ATHAMA JOURNAL 6 .pdf



Nom original: ATHAMA JOURNAL 6.pdfAuteur: Athama-4

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/09/2017 à 21:07, depuis l'adresse IP 81.248.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 534 fois.
Taille du document: 4.5 Mo (14 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Les champions
GIHP-ATHAMA
Le journal mensuel de l’association GIHP-ATHAMA
N°6- Edition de Fort de France

Juin… annonce
d’ores et déjà les
vacances !!!
Il s’en passe des choses !!!
La

fête

des

pères

à

préparer, la visite surprise
de Kalash…

JUIN 2017

Et puis aussi…
La fin de l’année est aussi une
occasion pour nous, de revenir
sur l’expérience que vit un
certain nombre de personnes
au sein de notre association :
les bénévoles, les volontaires

Et le mois de Juillet qui
promet bien des choses ;
D’ailleurs, on en parle déjà
au GIHP-ATHAMA : « on
ira en Guadeloupe pendant
une semaine durant les
vacances ! » On a même
appris à le dire en langue
des signes…

en contrat Service Civique et
les

stagiaires

dans l’air !

de

formations diverses.
Dans ce numéro nous vous
présenterons les portraits de
certaines de ces personnes qui
dynamisent

les

Classes

d’intégration sociale tout au
long

de

l’année

participent

Oh la la, que d’impatience

issus

fonctionnement

au

et

qui
bon
de

l’association.

Un grand MERCI à toutes
et tous !

Bonne lecture de la dernière édition du journal « Les Champions » de
l’année ! Rendez-vous en Septembre !
Bonnes Vacances !!!
« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

L’un des rêves des usagers du GIHP-ATHAMA s’est réalisé grâce à
M. MOREZE : Kalash est venu à la rencontre des Gihpiens-Athamistes,
le jeudi 29 juin ! Généreusement, il a chanté, dansé avec eux, répondu
à leurs nombreuses questions.

Serge et ses camarades racontent que la visite de Kalash était bien.
Audrey : « Il a chanté et nous avons dansé avec lui »
Ils ont pu prendre la pose avec leur chanteur… En se remémorant ce moment,
Rodrigue mime la pose qu’il avait prise pour sa photo avec Kalash. (D’autres
photos à la fin de notre 6e édition).
Les encadrants et les usagers ont découvert un artiste humain et heureux
d’avoir passé ce moment avec eux. Il a fait montre d’une grande générosité :
chacun a eu droit à sa photo dédicacée et à son tee-shirt collector à l’effigie de
Kalash ! Les Gihpiens-Athamistes en parlent encore…

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Christine faisait partie du groupe de visiteurs de l’ESAT de Pelletier. « J’ai aimé le nettoyage. Il y
avait des gens qui faisait des gâteaux ; Il y en avait qui lavaient des lavabos, j’ai vu les gens qui
faisaient le repassage et des petits coussins. » Christine
Teddy partage avec nous sa satisfaction suite à la visite de l’ESAT de Pelletier : « J’ai beaucoup
aimé cette visite. Ils m’ont bien reçu, ils étaient sympas. J’ai vu les ateliers comme la cuisine, la
pâtisserie, le nettoyage, l’entretien des espaces verts… »

« Nous avons eu un très bel accueil du personnel qui nous a permis de visiter les différents
ateliers : Jardinage, cuisine, entretien des locaux, multiservices (informatique), repassage,
conditionnement, travaux à façon…
Serge a particulièrement apprécié l’atelier pâtisserie, tandis que Teddy, qui a manifesté un
grand intérêt pour l’atelier jardinage, a pu bénéficier des conseils du Directeur pour une
orientation en ESAT. »
Marie-Catherine, Stagiaire D.E.A.E.S (Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social)

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Le Gihp-Athama
fonctionne aussi avec
des volontaires civiques !!!
Le Service Civique, un engagement
volontaire…
Le Service Civique est un engagement
volontaire au service de l'intérêt
général, ouvert à tous les jeunes de 16
à 25 ans, sans condition de diplôme,
étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes
en situation de handicap ; seuls
comptent les savoirs-être et la
motivation.

Christine a beaucoup aimé Ludivine qui lui manque beaucoup. Ludivine l’aimait beaucoup.

« J’ai fait des photos avec Teddy et Rébecca… J’aimais beaucoup Rébecca et les deux sœurs (Lindsay et Jessica),
elles me manquent beaucoup. » Christine.
Teddy : « Les volontaires civiques me manquent beaucoup, beaucoup : Giovanna, Rébecca, les jumelles… J’ai

eu beaucoup d’échanges avec les filles. J’aime bien aussi Evie, Meshua, Ludivine, Sandrine. Les stagiaires aussi
m’ont beaucoup apporté, telles Sylvie, Samantha, Mickaëlle, Régine (n°3), Valérie, Dauriane, Ketty, MarieCatherine, Magali. »

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

A l'approche des grandes vacances, j'ai voulu trouver un emploi afin de me sentir indispensable
auprès de personnes. J'ai donc fait maintes recherches sur internet et j'ai découvert le Service Civique.
Il s'alliait parfaitement à ce que je cherchais. De plus, je pouvais me permettre de suivre également mes
cours à la rentrée.
J'ai postulé pour "l'accompagnement à l'acquisition d'autonomie pour une intégration sociale de
la personne en situation de handicap". J'ai aidé ces jeunes dans les différentes activités telles que la
danse, le chant mais aussi en ce qui concerne l’apprentissage scolaire de bases que sont le français et
les mathématiques.
J'ai eu également l'honneur de les aider à organiser le spectacle de décembre. Un dernier
souvenir qui restera à jamais gravé : celui de ces jeunes rayonnant de joie et d'amour. Grâce à eux, et
au reste de l'équipe j'ai pu trouver ce que j’appellerai une deuxième famille. Merci le Service Civique!
Merci ATHAMA !
Rébecca H., Volontaire civique au GIHP-ATHAMA pendant 8 mois.

Bonjour, c’est Evie, volontaire au Service Civique au Gihp-Athama.
Comment avez-vous connu le service civique et l’association du GIHP ?
J’ai connu le service civique grâce à mes connaissances. Ayant le souhait de devenir infirmière j’ai
optée pour un service dans le domaine de la solidarité. La mission qui retint mon attention se
déroulait à ATHAMA !
Quelles ont été vos premières impressions ?
Le premier jour passé dans l’association fut une véritable découverte; J'ouvris grand les yeux afin de
ne perdre aucune information et de bien comprendre le fonctionnement de l'association; Je fis
également la connaissance de la plupart des jeunes.
Quelle difficulté avez-vous rencontrée au cours de votre service ?
Je n'ai pas eu de réelles difficultés à m'intégrer, grâce à une équipe professionnelle accueillante et
des jeunes dynamiques!
Qu’avez-vous le plus apprécié au cours de votre service civique?
Je suis très heureuse de cette expérience, j'ai découvert des personnes géniales qui m'ont beaucoup
appris du point de vue personnel et je le crois aussi, pour mon avenir professionnel. J'espère par
ailleurs avoir contribué à l'avancement de cette association et des membres qui la composent.
Le mot de la fin ?
Une mission, une aventure FORMIDABLE !

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Le GIHP-ATHAMA accueille aussi régulièrement des stagiaires qui, par leur dynamisme, leur enthousiasme, leur
motivation et leur investissement laissent à tous les usagers de l’association d’excellents souvenirs !

Valérie... Les usagers ne
l’ont pas oubliée…

Natacha était triste de voir
partir
Vanessa ;
Pour
Gamaëlle, c’était dur de voir
partir Valérie. Les fêtes de
départ étaient très tristes.
Marie-Catherine
est
appréciée des jeunes. Les
Gihpiens-Athamistes
sont
contents que David et
Thérèse, anciens stagiaires,
travaillent désormais au
GIHP-ATHAMA. Les usagers
apprécient qu’il y ait des
stagiaires… Ils gardent, entre
autres, un très bon souvenir
du « jeu de pince » de Ketty…

Deux mois et c’est déjà la fin !
Super mon stage au GIHP-ATHAMA !!!
Riche d’enseignements, de rencontres,
autant avec les jeunes adultes GihpiensAthamistes qu’avec les encadrants.
Bonne intégration, beaucoup d’échanges,
d’affection et d’émotion…
Dommage que ce soit la fin, juste quand
la confiance entre les jeunes et moi est au
top de son niveau !
Merci à tous et à très bientôt peut-être !

Dernière photo avant le départ de Vanessa !!!

Jeu de pinces à l'initiative de Ketty

Magali, Stagiaire D.E.A.E.S (Diplôme d’Etat
d’Accompagnant Educatif et Social)

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Le bénévolat est une activité non rémunérée et librement choisie qui s'exerce en général au sein d'une
institution sans but lucratif : association, ONG, syndicat ou structure publique. Celui ou celle qui s'adonne au
bénévolat est appelé « bénévole ». L'étymologie du mot vient du latin « benevolus » qui signifie « bonne
volonté ».
Se sentir utile et faire quelque chose pour autrui est le moteur des bénévoles ; lesquels s'impliquent dans des
domaines d'activités sans rémunération aussi divers que le sport la culture ou les loisirs, l'humanitaire, la santé,
l'action sociale, la défense des droits, la défense de l'environnement et de la biodiversité ou encore l'éducation.

Marie-Christine, malentendante, prodigue
aux usagers du GIHP-ATHAMA et aux
encadrants, les rudiments de la langue
sourde. Bénévole, elle transmet avec
bonheur et patience son savoir.

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Des usagers pleins d’affection, une équipe très dynamique mettent en commun leur bonne
volonté pour offrir aux papas de très beaux cadeaux. La confection de ces cadeaux est
l’occasion pour les usagers du Gihp-Athama de faire de nouvelles expériences, de nouvelles
découvertes : fabrication de bougies avec des senteurs selon les goûts des uns et des autres,
fabrication d’un parchemin, fabrication de bateau à voile et pour accompagner tout cela de
belles cartes en forme de chemise avec sa cravate… Et… bonne fête aux papas !!!

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

LES ANNIVERSAIRES

Oyez, oyez…
Axelle prépare son prochain anniversaire :
Lieu : ATHAMA
Date : 12 juin 2018
Age : 25 ans
Gâteau au chocolat
Chips, champomy, bonbons fraise,
Invités : Natacha, Hélène, Christine, KerryAnne
Décoration : ballons bleu, orange…

Axelle a été
très heureuse
d’apprendre que Kalash a
la même date
d’anniversaire qu’elle !!!

En attendant la fête prévue en 2018, Axelle
s’est d’ores et déjà réjouit en 2017 avec ses
camarades… Elle a reçu des cadeaux qui lui
rappellent sa passion pour le basket !!!

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Hélène : « En juin, il y a eu l’anniversaire
de Kervin et l’anniversaire d’Axelle.
Axelle a apporté du jus, du coca et un
gâteau. Après, il y a eu l’anniversaire de
Kervin. Axelle a eu 24 ans. On a écouté de
la musique et dansé pour l’anniversaire
d’Axelle et l’anniversaire de Kervin.
C’était super !!! »

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Comme c’est la coutume sous nos
cieux, nous ne laissons pas partir un
invité les mains vides !
En remerciement à Kalash pour sa
générosité, Kervin lui offre le cadeau
qui lui témoignera du plaisir qu’ont eu
les usagers du GIHP-ATHAMA à le
rencontrer et à partager avec lui ces
instants exceptionnels !!!
Merci Kalash, bon vent…

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».

Gihp-ATHAMA JOURNAL n°6

juin 2017

Le mois de juin terminé, nous pensons déjà
aux préparatifs de notre séjour en
Guadeloupe pour clôturer une année riche
à tous points de vue. Heureuses vacances,
et on se retrouve en pleine forme pour la
prochaine rentrée !!!
Ce n’est qu’un au revoir…

« Etre en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ! ».


ATHAMA JOURNAL 6.pdf - page 1/14
 
ATHAMA JOURNAL 6.pdf - page 2/14
ATHAMA JOURNAL 6.pdf - page 3/14
ATHAMA JOURNAL 6.pdf - page 4/14
ATHAMA JOURNAL 6.pdf - page 5/14
ATHAMA JOURNAL 6.pdf - page 6/14
 




Télécharger le fichier (PDF)


ATHAMA JOURNAL 6.pdf (PDF, 4.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


athama journal 6
journal les champions 7 septembre 2017
athama journal 5 corrige
athama journal 5
journal n 8 les champions
athama journal 3 final