preparation de l evaluation des connaissances.pdf


Aperçu du fichier PDF preparation-de-l-evaluation-des-connaissances.pdf

Page 1 2 3 456360




Aperçu texte


Achillée sternutatoire
(Achillea ptarmica)
(Composées ou Astéracées)
Synonyme(s) français(s) : Herbe à éternuer, Ptarmique
Origine du nom latin :
Achillea : En l'honneur du héros grec Achille qui aurait découvert ses propriétés vulnéraires.

Taille : de 20 à 60 cm.
Floraison : de juillet à septembre.
Cycle de vie : vivace.
Répartition : France : assez rare
et très rare dans la région
méditerranéenne.
Toxicité : comestible.
Habitat : prairies humides, au
bord des ruisseaux et des fossés.
Aime les sols argileux à eaux
souterraines.

Fleurs : capitules (12-18 mm de diamètre) de fausses ombelles, plus grands que ceux de l'achillée millefeuille
mais moins nombreux. A l'extérieur, 8 à 13 fleurs ligulées de couleur ivoire, à l'intérieur, fleurs tubulées.
Feuilles : feuilles nombreuses linéaires-lancéolées, raides, et glabres ou presque. Elles sont sessiles de la base
au sommet, pointues, très finement dentées en scie, à dent très rapprochées.
Tige : plante dressée et raide
Commentaires : comme l'achillée millefeuille, la plante peut provoquer des allergies sur des épidermes
sensibles.
Le goût de sa racine est �pre.
Confusion : Achillea millefolium : feuilles très découpée
Achillea ptarmica : feuilles lancéolées, moins de capitules que l'achillée millefeuilles, mais ils sont plus grands.
Utilisations officinales : la plante contient des substances qui font éternuer.
Photos :