r senat ML.pdf


Aperçu du fichier PDF r-senat-ml.pdf

Page 1 2 34559




Aperçu texte


-3-

SOMMAIRE
Pages

LES PRINCIPALES RECOMMANDATIONS DES RAPPORTEURS SPÉCIAUX ............

5

AVANT-PROPOS ....................................................................................................................

7

PREMIÈRE PARTIE
LES MISSIONS LOCALES, ACTEURS INDISPENSABLES DE
L’ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES
I. DES ENTITÉS FÉDÉRATRICES CHARGÉES DE L’INSERTION DES JEUNES ..........

9

A. DES STRUCTURES ISSUES DU RAPPORT SCHWARTZ DE 1981 ...................................

9

B. DES ENTITÉS AUTONOMES BÉNÉFICIANT D’UN FORT ANCRAGE
TERRITORIAL...................................................................................................................... 10
II. UNE PLACE DÉSORMAIS INCONTOURNABLE AU SEIN DU SERVICE
PUBLIC DE L’EMPLOI ET DE L’ORIENTATION .......................................................... 13
A. UN ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DES JEUNES DE 16 À 25 ANS
RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS D’INSERTION PROFESSIONNELLE ET
SOCIALE .............................................................................................................................. 13
B. UNE ACTION S’APPUYANT NOTAMMENT SUR LE PORTAGE DE DISPOSITIFS
NATIONAUX ....................................................................................................................... 15
III. UNE ACTIVITÉ EN CROISSANCE CONSTANTE, DES RÉSULTATS
VARIABLES EN FONCTION DES STRUCTURES ET DU PROFIL DES JEUNES ..... 19
A. UN NOMBRE DE JEUNES ACCUEILLIS EN AUGMENTATION QUASI
CONSTANTE DEPUIS 2007 ................................................................................................ 19
1. Un accroissement du nombre de jeunes accueillis de près de 30 % entre 2007 et 2015........... 19
2. Des publics en moyenne faiblement qualifiés et rencontrant des difficultés en matière de
logement et de transport ...................................................................................................... 21
B. DES RÉSULTATS CONTRASTÉS SELON LES STRUCTURES ET LE PROFIL DES
JEUNES ACCOMPAGNÉS MAIS GLOBALEMENT POSITIFS ........................................ 23
1. Un taux de sorties positives s’élevant à près de 50 % ........................................................... 23
2. Des résultats dépendant du profil des jeunes et de la localisation des structures ................... 23