Traité d’une époque Apothéose de la Vérité ! (2).pdf


Aperçu du fichier PDF traite-d-une-epoque-apotheose-de-la-verite-2.pdf

Page 1 2 3 45687


Aperçu texte


Le savant le devient lorsque son ignorance est éclairée par une lumière en cela une
science dont il acquiert la conscience. Il est frappé de sagesse lorsque cette science
à l’horizon est éternelle et sa conscience se confond à l’horizon de l’au-delà d’où
émane en Lui une aura.
De la Mort est extrait un vivant par la connaissance éternelle, ainsi est la base de la
Vie éternelle. Sinon du vivant est extrait le mort, la connaissance a été délaissée
pour se tuer dans la passion et le désir de vivre sans loi.
Philosopher s'est s'y préparer et améliorer sa morale est le seul moyen d’y parvenir.
L’amour est conscience de la vertu vivante. La quête béate du péripatéticien est
illuminée par la symbiose de la parole de justice et l’acte de bien, belles étoffes de
l’habit irradiant d’honneur.
Du philosophe la marche est monastique vers Sa Majesté Divine.
Tel est le protocole Royal, nécessairement divin vers le Palais de sécurité et de
félicité. Ballade des gens heureux en vue des Champs Elysées vers l’au-delà des
Champs Elysées. Le Paradis est éternel.
Dans ce moment éclos la vie divine qui est l’aboutissement de la marche du dévoué.
Dont l’éclosion ouvre au repos de la vie d’avant ; afin de s’habiller du nouvel habit de
Majesté sous la présidence effacée et agrée du Divin.
Le philosophe s’est rappelé qu’il est un Homme en marche vers Dieu.

Averroès avait, en tant que Juge de la Loi, déclaré que la philosophie en tant que
science supérieure était compatible avec la science révélée. Ceux qui refusent la
philosophie ne convoitent que la perdition. Et auprès d’Allah ceux sont des infidèles.
Qui n’aime pas la sagesse est une brute, les brutes sont injustes et donc infidèles !
Allah n’est il pas Dieu ? Ou auriez-vous deux Maitres ? Le traitre est contre les deux
parties toujours. C’est en faisant n’importe quoi que l’on devient n’importe qui !

Il

n’y a aucun hasard dans ce constat, la rétribution revient à celui qui l’a méritée. A tort
ou à raison.
Allez plutôt vers ce prétendu associé que vous avez préféré à Allah, Allah se suffit à
Lui-même et Il tient Parole. Allah n’aime pas tout arrogant qui marche en prenant
ses airs, gonflé à bloc alors qu’il n’est que vacuité ! Pensant qu’il est, alors qu’il croit
au faux et qu’il renie le vrai ! C’est aberrant.