slidechap2macroprudLS.pdf


Aperçu du fichier PDF slidechap2macroprudls.pdf

Page 1...3 4 56760




Aperçu texte


La dimension transversale du risque systémique


Dimension transversale du risque systémique concerne la distribution des risques à un
moment donné du temps.



La concentration des risques qui peut provenir :
– soit d’expositions communes entre institutions financières provenant d’actifs comme les
actifs dits toxiques ou d’engagements comme par exemple une trop forte dépendance à
la liquidité de financement sur les marchés de gros,
– soit de l’interdépendance entre les institutions financières c'est-à-dire du risque de
contrepartie.



Les expositions communes peuvent amener à la défaillance simultanée de nombre
d’établissements financiers pourtant divers. La similarité de la composition de leurs
portefeuilles ou la présence d’expositions croisées (directes ou indirectes) au risque de
contrepartie crée une forte interdépendance entre les établissements financiers.



=> le risque systémique n’est pas réductible à la somme des risques portés par chaque
établissement mais dépend aussi du degré de corrélation entre les bilans et les activités des
établissements. Plus cette corrélation est forte plus le risque systémique est fort.



C’est pourquoi le capital réglementaire qui répond à une logique micro-prudentielle et qui ne
vise qu’à couvrir les risques pris par l’établissement conduit à une sous-capitalisation du
système financier.