Une lettre accompagnée
du fat-hà est nommée « maftouh ».
Pour parfaire la prononciation, l’apprenant devra s’entraîner en
plusieurs étapes :

LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN

36

1ère étape : Prononcer les lettres de l’alphabet avec la voyelle courte
fat-hà.

‫خ‬
َ

‫ح‬
َ

‫ج‬
َ

‫ث‬
َ

‫ت‬
َ

‫ب‬
َ

‫أَ ء‬

‫ص‬
َ

‫َش‬

‫س‬
َ

‫َز‬

‫ر‬
َ

َ‫ذ‬

‫د‬
َ

‫َق‬

‫َف‬

‫غ‬
َ

‫ع‬
َ

‫ظ‬
َ

‫ط‬
َ

‫ض‬
َ

‫ي‬
َ

‫و‬
َ
َ

‫ه‬

‫ن‬
َ

‫م‬
َ

‫َل‬

‫َك‬

َ

2ème étape : Prononcer les lettres suivantes avec le fat-hà

‫ يل‬، ‫ و‬،‫ مل‬،‫كل‬
،‫ قفل‬،‫ ن َغل‬،‫طل‬
،‫ َتل‬، ‫ء‬
َ ،‫ َصل‬،‫ َسل‬، ‫ َر‬،‫خل‬
َ ،‫جل‬
َ
َ َ َ َ َ
َ
‫ س َهل‬،‫ َنل‬،‫ ل َل‬،‫ َقل‬،‫ َغل‬،‫ظل‬
،‫ َثل‬،‫بل‬
َ ،‫ َضل‬،‫ َشل‬، َ‫ ذ‬، ‫ َز‬، ‫ َد‬،‫حل‬
َ
َ
3ème étape : Prononcer les mots suivants en distinguant chaque
syllabe :

‫ عمروض‬، ‫ف‬
‫ ر‬، ‫ َقمطَلع‬، ‫ َنم َذر‬، ‫وو َقلع‬
َ ‫خن َلم‬
َ ، ‫جل َع‬
َ َ َ
َ َ
َ
َ
َ َ
َ
‫ َنن َفنر‬، ‫طلبنع‬
، ‫ َننصنح‬، ‫ َقلعن َد‬، ‫ لَمعنن‬، ‫َنلصلر‬
َ
َ َ
َ َ َ
َ َ
َ
َ َ
، ‫ ف َنوو َقنع‬، ‫ َقودوم‬، ‫ ذَو َهنب‬، ‫ ف َنسن َق‬، ‫صنرو َف‬
َ
َ
َ َ
َ
َ
َ َ
‫ووين َذورو َك‬
َ َ
َ

‫‪37‬‬

‫» ‪COURS N°5 : LA VOYELLE COURTE « FAT-HA‬‬

‫‪4ème étape : Prononcer les mots suivants convenablement‬‬

‫ش‬
‫ص َد َف ح‬
‫َ‬
‫َ َ َ‬

‫ع َقر‬
‫َ َ‬

‫كر‬
‫ش َ‬
‫َ َ‬

‫س َقر‬
‫َ َ‬

‫و َضع‬
‫َ َ‬

‫رفَع‬
‫َ َ‬

‫مرج‬
‫َ َ َ‬

‫خ َل َق‬
‫َ‬

‫جع َل‬
‫َ َ‬

‫كتب‬
‫ََ َ‬

‫كن‬
‫س‬
‫َ َ َ‬

‫ب َل َغ‬
‫َ‬

‫سب َق‬
‫َ َ‬

‫فَتح‬
‫َ َ‬

‫َزعم‬
‫َ َ‬

‫خر َق‬
‫َ َ‬

‫ر َز َق‬
‫َ‬

‫ع‬
‫َن َز َ‬
‫خ َذ‬
‫أَ َ‬

‫كسب‬
‫َ َ َ‬

‫سج َد‬
‫َ َ‬

‫منَع‬
‫َ َ‬

‫صر َف‬
‫َ َ‬

‫َقع َد‬
‫َ‬

‫فَطَر‬
‫َ‬
‫ظر‬
‫ن َ‬
‫َ َ‬
‫فَس َق‬
‫َ‬

‫َق َدر‬
‫َ‬
‫ظ َلم‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َق َدم‬
‫َ‬

‫خرج‬
‫َ َ َ‬
‫فَع َل‬
‫َ‬

‫وج َد‬
‫َ َ‬

‫ك‬
‫َمنَ َع َ‬

‫خ َل‬
‫َد َ‬

‫ف َ َغ َفر‬
‫َ‬

‫ك َفر‬
‫وع د‬
‫َ َ َ َ َ‬
‫ف‬
‫خ َل َ‬
‫فَ َ‬

‫ظر‬
‫فن َ‬
‫ََ َ‬

‫ع‬
‫ك وي َذر َك فوقع فح‬
‫ك فَنَ َفع أَجع َل ظلم‬
‫َر َز َق َ‬
‫ش َو َن َز َ‬
‫َ َ‬
‫َََ َ َ َ َ‬
‫َ‬
‫ََ ََ َ َ َ َ‬
‫‪5ème étape : Lire les mots précédents sans couper le souffle pour‬‬
‫‪chaque ligne.‬‬

39

COURS N°6 : LA VOYELLE COURTE « KASSRA »

COURS N°6 : LA VOYELLE COURTE « KASSRA »
La deuxième voyelle courte est le kassrà qui est représenté par le

signe (ِ ‫ )ـ‬se positionnant en-dessous des lettres. Chaque lettre
accompagnée du kassrà forme une syllabe du mot.

Lorsqu’une lettre de l’alphabet est accompagnée d’un kassrà, il faut
la prononcer avec le son [i]. Il faut faire attention à ne pas prolonger le
son du kassrà plus qu’il ne le faut. Une lettre accompagnée du kassrà
est nommée « makssour ».
1ère étape : Prononcer les lettres de l’alphabet avec la voyelle courte
kassrà.

ِ
‫خ‬

ِ
‫ح‬

‫ِج‬

‫ث‬
ِ

‫ت‬
ِ

‫ب‬
ِ

‫ِإ ِء‬

‫ِص‬

‫ِش‬

‫ِس‬

‫ِز‬

‫ِر‬

‫ِذ‬

‫ِد‬

‫ِق‬

‫ف‬
ِ

ِ
‫غ‬

ِ
‫ع‬

‫ِظ‬

‫ِط‬

‫ِض‬

‫ِي‬

‫ِو‬

‫ِه‬

‫ِن‬

‫ِم‬

‫ِل‬

‫ِك‬

2ème étape : Prononcer les lettres suivantes avec le kassrà

‫حن‬
ِ ، ‫ ِض‬، ‫ ِطن‬،‫ ِظل‬،‫ ِعن‬،‫ل ِغن‬، ‫ل ِفل‬، ‫ ِقن‬،‫كل‬
ِ ‫ل‬، ‫ لِن‬، ‫ل ِنل‬، ‫ل ِول‬، ‫ م ِه‬،‫ِيل‬
‫ ِمن‬، ‫ ِإل‬،‫ل ِبل‬، ‫ م ِة ل‬،‫ ِثل‬،‫جل‬
ِ ،‫ ِدل‬،‫ ِذل‬،‫ ِرل‬،‫ ِزل‬،‫ ِسل‬،‫ ِشل‬، ‫ِصل‬
ِ ‫ل‬، ‫خل‬

‫‪40‬‬

‫‪LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN‬‬

‫‪3ème étape : Prononcer les mots suivants en distinguant chaque syllabe :‬‬

‫ظ‬
‫ف ‪ ،‬ل َل ِمنن ‪ ،‬ف َن ِروح‪ ،‬حن ِسنب ‪ ،‬عن ِللم ‪،‬‬
‫خن ِ‬
‫حن ِفن َ‬
‫طن َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫خنر‬
‫حلم ‪َ ،‬سن ِ‬
‫ث ‪ ،‬رو ِ‬
‫خن ِسن َر ‪َ ،‬وو ِرو َ‬
‫َبن ِخن َل ‪َ ،‬تن ِبن َع ‪َ ،‬‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫ضنب ‪ ،‬سن ِفنه‬
‫سل ِمنع ‪َ ،‬شل ِهن َد ‪،‬‬
‫ط ‪َ ،‬عل ِمن َل ‪َ ،‬غن ِ‬
‫حن ِبن َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫‪4ème étape : Prononcer les mots suivants convenablement :‬‬

‫ك‬
‫لَع ِلم ِبي ِد َك ب ِر َق ن َ ِسي ن ِفد م ِلك ع‬
‫ث َو َر ِ‬
‫ج ِل َ‬
‫ش َة لَ ِب َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ َ‬
‫َ َ َ َ َ َ َ َ‬
‫ع‬
‫كمثَ ِل ِعوج ف ِلم ع ِم‬
‫ث‬
‫ى ِق َبلَ َ‬
‫ك ِق َر َد َة ِب َو ِر ِق ف َ َف ِز َ‬
‫لَ َل ِب َ‬
‫َ َ‬
‫َ َ َ َ َ َ‬
‫ت ِب ِعص ِم‬
‫بشر أوأ ِم‬
‫ك َب َل َغنِي ِإرم َو َق َع ِ‬
‫خ َز َن ِة ِب َب َد ِن َ‬
‫ن لِ َ‬
‫َ‬
‫ِ َ َ ِ ََ َ َ‬
‫َ َ‬
‫َ‬
‫كرب كره‬
‫سخر قطع قدم سفه حبط كذب ب‬
‫ص ِر ِه ِ‬
‫َ ِ َ ِ ََ ِ َ َ َ َ ِ َِ َ َ ِ َ َ َ‬
‫َ َ َِ َ‬
‫ث أفَأ َ ِمن فَص ِع َق أَفَح ِسب بلَ َغنِي‬
‫لِ َي َذ َر َت ِب َع َ‬
‫ك ف َ َل ِب َ‬
‫َ‬
‫َ َ َ‬
‫َ‬
‫َ‬

‫‪5ème étape : Lire les mots précédents sans couper le souffle pour‬‬
‫‪chaque ligne.‬‬
‫‪6ème étape : Lire les mots suivants avec attention :‬‬

‫دل ‪ ،‬ي ِج ِد ي ِج َد ‪ ،‬سع َة سع ِة‬
‫ي َد َك ي ِد َك ‪ ،‬و‬
‫دل و َ ِ‬
‫َ َ‬
‫َ َ‬
‫َ ََ َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫ب ‪ ،‬ص َد َق َة ص َد َقة‬
‫ك ِر ‪ ،‬ذه‬
‫ب ذَ َه ِ‬
‫ك َر ذَ َ‬
‫ذَ َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ َ َ‬
‫ك‬
‫ك‬
‫ر‬
‫ج َعلَ َ‬
‫ج َع َ‬
‫َ‬
‫َ َ‬

43

COURS N°7 : LA VOYELLE COURTE « DHAMMA »

COURS N°7 : LA VOYELLE COURTE « DHAMMA »
La troisième voyelle courte est le dhammà qui est représenté par le

signe (‫ )ـ‬se positionnant au-dessus des lettres. Chaque lettre
ُ
accompagnée
du dhammà forme une syllabe du mot.
Lorsqu’une lettre de l’alphabet est accompagnée d’un dhammà, il
faut la prononcer avec le son [u] (=ou). Il faut faire attention à ne pas
prolonger le son du dhammà plus qu’il ne le faut. Une lettre
accompagnée du dhammà est nommée « madhmoum ».
1ère étape : Prononcer les lettres de l’alphabet avec la voyelle courte
dhammà.

‫خ‬
ُ

‫ح‬
ُ

‫ج‬
ُ

‫ث‬
ُ

‫ت‬
ُ

‫ب‬
ُ

‫ص‬
ُ

‫ش‬
ُ

‫س‬
ُ

‫ُز‬

‫ر‬
ُ

ُ‫ذ‬
ُ

‫ق‬
ُ

‫ف‬
ُ

ُ‫غ‬

‫ع‬
ُ

‫ظ‬
ُ

‫ط‬
ُ

‫ض‬
ُ

‫ي‬
ُ

‫و‬
ُ
ُ

‫م‬

‫ل‬
ُ

‫ك‬
ُ

‫ه‬
ُ

‫ن‬
ُ

ُ

‫أ ُء‬
‫د‬

2ème étape : Prononcer les lettres suivantes avec le dhammà :

‫ ت ُن‬،‫ ف ُل‬،‫ صل‬،‫شل‬
،‫م ُهن‬، ‫ ر‬، ‫ تع‬، ‫ د‬،‫ جل‬،‫ لط ُل‬،‫ ث ُمن‬، ‫ل مل‬، ‫أ ُل‬
ُ ،‫ ل ُل‬، ‫س‬
ُ
ُ
ُ
ُ
ُ ُ ُ

‫ يه‬، ‫ ُز‬، ‫ و‬،‫ ن ُل‬، ُ ‫ ذ‬،‫ كُل‬،‫ حل‬،‫ ق ُل‬، ‫ ت ُغ‬،‫ خُل‬،‫ لظ ُل‬،‫ بن‬،‫ضل‬
ُ
ُ
ُ
ُ
ُ

‫‪LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN‬‬

‫‪44‬‬

‫‪3ème étape : Prononcer les mots suivants en distinguant chaque‬‬
‫‪syllabe :‬‬

‫ب ‪ ،‬ف ُن ِتنح ‪ ،‬ف َل ُهنو ‪ ،‬بن ُعن َد‪ ،‬حن ِشنر ‪ ،‬روسن ُل‬
‫كُنت ُن ِ‬
‫ُ‬
‫ُ ُ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫ك‬
‫وو‬
‫هتو ‪َ ،‬منث ُل َل ‪َ ،‬يل ِعن ُ‬
‫ظ ‪ ،‬لِنن ُن ِرو َي ‪ ،‬ظ ُن َلل ِل ‪َ ،‬من َلن ُ‬
‫َ ُ َ‬

‫ت‬
‫ك ‪،‬‬
‫ضن‬
‫غل ِلنبن ِ‬
‫ل ‪ ،‬ف َنجُل ِمن َع ‪ ،‬ل َن ُقن ِ‬
‫َدو َعن ُو ‪ ،‬ن ُن ُز ُ‬
‫ى ‪ُ ،‬رو ُسن ِلن َ‬
‫ُ َ‬
‫َ‬
‫‪4ème étape : Prononcer les mots suivants convenablement :‬‬

‫ث‬
‫ف َي ِر ُ‬
‫َض ُع َ‬

‫ض ِرب‬
‫ب ِغى‬
‫ُ َ‬
‫ُ َ‬
‫ضع‬
‫رب صور ن ُ ِقر ت‬
‫مثَ ُل مطَر خُ ِل َق ذ ُ ِبح َت ِزر‬
‫َ‬
‫ك َُ‬
‫َ َ ُ‬
‫ُ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫ُ َ َ‬
‫َ ُ‬
‫َ‬
‫ك‬
‫َت َذر ون ُ ِرى وو ِضع ولَ ُمه ُ وح ِش س‬
‫ح َرة ُ أ َ َي ِع ُ‬
‫د ن ُ ِر َي َ‬
‫َ َ‬
‫َ‬
‫َ ُ َ َ‬
‫ُ َ‬
‫َ ُ َ‬
‫فَط ُ ِبع‬
‫َ‬

‫فَبصر‬
‫َ ُ َ‬
‫ت‬
‫فَج ِمع‬
‫غ ِلب ِ‬
‫ُ َ‬
‫ُ َ‬

‫ك‬
‫عن ُ ِق َ‬
‫ُ‬

‫ف َ ُق ِت َل‬

‫رعض‬
‫ُِ َ‬

‫ع ُم ِر َك‬
‫َو ِق ِمه ُ ُ‬
‫ي ِعدمه‬
‫َ ُ ُُ‬

‫ن ُ ِف َخ‬

‫طع‬
‫فق ِ‬
‫َُ َ‬

‫َيب‬
‫ََ ُ‬

‫كم‬
‫ي ِعظ ُ‬
‫َ‬
‫ُ ُ‬

‫ل ُ ِعن‬
‫َ‬

‫ض َد َك‬
‫َع ُ‬

‫فأخذمه‬
‫ََ َ َ ُُ‬

‫‪5ème étape : Lire les mots précédents sans couper le souffle pour‬‬
‫‪chaque ligne.‬‬
‫‪6ème étape : Lire les mots suivants avec attention :‬‬

‫طبع ط ُ ِبع ‪ُ ،‬زبر ُزب ِر‬
‫رعض ‪،‬‬
‫ض ِرب ‪َ ،‬رعض‬
‫َضرب‬
‫ُِ َ‬
‫َ َ‬
‫ُ‬
‫ُ َ‬
‫َ َ‬
‫َ‬
‫َََ‬
‫َ َ‬
‫طعه‬
‫ط ‪ ،‬س َقر س َق ِر ‪ ،‬ثُلُثَ ِى َث َلثَي ‪ ،‬قطعه ق‬
‫خ ُ‬
‫َس ِخ َ‬
‫ط َس َ‬
‫َ ََ ُ ُ ِ َ َ‬
‫َ ُ َ‬
‫ُ‬

47

COURS N°8 : LA VOYELLE LONGUE « ALIF MADDI »

COURS N°8 : LA VOYELLE LONGUE « ALIF MADDI »
Lorsque qu’une lettre maftouh est suivie d’un alif sans voyelle ( ), il
faut prolonger le son [a] deux fois. La lettre alif ( ) représente ici une
voyelle longue appelée « alif maddi ».
Chaque lettre maftouh suivie d’un alif maddi forme une syllabe du
mot.
Exemple :

‫ َقا َل‬ ‫َقا َل‬
Pour parfaire la prononciation, l’apprenant devra s’entraîner en
plusieurs étapes :
1ère étape : Prononcer les lettres de l’alphabet une fois avec la voyelle
courte fat-hà et une fois avec la voyelle longue alif maddi.

‫خل‬
َ

‫حل‬
َ

‫جل‬
َ

‫َثل‬

‫َتل‬

‫بل‬
َ

‫أ َء‬
َ

‫خا‬
َ

‫حا‬
َ

‫جا‬
َ

‫َثا‬

‫َتا‬

‫با‬
َ

‫آ ءا‬
َ

‫صل‬
َ

‫َشل‬

‫سل‬
َ

‫َز‬

‫ر‬
َ

َ‫ذ‬

‫د‬
َ

‫صا‬
َ

‫َشا‬

‫سا‬
َ

‫َزا‬

‫را‬
َ

‫ذَا‬

‫دا‬
َ

‫‪LA LECTURE FACILE DU NOBLE CORAN‬‬

‫‪48‬‬

‫َضل‬

‫طل‬
‫َ‬

‫ظل‬
‫َ‬

‫عل‬
‫َ‬

‫َغل‬

‫ف َل‬

‫َقل‬

‫َضا‬

‫طا‬
‫َ‬

‫ظا‬
‫َ‬

‫عا‬
‫َ‬

‫َغا‬

‫ف َا‬

‫َقا‬

‫كل‬
‫َ‬

‫لَل‬

‫مل‬
‫َ‬

‫َنل‬

‫َهل‬

‫و‬
‫َ‬

‫يل‬
‫َ‬

‫كا‬
‫َ‬

‫ََل‬

‫ما‬
‫َ‬

‫َنا‬

‫َها‬

‫وا‬
‫َ‬

‫يا‬
‫َ‬

‫‪2ème étape : Prononcer les mots suivants en distinguant chaque‬‬
‫‪syllabe :‬‬

‫كا ن ‪ ،‬من َئا ب‬
‫خنرا ِن ‪َ ،‬قا َل ‪ ،‬فنرا غ ‪ ،‬فن‬
‫عن َفا ‪َ ،‬ذ وا ‪ ،‬ءا‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ َ َ َ َ َ َ‬
‫َ‬
‫َ َ َ‬
‫ت‬
‫ك ‪ ،‬ف َنوا ِق ‪َ ،‬و ر َوا ح ُل َها ‪َ ،‬سل َما َوا ِ‬
‫ِ‬
‫جن َبا ُ‬
‫ل ‪َ ،‬ما ُ‬
‫هننَا لِن َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫كا ن ‪ ،‬أ َف َن ِبنعن َذا ِبننَا ‪ ،‬أ َسا ِو ر ‪ ،‬ف َنسا َهلم‬
‫كن ِللمانت ُننَا ‪،‬‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫ش‬
‫كا ء ‪َ ،‬نن َدا من َة ‪ ،‬ءا يا ت ُننَا ‪،‬‬
‫شنر‬
‫جا َء َنا ‪َ ،‬تننَا ُو ُ‬
‫َ‬
‫َ‬
‫َ َ‬
‫ُ َ َ َ‬
‫ت‬
‫َر َءا ‪ِ ،‬عن َبا ِد َنا ‪َ ،‬زا لَن َتا ‪َ ،‬ءا َثا ِر ِهل َما ‪َ ،‬‬
‫كا ِشن َفا ُ‬


Documents similaires


Fichier PDF la lecture facile du coran edition 1 avec couverture
Fichier PDF lalphabet en 3 etapes 1
Fichier PDF cours 5 deuxieme partie
Fichier PDF le saint coran en phonetique
Fichier PDF cours n 6
Fichier PDF procedure d admission


Sur le même sujet..