Aliouat.Nématodes.150917.pdf


Aperçu du fichier PDF aliouat-nematodes-150917.pdf - page 6/9

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9



Aperçu texte


Pr ALIOUAT

Nématodes (suite)

15/09/2017

Si un prélèvement est négatif il fau toujours penser de faire 3 prélèvements à 2 jours d’intervalle avant
de rendre un diagnostic négatif. On utilise aussi des techniques de concentration.

3.6. Traitement
Chez les sujets immuno compétents on va agir par administration :
Ivermectine – STROMECTOL® chez l’adulte et l’enfant > 15 kg en 200 µg/kg en 1 prise
Albendazole – ZENTEL® en 400 mg/j en 3 jours à renouveler si nécessaire
Chez les sujets immunodéprimés on ne peut leur donner que Ivermectine – STROMECTOL® en cure
de plusieurs jours à renouveler 2 semaines plus tard.
Il faut également faire un suivi thérapeutique par coproscopie à 1 mois, 6 mois et 12 mois négatives
ainsi qu’une hyper éosinophilie en décroissance continue.

3.7. Prophylaxie
Pour la prophylaxie générale on essaye de lutter contre le péril fécal et de faire un traitement de masse
par l’Ivermectine – STROMECTOL®
Du point de vue individuel, on demande une bonne hygiène, port de chaussure fermé et éviter le
contact peau/eau chez le sujet immuno compétent. Chez le sujet immuno déprimé on va faire une
recherche de l’anguillulose si l’immunodépression est prévue (greffe) et on fait une cure
d’Albendazole – ZENTEL® à titre prophylactique.

4. Trichinella sprialis
4.1. Morphologie
Elle est responsable de la trichinellose et se situe dans les muscles. Dans cette pathologie on va
distinguer 2 acteurs :
• Adulte de quelques mm qui vit dans l’intestin grêle, la femelle va pondre des œufs qui vont
éclore dans son propre utérus, donc elle va pondre des larves = Ovovivipare
• Larve de 1 mm logée dans le tissu musculaire pour former des kystes en forme de citron de
400 µm

4.2. Cycle
L’hôte définitif mais aussi intermédiaire sont les mammifères carnivores. On va se contaminer par de
la viande de porc ou de sanglier infesté. Dans la viande crue ou peu cuite, on va trouver des larves
repliées en spirale et va ensuite donner un adulte migrant dans la muqueuse intestinale.
Après accouplement, les femelles donneront des larves qui seront libérées dans l’intestin et pourront
migrer dans les tissus musculaires (sans jamais être extériorisé dans les selles).

6