DI Corps 9 CorrigéOK Mai2017 VersionGratuite60P PDF.pdf


Aperçu du fichier PDF di-corps-9-corrigeok-mai2017-versiongratuite60p-pdf.pdf - page 7/63

Page 1...5 6 78963



Aperçu texte


Disparition(s) inquiétante(s)

-1Vendredi 14 août 2009
Cognac (Charente)
Il y a un top 3 de ce qu’il peut arriver de pire un vendredi
après-midi, veille de week-end, de surcroît veille d’un weekend du 15 août: une enquête décès, des violences sur mineur,
ou encore une disparition inquiétante. Plusieurs facteurs
s’additionnent dans le cadre de ce moment de stress qui met
les nerfs, même de l’enquêteur le plus chevronné, à vif.
En premier lieu, le vendredi après-midi est le moment de la
semaine où vous trouverez le moins de personnes présentes
dans toute administration. Cela est vrai aux impôts, à la
préfecture, et dans tous les commissariats de police de France.
Ensuite, ce type d’enquête nécessite forcément la présence
d’un officier de police judiciaire, ou “opj”, sur place, qui se
déplace et démarre son enquête. Autant les policiers en
patrouilles sont présents à minima le vendredi, autant le
nombre d’opj diminue comme une peau de chagrin, dès lors
qu’on prend en considération ceux qui ont posé un RTT, qui
ont bien mangé à midi, ou qui se planquent tout simplement.
Enfin, il s’agit typiquement d’enquêtes qui vont nécessiter
de lourdes investigations: transport sur place, découverte du
moindre élément pouvant orienter l’enquête, audition des
primo-intervenants et de l’entourage, et toutes les
constatations nécessaires, sans oublier toutes les recherches à
faire, et autres réquisitions au retour au service.
Que dire alors du week-end du 15 août? Période charnière
entre ceux qui sont partis en vacances et ceux qui reviennent,
ce qui dans les deux cas les rendent non rappelables pour filer
un coup de main si besoin. Du côté du parquet également, peu

7