Georges .pdf


Nom original: Georges.pdfAuteur: utilisateur

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/07/2017 à 10:14, depuis l'adresse IP 92.144.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 474 fois.
Taille du document: 818 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Georges a quelques problèmes…

Q

uand un français trouve que quelqu’un n’est pas très intelligent ou a des
caractéristiques qu’il supporte difficilement, il en parlera d’une façon imagée et,
parfois, avec de l’humour.

Ainsi quand quelqu’un pense que Georges n’arrive pas à traiter le moindre problème
sans s’affoler, il dira qu’il se noie dans un verre d’eau (a) ou qu’il fait une
montagne d’une taupinière (b) quand il accorde à une difficulté une importance
exagérée.
Si, par contre, Georges est perçu comme distrait, on pensera qu’il est toujours dans
les nuages (c), tandis qu’il sera mou comme une chique (d) si l’on croit qu’il
manque de courage. Il a peu d’entrain ? Alors, il est triste à pleurer (e). Il ne trouve
jamais rien ? C’est parce qu’il n’a pas les yeux en face des trous (f) !
Bien sûr, pour les défauts de caractère, les animaux servent de comparaison :
Georges sera paresseux comme une couleuvre (g), lent comme une tortue (h),
bavard comme une pie (i), étourdi comme un hanneton (j) et bête comme une
oie (k).
Quand on parle de la bêtise, on ne s’arrête pas aux oies. On se laisse aller avec des
expressions des plus variées. Ça peut être assez gentil : Georges n’est pas une
lumière (l) ; ou nuancé : Georges est plus bête que méchant (m) ; ou carrément :
Georges est bête comme ses pieds (n), bête comme un chou (o) ou bête à
pleurer (p).

Ensuite, on laisse aller son imagination. On emploie des euphémismes pour dire que
Georges est fou : il a une araignée au plafond (q) ou il a un petit grain (r). De
l’ironie : Georges n’a pas inventé le fil à couper le beurre (s) ou il comprend vite
mais il faut lui expliquer longtemps (t). Ou des métaphores : Georges est sot
comme un panier percé (u). Ce n’est guère flatteur !
On sait quand même employer l’humour. Même si ça reste une critique, c’est plutôt
drôle d’apprendre que Georges a des papillons dans le compteur (v) et, encore
plus, qu’il pédale dans la choucroute (w). Même s’il reste encore probable qu’il va
mourir idiot(x) !
Source : Bien Dire n° 35 From France for learners of French

Keep up your French ! Laetitia, Ecole des Trois Ponts – France


Aperçu du document Georges.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Georges.pdf (PDF, 818 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


georges
une journee au paradis
captive pdf
la gazette numero 3 3
karaoke francophone
82w3ql2