Plaidoyer Handiparentalité 2017.pdf


Aperçu du fichier PDF plaidoyer-handiparentalite-2017.pdf

Page 1...3 4 56717




Aperçu texte


Autrement dit, nous exigeons un respect de la loi afin que chacun,
pouvoirs politiques comme personnes handicapées, ne vivent plus
dans l'illégalité !
Stop à l'inégalité ! Stop à la discrimination !
LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.
Nous demandons au gouvernement d'Emmanuel Macron, à
Edouard Philippe et à Sophie Cluzel de nous écouter et d'agir.
Nous demandons aux collectivités, aux pouvoirs publics et aux
professionnels de penser à l'inclusion des personnes handicapées.
Ce qui existe :
– Une AAH (allocation adulte handicapée)
– Le versement de l'Allocation aux adultes handicapés vous permet d'être affilié
à l'assurance maladie maternité.
– Une aide à la parentalité avec l'intervention d'une TISF (travailleuse d'intervention
sociale et familiale) de la naissance aux 5 mois de l'enfant pris en charge en parti par
la CAF ou la PMI.
– Les plafonds sont revalorisés quand il y a un ou des enfants mais restent encore bas.
– Une PCH (Prestation compensatrice du handicap) qui ne prend en compte qu'une
partie des besoins.
– Certaines aides à la parentalité :
* La prime à la naissance
* 200 heures d’aide à domicile ou de TISF (travailleuse d'intervention sociale et familiale,
environ 5 par mois) prises en charge en partie par la CAF ou la PMI.
* Il existe de nombreuses inégalités territoriales. Certaines MDPH proposent une aide à la
parentalité dans la PCH (nous y reviendrons plus loin). Le département de l'Aine y est
particulièrement sensible, la ville de Bordeaux s'intéresse au sujet sans prendre de mesures
concrètes, et l`Ille-et-Vilaine propose une solution concrète : l'aide est accordée sans
condition de ressources. La principale condition pour pouvoir prétendre à cette aide est de
rémunérer des aides humaines pour soi même. C'est donc au cas par cas : l'équipe
pluridisciplinaire évalue et apprécie le nombre d'heures.
Cette aide est subsidiaire à toutes les autres aides (CAF, CRAM, Mutuelle...)
* Ensuite, pour l'enfant de 0 à 6 ans, le complément de libre choix du mode de garde de la
prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) comprend une prise en charge partielle de la
rémunération du salarié qui assure la garde.
* il existe la possibilité de faire appel au CCAS de sa commune pour des prestations extralégales qui permettent de financer du matériel ou quelques heures d’aides humaines sur la
base d'un quotient familial faible.
5/17