Vamos Alla Unite3 mep3 080 125 .pdf



Nom original: Vamos_Alla_Unite3_mep3_080-125.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Adobe InDesign CC 2015 (Macintosh) / Adobe PDF Library 15.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/07/2017 à 19:32, depuis l'adresse IP 88.14.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 361 fois.
Taille du document: 4.7 Mo (23 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


s
e
r
o
y
a
m
os
Cuando seam
?
o
r
u
t
fu
l
e
r
a
¿Cómo prepar

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

LECCIÓN 5

EXPRESSION ORALE DIALOGUÉE

je
De via
la actualidad

J’exprime mon opinion sur un problème de société

Jóvenes trabajadores

Sandra Arenal (escritora mexicana),
No hay tiempo para jugar, 2004.

1. ahorrar = juntar: économiser – 2. cette usine – 3. nous chromons
des ustensiles – 4. pénible

1. Lee el texto y di si trata de:
las fiestas

DEL AYER AL MAÑANA

Jóvenes en Lima (Perú).

Los indígenas son los descendientes
de las civilizaciones precolombinas,
es decir, de los habitantes del
continente americano antes de la
llegada de los españoles. Su cultura perdura y está
omnipresente en ámbitos como la gastronomía o
las fiestas, entre otros. Los numerosos jóvenes de
hoy tienen raíces diversas y muchos mantienen viva
la cultura de sus antepasados.

Jóvenes en Lima (Perú).

Entre las figuras
indígenas más famosas
están Rigoberta
Menchú, guatemalteca
que recibió el premio
Nobel de la Paz en
1992; Evo Morales,
presidente de Bolivia
entre 2006 y 2018; y
Diego Ancalao,
deportista chileno que
es también el primer
mapuche presidente de
un partido político.
Todos luchan por el
reconocimiento de los
derechos de los
indígenas.

UNAS FIGURAS DESTACADAS

Vocabulario
• explotar (a): exploiter
• peligroso: dangereux
• no tener más remedio: ne pas avoir d’autre choix
• menor / mayor de edad: mineur / majeur
• ganarse la vida: gagner sa vie

Después de dialogar

Antes de dialogar

¡Alto al trabajo infantil!

el trabajo infantil

Para el Día Mundial contra el trabajo infantil,
acompaña el dibujo con un eslogan y un texto en
los que dices como harías para ayudar a esos niños.

la comida

2. Explica lo que hace Rosario y por qué.

Proyecto 2

Dialoga

3. En pareja, imaginad un diálogo con Rosario.

– Primero, le preguntas desde cuándo trabaja.
– Después, os contáis vuestras vidas.
– Al final concluís dando vuestra opinión sobre
el trabajo infantil.

¡Muy

interesante!

Grupo de rock Lumaltok en concierto.

EL PORVENIR DE LAS LENGUAS INDÍGENAS
Cada vez más se pueden oír lenguas indígenas en la
tele o en la radio. La banda rock Lumaltok, por ejemplo,
canta en tzotzil (lengua de origen maya). Zanate, su líder,
explica por qué ha decidido cantar en la quinta lengua
más hablada de México: “Queremos compartirlo con el
mundo para que cuando toquemos, ellos también se
sientan parte de ese lugar. […] Nunca debes avergonzarte
de tus raíces.”

Evo Morales en el Palacio
Evo Morales en el Palacio
de Gobierno, La Paz (Bolivia).
de Gobierno, La Paz (Bolivia).

Bandera mapuche

Gramática
Hoy en América Latina unos
6 millones de jóvenes trabajan
sin tener la edad legal.
La mayoría son de origen
indígena. Organizaciones
como la ONU luchan por
defender sus derechos, como
la educación.

a. Nos escandaliza que esos niños
(tener) esta vida.
b. Te indigna que nadie (hacer) nada.

La traduction de « depuis »

2. Complète avec desde ou
desde hace.

Pour exprimer la durée, on utilise :
• desde + point de départ.
• desde hace (ou hacía) + période écoulée.
Trabaja desde su niñez / desde hace 20 años.
50

El trabajo infantil

1. Conjugue le verbe entre
parenthèses.

L’expression de l’indignation

indignar / escandalizar que + subjonctif
Se construisent comme gustar.
A mí me indigna que el trabajo infantil exista.

a. Trabajo ... el año pasado.
b. Nos conocemos ... 3 meses.

des enfants.
Cette thématique, malheureusement très présente en Amérique latine, leur permettra d’utiliser l’expression de l’indignation, ainsi que la traduction de « depuis ».

de habitantes.

• Se concentran principalmente en Bolivia, Guatemala y Perú.

Los indígenas latinoamericanos hoy

Trabajar a los 14 años

Rosario cuenta por qué trabaja.

Tengo 14 años. Estoy ahorrando1 para mis
quince, quiero hacer fiesta; por eso desde hace
un año que entré en esta fábrica2 no me muevo
de allí porque necesito juntar1. […]
5
En la fábrica cromamos unos fierritos3, ese es
nuestro trabajo. No es muy pesado4. Lo que sí
nos molesta es que nos dan un litro de leche a
cada una y nos vigilan que nos lo tomemos
durante la mañana. Allí nos tienen tomando
10 leche, ¡como bebitos! Ya hasta nos choca, y eso
es lo curioso, que aunque tomamos leche todas
bajamos de peso. Algunas que no eran gordas
están en el huesito, pero eso sí, ¡todas muy
contentas! Pienso seguirle allí hasta juntar para
15 mi baile, y después ya veré si me salgo o no.

  Enfin, la LEÇON 5 (p. 50) de cette unité est consacrée au travail

La población indígena

• En América Latina los indígenas son 42 millones

por

Revista Zacatecas en Imagen, ilustración Marionetista,
de Claudia Sáenz (dibujante mexicana), 12/06/2016.

Cette troisième unité aborde le thème du futur, qu’il soit individuel ou collectif. Les élèves
réfléchiront à leur orientation et au métier qu’ils souhaitent exercer, mais aussi à différents
problèmes en lien avec les professions, comme l’égalité filles / garçons ou encore le travail
des enfants en Amérique latine. Ces thématiques s’insèrent dans les notions culturelles
« Rencontres avec d’autres cultures » et « École et société », au programme du cycle 4
des nouveaux programmes de collège.

DE VIAJE POR
LA ACTUALIDAD

LEÇON 5

Vídeo

TIC

1. ¿Los indígenas son pocos
o muchos en América Latina?

didier-vamosalla3.com
> ¡De viaje! > Vídeos
6. Mira el video hasta el minuto 1:39 y
apunta dos idiomas hablados en Perú.

Conéctate a: didier-vamosalla3.com
> ¡De viaje! > TIC
4. Prepara 5 preguntas y 3 respuestas
(1 correcta y 2 incorrectas) relacionadas
con la información de la página.

2. Cita a dos indígenas
famosos y di por qué lo son.
3. ¿Cuál es la particularidad
de Lumaltok?

7. ¿A qué corresponden las cifras
relacionadas con las lenguas en Perú?

5. Publica tu quiz para que lo hagan
tus compañeros.

cincuenta

51

cincuenta y uno

EN GRUPOS

  La LEÇON 1 (p. 46) est consacrée à l’école, et à deux particularités

LEÇON 1
LECCIÓN 1

de l’Espagne : l’importance des cours de soutien dans les « academias », ainsi que les examens en fin de trimestre ou fin d’année, que les élèves doivent « aprobar », ou repasser si ce n’est
pas le cas. Ce système, plus fréquent en France à l’université, ne
manquera pas d’étonner nos élèves. Cette page leur permettra
en outre de revoir la conjugaison et l’emploi du futur, ainsi que
l’absence de préposition « de » après certains verbes.

COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT
Je comprends la scolarité en Espagne

Tendré que estudiar
¿Cómo no vas a aprobar?

Dani habla de su nivel escolar.

Folleto del centro Idea Educación Integral (clases de refuerzo), 2015.

A mí los exámenes se me dan regulín1. Sobre
todo los de mates y los de naturales, que los
saco por los pelos2, y alguno ni eso. Mi padre se
mosquea un poco (demasiado) cuando suspendo
5 algún examen, por mucho que le prometa que
el siguiente lo aprobaré. Este trimestre no me
ha ido muy bien, así que durante las vacaciones
de Navidad tendré que estudiar porque en el
Divino Maestro siempre tienen la genial idea de
10 poner exámenes al poco de volver de vacaciones.
(Los Reyes Magos deberían mandarles una
queja por escrito por alterar y arruinar una de
las mejores semanas del año… Lo pediré en mi
carta ).
Mi abuela me ha visto agobiado3 con el tema,
15
y quiere ayudarme.
–Pero Dani, con lo listo4 que tú eres, ¿cómo
no vas a aprobar? –me suelta.
Lola Glez (escritora española),
99 trucos de supervivencia en el cole, 2014.

1. me réussissent moyennement – 2. j’ai tout juste la moyenne
3. agobiado = muy estresado – 4. listo = inteligente

Vocabulario

Antes de leer

Lee

2. Indica el nombre del colegio de Dani y el período
del año mencionado.

Después de leer

4. ¿Qué opinan los miembros de su familia?

Durante las próximas vacaciones, el cole propone
horas de apoyo. Hablad para saber si iréis o no y por
qué. ¿Qué os permitirá?
Al final, cada grupo explica lo que ha decidido.

¿Nos apuntamos?

3. ¿Suele Dani sacar buenas notas en todas
las asignaturas?
5. Para aprobar, ¿qué hará Dani durante las
vacaciones? Y tú, ¿qué harás?

Proyecto 1

Gramática

¿Cómo se pronuncia?

L’absence de préposition de

Après certains verbes comme permitir ou decidir, on
n’emploie pas la préposition de, mais directement
l’infinitif.
Las clases permiten ø estudiar en verano.

REPASO

Le futur. Infinitif + -é, -ás, -á, -emos, -éis, -án
Irréguliers : decir - hacer - poder - poner - querer

Fais des phrases avec
les éléments suivants :

[23] Au futur, toutes les
personnes, sauf la 2e pers. du plur.
portent un accent écrit.
Accentue bien la dernière syllabe.

a. estudiar / permitir /
tener un buen trabajo
b. clases particulares /
permitir / repasar
c. yo / decidir / trabajar

Entrénate

El año que viene, yo estudiaré y
viajaré y tú trabajarás y vivirás bien.

cuarenta y seis

EXPRESSION ÉCRITE
Je décris mon futur métier

Cuando sea mayor…

Nik (dibujante argentino),
Gaturro.

Antes de escribir
1.

Vocabulario

Escucha y completa.
a. Cuando sea mayor, al hijo de Marisol le gustaría ser…
b. A Marisol le preocupa porque…
[24]

• un oficio: un métier
• un emprendedor
• un abogado: un avocat
= un fundador de empresa
• un actor, una actriz:
una empresa:
un acteur, une actrice
une entreprise
• un cocinero: un cuisinier
• apasionante: passionnant
• un enfermero: un infirmier
• variado: varié
• un fontanero: un plombier
• dedicarse a: travailler dans
• un peluquero: un coiffeur

2. Observa las viñetas y contesta.
a. Al principio, ¿qué quiere ser Gaturro cuando sea mayor?
b. Finalmente, ¿qué prefiere ser? ¿Por qué?

Escribe

3. Para la semana de la orientación del colegio,
vas a presentar tu trabajo ideal.
a. Explica por qué te interesa este oficio
(según tus cualidades, tus gustos…).
b. Di tres cosas que harás cuando ejerzas
esta profesión.

REPASO

Le présent du subjonctif

mijascomunicacion.org (España),
“Un escritor de 15 años”, 09/09/2016.

1. dépenser – 2. nous avons eu une idée lumineuse
3. diariamente = todos los días

Todos juntos
Y a ti, ¿qué te anima?

Escucha activa

3. Cada grupo presenta oralmente su trabajo al resto de la
clase. Luego, cada alumno elige el perfil que más lo inspira.

Explica cuáles son tus planes para
este año y para el futuro.
¿Cómo los realizarás?¿Es la edad un
límite?

4. ¿Cómo preparar el futuro?
Toda la clase contesta la problemática.

cincuenta y dos

cincuenta
veintinueve
y tres

CON MÉTODO

53

  Dans MIS PROYECTOS (p. 57) le projet individuel amènera les

MIS PROYECTOS

élèves à expliquer leur projet de vie. Ce projet pourra être réalisé
si vous le souhaitez, à l’aide des TIC, plus précisément avec un
PowerPoint. Le projet en équipe sera la création d’un panneau
mural pour une campagne de sensibilisation.

Mis proyect�

Mes stratégies pour

faire une présentation à l’oral

1

pendant ton passage :
J’introduis mon oral,
avec une petite introduction
ou une phrase d’accroche.

Je prévois un plan:
deux ou trois parties, en
développant un argument
ou une idée dans chacune.
Je peux anticiper le
ou les temps dont je vais
avoir besoin, et noter les
terminaisons et quelques
irréguliers qui pourraient
m’être utiles.
J’utilise un style
télégraphique et des
abréviations (voir « Mes
stratégies pour prendre
des notes », p. 106).

2

INDIVIDUAL

Explico en qué consistirá
mi plan de vida

Avant l’oral, prépare des notes qui te serviront de « guide » et d’aide-mémoire

Consecuencias posibles de esta “repartición”
en el futuro: profes = mujeres policías = hombres.
¿Aumento de la discriminación?
Futur : inf. + -é, -ás, -á, -emos, -éis, -án
Hay -> habrá
¡No es posible!: hombres y mujeres iguales Mismas
capacidades
Me escandaliza que / me indigna que + subj
Ccl: ¡Tenemos que decir no! ¡No hay profesiones
masculinas o profesiones femeninas!

2. Escribe una leyenda con dos o tres palabras
clave para cada etapa.

Je n’écris pas de
phrases entièrement
rédigées, mais
je note des mots-clés.

Oralmente, comenta esas etapas para
explicar a tus compañeros lo que será tu
vida… ¡o por lo menos, lo que te gustaría
que fuera!

Je note les idées
principales bien sûr,
mais aussi quelques
structures spécifiques
dont je vais avoir besoin
et qui présentent une
difficulté en espagnol.

INTERDISCIPLINARITÉ
(Arts plastiques et français)

Cread el mural de una campaña a favor de la
educación de los jóvenes mexicanos y contra
el trabajo infantil.

1. Primero, buscad fotos o dibujos para
ilustrar el mural.
2. Después, escribid un texto para dar
informaciones sobre los jóvenes en México.

ALTERNATIVA TIC:

En vez de utilizar hojas, prepara un
diaporama con tus fotos y tus leyendas.

Je n’oublie pas de
faire une phrase de
conclusion.

3. Luego, imaginad otro breve texto en el que dais
vuestra opinión sobre el trabajo infantil.

Pendant l’oral Même si tu es un peu stressé(e), ne panique pas !
Plusieurs petites choses peuvent t’aider :

4. Por fin, explicad lo importante que es la
educación para el futuro de los jóvenes.

Pense à faire des pauses et à insister
sur les mots importants.

¿ Cómo

Donne aux autres l’envie de t’écouter :
souris, ne récite pas par cœur et ne lis pas.
Utilise des tournures telles que : cuando digo que…, quiero añadir que …, para
aclarároslo…, ya sabéis…

logra

rlo?

Cread vuestro mural organizando la
disposición de las ilustraciones y de los
diferentes textos.
También podéis añadir un eslogan.

¿Qué quiero ser?
¡Realizarlo!

À ton tour ! Mets en pratique ces conseils en présentant un document de l’unité

à tes camarades.

ANSO
¡EL DESC

Playlist : didier-vamosalla3.com

MUSICAL!

58

EN EQUIPO

Creamos un mural para una
campaña de sensibilización

1. Busca fotos que corresponden a lo que serán
las grandes etapas de tu vida.
Para presentar el spot: “No hay
profesiones ni de chicas ni de chicos”
Encuesta Adecco: chicas sobre todo profesoras
y chicos sobre todo futbolistas: ¡no puede ser!

Escucha las canciones Serás feliz de Che Sudaka, Cuando sea grande de Juan
M. Escalada y Como un niño de Omar Porciúncula. ¿Cuál prefieres? ¿Por qué?

cincuenta y ocho

cincuenta y siete 57

08793-Vamos3e-045-060.indd 57

47

Adecco, XI encuesta ¿Qué quieres ser de mayor?, 2015.

¿Qué quieres ser de mayor?*

Vocabulario
• reírse = burlarse:
se moquer
• la igualdad: l’égalité
• un prejuicio: un préjugé
• la discriminación:
la discrimination
• un estereotipo:
un stéréotype

* Testimonio, Super Pepo y ¿Qué quieres ser de mayor?, Manos Unidas (España), 2013.

Antes de escuchar

4. A Pepo le gusta un poco / mucho el fútbol. Justifica.

1. Observa el documento y explica qué “profesión
curiosa” te gusta más.
2. Inventa otras 3 profesiones curiosas.

Escucha

5. ¿Qué quiere ser Irene de mayor?

6. Cuando Irene habló de su proyecto, sus amigos se
burlaron de ella. Explica por qué.
7. Entre Pepo e Irene, explica quién se siente:

[25]

triste

3. Pepo no tiene muy claro lo que quiere ser cuando

preocupado

8. ¿Qué pregunta se hace Pepo al final de la grabación?

sea mayor. Justifica con un elemento.

Después de escuchar
¡Chic@s!

En los países hispanohablantes, el símbolo @ se
utiliza para dirigirse tanto a los chicos como a
las chicas. Esto neutraliza el género gramatical.

Finalmente, Pepo e Irene deciden ser futbolistas.
Imagina cómo sería la vida de cada uno.

Proyecto 1

Gramática

¿Cómo se pronuncia?

Le conditionnel

Mets le verbe entre
parenthèses au
conditionnel.

Infinitif + -ía, -ías, -ía, -íamos, -íais, -ían
Irréguliers : decir – hacer – poder – poner
– querer – tener (les mêmes qu’au futur).
Sería futbolista.

a. Pepo (ganar) más dinero
que Irene.
b. Héctor y tú (ser) muy
famosos.
c. (Tener, yo) que estudiar
mucho.
d. Todos los niños (hacer) lo
mismo.

REPASO

L’expression de l’opinion

Es / Me parece + adjectif + que + subjonctif
Me parece injusto que se burlen de ella.

[26] Les groupes « ia » et « ía » :
– si le « i » ne porte pas d’accent écrit, tu
dois prononcer les deux lettres ensemble,
et insister sur la voyelle précédente.
Democracia - propia
– si le « i » porte un accent écrit, tu dois
prononcer le « i » et le « a » séparément.
María – reía
[27]

QUIZ

  La LEÇON 3 (p. 48) reprend la thématique de l’orientation sous

COMPRÉHENSION DE L’ORAL
Je comprends des préjugés

Trabalenguas

María es veterinaria y Claudia policía.

cuarenta y ocho

08793-Vamos3e-045-060.indd 48

un angle différent, l’(in)égalité filles / garçons, au moment de
choisir sa future profession. Les élèves donneront leur opinion
sur ce thème grâce à des structures telles que « Me parece
que… » et ils utiliseront également le conditionnel. De plus, avec
la rubrique AUTÉNTICO, ils découvriront l’utilisation du signe
« @ » pour neutraliser le genre grammatical, dans les mails par
exemple.

13/03/2017 09:09

de la

unida d

  Les pages QUIZ DE LA UNIDAD (p. 56) et RECREARTE (p. 59)

RECREARTE

SABER…

Gramática
2

¿Cómo dirías en español: “Je décide
d’étudier.”?

permet­­tront de faire des pauses ludiques et structurantes, sans
renoncer à la dimension culturelle. Les élèves découvriront un
peintre équatorien et « la peinture indigène ».

Recrearte

3

Repasa solo o con tus compañeros lo que
has aprendido en la unidad.

1

taires et indépendantes, se concentrent sur l’expression orale
en continu.

13/03/2017 09:09

CON MÉTODO
Pour présenter un document, un projet, décrire un tableau ou un film, rendre compte
de ton travail à l’oral devant tes camarades et ton professeur, deux étapes sont importantes :
– la préparation avant le passage à l’oral ;
– la prise de parole.

(p. 51) est celui des populations indiennes ou indigènes en
Amérique latine. Les élèves découvriront leur importance en
nombre, mais aussi leur présence de plus en plus manifeste
dans la vie politique et culturelle. Ce thème sera introduit par la
rubrique ¡MUY INTERESANTE! (p. 50) qui concerne le travail des
enfants dans cette partie du monde.

  Les pages EN GRUPOS et CON MÉTODO, à la fois complémen-

Revista Entre Nosotras (Guatemala),
“La edad no es límite para emprender”, 29/03/2016.
Sitio de Melissa: revista.online.

1. du lycée – 2. un certamen = un concurso
3. el fallo = el resultado – 4. un écrivain en herbe

08793-Vamos3e-045-060.indd 53

leur profession idéale. Ils auront auparavant abordé plusieurs
métiers, et ils auront réfléchi. Grâce à l’audio de Antes de escribir, au choix de leur futur métier. Pour se projeter dans l’avenir,
ils utiliseront la structure « cuando + subjonctif ».

Contrairement au français,
l’espagnol utilise plus souvent
la lettre « c » pour le son « k ».
« Qu » n’apparaît que quand il
est suivi d’un « e » ou d’un « i ».
cuando – explicar

¡Pero si eres una niña!

E

duardo Kingman es uno de los mayores artistas ecuatorianos
del siglo XX. Es un pintor comprometido (engagé) cuyas obras
representan la realidad social de los indígenas. En tu opinión,
¿cómo es la vida de los personajes del cuadro?

Eduardo Kingman
(1913 - 1998).
Pintor ecuatoriano.

Cultura
¿Cómo se llama este hombre y quién es?

7

Cita dos verbos irregulares en futuro.

3

Completa con la respuesta correcta.
Cuando … bastante dinero, viajaré.
a. ganaré - b. gano - c. gane - d. gané

4

Da un sinónimo de “inteligente”.

Vocabulario

En América Latina, el número de
niños trabajadores es de:
a. 600.000
b. 6.000.000
c. 60.000.000

8

5

“Asignatura” significa “signature”.
¿Verdadero o falso ?

9

6

Da el femenino de :
a. un doctor b. un veterinario c. un actor

10

Completa. En la época de Goya,
las pinturas eran más caras si…
¿Cuáles son los países latinoamericanos
que tienen más población indígena?

Avec la fiche distribuée par mon professeur, je fais le point :
De 0 a 3 respuestas correctas: repasa tus lecciones, ¡y vuelve a hacer el quiz!
De 4 a 6 respuestas correctas: no está nada mal… ¡solo un esfuerzo más!
De 7 a 10 respuestas correctas: ¡qué bien! Ya has aprendido mucho con esta unidad.

Eduardo Kingman
(Ecuador),
Cave de papas (Cosecha),
1939 (92 x 108 cm).
Ministerio de Cultura
y Patrimonio (Ecuador).

…Y ACTUAR

Adivina mi palabra favorita

¿Qué es el indigenismo?

Como lo indica su nombre, esta corriente
artística surgió en el siglo XX para
promover la cultura de los indígenas y
denunciar sus difíciles condiciones de vida.

1. Formad grupos de 4.
2. Un alumno elige su palabra favorita de la unidad.
Los otros alumnos intentan adivinarla.
El alumno 1 puede contestar “sí” o “no”.
Ejemplo: ¿Es un verbo? ¿Empieza por una A?
3. Después, se cambian los papeles.

La mano

Desde hace siglos, las manos tienen una
importancia particular en la pintura. En la
época de Goya, por ejemplo, un retrato
era más caro si el artista tenía que pintar
las manos.

1. Da dos elementos que muestran lo duro
que es el trabajo en el campo.
Ahora inventad una pregunta en cada
categoría y cread vuestras propias tarjetas
de juego para fabricar… ¡el quiz del año!
56

¿Qué simbolizan las
manos de los campesinos?

3. El juego de las manos
Entre estas manos, ¿cuáles son
las que pertenecen al cuadro
Cave de papas?

2. ¿Se ve la cara de muchos o pocos indígenas?
¿Cómo lo interpretas?

cincuenta y seis

cincuenta y nueve

08793-Vamos3e-045-060.indd 59

59

13/03/2017 09:09

13/03/2017 09:09

  La LEÇON 4 (p. 49) élargit la thématique du futur au niveau d’un

LEÇON 4
LECCIÓN 4

EXPRESSION ORALE EN CONTINU
Je parle des solutions d’avenir

Fijarse metas

Vídeo Proyecto de vida,
Asociación CRE
(México), 2012.

1. alcanzar metas: atteindre des buts – 2. un plan de vida: un projet de vie

Antes de hablar

Vocabulario

[07] Mira el vídeo. a. Se trata de:

un reportaje

una campaña

b. ¿Qué efecto producen los colores y las letras?

2. Según el vídeo, ¿por qué es muy importante
que los jóvenes tengan un plan de vida?

Habla

3. Vas a crear la audiodescripción del vídeo que
acabas de ver para alumnos ciegos (aveugles).
– Para prepararte, recapitula las técnicas utilizadas
(colores, dibujos, música) y el mensaje.
– Graba la audiodescripción en la que describes las
imágenes y lees las frases con el tono adecuado.

• discutir: se disputer
• romper el corazón: briser le cœur
• el acoso escolar: le harcèlement scolaire
• la seguridad vial: la sécurité routière
• la lucha contra las drogas / el tabaquismo:
la lutte contre les drogues / le tabagisme
• superar obstáculos: surmonter des obstacles

Les pronoms compléments (le, la, les, lui, leur)

REPASO
L’enclise : à l’infinitif, au gérondif, à l’impératif.
El futuro, hay que construirlo.

pays, le Mexique. La vidéo amènera les élèves à réfléchir à l’importance de l’éducation des jeunes. Ils en feront ensuite une
audio-description en expression orale en continu, et utiliseront
les pronoms COD et COI, ainsi que l’enclise.

MI BALANCE
d
da

MI BALANCE

Evaluación y autoevaluación

1

2

Je peux parler d’un projet de vie.

Je peux comprendre un reportage
sur les professions.
[34] ¿Qué quieres ser de mayor?*

*Reportaje, ¿Qué quieres ser de mayor?, Antena 3 (España), 04/02/2015.

Fundación Secretariado Gitano (España),
campaña Gitanos con Estudios, Gitanos con Futuro, 2012.

A1
1. Describe el documento y di con qué tema
se relaciona.
Question 1 +

Después de hablar

A2

2. Después, imagina qué otro plan de vida
podría tener la chica del cartel.

Más vale prevenir que lamentar

¿Te parecen eficientes las campañas
de sensibilización? Elige una que conoces
y que te impactó. Explica por qué.

Utiliza el léxico del futuro y el condicional.

Proyecto 2

Gramática
• COD : singulier lo / la
pluriel los / las
• COI : singulier le (masculin et féminin)
pluriel les (masculin et féminin)
« le » en français se dit lo en espagnol
et « lui » se dit le.

A1
Escucha el audio y contesta.
1. ¿Qué quiere ser el primer niño? Apunta una
cualidad que tiene para esta profesión.
2. La niña quiere trabajar con personas /
animales. Elige la respuesta correcta y justifica.
3. Di qué tipo de profesión les gusta a los chicos.
4. ¿Qué novedad hay este año?
Apunta un ejemplo.
A2
Questions 1 - 2 - 3 - 4 +

  Enfin, dans l’optique de la validation d’activités langagières de

niveau A1, ainsi que, en vue du DNB, deux activités langagières
de niveau A2, la page MI BALANCE (p. 60) propose d’évaluer
l’expression orale en continu et la compréhension orale.

5. Las profesiones que quieren hacer los niños
han evolucionado mucho desde hace 11 años.
¿Sí o no? Justifica.
6. Apunta 2 profesiones que más gustan a los
chicos y 2 profesiones que más gustan a las
chicas.

7. La mayoría de los niños, ¿quiere o no quiere
tener jefe? Apunta una frase que lo indica.

¿Cómo se pronuncia?
Remplace les mots
soulignés par
le pronom
correspondant.

a. Hay que enseñar
el respeto a los jóvenes.
b. Utilizan sus
conocimientos.
c. Voy a comentar
las imágenes.
d. Explicaré el problema
a tus padres.

[28] Quand un mot comporte
« an », « en » ou « in » (ou « am »,
« em » ou « im »), tu dois prononcer
les deux lettres séparément.
enseñar, constancia, impacto

Après cette unité...

• Je suis entraîné(e) à :
Comprendre et produire des messages simples sur l’avenir et sur
des problèmes de société. (Domaine 1)

[29]

Mobiliser des outils numériques pour créer un quiz et pour communiquer. (Domaine 2)

Trabalenguas

Faire preuve de responsabilité, de sens de l’engagement et d’initiative. (Domaine 3)

Adrián, es importante que tengas
un plan.
cuarenta y nueve

80

1. à la moindre goutte de pluie, il n’y a plus d’électricité
2. en panne – 3. en Colombia

Lorsque tu hésites, utilise des mots tels
que pues, bueno, a ver, ¿cómo decirlo?…
pour gagner quelques secondes de
réflexion et trouver le bon mot.

LEÇON 3

¿Cómo se pronuncia?

enblancoynegro.co (Colombia), “Una mente brillante de 15 años
en el Magdalena quiere generar energía solar”, 09/09/2016.

lahora.com.ec (Ecuador), “Mérito deportivo para
campeona panamericana”, 07/10/2016.

1. dépassement de soi – 2. de différents pays du continent
américain – 3. en Ecuador – 4. porter haut les couleurs
5. de toutes ses forces

Nací en la Ciudad de
Guatemala, en una familia
de clase media normal.
Desde muy pequeña mis
padres me dieron una
educación diferente a la
de los demás: “ganar antes
que gastar1”. […]
Aproximadamente a los
10 9 años recuerdo que con
mi hermana queríamos
comprar ropa, así que nos sentamos en nuestro
cuarto a pensar cómo podíamos ganar dinero
para poder comprarla… Entonces el foco se
2
15 nos prendió , tuvimos una idea… ¡las ventas!
Desde ese día nos volvimos todas unas
comerciantes y vendimos de todo y a todos. […]
Un día, después de leer mucho, encontré un
artículo donde decía que se podía ganar dinero
20 con un sitio web, no lo pensé dos veces, como
me encantaba escribir creé un blog de mi tema
favorito, “la belleza y la moda”, lo llamé Revista
Belleza y comencé a escribir artículos
diariamente3. […] Actualmente a mis 15 años
25 recibo más de 40.000 visitas mensuales e
incluso he llegado a alcanzar las 100.000 visitas
en un mes, tengo más de 50.000 seguidoras en
Facebook, más de 900 seguidores en Twitter, y
algunos de mis artículos ya aparecen en los
30 primeros resultados de Google.
5

Un escritor talentoso

Aunque con los tiempos que corren resulta
cuanto menos curioso, Eduardo Rodríguez, a
sus 15 años, prefiere pasar el tiempo leyendo un
buen libro que jugar con el móvil. Una afición
5 que, sin duda, ha contribuido a que este joven,
alumno del IES1 Vega de Mijas, haya sido el
ganador de la IX edición del concurso Fernán
Caballero de Relato Corto para estudiantes de
entre 15 y 18 años organizado por la Fundación
10 de Cultura Andaluza. […] “Mi profesora de
Lengua nos dijo que había un certamen2 de
literatura en Sevilla y algunos alumnos nos
propusimos escribir un relato para participar”,
recuerda.
15
Los trabajos debían entregarse en enero y fue
en abril cuando comunicaron a su padre el fallo3
del jurado por vía telefónica. “Me siento bastante
feliz que al jurado le haya gustado mi relato y
hayan votado por él […]”, aseguró Eduardo. […]
20 Sin duda, un buen comienzo para un incipiente
escritor4 con un futuro muy prometedor.

13/03/2017 09:09

LECCIÓN 3

un anuncio

Una campeona motivada

Carismática y con muchos deseos de
superación1. Así es Lucía Yépez, quien viene de
ganar oro panamericano2 en un torneo de lucha
olímpica desarrollado en Lima (Perú) y quien
recibirá […] la condecoración al mérito
deportivo por parte de la Municipalidad de
Quevedo3.
Para la deportista de 15 años, lo más
importante en este tipo de competencias es
10 dejar en alto4 al país, por lo que se viene
preparando con toda dedicación5 junto a su
entrenador, Luis Vera.
“Quiero dar lo mejor de mí, dejar en alto el
nombre de mi país”, dijo la deportista.

Proyecto 1

a. Cuando Gaturro (tener)
20 años, no (hacer) nada.
b. Cuando (ser, vosotros) adultos,
(tener) buenos oficios.
c. (Estar, yo) muy contento
cuando (saber) qué voy
a estudiar.
d. (Adivinar, nosotros) la
profesión cuando la (mimar, tú)

JS: Me llamo Jeison Silgado
Altamar, tengo 15 años,
estudio […] y soy el líder del
grupo Jóvenes Investigadores
Macondistas ( Jimac) y juntos
buscamos otra forma de
generar energía en Guacamayal
y la vamos a encontrar.
EBN: ¿Qué circunstancias
10 generó esa inquietud o interés en Jimac?
JS: Mi pueblo tiene fluido eléctrico, pero con
solo caer una gota de lluvia se va la luz1,
entonces, quedamos varados2. […]
EBN: Queda claro que deseas ayudar a tu
15 pueblo, pero en un futuro ¿cómo crees que
podrás lograrlo?
JS: Por qué no en un futuro montar una empresa
prestadora de energía solar en el Magdalena3.
EBN: ¿Qué carrera quieres alcanzar para
20 poder conseguir estos cambios en tu pueblo y
en el Magdalena?
JS: Quiero estudiar programación […] para no
ser solo diferente sino para intentar cambiar el
mundo.

5

Selecciona una profesión de la p. 55 y mímala
para que tus compañeros adivinen cuál es.

08793-Vamos3e-045-060.indd 47

1.

¿Quién es Jeison Silgado?

Parle fort et pas trop vite,
et pense à articuler.

cuarenta y siete

48

Grupo 2

Después de escribir

Conjugue les verbes au futur
ou au subjonctif présent.

Radical de la 1re pers. du présent de l’indicatif +
• verbes en -ar : -e, -es, -e, -emos, -éis, -en
• verbes en -er et -ir : -a, -as, -a, -amos, -áis, -an
• Irréguliers : haber (haya…), ir (vaya…), saber
(sepa…), ser (sea…)

[25]

2. Ahora formad grupos, leed vuestro
texto y contestad.
a. Indicad el nombre y la edad del joven.
b. ¿En qué consiste su actividad?
c. ¿Qué lo motiva?
d. Estos jóvenes: ¿son una fuente de
inspiración para las futuras generaciones?

¿Cómo se escribe?

Cuando + subjonctif

Quand + futur = cuando + subjonctif
Cuando sea mayor, seré médico.

Una emprendedora 2.0
Melissa Enríquez Quiroa
cuenta su experiencia.

[08] Mirad el vídeo y contestad.
a. ¿Cuántos jóvenes ya saben qué van a
estudiar y cuántos no están seguros?
b. Cita tres proyectos de estudios.
c. ¿Cuál es la vocación de la chica de azul?

5

52

Grupo 4

1.

Vídeo, Descubre tu vocación, educarchile.cl, 2013.

Profesión: mimo

Gramática
¿Cómo se pronuncia?

La orientación vocacional

Grupo 1

  Dans la LEÇON 2 (p. 47) les élèves devront se projeter et imaginer

LEÇON 2
LECCIÓN 2

[08]

Con método p. 58

Grupo 3

Toda la clase

un
i

46

• aclarar: clarifier
• aburrido (ser): ennuyeux
• monótono: monotone

• el refuerzo = el apoyo:
le soutien
• aprobar ≠ suspender:
avoir ≠ ne pas avoir la
moyenne

1. Según el folleto, ¿qué permiten las clases
de refuerzo?

FAIRE UNE PRÉSENTATION À L’ORAL

EN GRUPOS ¿Cómo preparar el �turo?

  Le thème abordé dans la page DE VIAJE POR LA ACTUALIDAD

49

Imaginer, concevoir et réaliser des projets. (Domaine 5)
60

sesenta

81

Cuando seamos mayores

Unité 3
PANORAMA du PROGRAMME
pour les langues vivantes - cycle 4
Thématiques culturelles

École et société
Rencontres avec d’autres cultures

Domaines du socle commun

1 Les langages pour penser et communiquer
2 Les méthodes et outils pour apprendre
3 La formation de la personne et du citoyen
4 Les représentations du monde et l’activité humaine

Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI)
1 Culture et créations artistiques
2 Information, communication, citoyenneté
3 Langues et cultures étrangères ou régionales
4 Monde économique et professionnel
5 Sciences, technologie et société

Parcours éducatifs

Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle
Parcours Citoyen
Parcours Avenir

Accompagnement individualisé (AP)

• Affiche Clases de refuerzo p. 46
• Extrait du roman 99 trucos de supervivencia en el cole
• Infographie XI Encuesta Adecco p. 48
• Vidéo Proyecto de vida p. 49
• Illustration Revista Zacatecas en imagen p. 50
• Extrait du recueil No hay tiempo para jugar p. 50
MI BALANCE 
Compétences du socle commun travaillées

RECREARTE : L’indigénisme, la main p. 59
LECCIÓN 2 : Quand je serai grand... p. 47
LECCIÓN 3 : L’égalité filles / garçons p. 48
LECCIÓN 4 : Le futur des jeunes au Mexique
LECCIÓN 5 : Le travail des enfants p. 50
EN GRUPOS p. 52-53

Activités langagières et compétences évaluables

PROYECTOS

Écouter et comprendre

LECCIÓN 3
p. 48
Cahier d’activités : compréhension de l’oral

p. 57

MI BALANCE

LECCIÓN 1
p. 46
Cahier d’activités : compréhension de l’écrit
LECCIÓN 5

S’exprimer oralement en continu

LECCIÓN 4
p. 49
Cahier d’activités : expression orale

A1 : Peut produire des expressions simples, isolées, sur les gens

et les choses.
A2 : Peut utiliser une série de phrases ou d'expressions pour décrire
des choses familières.

Écrire

A1 : Peut écrire des expressions et phrases simples isolées.
A2 : Peut écrire des notes et des messages simples et courts.

Découvrir des aspects culturels
d’une langue vivante étrangère.

• Audio, Cuando sea mayor... (Espagne)
• BD de Nick, Gaturro (Argentina)
Je décris mon futur métier.
LECCIÓN 3 : ¡Pero si eres una niña!

p. 51
p. 60
p. 28

p. 29

LECCIÓN 4 : Fijarse metas

p. 25
p. 26

p. 57

p. 49

• Vidéo, Proyecto de vida, asociación CRE (Mexique)
Je parle des solutions d’avenir.

LECCIÓN 5 : Jóvenes trabajadores

• Illustration, Revista Zacatecas en imagen (Mexique)
J’exprime mon opinion sur un problème de société
DE VIAJE POR LA ACTUALIDAD
Los indígenas latinoameri­canos hoy
EN GRUPOS  : F aire une présentation
à l’oral pp. 52-53
CON MÉTODO p. 58
GRAMÁTICA

LECCIÓN 4 : Le futur des jeunes au Mexique
p. 44

p. 51

p. 55

QUIZ DE LA UNIDAD
p. 57

p. 44
MI BALANCE

p. 60

Objectifs linguistiques

Objectifs culturels

Compétence lexicale :
L’école
Compétence grammaticale :
L’absence de préposition de
Repaso : le futur
Compétence phonologique :
L’accent tonique au futur

Les cours de soutien

Compétence lexicale :
Les professions
Compétence grammaticale :
Cuando + subjonctif
Repaso : le présent du subjonctif
Compétence orthographique :
La lettre « c »

Gaturro

Compétence lexicale :
Les préjugés
Compétence grammaticale :
Le conditionnel
Repaso : l’expression de l’opinion
Compétence phonologique :
Les groupes « ia » et « ía »

L’(in)égalité fille / garçons
Auténtico : le symbole @

Compétence lexicale :
Le futur
Compétence grammaticale :
Les pronoms compléments
Repaso : l’enclise
Compétence phonologique :
Les groupes en « an » et « in »

Le futur des jeunes au Mexique.

Compétence lexicale :
Le travail des enfants
Compétence grammaticale :
L’expression de l’indignation
La traduction de « depuis »

¡Muy interesante! : le travail
des enfants

Thématique culturelle : les indigènes en Amérique Latine de nos jours

p. 51

TIC : Faire un quiz sur le thème des indigènes.

 Vidéo : Les différentes langues parlées au Pérou.

Compréhensions orale et écrite puis exposition orale de ce qui a été vu, en
groupes.
Mes stratégies pour faire une présentation à l’oral.
L’absence de préposition de
Les pronoms compléments COD et COI
Cuando + subjonctif
L’expression de l’indignation
Le conditionnel
La traduction de « depuis »

p. 54

p. 30

p. 31

p. 50

• Texte, extrait de No hay tiempo para jugar,
de Sandra Arenal (Mexique)

PROYECTOS
LECCIÓN 5 : Le travail des enfants

p. 48

Je comprends des préjugés.

p. 49

VOCABULARIO
LECCIÓN 2
p. 47
Cahier d’activités : expression écrite

p. 47

• Audio, ¿Qué quieres ser de mayor? (Espagne)

p. 50

DE VIAJE POR LA ACTUALIDAD 
Los indígenas latinoamericanos hoy

82

Je comprends la scolarité en Espagne.

• Infographie, XI Encuesta Adecco (Espagne)

PROYECTO 2  En equipo

Prendre part à une conversation

A1 : Peut interagir brièvement dans des situations déjà connues.
A2 : Peut avoir des échanges très brefs

p. 60

Cahier d’activités :
GRAMÁTICA p. 54
Ma fiche vocabulaire n° 3
VOCABULARIO p. 55
Ma
fiche grammaire n° 3
QUIZ DE LA UNIDAD p. 56
EN GRUPOS p. 52-53
CON MÉTODO p. 58
p. 59

p. 46

• Texte, extrait de 99 trucos de supervi­vencia
en el cole, de Lola Glez (Espagne)
• Affiche, Clases de refuerzo (Espagne)

Lien avec l’EMC :
• L’engagement : agir individuellement et collectivement
• Le jugement : penser par soi-même et avec les autres

DE VIAJE POR LA ACTUALIDAD  TIC et Vídeo

A1 : Peut comprendre des textes très courts et très simples.
A2 : Peut lire des textes courts très simples.

LECCIONES
Documents, activités langagières
et objectifs de communication
LECCIÓN 1 : Tendré que estudiar

PROYECTO 2  En equipo : creamos un mural para una campaña
de sensibilización p. 57

Éducation aux médias et à l’information (EMI)

Lire

p. 46

LECCIÓN 2 : Cuando sea mayor

RECREARTE

sur son environnement
A2 : Peut saisir l'essentiel d'annonces et de messages simples et clairs.

Problématique de l’unité : ¿Cómo preparar el futuro?

Supports culturels des leçons

Parcours artistique et culturel

A1 : Peut comprendre des mots familiers et des expressions courantes

PANORAMA de L’UNITÉ

Prise en compte des éléments
du programme dans l’unité

p. 56

1. La escuela
2. Las profesiones
SABER ... 

 Quiz de révision 

3. El futuro
4. El trabajo infantil
... Y ACTUAR 

 Adivina mi palabra favorita

Individuel ALTERNATIVE TIC  : Je décris mon projet de vie.
Collectif : Nous créons un panneau mural pour une campagne de
sensibilisation.
Je peux parler d’un projet de vie.
Je peux comprendre un reportage sur les professions.

83

Unité 3

Manuel p. 45

PAGE D’OUVERTURE

• Renco
nt

r

Éc

tures •
cul

ayores
Cuando seam� mo?

un
i

d
da es avec d’autres

ole

et Socié



¿Cómo preparar el �tur

futur. Enfin, nous demanderons aux élèves ce que
les flèches représentent pour eux.
> SUGGESTION B
Dans le Cahier d’activités, on réalisera les activités 1
et 2 p. 24. Les élèves pourront éventuellement s’appuyer sur la fiche « Ma fiche vocabulaire n° 3 », p. 25
si nécessaire.
Fiche photocopiable. Guide p. XX

Documentación vocacional, Universidad Siglo 21, Argentina.

U3 | CONTRAT D’APPRENTISSAGE N° 3

Communiquer
Comprendre la scolarité
en Espagne
Décrire son futur métier
Comprendre des préjugés
Parler des solutions d’avenir
Exprimer son opinion
sur un problème de société

Utiliser
Le lexique de l’école,
de l’avenir, des métiers
et du travail des enfants
Cuando + subjonctif
Le conditionnel

L’expression de l’indignation
La traduction de « depuis »

Le futur

Le présent du subjonctif

L’expression de l’opinion
L’enclise

Les Latino-américains
d'origine indienne

L’absence de préposition de

Les pronoms COD et COI

Revoir

Découvrir
Le travail des enfants

Mes projets
Je décris mon projet de vie.

2. EN ÉQUIPE

Nous créons un panneau
mural pour une campagne
de sensibilisation.
45

13/03/2017 09:09

Cette page d’ouverture est une introduction à la
thématique de l’unité, le futur. Elle pourra être
abordée de différentes façons.
> SUGGESTION A
• On demandera tout d’abord aux élèves de fixer
leur attention sur le titre de l’unité ainsi que sur
la problématique. On pourra, en guise d’évaluation diagnostique, leur demander une première
réponse à la question posée. Cette question
pourra être reprise en fin de séquence, ce qui permettra de comparer les différentes idées avant et
après la réflexion qu’amèneront les documents.
Pour simplifier cet exercice, on peut également
proposer une pluie de mots à la place de réponses
complètes. Cette pluie de mots pourra, elle aussi,
être reprise à la fin de la séquence pour la comparer avec la première.
• On demandera ensuite aux élèves de se concentrer sur la photographie. Le pantalon et les chaussures pourront leur permettre de donner un âge
approximatif, ou tout du moins de comprendre
qu’il s’agit d’un(e) adolescent(e). Puis on fera
remarquer aux élèves le mouvement de cette
personne : elle avance, ce qui renvoie à l’idée de
84

Manuel p. 46

Tendré que estudiar
Cette leçon est consacrée à la compréhension de
l’écrit. Elle aborde la thématique de l’école et des
examens.

OBJECTIFS

1. INDIVIDUEL

cuarenta y cinco

08793-Vamos3e-045-060.indd 45

LECCIÓN 1

Compétence de communication
Comprendre la scolarité en Espagne.
Compétence lexicale
L’école.
Compétence grammaticale
L’absence de préposition de.
Repaso : Le futur
Compétence phonologique
L’accent sur la dernière syllabe au futur.
Objectif culturel
Connaître le fonctionnement des contrôles dans
les collèges espagnols.

PHASES DE LA SÉANCE
> ANTICIPATION
Avant de répondre à la première question proposée et afin d’anticiper la découverte de la thématique, vous pouvez demander aux élèves d’observer le prospectus pour les cours de soutien. Pour
élucider certains mots comme refuerzo ou apro­
bar, on dira aux élèves de lire la boîte Vocabulario.
Les élèves comprendront ainsi rapidement à quoi
correspondent les clases de refuerzo. On pourra ensuite commenter avec eux les différents
niveaux pour lesquels sont offerts ces cours : Pri­
maria, ESO, Bachillerato et Selectividad (voir Pour
en savoir plus). Les élèves ne manqueront pas de

constater que les cours de soutien dans des aca­
demias sont monnaie courante en Espagne, bien
plus qu’en France. Enfin, cette brochure sera l’occasion d’aborder avec les élèves l’existence d’examens de rattrapage en septembre, dès le plus
jeune âge.

Pour en

savoir

La educación primaria se
compose de 6 années, divisées
en 3 cycles de 2 ans chacun.
Elle concerne les enfants de 6 à 12 ans.
• La ESO correspond à la educación
secundaria obligatoria, pour les élèves
de 12 à 16 ans. Elle est, elle aussi,
divisée en 2 cycles de 2 ans. À la fin de
cette période obligatoire, les élèves ont
plusieurs possibilités. Ils peuvent intégrer
le monde du travail, s’orienter vers une
formation professionnelle, ou accéder
au Bachillerato.
• Le Bachillerato correspond à deux
années scolaires, entre 16 et 17 ans.
Il permet d’accéder aux études universitaires ou à la formation professionnelle
supérieure (ciclos de grado superior).
• La Selectividad, est un ensemble
d’épreuves qui déterminera la possibilité
d’accéder à l’université.

> DÉCOUVERTE DE LA THÉMATIQUE :
Antes de leer

1. Le professeur lira la question proposée dans
le manuel, et demandera aux élèves de varier les
réponses, avec, si nécessaire, l’aide du vocabulaire donné dans la rubrique Vocabulario. Grâce
à cette première question, les élèves utiliseront
le point grammatical de la leçon, c’est-à-dire l’absence de préposition de après certains verbes. On
ne manquera pas de proposer quelques exemples
de réponses en trace écrite. Production possible :
• Según el folleto, las clases de refuerzo permiten
aprobar los exámenes.
• Según el folleto, las clases de refuerzo permiten
preparar las materias para los exámenes de
septiembre.
• Según el folleto, las clases de refuerzo permiten
repasar las diferentes asignaturas.
• Según el folleto, las clases de refuerzo permiten
no suspender.

Cuando seamos mayores

> ACQUISITION ET FIXATION DES ÉLÉMENTS :
Lee
Corrigé :
2. El colegio de Dani se llama el Divino Maestro
(l. 9) y la escena pasa durante las vacaciones de
Navidad (l. 7-8).
3. No, Dani no suele sacar buenas notas en todas
las asignaturas porque dice que “los exámenes
se [le] dan regulín”, sobre todo los exámenes de
matemáticas y de ciencias naturales (l. 1-2) y que
a veces suspende (l. 4).

4. Su padre no está contento cuando Dani
suspende, “Mi padre se mosquea un poco” (l. 3-4)
mientras que su abuela piensa que es inteligente,
y que va a aprobar, “¿cómo no vas a aprobar?”
(l. 17-18).
5. Para aprobar, Dani tendrá que estudiar du­
rante las vacaciones de Navidad.

La deuxième partie de la question 5 permettra
aux élèves de revoir le futur, REPASO de cette
leçon. Production possible :
Durante las vacaciones, iré a casa de mi abuela y
descansaré un poco. También estudiaré, ¡porque
seguro que tendremos exámenes después de las
vacaciones!

Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT |

¿Cómo no vas a aprobar?

> RÉEMPLOIS, TRANSFERT : Después de escuchar
Avant de proposer cette activité, qui pourra se
faire par groupes de trois ou quatre élèves, on
lira la rubrique Gramática, en insistant sur le fait
que les élèves devront prêter une attention particulière aux emplois de proponer et permitir. On
pourra également leur repréciser qu’ils doivent
employer le futur, et qu’ils peuvent s’appuyer
sur la rubrique Vocabulario. Après les avoir laissé dialoguer environ 5 minutes, on demandera à
un volontaire ou on désignera l’élève qui rendra
compte de ce qui a été décidé.
Si vous souhaitez rendre l’activité un peu plus
complexe, vous pourrez demander aux élèves de
noter les avantages et les inconvénients d’assister
à ce type de cours. Ensuite, un élève présentera
les points positifs, et un deuxième présentera
les points négatifs. Un troisième et dernier élève
pourra donner la décision finale du groupe.

85

Unité 3

> GRAMÁTICA
Cette rubrique met l’accent sur une différence
entre le français et l’espagnol : l’absence de préposition de après certains verbes comme decidir,
proponer ou permitir. Elle rappelle également la
formation du futur, que les élèves utiliseront pendant la séance. Ces deux parties pourront être
lues pendant le cours. Les élèves la reliront et
feront l’exercice proposé à la fin de la séance, ou à
la maison. Corrigé :

Manuel p. 47

LECCIÓN 2

Cuando sea mayor...
Les élèves travailleront l’expression écrite grâce
à cette leçon. La thématique abordée est celle de
l’orientation et des professions.

OBJECTIFS

a. Estudiar permite tener un buen trabajo

Compétence de communication
Décrire son futur métier.

c. Decido trabajar.

Compétence lexicale
Les professions.

b. Las clases particulares permiten repasar.

[23]
> ¿CÓMO SE PRONUNCIA?
Cette rubrique, en lien direct avec le REPASO de
cette leçon, insiste sur l’accent tonique au futur.
Elle pourra être lue avant le Después de leer, pour
que les élèves y prêtent une attention particulière. Après l’activité d’expression orale dialoguée,
on pourra faire écouter la piste [23] et demander
aux élèves de répéter le Entrénate.

PROLONGEMENTS POSSIBLES
Le professeur pourra proposer des exercices différents selon les élèves, pour qu’ils travaillent
davantage la grammaire ou le lexique, par
exemple.
• Grammaire : exercice 1 p. 54 du manuel.

• Exercice 13, U3, de la banque d’exercices p. 131.
• Exercice 2 p. 27 du Cahier d’activités.
• Lexique : Exercice 1 p. 55 du manuel.

• Expression écrite : activité 1 p. 31 du Cahier
d’activités.

REPRISE INTERACTIVE
POUR LE COURS SUIVANT
On demandera aux élèves de mémoriser le
lexique de la rubrique Vocabulario. Un élève donnera un des mots, et demandera aux autres un
synonyme ou un contraire de ce mot.

On corrigera également les exercices du manuel
et / ou du cahier d’activités donnés en devoir à la
maison.

Compétence grammaticale
Cuando + subjonctif.
Repaso : Le présent du subjonctif.
Compétence orthographique
Le « c » et le « qu ».
Objectif culturel
(Re)découvrir un célèbre personnage de BD :
Gaturro.
[24]

–Bueno, a él mucho le gusta la música y
la actuación.
–Ok, y ahí te has reído un poquito, te
preocupa un poquito que le guste la
música y la actuación.
–Sí.
–Te preocupa.
–Un poco.

PHASES DE LA SÉANCE
> DÉCOUVERTE DE LA THÉMATIQUE :
Antes de leer
1. Cette activité se décompose en deux temps :
une courte compréhension de l’oral et la compréhension d’une BD de Gaturro. Ces deux activités
peuvent être proposées dans l’ordre que vous
désirez. Dans les deux cas, les élèves commenceront à acquérir le lexique des professions, et
à employer la structure Cuando + subjonctif. Ils
aborderont également le thème de l’orientation,
qui sera développé dans l’activité de production
qui suit. Corrigé :
1. a. Cuando sea mayor, al hijo de Marisol le
gustaría ser psicólogo, periodista, o chef.

b. A Marisol le preocupa porque su hijo no sabe
qué quiere hacer. Además, a su hijo le gusta la
música y la actuación, y a Marisol le preocupa
esto porque son profesiones artísticas.
Cette deuxième question pourra être l’occasion de revoir la présence obligatoire du a dans
la structure « Al hijo le gusta » ou « A Marisol le
preocupa ».
2. a. Al principio, cuando sea mayor, Gaturro
quiere ser astronauta, bombero, estrella del rock,
futbolista o actor.

b. Finalmente, prefiere ser gato porque es mucho
más divertido.
Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | COMPRÉHENSION DE L’ORAL |

El hijo de Marisol

(car différence avec français), l’emploi du subjonctif après cuando. On lira donc la rubrique Gramática avec les élèves avant qu’ils ne commencent
l’activité. On leur proposera également de se
reporter à la page VOCABULARIO de l’unité (p.
55) pour y trouver la profession qu’ils souhaitent
exercer. Ceux qui auraient d’autres idées demanderont bien sûr le mot au professeur.
On lira ensuite avec eux la consigne, qui se compose de deux moments. On pourra insister, à
cette occasion, sur l’importance de faire des paragraphes (au moins deux ici).
> RÉEMPLOIS, TRANSFERT : Después de escribir

Cette activité propose de vérifier l’acquisition du
lexique de la séance. Elle pourra être proposée en
fin d’heure, ou lors du cours suivant, en guise de
reprise.
> GRAMÁTICA
Cette rubrique insiste sur l’emploi du subjonctif
dans une proposition subordonnée au futur, et
permet logiquement de revoir la formation du
subjonctif. Nous vous conseillons de la lire avant
de proposer l’activité d’expression écrite aux
élèves, afin qu’ils se concentrent plus particulièrement sur ce point. L’exercice pourra être fait à la
maison, et corrigé lors du cours suivant. Corrigé :
1. a. Cuando Gaturro tenga 20 años, no hará
nada.
b. Cuando seáis adultos, tendréis buenos oficios.
c. Estaré muy contento cuando sepa qué voy
a hacer.

d. Adivinaremos la profesión cuando la mimes.
> ¿CÓMO SE ESCRIBE?
Cette rubrique vise à éviter les erreurs d’orthographe entre « c » et « qu », notamment dans le
mot « cuando ».

PROLONGEMENTS POSSIBLES
• Grammaire : exercice 2 p. 54 du manuel.
• Exercice 4 p. 27 du Cahier d’activités.
• Exercice 15, U3, de la banque d’exercices p. 131.

> ACQUISITION ET FIXATION DES ÉLÉMENTS :
Escribe

3. Cette activité de production écrite reprend une
des difficultés grammaticales de cette séquence
86

Cuando seamos mayores

• Lexique : exercice 2 p. 55 du manuel.
• Exercices 2 et 3 p. 25 du Cahier d’activités.
• Compréhension de l’oral : Estudios y futuro p. 28
du Cahier d’activités.
87

Unité 3

REPRISE INTERACTIVE
POUR LE COURS SUIVANT
Comme nous le disions précédemment, l’activité
de Después de escribir pourra être proposée en
reprise, avant de vérifier l’acquisition du lexique
des professions. On corrigera également les différents exercices de grammaire, lexique ou compréhension donnés à la maison.

la première question, afin de varier les réponses,
de reprendre le point grammatical de la séance
précédente et de commencer à faire travailler
celui de cette séance, on pourra demander aux
élèves : ¿Qué profesión curiosa te gustaría ejercer
cuando seas mayor?. Production possible :
• Peluquero para gatos.
• Periodista de falsas noticias.
• Psicólogo para perros.

LECCIÓN 3

Manuel p. 48

¡Pero si eres una niña!
Cette leçon est consacrée à la compréhension
orale. Les élèves réfléchiront aux préjugés filles /
garçons au moment de choisir son futur métier.

OBJECTIFS
Compétence de communication
Comprendre des préjugés.
Compétence lexicale
Les préjugés.
Compétence grammaticale
Le conditionnel.

Pour en

savoir

Ce type d’enquête est régulièrement proposée par Adecco en
Espagne.
Les résultats montrent que la différenciation filles / garçons est toujours présente,
et que les professions qui ressortent sont
généralement les mêmes depuis plusieurs
années. Vous trouverez, sur Youtube par
exemple (en tapant « Encuesta Adecco qué
quieres ser de mayor »), des vidéos qui
commentent ces résultats, et que vous
pourrez proposer à vos élèves en complément de cette page de leçon.

Repaso : L’expression de l’opinion.
Compétence phonologique
Les groupes « ia » et « ía ».
Objectif culturel
Connaître le problème de l’inégalité filles / garçons
au moment de choisir son orientation.

PHASES DE LA SÉANCE
> DÉCOUVERTE DE LA THÉMATIQUE :
Antes de escuchar
1. La thématique de cette séance, l’(in)égalité
filles / garçons au moment de choisir sa profession, est introduite par un document « léger », un
dessin qui illustre une enquête faite par Adecco
et qui vise à savoir quelle profession les enfants
espagnols souhaitent faire. Les résultats sont
éloquents (et les élèves ne manqueront pas de
le remarquer) : plus d’un cinquième des garçons
veulent être footballeurs et plus d’un quart des
filles veulent être professeures.
2. Ce document iconographique propose également une série de « professions curieuses », qui
interpelleront certainement les élèves. Elles font
l’objet des questions de Antes de escuchar. Pour
88

[25]

balón. Dejará alucinado a todo el mundo.
Sin embargo, cuando nos contó su sueño,
Nacho y Diego empezaron a reírse de ella.
¿¿¿Túúú???, ¡pero si eres una niña! Ese
sueño nunca se cumplirá. Los mejores
futbolistas son todos hombres,
eso lo sabe todo el mundo. Yo sabía que,
aunque parecía enfadada, lo que pasaba
era que estaba triste porque no era la
primera vez que le decían es de que el
fútbol no era para las niñas. Aquel día
me quedé muy preocupado por ella y me
acordé de ese momento al pensar en la
redacción. ¿Es que antes de contestar
qué queremos ser de mayores tenemos
que pensar en si somos niños o niñas?
¿Es que hay profesiones para niños y
profesiones para niñas? ¿Dónde está
escrito eso?.
> ACQUISITION ET FIXATION DES ÉLÉMENTS :
Escucha
Cet enregistrement propose un contrepoint à
l’enquête d’Adecco dont les élèves auront observé
les résultats grâce au document iconographique.
Ce sera non seulement l’occasion d’un travail de
compréhension de l’oral, mais aussi celle d’une
réflexion sur cette problématique de société.
Corrigé :

Cuando seamos mayores

> RÉEMPLOIS, TRANSFERT : Después de escuchar

Cette activité d’expression orale sera tout
d’abord l’occasion pour les élèves d’employer le
conditionnel, point grammatical de la séance. Si
besoin, vous pourrez leur donner en amorce, sous
forme lexicalisée : « Si Pepo fuera futbolista… » et
« Si Irene fuera futbolista… ». Vous pourrez également écrire au tableau un certain nombre de
mots-outils de comparaison et d’opposition (présents dans la page CON MÉTODO de L’UNITÉ 5 du
manuel de 4e (p. 88), ou dans L’UNITÉ 5 du manuel
de 3e). Vous pourrez alors demander aux élèves
les plus à l’aise de comparer les deux possibles
vies de Pepo et d’Irene, et ainsi mettre en place
une pédagogie différenciée.
> GRAMÁTICA
La rubrique grammaticale de la séance est consacrée à la formation et à l’emploi du conditionnel,
que les élèves utiliseront notamment dans le Después de escuchar. Cette page de leçon sera également l’occasion de revoir l’expression de l’opinion,
proposée en REPASO. Corrigé :
a. Pepo ganaría más dinero que Irene.
b. Héctor y tú seríais muy famosos.
c. Tendría que estudiar mucho.
d. Todos los niños harían lo mismo.

3. “¿Qué quiere ser de mayor? Muchas veces me
habían hecho esa pregunta, pero nunca había
sabido responderla.”

[26] [27]
> ¿CÓMO SE PRONUNCIA?
Cette rubrique aborde la différence de prononciation entre « ia » et « ía ». Le professeur pourra la lire
avec les élèves, et leur faire répéter les mots proposés après avoir écouté la piste [26]. Puis, avec la
piste [27], les élèves répèteront le Trabalenguas,
d’abord collectivement, puis individuellement.

5. De mayor, Irene quiere ser futbolista.

PROLONGEMENTS POSSIBLES

7. Irene se siente triste, porque no es la primera
vez que le dicen que el fútbol no es para las niñas.
Pepo se siente preocupado por ella.

• Exercice 1 p. 26 du Cahier d’activités.

4. A Pepo le gusta mucho el fútbol. “La verdad
es que me encanta el fútbol, me pasaría horas y
horas jugando.”
6. Cuando Irene habló de su proyecto, sus amigos
se rieron porque es una niña y dicen que futbo­
lista es una profesión para los chicos.

8. Al final, Pepo se pregunta: “¿Es que hay profe­
siones para niños y profesiones para niñas?”.
Fiche photocopiable. Guide p. XX

Le professeur pourra donner des exercices différents aux élèves en fonction de leur profil ou un
nombre d’exercices plus ou moins élevé et faire
ainsi de la différenciation pédagogique.
• Grammaire : exercice 3 p. 54 du manuel.
• Exercice 16, U3, de la banque d’exercices p. 131.
• Exercice 1.a. Prononciation, p. 30 du Cahier
d’activités.

U3 | COMPRÉHENSION DE L’ORAL |

¿Qué quieres ser de mayor?

89

Unité 3

REPRISE INTERACTIVE
POUR LE COURS SUIVANT

Corrigé :
1. a. Se trata de una campaña.

Pour réactiver le lexique et le conditionnel, le professeur pourra demander aux élèves, en début
de cours suivant : « ¿Cómo serían las cosas en un
mundo ideal? ». Si vous le souhaitez, vous pouvez
anticiper cette question de reprise en demandant
aux élèves de chercher des photos pour illustrer
leur vision de ce « monde idéal ».

LECCIÓN 4

Manuel p. 49

Fijarse metas
Cette leçon est consacrée à l’expression orale en
continu. Le thème abordé est le futur des jeunes.

OBJECTIFS
Compétence de communication
Parler des solutions d’avenir.
Compétence lexicale
L’avenir.
Compétence grammaticale
Les pronoms compléments.
Repaso : L’enclise.

Compétence phonologique
Les groupes « en », « an » et « in ».
Objectif culturel
La situation des jeunes au Mexique.

PHASES DE LA SÉANCE
> ANTICIPATION : Antes de hablar
1. La vidéo que nous vous proposons dans cette
page de leçon ne fera pas l’objet d’une compréhension orale, mais sera support d’une compréhension écrite. On lira donc avec les élèves les
deux notes présentes sous le photogramme. Si les
élèves n’ont pas le temps de lire et comprendre le
texte, on n’hésitera pas à faire des petites pauses
de quelques secondes. Après avoir répondu aux
questions du Antes de hablar, on pourra s’arrêter
sur le point grammatical de la séance. On demandera aux élèves de relever les pronoms COD et
COI (que vous pourrez entourer au tableau, si
vous projetez sur celui-ci) et on leur demandera
de trouver ce que remplacent ces pronoms. On
arrivera alors à la règle énoncée dans la rubrique
Gramática.
90

b. Los colores y las letras cambian a lo largo del
vídeo. Los colores oscuros al principio simbolizan
los problemas, y el azul las soluciones. El tamaño
de las letras también es importante, porque las
palabras claves son más grandes que las otras.
2. Cette question permettra aux élèves de récapituler le message de la vidéo, dont ils auront
besoin pour l’activité de production suivante. Production possible :
• Según el vídeo, es importante que los jóvenes
tengan un plan de vida porque así se fijan metas.
• Cuando una persona se fija metas, quiere
alcanzarlas y por lo tanto no cae en la
delincuencia.
• Es importante no solo para estos jóvenes, sino
para todo un país. Efectivamente, si un joven tiene
un plan de vida “evitará las situaciones de riesgos”
(como el alcohol o las drogas), “tendrá un trabajo
digno”, “formará una familia” e inculcará lo mismo
a sus hijos. Así, los problemas del país podrán
solucionarse.

Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT |

Fijarse metas

> RÉEMPLOIS, TRANSFERT : Después de hablar
Cette activité de production orale élargit la thématique des campagnes de sensibilisation et
fait réfléchir les élèves à leur(s) objectif(s) et à
leur efficacité. Pour les aider, tant au niveau du
lexique que des idées, on leur proposera de lire les
expressions de la rubrique Vocabulario.
Si vous le souhaitez, vous pourrez, au cours précédent, demander aux élèves de chercher des
affiches ou des campagnes de sensibilisation, ou
le faire après l’activité d’expression orale principale Habla si les élèves ont la possibilité d’utiliser
Internet.
> GRAMÁTICA
Cette rubrique est consacrée à l’emploi des pronoms compléments COD et COI, qui présentent
une difficulté particulière pour les élèves aux 3e
personnes. Pour les élèves qui auraient des difficultés à différencier les pronoms COD et COI, on
leur demandera simplement de retenir la dernière
phrase de la rubrique : « le » en français se dit « lo »
en espagnol et « lui » se dit « le ». Corrigé :
a. Hay que enseñarles el respeto.
b. Los utilizan.
c. Voy a comentarlas.
d. Les explicaré el problema.

> ACQUISITION ET FIXATION DES ÉLÉMENTS :
Habla
3. Cette activité d’expression orale se fera en deux
temps: un temps de préparation, puis un deuxième temps de production à proprement parler.
Pour gagner du temps, et afin que les élèves ne
soient pas bloqués par les idées, on pourra faire la
première partie de préparation en classe entière,
ou en groupes (de quatre élèves par exemple). Si
vous le souhaitez, vous pouvez également intégrer cette préparation à l’activité d’anticipation,
en demandant aux élèves de développer davantage leur réponse aux questions 1.b. et 2. La trace
écrite qu’ils noteront dans leur cahier servira alors
pour l’activité d’expression orale.
En ce qui concerne le lexique, on leur demandera
de s’appuyer sur les deux premières expressions de
la rubrique Vocabulario, ainsi que sur la dernière.
On pourra également écrire au tableau des
expressions telles que : una mueca, una sonrisa,
harapos, la delincuencia, un arma de fuego, etc.

[28] [29]
> ¿CÓMO SE PRONUNCIA?
La rubrique de phonologie aborde les groupes en
« an », « en », « in » et « am », « em », « im » et vise
à rappeler aux élèves que la nasalisation n’existe
pas en espagnol. Pour que les élèves travaillent
ce point, on utilisera les pistes [28] et [29] et
on leur demandera de répéter les mots, puis le
Traba­lenguas.

PROLONGEMENTS POSSIBLES
• Grammaire : exercices 4 et 5 p. 54 du manuel.
• Exercice 5 p. 27 du Cahier d’activités.
• Exercice 17, U3, de la banque d’exercices p. 131.
• Compréhension de l’écrit : Los tres adolescentes
mexicanos con un pie en Marte, p. 29 du Cahier
d’activités.
• Exercice 1.b. Prononciation, p. 30 du Cahier d’activités.

Cuando seamos mayores

REPRISE INTERACTIVE
POUR LE COURS SUIVANT
Pour vérifier les acquis lexicaux et grammaticaux du cours précédent, on pourra proposer aux
élèves d’autres campagnes de sensibilisation. Si
vous le souhaitez, vous pourrez en profiter pour
faire découvrir la thématique de la leçon suivante,
le travail des enfants, en utilisant des affiches de
la Journée mondiale contre le travail des enfants,
comme celle proposée dans le Cahier d’activités,
page 30, par exemple.

LECCIÓN 5

Manuel p. 50

Jóvenes trabajadores
Cette leçon est consacrée à l’expression orale dialoguée. Elle aborde la thématique du travail des
enfants.

OBJECTIFS
Compétence de communication
Exprimer son opinion sur un problème de société.
Compétence lexicale
Le travail des enfants.
Compétence grammaticale
L’expression de l’indignation.
La traduction de « depuis ».
Objectif culturel
Connaître le problème du travail des enfants en
Amérique latine.

PHASES DE LA SÉANCE
> ANTICIPATION
Comme nous vous l’indiquions précédemment,
vous pourrez faire découvrir la thématique du
travail des enfants, tout en reprenant celle des
campagnes de sensibilisation, avec la description
et l’analyse sommaire d’une affiche de la Journée mondiale contre le travail des enfants. Ces
affiches, souvent explicites, permettront une
première approche de ce problème de société très
présent en Amérique latine.
> DÉCOUVERTE DE LA THÉMATIQUE :
Antes de dialogar
Ce texte est extrait du livre de Sandra Arenal, No
hay tiempo para jugar, qui compile le témoignage
de nombreux enfants travailleurs mexicains.
91

Unité 3

Nous vous proposons ici celui de Rosario, une
adolescente qui travaille pour payer sa fête de
quinceañera. Ce document sera donc l’occasion
d’aborder cette fête traditionnelle et si importante pour les jeunes Mexicaines. Ce témoignage,
qui ne donne pas une vision trop « pathétique »
de ces enfants, permettra tout de même de faire
réfléchir les élèves à la situation de ces adolescents, et, par là même, de réfléchir à leur propre
situation. On pourra également amener les élèves
à comprendre que Rosario reproduit finalement le
discours des adultes, et que le travail des enfants
est choquant. Corrigé :
1. El texto trata del trabajo infantil.
2. Rosario trabaja en una fábrica porque quiere
ahorrar dinero para pagar su fiesta de quince­añera.
Fiche photocopiable. Guide p. ??

U3 | COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT |

Trabajar a los 14 años

> ACQUISITION ET FIXATION DES ÉLÉMENTS :
Dialoga
3. Avant de procéder à cette activité de production orale, on lira avec les élèves les rubriques
Gramática et Vocabulario. La première attirera
leur attention sur deux points grammaticaux
dont ils auront besoin pour l’activité : l’expression
de l’indignation et la traduction de « depuis ».
Ils pourront, s’ils le souhaitent, se reporter à la
rubrique Gramática (p. 47) afin de revoir rapidement la formation du subjonctif. La deuxième
rubrique, en plus du lexique, pourra leur donner
quelques idées.
Cette activité se fera en binômes, tous en même
temps, ou les uns après les autres si vous souhaitez noter les erreurs et procéder ensuite à
une remédiation. On n’hésitera pas à faire noter
quelques phrases pertinentes, telles que : Rosario
trabaja desde hace dos años ou Me escandaliza que
adultos exploten a los niños. Production possible :
-Hola Rosario. ¿Cómo estás?
-Bien, ¿y tú?
-Bien. Dime, ¿desde cuándo trabajas?
-Trabajo desde los 12 años.
-¿Trabajas desde hace 2 años?
-Sí. Y tú, ¿cómo es tu vida?
92

-Pues, yo voy a la escuela todos los días, o casi. La
verdad, ¡me escandaliza que adultos exploten a los
niños!
-A mí no me indigna que jóvenes como yo trabajen.
Nos permite ganar dinero.

> RÉEMPLOIS, TRANSFERT : Después de dialogar

L’activité proposée ici reprend un des points
grammaticaux de l’unité, vu en LEÇON 3, le conditionnel. Les élèves pourraient également avoir
besoin de l’impératif. On leur (re)donnera donc la
formation de ce temps, ou on leur demandera de
se reporter au PRÉCIS GRAMMATICAL (p. 114).
Si vous le souhaitez, vous pourrez faire travailler
les élèves par binômes. Ils auront ainsi davantage
d’idées, et les productions pourront être plus
conséquentes. Ils pourront, comme pour l’activité précédente, s’aider de la rubrique Vocabulario,
ainsi que de la partie El trabajo infantil de la page
VOCABULARIO (p. 55), de leur manuel.
> GRAMÁTICA
Cette rubrique aborde deux points grammaticaux
qu’utiliseront les élèves lors de l’activité d’expression orale dialoguée: l’expression de l’indignation
et la traduction de « depuis ». On lira donc avec
eux ces deux points avant le Dialoga. Corrigé :
1. a. Nos escandaliza que esos niños tengan esta
vida.
b. Te indigna que nadie haga nada.
2. a. Trabajo desde el año pasado.
b. Nos conocemos desde hace 3 meses.

PROLONGEMENTS POSSIBLES
• Grammaire : Exercices 6 et 7, p. 54 du manuel.
• Exercices 3 et 6 p. 27 du Cahier d’activités.
• Expression orale : Exercice 2, d’Entraînement
à la lecture et exercice 3, d’Entraînement à
l’expression orale en continu, p. 30 du Cahier
d’activités.
• Culture : Exercice 3 p. 33 du Cahier d’activités.
> ¡MUY INTERESANTE!
Cette rubrique culturelle axée sur un problème
majeur en Amérique latine pourra, après avoir été
lue à voix haute par un élève, faire l’objet d’une
réflexion sur les conditions de vie de ces enfants. Le
professeur pourra orienter cette réflexion grâce à
des questions telles que : En vuestra opinión, ¿por

qué trabajan estos niños?, ¿Qué otros derechos
defiende la ONU para esos niños? ou encore ¿Qué
piensas de esta situación?. Ceci permettra de
reprendre un des points grammaticaux de l’unité,
l’expression de l’opinion.

DE VIAJE
Manuel p. 51
POR LA ACTUALIDAD
Los indígenas latinoamericanos hoy
On demandera tout d’abord à un ou deux élèves
de lire le premier paragraphe de cette page, Del
ayer al mañana, puis on attirera les élèves sur les
deux informations données en haut de la page,
ainsi que sur la carte de l’Amérique latine reproduite à côté. Ce sera ici l’occasion de faire un
rappel sur les civilisations pré-colombiennes, en
demandant aux élèves de rappeler quelles civilisations vivaient dans les pays en jaune.
On procèdera ensuite à la lecture du deuxième
paragraphe, intitulé Unas figuras destacadas, qui
présente sommairement trois figures indigènes,
Rigoberta Menchú, Evo Morales et Diego Ancalao.
Vous pourrez, si vous le souhaitez, donner
quelques informations supplémentaires aux
élèves grâce aux rubriques En savoir plus ci-après,
ou bien demander aux élèves de faire quelques
recherches, à la maison, sur ces trois personnalités.
Enfin, on lira le troisième paragraphe, davantage
tourné vers l’avenir, intitulé El porvenir de las len­
guas indígenas, et qui présente un groupe de rock
qui chante en tzotzil. La revendication des origines
indigènes est de plus en plus présente en Amérique latine. Ainsi, vous pourrez donner d’autres
exemples de la présence des langues indigènes,
à la télévision par exemple, avec des émissions
ou des séries proposées exclusivement dans ces
langues.
Pour récapituler les idées essentielles de ces
trois paragraphes, on demandera aux élèves de
répondre aux trois questions en bas à gauche de
la page. Corrigé :
1. Los indígenas son muchos en América latina.

2. Rigoberta Menchú es una indígena famosa
porque recibió el premio Nobel de la Paz, en 1992.
Evo Morales es otro indígena destacado porque es/
fue presidente de Bolivia durante muchos años.
3. La particularidad de Lumaltok es que canta en
lengua indígena, más precisamente en tzotzil, un
idioma que se habla en México.

Cuando seamos mayores

Pour en

savoir

Rigoberta Menchú est née en
1959 au Guatemala. D’origine
quiché, elle commence à
travailler dans une finca, comme beaucoup d’indigènes, à l’âge de 5 ans. Son
enfance est marquée par la pauvreté, la
discrimination raciale et la répression de
la part des classes dominantes. Rigoberta
Menchú commence alors à dénoncer, de
façon pacifique, la violation systématique, des droits de l’homme pour les
paysans indigènes. Ses entretiens avec
Elizabeth Burgos donnent naissance au
livre Yo, Rigoberta Menchú. C’est sur
la base de ce témoignage, aujourd’hui
controversé, qu’elle obtient en 1992 le
prix Nobel de la Paix « en reconnaissance
de son travail pour la justice sociale et la
réconciliation ethno-culturelle basées sur
le respect pour les droits des peuples
autochtones ».
Evo Morales est né en 1959 en Bolivie.
Issu d’une famille modeste aymara, il doit
très jeune abandonner ses études pour
travailler afin de gagner sa vie. Rapidement, il s’engage dans la lutte syndicale
pour lutter contre les injustices sociales.
Il est élu au Parlement bolivien en 1997,
puis est élu président en décembre 2005
(il prendra ses fonctions en janvier 2006).
Lors de son 3e mandat (le dernier selon la
Constitution bolivienne), il propose un
référendum pour modifier la constitution
et se présenter pour un quatrième
mandat. Des accusations de corruption
poussent la population à voter contre la
modification proposée.
Diego Ancalao est né en 1980 au Chili.
Fils de paysans mapuches, il s’adonne
très tôt au karaté, qu’il pratiquera au
niveau international, comme représentant du Chili. Sa carrière politique
nationale commence avec le Partido
Demócrata Cristiano de Chile, sous
l’étiquette duquel il se présente comme
député, sans être élu. En 2014, il rejoint
Izquierda Ciudadana de Chile et est élu
président du parti en mai 2015. Il devient
alors le premier Mapuche à la tête d’un
parti politique au Chili.
93

Unité 3

> ACTIVITÉ TIC
L’activité TIC que nous vous proposons ici a l’avantage de se faire sur un site qui permet de créer des
quiz, et dont les étapes à suivre sont formulées en
espagnol. Les consignes, relativement simples, ne
devraient pas poser de problème de compréhension pour les élèves. On pourra tout de même leur
donner la traduction de agregar, et leur préciser
le nombre de réponses possibles qu’ils doivent
imaginer. Bien qu’on leur demande trois réponses
dans la consigne du manuel, ce nombre pourra
varier suivant les élèves, dans une démarche de
pédagogie différenciée (de 2 pour les plus faibles
à 4 pour les plus à l’aise, par exemple). Lorsque les
élèves auront terminé de créer leur quiz, individuellement ou en groupe, on pourra leur demander de répondre aux questions de leurs camarades, en salle informatique ou à la maison.
Il est à noter que les claviers français ne permettent pas de taper les voyelles accentuées
directement sur le site. Pour remédier à ce problème, vous pourrez demander aux élèves de
taper préalablement leurs questions et leurs
réponses sur Word ou tout autre traitement de
texte, puis de les copier, comme nous le proposons dans la fiche Publica tu quiz.
Fiche photocopiable. Guide p. XX
U3 | TIC | Publica tu quiz

> VÍDEO
La vidéo proposée est un prolongement du dernier paragraphe de la page DE VIAJE POR LA
ACTUALIDAD, puisqu’elle aborde le thème du
multilinguisme au Pérou. Elle pourra donc être
visionnée juste après la lecture de la partie El
porvenir de las lenguas indígenas. Produite par le
Ministère de la Culture péruvien, elle donne différents exemples de la diversité linguistique du
Pérou, et montre l’importance que ces langues
ont dans la culture du pays.

Cette vidéo étant relativement longue, nous proposons dans le manuel de la visionner jusqu’à la
minute 1 :39. Mais vous pouvez également montrer aux élèves la deuxième intervention de José
Antonio Vásquez (minute 0:59), qui aborde le
thème de l’éducation dans ces différentes langues. Corrigé :
6. Dos idiomas hablados en Perú son el ashaninka
y el awajún (o el shawi).
94

7. Las cifras relacionadas con las lenguas en Perú son:
• 47: número de lenguas registradas.
• 4 millones: número de personas que hablan
estas lenguas.
• 4: número de lenguas que existen en los Andes.
• 43: número de lenguas que existen en la zona
amazónica.
Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | VÍDEO | Perú, país de muchas

lenguas

PROLONGEMENTS POSSIBLES
• Cahier d’activités, activité CULTURE, p. 32.
• Cahier d’activités, exercice 2 p. 33.

Manuel pp. 52-53

EN GRUPOS
[08]

–Sí.
–Muy clara, no.
–Sí, porque es lo que me llena día a día,
es ir adelante. Eso es lo que me gusta hacer y lo que… con lo que me siento pleno
hacerlo.
–No.
Cette double-page, que vous pourrez faire en AP,
permettra aux élèves d’approfondir leur réflexion
sur leur orientation. La problématique, ¿Cómo
preparar el futuro?, les invite à penser non seulement à leur avenir individuel, mais aussi au futur
de façon plus globale, en lien avec la vidéo de la
LEÇON 4 (p. 49).
Dans un premier temps, la classe entière regardera la vidéo proposée, et répondra aux questions.
Ensuite, on mettra les élèves par groupes de 4 afin
qu’ils se concentrent sur un des exemples de la
double-page : une championne de lutte, un (très)
jeune scientifique, un écrivain prometteur ou une
jeune entrepreneuse. Ces groupes peuvent être
hétérogènes, pour que les élèves les plus à l’aise
aident ceux en difficulté, ou plus homogènes si
l’on veut faire de la pédagogie différenciée. Les
différentes longueurs des textes vous permettront de faire travailler les élèves à un rythme différent, tout en leur laissant le même temps. Ainsi,
les élèves qui ont des difficultés en compréhension écrite travailleront sur le premier document,
plus court, alors que ceux qui se sentent plus à
l’aise pourront se concentrer sur le dernier.
Les élèves répondront, en groupe ou individuellement, aux questions 2.a., b., c. et d. proposées
dans l’encadré du haut. Après cette activité de
compréhension, on lira avec eux la question 3 du
Todos juntos (p. 53). Comme indiqué dans cette
question, un représentant de chaque groupe fera
un compte rendu de l’exemple qu’il aura étudié.
La deuxième partie de la question, quant à elle,
pourra être faite à l’oral ou à l’écrit, suivant les
besoins des élèves, dans une démarche de pédagogie différenciée. Enfin, en guise de conclusion à
cette double-page, la classe, en entier, répondra à
la problématique proposée.
La dernière activité d’expression orale fait une
sorte de bilan de la réflexion que les élèves auront
menée tout au long de la séquence. Bien que proposée en expression orale en continu, elle pourra

Cuando seamos mayores

également être l’objet d’une expression écrite.
Corrigé :
Toda la clase
1. a. Ocho jóvenes saben qué van a estudiar y
cuatro no están seguros.
b. Tres proyectos de estudios son gastronomía
internacional, educación física o ingeniería indus­
trial.
c. A la chica de azul le gusta estar con la gente y
viajar.
• Grupo 1

2. a. La joven se llama Lucía Yépez y tiene 15 años.
b. Es deportista, más precisamente campeona de
lucha olímpica.
c. Lo que la motiva es “dejar en alto el nombre de
su país”.
d. Cette question, plus libre, pourra être
l’occasion d’une expression orale dialoguée
au sein du groupe.
• Grupo 2

a. El joven se llama Jeison Silgado y tiene 15 años.
b. Es el líder del grupo de Jóvenes Investigadores
Macondistas, es decir que se dedica a las ciencias.
Con otros jóvenes, buscan otra forma de generar
energía en su ciudad.
c. Lo que lo motiva es ayudar a su pueblo.
d. Cette question, plus libre, pourra être
l’occasion d’une expression orale dialoguée
au sein du groupe.
• Grupo 3

a. El joven se llama Eduardo Rodríguez y tiene 15
años.
b. Ha ganado un concurso de escritura.
c. Lo que lo motiva es el la afición por la lectura,
le encanta leer. Dice que “prefiere pasar el tiempo
leyendo un buen libro que jugar con el móvil”.
d. Cette question, plus libre, pourra être
l’occasion d’une expression orale dialoguée
au sein du groupe.
• Grupo 4

a. La joven se llama Melissa Enríquez Quiroa y
tiene 15 años.
b. Su actividad consiste en escribir un blog sobre
su tema favorito, “la belleza y la moda”.
c. Al principio, lo que la motivaba era tener dinero
para comprar ropa.
d. Cette question, plus libre, pourra être
l’occasion d’une expression orale dialoguée
au sein du groupe.
95

Unité 3

GRAMÁTICA

Manuel p. 54

Cette page reprend et approfondit les points
grammaticaux des pages de leçons :
L’absence de préposition de
Cuando + subjonctif
Le conditionnel

Les pronoms compléments

L’expression de l’indignation
La traduction de « depuis »

Corrigé :

1. a. Decide estudiar en una academia.
b. Las clases particulares permiten aprobar
los exámenes.
c. El colegio propone dar clases durante
las vacaciones.

2. a. Cuando seamos mayores, seremos felices.
b. Cuando conozcas a Nik, le hablarás de Gaturro.
c. Eligirá una carrera cuando tenga una idea.
3. a. Irene podría ser futbolista.
b. Iríais a verla jugar.
c. Cumpliríamos nuestros sueños.
d. Lo harías todo para ser actor.
e. Estudiaría arquitectura.

4. a. No entiendo nada, necesito que me ayudes.
b. Marta, Víctor, ¡os admiro mucho!
c. ¿Quién hace la audiodescripción? ¡Yo la hago!
d. ¿Puedes dar los apuntes a Alfonso y Patricia?
Sí, les traigo los apuntes esta tarde.
e. A nosotros nos gusta leer pero a Juan y Elisa
no les gusta.
5. a. No puedo verlos hoy.
b. Voy a describirle el vídeo.
c. Estamos analizándolas.

6. a. Me indigna / escandaliza que un niño
no pueda ir a la escuela.
b. Me indigna / escandaliza que algunos exploten
a niños.
c. Me indigna / escandaliza que estéis de acuerdo.
d. Me indigna / escandaliza que no
te escandalices.
7. a. Trabajan desde 2010.
b. Conocéis este problema desde hace un año.
c. El día contra el trabajo infantil existe desde
hace años.
d. Debatimos desde hace horas.

96

PROLONGEMENTS POSSIBLES
• Les exercices illustrés et ludiques, p. 26-27 du
Cahier d’activités.
• Pour aller plus loin et / ou satisfaire l’appétence
des élèves les plus curieux, exercices de l’unité 3, p. 131 de la banque d’exercices du manuel.

VOCABULARIO

Manuel p. 55

Cette page reprend, en l’enrichissant, le lexique
des pages de leçon :
1. La escuela
2. Las profesiones
3. El futuro
4. El trabajo infantil

• Gramática
1. Decido estudiar.

2. caber – decir – haber – hacer – poder – poner –
querer – saber – salir – tener – valer – venir.
3. Cuando gane bastante dinero, viajaré.
• Vocabulario
4. Listo.

5. Falso, significa « matière » en la escuela.
6. a. una doctora.

Fiche photocopiable. Guide p. XX
U3 | CARTES MENTALES

b. una veterinaria.
c. una actriz.
• Cultura

7. Se llama Evo Morales y era presidente de Boli­
via.

Corrigé :
1. a. repasar

8. En América Latina, el número de niños
trabajadores es de 6.000.000.

b. suspender

c. aburridas (o monótonas)

2. a. peluquero – periodista – psicólogo – policía
b. bombero – enfermero – psicólogo – veterinario
– doctor – médico
c. actor (actriz) – chef – cantante
3. a. construir su futuro
b. fijarse metas
c. realizar un sueño
d. aprobar

9. En la época de Goya, las pinturas eran más
caras si el pintor tenía que pintar las manos.
10. Los países latinoamericanos que tienen más
población indígena son Bolivia, Guatemala y Perú.

... Y ACTUAR

MIS PROYECTOS

Manuel p. 57

Projet 1 individuel
Le projet individuel « Explico en qué consistirá mi
plan de vida » permettra aux élèves de faire part de
leurs projets pour l’avenir, sur le plan professionnel mais aussi personnel. Pour gagner du temps,
on pourra demander aux élèves de chercher les
photos qu’ils souhaitent utiliser à la maison. En ce
qui concerne les légendes de ces photos, on pourra leur demander de les imaginer chez eux, ou en
cours. Dans un cas comme dans l’autre, on s’assurera de la bonne compréhension des consignes et
on donnera aux élèves les critères d’évaluation. Si
vous optez pour la version TIC de ce projet, vous
pourrez, là aussi, demander aux élèves de préparer le diaporama chez eux, ou pendant une heure
de cours, en salle informatique.
Après cette étape préparatoire, les élèves procéderont à l’activité de production orale proprement dite, en classe. Pour ce faire, ils reprendront
le lexique de la séquence, ainsi que les points
grammaticaux comme le futur ou cuando + subjonctif. Vous pourrez, si cela vous semble nécessaire, leur préciser qu’ils doivent, en conclusion
par exemple, utiliser le conditionnel.
Fiche photocopiable. Guide p. XX
U3 | FICHE D’AIDE TIC | Projet 1

Adivina mi palabra favorita

4. a. explotar
b. peligroso
c. derecho

PROLONGEMENTS POSSIBLES
• Les exercices illustrés et ludiques des p. 24-25
du Cahier d’activités.

QUIZ DE LA UNIDAD

en cours ou à la maison. Les élèves enrichiront
ces questions avec d’autres qu’ils inventeront
eux-mêmes, ce qui leur permettra de fixer leurs
acquis. En fin d’année, les cartes des différentes
unités formeront un jeu pour les dernières heures
de cours. Corrigé :

Cuando seamos mayores

Manuel p. 56

SABER ... 
Le quiz proposé permet aux élèves de faire un
bilan de leurs acquisitions lexicales, grammaticales et culturelles de la séquence. Il pourra
servir de révision ludique avant une évaluation,

Cette deuxième activité ludique pourra elle aussi
servir de révision du lexique avant une évaluation.
Comme nous vous l’indiquons dans la consigne,
on mettra les élèves par groupes de 4. Chacun
devra penser à son mot préféré de la séquence,
et les autres élèves du groupe devront poser des
questions pour deviner ce mot. Si vous souhaitez
que cette activité serve de vérification des acquis
pour les élèves, vous leur demanderez de ne pas
avoir recours à leur manuel ou à leur cahier. En
revanche, si vous souhaitez que cette activité
soit l’occasion de revoir le lexique, en vue d’une
évaluation par exemple, vous pourrez laisser du
temps aux élèves pour qu’ils relisent les différents
documents et boîtes de lexique afin de trouver
leur mot préféré. Ils reverront ainsi le vocabulaire
de la séquence, et le réviseront sans même s’en
rendre compte !

Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | GRILLE D’ÉVALUATION | Projet 1

individuel EOC

Projet 2 collectif
Le projet « Creamos un mural para una campaña
de sensibilización » peut être mené en partenariat avec les collègues d’arts plastiques et / ou de
français. Ce projet peut être réalisé à la maison ou
en cours. Dans les deux cas, on veillera à la bonne
compréhension des consignes et on lira les critères
d’évaluation aux élèves. Les groupes pourront se
faire par affinité, ou être imposés par le professeur.
La première étape, qui consiste à chercher des photos, pourra se faire à la maison, éventuellement
97

Unité 3

de façon individuelle. On rappellera aux élèves
que la campagne doit concerner le Mexique, ou
au moins un pays l’Amérique latine, pour qu’ils se
concentrent sur l’aire culturelle hispanique.

Les étapes suivantes se feront en groupes de 3
ou 4 élèves. On pourra leur préciser qu’ils doivent
reprendre les idées et structures vues pendant la
séquence, comme l’expression de l’indignation,
par exemple, pour l’étape 3. Après avoir été corrigés par le professeur, les panneaux muraux pourront bien sûr être exposés dans la salle de classe
ou au CDI, par exemple.
Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | GRILLE D’ÉVALUATION | Projet 2

collectif EE

¡ EL DESCANSO MUSICAL! Manuel p. 57
Cette rubrique a pour vocation de faire écouter et
de faire découvrir quelques chansons du panorama musical hispanophone moderne à nos élèves.
Trois chansons sont proposées ici.

• Serás feliz est une chanson extraite de l’album
Tudo é possible (2009) du groupe de rock barcelonais Che Sudaka. Sur un rythme reggae, la chanson explique qu’on sera heureux quand…
• Cuando sea grande de Juan M. Escalada, vient
d’un projet pour la Feria de Ciencias de 2012, réalisé par des élèves de la province de Santa Fe, en
Argentine. Il s’agit d’une reprise d’une chanson de
Flavia Palmeiro, dont le son paraîtrait certainement plus dépassé pour les élèves.

• Como un niño est une chanson écrite par Omar
Porciúncula, pour le Projet E.P.T.I. (Educar para Preve­
nir el Trabajo Infantil), contre le travail des enfants.

Vamos alla 3e propose une liste Deezer pour plus
de commodité  ; si malheureusement les chansons étaient retirées du serveur, vous pourriez
aisément les retrouver en tapant le titre de la
chanson dans votre navigateur Internet.

CON MÉTODO
Manuel p. 58
Mes stratégies pour faire
une présentation à l’oral
Cette page de méthodologie permettra aux
élèves de gagner en confiance grâce à quelques
conseils pour la prise de parole en continu. Elle se
98

décompose en deux temps, la préparation, puis
la prise de parole à proprement parler. Dans la
première partie, intitulée Avant l’oral, les élèves
ont à leur disposition un exemple de notes prises
en vue d’une présentation sur le thème de l’(in)
égalité filles / garçons au moment de choisir son
orientation, thème abordé en LEÇON 3. Le professeur lira avec les élèves les différentes remarques
notées sur le côté de l’exemple, ainsi que la mise
en application de ces conseils sur la feuille de
notes. Les élèves liront ensuite la deuxième partie, Pendant l’oral.
La dernière partie, À ton tour !, propose aux
élèves une mise en application des conseils qu’ils
viennent de lire. On leur demandera de choisir un
document de l’unité, puis de préparer des notes,
comme dans l’exemple. Enfin, on pourra, pour les
aider, écrire au tableau les expressions proposées
dans la dernière bulle (cuando digo que…, quiero
añadir que…) et éventuellement ajouter quelques
connecteurs.

RECREARTE

Manuel p. 59

Cette page vise à forger progressivement une
culture artistique chez les élèves, tout en reprenant le thème des indigènes en Amérique latine.
Des rubriques explicatives mettent l’accent sur
l’indigénisme, et l’importance d’une partie du
corps, la main, dans de nombreux tableaux, dont
celui-ci.

• On pourra lire ces rubriques, ainsi que la présentation du peintre en haut de la page, avant de
demander aux élèves d’observer attentivement le
tableau.
• On lira ensuite la première question, concernant
les conditions de travail de ces paysans. Dans la
mesure du possible, vous projetterez l’œuvre et
pourrez ainsi dessiner certains éléments, comme,
par exemple, la position courbée des personnages
(qui n’est pas sans rappeler celle des esclaves dans
le célèbre mural de Diego Rivera, Plantación de
azúcar en Morelos).

• On demandera ensuite aux élèves de répondre
à la question suivante, puis de procéder aux « Jeu
des mains ».
Corrigé :

• En tu opinión, ¿cómo es la vida de los personajes del
cuadro? Production possible :

difícil. Vemos que lo que llevan pesa mucho, porque
van muy encorvados. Además, su cara muestra
tristeza y resignación.

• ¿Qué simbolizan las manos de los campesinos?
Production possible :
Las manos de los campesinos simbolizan el
trabajo.
1. Un primer elemento que muestra lo duro
del trabajo en el campo es la posición de los
personajes: las personas que llevan las papas
están muy encorvadas, lo que muestra que estas
pesan mucho. Otro elemento es la mano del
hombre del primer plano ya que se ve maltratada.
2. Se ve la cara de pocos indígenas. Esto permite
generalizar, y significa que existen muchos
indígenas en la misma situación.

3. Ce petit exercice ludique permettra aux élèves
d’observer plus attentivement le tableau.
Deux des quatre mains proposées appartiennent
à « Cave de papas ». Les deux autres viennent
de « Retrato de Mariano Goya », de Francisco de
Goya, et de « Las Meninas », de Diego Velázquez.
Ce dernier aura peut-être été abordé en classe
de 5e (Unité 1, p. 37 du manuel de 5e).

Las manos que pertenecen al cuadro « Cave de
papas » son la 2 y la 3 (arriba a la derecha y abajo
a la izquierda).

Pour en

savoir

Eduardo Kingman est né en
1913 et mort en 1997. Il fut l’un
des plus importants artistes
équatorien du XXe siècle. Après des
études aux Beaux-Arts de Quito, il part
au Venezuela, au Pérou, en Bolivie, puis
s’installe plusieurs mois à San Francisco.
Il revient ensuite à Quito, où il dirige Le
musée colonial et enseigne à l’école des
Beaux-Arts. Sa peinture reflète sa défense des indigènes, et son attachement
aux opprimés. Dans la plupart de ses
tableaux, la souffrance et la pauvreté
sont révélées grâce à l’expressivité des
visages et des mains, ce qui lui a valu le
surnom de El pintor de las manos.

Cuando seamos mayores

MI BALANCE

Manuel p. 60

1. Je peux parler d’un projet de vie.

Pour cette évaluation de l’expression orale en
continu, vous pourrez projeter le document au
tableau et laisser quelques minutes de réflexion
aux élèves. On prendra soin également de leur
rappeler de penser aux conseils de la page CON
MÉTODO (p. 58). Si vous le souhaitez, vous pourrez demander aux élèves de préparer quelques
notes.
On pourra préciser aux élèves évalués en niveau
A1 qu’ils doivent employer, outre le lexique de la
séquence, le futur, et aux élèves évalués en niveau
A2 qu’ils doivent utiliser le futur dans un premier
temps, puis le conditionnel. On pourra d’ailleurs
donner, à cette occasion, les critères d’évaluation.
Productions possibles :
A1

• En el documento, vemos a una chica joven. Encima
de ella está escrito “Yo tendré mi propia empresa.
Yo daré trabajo a mucha gente. Así que terminaré
Secundaria y estudiaré Económicas.” En este
cartel, la chica describe su plan de vida, explica qué
hará cuando sea mayor. Será emprendedora y
para eso cursará una carrera universitaria.
• Vemos que el documento pertenece a la campaña
“Gitanos con Estudios, Gitanos con Futuro”.
Entonces, se relaciona con el tema del futuro
profesional de los gitanos. Si tienen un plan de
vida, harán estudios, tendrán un trabajo digno,
formarán una familia y enseñarán lo que saben a
sus hijos.

A1+ / A2

La chica del cartel podría elegir otro plan de
vida. Podría ser cantante, por ejemplo. Entonces,
viajaría por el mundo, y conocería a muchas
personas. Además, sería famosa y rica. También
podemos imaginar que sería futbolista. Marcaría
muchos goles y jugaría en grandes estadios.
La gente la admiraría.

Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | GRILLE D’ÉVALUATION | Parler en

continu

PROLONGEMENT POSSIBLE
• Exercice 4 p. 33 du Cahier d’activités.

En mi opinión, la vida de los personajes es muy
99

Unité 3

[34]

4. Este año hay profesiones nuevas, como
probadores de videojuegos / youtubers.
A2
5. Las profesiones que quieren hacer los niños no
han evolucionado mucho: “pocas cosas cambian”.
6. Dos profesiones que más gustan a los chicos
son futbolista y policía (o profesor) y dos profe­
siones que más gustan a las chicas son maestra y
veterinaria (o médico).
7. La mayoría de los niños no quiere tener jefe:
“no sé porque no quiero tener jefe pero no me
gusta tener jefe” (o “quieren ser sus propios
jefes”).
Fiche photocopiable. Guide p. XX

U3 | GRILLE D’ÉVALUATION | Écouter et

Manuel p. 45

Unité 3

U3 | CONTRAT D’APPRENTISSAGE N° 3

1 Intitulé de mon projet
2 Mes besoins matériels

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3 Mes besoins linguistiques (à compléter au fil de mes découvertes)

Pour décrire
son futur métier

comprendre

PAGE D’OUVERTURE

Pour parler de la
scolarité en Espagne

2. Je peux comprendre un reportage
sur les professions.

Cuando seamos mayores

VOCABULAIRE

GRAMMAIRE

J’ai besoin du lexique relatif
à
, par exemple :
En français
En español

J’ai besoin des points grammaticaux :

4 Mes besoins culturels
CULTURE

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

J’ai besoin du lexique relatif
à
, par exemple :
En français
En español

J’ai besoin des points grammaticaux :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

J’ai besoin du lexique relatif
à
, par exemple :
En français
En español

J’ai besoin des points grammaticaux :

Pour décrire
des préjugés

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Corrigé :
A1 / A1+
1. El primer niño quiere ser policía. Una cualidad
que tiene es que es muy serio / es rápido / tiene
muy buena vista.
2. La niña quiere trabajar con animales porque
“quiere ser veterinaria”.
3. A los chicos les gustan las profesiones que dan
notoriedad, reconocimiento público.
100

Exprimer son opinion sur
un problème de société

Pour parler
des solutions d’avenir

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

J’ai besoin du lexique relatif
aux
, par exemple :
En français
En español

J’ai besoin des points grammaticaux :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

J’ai besoin du lexique relatif
aux
, par exemple :
En français
En español

J’ai besoin des points grammaticaux :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

101

Unité 3

Tendré que estudiar

LECCIÓN 1

Manuel p. 46

Unité 3

COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT | ¿Cómo no vas a aprobar?
Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Clase

/ 2

a. El narrador es :

un adulto

/ 2

1. Coche la bonne réponse.
a. El narrador es :

un adulto

b. El narrador habla de :

la escuela 

  la escuela

su trabajo

Deuxième lecture : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 3

2. Indique si les affirmations sont vraies ou fausses et justifie avec le texte.
V  

F

Deuxième lecture : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 3

2. Indique si les affirmations sont vraies ou fausses et justifie avec le texte.
a. El narrador siempre aprueba los exámenes.

V  

F

“los saco por los pelos, y alguno ni eso” ou “cuando suspendo algún examen”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. El narrador escribe este texto en septiembre.

b. El narrador escribe este texto en septiembre.

V  

F

V  

F

“durante las vacaciones de Navidad tendré que estudiar”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

c. Al narrador no le molesta estudiar durante las vacaciones.

c. Al narrador no le molesta estudiar durante las vacaciones.

V  

F

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 1

3. Réponds à la question.

a. Al narrador habla de dos miembros de su familia. ¿Quiénes son?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Troisième lecture : COMPRÉHENSION FINE

/ 4

4. Décris la réaction des deux membres de la famille mentionnés dans le texte.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

V  

F

“por alterar y arruinar una de las mejores semanas del año”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 1

3. Réponds à la question.

a. Al narrador habla de dos miembros de su familia. ¿Quiénes son?
Son su padre y su abuela.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Troisième lecture : COMPRÉHENSION FINE

/ 4

4. Décris la réaction des deux membres de la famille mentionnés dans le texte.

Cuando el narrador no aprueba los exámenes, su padre se enfada y lo regaña. Su abuela en cambio

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

está segura que aprobará pues él es inteligente.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TOTAL

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

102

Première lecture : COMPRÉHENSION GLOBALE

  un adolescente

b. El narrador habla de :

a. El narrador siempre aprueba los exámenes.

Unité 3

CORRIGÉ

. . . . . . . . . . . . . . .

1. Coche la bonne réponse.

su trabajo

Manuel p. 46

COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT | ¿Cómo no vas a aprobar?

Première lecture : COMPRÉHENSION GLOBALE

un adolescente

Tendré que estudiar

LECCIÓN 1

Cuando seamos mayores

. . . . . . . . . . . .

/ 10

TOTAL

. . . . . . . . . . . .

/ 10

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

103

Unité 3

LECCIÓN 2

Nombre

Cuando sea mayor...

Manuel p. 47

COMPRÉHENSION DE L’ORAL | El hijo de Marisol

[24]

Apellido

Clase

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Unité 3

Cuando sea mayor...

Manuel p. 47

COMPRÉHENSION DE L’ORAL | El hijo de Marisol

/ 1

1. Coche la bonne réponse.
a. La grabación trata de:

Unité 3

[24]

CORRIGÉ

. . . . . . . . . . . . . . .

Première écoute : COMPRÉHENSION GLOBALE

Première écoute : COMPRÉHENSION GLOBALE

/ 1

1. Coche la bonne réponse.
a. La grabación trata de:

la orientación vocacional del hijo de Marisol

la orientación vocacional del hijo de Marisol

el nivel escolar del hijo de Marisol

el nivel escolar del hijo de Marisol

la actuación vocacional del hijo de Marisol

la actuación vocacional del hijo de Marisol

Deuxième écoute : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

Deuxième écoute : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 2

2. Réponds aux questions.

/ 2

2. Réponds aux questions.

a. ¿Cuántos años tiene el hijo de Marisol?

a. ¿Cuántos años tiene el hijo de Marisol?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. ¿Qué le gusta mucho al hijo de Marisol?

b. ¿Qué le gusta mucho al hijo de Marisol?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 3

3. Complète la phrase avec trois éléments.
A veces, el hijo de Marisol quiere ser

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

y a veces quiere ser

, a veces quiere ser

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 .

Troisième écoute : COMPRÉHENSION FINE

/ 4

4. Comment réagit Marisol face à la passion de son fils ? Pourquoi ?

El hijo de Marisol tiene 17 años / va a cumplir 17 años.

Al hijo de Marisol le gustan mucho la actuación y la música.

/ 3

3. Complète la phrase avec trois éléments.
A veces, el hijo de Marisol quiere ser psicólogo, a veces quiere ser periodista y a veces quiere
ser chef.

Troisième écoute : COMPRÉHENSION FINE

/ 4

4. Comment réagit Marisol face à la passion de son fils ? Pourquoi ?
Marisol está preocupada. Le da miedo que su hijo quiera ser actor o músico, estas profesiones

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TOTAL

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

104

LECCIÓN 2

Cuando seamos mayores

. . . . . . . . . . . .

artísticas le dan miedo.

/ 10

TOTAL

. . . . . . . . . . . .

/ 10

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

105

Unité 3

¡Pero si eres una niña!

LECCIÓN 3

Manuel p. 48

COMPRÉHENSION DE L’ORAL | ¿Qué quieres ser de mayor?
Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Unité 3

Manuel p. 48

/ 1

1. Réponds à la question.

Unité 3

[25]

CORRIGÉ

. . . . . . . . . . . . . . .

Première écoute : COMPRÉHENSION GLOBALE

Première écoute : COMPRÉHENSION GLOBALE

/ 1

1. Réponds à la question.

¿Cuál es el tema de la redacción que tiene que hacer Pepo?

¿Cuál es el tema de la redacción que tiene que hacer Pepo?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 2

2. Choisis la bonne réponse et justifie avec ce que tu entends.
Cuando sea mayor, Irene quiere ser:
periodista

futbolista

El tema es “¿Qué quieres ser de mayor? “.

/ 2

2. Choisis la bonne réponse et justifie avec ce que tu entends.
Cuando sea mayor, Irene quiere ser:

policía

periodista

futbolista

policía

“el fútbol es lo suyo”, “sueña con ser futbolista”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Deuxième écoute : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

Deuxième écoute : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 4

3. Dis si les affirmations suivantes correspondent à Pepo ou à Irene.
a. Le gusta mucho el fútbol pero también le gustan muchas otras cosas.
Pepo

Irene

Pepo

Pepo

Irene

Pepo

Irene

c. Está triste porque sus amigos se ríen de él / ella.

Irene

Pepo

d. Está preocupado por su amigo(a).
Pepo

Irene

b. Juega en el equipo del cole y sueña con ser futbolista.

c. Está triste porque sus amigos se ríen de él / ella.
Pepo

/ 4

3. Dis si les affirmations suivantes correspondent à Pepo ou à Irene.
a. Le gusta mucho el fútbol pero también le gustan muchas otras cosas.

b. Juega en el equipo del cole y sueña con ser futbolista.

Irene

d. Está preocupado por su amigo(a).

Irene

Pepo

TROISIÈME ÉCOUTE : COMPRÉHENSION FINE

/ 3

4. Réponds aux questions.
a. ¿Por qué Nacho y Diego piensan que Irene no puede ser futbolista?

Irene

TROISIÈME ÉCOUTE : COMPRÉHENSION FINE

/ 3

4. Réponds aux questions.
a. ¿Por qué Nacho y Diego piensan que Irene no puede ser futbolista?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nacho y Diego piensan que Irene no puede ser futbolista porque es una chica y no un chico.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. ¿Qué pregunta se hace Pepo al final de la grabación?

b. ¿Qué pregunta se hace Pepo al final de la grabación?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TOTAL

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

106

¡Pero si eres una niña!

COMPRÉHENSION DE L’ORAL | ¿Qué quieres ser de mayor?

[25]

Clase

LECCIÓN 3

Cuando seamos mayores

. . . . . . . . . . . .

Pepo se pregunta: “¿Es que hay profesiones para niños y profesiones para niñas?”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 10

TOTAL

. . . . . . . . . . . .

/ 10

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

107

Unité 3

Fijarse metas

LECCIÓN 4

Manuel p. 49

COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT | Un plan de vida
Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Unité 3

Manuel p. 49

COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT | Un plan de vida

[07]
Clase

Fijarse metas

LECCIÓN 4

Cuando seamos mayores

/ 4

1. Coche la bonne réponse et justifie ta réponse.
a. Según el vídeo, es importante que los jóvenes mexicanos:

[07]

CORRIGÉ

. . . . . . . . . . . . . . .

Première lecture : COMPRÉHENSION GLOBALE

Unité 3

Première lecture : COMPRÉHENSION GLOBALE

/ 4

1. Coche la bonne réponse et justifie ta réponse.
a. Según el vídeo, es importante que los jóvenes mexicanos:

tengan objetivos

tengan objetivos

sean solidarios

sean solidarios

sean libres

sean libres

“la solución está en nuestras manos, enseñándoles a tener un proyecto de vida”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. Esto es importante porque:

b. Esto es importante porque:

puede solucionar los problemas sociales del país

puede solucionar los problemas sociales del país

puede reducir el número de jóvenes

puede reducir el número de jóvenes

puede mejorar la política del país

puede mejorar la política del país

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

“Cada proyecto de vida es una historia de éxito que nos fortalece como país”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

“Este impacto es social”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Deuxième lecture : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 3

2. Complète la phrase avec trois éléments.
Según el vídeo, los jóvenes que tienen un plan de vida van a:

Deuxième lecture : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 3

2. Complète la phrase avec trois éléments.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Según el vídeo, los jóvenes que tienen un plan de vida van a:
• “visualizar su futuro”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

• “fijarse metas y estrategias para alcanzarlas”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

• “evitará[n] más fácilmente las situaciones de riesgo” (ou “valorará[n] el esfuerzo y la constancia”)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Troisième lecture : COMPRÉHENSION FINE

/ 3

3. Recopie la partie du texte qui justifie les affirmations.
a. Esto tendrá efectos benéficos a largo plazo (à long terme).

Troisième lecture : COMPRÉHENSION FINE

/ 3

3. Recopie la partie du texte qui justifie les affirmations.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. La situación es urgente.

a. Esto tendrá efectos benéficos a largo plazo (à long terme).
“Enseñará a sus hijos a crear un proyecto de vida. Y sus hijos al crecer, harán lo mismo con

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

sus hijos, y sus hijos también.”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. La situación es urgente.
“El tiempo sigue corriendo”, “¡Actuemos ahora!

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TOTAL
© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

108

. . . . . . . . . . . .

/ 10

TOTAL

. . . . . . . . . . . .

/ 10

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

109

Unité 3

Jóvenes trabajadores

LECCIÓN 5

Manuel p. 50

Unité 3

Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Clase

/ 3

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. La persona es:

Première lecture : COMPRÉHENSION GLOBALE

/ 3

1. Complète les informations.
a. El nombre de la persona es Rosario.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. La persona es:

un chico

una chica
.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

un chico

c. La persona tiene

años.

Deuxième lecture : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 3

2. Justifie les affirmations suivantes avec le texte.
a. La persona trabaja.
b. Quiere celebrar su cumpleaños.

14

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

años.

Deuxième lecture : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE

/ 3

2. Justifie les affirmations suivantes avec le texte.
“entré en esta fábrica”, “En la fábrica cromamos unos fierritos, ese es nuestro trabajo”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. Quiere celebrar su cumpleaños.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

c. El trabajo no es muy difícil.

“para mis quince, quiero hacer una fiesta”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

c. El trabajo no es muy difícil.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Troisième lecture : COMPRÉHENSION FINE

/ 4

3. Dis si les affirmations sont vraies ou fausses et justifie avec le texte.
a. Ha empezado a trabajar el año anterior.

una chica

a. La persona trabaja.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

verdadero

“No es muy pesado.”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Troisième lecture : COMPRÉHENSION FINE

/ 4

3. Dis si les affirmations sont vraies ou fausses et justifie avec le texte.
a. Ha empezado a trabajar el año anterior.

falso

verdadero

falso

“desde hace un año”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. Todo le gusta en su trabajo.

b. Todo le gusta en su trabajo.

verdadero

falso

verdadero

falso

“Lo que sí nos molesta es que nos dan un litro de leche a cada una”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

c. Las personas que trabajan allí son más delgadas ahora.

c. Las personas que trabajan allí son más delgadas ahora.

verdadero

falso

verdadero

falso

“todas bajamos de peso”, “Algunas que no eran gordas están en el huesito”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

d. Después de su cumpleaños, continuará trabajando.

d. Después de su cumpleaños, continuará trabajando.

verdadero

falso

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TOTAL
© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

110

Unité 3

CORRIGÉ

. . . . . . . . . . . . . . .

1. Complète les informations.

c. La persona tiene

Manuel p. 50

COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT | Trabajar a los 14 años

Première lecture : COMPRÉHENSION GLOBALE
a. El nombre de la persona es

Jóvenes trabajadores

LECCIÓN 5

COMPRÉHENSION DE L’ÉCRIT | Trabajar a los 14 años

Cuando seamos mayores

. . . . . . . . . . . .

verdadero

falso

“y después ya veré si me salgo o no”

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 10

TOTAL

. . . . . . . . . . . .

/ 10

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

111

Unité 3

DE VIAJE POR
LA ACTUALIDAD

Los indígenas latinoamerianos hoy

Manuel p. 51

Unité 3

DE VIAJE POR
LA ACTUALIDAD

Los indígenas latinoamerianos hoy

TIC | Publica tu quiz
Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Manuel p. 51

Unité 3

TIC | Publica tu quiz
Clase

. . . . . . . . . . . . . . .

CORRIGÉ

1. Connecte-toi à didier-vamosalla3.com Unité 3 > TIC > Los indígenas latinoamerianos hoy
pregunta2.com/crear/test-conocimiento/

1. Connecte-toi à didier-vamosalla3.com Unité 3 > TIC > Los indígenas latinoamerianos hoy
pregunta2.com/crear/test-conocimiento/

2. Trouve un titre pour ton quiz.

2. Trouve un titre pour ton quiz.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3. Prépare 5 questions en lien avec les informations de la page.

3. Prépare 5 questions en lien avec les informations de la page.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4. Pour chaque question, donne la réponse correcte et imagine des réponses fausses.
Viven 2 millones de indígenas. / Viven 22 millones de indígenas. / Viven 42 milliones de indígenas.

4. Pour chaque question, donne la réponse correcte et imagine des réponses fausses.
Viven 2 millones de indígenas. / Viven 22 millones de indígenas. / Viven 42 milliones de indígenas.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

¿Cuántos indígenas viven en América Latina?

5. Comme tu ne peux pas mettre les accents sur le site, tu vas d’abord taper ton titre,
les questions et les réponses dans Word.
Tu trouveras les voyelles accentuées dans “Insertion / Symbole ou caractères spéciaux”.

Los indígenas en América Latina

¿Cuántos indígenas viven en América Latina?
¿Dónde viven principalmente?

¿Cómo se llama la mujer que recibió el Premio Nobel de la Paz?
¿En qué lengua canta el grupo Lumaltok?
¿De qué país fue presidente Evo Morales?
¿De qué nacionalidad es Diego Ancalao?

Viven principalmente en Bolivia, Guatemala y Perú. / Viven principalmente en México, Bolivia y Ecuador.
/ Viven principalmente en México, Perú y Costa Rica.

Se llama Rigoberta Menchú. / Se llama Zanate. / Se llama Isabel Allende.
Canta en castellano. / Canta en tzotzil. / Canta en inglés.

Fue presidente de México. / Fue presidente de Chile. / Fue presidente de Bolivia.
Es boliviano. / Es chileno. / Es guatemalteco.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

5. Comme tu ne peux pas mettre les accents sur le site, tu vas d’abord taper ton titre,
les questions et les réponses dans Word.

6. Copie / colle ton titre dans la case « Título de tu test ».

Tu trouveras les voyelles accentuées dans “Insertion / Symbole ou caractères spéciaux”.

7. Descends jusqu’à « 2 Escribe tus preguntas » et copie / colle ta question 1.
Ensuite, copie / colle ta réponse 1, ta réponse 2 et clique sur « Agregar opción » pour pouvoir
copier / coller ta troisième réponse. N’oublie pas de noter la réponse correcte !

6. Copie / colle ton titre dans la case « Título de tu test ».

8. Clique sur « Agregar otra pregunta » et fais comme pour la première question.
9. Descends jusqu’à « 3 Personaliza tu test » et décide si tu veux qu’il soit public ou privé, avec
une date limite, etc. Clique sur « Continuar: vista previa », vérifie les réponses correctes et
publie ton quiz !

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

112

Cuando seamos mayores

7. Descends jusqu’à « 2 Escribe tus preguntas » et copie / colle ta question 1.
Ensuite, copie / colle ta réponse 1, ta réponse 2 et clique sur « Agregar opción » pour pouvoir
copier / coller ta troisième réponse. N’oublie pas de noter la réponse correcte !
8. Clique sur « Agregar otra pregunta » et fais comme pour la première question.
9. Descends jusqu’à « 3 Personaliza tu test » et décide si tu veux qu’il soit public ou privé, avec
une date limite, etc. Clique sur « Continuar: vista previa », vérifie les réponses correctes et
publie ton quiz !
© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

113

Unité 3

DE VIAJE POR
LA ACTUALIDAD

Los indígenas latinoamerianos hoy

Manuel p. 51

Unité 3

DE VIAJE POR
LA ACTUALIDAD

Los indígenas latinoamerianos hoy

VÍDEO | Los idiomas del Perú
Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Manuel p. 51

Unité 3

VÍDEO | Los idiomas del Perú
Clase

CORRIGÉ

. . . . . . . . . . . . . . .

1. Connecte-toi à didier-vamosalla3.com Unité 3 > Vídeos > De viaje por > Los indígenas

1. Connecte-toi à didier-vamosalla3.com Unité 3 > Vídeos > De viaje por > Los indígenas

latinoamerianos hoy

latinoamerianos hoy

2. Écris le nom de trois langues parlées au Pérou.

2. Écris le nom de trois langues parlées au Pérou.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

El ashaninka, el awajún y el shawi.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3. Souligne les réponses correctes.

3. Souligne les réponses correctes.

Al hablar su lengua, el segundo hombre siente pena / orgullo / miedo / satisfacción / vergüenza.

Al hablar su lengua, el segundo hombre siente pena / orgullo / miedo / satisfacción / vergüenza.

4. Complète la phrase.

4. Complète la phrase.

Siente esto porque habla

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

5. Note deux choses qui se perdent quand un shawi meurt.

Siente esto porque habla la lengua de sus ancestros.
5. Note deux choses qui se perdent quand un shawi meurt.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Se pierden el conocimiento y la música (o se pierden las técnicas de agricultura, las técnicas de tejidos,

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

la cerámica).

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

6. Dis à quoi correspondent les chiffres.

6. Dis à quoi correspondent les chiffres.

a. 47

a. 47 Corresponde al número de lenguas habladas en Perú.

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. 4 millones
c. 4

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

d. 43

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

7. En quoi consiste le travail du Ministère de la culture et la direction des langues indigènes ?

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. 4 millones Corresponde al número de personas que hablan esas lenguas.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

c. 4 Corresponde al número de lenguas que se hablan en los Andes.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

d. 43 Corresponde al número de lenguas que se hablan en la zona del Amazonas.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

7. En quoi consiste le travail du Ministère de la culture et la direction des langues indigènes ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

El trabajo del Ministerio de cultura y la Dirección de Lenguas Indígenas consiste en promover el uso

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

de esas lenguas en espacios públicos como un derecho.

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

114

Cuando seamos mayores

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

115

Unité 3

VOCABULARIO

Manuel p. 55

Unité 3

VOCABULARIO

Manuel p. 55

un examen,
los exámenes

aprobar
suspender

un actor, una actriz

artísticas

un chef

artísticas

un bombero
un enfermero

una asignatura

el colegio

el instituto
cursar una carrera

un psicólogo

de salud

un doctor

aclarar

relacionadas
con la casa

un arquitecto
un jardinero

de salud
LA ESCUELA

un veterinario
LAS
PROFESIONES

el apoyo

repasar

el colegio

un médico

LA ESCUELA

la clases de refuerzo

monótono

un examen,
los exámenes

un cantante

el nivel escolar

aburrido

Unité 3

CARTE MENTALE N° 2

CARTE MENTALE N° 1
sacar buenas/
malas notas

Cuando seamos mayores

LAS
PROFESIONES

el apoyo

relacionadas
con la casa

un fontanero
relacionadas
con la justicia

otro léxico

agobiado
otras

un abogado
un policía

relacionadas
con la justicia

otro léxico

un emprendedor

otras

un peluquero
un periodista

Cuando seamos
mayores

Cuando seamos
mayores
cumplir / realizar
un sueño

una fábrica
el porvenir

disfrutar de la vida

explotar

divertido
interesante

la vergüenza

un trabajo
peligroso / penoso

el porvenir

explotar

perjudica la salud

fijar / alcanzar metas
tener un trabajo digno
construir su futuro
la orientación vocacional
superar obstáculos

el plan
de vida
EL FUTURO

hacer un esfuerzo

dedicarse
apoyar (a)

desfavorecidos

otro léxico

EL TRABAJO
INFANTIL

causas

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

116

no tener más remedio
menor / mayor de edad
los derechos (a la salud,
a la educación)

ganarse la vida
ahorrar

el plan
de vida

desfavorecidos
EL FUTURO

otro léxico

EL TRABAJO
INFANTIL

causas

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

117

Unité 3

VOCABULARIO

Manuel p. 55

CARTE MENTALE N° 3

un examen,
los exámenes

Unité 3

VOCABULARIO

Cuando seamos mayores

Manuel p. 55

Unité 3

CARTE MENTALE N° 4

artísticas

el colegio

de salud
LA ESCUELA

LA ESCUELA
LAS
PROFESIONES

el apoyo

relacionadas
con la casa

LAS
PROFESIONES

relacionadas
con la justicia

otro léxico

otras

Cuando seamos
mayores

el porvenir

explotar

el plan
de vida

desfavorecidos
EL FUTURO

otro léxico

Cuando seamos
mayores

EL FUTURO

EL TRABAJO
INFANTIL

causas

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

118

EL TRABAJO
INFANTIL

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

119

Cuando seamos mayores

Unité 3

PROYECTO 1

Individual

Manuel p. 57

Unité 3

Individual

PROYECTO 1

Nombre

Pour réaliser ton diaporama, tu auras besoin :

• d’un ordinateur et d’une connexion internet

• d’un logiciel de présentation (LibreOffice Impress, PowerPoint...)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1 Te connecter à internet pour chercher des photos qui correspondent à ce que seront les grandes étapes
de ta vie.

Attention, pour rester dans la légalité, tu dois chercher des photos libres de droits. Pour cela, clique sur
« Paramètres » puis « Recherche avancée ».

Prononciation
et intonation

– L’accent tonique, notamment au futur

– Présence de quelques connecteurs
– Les professions



/ 

points



/ 

points



/ 

points



/ 

points

. . . . . . . . . . . .

– Le futur

– L’absence de préposition « de »

Correction et richesse
– Cuando + subjonctif
grammaticale

. . . . . . . . . . . .

– Le conditionnel

TOTAL

Nombre

– Écris une légende de deux ou trois mots en-dessous.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Réalisation du
projet individuel
– Présence de photos
et légendes ou
diaporama soigné
– Nombre suffisant
d’étapes

Apellido

Prononciation
et intonation
– Les sons espagnols,
les groupes « ia », « ía »
et « in », « en » et « an »
– L’accent tonique,
notamment au futur
– Langue fluide

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Cohérence
– Ordre logique et/ou
chronologique
– Présence de
quelques connecteurs

Richesse
du vocabulaire

. . . . . . . . .

. . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . .

/ 



. . . . . . . . . .

– L’école
– Les professions
– Le futur

4
3,5
3

Élaborée

2

Élémentaire

1

Incomplète

0

Aucune production

3

2,5
2

4,5

Correcte, malgré une

influence du français

1,5
1

Peu compréhensible

0

Aucune production

0,5

5

4,5

Varié

Bonne

2

Correct

1

Peu convaincante

0

Aucune production

3

3,5
Suffisant

3

2,5
2

1,5
1

0,5
0

Peu ou pas d’erreurs

4

3,5
3

. . . . . . . . . . . . . . .

– Le futur
– L’absence de préposition « de »
– Cuando + subjonctif
– Le conditionnel
– Les pronoms compléments COD et COI

4

Bonne

Clase

Correction et
richesse grammaticale

5

Quelques erreurs

2,5
2

Limité

1,5

Insuffisant
Aucune production

Beaucoup d’erreurs

1

Production
insuffisante

0

Aucune production

0,5

TOTAL
120

. . . . . . . . .

GRILLE D’ÉVALUATION | EXPRESSION ORALE EN CONTINU
Je décris mon projet de vie.

– Copie / colle ta première photo.

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

. . . . . . . . .

– Les pronoms compléments COD et COI

– Clique sur « Nouvelle présentation ».

– N’oublie pas d’enregistrer ta présentation !

points

. . . . . . . . .

– Le futur

– Ouvre le logiciel PowerPoint ou LibreOffice Impress.

– Renouvelle ces opérations pour toutes les étapes de ton projet de vie.

/ 

. . . . . . . . . . . .

– L’école

. . . . . . . . . . . . . . .



. . . . . . . . . . . .

– Langue fluide

– Ordre logique et / ou chronologique

2 Créer un diaporama, sur lequel tu mettras une photo et une légende par diapositive :

– Copie / colle ta deuxième photo et écris une légende.

Clase
. . . . . . . . . . . .

– Les sons espagnols, les groupes « ia », « ía » et « in », « en » et « an »

Ensuite, tu dois descendre jusqu’à « Droits d’usage », cliquer sur la flèche et sélectionner « Libre de droits
d’usage ou de distribution ».

– Clique sur « Nouvelle diapositive ».

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

– Présence des photos et légendes ou diaporama soigné
– Nombre suffisant d’étapes

Richesse
du vocabulaire

Tu dois :

Apellido

Réalisation du projet
individuel

Cohérence

MODE D’EMPLOI

Unité 3

GRILLE D’ÉVALUATION | EXPRESSION ORALE EN CONTINU
Je décris mon projet de vie.

FICHE D’AIDE TIC | PROJET 1
Je décris mon projet de vie.

MATÉRIEL NÉCESSAIRE

Manuel p. 57

. . . . . . . . . . . .

/ 



. . . . . . . . . .

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

121

Unité 3

En equipo

PROYECTO 2

Manuel p. 57

Unité 3

MI BALANCE

Manuel p. 60

GRILLE D’ÉVALUATION | EXPRESSION ÉCRITE
Nous créons un panneau mural pour une campagne de sensibilisation.
Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Clase

. . . . . . . . . . . . . . .

Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 

points

Écriture

– Lisibilité de l’écriture
– Correction orthographique, notamment le son « [k] »



/ 

points

A1 : Peut interagir brièvement dans
des situations déjà connues.

Cohérence

– Organisation du panneau
– Présence de quelques connecteurs



/ 

points

A2 : Peut utiliser une série de phrases ou d’expressions pour décrire des choses familières.



/ 

points



/ 

points

. . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . .

– Le futur
– Le travail des enfants

. . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . .

. . . . . . . . .

. . . . . . . . .

– Le conditionnel

Correction et richesse
grammaticale

– Les pronoms compléments COD et COI
– L’expression de l’indignation

. . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . .

/ 

. . . . . . . . . . . .



Prononciation et intonation

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Réalisation du
projet individuel
– Production soignée
– Textes suffisamment
longs

Apellido

Prononciation
et écriture
– Lisibilité de l'écriture
– Correction orthographique, notamment
le son « [k] »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Cohérence
– Organisation
du panneau
– Présence de
quelques
connecteurs

Étendu
du vocabulaire
– Le futur
– Le travail

des enfants

5

4,5

4
3,5
3

Élaborée

2

Élémentaire

1

Incomplète

0

Aucune production

3

2,5
2

Correcte, malgré une

influence du français

1,5
1

Peu compréhensible

0

Aucune production

0,5

Varié

Bonne

2

Correct

1

Peu convaincante

0

Aucune production

3

1,5
1

0,5
0

4,5

Suffisant

3

Limité
Insuffisant
Aucune production

2

1,5

Production
insuffisante

0

Aucune production

0,5

TOTAL
© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

. . . . . . . . . . . .

– Les professions
– Le futur



/ 3 points



/ 3 points

. . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . .

Describe el documento y di con qué tema se relaciona. Depués, imagina qué otro plan de vida
podría tener la chica del cartel.
Prononciation et intonation

– Les sons espagnols, les groupes « ia », « ía » et
« in », « en » et « an »
– L’accent tonique, notamment au futur



/ 2 points



/ 2 points



/ 3 points



/ 3 points

. . . . . . . . . . . .

– Langue fluide

– Organisation des éléments de la prise de parole
– Présence de quelques connecteurs

. . . . . . . . . . . .

– Les professions
– Le futur

. . . . . . . . . . . .

– Le futur

Correction et richesse
grammaticale

– L’absence de préposition de
– Cuando + subjonctif

. . . . . . . . . . . .

– Les pronoms compléments COD et COI
– Le conditionnel

/ 



/ 2 points

– Les pronoms compléments COD et COI

Richesse du vocabulaire

Beaucoup d’erreurs

1



. . . . . . . . . . . .

– Cuando + subjonctif

Cohérence

2,5

/ 2 points

. . . . . . . . . . . .

– L’absence de préposition de

Peu ou pas d’erreurs

Quelques erreurs



– Le futur

Correction et richesse
grammaticale

3,5

2,5
2

– Le conditionnel
– Les pronoms
compléments COD et COI
– L’expression de
l’indignation
– L a traduction de « depuis »

4

3,5
3

Correction et richesse
grammaticale

– L’accent tonique, notamment au futur

– Présence de quelques connecteurs

Richesse du vocabulaire

. . . . . . . . . . . . . . .

– Les sons espagnols, les groupes « ia », « ía » et « in »,
« en » et « an »

– Organisation des éléments de la prise de parole

5

4

Bonne

Clase

Très bonne
maîtrise

– Langue fluide

Cohérence

Nombre

Maîtrise
satisfaisante

. . . . . . . . . . . . . . .

Describe el documento y di con qué tema se relaciona.

. . . . . . . . . .

GRILLE D’ÉVALUATION | EXPRESSION ORALE EN INTERACTION
Nous fabriquons et présentons la maquette d’une maison.

Maîtrise
fragile

Clase

1 Je peux parler d’un projet de vie.

– La traduction de « depuis »

TOTAL

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Maîtrise
insuffisante



Richesse du vocabulaire

122

Apellido

– Production soignée
– Textes suffisamment longs

. . . . . . . . .

Unité 3

GRILLE D’ÉVALUATION | PARLER EN CONTINU

Réalisation du projet
en équipe

. . . . . . . . . . . .

Cuando seamos mayores

. . . . . . . . . .

TOTAL

. . . . . . . . . . . .

/ 10



© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

123

Unité 3

MI BALANCE

Manuel p. 60

GRILLE D’ÉVALUATION | ÉCOUTER ET COMPRENDRE
Nombre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Apellido

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Maîtrise
insuffisante

Maîtrise
fragile

Unité 3

Clase

MI BALANCE

Manuel p. 60

3

[34]

Cuando seamos mayores

Unité 3

FICHE D’AUTO-ÉVALUATION

. . . . . . . . . . . . . . .

Maîtrise
satisfaisante

J’ai
du mal

Très bonne
maîtrise

C’est encore
un peu
juste

Ça peut
aller

Tout
va bien

A1 : Peut comprendre des textes courts et
très simples.
A2 : Peut saisir l’essentiel d’annonces et
de messages simples et clairs.

Lexicales
L’école

2 Je peux comprendre un reportage sur les professions.

Les professions

Première écoute : COMPRÉHENSION GLOBALE

Le futur

/ 3.5

1. ¿Qué quiere ser el primer niño? Apunta una cualidad que tiene para esta profesión.

Le travail des enfants

Grammaticales

2. La niña quiere trabajar con personas / animales. Elige la respuesta correcta y justifica.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3. Di qué tipo de profesión les 0 a los chicos.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4. ¿Qué novedad hay este año? Apunta un ejemplo.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Deuxième écoute : COMPRÉHENSION DÉTAILLÉE
Réponds aux questions en espagnol.

5. Las profesiones que quieren hacer los niños han evolucionado mucho desde hace 11 años.
¿Sí o no? Justifica.

MES CONNAISSANCES

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Les pronoms compléments COD et COI
L’expression de l’indignation

La scolarité en Espagne
Les jeunes au Mexique
Le travail des enfants

7. La mayoría de los niños, ¿quiere o no quiere tener jefe? Apunta una frase que lo indica.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

/ 2.5

MES COMPÉTENCES

Les indigènes en Amérique Latine

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

8. ¿Con qué grupo quiere trabajar el niño?

Le conditionnel

Culturelles

/4

6. Apunta dos profesiones que más gustan a los chicos y dos profesiones que más gustan
a las chicas.

Réponds aux questions en espagnol.

Cuando + subjonctif

La traduction de « depuis »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Troisième écoute : COMPRÉHENSION FINE

L’absence de préposition de

En situation de communication
Je comprends la scolarité en Espagne.
Je décris mon futur métier.
Je comprends des préjugés.
Je parle des solutions d’avenir.
J’exprime mon opinion sur un problème de société.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

9. ¿A quién aceptarían rendir cuentas los niños?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

124

© Éditions Didier 2017, fiche photocopiable et imprimable, www.didier-vamosalla3.com

125


Aperçu du document Vamos_Alla_Unite3_mep3_080-125.pdf - page 1/23
 
Vamos_Alla_Unite3_mep3_080-125.pdf - page 3/23
Vamos_Alla_Unite3_mep3_080-125.pdf - page 4/23
Vamos_Alla_Unite3_mep3_080-125.pdf - page 5/23
Vamos_Alla_Unite3_mep3_080-125.pdf - page 6/23
 




Télécharger le fichier (PDF)


Vamos_Alla_Unite3_mep3_080-125.pdf (PDF, 4.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


vamos alla unite3 mep3 080 125
vamos all 3e unite 3
translation procedures
fichier comp 6128m3 n 0 1
fichier comp 6128m3 n 0 1 1
unite a n 4 5e

Sur le même sujet..