Pédiatrie Pied Plat De L'Enfant.pdf


Aperçu du fichier PDF pediatrie-pied-plat-de-l-enfant.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9




Aperçu texte


Jean-Pau�Dusabe et Pierre-Louis
Docquier

PIED PLAT DE L'ENFANT

mise sur la pointe des pieds. Lors du test de Jack, on relève le gros orteil. L’extension de l’articulation métatarso-phalangienne du premier rayon met en tension le
fascia plantaire et recrée l’arche longitudinale médiale (FIG. 4).
Lorsque l’enfant se met sur la pointe des pieds, la voûte plantaire se creuse et
l’arrière-pied se met en varus (FIG. 5)

Figure 2 - Too many toes sign
Figure 4 - Test de Jack. À gauche - pied plat. À droite - le relèvement du gros orteil
recrée la voûte plantaire

Pied creux
type 3

2

1

Normal

Pied plat
type 1

2

3

Figure 3 - Schémas des empreintes podoscopiques. À gauche, les pieds creux, la
voûte fait plus de 50 % de la largeur du pied. Au milieu, la voûte normale fait 50 %. À
droite, les pieds plats, la voûte fait moins de 50 %. Type 1 : voûte de 50 à 0 %. Type
2 : voûte de 0 %. Type 3 : pas de voûte, mais le pied déborde et devient plus large à
l’endroit où devrait se trouver la voûte

Figure 5 - À gauche - pieds plats valgus. À droite - réduction du pied plat et du
valgus par la mise sur la pointe des pieds

Il faut rechercher cliniquement les deux causes les plus fréquentes de pied plat
secondaire : la rétraction du tendon d’Achille et la synostose du tarse.

Tests de réductibilité

En cas de rétraction du tendon d’Achille, l’arrière-pied a tendance à partir en
valgus pour compenser l’équin et la voûte plantaire s’affaisse. Il faut donc tester

La réductibilité et la souplesse sont testées par deux tests : le test de Jack et la

3

PÉDIATRIE